AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vulnerant omnes, ultima necat [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 920
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   28.01.17 23:30

Je savais à quel point cela pouvait être difficile de cohabiter avec un gardien avec lequel on était pas souvent d'accord. Birsmack et moi, on était un bon exemple. Même si on était sur la même longueur d'onde concernant la confiance envers les autres, il n'était pas pour ma relation avec Sithmaith. Durant son absence, il n'avait cessé de me balancer des tas d'arguments afin de remettre en doute ma foi envers elle. Honnêtement, cela avait plutôt bien marché, jusqu'à ce que la jolie rousse ai fini par débarquer dans ma salle de classe tout à l'heure. Tout s'était alors envolé, mes convictions avec et finalement, j'étais simplement heureux de la revoir.

- Je crois...que ta G-force et la mienne s'entendraient très bien...

Déclarais je. C'était la première fois que j'en parlais. Même si les personnes de la BGU devaient bien se douter que j'avais un gardien dans la tête. C'était simplement que cette coopération n'était de mon point de vue pas un choix. Birmask s'était imposé dans ma vie assez violemment, il fallait le dire.

* C'est toi vermisseau qui est entré chez moi sans permission *
* Si j'avais su je serai pas rentré ! Quand j'étais jeune, tu n'y étais pas

Je fronçais les sourcils malgré moi, pour marquer mon mécontentement. C'était vraiment fatiguant d'être obligé d'écouter quelqu'un. Ce n'était pas comme avec une personne, on ne pouvait pas se boucher les oreilles pour faire le sourd. Je ne savais pas non plus que j'étais aveugle en ce moment en ce qui concernait Sithmaith. J'étais incapable de voir que la jolie rousse désirait être plus qu'une amie. Sans doute parce que je ne voulais pas le voir. Je m'étais fait tellement larguer dans ma jeunesse, que peut être je pensais qu'on ne m'aimerait plus jamais. C'était aussi pour cela que le rêve que j'avais fait me paraissait si stupide...

- C'est humain oui...

Répétais je tristement. Ca signifiait qu'être humain c'était souffrir. Quelle joyeuse perspective...En même temps j'avais commencé dès mon enfance à être blessé par la vie. Le départ de mon père à une guerre à laquelle il n'était jamais revenu, l'enlèvement de ma soeur puis la mort de ma mère.
Heureusement, Sithmaith était là pour me rappeler, que malgré tout il y avait de la lumière dans cette vie. Même si je ne pouvais empêcher mon esprit, aidé par les chuchotement de Bibi, de penser qu'un jour ou l'autre, comme toutes les filles, la jeune Seed me laisserait.

C'était donc à moitié désespéré, comme si elle allait partir tout de suite, que je répondais à ses baisers. Que je marquais sa peau blanche de mes lèvres. Se souvenir de son corps dans les moindres détails, de son visage lorsque l'on faisait l'amour. Je posai mon front contre le sien, essayant de reprendre mon souffle. Je ne savais pas ce qui me passait par la tête, ni pourquoi je lui disais cette chose là, mais je le devais. Pour ne pas la perdre.

- Ne tombe jamais...amoureux de moi, Sith...Je ne veux pas que tu partes...

Je m'éloignai de son visage, ouvrant les yeux pour la regarder. Je m'attendais à ce qu'elle se mette à rire. Me balancer que j'étais bien fou de penser qu'elle pourrait m'aimer. Mais je voulais juste être sur que cela n'arriverait jamais.

