AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour de mission difficile [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 678
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Dandelion/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Retour de mission difficile [Terminé]    24.07.16 18:22



Retour de mission difficile


Feat Sun


Sith' était une Seed de terrain en ce qu'elle n'était pas stratège (sauf si, vraiment, la situation l'exigeait) et qu'elle était du genre bourrin. Lorsqu'elle se baladait dans le monde civil, on pouvait aisément la prendre pour une jeune femme mignonne et sympathique… ce qui n'était pas complètement faux si on exceptait son goût prononcé pour la violence directe. Même quand on savait qu'elle était Seed, à voir son physique (et surtout sa peau diaphane), on l'imaginait plutôt magicienne, du genre à envoyer des sorts à distance. Que nenni. Sith' savait utiliser un peu de magie, comme toute personne ayant réussie à devenir Seed, mais elle faisait plutôt dans le combat au corps à corps ou à l'arme blanche. Elle aimait affronter ses ennemis de près.

Sauf que ça avait parfois des inconvénients. Comme par exemple se prendre une boule de feu dans le ventre… non seulement ses vêtements étaient irrécupérables (et SI c'est grave ! Elle s'était tuée à le dire à tout le monde et ils semblaient s'en moquer!), mais en plus elle était blessée. Bien entendu, elle avait paré avec le peu de magie de contre qu'elle était capable de sortir, mais il avait fallu quand même qu'elle se fasse soigner après ça. C'était pourquoi elle sortait de l'infirmerie, encore un peu amochée en ce qu'elle avait encore mal et qu'elle était bandée du dessous de la poitrine au début des hanches. Comme elle avait refusé de mettre les frusques qu'on voulait lui prêter, elle portait toujours sa chemise brûlée au niveau où elle avait été blessée (découvrant par la même le fameux bandage). Ses cheveux étaient défaits et elle était un peu plus dépenaillée que d'habitude. Quant à ses armes, elles étaient rangées dans son dos…

Le chemin jusqu'à sa chambre lui paraissait interminable… et de fait, si elle se tournait, elle pouvait encore voir l'infirmerie à plusieurs mètres. « Et merde... » Jura-t-elle entre ses dents en tenant le mur d'une main et son ventre de l'autre. Une nuit de repos et ça irait mieux qu'ils avaient dit. Sauf qu'il fallait encore l'atteindre le repos !

Au détour du couloir, elle rencontra un torse. A sa décharge, si elle ne regardait pas devant elle, c'était parce qu'elle était très concentrée sur ses pieds. Elle leva les yeux et reconnu Sun. « Tiens. Instructeur Nanoo. Ça va comme tu veux ? » Lança-t-elle non sans une pointe d'ironie dans la voix. « Si tu pouvais t'éloigner de mon mur, ça m'aiderait beaucoup. C'est mon meilleur ami aujourd'hui ! » Lui précisa-t-elle sur le ton de l'humour avant d'ajouter plus sérieusement : « Retour de mission difficile. » Même si c'était assez évident car Sith' était actuellement moins flamboyante que d'ordinaire. Et pourtant, malgré la fatigue et la douleur, elle souriait à l'instructeur. Être avenante quand on croisait un de ses amants occasionnels était un minimum… même si là elle avait plus envie de dormir que de jouer les séductrices. Ou de s'entraîner, car Sun était aussi quelqu'un avec qui elle s'entraînait dans la mesure où il était un des rares qui osait affronter la folie guerrière de Sithmaith (moins dangereuse par son potentiel que par sa tendance à l'imprévisibilité). C'était un peu étonnant si on y réfléchissait, mais bon, en général ça fonctionnait, et en dehors des combats et du sexe, ils ne se fréquentaient pas. Déjà parce que Sun était instructeur (donc il n'allait pas en mission) et ensuite parce que ça n'intéressait pas la rouquine. Ni Sun pour ce qu'elle en savait. Il y en avait avec qui elle entretenait une relation de copinage, là ce n'était juste pas le cas (même s'il arrivait que Sith' vienne le taquiner juste parce que c'était Sith' et qu'être une emmerdeuse était une seconde nature chez elle – heureusement qu'elle était belle et bonne dans son travail ! -).

Tout ça pour dire qu'elle essayait de faire bonne figure, mais elle gardait une main sur son ventre (à l'air, si on exceptait les bandages), et franchement, si elle ne grimaçait pas, c'était seulement par coquetterie. Car elle avait mal. Les brûlures magiques étaient des saletés ! Rien que pour ça, elle continuerait à se concentrer sur ses armes, na !

© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 815
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f En ligne
MessageSujet: Re: Retour de mission difficile [Terminé]    25.07.16 20:00

Si on me demandait ce qui me manquait le plus avant d'être instructeur c'était les combats et les missions. J'étais condamné à rester ici pour enseigner aux élèves à être des futurs SEEDS. Ce n'était pas non plus la même chose d'aller à la serre de combats. Il n'y avait aucun scénario autour, c'était simplement histoire de se défouler. Cet endroit était bien utile pour moi. A défaut de pouvoir frapper sur les mioches je pouvais le faire sur des monstres. Et en plus j'étais tout seul, ce qui me permettait de pouvoir combattre tranquillement sans faire attention que les autres personnes ne tentent d'en profiter pour me ôter la vie.
Après avoir libéré les élèves et ma dernière heure pour aujourd'hui j'étais parti en direction du centre d'entraînement. C'était censé être réservé aux étudiants mais même à mon âge on ne cessait d'apprendre. Muni de ma lance je vérifiais que la place n'était pas prise avant de me lancer dans l'arène. J'avais beau n'être plus un jeune SEED, je sentais l'excitation de me retrouver en tête à tête avec un monstre pour fêter cette fin de journée de travail.
Il était alors apparu, un Orchida, agitant ses lianes.

- Salut ma belle

Sourire au coin, je raffermissait la prise sur ma lance avant de m'élancer.

J'ignorais combien de temps avait duré le combat mais la fin aurait pu être pire. Je n'avais pas non plus de blessures graves, juste des égratignures mais si j'avais pas eu une bonne idée cette saleté m'aurait étranglé. Mes vêtements non plus n'étaient pas dans un état meilleur mais j'avais décidé de les garder quand même sur le dos. Déjà je n'avais pas pour habitude de me trimballer torse nu et ce n'était pas maintenant que j'allai commencer. Il n'y avait qu'une seule personne qui m'avait vu dans mon plus simple appareil. Tiens d'ailleurs en parlant du loup, il venait de me rentrer dedans. Ou plutôt elle. Je couchais avec une SEED de 26 ans mais ça m'importait pas vraiment son âge, et elle non plus manifestement. Et le fait qu'elle était une de mes anciennes élèves ne me faisait regretter aucunement mes actes. C'était une jolie fille, personne n'allait le nier et elle ne faisait rien pour le cacher.

