AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vulnerant omnes, ultima necat [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 674
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Dandelion/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   23.11.16 17:06


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


Énervée. Elle était énervée, tout simplement. Au début, elle ne s'était pas rendu compte qu'il lui faisait la gueule parce qu'elle était à l'infirmerie et qu'il n'avait pas vraiment de raison de venir l'y voir. En général, ça le contrariait quand elle revenait blessée, alors au début, elle avait juste pensé que c'était normal, que quand elle serait remise sur pieds, là, elle pourrait le voir. Mais non. Alors, comme il y avait du boulot de partout, elle pouvait toujours mettre ça sur le compte du hasard : leurs emplois du temps ne coïncidaient peut-être pas après tout ! Toutefois, maintenant, elle s'était rendue à l'évidence. Ce n'était ni du hasard, ni un manque de chance : Sun l'évitait.

Et comme à chaque fois qu'elle était en plein marasme émotionnel, elle avait atterri chez Ethan. Mais elle n'avait eu aucune envie de faire autre chose que de boire un chocolat chaud sous un plaid avec son ami d'enfance pour l'écouter se plaindre. Rien que le fait qu'elle n'ait pas envie de sexe était de base un symptôme de son instabilité… Ce qu'Ethan ne lui fit pas remarquer, trop heureux déjà qu'elle ait préféré venir lui parler plutôt que d'aller se jeter une nouvelle fois à corps perdu dans une mission quelconque. Parler était sans nul doute plus sain, bien que Sithmaith ne soit guère causante en dépit du fait qu'elle soit venue le voir de son plein gré.

Difficile de savoir quoi penser de ce Sun. Ethan n'était pas du tout jaloux : il était très protecteur avec Sithmaith, mais il n'en était pas amoureux. En tout cas, la dernière fois qu'elle était venue jouer les chats errants chez lui pour simplement discuter, c'était à cause d'Arlan… Il fallait croire que Sithmaith n'avait pas de chance avec les hommes, même si pour l'heure, elle progressait : elle n'avait pas pu se faire tromper par quelqu'un avec qui elle n'était pas réellement.

« Je ne comprends pas pourquoi il m'évite… qu'est-ce que je lui ai fait ? » Ethan haussa les épaules d'un air dubitatif : elle avait fait ce qu'elle faisait à chaque fois, elle avait disparu. Lui avait une habitude datant de l'enfance, il ne pensait pas que tous les autres êtres humains de l'entourage de la rouquine soient aussi compréhensifs. Sun n'était que la preuve de cette théorie. « Tu l'as peut-être laissé une fois de trop sans nouvelle. » Sithmaith se pelotonna dans le canapé, sourcils froncés, l'air très concentré : « Ridicule... » Marmonna-t-elle dans sa tasse : « Complètement ridicule…. » Répéta-t-elle comme pour s'en convaincre elle-même.

« Même si ce n'est qu'une relation sans engagement entre vous, il s'attendait peut-être à ce que tu lui dises que tu partais encore une fois risquer ta vie on ne sait où. » Sithmaith n'avait pas parlé de sa mission à Ethan parce c'était top secret. Elle lui avait juste dit qu'elle était partie quelques temps sur ordre de son patron et qu'elle était revenue blessée, et que cet imbécile de Sun lui faisait la gueule. Elle lui avait envoyé un texto : il l'avait ignorée ce crétin !

« Mais… je suis toujours partie sans rien dire ! C'est comme… comme ma marque de fabrique ! Un jour je suis là, et l'autre je n'y suis plus ! Et il est SEED par tous les gardiens ! Il devrait bien savoir qu'on ne choisit pas forcément le timing ! » Ethan avala une gorgée de café pour cacher son sourire : plus elle s'énervait et plus elle lui rappelait la petite fille qu'elle avait été. Dans sa tête, il l'imaginait presque taper du pied pour montrer son agacement (sauf qu'elle était assise, voire rouler en boule sur elle-même). « Tu devrais peut-être aller lui en parler en face à face, le mettre au pieds du mur… néanmoins, si tu me permets un conseil, ne pars pas du principe que tu as forcément raison et que lui a tord. Tu n'es pas très douée pour ménager les autres... peut-être que ton comportement l'a blessé, on ne sait pas, alors attends d'être sûre avant de lui casser la figure. » Sithmaith siffla son mépris entre ses dents. Casser la figure de Sun serait pourtant une solution simple et efficace pour évacuer sa frustration… mais Ethan avait raison, ça n'aiderait pas vraiment à savoir ce qui prenait à son imbécile d'ancien instructeur.

***

Le lendemain, la rouquine avait usé de tout son (maigre) sens de la stratégie pour que Sun ne puisse pas la fuir. Elle avait posé un jour de congé (qui ne soit pas de maladie, elle y avait bien le droit de temps en temps hein), et elle avait enquêté sur l'emploi du temps de l'instructeur. L'ensemble n'était pas discret mais Sun ne discutait pas assez avec les cadets pour s'en rendre compte, de ça au moins, elle était certaine. Puis, elle patienta jusqu'à son dernier cours de la journée, devant la porte de sa salle de classe.

Elle s'était habillée pour l'occasion, ce qui signifiait en l'occurrence qu'elle s'était habillée presque comme si c'était Mat' qu'elle allait voir : une tenue non adaptée au combat, juste pour résister à la tentation d'en provoquer un. Elle portait des talons qui la rendaient encore plus grande qu'elle ne l'était déjà (et donc plus grande que Sun par la même occasion), ils avaient pour principal intérêt de l'empêcher de bouger aussi vite que d'habitude. La mini-jupe avait le même objectif. En haut, en revanche, elle portait sa veste jaune préférée et un pull col bateau noir. Il lui fallait plus qu'une situation de crise sentimentale sociale pour s'entraver le haut du corps.

Dès que les cadets sortirent de la salle, elle y pénétra alors que tous n'étaient pas dehors. L'un d'entre eux la prit sûrement pour une camarade peu soucieuse de l'uniforme car il passa derrière elle et tenta de lui mettre la main aux fesses. Le petit coquin ne savait pas à qui il avait affaire : elle lui attrapa la main dans un geste vif tandis que de l'autre côté elle sortit un poignard qu'elle posa sur la gorge du Cadet mal élevé : « Tout doux jeune homme. Tu sais, le monsieur derrière le bureau a dit qu'il tuerait le prochain qui me touchait sans ma permission. Comme il me fait la gueule, je ne suis pas certaine que ce soit actuellement valable, mais dans la mesure où j'ai collé une lame sur ta gorge, on ne peut pas dire qu'il soit la seule menace pour toi. » Elle souriait et parlait d'un air enjoué. Elle aurait tout aussi bien pu dire qu'il faisait beau dehors vu le ton guilleret qu'elle utilisait… mais dans ses prunelles noisettes luisaient une certaine menace. Elle n'était pas de bonne humeur.

« Vous êtes... » réagit le cadet en passant des cheveux roux de Sithmaith à son poignard pour ensuite regarder vers Sun. Le sourire de la SEED se fit encore plus sarcastique : « Exactement. Je suis exactement celle que tu crois que je suis… à un ou deux détails près mais on va pas s'étendre là-dessus pour le moment parce que, là, tu vois, je vais m'engueuler avec l'instructeur Nanoo. Vraiment m'engueuler. Et je suis aussi forte et dangereuse que lui. Alors tu ferais mieux de rejoindre tes petits copains… rapidement. » Bizarrement, la salle s'était assez vite vidée une fois le poignard sorti : la réputation de Sithmaith la précédait. Elle lâcha le cadet qui se dirigea vers la sortie, elle le retint de la voix quand il fut à la porte. « Une dernière chose : la main aux fesses... ça ne marche jamais. Avec aucune fille. Réfléchis-y. » Et hop, il partit.

Elle était seule avec Sun et elle bloquait la sortie. Comment coincer un prof ? S'incruster dans sa salle de classe bien sûr ! « A nous deux Sun. Tu vas m'expliquer pourquoi tu m'évites parce que sinon ce sont mes poings que tu devras éviter. J'y ai vraiment beaucoup réfléchi et je ne te comprends pas ! En plus tu ne crois pas que tu as passé l'âge de faire la gueule quand un truc te déplaît ?! » Elle souffla. Ethan avait dit qu'elle devait rester à peu près calme, lui laisser l'opportunité de s'expliquer… il en avait de belles tiens !!!! « En plus je suis nulle pour comprendre quand on ne me parle pas clairement ! » Non pas qu'elle soit vraiment bête mais… les sous-entendu à travers les silences n'étaient pas exactement son point fort (elle aimait trop parler!).
   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 805
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   24.11.16 18:47

Un silence pesant régnait dans la classe, seulement occupé par un fond sonore de papier et de stylo. Cela faisait plusieurs jours que j'étais d'humeur exécrable et mes élèves avaient fini par comprendre qu'il ne valait mieux pas me chercher. La raison de mon état n'avait qu'un seul nom : Sithmaith. C'était ridicule de se mettre dans un état pareil simplement à cause d'une jeune femme. Ma G-force me l'avait soufflé suffisamment dans la tête. Pourtant la pilule avait du mal à passer depuis qu'elle était parti sans prévenir. C'était une Seed, ça devrait donc me paraître normal mais connaissant son état, sa santé je ne pouvais pas m'empêcher de m'inquiéter pour elle. De plus, j'étais persuadé que la rouquine était liée à ce qui s'était passé à Timber. Il y avait eu des morts et des blessés. Fort heureusement, aucun de la BGU à déploré en perte. Soucieux j'avais quand même demandé des nouvelles de Sithmaith. Je pouvais aussi me rendre à l'infirmerie mais je me connaissais : je me serai mis en colère contre elle. Résultat, on ne s'était pas parlé depuis son retour et je faisais de mon mieux pour l'éviter, ne répondant à aucun de ses messages. Mon comportement était sans doute puérile, surtout à mon âge mais en vérité je ne savais pas quoi faire d'autre.

L'heure de la fin du cours sonna, et je soupirai. Regardant vaguement les cadets se lever pour ranger leurs affaires et quitter la salle. C'était la fin de mon travail et je songeai passer le reste de la journée dans ma chambre. C'était sans compter sur l'apparition d'une certaine personne dans la pièce. La dernière que je désirai voir en ce moment. Je ne bougeai cependant pas lorsqu'elle menaça un cadet avec une lame tout en le remettant à sa place. Il avait dû faire quelque chose de déplacé pour qu'elle réagisse ainsi. Elle le relâcha et l'adolescent parti précipitamment. Il ne restait plus que nous deux, et je n'avais pas vraiment d'échappatoire vu qu'elle bloquait la porte.

Évidemment, mon comportement ne lui plaisait pas. Qu'est ce que ça pouvait bien lui faire de ne plus me voir ? Ce n'était pas comme si j'étais son seul plan cul...Et ça ne l'avait pas dérangé de partir comme une voleuse.

- J'ai aucun compte à te rendre

Répliquais je calmement alors que à l'intérieur je bouillais. Si je lui disais la vrai raison elle allait me rire au nez. Me dire qu'elle était une Seed, donc que c'était normal qu'elle soit partie, en danger. Oui mais ce n'était pas ça qui me dérangeait. Soupirant, je ramassai mes affaires avant de m'avancer vers elle. Elle portait une veste jaune, me faisant rappeler que c'était sa couleur préférée. Au souvenir des échanges que nous avions eu suite à la visite chez ses parents, un sourire étira malgré moi mes lèvres quelques secondes. Il fut cependant rapidement chassé pour revenir au présent.

- Et je te signale que ce n'est pas moi qui suis parti sans dire un mot

Déclarais je. Si elle comprenait ce que je voulais dire par là, tant mieux. Sinon tant pis, c'était pourtant claire.

_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 674
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Dandelion/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   24.11.16 21:37


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


Ethan avait donc raison. Sa clairvoyance était aussi précieuse qu'agaçante. Une question demeurait pourtant : qu'est-ce qui prenait à Sun ? D'aussi loin qu'elle s'en souvienne, elle n'avait jamais prévenu son amant avant de s'en aller en mission. Comme elle l'avait souligné durant sa conversation avec Ethan la veille, c'était un peu sa marque de fabrique de disparaître subitement parce qu'elle avait eu un ordre de mission. A cet égard, Sun était mieux lotis que d'autres : étant à la BGU, il n'était pas difficile de savoir qu'elle était partie pour le boulot. Ethan, lui, devait attendre qu'elle daigne revenir et répondre à ses messages, son téléphone personnel de nouveau allumé (elle en avait deux : un pour tous les jours, un pour les missions, comme ça s'il y avait de la casse, elle ne perdait pas toutes ses données en même temps que l'appareil).

« Attends… que je comprenne… Toi, tu n'as aucun compte à me rendre, mais, moi, je suis sensée t'informer quand je vais… travailler ? » Il y avait des jours comme ça où elle aurait presque préféré que Sun joue les mâles dominants en lui tapant une crise parce qu'elle couchait avec la moitié de la BGU. Ça, elle aurait compris. Acceptée, peut-être pas, mais compris, oui.