_________________
We'll set fear on fire ✽



Mister FOH + le roi du flood + La fusée du rp



Dernière édition par Sun Nanoo le 31.01.17 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 727
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   29.01.17 17:06


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


« Peut-être… ou peut-être pas. J'ai parfois l'impression que les gardiens ne sont dans nos têtes que pour penser exactement le contraire de ce que nous voudrions qu'ils pensent. » Elle n'était pas certaine que sa phrase soit très claire mais ce qu'elle voulait dire par là c'est qu'elle connaissait peu de gens qui avaient un rapport apaisé avec leur gardien parce qu'elle ne connaît pas Callista. On pouvait presque considéré qu'elle avait tiré le gros lot avec Adrammelech, certes, il était un peu… encombrant ? Oui, c'était le mot ! Mais au moins, on devait lui reconnaître qu'il éprouvait une sympathie sincère pour elle. Elle devait aussi admettre que même s'il se faisait du soucis pour rien, il pensait généralement à son intérêt. Ils n'avaient juste pas la même vision des choses, sûrement parce qu'ils étaient par nature (elle, humaine, lui, gardien) très différents.

On notera qu'elle ignorait auparavant que Sun avait un gardien mais que ça ne la surprit pas plus que ça, c'était relativement courant arrivé à un certain niveau, et, bien que cantonné à la BGU par son rôle d'instructeur, Sun était un SEED doué. Il était donc normal qu'il ait une G-Force même si ça avait du être aussi galère pour lui que pour elle vu qu'ils avaient un niveau de magie sensiblement équivalent autant dire pourri donc.

Sun ne semblait pas vraiment satisfait de la conclusion apportée par sa maîtresse sur le caractère humain de l'attachement. Sithmaith préféra néanmoins ne pas s'y attarder, très préoccupée dans l'instant par son désir de court-circuiter Adrammelech... pour ne pas dire par son désir tout court. La rouquine en oublia momentanément ses préoccupations. Elle s'abandonna complètement dans les bras de Sun et même une fois l'acte lui-même terminé, elle y serait bien resté blottie… sauf que Sun avait encore décidé de la jouer casseur d'ambiance.

Sithmaith était vaguement choquée, aussi prit-elle le temps de reprendre son souffle pour digérer ce que son amant disait. Ce mec n'avait absolument aucun sens du timing. Même en admettant qu'elle ne soit pas amoureuse de lui – ce qui était malheureusement le cas -, il ne pouvait pas trouver un autre moment pour lui sortir des choses pareilles ? « Tu vois… il fait tout ce qu'il peut pour te blesser. Tu devrais lui envoyer un sort de foudre histoire de lui remettre les idées en place. J'suis sûr qu'il peut encaisser… et s'il ne peut pas, il ne manquera pas... » Les remarques d'Adrammelech, pour aussi construites qu'elles furent, ressemblaient bien plus à un grondement qu'à de vrais paroles. Le gardien réagissait à la souffrance ravivée de son invocatrice. Mais en réalité, cela aida Sithmaith à garder la tête froide et à se remettre du changement un peu trop brusque de sujet même si, techniquement, juste avant ils ne parlaient pas.

Si elle se laissait déstabiliser à chaque fois que Sun rappelait qu'il était contre l'engagement, elle allait juste se pourrir l'existence. La seule chose qui l'ennuyait, c'était qu'elle n'avait pas envie de lui mentir mais qu'elle n'avait pas vraiment d'autres alternatives… enfin, si, elle pouvait biaiser, c'était ce qu'elle allait faire d'ailleurs, bien que cela ne soit pas vraiment satisfaisant. Elle ramena la couette sur elle et repoussa un peu Sun. Quoiqu'il en soit, elle n'était plus d'humeur câline à cette seconde précise. Ça reviendrait… quand elle se serait remise !

Elle s'assit tout en passant la main dans ses cheveux pour les mettre en arrière. Puis, son regard se posa sur Sun. Il fallait qu'elle dise quelque chose, mince à la fin ! Mais y-avait-il réellement quelque chose de bien à répondre à… ça ? Aussi, elle ne put s'empêcher d'exprimer son désappointement : « Je ne suis pas une grande romantique dans l'âme, mais quand même… tu veux vraiment qu'on parle de nos problèmes respectifs avec l'engagement… maintenant ? » Juste après l'amour. Sérieux ? Ça avait pourtant été un bon moment…

Elle savait bien que Sun était en proie à certaines angoisses dont elle ne saisissait que rarement le sens, mais pourquoi maintenant, hein ? En un sens, Adrammelech n'avait pas tord, c'était comme si c'était fait pour qu'elle ne puisse jamais avoir de répit ou qu'ils soient trop courts pour qu'elle puisse vraiment en profiter.

