AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour au bercail [Pv Callista]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SEED de rang 13
avatar
Date d'inscription : 12/11/2016
Messages : 130
Avatar : Takeru Satoh
Crédits : Google - Eikyuu

Âge du perso : 27 ans
Activité : Seed
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■■
magie/aura
resistance
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Retour au bercail [Pv Callista]   01.02.17 14:17


Retour au bercail


Nous étions vers la fin du mois d'Octobre, les vacances avaient lieu à la BGU et dans les villes sur les différents continents. Daiki se trouvait en compagnie de Callista, personne digne de confiance et qui le gardait souvent lors de mes absences qui pouvaient être longues comme courte. Mon absence avait duré pendant quelques jours, mais j'étais impatient de revoir mon fils et la personne qui s'en occupait avec grand plaisir !

Je me trouvais à Balamb Garden University pour faire mon rapport, car j'avais eu affaire à une mission pour combattre des monstres sur le continent de Centra et ils avaient tendance à s'approcher un peu trop près du seul orphelinat encore présent. Une fois terminé, je me rendais à l'extérieur pour me rendre à la ville et pouvoir rentré chez moi ! J'avais quelques blessures, mais rien de bien important pour me rendre à l'infirmerie. Je pouvais me soigner en rentrant à l'appartement et mon amie m'aiderait sûrement volontiers. En attendant, je portais toujours des affaires de l'ancien temps comme c'était dans mes habitudes et que je me sentais bien plus à l'aise dans ce genre de tenue. Bien sûr, je portais l'uniforme lorsque je me trouvais à la BGU ou sinon je me ferais sûrement disputer et de toute manière... Il m'arrivait d'avoir des vêtements de tout les jours pour ne pas faire trop honte à mon fils même si celui-ci préférait me voir avec mes vieux habits.  

Je montais dans la voiture pour me rendre à la maison, lorsque je me trouvais au pied de l'immeuble et bien je me garais et je sortais pour me entré à l'intérieur. Je prenais l'ascenseur, car j'avais la flemme de monter les marches et j'étais un peu fatigué avec mes combats même si je mangeais et dormais entre deux ! J'avais besoin de prendre une bonne douche et je passais la clé à l'intérieur de la serrure pour ouvrir la porte de chez moi. Au moment ou je passais le seuil de l'appartement, un petit garçon âgé de trois ans et demi venait vers moi en courant et je le prenais dans mes bras pour l'embrasser sur la joue.

- Papa !

- Mon fils !

J'en profitais pour fermer la porte avec mon pied et nous pouvions entendre un petit claquement par la même occasion. Je n'étais pas toujours très discret, mais ce n'était qu'un petit détail sans importance. Je me dirigeais vers le salon et je pouvais voir Callista.

- Je suis rentré Callista, merci d'avoir pris soin de Daiki durant mon absence et durant vos vacances scolaires qui ont lieu en même temps.

Je pouvais sentir les bras de Daiki autour de mon cou et qui ne souhaitait plus me lâcher pour le moment, mais il faudra bien pour me laisser prendre une douche et me soigner.

©Eikyuu

_________________

©️Eikyuu
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/07/2016
Messages : 227
Avatar : Natalie Dormer
Crédits : Yusuradreams/Moony

Âge du perso : 31 ans (17 janvier)
Activité : Instructrice spécialisée dans les armes à feu
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■■
resistance■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t263-callista-arriline-instr
MessageSujet: Re: Retour au bercail [Pv Callista]   02.02.17 14:57


   
Retour au bercail


   
Callista & Daisuke


Ce jour-là, Callista gardait Daiki, le fils de son ami. Il existait une véritable complicité entre l'enfant et elle qui, malheureusement, l'amenait parfois à lui demander à la sortie de la garderie d'être sa maman pour « faire comme les autres ». Callista lui rappelait alors simplement que c'était Hinata sa maman, et elle changeait de sujet, mais vu l'âge de Daiki, le concept même de mort était difficile. Il était parfois déjà dur de lui expliquer que son père n'allait rentrer que dans deux ou trois « dodos ». Quand, justement, Daisuke rentra, elle resta à sa place et laissa le fils rejoindre le père en souriant. L'instructrice était assise par terre, adossée au canapé. Elle avait trouvé que c'était plus simple pour jouer/surveiller les jeux de l'enfant. Elle avait un magazine à côté d'elle dont elle tournait les pages d'un air distrait : le contenu ne l'intéressait pas vraiment.