« Parce que, concrètement, je n'avais pas disparu. J'étais au boulot. Et je vais mieux, au fait, au cas où ça t'intéresserait. Parce que Kramer m'a encore envoyé au casse-pipe, enfin… au casse-pipe pour gens normaux du moins. » Elle haussa les épaules et réalisa qu'elle avait toujours son poignard dans la main. Elle souleva sa jupe et le rattacha à sa cuisse. Mieux valait qu'elle n'ait pas d'armes pendant qu'elle avait cette conversation houleuse avec Sun… Elle doutait de plus en plus qu'ils n'en viennent pas aux mains alors qu'il se comportait comme… et bien comme si c'était lui qui était le plus jeune tiens ! C'était quoi ce comportement d'ado' attardé boudeur à quarante ans ?! Bon. Pas grave. Elle allait rester zen… et faire l'adulte.

« Tu ne voudrais pas juste… je sais pas moi… arrêter de faire la gueule ? Et en échange, je te préviendrai la prochaine fois que je pars en mission longue durée. » Cela lui paraissait honnête mais elle avait un très mauvais pressentiment, quelque chose lui dirait que la solution n'allait pas être aussi simple. Sun était une tête de mule, et il avait sa mine des mauvais jours. Le genre de tronche qu'il tirait quand il allait, disons, péter un plomb… Bien qu'elle ne se prenne pas pour le nombril du monde, elle n'avait aucun doute sur le fait que c'était elle qui lui faisait faire cette tête et, réflexion faite, elle plaignait les élèves actuels de Sun. Il n'était déjà pas facile quand il était de (relativement) bonne humeur…

D'un air qui se voulait sage et docile et donc pas très convaincant, elle croisa les mains devant elle, le regard toujours fixé sur Sun. Elle ne souriait plus depuis que tous les cadets étaient sortis : elle ne jouait pas la comédie avec son ancien instructeur, jamais. Il faisait malheureusement exception à la règle, comme Ethan… et en même temps pas comme Ethan. C'était un des problèmes, mais elle les prenait un à la fois. Il fallait d'abord qu'il arrête de lui faire la gueule… ce qui s'annonçait… à peu près aussi mal qu'elle l'avait imaginé de prime abord.

   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 805
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   26.11.16 22:55

Manifestement, non, elle n'avait pas compris. Sithmaith devait faire partie de ces femmes devant laquelle il fallait mettre un panneau pour être compris. Mais honnêtement, je n'avais aucunement la patience de lui faire rentrer dans sa cervelle d'égoïste que la seule raison pour laquelle je voulais être informé de ses sorties c'était parce que je m'inquiétais. Peu importe dans quel sens je prenais notre relation, je m'étais attaché à la jolie rouquine plus que je ne devrais. Ce qui au départ n'était simplement qu'une partenaire d'entraînement et de lit, s'était transformé en quelque chose de plus fort.

- Je me doute bien que tu n'étais pas partie cueillir des pâquerettes  

Répliquais froidement. Je savais qu'elle avait été envoyé pour une mission dangereuse, même si on ne m'avait pas donné toutes les informations. Pendant une demi-seconde j'en avais voulu à Kramer comme si il savait. Comme si il était au courant que si je perdais Sith ça serait comme si on me poignarderait en douce. C'était pour cette raison que je m'étais battu à ne me lier avec personne, parce que ça ne pouvait créer que des soucis. Résultat : j'avais failli à ma tâche. *Le coeur des humains est tellement faible*. Et ma G-Force ne faisait qu'encore plus m'enfoncer. Je n'avais aucune envie de me disputer avec Sith. Peut être que l'on devrait arrêter tout ça. Rompre, même si on était pas un couple. Après tout elle aurait aucun problème à se trouver un autre plan cul et un partenaire d'entraînement.

La jeune Seed me proposa de cesser de lui faire la gueule, en échange elle me dirait ses départs. Je fronçai les sourcils. Non, elle n'avait vraiment rien compris. Par précaution, je déposai mes affaires sur une table pour ne pas m'en servir au cas où je ne serai pas maître de mes mains.

- Ce n'est pas ce que je veux...

Sifflais je avant de me pincer l'arrête du nez pour me calmer. Il était inutile de s'emballer. * Elle le mériterait bien, elle s'en moque de toi*Et l'autre qui ne faisait rien pour améliorer les choses. Pire, c'était Birsmark lui même qui ne s'était pas gêné pour descendre Sith dès que je m'étais aperçu qu'elle était parti sans me prévenir.

- On est amis non ? Ou bien je me suis trompé et en fait tu en a rien à faire de moi. Je suis simplement un mec avec qui tu baises de temps en temps et t'entraînes

Reprenais je en la regardant, ayant de plus en plus de mal à contenir ma colère, ma rage et ma frustration au fur et à mesure de mes paroles.

_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 674
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Dandelion/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   27.11.16 10:48


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


Sithmaith était en effet le genre de femme à qui il fallait dire les choses clairement (mais peut-être pas avec un panneau) sinon, elle ne les comprenait pas. Pire : son subconscient n'avait aucune envie de les comprendre. Et vous savez qui se niche dans celui de Sith ? Adrammelech, sa G-Force, qui regardait tout ça avec beaucoup de mépris et qui commençait à s'agacer. Depuis la rencontre de Sithmaith avec l'un des meurtriers de ses parents, l'invocation avait été assez protectrice et donc beaucoup moins sarcastique que d'habitude. Toutefois, Adrammelech ne se cachait pas de ne pas apprécier Sun et, surtout, de trouver Sithmaith parfaitement ridicule en sa présence. N'avait-elle pas essayé de le convaincre qu'elle n'était pas jalouse la dernière fois ? Avec les effets que l'on savait ! Elle avait été bonne pour un retour aux migraines ! Ce que Sithmaith ne se disait pas consciemment parce que ça lui faisait peur, Adrammelech l'avait très bien analysé, et depuis déjà plusieurs semaines. Or, il refusait que Sithmaith ne devienne encore plus auto-destructrice qu'elle ne l'était déjà. Manque de chance pour lui : si les G-Force peuvent dialoguer à loisir avec leur réceptacle, en revanche, ceux de l'extérieur ne peuvent pas les entendre. Et ça ne servait à rien de discuter avec Sith'…

La jeune femme était en effet de nouveau au bord du précipice, en équilibre précaire qui plus est. Car elle souffrait que Sun l'ignore. Mais elle refusait de tomber une bonne fois pour toute, elle s'accrochait, désespérément, à ce qui lui restait de défense et de raison. Adrammelech aurait voulu l'aider, la retenir : il ne pouvait qu'assister, impuissant, à sa chute. Difficile à encaisser pour une puissance supérieure.

Dans la réalité physique, Sithmaith regardait Sun d'un air inquiet. Si ce n'était pas parce qu'elle ne lui avait pas envoyé de message avant de partir qu'il lui faisait la tête, qu'est-ce qu'elle avait fait ? Même si elle était loin d'être parfaite, elle n'avait pas eu l'impression d'avoir eu beaucoup l'occasion de gaffer depuis qu'ils s'étaient vus avant Timber et tout le beau désastre qui y avait eu lieu… Elle avait du se battre contre une bestiole super grosse alors qu'avant ça elle s'était coltiné des mini monstres d'opérettes sans arme (et sans magie) car elle devait cacher qu'elle était SEED. On l'avait mise dans un semblant de mission d'infiltration alors qu'elle était peu douée en la matière. Et quand elle était revenue à la BGU, elle était blessée physiquement avant de l'être de manière moins concrète en réalisant le comportement de Sun. Vraiment. Elle n'avait pas eu le temps de lui faire du mal sans le vouloir, c'était plutôt lui qui lui en faisait !

Quand il eut fini de parler, elle eut un moment de bug. Son cerveau avait très bien analysé ce qu'il venait de dire mais sa voix restait coincée au fond de sa gorge. Elle ouvrit la bouche une fois pour dire quelque chose qui ressemblait à « Quoi ? Mais non… mais... » Un peu de rouge lui grimpa sur le cou et les joues parce qu'elle était à moitié en colère, à moitié offusquée… et finalement elle la referma, fronça les sourcils, et quand elle reprit la parole, ce fut en serrant les poings. Elle ne savait pas pourquoi, mais ses yeux commençaient à la piquer.

Amis. Tss.

Ce n'était pas le sujet. « Mais si tu n'étais pas important, pourquoi j'aurais posé un jour de congé juste pour te tendre une embuscade ? Un jour de congé ! Je crois que je n'en avais jamais posé sauf pour les anniversaires de mariage de mes parents adoptifs ! » Elle ne dirait pas qu'ils étaient amis. C'était peut-être comme ça qu'il la voyait, et si c'était ce qu'il voulait, ça lui conviendrait aussi. Même blessée dans ses sentiments, Sithmaith était trop loyal pour faire de la sémantique. Après tout, ils en avaient parlé la dernière fois, ce qu'ils avaient à la base lui convenait parfaitement. Il avait peut-être les moyens, sans vraiment le savoir, de lui faire du mal… mais il ne pouvait pas la trahir tant qu'il ne savait pas que, pour elle, il n'était pas un ami.

« Tu es important pour moi Sun ! » Insista-t-elle. « Mais... je ne suis pas douée pour les relations sociales, si tu ne me dis pas clairement ce qui ne fonctionne pas, jamais je ne le comprendrai toute seule... » Elle avait passé trop d'années à repousser les autres pour savoir ce qu'elle avait fait de mal. Et plus ça allait, plus elle se sentait au bord des larmes. Elle aurait préféré une bonne bagarre finalement… ça au moins, c'était un domaine qu'elle maîtrisait bien mieux.

*S'il refuse de t'expliquer, nous devrions peut-être partir, tu ne crois pas ? Tu as fait ce que Ethan te conseillait, mais il ne veut pas te parler, il ne fait que t'accuser. Et on ne sait même pas vraiment de quoi.* Sithmaith baissa les yeux, mal à l'aise. Il ne fallait pas qu'elle pleure, pas devant Sun. Et les réflexions de sa G-Force ne l'aidait pas tellement. * Non, je dois mettre ça au clair. Sinon je n'avancerai pas.* Et c'est quand elle se rendit compte de ce qu'elle venait de dire à Adrammelech qu'elle réalisa aussi qu'il était trop tard pour elle : elle était au fond du précipice et elle devrait faire avec.

   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 805
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   29.11.16 17:52

Au fur et à mesure de ses paroles, je sentais l'angoisse me serrer le ventre et la gorge. Je pensais alors qu'elle ne répondait pas à ma question. Étions nous amis ou non ? Prendre un jour de congé est ce que c'était vraiment si extraordinaire ? En même temps j'imaginais que Sithmaith était le genre de personne a ne pas aimer les non-dits. Je savais déjà qu'elle ne portait pas l’hypocrisie dans son coeur. Ce qui était drôle puisque à mes yeux en ce moment c'était elle qui jouait les fourbes. J'exagérai peut être en songeant qu'elle s'était joué de moi et que tout ce qu'elle souhaitait c'était ne pas être seul. Comme la dernière fois, quand elle avait fait son malaise. C'était la première fois que je l'avais vu aussi vulnérable et j'avais alors eut envie de la protéger jusqu'à ma mort. Ce qui en soit pouvait être très long ou très court vu les circonstances...

Manifestement, la jeune Seed avait besoin d'un décodeur social, et je n'étais pas non plus l'homme le mieux placé pour lui donner des cours là dessus. Même si j'étais instructeur, au contact avec pleins de jeunes, il restait la doute, l'infime soupçon que parmi eux se trouvait mon futur meurtrier.

- Je ne suis pas plus doué que toi...tu sais très bien que je n'accorde pas ma confiance facilement

Et encore, il arrivait parfois de craindre pour ma vie envers ceux en qui je croyais. Je me demandais bien parfois pourquoi je n'étais pas parti m'isoler quelque part, loin d'ici. Me faire passer pour mort et pourquoi pas finir ma vie dans la grotte où j'avais rencontré Birsmark.
Sans m'en rendre compte je m'étais légèrement calmé, pour laisser place à la fatigue. Déjà que je ne dormais pas énormément, mes soucis personnels n'avaient pas arrangé les choses.

- Je tiens à toi Sith, plus que je ne le voudrais...Alors peut être que ça te semble ridicule que je veuille savoir quand tu pars vu que tu es une Seed, mais je préfère en avoir connaissance plutôt que de ne plus te trouver au sein de la BGU...

Avouais je en la regardant. Annonçant par la même occasion que oui, je l'avais cherché le jour où elle était partie en mission. M'inquiétant de plus en plus de ne la pas trouver vu son état. Même si les médecins avaient dit qu'elle était apte, elle restait tout de même fragile. J'avais fini par apprendre qu'elle était partie en mission. Je m'étais alors senti soulagé et trahi en même temps.