« On en a discuté plusieurs fois déjà : je ne suis pas faite pour les histoires d'amour. J'arrive à peine à maintenir des relations saines avec mon entourage. » Elle lissa le tissu de la couette, l'air sombre. Elle n'était pas certaine que sa relation avec Sun soit très saine dernièrement justement... Cela étant, c'était plus son problème que le sien. Qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire qu'elle soit amoureuse de lui tant qu'elle ne changeait rien à leur mode de vie ? Et c'était quoi le rapport avec le fait de partir ou de ne pas partir ?

Passé le choc de la première partie de la demande, elle réalisa que ce n'était pas cohérent. C'était parce qu'elle était amoureuse de lui qu'il y avait peu de chance qu'elle parte très loin… s'il n'était vraiment qu'un amant comme un autre, elle pourrait très bien se lasser et le quitter. C'était déjà arrivé. Et il n'était sûrement pas sans ignorer cette possibilité. En bref : elle ne comprenait rien.

Elle s'approcha à nouveau de lui et l'enlaça dans l'intention de le rassurer. Il existait une part d'ombre trop importante concernant ce qui avait motivé les mots de Sun. Peut-être qu'elle n'était pas sensée en saisir le sens réel justement. « Je suis là Sun, je ne pars nul part. Je n'ai aucune raison de le faire. » Elle releva la tête pour lui sourire. Le soucis quand on ne voit pas du tout où veut en venir l'autre c'est qu'il n'y a pas de bonne réponse.

   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell


La partenaire de mission kamikaze

Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 920
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   31.01.17 21:25

Pourquoi est ce que j'avais ouvert ma bouche ? J'avais envie de me mettre des baffes ou de me taper la tête contre le mur. Je regrettais de ne pas avoir écouté Birsmack et de ne pas être resté dans on isolement. Continuer de me moquer des pertes. Après tout, plus vite elle serait partie plus vite j'aurai arrêté de souffrir à cause d'elle. Mais non, mon coeur avait eu le dernier mot sur mon cerveau. Je n'avais pas pu empêcher les mots de sortir. Sithmaith et l'amour, cela ne faisait pas bon ménage. Surtout par rapport à ce qu'il s'était passé avec son ancien petit ami. Je me maudissais encore plus, de remuer en quelque sort le couteau dans la plaie.

- Non...je...

C'était sortie tout seul. C'était l'excuse la plus bidon au monde, et pourtant c'était ce qu'il s'était réellement passé. Je n'avais pas du tout envie de parler de ça non plus. Je m'étais assis aussi à côté de la jolie rousse, songeant à partir de cette chambre pour aller rejoindre la mienne histoire d'enterrer  l'après acte. Je passai une main sur mon visage, me demandant ce qui clochait chez moi en ce moment. Ce rêve étrange et puis maintenant cette phrase.

- Je sais...je ne sais pas pourquoi j'ai sortie ça

Déclarais je d'un ton clairement ennuyé par l'évènement. Je savais que Sithmaith n'était pas doué en relation, tout comme moi. C'était surement la raison pour laquelle on se supportait mutuellement. Après tout, on se comprenait sur ce point là. Je n'avais surtout pas eu envie de blesser mon amante en lui demandant de ne pas tomber amoureux de moi. C'était pour aussi la protéger quelque part. Qu'elle ne soit pas déçu. J'avais opté pour le mauvais moment cela dit. Je n'avais pas su me retenir.
Sithmaith s'était approché de moi pour me prendre dans ses bras. Un peu surpris, je me laissai tout de même faire, appréciant le contact de la jeune Seed malgré tout. Elle cherchait à me rassurer et je soupirai face à ses paroles. Je n'avais jamais parlé de ma vie privée dans mon passé. En même temps, il n'y avait pas vraiment grand chose à dire.