- Regarder toujours devant soi, on t'a pas appris ça ici ?

Qu'est ce qu'elle aurait fait si elle serait tombé sur un monstre au détour d'un couloir ? Vu son état, pas grand chose. Au vu du bandage et des parties cramés sur son haut j'en déduisais qu'elle avait dû croiser un magicien.

- Je te raccompagne, ça sera plus utile qu'un mur

Ce n'était pas une proposition mais un ordre. Je vérifiais quand même qu'elle n'avait pas planqué une arme quelque part pour me prendre par surprise. Même si elle avait eu déjà l'occasion de le faire en jouant à la veuve noire. Rien que d'y penser je l'imaginais très bien le faire et c'était pas vraiment très rassurant pour ma pomme.

- Tu devrais peut être songer à augmenter tes défenses magiques, ça serait malheureux que tu finisses en torche vivante

_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •


Dernière édition par Sun Nanoo le 30.07.16 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 678
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Dandelion/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Retour de mission difficile [Terminé]    27.07.16 11:28

Retour de mission difficile
Et ce n'est pas rien de le dire !


feat Sun


Sans se départir de son sourire et de son apparente bonne humeur, Sithmaith envoya quand même Sun paître. Elle n'était plus un Cadet depuis plusieurs années, elle n'avait certainement pas besoin qu'on lui fasse des critiques, si son amant occasionnel avait des envies de jouer son rôle d'instructeur, cette école était pleine d'élèves obligés de l'écouter. « Aussi aimable qu'une porte de prison à ce que je vois. Si je pouvais regarder à la fois mes pieds et devant moi je le ferai, mais je suis obligée de faire l'un ou l'autre. J'ai choisi mes pieds, j'ai de supers chaussures aujourd'hui tu sais. Même si elles vont avoir besoin d'un petit coup de nettoyage je crois. » Elle savait parfaitement que Sun se fichait comme d'une guigne de ses chaussures (il se moquait pas mal de ses fringues aussi, ce qu'elle considérait comme une insulte personnelle), mais c'était sans compter sur la forte propension de la rouquine à parler pour ne rien dire. On finissait par s'y habituer et vu qu'elle avait réussi à mettre l'instructeur dans son lit, c'est que ce n'était pas un défaut rédhibitoire à ses yeux, même s'il ne pouvait pas s'empêcher de la bombarder en échange de conseils qu'elle n'avait pas demandé.

Puis bon, ça le tuerait un peu de civilité ? Juste pour la forme ? Sith' soupira légèrement pour elle-même et chassa sa mauvaise humeur qu'elle savait principalement du à la douleur. Elle n'allait pas s'en prendre à Sun, ce n'était pas lui qui l'avait blessée. Et elle s'était déjà chargée de celui qui l'avait fait. Pourquoi est-ce que ce magicien l'avait attaquée en plus ? Elle devait juste lui poser une question sur les sorcières et c'était parti complètement en cacahuète.

Elle se laissa attraper par Sun qui prit la place du mur comme maintien. Elle avait hésité à se débattre – elle l'aimait bien son mur, eh ! -, mais elle n'avait aucune chance d'y arriver sans se faire encore plus mal. Quand ils s'entraînaient l'un contre l'autre, Sith' mettait à profit le fait qu'elle soit une femme de gabarit très moyen pour esquiver en faisant des glissades ou d'autres figures plus ou moins acrobatiques… Et malgré son apparence, elle avait autant de force que les Seed de sexe masculin. Sauf quand elle était blessée, surtout au ventre.

Quant au regard scrutateur de Sun, elle le laissa faire (elle ne savait pas d'où lui venait cette habitude, mais il lui semblait que c'était un truc qu'il faisait tout le temps, ce qui, avec elle du moins, était idiot). « Te fatigue pas à chercher ma troisième arme, j'ai du abandonné mon poignard à l'infirmerie, il était dans mon corsage et on m'a enlevé tout ce qui gênait pour me faire mon bandage. » Comme pour prouver ses dires, elle secoua sa chemise, sauf que comme elle était trouée au niveau du ventre et non de la poitrine, c'était un geste inutile. Quant à ses épées, elles étaient bien visibles et dans son dos, en croix, comme à leur habitude. Le poignard ne lui manquait pas spécialement, elle ne comptait pas se battre dans les heures qui allaient venir, et même en mission, les armes secondaires comme les poignards étaient des méthodes de secours. Elle préférait vraiment ses épées. Dans la lignée de cette réflexion (et parce qu'elle ne peut pas s'empêcher de parler, c'est plus fort qu'elle, surtout qu'il fallait bien qu'elle l'ouvre, les mots étaient sa seule véritable arme dans l'immédiat), elle reprit la parole : « En d'autres circonstances, je t'aurais laissé vérifier, mais tu comprendras que je garde le peu de tissu qui n'a pas brûlé sur moi. »

Tout en parlant, ils avançaient, mais lentement. Sithmaith n'avait pas indiqué le chemin de ses quartiers, c'était inutile, Sun y avait déjà été. Quand il lui donna encore un de ces conseils qu'elle n'avait pas envie d'entendre, elle leva les yeux au ciel. Parfois elle se demandait comment leurs entraînements pouvaient avoir un jour finit au lit alors qu'il était aussi rabat joie. Et pourquoi ça avait eu lieu d'autres fois ensuite. Peut-être parce qu'elle adorait l'asticoter. Elle se souvenait que déjà quand elle était son élève, il n'était pas l'instructeur avec lequel elle était la plus disciplinée (son style de combat était efficace mais désordonné de toute manière, certains s'étaient fait une raison plus vite que d'autres). Lorsqu'il lui parlait encore comme s'il était son enseignant, elle ne savait pas si elle devait lui faire remarquer que c'était gênant pour le reste de leur relation (femme ou élève, il devait choisir) ou si elle devait ouvertement lui rire au nez. Elle n'avait jamais fait ni l'un, ni l'autre. Dans le fond, Sith' était gentille, et puis, puisqu'elle était capable de se plaindre pendant 30 minutes parce qu'il lui avait fait un accro sur son pantalon préféré pendant l'entraînement, elle pouvait bien le laisser bavasser sur ses faiblesses techniques.