Quand elle venait garder Daiki, elle changeait toujours légèrement sa façon de s'habiller. Elle n'était pas la Callista de Dollet, mais elle n'était pas non plus exactement celle de la BGU. Bien qu'en pantalon, elle privilégiait des couleurs plus claires que son noir quasi convenu pour mettre des jeans bleus et des chemises blanches. Rien de bien folichon, certes, Callista n'était pas très féminine quand on ne la poussait pas à l'être, mais cela lui donnait une apparence moins stricte qu'elle trouvait plus adaptée pour s'occuper d'un enfant aussi jeune. Elle n'était pas armée non plus. Jamais elle ne prenait ses armes à feu. Si elle devait se défendre contre quelque chose, n'importe quoi, elle comptait sur sa magie. Mais elle ne tenait pas à mettre des pistolets, même non chargés, dans la même pièce que Daiki.

Elle ne se leva pas tout de suite quand Daisuke entra, elle lui adressa un sourire, plutôt chaleureux selon ses standards si ce n'est que le reste du monde l'aurait jugé plutôt discret. « Salut. Pas de soucis. Je n'ai pas vraiment mieux à faire. » Elle observa Daisuke un instant et reconnut des traces de blessures qui ne pouvaient échapper à son regard de professionnelle. Elle se leva donc avec une lenteur mesurée et s'approcha de Daiki à qui elle tendit les bras avec, cette fois, un sourire qui voulait dire « regarde, c'est moi ! », un sourire lumineux plutôt habituellement réservé à ses sœurs.

« Daiki, chéri, viens avec moi. Papa doit aller prendre une douche. » Avant que les blessures ne s'infectent… Daiki sembla hésiter mais se laissa tenter par la chaleur féminine, presque solaire, de Callista. « Je te soignerai ensuite. » Dit-elle en faisant un clin d’œil à son ami, le tout en gardant un ton léger pour que l'enfant ne saisisse pas complètement de quoi elle parlait. Bien sûr, il comprendrait les mots, mais il était tellement occupé à essayer de lui enlever son collier qu'il ne faisait pas vraiment attention aux remarques qui ne lui étaient pas destinées.

   
© Field of Heroes

_________________
Aimer jusqu'à en mourir
Il n'est pas question d'être heureux en ce monde. On ne l'est jamais absolument, puisque le lendemain de notre existence et celles des êtres que nous chérissons (⚡️) ne nous appartiennent pas


• Award du personnage le plus badass •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 13
avatar
Date d'inscription : 12/11/2016
Messages : 130
Avatar : Takeru Satoh
Crédits : Google - Eikyuu

Âge du perso : 27 ans
Activité : Seed
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■■
magie/aura
resistance
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Retour au bercail [Pv Callista]   04.02.17 21:25


Retour au bercail


Je pouvais voir le sourire de Callista, je la trouvais ravissante ! Je ne m'étais jamais permis de lui dire, de peur que cette dernière soit gêner par ma faute. Mon amie me disait que cela ne posait aucun problème pour garder Daiki et qu'elle n'avait rien de mieux à faire. Je connaissais que trop bien cette dernière pour le savoir et je n'aurais pas dû la remercier en le sachant, mais c'était plus fort que moi.

Calli' se levait et s'approchait de moi pour tendre ses bras vers mon fils et elle avait un sourire éblouissant. Je ne l'avais jamais vu me sourire de cette manière, mais cela arrivait de temps en temps avec mon fils et surtout avec sa soeur jumelle Nina que nous n'avions pas vu depuis longtemps ou du moins en ce qui me concernait. Daiki faisait une moue boudeuse en l'entendant dire que je devais prendre ma douche et il hésitait un peu pour se rendre dans ses bras, mais au final, il ne pouvait pas résister ! Cette dernière disait venir plus tard pour soigner mes blessures et je hochais la tête pour lui répondre avec un petit sourire aux lèvres comme je pouvais voir mon enfant jouer avec son collier.

J'embrassais la joue de mon fils, puis je me rendais vers ma chambre pour prendre des vêtements et je me rendais dans la salle de bain. Je retirais mes affaires pour les mettre dans la machine à laver comme cette dernière semblait pleine et qu'il fallait faire une petite tournée. Je me rendais sous la douche en sachant que j'avais aussi une baignoire ! Je faisais couler l'eau sur mon corps et je fermais les yeux en ayant bien évidemment détaché mes longs cheveux pour avoir plus de facilité à les nettoyer. Je pouvais me détendre et une fois la douche terminée, je sortais pour me sécher et je me regardais devant la glace du lavabo. Je touchais ma joue avec une cicatrice qui m'avait été faite durant une mission de protection et ou j'avais tué pour la première fois de ma vie comme j'y étais obligé.