- Si tu n'a pas eu de chance en amour, je n'ai pas été gâté non plus à ce niveau là quand j'étais jeune...J'avais pas mal de succès, et j'ai eu pas mal de petite amie mais elles sont toutes parties à chaque fois parce que j'étais incapable de leur dire que je les aimais...Tout simplement parce qu'en vérité il n'avait jamais été question d'amour de mon côté...Je peux dire que j'aimais mes parents et ma soeur sans aucune hésitation


Elle devait me prendre pour un handicapé sentimentale. Même si l'amour envers sa famille était différent de celui qu'on pouvait ressentir envers quelqu'un d'étranger du cercle familial, jamais je n'avais eu ce sentiment. Mes petites amies, je les avaient appréciés, désirés, tout comme avec Sithmaith. Même si on était pas réellement ensemble, elle était importante pour moi.

- Je crois que je crains que tu parte si je suis incapable de te donner ce que tu veux et j'ai laissé cette crainte prendre le dessus...désolé si je t'ai blessé...

_________________
We'll set fear on fire ✽



Mister FOH + le roi du flood + La fusée du rp



Dernière édition par Sun Nanoo le 05.02.17 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 727
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   04.02.17 11:47


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


Admettons entre nous que cela faisait une belle jambe à Sithmaith que son amant ne sache pas ce qui lui avait pris : en plus de casser l'ambiance, ça n'apportait aucune réponse. De plus, c'était assez blessant d'entendre l'homme qu'on aime vous demander (voir vous supplier vu le ton employé) de ne pas tomber amoureuse de lui. Comme si ça changeait quelque chose pour Sun ! Il avait tous les avantages et aucun des inconvénients d'une relation... à part peut-être la fidélité, parce qu'il ne fallait pas trop pousser quand même : Sithmaith se voyait mal (surtout là, dans l'instant T) manquer de bonnes occasions de s'amuser pour un mec qui ne voulait pas d'elle et qui le lui faisait savoir juste après l'intimité. Néanmoins, la question ne se posant pas pour le moment, elle choisit de rester la meilleure version d'elle-même, à savoir celle qui était capable de laisser de côté ses propres blessures pour s'occuper de celles de ses proches.

En restant honnête avec elle-même, elle ne voyait pas bien pourquoi Sun faisait ce rapprochement entre ses ex (alors, ça, c'est pareil, est-ce que c'était le moment de parler de ses conquêtes, hein ?) et elle. Ils ne sortaient pas ensemble : il arrivait qu'elle loupe des épisodes mais de ce côté là, elle restait assez sûre d'elle. Après, il fallait bien reconnaître que Sun était dans la position inverse à la sienne.

Explication : elle était sincèrement (très/trop) amoureuse de lui, mais n'étant pas payée de retour, elle n'apporterait que quelques petits changements à sa manière de vivre et poursuivrait son chemin, parfois en bonne compagnie. Sociable par habitude, superficiellement tout au moins, ce n'étaient pas les hommes (ou les femmes) qui manquaient autour d'elle.

Sun ne l'aimait pas, mais en revanche, il n'avait pas d'intimité avec d'autres femmes qu'elle. Si ça convenait parfaitement à Sithmaith parce qu'elle ne pouvait complètement refouler le côté égoïste de son caractère, cela faisait d'elle la seule femme qui pouvait le quitter, quand bien même elle ne soit que sa maîtresse... avec l'option amie pour ce qu'il en avait dit récemment.