_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •


Dernière édition par Sun Nanoo le 02.12.16 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 674
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Dandelion/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   30.11.16 6:22


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


« Je sais, mais… si on ne communique pas, on ne peut pas se comprendre. » Dit-elle doucement en s'approchant tout doucement, avec prudence, pour tendre la main vers celle de Sun.

* Je ne comprends pas ce que tu trouves à ce vieux ronchon * Commenta Adrammelech avec un soupir. * Il n'est pas vieux, il est juste plus vieux que moi. Par contre, il a un peu tendance à être ronchon, je l'admets, mais en quoi ça te regarde, toi ? Tu es un gardien, une invocation qui vit dans la tête de son porteur, qu'est-ce que tu y connais aux sentiments ? * Adrammelech lui répondit quelque chose mais elle n'entendit pas ce que c'était parce que Sun poursuivait et cela demandait toute son attention. Sa G-Force aurait tout loisir pour lui expliquer en long, en large et en travers pourquoi elle était en train de se fourvoyer plus tard. Ce n'était pas vraiment comme si, à demi-mots, ils n'avaient pas déjà eu cette conversation : si Sun l'avait évité, on ne pouvait pas dire qu'Adrammelech l'ait beaucoup aidé à lui seriner que ça ne servait à rien d'aller parler à quelqu'un qui n'avait pas envie de vous voir. Son gardien était assez vexé qu'elle ne l'écoute pas, d'ailleurs il remarqua bien qu'elle le mettait de côté, mais il n'avait pas le choix.

Sithmaith avait donc pris la main de Sun mais elle restait néanmoins à une certaine distance de lui, pas encore complètement certaine qu'ils étaient réconciliés. Surtout que Sun lui semblait tout à coup très fatigué. Elle ne comprenait toujours pas vraiment les motivations de son amant, mais les lignes de ce qu'il disait étaient plus claires : il s'était fait du soucis, il l'avait cherché. Peut-être avait-il cru qu'elle avait été hospitalisée à cause de ses migraines ?

« Ce n'est pas ridicule… c'est juste que… je n'ai pas l'habitude. Depuis Viviane… et Arlan… je n'ai eu personne de proche, pendant longtemps. » Huit ans, et visiblement, ça avait suffi à lui faire oublier que si elle était incapable de s'empêcher d'avoir des sentiments, c'était aussi le cas de ceux qui l'entouraient. Y compris de Sun, même s'il connaissait les risques. Ou peut-être parce qu'il les connaissait.

« J'ai pensé à t'envoyer un message, mais tout a été très vite et je me suis dit que ce n'était pas grave, que quelqu'un te dirait que j'étais partie en mission... » Elle soupira, est-ce qu'il se serait vraiment moins inquiété si elle lui avait envoyé un sms avant de partir à Timber ? « Je suis désolée, je ne voulais pas t'inquiéter. Tu veux bien me pardonner ? » Le pire dans tout ça c'était qu'elle avait fini par être blessée dans cette mission, alors qu'elle avait été relativement prudente par rapport à d'habitude.

Mais combattre de grosses bestioles, même à plusieurs, entraînait toujours des dégâts, même quand on était bien entraîné. * Et n'oublie pas que tu as refusé mon aide !* Adrammelech lui en voulait encore de ne pas avoir été invoqué alors qu'il y avait un de ses semblables à abattre… et après c'était Sun le ronchon ! Cette blague ! « Je tiens à toi, Sun, mais je suis… maladroite… pour le montrer… tu comprends ? » Et il ne savait pas à quel point elle aurait eu à montrer… il ne le saurait pas… parce qu'ils étaient « amis » et que cela allait rester comme ça dans leur intérêt à tous les deux.

   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 805
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   02.12.16 22:31

Je ne pouvais pas être plus clairs sur la communication en ce qui concernait mes sentiments. J'avais l'impression d'être tout nu face à Sith, pas au sens littéral, elle m'avait déjà vu dans mon plus simple appareil des tas de fois. Mais c'était la première fois que je m'étais autant ouvert. Même avant l'accident, j'étais quelqu'un qui ne se livrait pas facilement. Sans doute à cause de la perte de mes parents, mais ce manque de confiance m'avait valu bien des misères avec la gente féminine qui ne rêvait que de déclarations enflammés, et autres niaiseries.
Heureusement que la jeune Seed ne faisait pas partie de ces femmes là. Elle n'attendait rien de lui, et c'était tant mieux.

- Hum...tu crois que j'étais encore plus accompagné que toi depuis je suis enfermé ici ?

Quand mes propres partenaires m'avaient fait un chantage, m'obligeant à devenir un instructeur j'avais été fou de rage. J'avais aussi eu une envie furieuse de les tuer. A la place je m'étais contenté de me saouler tout seul dans ma chambre. A défaut de frapper sur quelqu'un, il fallait bien noyer sa colère ailleurs. Depuis j'avais maudit la BGU et tout ce qui y résidait. J'exerçais ce métier depuis dix ans avec réticence. Je n'aimais pas enseigner, je détestais ces cadets qui me dévisageaient comme si j'allai leur sauter dessus. J'avais l'impression qu'ils cherchaient la moindre faille à mon sujet, la moindre porte pour s'y faufiler et me tuer.

- Et pourquoi est ce qu'on m'aurai averti ? Je suis censé être asociale même si la BGU croit que on est ensemble

Répliquais je sombrement. Tout ça c'était à cause de la jalousie de la rouquine qui n'avait pas su se tenir l'autre fois quand une de mes élèves s'était approché de moi. Celle-ci était même venu le voir le lendemain après le cours pour lui demander directement, comme ça en face à face. Mais qu'est ce que ça pouvait bien faire à une gamine de quinze ans ? Je n'avais pas répondu à sa question et l'avait gentiment poussé hors de la classe. Je soupirai, une nouvelle fois agacé par tout ça. Je n'étais même plus certain d'en vouloirs encore à Sith. Ses raisons étaient bonnes, d'ailleurs je pensai moi même que je n'y aurait pas songé de prévenir quelqu'un.

Je tirai sur la main que Sith tenait, l'amenant contre moi. Nos visages non loin de l'autre, le regard planté dans le sien, je posai mes lèvres sur les siennes. Je me moquais bien que quelqu'un puisse nous voir dans cette position. J'avais simplement envie de la sentir contre moi. Est ce que c'était mal ?

_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 674
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Dandelion/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   03.12.16 10:41


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


Sun avait raison de penser que Sithmaith n'attendait rien de lui. Bon. Rien, c'était peut-être extrême, mais pas plus qu'actuellement c'était certain. Elle était à peine troublée d'avoir ouvert les yeux sur ses propres sentiments : cela faisait un moment que ça lui pendait au nez, ce n'était pas vraiment une surprise, plutôt une acceptation des faits tels qu'ils étaient. Elle n'y pouvait rien si elle n'était pas aussi insensible qu'elle l'aurait voulu. Quand elle avait décidé d'être seule pour le restant de ses jours, elle n'avait pas réussi à abandonner Ethan. Elle avait continué à le voir, modifiant seulement quelques paramètres pour que cela lui convienne, que cela la rassure. Et Ethan était bonne pâte, il l'avait laissé faire. Un peu plus tard, il y avait eu Riley. C'était simple, facile, inconséquent, pourtant, elle pouvait facilement lui parler. Il ne cherchait pas à passer la ligne, alors elle l'avait laissé dépasser, juste un tout petit peu.

Puis, il y avait eu Sun, son exaspérant ancien instructeur. Avec lui aussi, au début, ça avait été simple. S'entraîner, coucher ensemble, ça n'engageait à rien. Mais maintenant, elle avait l'impression que l'époque où ça ne voulait rien dire était loin derrière elle, elle se souvenait à peine ce qu'elle ressentait au début pour Sun. Parce que cela avait évolué de manière insidieuse : comme un tableau impressionniste, l'image était apparue dans son ensemble avec de petites touches de couleur par ci, par là, recouvrant le monde de gris bien pensé de Sithmaith. Lui aussi, elle l'avait laissé dépasser la ligne qu'elle avait tracé pour se protéger des autres, sauf que contrairement à Riley et Ethan, ça n'avait pas été sans conséquence.

Heureusement, Sun possédait son cœur sans le savoir, donc il ne pourrait pas jouer avec. Elle trouvait que c'était rassurant, d'autant que si on prenait leur relation de manière plus globale, il était plutôt du genre à s'inquiéter pour elle en dépit du bon sens, donc il n'y avait pas de raison qu'il lui fasse du mal (tant qu'il ne se mettrait pas en tête une autre idée stupide du genre « elle m'a empoisonné »).

D'ailleurs, elle ne répondit pas sur le fait qu'il n'avait pas grand monde autour de lui. Elle le savait. C'était même pour ça qu'il la comprenait sûrement mieux que les autres personnes de son entourage.  Même Eirena, qui était pourtant enfermée à la BGU jusqu'à son examen, avait une vie sociale plus riche qu'eux deux (en cumulé même!). Ils n'avaient pas les mêmes raisons d'être comme ils étaient, mais le résultat était approchant.

Quant à savoir pourquoi elle avait cru qu'ils le préviendrait et bien… « Je ne sais pas… je crois que j'ai pensé naïvement que j'avais tellement peu de personnes à prévenir qu'ils allaient bien le faire à ma place. Parce que à part Eirena et toi, à la BGU, tout le monde se fiche un peu de savoir où je suis. » Et même si elle était en vie. Mais ça, elle s'abstint de le dire. Le sujet était sensible, car s'il s'était inquiété en ne la trouvant pas, qu'est-ce que ce serait s'il savait précisément dans quoi Kramer l'avait embarquée ? Bien que ce soit dur à vivre parfois, peu de gens s'intéressaient de savoir si elle allait bien… c'était inhérent à la solitude et à la superficialité. Certains seraient peut-être même heureux de la voir disparaître, qui sait ? Mais mieux valait ne pas trop y penser et enchaîner.

Ou pas. Car elle allait ajouter quelque chose sur le fait que sa relation avec eux était connue à défaut d'être définie correctement quand Sun l'attira contre lui et l'embrassa.

« Chouette » fut à peu près tout ce qui lui vint à l'esprit sur le moment car elle n'avait pas vraiment envisagé de l'embrasser aujourd'hui après les accusations qu'il lui avait lancé de ne le voir que comme un plan cul. Mais si ça venait de lui, elle n'allait certainement pas protester ! Elle croisa les mains sur la nuque de son amant, profitant de cet instant d'apaisement. Finalement, ils n'en étaient pas venus aux mains… ce qui était sûrement mieux, surtout pour ses finances : on ne dirait pas mais le matériel scolaire coûtait relativement cher.

Quand le baiser se rompit, elle resta toute proche de lui mais le regarda dans les yeux : « Tu m'as manqué. » Et il ne pouvait pas savoir à quel point, c'était dire si c'était honnête comme phrase ! Elle eut presque envie d'enchaîner, de lui parler du gâteau qu'elle avait promis de lui faire, ou d'autre chose encore, n'importe quoi, mais elle avait l'impression que l'ambiance ne s'y prêtait pas. Qu'elle était fragile encore et qu'un rien pourrait la briser. Et elle ne voulait surtout pas ça. Elle voulait que tout se passe bien, qu'il reste un peu avec elle, qu'il l'embrasse à nouveau…

Et c'est là que la porte de la classe s'ouvrit et que des cadets entrèrent, on ne sait trop pourquoi. Sithmaith tourna la tête, restant enlacée à Sun. Si elle avait su, elle aurait parlé de son gâteau tiens… parce que les intrusions – même si, déjà, les cadets prenaient la fuite -, ça pétait bien l'ambiance. « Sales gosses » grommela-t-elle en se demandant si Sun allait la lâcher ou non du coup… Elle espérait que non, mais… une fois l'ambiance brisée… Pourquoi étaient-ils toujours dérangés ?!

   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 805
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   10.12.16 21:41

Est ce qu'elle était vraiment aussi seule que cela ? Je pensais que Sithmaith avait beaucoup d'amis vu son caractère mais manifestement je m'étais trompé. Elle semblait être une fille très ouverte, sociale alors j'étais un peu étonné d'apprendre que seulement Eirena et moi serions inquiet d'une absence de sa part.

- Et bien sache que maintenant, tu va m'avoir sur le dos


Lâchais je avec un petit sourire. Même si c'était déjà le cas en quelque sorte. Je l'embêtais avec mes leçons d'instructeur alors qu'elle n'était plus mon élève. Mais, on ne pouvait pas oublier un passé relationnelle quand bien même il n'était pas marquant. Sith avait été une cadet qui ne m'avait pas vraiment causé de soucis. C'était maintenant qu'elle était une Seed que cela devenait problématique, après avoir été jusqu'à coucher ensemble. Pour ensuite finalement devenir une amie. C'était peut être ça le plus bizarre là dedans. Je ne pensais pas m'attacher autant à la jolie rousse et craindre une soudaine disparition de sa part. C'était pourtant bien ce qui s'était passé quand elle était partie en mission sans prévenir. L'angoisse qui m'avait saisi lorsque je l'avais cherché partout dans la BGU et le soulagement qui avait suivi en apprenant qu'elle n'était pas morte mais occupé ailleurs.
Alors je pouvais bien me montrer un peu égoïste en la serrant contre moi et en l'embrassant. Oublier un moment que l'on se trouvait en plein milieu d'une salle de classe. Je souriais malgré moi à sa confession. Elle m'avait manqué aussi. Les jours d'ignorance avaient été longs et pénibles pour mon moral. J'avais eu plusieurs fois envie d'aller frapper à la porte de sa chambre mais une voix dans ma tête m'avait soufflé que ce n'était pas à moi de le faire, que je n'étais pas en tort dans l'histoire. Finalement, j'étais bien content que Sith soit venu ici par surprise.