J'étais devenu distant depuis la mort de ma femme et cela en avait surpris plusieurs... Je n'étais pas "faible", mais c'était dur de vivre la perte de la personne que nous aimions et d'apprendre à vivre seul avec son enfant à élever. Heureusement, Callista m'avait énormément aidé et je pouvais compter sur mes parents ainsi que les parents d'Hinata qui était parti bien trop tôt à mon goût. Il en était de même pour Cain, le frère de Joris dont je prenais le plus grand soin depuis son arrivé à la BGU et que j'avais toujours considéré comme un ami. Ensuite, Nina devint aveugle suite à des blessures durant une mission et cela n'aidait en rien pour me faire avancer.

Heureusement, Callista était devenu instructeur et je n'avais plus besoin de m'inquiéter énormément même si cette dernière avait eu à se battre lors de l'examen pour protéger des personnes importantes venant de Dollet. J'avais eu peur de la perdre, mais je devais faire avec comme il en était sûrement de même pour mes proches avec moi ... Je faisais attention aux missions pour ne guère partir trop longtemps vis-à-vis de mon fils.

J'en profitais pour mettre un pantalon et je regardais les blessures au niveau de mon corps. Callista ne tarderait pas à venir, si je venais à l'appeler pour m'aider et je souriais de façon enfantine comme une idée venait de me venir en tête ! Il fallait savoir s'amuser un minimum et j'étais ce genre de personne auparavant même si j'avais toujours été très sérieux aussi.

- Callista, j'aurais besoin de ton aide ! S'il te plaît.

Je m'approchais de la douche et je préparais le jet dans la direction de la porte de la salle de bain et à son arrivé, j'en profitais pour l'allumer ! Je faisais en sorte de bien l'arroser en sachant que je m'étais légèrement arrosé à nouveau par la même occasion et ce n'était pas trop grave de toute manière.

- Désolé, c'était plus fort que moi !

Je souriais joyeusement, il était sincère pour moi et envers les autres ! J'avais beau être devenu un loup solitaire, je savais encore être sociable avec les personnes et leur venir en aide malgré tout.

©Eikyuu

_________________

©️Eikyuu
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/07/2016
Messages : 227
Avatar : Natalie Dormer
Crédits : Yusuradreams/Moony

Âge du perso : 31 ans (17 janvier)
Activité : Instructrice spécialisée dans les armes à feu
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■■
resistance■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t263-callista-arriline-instr
MessageSujet: Re: Retour au bercail [Pv Callista]   05.02.17 11:22


   
Retour au bercail


   
Callista & Daisuke


Pendant que Daisuke partait prendre sa douche, Callista continuait de détourner l'attention de Daiki. Elle le cajolait, et comme il adorait ça, il restait presque calme. Elle savait que ça ne durerait pas forcément, car la soirée avançait et plus il serait fatigué, plus il serait énervé. Elle se demandait si elle ne devrait pas plutôt préparer le dîner… mais n'en eut pas l'occasion car au moment où elle allait dire à Daiki de jouer un moment seul, son père l'appela elle pour qu'elle l'aide. Bon. Et bien, elle préparerait le dîner après dans ce cas.

On remarquera que Callista faisait comme chez elle, mais c'était parce que quand Daisuke partait plusieurs jours, c'était ici qu'elle dormait. La journée Daiki était à la garderie pendant qu'elle était à la BGU pour donner ses cours, et le soir elle allait le chercher, s'occupait de lui, dormait sur place, et le lendemain, ils se préparaient ensemble avant qu'elle le dépose pour retourner au travail et ainsi de suite jusqu'à ce que Daisuke rentre, comme ce soir. Les pièces de l'appartement n'avaient donc aucun secret pour elle, pas plus que le contenu des placards de la cuisine.

« Papa a besoin de moi, tu viens fripouille ? » Daiki la suivit, content de voir son père, de suivre Callista, bref, de participer à cette soirée qui, dans l'immédiat s'annonçait calme. Sauf que quand elle arriva dans la salle de bain, elle se prit de l'eau, non pas vraiment dans la figure, mais sur elle. Daiki fut à peine éclaboussé par quelques gouttes car il était caché par elle, comme si elle avait été un bouclier. Elle resta un moment interdite, regardant ses vêtements et clignant des yeux plus par réflexe qu'à cause de l'eau. C'est Daiki qui parla en premier : « Calli' est toute mouillée. » Il lui tenait une jambe, regardant son père avec malice. Cela plaisait beaucoup au petit garçon. Callista était plus… partagée. En grande partie parce que son chemisier blanc était devenu transparent. Heureusement qu'elle n'était pas du genre à se passer de sous-vêtements…

« Je vois ça… Je vais devoir faire du babby sitting pour deux enfants ce soir, c'est ça ? » Finit-elle par dire en souriant mais en ne sachant toujours pas quoi faire pour son chemisier. Son sens pratique lui disait qu'elle devait l'enlever pour qu'il sèche et qu'elle n'attrape pas froid, son semblant de pudeur la poussait à faire exactement ça, mais dans une autre pièce. Sauf que même si Daisuke était d'humeur taquine, elle devait quand même s'occuper de ses blessures…