En conclusion, ils avaient bel et bien chacun un problème, mais vu par Sithmaith et non par les narratrices de cette histoire, ils étaient complètement opposés. Au final, Sun avait juste peur d'être seul, alors que Sithmaith ayant déjà le cœur brisé, elle se sentait très seule depuis la veille... enfin, il y avait eu un moment de mieux, mais en cet instant, la déprime n'était de nouveau plus très loin. En gros, Sun lui expliquait le plus innocemment du monde qu'il ne l'aimerait jamais parce qu'il n'en était pas capable et qu'en plus c'était exactement ça qui l'inquiétait. Si elle ne s'était pas sentie aussi pathétique, la rouquine aurait sûrement cédé au rire nerveux : il ne lui avait jamais laissé le temps de ne serait-ce qu’envisager de lui faire une déclaration. Grand bien lui en avait pris en un sens, cette simple idée paraissant complètement perturbé Sun, alors qu’il voyait toujours en Sith celle qu’elle était aux yeux du monde : la fille aux multiples amants.

Préférant ne pas prendre la parole à la légère, la jolie rousse embrassa Sun avant de parler. Douce et compréhensive étaient ses mots d’ordre du jour : « Parce qu’on ne peut vraiment pas envisager une journée où le mot d’ordre serait l’offensive ? J’accepte même les plans non violents si tu arrêtes d’être mièvre. » proposa Adrammelech d’un ton plus posé que précédemment car il avait suivi le cheminement de la pensée de Sithmaith. Ce qui comptait, c’était que son secret perdure. Sun ne devait pas comprendre qu’il était trop tard et qu’elle l’aimait déjà. Même si, sur le fond, Adrammelech n’était pas d’accord, voir son invocatrice plus réfléchie et décidée avait tendance à le rassurer. Après tout, ce qu’il aimait chez elle c’est qu’elle était toujours prête à tout pour atteindre ses objectifs ! (Même si, parfois, ils étaient discutables…)

Le baiser rompu, elle planta le regard dans celui de Sun. Elle n’essaierait pas de séduire Sun : la priorité était de le rassurer. « Je ne te demanderai jamais plus que ce que tu peux me donner. » Il faut dire qu’elle n’avait pas plus envie que lui de faire se crasher leur relation en plein vol. Mieux vaut parfois se contenter de ce qu’on a. « Quant à tes ex… je ne sais pas quoi te dire parce que j’étais dans la position de la fille qui n’était pas aimée… Cela dit, j’aurais préféré qu’Arlan ne me dise pas qu’il m’aimait vu qu’il ne le pensait pas et qu’en plus il me trompait. La sincérité était sûrement un bon choix, moralement, leur mentir aurait été pire je pense. Ce n’est que mon avis, évidemment, mais à quoi bon entendre des mots d’amour s’ils ne sont pas sincères ? Après, il faut bien que tu réalises qu’aimer sa famille et aimer d’amour ce n’est pas pareil. J’aime mes parents – les quatre -, j’aime aussi Ethan, mais ça n’a rien à voir avec l’amour que je portais à Arlan. Et le fait qu’il m’ait menti en me disant qu’il m’aimait… ça m’a brisé… pas juste dans mes sentiments, dans la foi que j’avais en les autres. Encore maintenant, je manque de confiance en moi et en les autres à cause de lui. Tu as rendu service à ces filles en ne leur disant pas ce qu’elles voulaient entendre, même si ce n’était pas facile. » Elle trouvait son discours à la fois raisonnable et honnête. Sithmaith ne voulait pas qu’un jour Sun lui dise des mots qu’il ne penserait pas : ça ne la rendrait pas heureuse. A défaut d’être conventionnelle, leur relation était presque honnête. Elle ne pouvait juste pas lui dire qu’elle était déjà tombée amoureuse de lui… pour qu’il ne flippe pas inutilement.