« Je n'ai aucune affinité avec les magies de défense ou de soin. J'ai réussi à contrer, c'est déjà bien à mon avis. Mais je crois que j'aurais du taper ce foutu magicien plus fort, histoire qu'il entende son cerveau bouger à l'intérieur de sa boite crânienne… En fait je l'aurais bien électrocuté, c'est dire si j'étais en pétard, mais j'ai utilisé toute ma magie pour contrer son attaque. Je suis à sec. » Comme à chaque fois qu'elle utilisait une autre magie que celles qu'elle maîtrisait vraiment (et pas juste qu'elle savait utiliser scolairement), utiliser une magie de défense lui avait tout pris d'un coup. Mais elle avait fini le combat assez rapidement derrière. Une fois qu'elle avait repoussé l'attaque de feu, elle avait foncé sur son ennemi et lui avait balancé un bon vieux direct du droit. Elle avait gagné par KO et vous connaissez déjà la suite : les dernières formalités terminées, elle était rentrée se faire soigner. C'était en parti ce qui rendait sa blessure si douloureuse, ne plus avoir de magie du tout la faisait toujours se sentir un peu vide, alors même qu'elle ne se battait pas vraiment avec en temps normal.

Quand ils tournèrent, elle trébucha et s'accrocha à Sun, elle remarqua alors qu'il s'était battu lui aussi. « Tiens, tu t'es entraîné ? » Faire oublier qu'elle avait failli s'étaler par terre en parlant d'autre chose : tentative 1 amorcée.
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 815
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f En ligne
MessageSujet: Re: Retour de mission difficile [Terminé]    30.07.16 18:18

J'étais loin d'être un modèle d'amabilité, Sith le savait parfaitement et à vrai dire même tout le monde. Je n'étais pas là pour jouer les bisounours. Même si elle n'était plus mon élève et était à présent une SEED, pour moi elle demeurait toujours une jeune fille insouciante. La preuve, elle avait choisi de regarder ses pieds plutôt que devant elle pour des chaussures. Choses que je ne comprendrais jamais chez une femme : la passion pour des vêtements. Au vu de notre travail, il était ridicule de s'attacher à de simples bouts de tissus.

- Ne t'étonne pas alors si un jour tu te fais tuer alors que tu es train d'admirer tes chaussures

Répliquais je plus froidement que je ne le voulais. Même si elle restait une ennemie potentille, j'étais quand même inquiet pour mon ancienne élève. Je restai tout de même un humain et malgré tout on s'attachait plus ou moins à ce qui nous entourait. Bien évidemment, c'était une chose que je n'avouerai jamais. Connaissant Sith, elle serait capable de se moquer de moi.

Déjà j'arrivais à me détendre suffisamment pour coucher avec elle, et aussi à l'aider à regagner sa chambre. Ce n'était pas avec n'importe qui que je faisais ce genre de chose. J'avais donc bien le droit de vérifier quand même, au cas où, elle n'avait pas une arme planqué sur elle. Comme pour prouver qu'elle n'avait plus son poignard sur elle, Sith avait agité sa chemise.

- Ca va je te crois

Ce n'était pas tout à fait vrai. On ne pouvait jamais être sur à cent pour cent mais je n'avais pas envie qu'elle se fasse mal en continuant de s'agiter comme ça. C'était donc doucement que je l'emmenais chez elle. Elle n'avait pas besoin de me dire où c'était étant donné que j'y étais déjà aller. Il était de toute façon hors de question qu'elle vienne dans ma chambre, je n'étais pas assez idiot pour procurer des plans à quelqu'un. J'étais déjà suffisamment sympa de lui donner des conseils, même si ça l'exaspérait que je le fasse.

- Tu as eu de la chance, tu n'en aura pas à chaque fois

Je la comprenais sur la magie. Je n'avais qu'une infime capacité là dessus, préférant plutôt me servir de mes armes que de ces pouvoirs diaboliques. Il en était de même pour les G-Forces. Demander de l'aide à des créatures qui seraient tout à fait capable de vous tuer si ça les prenaient,ce n'était pas du tout rassurant. Je ne savais même pas comment on faisait pour laisser des gens s'associer à ce genre de choses.
Alors que l'on tournait, je sentais Sith s'accrocher à moi subitement comme si elle allait tomber. Mais avant que je n'ai eu le temps de lui demander ce qui se passait elle me questionnait sur un hypothétique entraînement.

- La salle était libre alors j'en ai profité

J'avais encore la sensation de lianes de cette plante hideuse autour de mon cour. D'ailleurs je n'avais pas vérifié si j'avais une marque ou quoi. Par réflexe je passai ma main libre dessus, l'autre étant occupé à soutenir Sith.

- Quand tu sera guéri, on s'occupera de tes faiblesses magiques

_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •


Dernière édition par Sun Nanoo le 11.08.16 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 678
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Dandelion/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Retour de mission difficile [Terminé]    06.08.16 16:20

Retour de mission difficile
Et ce n'est pas rien de le dire !


feat Sun


« C'était de l'humour Sun... » Soupira Sithmaith, vaguement agacée par le comportement de son ancien instructeur. « Je regardais mes pieds parce que j'ai du mal à marcher et que je risque de trébucher. C'est évident que je ne regarde pas pour de vrai mes chaussures ! » Même s'il était vrai qu'elle aimait beaucoup les vêtements et les accessoires, elle n'était tout de même pas complètement stupide. Quant à qui était le plus en danger entre Sun et elle de manière générale, elle aurait plutôt misé sur Sun, parce que son manque total de second degré était un défaut certain dans le milieu dans lequel ils évoluaient. Certes, Sun n'était plus sur le terrain, mais ça n'empêchait pas qu'il n'allait pas se faire des amis à se comporter comme il le faisait. Même avec elle, alors que ça partait sûrement d'une bonne intention (une intention agaçante, mais bonne quand même), ça donnait à la rouquine l'envie de lui coller une baffe. Enfin… elle était trop fatiguée pour se disputer franchement. Elle se vengerait à l'occasion pendant un entraînement, histoire de lui rappeler preuve à l'appui qu'elle n'était plus une élève mais bel et bien une Seed accomplie.