Des cadets entrèrent dans la salle et j'entendis la jolie rousse jurer. Je secouai la tête avant de me séparer d'elle à contre coeur. M'afficher en publique avec elle ne me dérangeait pas mais je ne voulais pas non plus créer un scandale dans la tête des adolescents. D'ailleurs, si ils étaient là c'était probablement que leur cours allait commencer. Prenant la main de Sithmaith, je sortais de la salle, sous le regard des élèves. Une fois dans le couloir, je lâchai sa main. A cause du manque de sommeil, j'avais des migraines. J'avais simplement besoin d'une bonne nuit de repos mais c'était difficile de dormir sur ses deux oreilles dans la BGU. Le seul endroit où je pouvais le faire c'était quand je dormais avec Sith. Parce que je lui faisais confiance, et au cas où surviendrait une attaque elle pourrait me défendre. Je n'avais aucune honte de penser qu'une femme pouvait me protéger.

- Bon...vu que tu as pris ta journée, et que j'ai terminé la mienne. Qu'est ce que tu veux faire ?


Demandais je en me tournant vers elle.

_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 674
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Dandelion/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   12.12.16 18:14


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


La jeune SEED ne savait pas vraiment comment elle devait réagir au fait que Sun se préoccupe de son sort. Bien sûr, elle savait déjà que c'était le cas vu qu'il lui faisait la morale quand elle revenait blessée, mais elle devait admettre (sans honte en plus de ça la vilaine !) qu'auparavant ça ne lui faisait ni chaud ni froid. Elle était effectivement telle que Sun la voyait, autrement dit ouverte et sociable, mais ce n'était qu'une jolie apparence comme le maquillage qu'elle portait : globalement, les autres, elle s'en moquait un peu. Déjà, avant, Sun moins que la moyenne, mais il était tellement parano qu'elle n'écoutait pas vraiment ce qu'il disait. Puis, si elle mourrait au combat, il se trouverait une autre maîtresse, non ? Certes, il n'était pas facile à approcher, mais si elle l'avait fait, d'autres le pouvaient (note pour plus tard : c'est pas cool ça ! Va falloir rester vigilante !).

Désormais, elle était descendue de son petit nuage d'inconscience, et elle réalisait que, si elle venait à mourir sur le champ de bataille, Sun ne le prendrait pas bien. Et pas seulement parce que son ancienne élève avait échoué. Si ça avait tendance à l'attendrir qu'il pense à elle et qu'il s'inquiète, ça avait aussi ses mauvais côtés : elle n'avait évidemment pas envie de lui faire de la peine, ni à Eirena d'ailleurs (mais elle s'était probablement moins inquiétée que Sun), alors elle allait devoir sérieusement réduire ses passages à l'infirmerie. Sa technique de foncer dans le tas quelque soit les dégâts à encaisser allait atteindre sa limite car elle allait finir par avoir mauvaise conscience... A se demander si Sun ne faisait pas exprès de lui dire qu'il s'inquiétait pour qu'elle se prenne la tête là-dessus et que du coup elle se comporte de manière plus raisonnable ! Non ?! Quand même pas ?

La rouquine décréta en elle-même qu'elle réfléchissait trop et trop loin et qu'il fallait clore cet épineux sujet : "Et bien tu ne pourras que voir que mon dos, ainsi que tout le reste de ma personne, se porte comme un charme à chaque retour de mission. Mission dont tu auras été préalablement prévenu. Ne suis-je pas une bonne élève instructeur Nanoo ?" Ou du moins elle allait essayait de s'en tenir à ce programme. Quant à l'ironie dans sa voix, comment voulez-vous qu'elle reste sérieuse ? Si l'ambiance devenait plus tendue qu'elle ne l'était, elle allait soit éclatée de rire, soit pleurer !

Ni l'un, ni l'autre, heureusement, car Sun l'embrassa. Elle aurait aimé que l'étreinte se prolonge mais les salles de classe n'étaient pas connues pour être de très bons endroits quand on voulait un peu d'intimité. Bien que Sithmaith ait déjà fait pas mal de choses amusantes dans ces mêmes lieux quand elle était plus jeune... sauf qu'il valait mieux ne pas en parler à Sun.

Même s'il se fichait qu'elle ait de nombreux amants (et à ce titre il était le plus compréhensif avec Ethan, Riley était plus... tatillon), ce n'était pas très correct de parler d'eux. Et pour aller au fond des choses, ça la mettait même simplement mal à l'aise d'y penser maintenant qu'elle se rendait compte qu'elle était amoureuse de Sun. Elle n'avait pas vraiment honte (après tout, elle ne l'avait pas trompé, ils n'étaient pas ensemble et c'était comme ça que ça fonctionnait entre eux depuis le début), c'était plutôt que les autres avaient tellement... peu d'intérêt. Elle espérait qu'avoir réalisé pour de bon ses sentiments - accepter était sûrement un verbe plus approprié - n'allait pas trop changer ses habitudes. Car si Sun ne la voyait que comme une amie... ce serait se faire du mal que de s'accrocher à lui.

Elle s'autorisait quand même un peu de flexibilité dans ce beau programme du "on ne change rien et tout va bien" parce que même elle, il lui fallait plus d'une journée pour encaisser ce genre de choses. Elle n'avait plus été amoureuse depuis des années et même si ça ne sortait pas exactement de nul part, ça n'était pas anodin. Légèrement en mode automatique, elle suivit Sun et remarqua qu'il lui lâchait la main à peine dans le couloir. Le mode câlin n'aura duré pas plus de quelques minutes, c'était désolant... et elle se trouvait pathétique d'être déçue.

Elle faisait pourtant bonne figure, joignant ses mains dans son dos et avançant d'un pas relativement guilleret. Elle essayait de prendre la situation du bon côté : ce n'était pas pire que quand il lui faisait la gueule hein ! Il lui demanda d'ailleurs ce qu'elle voulait faire et, bien qu'elle ne manqua pas d'idée en la matière la coquine, un coup d'oeil vers son amant lui apprit qu'il y avait plus sage comme réponse : "Tu as l'air fatigué. On va chez moi boire quelque chose ? Je n'ai toujours pas pu faire de gâteau moi-même, mais je suis passée rapidement chez mes parents cette semaine comme j'étais à côté et j'ai des supers biscuits faits maison." Elle aurait bien ajouté qu'il pouvait rester dormir - et juste dormir, voyez comme elle est raisonnable -, mais il ne fallait pas mettre la charrue avant les boeufs : Sun avait peut-être mieux à proposer que leur désormais habituel replis dans sa chambre à elle (qui était, notons le quand même, plus cosi que celle de l'instructeur !).

   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 805
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   18.12.16 17:05

J'avais de sérieux doute sur sa capacité à revenir en entière à chaque mission. Suffisait de voir les deux dernières pour s'en rendre compte. En plus de celle où elle avait fini brûler par des mages. Comment voulait elle que je ne m'inquiète pas et que la crois ? Je ne pouvais cependant pas lui faire part de mon scepticisme. C'était une Seed, c'était donc normal qu'elle revienne blessé, c'était le risque du métier. Et mieux valait des blessures que la mort.

- Fais tout pour rester en vie, c'est tout ce que je te demande

Soupirais je. Car vraiment, cela serait dommage de devoir se priver de Sithmaith. Au delà de ses lèvres hautement désirables, elle avait le don de me changer les idées. Simplement parler avec elle m'était suffisant. Sa présence était reposante, peut être était ce la raison pour laquelle lui faire la tête avait été si compliqué et mauvais pour ma santé mentale. J'étais donc bien heureux que la jolie rousse ait décidé de faire le premier pas pour la réconciliation. Bien que j'étais assez surpris de cet acte. Cette journée s'était donc bien amélioré et bien que fatigué, je n'avais pas envie de quitter Sith. Je lui demandais donc ce qu'elle voulait faire.

- Ca me va

Déclarais je simplement avant de me mettre en route vers la chambre de la Seed. Même si honnêtement, je me sentais bien capable de m'endormir comme une souche sur son lit en attendant mon verre.

- Tes parents vont bien ? Qu'est ce que ta mère t'a offert cette fois ci ?

Questionnais je, en me rappelant les tasses que la mère de Sith lui avait offert. A défaut de savoir comment se portait mes parents adoptifs que je n'avais toujours pas revu depuis que j'avais croisé ma G-force, je m'enquérais sur la santé de ceux de mon interlocutrice.

_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 674
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Dandelion/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   19.12.16 9:24


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


Sithmaith adressa à Sun son regard le plus innocent, ses grands yeux de biches papillonnant gracieusement pour mettre en valeur leur couleur ambrée. Tant qu'à ne pas être crédible autant flirter gentiment : ce n'était pas sa faute si dans leur métier l'espérance de vie était désespérément faible. Et encore, elle n'était pas du SOLDAT malgré son talent à l'épée (pas assez bonne au départ supposait-elle !), ce qui faisait qu'elle, elle avait assez facilement atteint ses vingt-six ans, même si elle devait admettre qu'elle avait failli y passer une ou deux fois au passage.

« Ne t'inquiète pas autant, je suis très douée pour survivre. Et puis, tu vas finir par te faire des cheveux blancs prématurément. » Les cheveux poivre et sel pouvaient avoir du charme, mais bon, ce n'était pas la peine de précipiter les choses. Sans compter que quelque part Sithmaith ne tenait pas outre mesure à ce que leur différence d'âge se voit encore plus.

Le sujet étant clôt parce qu'elle ne voyait pas quoi dire d'autre (évidemment qu'elle essayait de revenir vivante à chaque fois ! Et ce malgré le scepticisme qu'elle sentait chez Adrammelech qui se passait pourtant de faire des commentaires), ils passèrent à autre chose. Elle en était reconnaissante à son gardien. Elle n'avait aucune envie de se disputer avec lui, là, tout de suite. Bon, le cas échéant, elle pouvait refuser de répondre, mais c'était plus fatiguant !

Ils quittèrent la salle de classe et elle proposa qu'ils aillent dans sa chambre - vu que c'était un peu devenu leur repaire à tous les deux -. Cela sembla convenir à Sun mais la fatigue qui émanait de son amant l'inquiétait vraiment. Elle ne comprenait pas d'où elle venait : Sun avait-il des problèmes de sommeil ou des journées trop longues ?

Elle était un peu curieuse mais n'eut pas l'occasion de poser la question car c'est lui qui posa la première. En l'occurrence, il aborda la question de ses parents adoptifs dont elle lui avait un peu parlé lors de leur dernier rendez-vous à cœur ouvert (le présent non-rendez-vous ne serait pas aussi sincère, c'était au moins un truc écrit d'avance, Sith' devait déjà s'empêcher d'être déprimée...). Elle était passée chez ses parents parce qu'ils étaient seulement à quelques rues de chez Ethan et qu'il était un peu dur de passer le voir lui sans s'arrêter chez eux. Mais elle n'avait pas vraiment envie d'évoquer son ami d'enfance - à qui elle ne se voyait pas demander conseil sur sa nouvelle situation amoureuse car si elle devait la définir ce serait par un "c'est compliqué" -. Ethan était certes plus son ami que son amant, néanmoins, à force de brouiller les limites avec tout le monde, aujourd'hui, elle était dans la mouise. Il était donc une énigme à résoudre parmi toutes les autres (même si pas la plus complexe, Ethan était toujours tellement gentil… il faisait tout pour lui faciliter la vie !).

« Ils vont bien, mais je suis juste passée. Du coup je n'ai rien eu cette fois-ci. Ma mère se rattrapera la prochaine fois, je n'en doute pas. C'est juste qu'elle n'a pas l'habitude de visites si rapprochées. Remarque, elle était contente de me voir mais elle n'a pas trop aimé le fait que j'ai eu les côtes fêlées. Elle trouve que ça arrive trop souvent et elle a peur qu'un jour je ne guérisse plus aussi bien, même avec l'aide de la para-magie. » Sithmaith haussa les épaules avec nonchalance. Ce n'était pas la première fois qu'elle se faisait la réflexion que Sun s'entendrait bien avec sa mère sur cette question. « Je n'ai jamais entendu dire qu'il y avait des limites à l'efficacité de la para-magie alors elle s'inquiète pour rien. » Elle n'ajouta pas "elle aussi" mais elle le pensa.