   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell


La partenaire de mission kamikaze

Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 920
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   06.02.17 22:21

Après mes propos stupides et mal choisis je m'attendais à tout, sauf à ce que Sithmaith m'embrasse. C'était censé dire qu'elle ne m'en voulait pas d'avoir gâché le moment ? Ou bien qu'il était temps pour moi de partir...Je me sentais tout de même pas vraiment mieux après avoir fait ma demande. C'était même pire en fait. Je n'avais pas l'habitude de me montrer si "ouvert" envers quelqu'un. De dévoiler aussi des choses sur ma vie privée, sur mon passé. Quelque part, j'étais déçu de savoir qu'elle ne me demanderai pas plus que ce que nous étions. C'était étrange, mais je mettais cela sur le fait qu'il avait déjà était assez compliqué de définir qu'autre qu'amants, nous étions aussi amis. Ou d'abord amis. Je ne savais pas trop dans quel sens mettre la priorité. De mon point de vue, Sithmaith était plus importante en tant que personne que comme relation sexuelle. J'ignorais si c'était aussi son cas mais j'avais déjà suffisamment plombé l'ambiance avec mes doutes.
J'avais froncé légèrement les sourcils en entendant le nom d'un garçon. Qui était ce Ethan ? Surement l'un de ses amants. C'était bien la première fois que je l'entendais prononcer le nom de l'un d'entre eux. Mais je n'avais pas de raison d'être jaloux. On était pas ensemble, elle pouvait faire ce qu'elle voulait.

* Tu en es vraiment sur vermisseau ?*

Je préférais ne pas répondre à ce sous entendu grotesque. Sithmaith l'avait dit elle même, elle ne m'aimait pas. Donc c'était réglé, elle pouvait aller voir d'autres hommes, se trouver même un petit ami qui prendrait soin d'elle. Même si cette perspective était loin de m'enchanter si j'y réfléchissais bien. Je passai nerveusement une main dans mes cheveux face à toutes ces questions qui se bousculaient dans ma tête, et des sentiments qui me traversaient.

- Cet enfoiré, je ne comprend toujours pas comment il a pu te faire une chose pareille


Sifflais je entre mes dents. Heureusement pour lui que je ne l'avais pas croisé. Il ne me serait jamais venu à l'idée de tromper ma petite amie avec la meilleure amie de celle-ci. D'être infidèle tout court en fait. Car même si je n'avais jamais aimé mes ex, je n'avais jamais été voir ailleurs.

- Tu mérites d'être aimé Sith, alors j'espère qu'un jour tu trouvera quelqu'un qui t'aidera à guérir

Je posai ma main sur sa joue, la caressant avant de lui offrir un petit sourire.

- Ne le laisse pas gagner. Tu es une fille géniale Sith, n'en doute jamais. La preuve, tu as réussi à gagner ma confiance

Et dieu sait que ce n'était pas évident à faire. En tout les cas, la jeune Seed n'avait aucune raison de ne pas avoir foi en elle. Envers les autres, je n'avais pas mon mot à dire là dessus. J'étais le premier à me méfier.

- Et en ce qui concerne mes ex...je ne voyais pas quel intérêt il y aurait eu à leur mentir. A mes yeux l'amour ça ne s'invente pas, qu'il soit familiale ou autre. Toi, tu aimes tes parents adoptifs, moi non. Je leur suis reconnaissant de m'avoir adopté mais...je ne me suis jamais senti à l'aise avec eux. Quitter Winhill a été un véritable soulagement...mais c'était avant de me rendre compte où j'étais tombé

_________________
We'll set fear on fire ✽



Mister FOH + le roi du flood + La fusée du rp

Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 727
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   07.02.17 17:06