Elle secoua sa chemise et se résigna : de toute manière… la salle d'eau n'avait jamais si bien portée son nom. Ils devraient tous se changer, même Daiki vu qu'il y avait peu de chance pour qu'il loupe une si belle occasion de s'amuser avec son père à ses dépends. Elle déboutonna donc sa chemise et la jeta en boule dans un coin. « J'espère que tu as un change à me passer, comme tu revenais, je n'ai rien prévu. » Le prévint-elle en s'approchant prudemment (au cas où il déciderait de l'éclabousser encore). Daiki fut plus rapide et sauta sur son père, elle le laissa faire et chercha de quoi s'occuper des blessures de Daisuke dans l'armoire à pharmacie. Elle se disait qu'être en soutien-gorge c'était comme être en maillot de bain. Non ?

« Il faut que tu rattaches tes cheveux pour que je te soigne. Est-ce que tu as commencé à les sécher d'abord ? Tu sais qu'on est presque en hiver ? Tu vas finir par attraper froid ! » Callista, trop protectrice et maternelle ? On se demande ce qui vous fait dire ça...

   
© Field of Heroes

_________________
Aimer jusqu'à en mourir
Il n'est pas question d'être heureux en ce monde. On ne l'est jamais absolument, puisque le lendemain de notre existence et celles des êtres que nous chérissons (⚡️) ne nous appartiennent pas


• Award du personnage le plus badass •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 13
avatar
Date d'inscription : 12/11/2016
Messages : 130
Avatar : Takeru Satoh
Crédits : Google - Eikyuu

Âge du perso : 27 ans
Activité : Seed
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■■
magie/aura
resistance
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Retour au bercail [Pv Callista]   09.02.17 18:38


Retour au bercail


Petit moment de plaisir, Daiki se trouvait derrière Callista et lui tenait la jambe au moment ou j'avais envoyé le jet d'eau ! Cette dernière restait interdite, puis elle regardait ses vêtements tout en clignant des yeux avant de regarder dans la direction de mon fils qui venait de dire que celle-ci était toute mouillée et elle venait à me regarder à mon tour.

Elle disait voir pour le fait d'être mouillée en répondant au petit garnement et elle disait faire du Baby Sitting pour deux personnes durant la soirée, elle voulait avoir ma confirmation. Je haussais les épaules et j'en profitais pour remettre la pomme de douche à sa place. Je pouvais la voir secouer sa chemise avant de la retirer pour la mettre en boule et le jeté dans un coin de la pièce. Il ne faisait pas froid dans mon appartement, mais je n'étais pas insensible à mon amie qui se trouvait être légèrement habillée par ma faute.

Je pouvais l'entendre me demander un change, car elle n'avait rien prévu avec mon retour et je préférais regarder autre part en la voyant se rapprocher de moi. Je me sentais légèrement gêner, car je restais un homme qui la trouvait magnifique... Je n'oubliais pas Hinata, mais avoir de nouveaux sentiments pour une autre personne un jour et bien, je ne dirais pas forcément non ! Daiki avait le droit d'avoir une mère que celui-ci pourrait apprécier, mais si cela pouvait être Callista et bien cela m'arrangerait. Seulement, je n'arrivais pas encore à la voir autrement qu'une amie ou peut-être un peu vu que je la trouvais magnifique à mes yeux.

Je pouvais sentir un enfant dans mes bras et je passais mes bras autour du petit corps pour le serrer ! Il allait être mouillé par ma faute, même si je m'étais séché un minimum avant de les faire venir dans la salle de bains. Mon amie m'ordonnait de m'attacher les cheveux pour pouvoir me soigner, mais cela empirait avec sa façon d'être trop protecteur envers ses proches et d'agir de façon maternelle même avec moi. Je trouvais ça amusant, mais je m'étais séché les cheveux et je prenais un élastique pour me les attacher. Je murmurais dans l'oreille de Daiki quelques mots et je pouvais le voir sortir pour fermer la porte derrière lui ! Il se trouvait dans sa chambre et il attendait mon feu vert pour revenir avec nous, car il savait très bien même en étant qu'un gamin que nous avions quelques trucs à faire comme me soigner.

- J'ai l'impression d'entendre ma mère ! Mes cheveux sont secs et je suis certainement moins mouillé que toi, puis je voulais seulement faire une plaisanterie.

Je m'approchais de Callista et je me trouvais à sa hauteur ! Je devais faire quelques centimètres de plus, car je n'étais pas très grand avec mes un mètres soixante-dix à peu près. Je la regardais dans les yeux avec un petit sourire aux lèvres.