Ils arrivèrent assez vite à la chambre de Sithmaith car elle n'était pas très loin des salles de classe. Sith' ouvrit sa porte et laissa passer Sun : elle avait presque l'impression qu'ils avaient des habitudes. Une fois la porte fermée, elle commença par enlever ses escarpins : 1) elle n'aimait pas être plus grande que Sun, 2) elle n'avait plus besoin de garde fou, 3) ces chaussures faisaient vraiment mal aux pieds ! même si ça lui faisait de superbes jambes. Une fois à plat, elle se retourna pour retrouver Sun et le fit s'asseoir sur le lit car elle n'avait pas vraiment beaucoup de chaises. Elle avait bien un fauteuil dans lequel elle lisait ou regardait la télévision, mais il était encombré par les vêtements qu'elle devait repasser (Sithmaith avait BEAUCOUP de vêtements, ça demandait du temps à entretenir !).

Elle monta sur le lit aussi et se mit derrière Sun. Doucement, elle l'enlaça et posa le menton sur son épaule droite. De cette manière, elle pouvait facilement le voir mais c'était plus compliqué pour lui. Le contact était à sens unique… un peu comme ses sentiments quoi.

Quoiqu'il en soit, elle voulait en venir au sujet qui la turlupinait : « Dis, tu as vraiment l'air crevé... tu dors mal ? » Elle avait enfin posé sa question et elle la trouvait très judicieuse parce que s'il était sujet à des insomnies, elle lui proposerait plutôt une tisane qu'un café.

« Je peux te faire un massage si tu veux ! » Ajouta-t-elle mi-moqueuse, mi-sérieuse. Moqueuse parce qu'elle ne pensait pas que Sun veuille vraiment un massage, sérieuse parce qu'elle était tout à fait prête à le faire si nécessaire. Elle se débrouillait pas mal d'après son expérience même si son truc était plus les massages érotiques que les massages délassants. Il devait y avoir une différence entre les deux, mais elle était presque sûre que ça consistait à rester dans les zones neutres du corps. Il faudrait peut-être qu'elle vérifie à l'occasion.

Oh ! Elle savait bien qu'elle faisait aussi dans l'humour et les pensées futiles pour ne pas penser au reste, à savoir Sun mais surtout ses sentiments pour lui. Néanmoins, elle n'avait aucune envie de s'y attarder. À la limite, elle voulait profiter de la présence de son amant pour mieux réfléchir plus tard. Jouer la comédie ne lui était pas difficile, c'était ce qu'elle faisait tout le temps pour se faire passer pour une jolie fille sans cervelle. Là, c'était juste un peu plus douloureux. Le pire étant qu'elle avait envie de se faire consoler par Sun qui était aussi celui qui lui brisait le cœur à chaque fois qu'elle repensait à ce qu'il avait dit plus tôt.

Amis c'était pas mal – surtout qu'elle n'en avait pas des millions -, mais jamais elle ne pourrait lui dire ce qu'elle ressentait alors qu'il lui avait coupé l'herbe sous le pied de la pire des manières...

Elle chassa tout ça dans le coin de son esprit qui commençait à être sérieusement encombré. Phi-lo-so-phe. Elle devait rester philosophe. Et surtout positive. Garder le moral était essentiel pour maintenir le cap. Elle allait y mettre toute son énergie en s'occupant plutôt de la fatigue de Sun : ça au moins c'était un plan concret efficace contre la déprime !

   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 805
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   22.12.16 18:36

Etant donné que cela faisait plus de dix ans que je m'inquiétais pour moi même, les cheveux blancs c'était déjà fait. Cela ne se voyait pas forcément, mais j'étais tracassé depuis bien longtemps alors rajouter Sithmaith à la liste, ne changerait pas grand chose. J'allai simplement dormir deux fois moins que d'habitude quand elle serait en mission. Bien évidemment, il valait mieux que je garde cela pour moi. Ce n'était pas sain pour un Seed de partir au travail en pensant que l'on s'inquiétait pour lui. Notre métier était un risque constant, j'en étais conscient. Jusqu'ici je m'en étais sorti pas trop mal mais depuis qu'il y avait la jolie rousse dans ma vie...Si je mourrais qui prendrais soin d'elle ? Je doutais que ses autres conquêtes aient autant d'inquiétudes envers Sith. Lors de notre dernier entrainement, il m'était parut évident que la jeune Seed avait besoin de se sentir aimé. Alors je pouvais bien être son ami, de toute façon c'était déjà trop tard.

- Je me demande si ils vont finir blancs à cause du temps qui passe ou de toi

Répliquais je pour plaisanter. En attendant c'était surtout mon visage qui avait l'air d'avoir vieilli d'un coup par la fatigue. Dormant peu, j'avais quelques cernes sous les yeux. Sith avait bien sur remarquer que je n'étais pas au top de ma forme. C'était donc avec une joie dissimulée que j'acceptais sa proposition d'aller dans sa chambre. Sur le chemin, j'en profitais pour l'interroger sur ses parents.

- Je pense que mes parents s'entendraient très bien avec les tiens en ce qui concerne la santé de leurs enfants

Bien que je les voyaient peu je me souvenais parfaitement de leurs inquiétudes quand j'étais plus jeune. Avant de partir pour la BGU. Etant un enfant qui ne se sentait pas à sa place et qui avait besoin de l'extérioriser je rentrais souvent blessé. Combien de fois je m'étais fais réprimander ? Et puis quand je les avais quittés pour devenir un Seed, je leur avais promis de les appeler au moins une fois par semaine. Au fil du temps, les semaines étaient devenus des mois puis des années.

J'entrais dans la chambre de Sith que je connaissais par coeur et si je n'avais pas été bien élevé je me serai allongé sur son lit sans aucune gêne. Du coup je m'y étais simplement assis avant de me retrouver enlacer par la jolie rousse. Je fermais les yeux, appréciant de contact chaleureux qui m'avait manqué.

- Je dors toujours mal...mais c'est encore pire depuis...depuis que je te fais la tête en fait

Avouais je dans un soupir. En le disant à voix haute, je me rendais compte que mon comportement avait été digne de celui d'un gamin de dix ans. Je me tournais vers elle doucement, mettant sa proposition alléchante de massage de côté cinq secondes.

- Je suis désolé de t'avoir blessé, je me rend compte que le plus adulte entre nous deux, c'est apparemment pas moi...

J'esquissais un sourire, posant ma main sur sa joue avant de goûter ses lèvres avec les miennes.

- Et j'approuve à 100% l'idée du massage

_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 674
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Dandelion/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   24.12.16 11:00


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


Sithmaith votait pour le temps qui passe vu qu'elle ne pensait pas qu'il soit véritablement nécessaire que Sun s'inquiète pour elle. Et en même temps, ce n'était sûrement pas la bonne réponse à la plaisanterie de Sun. « Qui sait ! » Répondit-elle alors en souriant, après tout, elle ne pouvait pas contrôler ce qu'il pensait et s'il était un peu stressé quand elle partait en mission, à part faire de son mieux pour en revenir entière, elle n'y pourrait pas grand-chose. Peut-être que c'était sa spécialité qui posait problème : elle était sensée être dans l'extermination des menaces importantes, les gros monstres, les bataillons avec beaucoup d'ennemis. C'étaient dans ce type de missions qu'on l'envoyait et, forcément, elles n'étaient pas sûres. Sithmaith savait encaisser, mais ce n'était quand même pas pareil que ne pas être blessée ou ne pas risquer sa vie. Peut-être qu'après presque six ans à ne faire que ça, elle devrait essayer d'autres types de missions. Cela rassurerait Sun mais aussi ses parents et même Ethan. Elle ne se voyait pas être loin des grandes batailles à vie, néanmoins une petite pause sans aller à l'infirmerie à tout bout de champ ne serait pas de refus non plus. Elle se dit qu'elle allait creuser cette question.

« Je crois que c'est un truc de parents. C'est un peu à cause de ça que je ne vais pas souvent les voir. Ils se savent même pas dans quel domaine précis je travaille. » SEED ça englobait tellement de missions différentes… Mais Sun était un peu dans la même spécialité qu'elle alors quand il était encore en service actif, elle supposait que lui aussi devait souvent être blessé et donner des cauchemars à ses parents. C'était sûrement le lot de tous les SEED dont les parents ne l'étaient pas. Peut-être des autres aussi, elle ne savait pas trop, car il n'y avait que Eirena qu'elle connaissait dont la mère était SEED et on ne pouvait pas dire qu'elle ait l'air de se faire beaucoup de soucis pour sa fille. Ce que, paradoxalement, Sith' trouvait très choquant : certes, avoir sa mère sur le dos l'embêtait, mais en même temps elle trouvait que c'était le comportement que devait avoir une mère. Dans une certaine mesure tout au moins.

Mais Sith' pourrait faire une dissertation sur tout le mal qu'elle pensait de la mère Blackstone. Avant le bal, ça allait encore, mais depuis, elle était vraiment sur ses gardes avec elle. Une mère pareille, ça ne devrait pas exister, point.

Dans la chambre, elle installa Sun et l'enlaça. Sith' était très tactile. On pourrait croire que ça avait à voir avec ses sentiments ou avec des habitudes (Sun était son amant depuis un certain temps, se toucher était assez… normal d coup), mais en fait, elle avait besoin de toucher les autres pour établir un contact. Il n'y avait que les rares personnes qu'elle détestait (et qui se comptaient sur les doigts d'une seule main) avec qui elle évitait les contacts physiques, justement parce qu'elle n'avait aucune envie de communication corporelle avec eux.

Évidemment, le sens qu'elle mettait dans ces gestes n'était pas le même en fonction de la personne. Celui, affectueux, de ceux qu'elle avait pour Sun était particuliers. Toutefois, personne à part Ethan ne la connaissait assez pour faire la différence. Et la probabilité pour que Sun, Ethan et elle se retrouvent dans la même pièce était extrêmement faible.

Sun lui avoua que c'était parce qu'ils étaient fâchés qu'il était fatigué. Une partie d'elle trouvait que c'était mignon, l'autre lui soufflait qu'il ne fallait pas se réjouir de la fatigue de son amant, parce que ce n'était pas très charitable. L'une des deux parties se fit étrangler par l'autre, je vous laisse deviner laquelle (vous pourriez être surpris!).

Elle se décala légèrement vu que Sun se tournait vers elle et elle lui sourit quand il dit qu'il n'était peut-être pas le plus adulte d'eux deux. Elle était bien d'accord avec lui. Certes, elle avait Ethan pour la raisonner, mais de manière générale, Sithmaith était naturellement prompte à reconnaître ses erreurs (quand on les lui présentait clairement du moins), et en ça, elle était assez mature. Elle savait aussi que dire les choses était la manière la plus saine de régler un conflit quand on tenait vraiment à l'autre personne (quand on s'en fichait, un bon coup de poing était toujours la solution appropriée). Comme l'instructeur l'avait dit dans la salle de classe, il n'était pas très doué pour parler, c'était sûrement ce qui avait envenimé une situation qui aurait pu être réglée bien avant s'il en avait parlé avec elle dès le départ.

Ils s'embrassèrent furtivement puis elle prit appui sur les épaules de Sun et changea de place pour se mettre à califourchon sur lui. Elle repoussa ses cheveux – qui avaient toujours tendance à la gêner même si elle essayait de les attacher – et planta son regard dans celui de son amant. « Ce n'est pas grave, je ne t'en veux pas. » Soyons francs, elle lui en voulait beaucoup plus de lui avoir dit qu'ils étaient seulement amis pile au moment où elle acceptait ses sentiments. « Et j'ai un gros avantage sur toi, c'est que je suis douée pour communiquer. » Elle croisa les bras derrière la nuque de Sun et se releva légèrement : « Cela dit, je parle aussi assez souvent pour ne rien dire, alors l'un dans l'autre, est-ce que c'est vraiment une preuve de maturité, ça reste à voir. »

Elle déposa un baiser sur le front de son amant et lui fit un clin d’œil « Je vais m'occuper de ce massage, tu n'auras qu'à dormir ici. » Ce ne serait pas la première fois et l'un comme l'autre dormaient bien mieux quand ils dormaient à deux : ils étaient du genre toujours sur le qui vive, même si ce n'étaient pas pour les mêmes raisons.

Elle quitta le lit, et donc Sun, pour se lever. « Enlève le haut et allonge-toi sur le ventre, il faut que j'enlève mes armes. C'est pas super confortable à la longue. » Comme tout ce qui serrait de fait, puis, elle n'avait pas besoin d'avoir des armes cachées quand elle était dans sa chambre : ses propres précautions avaient des limites. Elle souleva légèrement sa jupe (déjà courte pourtant) et défit les sangles qui attachaient ses poignards. Elle préférait les mettre aux chevilles mais encore fallait-il être assez habillée pour se le permettre.  Elle souleva ensuite son pull et retira le dernier poignard qui était au niveau de sa poitrine. Elle remit ensuite correctement tous ses vêtements en place et s'accroupit sur sa table de chevet pour ouvrir un tiroir. Elle cherchait une huile de massage. Elle en prit une et lut l'étiquette, c'était une huile « éveil des sens » : une autre fois peut-être. Là, ce n'était pas ce qu'elle cherchait. Elle prit un autre flacon : huile délassante. Et bah voilà ! C'était bien mieux !