Bon point pour Sun, il retint sa parano habituelle et dit la croire à propos de ses armes. On notera que dans l'absolu Sith' se fichait pas mal d'enlever sa chemise dans le couloir (si quelqu'un passait, elle avait assez de culot pour répondre: C'est la faute de l'instructeur Nanoo, il m'a dit de le faire), mais bon, si on pouvait éviter d'en arriver là, c'était aussi bien hein… « Je suis une petite veinarde, t'inquiète pas. Puis j'étais seule au combat, c'est plutôt rare. En général, je pars plutôt avec un ou une collègue, meilleur que moi en magie de préférence. » Sithmaith aimait bien tout casser toute seule comme une grande, mais ses supérieurs connaissant sa tendance au désordre et son manque de discrétion, ils la mettaient souvent avec d'autres Seed. Et le choix se portait alors sur des personnes avec qui ses propres compétences se complétaient (sauf nécessité de tout casser bien comme il faut, car parfois deux bourrins valent mieux qu'un, c'est bien connu!). Qu'elle se retrouve face à un magicien toute seule était donc assez rare, et de fait cette mission n'aurait même pas du se finir dans le sang. Il y avait eu un problème en amont sur l'évaluation de ce qui devait être fait, ça paraissait évident à la jeune femme, même si elle se garderait bien de toute remarque à ce sujet (elle ne critiquait jamais ses supérieurs, question de principe).

Comme elle avait détourné la conversation de sa faiblesse physique sur l'entraînement de Sun, elle sourit : il n'avait pas cherché à commenter sa presque chute. « Oh, tu me préfères des bestioles visqueuses pour t'entraîner ? Ce que je suis déçue... » Une chance sur deux qu'il loupe encore le second degré mais bon Sith' s'en fichait, non seulement malgré son agacement premier, elle était habituée, mais en plus tout était mieux que de continuer sur ses faiblesses en magie. Encore que Sun s'y accroche comme une moule à son rocher. S'inquiéterait-il vraiment de sa disparition possible ? Elle trouverait ça étonnant (plus que le manque d'humour de l'instructeur). Il avait plein d'autres anciens élèves qui traînaient dans cette académie, elle n'était qu'une parmi d'autres. Bon. Il ne couchait probablement pas avec toutes les jeunes Seed qu'il avait eu en classe quand elles étaient Cadets, mais elle savait bien aussi que leur relation charnelle n'avait pas plus d'importance pour lui que pour elle (il prouvait juste qu'il était un mec de temps en temps et elle était la Seed aux mœurs les plus légère de l'académie disons…). Comme quoi, Sun était bizarre parfois, il n'y avait pas qu'elle à avoir de sérieux problèmes de gestion des relations. Encore que pouvait-on parler de problème quand il y avait un manque de gestion flagrant ? Bonne question.

« Je serai guérie demain. » Elle n'était pas agonisante non plus hein. Elle avait juste besoin de se reposer, et ses quartiers étaient loin de l'infirmerie… à moins que ce ne soit une impression à cause de la fatigue justement. Elle verrait ça demain après avoir dormi. « Et tu n'es pas le meilleur des instructeurs pour ce qui est de la magie. Je croyais que tu n'aimais pas en utiliser d'ailleurs ? » Lui fit-elle remarquer. Elle aurait aussi pu lui dire qu'elle n'avait pas besoin d'aide du tout parce qu'il n'était pas dans ses projets à court terme d'améliorer sa magie, néanmoins, elle le sentait obstiné – ou tout du moins inquiet – sur le sujet, et elle n'avait vraiment pas envie de polémiquer. Il avait sûrement oublié à quel point elle pouvait être nulle pour les magies de soin ou de défense, peut-être que quand il l'aurait constaté une fois lors d'un entraînement, il lâcherait l'affaire ou l'enverrait voir un Seed plus spécialisé que lui… qu'elle n'irait pas voir. Et avec cette solution, tout le monde était content. Parfois le plus est l'ennemi du mieux après tout, Sith' le savait bien vu son tempérament.
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 815
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f En ligne
MessageSujet: Re: Retour de mission difficile [Terminé]    11.08.16 16:07

De l'humour ? Je n'avais pas pu m'empêcher de la regarder bizarrement lorsqu'elle me balançait que c'était une blague. Je ne voyais absolument pas ce qu'il y avait de drôle là dedans. En même temps je n'avais jamais rien compris à l'humour des autres alors ce n'était pas aujourd'hui que j'allai le faire. J'étais au moins rassuré de savoir que mon ancienne élève n'était pas devenue débile. Il ne fallait pas se fier aux apparences, la jeune SEED était une bonne combattante, je pouvais le dire, même si je ne le faisais pas, étant donné que l'on s'entraînait ensemble de temps en temps. Avec l'âge et l'expérience, Sith deviendrait redoutable je n'en doutais pas. Si bien sur, elle cessait de se jeter sur un magicien alors qu'elle n'avait quasiment aucune capacité de défense magique. Les personnes qui utilisaient la magie de toute façon étaient des fourbes à la base.

- Pourquoi tu ne l'a pas dit avant ?

J'étais son ancien instructeur, c'était moi, en parti, qui lui avait permis d'en arriver là. Je savais que je n'étais pas vraiment le mec le plus amical du monde mais on pouvait me faire confiance. En revanche il était fort possible qu'elle ne pas mutuelle.

Je fronçais les sourcils face à son explication de tête à tête avec le magicien.

- Et je peux savoir pourquoi t'étais toute seule ?

J'avais l'impression d'être en train de réprimander un enfant. En même temps j'avais quarante ans alors ici, j'avais l'impression d'être entouré que de gosse, même si ils avaient plus de vingt ans. Je soupirai avant de rajouter sans lui laisser le temps de répondre.

- Laisse, tu fais ce que tu veux ça ne me regarde pas

J'avais déjà suffisamment d'inquiétude pour moi, je n'allai pas en plus me faire du mouron pour les autres. Sith était une grande fille, elle avait été toute seule là bas pour une bonne raison ou même un ordre venu d'en haut. Et il y avait plus important à faire que de parlementer là dessus. Elle était blessé, c'était trop tard pour songer au passé. Elle arrivait même pas à marcher correctement..
Même si je n'étais pas un expert en blague, je comprenais que là, c'était une tentative d'humour.

- Mais tu es une bestiole visqueuse

Répliquais je avec un petit sourire en coin. Qui a dit que je n'étais pas capable de plaisanter aussi ? En l’occurrence de taquiner plutôt. Mais que la SEED ne pense pas s'être débarrassé de moi sur ses lacunes. En plus d'être chiant j'étais aussi têtu. Mais ça Sith devait le savoir, elle me connaissait, et même un peu trop à mon goût. Je notais dans ma tête que je devais faire attention à ne parler trop de moi. Même si en vérité, elle ne savait rien du tout de mon passé.

- C'est vrai je n'aime pas ça, mais je peux trouver ce qu'il faut pour t'entraîner

Dans une école de SEED il devait bien y avoir des équipements pour les élèves qui voulaient s'entraîner en magie sans pour autant devoir demander à quelqu'un qui s'y connait de l'aider.