- Je devrais avoir des vêtements à ta taille, car je te dépasse très peu ! Je devrais me rendre dans ma chambre, mais il est préférable de soigner mes blessures maintenant... Tu auras qu'à prendre une douche pour éviter de tomber malade par ma faute et t'aura mes vêtements secs.

Je ne pouvais pas lui dire que cette dernière était jolie avec ou sans vêtement, cela ne se faisait clairement pas... J'aurais pu lui dire bien avant, mais je n'osais pas et j'avais l'impression de me répéter pour le coup.

- J'ai demandé à Daiki pour sortir et jouer dans sa chambre jusqu'au moment ou je l'appellerais. Nous sommes tranquilles pour le moment, même si celui-ci n'est pas dérangeant pour un sous.

Je n'aimais pas trop me faire toucher, mais Callista pouvait en ayant ma confiance depuis longtemps tandis que mon fils, c'était tout à fait naturel !

©Eikyuu

_________________

©️Eikyuu
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/07/2016
Messages : 227
Avatar : Natalie Dormer
Crédits : Yusuradreams/Moony

Âge du perso : 31 ans (17 janvier)
Activité : Instructrice spécialisée dans les armes à feu
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■■
resistance■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t263-callista-arriline-instr
MessageSujet: Re: Retour au bercail [Pv Callista]   14.02.17 13:30


   
Retour au bercail


   
Callista & Daisuke


Callista n'était pas particulièrement troublée, tout juste un peu gênée d'être en soutien-gorge même si c'était plus agréable que la sensation du tissu mouillé. Toutefois, si elle ne l'était pas, c'était à la fois parce qu'elle n'avait vraiment pas le trouble facile (son côté hyper flegmatique) et aussi parce qu'elle était actuellement concentrée sur sa tâche. La semi nudité de Daisuke ainsi que la sienne lui passait complètement au-dessus tant elle était concentrée sur son objectif. De toute manière, si Daiki pouvait parfois dire des trucs un peu gênant sur sa position au sein du foyer, elle considérait qu'entre adultes, il n'y avait pas lieu de se poser tant de questions. Elle était la baby-sitter de Daiki, sa marraine de coeur aussi peut-être, mais elle n'avait pas la prétention de prendre la place d'Hinata. Pour tout dire, cette idée ne l'effleurait pas aussi parce que son inconscient le lui interdisait, elle aurait eu l'impression de manquer de respect à la défunte qui avait été une bonne amie. Pas très proche c'est vrai, mais tout de même… Callista avait des souvenirs de repas tous ensemble, avec Nina aussi, et ils étaient importants.

« Moi je n'ai pas de blessure à soigner, alors ce n'est pas grave si je ne suis pas sèche. » rétorqua-t-elle en regardant quand même quelques mèches de cheveux qui pendouillaient mollement sur ses épaules. Elle décida de les rattacher pour des questions pratiques et des questions d'hygiène. Ceci fait, elle était prête pour les soins puisque le petit était parti jouer tout seul. Elle laissa quand même la porte entrouverte pour qu'ils puissent l'entendre s'il se faisait mal. Oui, Callista était trop protectrice et trop anxieuse, elle le savait, c'est d'ailleurs pour ça qu'elle n'avait pas entièrement relevé la remarque de Daisuke qui la comparait à sa mère. Elle était comme ça depuis toujours, petite, elle protégeait Nina, sa jumelle, et maintenant… on pouvait dire qu'elle protégeait plus de monde mais en ayant bien plus conscience de la réalité cruelle de la vie : on pouvait essayer de toutes ses forces, parfois on échouait.

« Pourquoi pas pour la douche, mais chaque chose en son temps. » Elle se mit derrière Daisuke et commença à examiner les blessures, appliquant un baume sur celles qui étaient superficielles. Mais l'une d'entre elle était plus longue et elle avait un tracé moins net qui ne lui plaisait pas. « Pour celle-ci, il vaudrait peut-être mieux que j'utilise la para-magie, non ? » Elle passa le doigt juste à côté de la blessure, traçant un contour invisible sur la peau de Daisuke qui reproduisait celui de l'entaille.

Pour ça, elle était passée devant son ami et s'était penché sur lui. Cela eut pour conséquence que, lorsqu'elle releva la tête, elle se retrouva avec le visage proche de celui de Daisuke. Elle n'eut aucune réaction particulière si ce n'est qu'elle écarquilla légèrement les yeux quelques secondes en raison de la surprise (elle n'avait pas pensé qu'il baisserait la tête au moment où elle relevait la sienne) et, finalement, elle s'éloigna de quelques centimètres. « Qu'est-ce que tu en penses ? Para-magie ou baume ? » Elle désigna ses deux mains pour qu'il choisisse.