Elle grimpa sur le lit : « J'ai trouvé ! Avec ça, après, tu devrais dormir comme un bébé. » Même si détendre Sun était toujours un peu une mission commando, mais vu qu'il était déjà fatigué, ça devrait être faisable à minima. Puis ce qui comptait c'était qu'il soit avec elle et qu'ils soient réconciliés : en se satisfaisant de ça, elle pouvait bien le chouchouter un peu (surtout si leur dispute était la raison de son manque de sommeil et surtout si ça lui évitait de penser à autre chose, comme ses sentiments pour lui).

   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 805
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   28.12.16 18:33

Est ce que c'était mieux pour eux de ne pas savoir ce que faisait précisément leur fille ? Sans doute. Après tout quand j'avais informé les miens de ma mutation forcé en tant qu'instructeur, ils n'avaient pas masqué leur soulagement de me savoir en sécurité - à mes yeux c'était plus en prison mais bon, je n'avais pas eu envie de leur expliquer et de les inquiéter sur ma vie. La menace qui pesait dessus. J'imaginais qu'il n'y avait que les parents Seeds, qui ne pouvait comprendre leurs enfants, l'environnement qui les entouraient. Tous n'étaient pas aimants, Blackstone en premier mais j'en connaissais qui adorait leurs progénitures. Pour moi c'était dangereux de donner naissance avec la mort qui nous tournait autour. D'un jour à l'autre, l'enfant pouvait se retrouver orphelin, et je ne souhaitais à personne de vivre ça. Perdre ses parents, c'était extrêmement douloureux.

- Ils sont suffisamment inquiets, il n'y a pas besoin d'en dire plus je suppose

Si par je ne savais quel malheur, je devenais père, j'imaginais très bien que je serai du genre surprotecteur. Je l'étais déjà avec mes élèves, plus ou moins avec certains. Il n'y avait qu'à voir comment j'agissais avec Eirena. J'étais surement plus le grand frère à ses yeux mais comme ma grande soeur était portée disparue depuis longtemps, c'était aussi bien.
Et puis avec Sithmaith, j'étais tantôt l'instructeur, l'adulte et parfois le gamin. Elle faisait ressortir toutes ces facettes en moi, et bien que je ne le disais pas, je détestais cela. Depuis l'accident, je m'étais forgé un mur entre moi et les autres. Et la rousse l'avait escaladé, petit à petit jusqu'à se retrouver de l'autre côté. Du coup je lui faisais la tête comme un adolescent, me rendant compte plus tard que c'était absolument idiot. Heureusement, elle n'avait pas l'air de m'en vouloir trop pour ça.

- Il en faut bien un pour engager la conversation...je ne suis pas très bavard


Répliquais je en posant mes mains sur ses hanches. Et ça je l'avais toujours été. Et la mort de mes parents n'avaient rien arrangé sur ce trait de caractère. Alors me retrouver coincé dans un établissement qui voulait ma mort, n'allait pas m'aider à devenir social. Sith annonça l'heure du massage et je lui souriait avant de lui obéir. Otant mon haut et mes chaussures pour ne pas salir les draps, je m'allongeais sur le ventre. Je sentais qu'il me suffirait de fermer les yeux pour m'endormir tout de suite. Mais ça serait vraiment dommage de ne pas profiter des mains de la Seed sur mon dos. Je l'entendais farfouiller quelques secondes, sans doute à la recherche d'une huile.

- J'espère que c'est vrai...sinon ton fournisseur entendra parler de moi...

_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 674
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Dandelion/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   30.12.16 11:04


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


Sithmaith ne parla pas plus au sujet des parents. Elle n'avait jamais été à l'aise avec les siens. Ses vrais parents étaient morts quand elle avait six ans, les Orwell étaient des amis proches de la famille, sans enfant, ils l'avaient adoptée quelques mois plus tard puisqu'elle n'avait aucune famille encore vivante, ni oncle, ni tante. Elle avait changé de nom, et elle ne s'était jamais complètement sentie à sa place avec ses nouveaux parents. Elle les aimait, à sa manière à elle d'aimer les gens, c'est à dire un peu timide – même si c'était un adjectif qu'on collait rarement à la rouquine -, néanmoins elle restait prudente, cherchant tellement à être la fille qu'ils voulaient qu'elle s'en était un peu oublié. Son seul caprice avait été quand elle avait exigé de devenir SEED et de récupérer les armes de son père biologique. Elle chérissait ses épées car c'était une des seules choses qu'elle possédât de sa petite enfance avec les quelques photographies que ses parents adoptifs lui avaient gardé pour qu'elle n'oublie pas complètement le visage de leurs amis.

Elle comprenait qu'ils s'inquiètent. Elle avait elle-même un fort instinct de protection, et même un instinct maternel : Sithmaith pouvait être étonnante avec les enfants. Elle avait théoriquement pour projet d'avoir un bébé avec Ethan dans quelques années, cela faisait des plans qui étaient remis en cause par sa prise de conscience (ce serait bizarre, non?). Mais comme ça n'avait toujours été qu'un projet pour un plus tard pas très défini, ce n'était vraiment pas ce qui la préoccupait, là, tout de suite.

Le fait que Sun ne soit pas très communicant était quelque chose de beaucoup plus présent dans son esprit à l'heure actuelle. Il lui avait fait la tête plusieurs semaines pour… rien. Si elle ne lui en voulait pas, l'idée que cela puisse se reproduire la préoccupait. Ce n'était déjà pas facile de faire semblant quand tout allait bien, elle n'avait pas envie de craquer un jour à cause de la dispute de trop. Enfin… elle ferait plus attention à l'avenir. Elle aurait du prendre les devants dès le départ, elle ne savait pas pourquoi elle ne l'avait pas fait, sûrement parce qu'elle avait vraiment cru qu'elle ne voyait pas Sun simplement parce qu'il était occupé. C'était si facile de se raconter des histoires : elle avait l'impression de n'avoir fait que ça ces derniers mois.

« En même temps, puisque je parle tout le temps, il faut bien quelqu'un pour m'écouter. » Dit-elle en riant et s'en allant presque aussitôt à la recherche de ses huiles, mais aussi d'un peu plus de confort car ses armes la gênaient un peu.

Elle trouva ce qu'elle cherchait et s'installa pour le masser, en se mettant sur lui évidemment, sinon ce n'était pas drôle (faut bien qu'elle s'amuse cette petite!). « Tu parles. Tu piques déjà à moitié du nez, même sans les huiles essentielles. » Elle s'en mit un peu sur les mains, les frotta pour les réchauffer et commença à masser le haut du dos de son amant. Il fallait vraiment qu'il se délasse, même sans être une grande spécialiste, elle le sentait bien trop tendu. Un jour il se ferait un claquage à cause du stress ! « Heureusement que je ne suis pas susceptible, certaines femmes prendraient mal que leur amant préfère dormir. » Elle avait un sourire narquois qu'il ne pouvait pas voir : en réalité Sithmaith était plutôt du genre susceptible. C'était seulement qu'en fait, là, elle s'en fichait un peu qu'il dorme. C'était plutôt un progrès vu qu'à la base il était fâché contre elle.

Elle n'était pas de ceux qui positivent en toutes circonstances, mais elle n'allait pas non plus se mettre martel en tête pour rien. Elle avait bien assez de choses à penser comme ça ! En fait, qu'il s'endorme était peut-être pas plus mal vu que Adrammelech était en train de fulminer. Il ne parlait pas mais elle le sentait, prêt à bondir dès qu'il verrait que son invocatrice pourrait lui répondre. Ce qui ne devrait pas tarder avec les effets du massage, du lit douillet et de l'ambiance apaisée…

   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 805
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   03.01.17 19:23

Je ne pouvais pas nier que Sithmaith était une vraie pipelette quand elle s'y mettait. Mais ce n'était pas dérangeant car j'aimais bien l'écouter. Elle était bien la seule d'ailleurs à être supportable sur ce point. Dans le passé, les filles qui parlaient trop m'agaçaient. J'étais plus du genre : tais toi et on couche. Mais l'adolescent que j'avais été n'était plus. A présent j'étais un adulte sérieux, qui ne traitait plus avec aucune femme - sauf Sithmaith.
La jeune Seed s'était assise sur moi afin de pouvoir me masser tranquillement. Ca aurait été quelqu'un d'autre, je ne me serait pas laissé faire. Mais comme il s'agissait de la jolie rousse, je ne manifestais aucune résistance. Bien sur, je ne pouvais pas m'empêcher de ne pas être non plus trop détendu. J'étais toujours sur la défensive, vingt quatre heures sur vingt quatre et sept jour sur sept. C'était obligé pour être certains de rester en vie.

- Ton lit est tellement confortable, j'y peux rien...

Répliquais je à sa moquerie. Je fermais les yeux en sentant ses mains passer sur mon dos. C'était il y a longtemps la dernière fois que je m'étais fais masser, et il fallait dire que c'était quelque chose d'agréable. J'ignorais que Sith avait cette compétence. Je le notais dans un coin de ma tête, cela pouvait toujours être utile pour plus tard. Si un jour j'avais besoin d'un massage gratuit.

- Mais tu n'es pas n'importe quelle femme...sinon on serait pas en train de partager ce petit moment détente...

Elle m'avait assez côtoyé pour savoir que je ne donnait pas facilement ma confiance, encore moins pour qu'on pose un doigt sur moi. Raison pour laquelle, Sith était la seule qui illuminait ma vie privée. Un fait que je voyais d'un très mauvais oeil mais c'était trop tard. Il suffisait de voir l'effet que j'avais ressenti quand elle s'était absenté. Le manque et l'inquiétude de ne plus voir sa frimousse.
Je finissais par me détendre sous les mains expertes de la jeune Seed. C'était tellement agréable que je sombrais à moitié dans le sommeil. Dans cinq secondes, je sentais que j'allai m'endormir comme un loir sur son lit.

_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 674
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Dandelion/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   08.01.17 11:39


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


Sithmaith sourit mais ne releva pas : elle avait sûrement le même matelas que lui puisqu'elle avait gardé le même genre que celui d'origine, en revanche, elle avait un lit qui par lui-même était un peu plus grand, mais c'était simplement parce qu'elle aimait avoir de la place. On aurait pu penser que c'était pour recevoir ses amants mais il n'y avait que Riley et Sun à être entrés dans sa chambre. C'était un endroit trop privé pour les histoires d'un soir et Ethan n'avait pas accès à la BGU.

« Je sais, c'est pour ça que je ne suis pas vexée. » Répondit-elle pour la suite sans être même sûre qu'il l'ait entendu car plus ça allait et plus elle le sentait plonger dans le sommeil. Elle continua le massage quelques minutes de plus et quand, à son souffle, elle fut sûre qu'il dormait, elle se poussa avec lenteur pour ne surtout pas le réveiller (mais pas de risque, pour une fois il semblait avoir le sommeil lourd!). Une fois hors du lit, elle ramena la couette pliée au fond du lit sur Sun pour qu'il n'ait pas froid et elle déposa un baiser sur sa joue : « Bonne nuit Sun. »

En ce qui la concernait, il était trop tôt pour qu'elle dorme. Elle n'avait pas travaillé alors elle n'était pas fatiguée physiquement, quant à la pression psychologique, elle était toujours là, mais elle avait changé de nature. Elle savait qu'elle allait s'engueuler avec Adrammelech, alors elle décida de prendre une douche. Elle attrapa un tee-shirt de nuit et s'éclipsa dans la salle de bain après avoir vérifié que sa chambre était bien fermée à clef de l'intérieur. Elle ne serait pas partie longtemps, mais elle s'inquiétait de laisser Sun tout seul (ce qui était ridicule, il fallait croire que sa parano déteignait sur elle).