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


Sith attrapa un coussin car quand elle pensait à Arlan, elle avait besoin de quelque chose à serrer. Et il n'aurait pas été une bonne idée que ce soit la main de Sun car elle l'aurait broyée. Elle ne savait même plus vraiment quelle était la part là-dedans de réelle souffrance et ce qui tenait du vieux réflexe conditionné. Une seule chose était certaine : mieux valait que ce soit le coussin qui prenne. « Tu ne comprends pas parce que tu n'es pas comme lui. » Par tous les gardiens, encore heureux ! Elle n'avait pas besoin qu'on profite d'elle une deuxième fois ! Pas à son insu en tout cas – il fallait toujours modérer car Adrammelech restait à l’affût pour quelques réparties cinglantes -. « C'était… facile. Je ne sais pas faire les choses à moitié : j'étais tellement amoureuse… je lui faisais aveuglément confiance. Mais il n'a jamais eu d'autres intentions que de profiter de ma naïveté de l'époque. Combien d'autres fois m'a-t-il trompé en plus de celle avec Viviane ? En fait… j'aurais pu avoir des réponses plus précises, mais j'y ai renoncé. Savoir qu'il n'y avait ni amour, ni même de respect de sa part, c'était déjà trop d'informations. Et comme il n'est pas complètement idiot, je ne le croise plus jamais. » Ce qui expliquait peut-être pourquoi Sun ne le connaissait en réalité que de nom. Arlan évitait soigneusement de rester à la BGU assez longtemps pour croiser son ex-petite amie, et pour peu qu'il ait encore vent de ses prouesses, plus elle devenait forte, et plus cette décision était sage. Par ricochet, il n'était pas dans son intérêt d'être connu de Sun alors que toute la BGU pensait que l'instructeur sortait avec la SEED.

Elle posa sa main sur celle de Sun, épargnant enfin un peu le malheureux coussin, et elle essaya de lui sourire mais ça ne monta pas jusqu'à ses yeux. Ce qui n'était pas très grave vu le contenu de la conversation : Arlan pouvait être le fautif tout désigné même quand c'étaient les paroles de Sun qui lui faisaient mal.

« Je ne doute pas. Mais je ne cherche pas à guérir non plus. Ma vie est plutôt sympa comme elle est, je dirais même qu'elle va en s'améliorant. » Sur certains points du moins. Si elle était tombée amoureuse c'était bien qu'elle avait quand même réussi à refaire confiance de son côté aussi, ce qui restait un progrès. Malheureusement, elle manquait encore de confiance en elle. Elle se savait désirable tout en continuant à penser qu'on ne pouvait pas l'aimer, pas d'amour en tout cas, c'était bien pour ça qu'elle ne prenait pas trop mal le rejet de Sun : elle n'en attendait pas moins de sa part, ne croyant déjà pas en sa capacité à être aimée.

Elle aurait pu répondre qu'elle avait beau aimé ses parents adoptifs, elle n'était pas spécialement à l'aise avec eux : ce n'était pas pour rien qu'elle passait une grande partie de l'année à les éviter ! Mais elle faisait une sorte de blocage sur la mention des ex, ces filles que Sithmaith détestait par principe sans les connaître. Elle se disait que si elle n'avait pas eu quatorze ans de moins que son amant, elle aurait peut-être pu le faire tomber amoureux d'elle, quand il était plus jeune, avant qu'il ne déraille. Pourquoi est-ce qu'il déraillait d'ailleurs ? Elle avait toujours considéré que ce sujet, parmi tant d'autres, viendrait sur le tapis quand ce serait le moment. Mais c'était difficile d'avoir l'impression de connaître quelqu'un depuis toujours (bah oui, la première fois qu'elle a vu Sun, elle avait seize ans, à l'échelle de sa vie, c'est presque un toujours) tout en sachant intellectuellement qu'en fait il lui manquait tout un morceau, et sûrement pas des moindres. Les ex petites amies faisaient parti de cette ancienne vie de Sun qu'elle ne connaissait pas. Mais en même temps, aurait-elle aimé l'ancien Sun comme elle aimait celui d'aujourd'hui ? Ce n'était pas certain, parce qu'elle aimait aussi le fait qu'il ne soit pas parfait. Ce ne serait pas le premier argument qu'elle avancerait si on lui demandait « pourquoi lui ? », mais ça faisait parti de lui, et elle l'aimait tout entier et là Adrammelech implose pour cause de trop de mièvrerie à la ligne.