Finalement, ce manque de vêtements n'était pas si confortable que ça...

   
© Field of Heroes

_________________
Aimer jusqu'à en mourir
Il n'est pas question d'être heureux en ce monde. On ne l'est jamais absolument, puisque le lendemain de notre existence et celles des êtres que nous chérissons (⚡️) ne nous appartiennent pas


• Award du personnage le plus badass •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 13
avatar
Date d'inscription : 12/11/2016
Messages : 130
Avatar : Takeru Satoh
Crédits : Google - Eikyuu

Âge du perso : 27 ans
Activité : Seed
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■■
magie/aura
resistance
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Retour au bercail [Pv Callista]   22.06.17 12:32


Retour au bercail


Tôt ou tard, je ferais à nouveau ma vie avec une personne. Je ne saurais dire avec qui, mais j'espérais que ce soit avec quelqu'un de confiance et qui saurait prendre soin de mon fils durant mes absences. J'avais une personne en tête et je saurais l'aimé de toutes mes forces ainsi que Daiki ! L'enfant l'appréciait beaucoup et voulait clairement nous voir ensemble afin que cette dernière devienne officiellement sa maman même s'il savait très bien qui était Hinata. Je lui en parlais très souvent et je lui montrais des photos pour que jamais celui-ci puisse oublier qui était sa vraie mère.

Callista me plaisait, mais nous étions amis... Je ne pouvais rien faire et je n'avais pas l'intention de lui faire quoi que ce soit sans consentement... C'était une femme très importante dans ma vie et je savais très bien qu'Hinata ne m'en voudrait pas si cela venait à être Cal'. Bien au contraire, elle serait heureuse de me voir avec cette femme à mon avis plutôt qu'une autre. J'aimerais la prendre dans mes bras pour la remercier correctement au niveau de son aide, car sans elle... J'aurais sûrement abandonné mon rôle de seed pour reprendre le dojo de mon père et surtout pouvoir m'occuper de mon fils tous les jours. Je serais allé vivre dans mon village natal avec Daiki et j'aurais été auprès de ma famille. Ils auraient été heureux de me savoir dans les environs, mais ils n'auraient pas aimé le fait d'avoir quitté mon métier actuel comme ils me savaient heureux dans ce que je faisais. Ce n'était pas toujours facile, mais j'appréciais beaucoup mis à part les meurtres que j'exécutais avec pas mal de difficulté mine de rien.

Mon amie avait l'habitude de me voir torse nu, mais je n'étais pas habitué venant de sa part. Je n'aurais peut-être pas dû faire la connerie de l'arroser, mais si cela m'amusait et que cela ne semblait pas la gêner. Daiki en avait rigolé et il devait être en train de jouer dans sa chambre pendant que Callista comptait mettre du baume sur mes blessures. Je pouvais l'entendre dire que les blessures n'étaient pas sur son corps alors, ce n'était pas grave si cette dernière n'était pas sèche. Je ne pouvais pas la contre dire, mais je m'inquiétais pour sa santé... Je me sentais rassuré, elle comptait prendre une douche après en avoir fini avec moi. Je souriais légèrement, je me trouvais détendu à ses côtés et il en était de même avec une autre personne assez flemmard. Je ne connaissais jamais le fond de ses pensées, mais avoir perdu son frère ne l'avait jamais aidé à se sociabiliser avec les autres... J'avais tendance à dire que les choses avaient clairement empiré et j'en prenais soin tel un grand frère.

Je sentais les doigts de Callista autour de ma blessure et j'en frissonnais... Elle ne se rendait pas compte de son effet sur moi, si je n'étais pas du genre à savoir me contrôler... Je me serais sûrement retourné pour l'embrasser même si cela aurait pu la faire fuir ou au contraire lui plaire, mais je n'en avais aucune idée pour sa réaction. J'avais du mal à déchiffrer mon amie comparée à certaines personnes et je ne cherchais pas forcément à le faire de toute façon. J'étais partant pour la para-magie, même si ce n'était pas mon point fort et que je n'aimais pas trop ça même si c'était pour mon propre bien. Un moment, son visage se trouvait près du mien, mais elle s'était rapidement reculée et un petit sourire était apparu au niveau de mon visage. J'avais pu voir de la surprise, mais peut-être de la gêne aussi ou elle réalisait peut-être enfin ce qu'il en était de nous deux au niveau de la tenue.

- Je n'aime guère la para-magie, mais je ne dirais pas non pour le coup au vue de ma blessure.

Je m'approchais un peu de Callista et je l'embrassais sur la joue droite avant de posé une main dessus. J'étais plus doué dans les geste que dans la parole, mais je la regardais dans les yeux avec un de mes plus beau sourire sur le visage.