Elle avait à peine fermé la porte de la salle de bain que la voix de son gardien résonna dans son esprit : « Non seulement il t'insulte, mais en plus il dort dans ton lit ? Tu peux m'expliquer pourquoi je ne serais pas autorisé à le foudroyer pour manque de respect ? » Sithmaith soupira et se déshabilla tout en répondant : « Il ne m'a pas insulté. Enfin… la conversation a failli mal tourner, mais au final, ça s'est plutôt bien passé, non ? » Il est vrai qu'elle ne comprenait toujours pas vraiment le passage où Sun s'était offusqué de n'être que son amant parce qu'en la circonstance c'était relativement ridicule, mais bon, c'était Sun quoi. Il se faisait des films tout seul dans son coin. « Je ne vois pas ce qui s'est bien passé là-dedans. Ton esprit n'a jamais été aussi bordélique, et pourtant, ce n'est pas un exemple d'organisation en temps normal. » Sithmaith ne lui répondit pas et entra dans la douche, laissant l'eau chaude la réchauffer. Elle avait un peu froid… parce que Adrammelech avait raison : elle était en état de choc. Lentement, elle se laissa glisser le long de la paroi de sa cabine de douche et se cacha le visage dans les bras. Sauf que son gardien était dans sa tête, elle ne pouvait pas le fuir. « Tu ne peux pas être amoureuse de lui alors qu'il te fait du mal ! » L'eau coulait sur elle, presque brûlante, couvrant sa voix lorsqu'elle murmura : « Il ne veut pas me faire de mal. » Mais Adrammelech l'entendait parfaitement. « Qu'en sais-tu ? Selon vos critères humains, il est plus mature. C'est pourtant toujours toi qui fais des concessions. Tu devrais le renvoyer dans sa chambre à lui avec un bon coup de pied. Je peux t'aider si tu veux. » Sithmaith sourit au milieu des larmes que l'eau ruisselante cachait : « Ne dis pas de bêtise, tu ne peux pas apparaître dans ma chambre pour dire à mon amant… pour lui dire quoi au fait ? » Elle réalisa qu'Adrammelech était contrarié mais qu'elle ne comprenait même pas pourquoi. Après tout, les G-Forces n'étaient pas sensés être très concernés par les histoires de cœur de leur porteur. « Qu'il te fait du mal et que je ne le tolérerai pas ! »

Sith' releva la tête, les yeux fermés pour éviter de recevoir des gouttes dans les yeux. « Tu es trop gros pour tenir dans ma chambre, et Sun ne comprendrait même pas ce que tu essaierais de lui dire. En fait, il essaierait sûrement de te tuer avant que tu n'aies dit quoi que ce soit. Sois un peu réaliste Adrammelech, on est dans la merde et tu ne peux rien y faire. L'amour n'est pas un champ de bataille pour un gardien. » Elle essuya ses larmes d'un geste rageur, se relevant et se douchant de manière plus traditionnelle. « Ne t'inquiète pas. Je peux gérer. » Assura-t-elle à haute voix non sans recevoir en contre-partie le scepticisme flagrant d'Adrammelech qui bouillait de rage.

La SEED ne voyait pas ce que son gardien avait à reprocher à Sun. Il avait le droit de ne pas l'aimer tout de même. Certes, ça la rendait triste, mais ça tenait du libre arbitre. Sûrement que des entités toutes puissantes avait un peu de mal avec la notion de refus. Quoique Sun n'ait rien refusé : pour ça, il aurait fallu qu'il lui laisse le temps de dire quelque chose sur ses sentiments. Comme cela n'avait pas été le cas, elle avait seulement eu sa réponse. Non qu'elle sache quoi en faire… mais ce n'était sûrement pas la pire des options. Tout allait seulement rester… normal.

Elle sortit de la douche et s'habilla une fois ses cheveux secs. Elle trouva Sun exactement à l'endroit où elle l'avait laissé. Elle se glissa sous la couette. « Tu comptes dormir ?! » S'étonna Adrammelech. « Si ça peut te faire taire ! » Et elle éteignit la lumière. Il lui fallut un certain temps avant de trouver le sommeil…

Mais quand elle rouvrit les yeux, son réveil lui indiqua qu'il était presque le matin. Elle s'approcha de Sun dans l'obscurité : « Eh ? Tu dors encore ? » bah quoi ? C'était pas si bête que ça comme question ! Un bon SEED est un SEED qui se réveille tôt ! (Ou pas).

   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 805
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   11.01.17 21:27

Il ne m'avait as fallu longtemps pour succomber à l'appel du sommeil. Le lieu et la personne avec qui j'étais s'y prêtais bien il fallait le souligner. Il n'y avait qu'avec Sithmaith que je pouvais dormir sur mes deux oreilles. C'était vraiment le cas. J'étais parti pour récupérer les heures de sommeil qui m'était dû. Comme en plus il n'était pas tard, je pourrai me réveiller assez tôt pour me changer avant d'aller donner cours. Rien que d'y songer j'avais la flemme. J'étais tellement bien sur ce lit. Et la jeune Seed ne m'en voudrais pas de l'avoir abandonné pour le reste de la journée. Elle avait sût bien voir que j'étais trop épuisé pour faire quoique se soit aujourd'hui. Le manque de sommeil n'aidait pas vraiment à me mettre de bonne humeur.
Mon cerveau avait appuyé sur le bouton stop, laissant ma paranoïa de côté pour m'envoyer dans un autre monde. Un endroit familier. Des maisons que je reconnaissais. Winhill. Le village de mon enfance tel que je l'avais toujours connu, bien que j'avais mon âge actuel. Mais un le sentiment que j'avais toujours connu là bas était parti, laissant place à quelque chose d'autre. Quelque chose de chaud. Un sentiment qui ne cessait de croître tandis que mes pas me menait devant une maison où de la fumée s'échappait du toit de la cheminée. Je poussai la porte d'entrée pour pénétrer dans la demeure. Une odeur de gâteau se faisait sentir et soudainement je voyais une gamine à la chevelure rousse, qui devait avoir quatre- cinq ans surgir et se jeter sur moi.

- Papa !

Papa ? What the fuck ? J'ouvrais subitement les yeux, tombant sur le visage de Sithmaith, me rappelant mon rêve. Je me redressai brusquement, comme si je venais de voir un fantôme. C'était quoi ce rêve ?

- Je crois que j'ai trop dormi, mon cerveau s'est mis à divaguer


Songeais je à voix haute en me pinçant l’arrête du nez. Sinon comment expliquer que mon subconscient se mettait à me créer à une fille et même si je n'avais pas vu son visage, sa chevelure ne laissait aucun doute sur la mère de cette petite.

_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 674
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Dandelion/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   14.01.17 11:41


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


Quand Sun se pinçait l'arrête du nez c'était en général qu'il était à moitié ronchon, ou qu'elle avait dit un truc qui l'exaspérait, ou qu'il était fatigué. La dernière option paraissait peu probable s'il avait trop dormi, elle ne pensait pas encore avoir assez parlé pour le contrarier comme d'habitude, ça viendrait, mais laissez-lui le temps de démarrer, c'est donc qu'il était à moitié ronchon. Du moins de l'avis de Sithmaith qui ne faisait que se baser sur leurs habitudes. Et comme il venait de se réveiller, elle en fit la seule déduction qui pouvait s'imposer : « Tu as fait un cauchemar ? » Elle l'observa dans la pénombre et posa une main sur la joue de son amant en le regardant avec attention. Ce devait être fatiguant d'être lui, la journée il croyait que tout le monde était son ennemi et pour ce qu'elle avait compris de ce qu'il disait parfois à demi-mots, ses nuits n'étaient pas toutes reposantes. Sith' avait la faculté enviable de mettre sous clé momentanément tout ce qui pouvait la déranger, c'était comme ça qu'elle pouvait jouer la comédie de la fille superficielle devant leurs collègues.

En réalité, comme son processus déductif le prouvait, elle était plus naïve que superficielle. Pas dans tous les domaines évidemment, dans son travail ou dans la séduction, elle avait depuis longtemps perdu toute innocence. C'était lorsqu'il s'agissait de son rapport aux autres qu'elle était profondément ingénue. Et Adrammelech trouvait ça tout aussi profondément énervant. Elle maintenait son gardien à distance, mais ce n'était pas facile, il était bien décidé à interférer autant que possible pour un gardien (heureusement ses moyens étaient très limités).

Se concentrant sur Sun, elle s'approcha un peu plus de lui. Leurs corps ne se touchaient pas mais elle avait réduit l'espace les séparant à presque rien. « D'habitude, tu serais déjà passée à l'action. Tu vois bien que tu es blessée. Tu devrais renoncer. Qu'il aille donc voir ailleurs si tu y es. » Marmonna plus que proféra Adrammelech. Sith' lui accorda qu'elle n'osait pas vraiment s'approcher plus de Sun parce qu'elle était encore un peu perturbée par ce qui s'était passé la veille. Que son invocatrice lui donne raison (pour une fois!), ne consola pas vraiment le gardien de la foudre qui continuait à monologuer dans un recoin de la tête de Sithmaith. Il se fichait bien de lui filer une migraine, en fait, il avait presque envie de le faire. Il était du genre prêt à tout pour obtenir ce qu'il voulait. Et il voulait que Sun s'éloigne de sa protégée.

« Tu as bien dormi quand même ? » demanda-t-elle à son amant en rongeant son frein pour ce qui concernait Adrammelech. Du moins jusqu'à un certain point. Elle voulut embrasser Sun mais la voix de son gardien l'en empêcha, la parasitant, la déconcentrant... Elle soupira et laissa sa main glisser sur le visage de Sun pour retomber sur le drap, après quoi elle se tourna pour se mettre sur le dos. Elle resta un moment à regarder le plafond dans l'obscurité et finalement elle tendit le bras pour allumer la petite lumière de son chevet.

« Je t'ai déjà parlé de mon gardien ? Enfin, de ma G-Force quoi. » Oui. Elle le faisait. De but en blanc, comme ça. « Tu ne vas pas faire ça quand même ?! » Adrammelech était choqué. Beaucoup de SEED gardaient le nom de leur gardien secret, voire même le simple fait d'en avoir un. Parce que c'était encore une magie instable, que nul n'ignorait qu'elle avait un coût important, et aussi c'était parfois un atout dans sa manche qu'on gardait à l'abri pour prendre tout le monde par surprise sur le terrain. Du moins c'était la stratégie adoptée par Sithmaith avec Adrammelech.

En dehors de Mat' et de Lucian, ses coéquipiers, et de certains personnes s'occupant du suivi des SEED, personne ne savait pour le gardien de Sith'. Beaucoup pensaient même sûrement qu'avec son piètre niveau en magie, elle n'en possédait pas. « C'est un gardien de la foudre, c'est à cause de lui que j'avais des petits soucis de migraine et que j'avais une légère tendance à l'irritabilité. » Oui. C'est comme ça qu'on appellerait sa crise de jalousie injustifiée. « Si je t'ai réveillé, c'est parce qu'il me prend la tête et que j'en ai marre de l'écouter. » Adrammelech émit un grognement qui aurait été terrifiant s'il n'avait pas été confiné dans son esprit. « Et qu'est-ce que tu vas dire s'il te demande pourquoi je 'te prends la tête' comme tu dis ? » Sithmaith continuait à observer le plafond, ce qu'elle faisait toujours quand elle parlait ou pensait à des choses douloureuses. « La vérité. Ou presque. » « C'est dangereux de révéler mon existence à n'importe qui ! Il pourrait trouver une parade à mon pouvoir et je ne pourrais plus te protéger ! » Sithmaith trouvait cet argument fallacieux mais préféra s'en tenir à ce simple fait : « J'ai confiance en Sun. Et il l'aurait bien appris un jour ou l'autre. Mat' est assez crétin pour le lui dire. » Elle sentit comme un courant électrique la parcourir mais comme Adrammelech était toujours bien attaché à son subconscient, elle se dit que ce devait être un simple effet de son imagination – elle même liée à son esprit -. Qu'Adrammelech râle tant qu'il voulait, elle n'avait fait que lui obéir : elle n'avait pas embrassé Sun. Que ce qu'elle ait fait à la place lui déplaise n'était pas son problème.

   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 805
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   16.01.17 18:02

Un cauchemar. Oui, c'était surement le mot le mieux adapté pour décrire mon rêve. Je n'avais jamais souhaité avoir d'enfant, n'y avait d'ailleurs même jamais songé. Un gosse c'était trop de contrainte, une faiblesse par laquelle l'ennemi pouvait passer. Et je n'avais vraiment pas envie de devoir pleurer la mort d'un nouveau né et ni que ce dernier finisse orphelin si il était encore en vie. Définitivement, la paternité ce n'était pas pour moi. Pas en ce moment en tous les cas. Peut être que quand je serai sorti de prison, avec plus personne voulant ma mort. Et puis il restait aussi la question de la mère. Même si il s'agissait surement de Sithmaith dans le cauchemar, dans la vraie vie je doutais sérieusement qu'elle ait envie d'être maman. Elle était encore jeune dans sa tête et profitait de la vie. Du moins, c'était ce que je pouvais constater en trainant avec elle.

- C'était trop bizarre comme cauchemar

J'avais cela dit bien dormi quand même. Ce n'était pas les mêmes rêves que j'avais fait suite à l'accident et me réveillait en sursaut. Non, là j'avais simplement ouvert les yeux tellement c'était improbable comme scénario.

- Mais j'ai bien dormi, réussi à récupérer un peu


La rassurais je avant de froncer légèrement les sourcils en la regardant. Elle agissait bizarrement depuis ce matin. D'habitude cela aurait fait longtemps que j'aurai eu mon baiser matinal. Peut être qu'en fin de compte elle m'en voulait de m'être endormi hier soir ? Ou j'avais fait quelque chose d'autre de mal sans m'en apercevoir ? Je m'attendais donc à ce qu'elle finisse par me lancer ce qu'elle me reprochait, mais contre toute attente. C'était de son gardien qu'il était question.