_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 678
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Dandelion/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Retour de mission difficile [Terminé]    12.08.16 11:15

Retour de mission difficile
Et ce n'est pas rien de le dire !


feat Sun


« Parce que ça me semblait évident. » Il n'y avait que Sun pour chercher des armes sur les personnes en face de lui sans remarquer qu'ils n'étaient pas capable de marcher sans regarder leurs pieds. Cela devrait pourtant faire parti des indices qui devraient le rassurer : il n'y avait absolument aucune chance qu'elle l'attaque – ou quoi que ce soit d'autre – dans cet état.

Quant au fait qu'elle ait été seule, ce n'était pas vraiment un choix de sa part. En tant que Seed, Sithmaith avait comme grande qualité d'être très obéissante. Si on lui disait d'aller sur le terrain toute seule, elle y allait, si on lui disait d'y aller avec quelqu'un, elle y allait aussi. Elle ne discutait jamais les ordres. Quand on ne la connaissait pas, on redoutait pourtant que son côté volcanique ne la rende difficile à vivre : c'était tout le contraire. Non pas que la côtoyer n'ait que des avantages : si vous cherchiez à vous immiscer de trop près dans sa vie, elle vous rejetait aussi sec, et elle était loin d'être douée pour la discrétion (en mission, ça avait des désavantages). Toutefois, elle était souriante, avenante, discutait avec n'importe qui et faisait ce qu'on lui disait. Son seul objectif dans la vie : rester une Seed sans attache. On ne dirait pas comme ça, mais ce n'était pas si facile, bien qu'elle y soit parvenue avec les années. Sa légèreté d'action et de caractère évitait qu'on ne s'intéresse de trop près à elle. Et pour les pontes de leur métier, elle était de la chair à canon idéal, comme elle ne protestait jamais, ils en venaient à oublier qu'elle avait des défaillances dans certains domaines et que la mettre seule contre un magicien pouvait très mal tourner…

Il eut beau lui dire qu'elle n'avait pas besoin de répondre, elle le fit quand même. Pas par besoin de se justifier… ou peut-être que si. « J'ai obéi aux ordres, tu sais. On m'a envoyé seule là-bas… du coup je ne m'attendais pas à ce que ce soit un magicien. En plus, sur le papier, la mission était assez simple. Je ne crois pas que ce combat ait même été anticipé. » Elle se dit que cette explication devrait mettre un terme au sujet de son potentiel stratégique (notons que du potentiel elle en avait, par contre elle ne l'utilisait pas vraiment). Elle ne se serait jamais volontairement jetée dans la gueule du loup. Elle aimait les combats mais n'était pas suicidaire.

Heureusement, la conversation prit un tournant plus léger car Sun comprit sa blague (Victoire!!!). Par contre, elle n'était pas d'accord, elle n'était pas visqueuse. Elle avait besoin d'une douche car elle sentait le tissu brûlé, mais pour une fois, elle ne s'était même pas retrouvé couverte d'une substance non identifié sortie d'un monstre quelconque (Sith' adorait tout découper en combat contre des bestioles, quitte à salie après). « Moi, visqueuse ?! Voyons, ce n'est pas très sexy… je suis sûre que tu peux me trouver un autre adjectif qui me rendrait plus intéressante qu'une Orchida... » Elle lui adressa un clin d’œil avant d'ajouter l'air innocent : « Pour un entraînement évidemment... ». Même en étant complètement KO, elle ne pouvait pas s'empêcher de flirter. C'était sa manière d'être (et une des raisons pour lesquels elle multipliait les amants aussi facilement).

Malheureusement, malgré ses belles tentatives, Sun ne laissait pas tomber l'idée de la faire progresser en magie. Pour ça, elle n'était peut-être pas très pro', mais Sith avait renoncé une fois son diplôme en poche. Sauf qu'elle n'avait pas envie de se chamailler avec Sun (il serait ennuyeux qu'il la laisse finir le chemin toute seule alors qu'elle commençait à voir s'approcher sa chambre adorée), alors elle décida de ne pas le contrarier. Avec un peu de chance, il oublierait vite cette histoire. « D'accord, si ça peut te faire plaisir, on fera ça. » Elle ne fit quand même pas mine de feindre l'enthousiasme, son honnêteté de principe l'en empêchait, de même qu'elle se plierait à cet entraînement débile si par malheur Sun s'en souvenait la prochaine fois qu'ils travailleraient ensemble. Elle haïssait le mensonge (et avait été assez trahie pour ça), ce n'était pas pour le pratiquer elle-même.

© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 815
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f En ligne
MessageSujet: Re: Retour de mission difficile [Terminé]    14.08.16 17:24

L'évidence même pouvait être source de tromperie. Il ne fallait pas se fier aux apparences. Malgré son état, si Sith avait eu une lame dans ses mains elle m'aurait tranché la gorge sans problème. Le danger était uniquement écarté une fois que la mort était présente. Et encore, on était jamais certains que ça soit la fin véritable.

- Il ne faut jamais se croire à l'abri

Il suffisait de voir comment avait fini la mission en solitaire de la jeune femme. Même si la magicien avait été une attaque surprise, elle aurait dû penser à tout, même aux plus invraisemblables. Déjà l'avoir envoyé toute seule en mission, était selon moi une grande erreur. On ne savait jamais ce qui pouvait se passer et si elle était tombé sur tout un groupe de magiciens, elle ne serait même pas ici à l'heure actuelle.

- C'est ce qui fait que tu n'a pas fini ton apprentissage...il faut tout le temps anticiper même si ça te paraît simple, il ne faut jamais rien laisser au hasard


Voilà pourquoi je n'avais pas désiré savoir ce qu'elle faisait toute seule là bas. Et encore moins d'apprendre que personne n'avait jugé bon de lui signaler qu'il serait préférable pour elle se s'armer magiquement au cas où un magicien déboulerait avec sa cape. Mais non, bien sur, tout le monde se croyait au dessus de tout effet de surprise. C'était aussi un avantage pour moi, cette faiblesse chez les autres. Enfin, je n'insistais pas plus longtemps sur cette affaire foireuse, de toute manière c'était trop tard. Et j'avais bien vu que j'agaçais plus qu'autre chose Sith, c'était d'ailleurs la raison pour laquelle elle avait changé de sujet. Je savais qu'elle allait tiquer sur ma réplique et je ne pouvais cependant pas m'empêcher de rire face à sa réaction. Je riais rarement, ça devait m'arriver...deux fois par an.

- Ce n'est pas vraiment très difficile de te trouver plus intéressante qu'une Orchida

Que ça soit sur le plan physique ou de lutte. Un monstre n'avait pas la même intelligence qu'un humain, raison pour laquelle il ne représentait à mes yeux qu'un défouloir. C'était aussi pour ça que je m'entraînais souvent avec les SEEDS, pour m'améliorer et je pouvais les analyser pour anticiper leurs mouvements. La plupart des monstres restaient imprévisibles.