- Je suis très heureux de t'avoir à mes côtés ! Je peux compté sur ton aide afin de soigné mes blessures, mais aussi pour prendre soin de Daiki durant mes absences ou même quand je suis dans les environs.

Je lâchais sa joue et je m'écartais légèrement. Je voulais la faire réagir avec mes paroles, même si j'avais l'impression que cela ne fonctionnerait pas ! Je continuais de sourire avec sincérité.

- Je suis très heureux de savoir que tu es instructeur plutôt que sur le terrain, je ne voudrais pas te perdre...

Nina aurait pu mourir, mais ce n'était pas le cas. Son père avait eu raison de forcé la main auprès de sa fille, même si ce n'était pas très sympathique venant de sa part. Elle méritait de faire ses propres choix.


©Eikyuu

_________________

©️Eikyuu
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/07/2016
Messages : 227
Avatar : Natalie Dormer
Crédits : Yusuradreams/Moony

Âge du perso : 31 ans (17 janvier)
Activité : Instructrice spécialisée dans les armes à feu
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■■
resistance■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t263-callista-arriline-instr
MessageSujet: Re: Retour au bercail [Pv Callista]   01.07.17 16:11


   
Retour au bercail


   
Callista & Daisuke


Daisuke était trop près, pas dans le sens désagréable, dans le sens gênant… Callista avait l’impression de ne plus du tout contrôler la situation. A un moment, elle avait dérapé et elle ne savait même pas comment. Est-ce que c’était quand il l’avait éclaboussée ? Ou avant ? Mais il voulait sûrement seulement la taquiner Callista ou l’aveuglement caractérisé… Sa nature flegmatique reprenant ses droits, elle hocha la tête pour signifier qu’elle avait compris, posa la main sur la blessure, et elle utilisa un sort de soin pour guérir son ami. L’avantage de la para-magie c’était que ça allait aussi lui redonner des forces alors que le baume aurait seulement soulagé la douleur et aidé à cicatriser.

« Et voilà, il n’y paraît... » Elle allait « plus » mais Daisuke l’embrassa sur la joue et cela lui coupa le sifflet momentanément. Elle eut quelques secondes où son cerveau eut bien du mal à enregistrer l’information car ce n’était pas comme de se faire la bise pour se dire bonjour (déjà parce qu’il était arrivé voilà un moment et parce qu’elle n’était pas forcément tactile avec ses amis). La jolie blonde regarda son ami sans comprendre, à la recherche d’une réponse… pendant ce temps, ses joues étaient devenues un peu plus roses que d’ordinaire. Mais le calme revint vite : il ne fallait pas se faire avoir par un joli sourire, Daisuke était le mari d’Hinata, elle n’était qu’une amie de la famille et la baby-sitter de Daiki.

Vous penserez sûrement qu’elle était trop stricte avec elle-même. Vous auriez raison, mais c’était du à son manque d’expérience. Si elle avait eu des hommes dans sa vie auparavant, ça n’avait jamais été sérieux et toujours planifié par Nina, sa sœur jumelle. Elle savait être l’objet des désirs masculins, toutefois, elle n’avait jamais connu l’amour sincère… alors elle faisait mal la différence. Et elle était aussi tellement loyale avec ses proches qu’elle se refusait à faire quoique ce soit qui pourrait faire du mal à Daisuke, juste parce qu’elle aurait mal interpréter une simple boutade. Un simple baiser sur la joue.

« Je suis toujours contente de t’aider, tu le sais bien… et j’adore Daiki. » Souffla-t-elle en détournant la tête tout en se relevant complètement, s’éloignant pour de bon de son ami. Elle se sentait mal à l’aise, ce qui était assez inhabituel chez elle. Elle avait l’impression qu’il était en train de se passer quelque chose de mal entre eux alors qu’en réalité, concrètement, il ne se passait rien.

« Oui… Instructrice, ce n’est pas si mal finalement… mais le terrain me manque quelquefois. » Considérant qu’elle avait de plus en plus besoin d’une douche (froide?), elle reposa son regard azur sur son ami et lui rendit son sourire, décidée à faire semblant que tout était normal. « Je vais prendre ma douche, ok ? Tu veux bien aller me chercher des vêtements, tu n’auras qu’à les poser devant la porte. » Sur quoi, elle commença à s’occuper de ses cheveux qu’elle détacha complètement, enlevant barrettes et élastique pour que ses cheveux blonds retombent dans son dos et sur ses épaules en une cascade dorée. Elle les secoua, observant son reflet mais aussi celui de Daisuke pour vérifier qu’il partait avant de se déshabiller… C’était bizarre de faire ça, non ? Normalement, elle aurait commencé à se changer et l’aurait viré s’il n’allait pas assez vite. Elle retint un soupir. Peut-être que ça faisait simplement trop longtemps qu’elle n’avait pas eu de copain, même si ça revenait à être d’accord avec Nina et ses sempiternelles leçons sur le côté trop coincé de sa sœur jumelle.