- Euh non, mais je sais que tu en as une


Et normalement on ne parlait pas de sa G-Force. Du moins, pas autant. Je ne comprenais pas où est ce qu'elle voulait en venir en abordant ce sujet.

- Tu cherches à me dire quoi Sith...?

Mon cerveau cherchait un rapport entre l'attitude distante de la jeune Seed il y avait cinq minutes et sa G-Force qui, manifestement, l'agaçait. J'entendais la mienne rire - si on pouvait appeler cela un rire - dans ma tête et ce n'était pas du tout agréable, surtout dès le levé. * Vermisseau, je crois que son gardien ne t'aime pas**Pourquoi il ne m'aimerai pas ? J'ai rien fait ** Demande lui, tu sera fixé*. Génial, si maintenant il fallait l'accord des G-Forces pour avoir une relation.

- Ton gardien te prend la tête à cause de moi ?

Ca me paraissait tellement ridicule que j'étais à deux doigts de lui dire d'oublier cette stupide question. Mais Birsmack m'avait dit de demander.

_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 674
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Dandelion/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   17.01.17 11:56


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


« Le monde des rêves est souvent bizarre. » Elle-même ne faisait plus de cauchemars depuis quelques temps alors qu'ils avaient été nombreux pendant sa convalescence. Rencontrer un des assassins de ses parents l'avait secoué et elle avait revu en boucle la mort de son père pendant des nuits et des nuits… jusqu'à ce que Sun vienne dormir avec elle. Elle avait arrêté de cauchemarder après ça.

Quant au contenu réel du rêve de Sun, à sa place, elle l'aurait sûrement trouvé agréable. Sithmaith rêvait d'avoir un enfant, même si, du haut de ses vingt-six ans, elle se laissait le temps pour ça. Surtout maintenant qu'elle avait besoin d'un plan B ! Toutefois, elle n'aurait sûrement pas classé ça dans le domaine des cauchemars. Pour elle, un vrai mauvais rêve, c'était quand on voyait la mort et la destruction. La vie était toujours une bonne chose.

Mais comme elle ne savait rien de tout ça, elle se préoccupa plutôt de la qualité du repos de son amant. Il semblait qu'il avait quand même réussi à récupérer ce qui était plutôt une bonne nouvelle. Même si Sun n'allait pas souvent sur le terrain, il pouvait très bien être appelé et s'il était fatigué, il serait moins performant, ce qui mettrait ses jours en danger et… « On se calme !!!! » La tança Andrammelech, bien décidé à faire cesser, de force, les inquiétudes et les non-dits de sa protégée. Et c'est là qu'il devint vraiment casse-pied. Volontairement qui plus est ! Sithmaith renonça à lutter contre lui de manière frontale : à quoi bon embrasser Sun si c'était pour ne pas en profiter ? Cela n'avait pas de sens, c'était même limite irrespectueux pour son amant. Mais, à la place, elle lui parla d'Adrammelech.

Comme elle l'avait anticipé, Sun était plutôt surpris de ce changement abrupt de sujet. L'air de rien, ils avaient leurs petites habitudes : quand ils dormaient ensemble, elle se réveillait la première, et assez rapidement elle l'embrassait pour ensuite aller préparer un peu de café. Mais, évidemment, en temps normal, Adrammelech lui fichait la paix.

Qu'est-ce qu'elle cherchait à lui dire ? C'était difficile à expliquer clairement, mais elle allait essayer. « Ce que j'essaie de te dire c'est que je voulais t'embrasser, comme d'habitude, normalement, mais mon gardien s'interpose entre toi et moi. Bien sûr, il ne peut pas le faire physiquement, mais il n'arrête pas de me parler, c'est comme si j'avais une vieille radio mal branché dans un coin de la tête. Là, il est un peu plus calme, il ne voulait pas que je te parle de lui, ce qui est complètement ridicule, parce que j'ai parfaitement confiance en toi, et tu sais quoi ? S'il continue de m'embêter, je vais même te dire son nom ! » Elle avait parlé très vite pour que Adrammelech se taise, mais, de toute manière, il n'était pas dans les intentions de la G-Force de parler plus dans l'immédiat. Il cherchait un autre plan. Sithmaith ne voyait pas qu'il agissait pour son bien. N'était-elle pas à deux doigts de la crise de panique il y avait seulement quelques minutes ? C'était pour elle qu'il faisait ça ! Pas pour l'embêter !

Pendant ce temps, évidemment, Sun se posait des questions sur cette attitude des plus étranges pour un gardien. On se serait questionné à moins…

« Indirectement. Il ne voit pas d'un très bon œil que j'ai des proches parmi les autres SEED et ces derniers mois il y a eu toi, bien sûr, mais aussi Eirena qui est une amie vraiment très chère à mes yeux. Et ça ne plaît pas à cette vieille carne. » Adrammelech soupira, agacé par la ténacité de son invocatrice. Il préférait quand il n'en était pas la cible. « Cesse donc tes enfantillages. Il prend toute la place et il nous encombre. » Râla-t-il avec un peu plus de mesure car il prenait très au sérieux le fait qu'elle révèle son nom à Sun. Si Sith' n'y apportait pas grande importance (ses coéquipiers le connaissait, Lucian avait même eu le plaisir – ironie inside – de le rencontrer). « Il n'y a que toi qu'il dérange. Il va falloir que tu acceptes que nous ne soyons pas d'accord sur ce point. »

Quant à Sun, elle décida de ne pas laisser le temps à son gardien de trouver une autre idée ou même de repasser à l'action. « Je n'ai aucune envie de me laisser dicter ma conduite par un gardien. » Sur quoi, elle se releva juste assez pour s'approcher de Sun et l'embrasser fiévreusement. Quand le baiser se rompit, elle sourit à Sun : « Il est vexé que je l'ai pris de vitesse, mais ce n'est pas à lui de décider si je peux t'embrasser, pas vrai ? » C'était peut-être un peu trop torride comme baiser pour un début de journée, mais il fallait bien ça pour clouer le bec définitivement à Adrammelech qui s'était replié dans un coin de l'esprit de Sithmaith, vexé. Il reviendrait fatalement à la charge, il fallait juste que lui aussi trouve la bonne fenêtre de tire. Autant Sith' pouvait difficilement l'ignorer, autant lui ne pouvait pas l'empêcher d'agir juste parce qu'il le voulait. Les invocateurs n'étaient pas des marionnettes.

   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 805
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   20.01.17 22:22

Je ne savais pas vraiment si je devais rire. Elle était vraiment sérieuse en disant que sa G-Force se mettait entre elle et moi ? C'était un papa poule le gardien qu'elle avait dans la tête ? J'ignorais comment je devais réagir face à une telle révélation. Je savais que les G-Forces pouvaient avoir un fort caractère qui les menaient même jusqu'à empiéter dans la vie de leur partenaire. Mais jamais je n'aurait imaginé que Sithmaith en ferait partie. J'avais moi même un vieux ronchon dans ma tête, mais ce n'était pas pour autant que je le laissais dicter ma vie. Si j'avais envie d'embrasser la jeune Seed, je pouvais me passer de sa bénédiction. D'ailleurs, je l'avais déjà fait en me réconciliant avec Sith.

- Il n'y a pas trente six milles G-Force de foudre, et si je réfléchis bien à ton caractère, je pourrai trouver son nom

Là, j'avais actuellement la flemme pour faire des probabilités, il était trop tôt. Et puis Sith avait dit elle même qu'elle me faisait assez confiance pour dévoiler qui était son gardien. J'étais d'ailleurs étrangement heureux de l'entendre dire qu'elle avait foi en moi. Et c'était réciproque. Même si je craignais qu'un jour, elle me quitte ou se lasse de moi.

- Je le comprend, s'attacher c'est souffrir quelque part

J'étais bien le premier à le penser. Mais hélas, il y avait des personnes à qui je tenais énormément malgré tout à la BGU. Sithmaith, Zackary et Eirena, étaient les heureux élus. La jolie rousse s'était rapproché de moi pour m'embrasser. Provoquant sa G-Force, parce que ce n'était pas du tout un baiser chaste. Je riais légèrement en apprenant que son gardien était vexé par ce que sa partenaire avait fait. Pourtant il avait assisté à bien pire entre nous deux. Un baiser ce n'était rien du tout par rapport au plaisir charnel.

- Absolument pas

Rétorquais je avec un sourire avant de m'approcher à mon tour d'elle pour lui rendre son baiser. Ce petit échange m'avait réveillé, et je ne parlais pas que de sommeil. Maintenant que ma fatigue et ma migraine avaient disparu, j'étais disposé à faire des choses plus intimes avec Sith. Après tout on avait rien fait ensemble depuis qu'elle avait eu un problème de santé en utilisant trop sa magie. Parce que j'avais pensé que c'était plus sage de la laisser tranquille. Mais là, la jeune Seed était en parfaite santé. Mes mains glissèrent sous son t-shirt, caressant sa peau blanche qui m'avait tant manqué.

_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 674
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Dandelion/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   23.01.17 14:23


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


Sithmaith haussa les épaules d'un air amusé : ça avait tellement peu d'importance que Sun connaisse le nom de son gardien qu'elle trouvait ça plutôt coquasse. Mais quand on est une espèce de grand monstre ailé contrôlant la foudre, on doit sûrement avoir la fierté mal placée. « Tu sais ce qu'il te dit le grand monstre ailé ? » Continua de ronchonner dans un coin Adrammelech tandis que Sithmaith savourait le relatif silence dans son esprit.

« Oh, tu sais, il vit dans ma tête, mais lui et moi on est rarement d'accord. Je ne partage pas du tout son obsession du secret. Si je ne parle pas de ses bêtises avec toi, avec qui est-ce que je le fais, hein ? » Avec personne justement, son entourage était limité. Parler de sa G-Force avec Ethan était exclu, avec ses parents aussi pour les mêmes raisons : ils étaient des civils. Lucian et Mat' connaissaient l'existence d'Adrammelech mais ils n'avaient pas vraiment l'occasion de bavarder sur la question du sale caractère de celui-ci. Et Eirena… et bien, ça ne dérangerait pas Sithmaith de lui en parler mais ça n'était jamais venu sur le tapis.

Quant à souffrir de s'attacher, pauvre Sun, s'il savait… Bienheureux les ignorants ! Sithmaith garda quand même le sourire : il ne pouvait pas savoir à quel point elle était attachée à lui après tout. « Mais c'est humain de s'attacher, on n'est pas des gardiens, nous. » Disons-le, Sithmaith n'était pas une très grande fan de l'attachement, ça ne lui avait jamais réussi, toutefois, elle comprenait très bien quel chemin l'avait conduit à ce moment précis où elle allait embrasser Sun en ayant pleinement conscience de ses sentiments pour lui.

Elle avait fait de son mieux pendant des années, elle avait lutté et s'était forgé une carapace qu'elle pensait alors solide… Elle s'était fourvoyé. Et elle s'en fichait. Elle voulait bien avoir le cœur brisé tant qu'elle n'était pas trahie à nouveau. De plus, elle était bien placé pour savoir qu'on finissait toujours par recoller les morceaux… Sun n'était pas Arlan, et il n'avait rien demandé après tout : contrairement à Adrammelech, elle ne le blâmait pas. S'attacher, c'était souffrir, mais c'était peut-être aussi pouvoir être un peu plus soi-même.

Elle oublia d'ailleurs bien vite cet aspect mélancolique. Elle avait volontairement embrassé avec une certaine dose de provocation son amant, et celui-ci y sembla très réceptif, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Sithmaith avait un côté très pragmatique : elle était la maîtresse de Sun, c'était déjà pas si mal. Cela ne faisait pas tout, certes, mais dans l'immédiat ça avait un côté réconfortant et, disons-le, attirant.

En sentant main de Sun sur sa peau, elle s'approcha plus près de lui. Depuis ses migraines, ils n'avaient fait que flirter comme des collégiens, un peu plus d'action lui paraissait parfaitement approprié. Sa main glissa dans le dos de son partenaire jusqu'à rencontrer le haut de son pantalon – qu'il avait gardé car il s'était endormi pendant le massage -. Qu'à cela ne tienne, le déshabiller n'était pas sorcier, elle-même portait encore le tee-shirt avec lequel elle avait dormi.

Tout en manœuvrant, elle l'embrassait. Et plus les baisers s'additionnaient, plus les pensées noires se soustrayaient. En cet instant, à part Sun et elle, il n'existait plus rien.

   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vulnerant omnes, ultima necat [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vulnerant omnes, ultima necat [PV]
» Lord of Ultima
» Test : Ultima IV
» [EST] ultima 7 pc
» [PC]World Of Warcraft II,Heroes of Might Magic,Ultima VII..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Have A Break :: Notre Histoire :: Chapitre 3 : Timber, l'examen et le coup d'état-