- Tu es même plus attirante quand tu combats que quand tu joues les superficielles

Songeais je à voix haute. Je n'étais pas gêné qu'elle ait entendu ça. De toute façon si je couchais avec Sith, c'était que j'étais un minimum intéressé. Et c'était bien pendant qu'on combattait que j'avais vu la femme en elle et non en la voyant se déhancher dans les couloirs de la BGU. Elle cachait bien son jeu malgré ce qu'elle voulait faire croire. J'étais donc persuadé qu'elle pouvait améliorer ses compétences en magies. Chose, qui n'avait pas l'air de lui faire plaisir. Et c'était ce que j'aimais bien aussi chez elle, elle était honnête.

- Ce n'est pas pour mon plaisir, c'est pour ton bien !

Répliquais je en haussant la voix et en m'arrêtant au passage pour la regarder. Du moins j'essayais de la voir, ma vue était un peu troublé et je me sentais pas très bien d'un coup. Je la lâchais brutalement pour m'éloigner d'elle.

- Qu'est ce que tu m'a fais ?

Demandais je tout en m'appuyant sur le mur pour rester debout. J'étais persuadé que c'était Sith la responsable. Elle avait dû m’empoissonner tout à l'heure quand elle avait feint de tomber lorsqu'on avait changé de direction. Je savais que je n'aurai pas dû l'aider. L'idée que l'Orchida de tout à l'heure était la raison de mon état ne me traversait même pas l'esprit.

_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 678
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Dandelion/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Retour de mission difficile [Terminé]    16.08.16 12:34

Retour de mission difficile
Et ce n'est pas rien de le dire !


feat Sun


En dehors d'un soupir, Sithmaith laissa tomber toute tentative d'explication sur sa situation du jour. Il avait beau jeu de parler du terrain alors qu'il l'avait quitté depuis des années. Il était arrivé comme instructeur alors qu'elle entrait en deuxième année, ce qui voulait dire qu'il n'était plus en service actif depuis très longtemps. Dans les faits, elle n'avait pas l'occasion d'anticiper, les missions tombaient et il fallait aller les accomplir. Anticiper signifiait avoir le loisir de le faire, le temps, et du temps, elle n'en avait que quand elle n'était pas en mission. Que voulait-il qu'elle anticipe alors ? Heureusement, il ne semblait pas désireux de poursuivre sur cette pente glissante, sentant sûrement que la gentille Sithmaith commençait à être agacée et que ça finirait par tourner à l'aigre s'il insistait trop lourdement. De toute manière, il avait beau dire, c'était trop tard, elle était blessée, point !

« C'est sûr qu'une Orchida manque cruellement de sexe appeal. » Poursuivit Sithmaith sur le même ton, la conversation s'allégeant un peu. Quant au fait qu'il la trouve plus attirante quand elle combattait, ce fut au tour de la rouquine de rire, même si cela lui fit mal au ventre et se tansforma en légère quinte de toux. Celle-ci passée, elle répondit avec un sourire : « Tu es le seul homme de cet académie à penser ça Sun. Les autres ne m'aiment pas beaucoup quand je combats. » Son air devint narquois car pour certains des hommes avec qui elle couchait, si ils n'aiment pas voir Sith' combattre c'était parce que cela leur donnait la preuve évidente qu'elle n'avait rien de la fille niaise qu'elle laissait croire qu'elle était. Lorsqu'elle se battait, son regard était dur, froid, et emplie d'un désir de mort. Finir couverte de sang ne la dérangeait pas, et il était clair qu'elle aimait plus ses épées que tous ses amants réunis. Mais elle ne trouvait pas très étonnant que Sun pense différemment d'eux parce qu'il était du genre à détester les faux semblants, et elle n'était elle-même que ses armes à la main.

N'étant pas persuadé que ce soit vraiment pour son bien (elle penchait plutôt sur une volonté de tranquillité d'esprit pour Sun qui s'inquiétait visiblement des chances de survies futures de son ex-élève et amante occasionnelle), elle se contenta de hausser les épaules. Il avait sa parole, c'était déjà bien.

Comme il la lâcha brusquement, elle s'écroula au sol : « Aïe ! Qu'est-ce qui te prend sale brute ? » S'exclama-t-elle avant de le voir faiblir à son tour. Sa question sur ce qu'elle avait fait ne l'étonna pas plus que ça, Sun avait une tendance certaine aux conclusions hâtives. Elle l'observa, jaugeant rapidement la situation. Comme il n'allait sûrement pas se laisser faire gentiment… « Essaie de te souvenir que tu me préfères quand je me bats chéri... » Murmura-t-elle avant de s'aider de la force de ses bras pour glisser et le frapper avec une de ses jambes dans les genoux. Elle se mit ensuite sur le dos pour le balayer au sol et, lestement, elle se mit à califourchon sur lui pour lui faire avaler un antidote. Ce ne fut pas simple (c'est qu'il n'avait pas vraiment envie de se laisser faire, le bougre!), mais si elle était blessée, lui était empoisonné ! Et contrairement à lui, elle n'avait plus que des blessures résiduelles (fort douloureuses au demeurant) et une absence totale de magie. Lui ouvrir la bouche n'avait pas été simple et elle crut bien y laisser des doigts, mais elle finit quand même par lui verser l'antidote dans la gorge et elle le tint jusqu'à ce qu'elle fut sûre qu'il l'ait avalé.

« C'est un antidote crétin. Tu as été empoisonné par l'Orchida que tu as combattu tout à l'heure et tu as été assez stupide pour ne pas t'en être rendu compte. » Lui lança-t-elle avant qu'il n'ait repris ses forces. Elle le lâcha d'ailleurs une fois sûre que sa mission impromptue était accomplie et elle roula au sol, épuisée. Déjà qu'elle n'avait plus de force à l'origine, là, elle avait l'impression de s'être battu contre un troupeau de bœuf (remarquez, comme Sun est un mufle, on n'en est pas si loin).

Portant la main à son ventre qui lui faisait très mal – elle avait trop forcé sur ses abdos' pour mettre Sun à terre -. Elle resta ainsi allongée sur le dos, fermant les yeux et laissant Sun digérer l'antidote ainsi que son accusation stupide tant qu'il y était. Grinçant des dents, elle se dit qu'elle aurait mieux fait de le laisser crever au milieu du couloir pour lui apprendre à dire des trucs pareils. Ses blessures, bien que toujours parfaitement fermées (un exploit), la faisaient souffrir et elle était vexée. Depuis son départ de l'infirmerie, elle avait envie d'une sieste, et elle commençait sérieusement à envisager de la faire ici-même. Dans tous les cas, et dans tout l'éclat de sa maturité (keuf keuf), elle boudait (et c'était sûrement un moindre mal pour Sun).

© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 815
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f En ligne
MessageSujet: Re: Retour de mission difficile [Terminé]    20.08.16 17:38

Certaines personnes devaient être encore resté à l'époque où les demoiselles n'étaient bonne qu'à être secourue alors que certaines étaient même beaucoup plus forte que les hommes. De mon point de vu, elles étaient plus intelligentes et perfides, une raison de plus pour être encore plus sur mes gardes en leur présence. Et celle à mes côtés, était en plus une bonne combattante pleines de ressources. Malgré son état Sith continuait d'être elle.

- Serai je donc le seul homme évolué par ici ?

Demandais je avec un petit sourire. Je préférais nettement une femme qui savait se débrouiller qu'une pimbêche inutile. Je m'inquiétais déjà pour ma vie, je n'avais pas besoin en plus de me trimballer une incapable. Même si l'inutilité pourrait très bien être un piège. Sith l'avait dit elle même tout à l'heure, que dans son état, elle ne pouvait pas me faire grand chose. Des mensonges, elle m'avait empoissonné en douce. La traîtresse. Et comme ça ne suffisait pas, elle avait décidé de m'achever. Je n'avais pas l'intention de me laisser faire même si j'étais faible à cause du poison. Je tentais de me dégager lorsqu'elle était monté à califourchon sur moi. Elle était dans un meilleur état que moi et si j'avais pu je lui aurai bouffé la main. J'ignorais ce qu'elle avait versé dans ma bouche mais j'en voulais pas. Sauf que je pouvais pas le recracher et j'allai bien devoir l'avaler par manque d'air.
J'étais bien loin de la vérité et à vrai dire, la révélation de Sith me laissa pantois. En effet l'Orchida m'avait touché et apparemment en avait profité pour m’empoissonner. Du coup, je me sentais con d'avoir accuser la SEED à tort. Elle devait surement m'en vouloir.

- Désolé...j'ai paniqué

Heureusement cette fois ci je n'avais tué personne. On était simplement tous les deux allongé sur le sol du couloir. Si présentement il n'avait personne d'autre ça ne durerait pas et on m'accuserait d'attaquer les autres. L'antidote faisait effet et je me sentais mieux. Je tournais la tête vers la jeune femme qui avait l'air de souffrir et en même temps elle avait dû se servir de ses blessures pour me maitriser. Je me redressai, évaluant dans ma tête la distance qui restait jusqu'à la chambre de Sith. On était juste à côté. Je testai l'équilibre de mes jambes et inspirai un bon coup avant de me baisser va la demoiselle pour la soulever. Heureusement elle était pas énorme. Je peinais tout de même à la garder dans mes bras et devais puiser dans ce qui me restais de force.

Tu es semblable aux vagues grises de l'océan, destinées à chercher
La vie au-delà de la rive juste hors de portée
Pourtant les eaux ne changent jamais, s'écoulant comme le temps
Gravis cette voie qui s'offre à toi
Dans la lumière blanche, une main tendue
Une lame à double tranchant coupe ton cœur en deux
Les rêves éveillés disparaissent
Embrasse le jour nouveau

Chante avec moi une chanson de droits de sang et d'amour
La lumière se disperse haut vers le ciel
L'aube traverse les ténèbres, blanche tel un os
Perdue seule dans mes pensées



Pour ne pas songer à la fatigue je poussai la chansonnette. Une chanson que ma mère me chantait il y a longtemps. Qui a dit que je savais pas chanter hein ? J'avais pleins de talents cachés.

On finissait par arriver à la chambre et après avoir ouvert la porte je déposai Sith sur le lit avant de m'écrouler dessus à côté d'elle. J'étais é-pui-sé.

- Deux secondes, et après je te laisse...

Soufflais je après un silence. Elle devait pas vraiment avoir envie de me voir après l'accusation que j'avais fait envers elle. Mais ce n'était pas de ma faute, j'étais comme ça.

_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 678
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Dandelion/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Retour de mission difficile [Terminé]    29.08.16 16:31

Retour de mission difficile
Et ce n'est pas rien de le dire !


feat Sun


Sithmaih n'eut pas l'occasion d'approuver ou non les paroles de Sun (sur le fait qu'il soit le seul homme évolué) et vu la suite des événements, ce n'était sûrement pas un mal. Allongée sur le sol, les paupières closes, elle ne répondit pas à ses excuses car elles n'en étaient pas à ses oreilles. Et elle préférait bouder. Cela faisait longtemps qu'elle avait cessé de se faire des illusions sur son ancien instructeur, mais là il avait dépassé tout ce qu'elle aurait jamais pu imaginé en matière de paranoïa. Qu'il ne lui fasse pas confiance était une chose, qu'il l'accuse d'utiliser du poison en était une autre (en dépit du fait qu'elle ne voyait pas pourquoi elle lui aurait voulu du mal, du moins avant cet instant précis).

Bavarde de nature, elle se tint coite durant tout le temps qui suivit. Elle écouta la chanson de Sun sans vraiment en comprendre ni le but, ni le sens… peut-être était-ce simplement une manière de se faire pardonner ? D'alléger l'ambiance ? La rouquine n'était sûre de rien. Elle ne rouvrit les yeux qu'une fois dans son lit, elle tourna la tête sur le côté pour observer Sun, une lueur de colère retenue dans ses prunelles noisettes.

Se tenant le ventre, elle se redressa. « Ne crois pas t'en tirer à si bon compte. Pour l'instant tu restes là. » Ordonna-t-elle d'un ton sec. Il avait peut-être été son professeur autrefois, il était peut-être plus vieux qu'elle, mais elle allait l'envoyer se faire voir dans les grandes largeurs quand même.

Parce que, oui, vous aviez peut-être oublié, mais Sithmaith, sous ses airs joviales, était en vérité une jeune femme extrêmement colérique. Et violente. Mais pour la violence, elle laisserait ça de côté, elle s'était assez battue pour toute la journée. Quittant le lit avec difficulté, elle se leva et défit les accroches de ses épées qu'elle posa contre le mur. Elle ouvrit ensuite son armoire pour prendre une chemise de nuit qu'elle passa après avoir enlevé ses vêtements. Vu l'état de sa chemise, il n'y avait pas vraiment plus que son pantalon et la ceinture pleine de poches dont elle devait vraiment se débarrasser. En effet, elle garda sa culotte et son soutien gorge avait subi le même sort que son étui à poignard lorsqu'on l'avait bandé de en dessous de la poitrine jusqu'aux hanches. Elle tournait le dos à Sun et avait décidé de ne pas lui prêter d'attention tant qu'elle ne serait pas changée, aussi passa-t-elle un tee-shirt de nuit qui laissait ses jambes nues avant d'aller vers sa coiffeuse où elle tressa rapidement ses cheveux en une natte grossière.