   
© Field of Heroes

_________________
Aimer jusqu'à en mourir
Il n'est pas question d'être heureux en ce monde. On ne l'est jamais absolument, puisque le lendemain de notre existence et celles des êtres que nous chérissons (⚡️) ne nous appartiennent pas


• Award du personnage le plus badass •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 13
avatar
Date d'inscription : 12/11/2016
Messages : 130
Avatar : Takeru Satoh
Crédits : Google - Eikyuu

Âge du perso : 27 ans
Activité : Seed
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■■
magie/aura
resistance
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Retour au bercail [Pv Callista]   28.08.17 14:11


Retour au bercail


J'étais fier de mon coup, le bisou faisait réagir Callista ! Je pouvais voir des rougeurs sur sa joue et aussi un regard vers moi qui disait ne pas comprendre. Je haussais les épaules tout en ayant un sourire amusé, j'aimais bien perturber mon amie avec mes âneries et j'essayais sûrement d'attirer son attention vers moi afin de me sentir important pour une personne autre que mon fils ainsi que mes parents.

J'aimerais rendre l'appareil à Calli', c'était super sympa de m'aider autant que possible avec Daiki durant mes missions, et même quand j'étais présent à l'appartement. Je savais que trop bien les raisons de mon amie au niveau de sa présence, elle adorait Daiki et m'appréciait malgré le fait qu'à ses yeux... J'étais encore le mari d'Hinata alors, que c'était du passé et moi-même je commençais à y faire face de plus en plus souvent.

Je pouvais la voir se mettre debout et s'éloigner de moi, sans prendre la peine de jeter un regard vers moi. Je l'avais sérieusement troublé avec un simple baisé sur la joue et je continuais de sourire, car à mes yeux cela prouvait un peu mon effet sur cette dernière qui n'en avait pas totalement conscience à mon avis. Je l'écoutais sur le fait qu'être instructeur n'était pas si mal, même si le terrain lui manquait et je pouvais la comprendre. Nous étions du genre à bouger et c'était galère de gérer des élèves d'un certain âge !

Je souriais de nouveau quand son visage montrait une résiliation sur le fait de faire comme si de rien était et je pouvais l'entendre me dire pour la douche, elle voulait en prendre une et je devais lui passer des vêtements qui m'appartenait. Je me levais après avoir décidé de mettre une chemise blanche au-dessus de mes blessures afin de ne pas trop surprendre mon fils Daiki, même s'il avait l'habitude. Je la voyais s'occuper de ses cheveux et son regard sur la glace pour voir ma présence.

- Je mettrais les affaires devant la porte de la salle de bain et je toquerais pour te prévenir ! Tu peux prendre ton temps, personne ne viendra t'embêter que ce soit Daiki ou moi.

Je lui tirais la langue pour l'embêter un peu et je sortais de la salle de bain tout en soupirant légèrement. Je n'étais pas le genre de mec à sauté sur une femme, mais des fois... Callista me plaisait vraiment trop et elle ne s'en rendait pas compte du tout. J'étais son ami, je ne pouvais pas faire de chose trop déplacée même si j'aimais de temps en temps pour lui faire comprendre que ça pourrait peut-être coller entre nous. Le temps doit passer encore un peu à mon avis. Je voyais Daiki dans sa chambre et je souriais, je me trouvais dans la mienne pour prendre quelques affaires. Je prenais un pantalon ainsi qu'une chemise blanche, car j'avais des tenue tout à fait banal, et même à la mode. Je sortais pour les poser au pied de la porte et j'avais toqué tout en prenant la parole.

- Ils sont au sol, tu auras juste à ouvrir la porte pour les récupérer sans avoir à sortir de la salle de bain et en espérant que Daiki ne les cache pas pour te faire un sale coup ! Je te conseillerais de les récupérer assez vite.

Daiki était un petit garçon très rusé et qui était prêt à tout pour me caser avec Callista ! Il avait besoin d'une mère, je ne pouvais pas dire non à ce propos et il la considérait comme tel... C'était compliqué des fois d'avoir un enfant mignon et qui plus est légèrement rusé pour son âge.

©Eikyuu

_________________

©️Eikyuu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Retour au bercail [Pv Callista]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour au bercail [Pv Callista]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Guillaume] Retour au bercail...
» Retour au bercail [Pv Callista]
» Retour au bercail ???
» Retour au bercail.
» Retour au Bercail... [Pv - Shepard)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Région de Balamb :: Ville de Balamb :: Quartiers Résidentiels-