Ensuite, elle installa son coussin correctement et s'allongea – non sans de nouvelles grimaces de douleur – les jambes croisées et les deux mains posées sur son ventre. Elle resta un court instant à fixer le vide avant d'en revenir à Sun.

« Je n'utilise pas de poison. Sauf avec la magie, quand je n'ai pas d'autre choix pour affaiblir l'ennemi, mais comme tu le sais ma spécialité reste l'arme blanche et la force pure. » Elle passa la main sous le coussin de Sun tandis que l'autre était posée sur son torse. Elle en extirpa un poignard qu'elle approcha, non de lui, mais d'elle. Elle le posa à plat contre le tissu de son tee-shirt, le regard vide. Sun lui avait affirmé un peu plus tôt qu'il la préférait quand elle ne se cachait pas derrière des allures superficielles, mais c'était parce qu'il ne savait pas toute la noirceur qu'elle dissimulait à l'aide de ses sourires et de ses vêtements colorés. « Tu as sûrement eu trop de Cadets dans ta carrière pour t'en souvenir, mais mes parents étaient Seed. Mes vrais parents, pas les Orwell. Mon père était spécialisé dans les armes blanches lui aussi, ma mère, elle, était une magicienne de soutien. Ils sont morts en mission quand j'étais enfant. Ma mère n'avait pas une très grande résistance et pas beaucoup de force non plus, elle est morte sur le coup. Mon père, lui, a été touché par une flèche empoisonnée. Je ne m'en souviens plus très bien, j'étais très jeune, mais il a agonisé pendant des jours... » Elle tapota son poignard de ses doigts, l'air de plus en plus absent.

Elle papillonna des cils un instant, comme pour se forcer à revenir dans le moment présent, et elle se retourna vers Sun, pour en venir à la conclusion de son histoire d'enfance : « Si un jour je veux te tuer, tu verras le coup venir. Et le meilleur de nous deux gagnera. D'ici là, contente-toi de ne pas me donner de raison d'avoir envie de le faire, être beau et chanter juste ne te sauvera pas toujours de mes lames. » En dépit du compliment, il s'agissait bel et bien d'une menace. Elle ne tolérerait pas une seconde fois que Sun l'accuse d'utiliser des armes de lâches. Il pouvait bien la trouver dangereuse, s'en méfier, vérifier qu'elle n'avait pas plus de poignards qu'elle ne le prétendait… mais attaquer par derrière ou utiliser les armes des faibles comme le poison, ça, c'était une accusation qu'elle n'accepterait pas une deuxième fois.

S'étirant légèrement, elle s'allongea un peu plus, mit le poignard sous son oreiller et ramena un bout de la couverture sur elle. Elle bailla et ajouta, de sa voix redevenue normale et habituelle, c'est à dire chantante avec des accents joyeux, et non plus sombre et mélancolique : « Du coup je te pardonne, mais juste pour cette fois. Maintenant, reste ou part, mais moi, je dors ! Bonne nuit Sun ! » Et elle bailla une deuxième fois pour la forme, ferma les yeux et frotta sa joue contre le tissu du coussin, bien décidée à enfin s'accorder sa sieste.

{Terminé pour Sith}

© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 815
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f En ligne
MessageSujet: Re: Retour de mission difficile [Terminé]    01.09.16 17:30

Je savais qu'il ne fallait jamais mettre Sith en colère. J'avais beau être plus vieux qu'elle et son ancien instructeur, elle s'en fichait pas mal. C'était donc tout naturellement qu'elle ne se gênait pas pour m'ordonner de rester ici. J'avais bien compris que j'avais merdé sur de coup là, et qu'elle n'avait pas voulu m’empoissonner. Après m'avoir menacé elle s'était redressé pour se mettre dans une tenue plus confortable. J'étais à moitié en train de m'endormir sur son lit alors je n'avais aucunement la foi de profiter du spectacle.
Une fois revenue, Sith avait repris la parole après un silence. Elle m'expliquait qu'elle n'utilisait pas de poison sauf si elle en était obligé. Je savais qu'elle préférait ses armes à la magie. Mais je ne voyais pas trop où elle voulait en venir. Lorsque la jeune SEED avait sortie un poignard de sous l'oreiller, j'avais crains qu'elle ne s'en serve pour me punir. Mais contre toute attendre elle s'était simplement contenté de le poser sur elle. Sith était de plus en plus étrange. Je la fixai, me redressant un peu pour être dans une meilleure position.
J'étais alors loin de me douté qu'elle comptait me confier la lourdeur ni la douleur de son passé. Mes deux parents étaient morts, j'avais eu "la chance" de ne pas voir ma mère se faire tuer sous mes yeux. Mais elle, elle avait assisté impuissante à la chute de son père. Je me sentais encore plus mal de l'avoir accusé, comprenant maintenant son aversion pour le poison.

- Sith...

Avais je commencé avant de me taire. Et pour dire quoi ? J'étais désolé pour elle, pour ses parents mais elle n'avait sans doute pas besoin de compassion. J'avais sans doute ravivé une ancienne douleur. Elle me menaça à nouveau. Le pire c'était sans doute que si il y avait un duel à mort entre nous deux, je serai bien incapable de la tuer. Même si je ne disais et ne montrai rien, je m'étais attaché à elle.

- Je prend note

Déclarais je simplement avant de me faire congédier. Elle disait me pardonner mais ça n'enlevait en rien ma bêtise. Je la regardais quelques secondes avant de me mettre debout. J'avais eu le temps de récupéré assez d'énergie pour aller jusque dans ma chambre. Je me penchai vers son visage endormie avant l'embrasser chastement sur le front.

- Bonne nuit

Je remettais bien la couverture sur elle et quittait la pièce discrètement.

_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Retour de mission difficile [Terminé]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour de mission difficile [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calvin & Evelyn - Un petit retour au source [HOT] [Terminé]
» Retour de mission
» [Mission] Départ et possibilité de retour
» Quel est pour vous le jeu vidéo le plus difficile?
» Le retour d'Age of Empires !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Have A Break :: Notre Histoire :: Chapitre 2 : Dollet et le bal-