Jugeant plus sage de ne pas montrer cette hostilité latente qu'elle ressentait pour les ex de son amant, elle posa les mains sur ses épaules pour l'obliger à se coucher et s'installa contre lui, la tête sur son épaule. « Ton problème pour ce matin c'est que tu réfléchis trop. Pour le moment, l'endroit où tu es c'est dans mon lit, au sens figuré comme au sens propre. C'est un endroit sûr, confortable et de bonne compagnie. Il est trop tôt dans la journée pour philosopher sur le sens du verbe aimer. »

Elle se redressa pour le regarder à nouveau : « Profite juste quelques instants de cette tranquillité. Profite que je sois là. Et après je te ferai du café pour que tu puisses aller t'énerver sur tes imbéciles de CADETS. » Elle déposa un baiser furtif sur ses lèvres et se remit en position allongée contre lui. Elle ne savait pas ce qui prenait à Sun d'avoir des angoisses matinales… mais elle n'avait pas de réponse à lui fournir. C'était déjà assez douloureux d'être dans la case de ceux qui n'étaient pas aimés avec pour seule consolation que dans la case d'à côté il n'y avait pas grand monde…

   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell


La partenaire de mission kamikaze

Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 920
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   10.02.17 21:39

J'étais heureux de savoir que je n'étais pas comme ce Arlan aux yeux de Sithmaith. La dernière chose que je souhaitais c'était bien de blesser cette dernière. Je l'avais surement fait en l'ignorant mais en même temps elle m'avait fait mourir d'inquiétude suite à son absence non prévenu. Maintenant les choses étaient réglés, on avait fait la paix et je me sentais mieux. Surtout après avoir pu dormir sur mes deux oreilles. C'était aussi la raison pour laquelle il était difficile de se disputer avec la jolie rousse. Il n'y avait qu'avec elle que je me sentais suffisamment en sécurité pour baisser ma garde une fois dans son lit. Lit qui accueillait surement d'autres hommes que moi d'ailleurs...Cette pensée était loin d'être réjouissante alors que d'ordinaire je m'en moquais. J'avais toujours dit que Sith faisait ce qu'elle désirait avec qui elle voulait. Mais à présent, je n'avais plus du tout envie que cela se passe ainsi. Hélas, je n'avais aucun droit sur la vie privée de la miss. J'étais son ami et amant, pas son père.
Tant qu'elle ne retombait pas sur un "Arlan", les choses pouvaient continuer ainsi. Car la façon donc ce type avait abusé de l'amour de la jeune Seed me sidérait. Encore plus d'imaginer, que la pauvre avait peut être été trompé par d'autre personne que sa meilleure amie.

- Il ne vaut pas le coup que tu te fasse du mal en repensant à tout ça


Je n'avais pas voulu ranimer sa douleur. Même si cette affaire faisait partie de son passé, c'était des choses que l'on ne pouvait pas oublier. Généralement, les choses négatives ne se perdaient jamais dans le temps contrairement aux souvenirs heureux. Le cerveau était vraiment très mal fait. C'était surement pour ne pas commettre les mêmes erreurs. Ce type avait réussi à gâcher la vie Sith, celle ci ne désirant pas soigner ses blessures. Je soupirai tristement. Comment est ce qu'elle pouvait trouver sa vie sympa ? Ca lui plaisait vraiment de coucher à droite et à gauche ?

- Si tu trouve ta vie sympathique alors...

Rétorquais je plus froidement que je ne l'aurai voulu. On se trouvait en plein milieu d'un complot qui voulait me tuer. Ils avaient pas réussi à Dollet, parce que je c'était hors de question de crever sur cette plage. Mais avouez qu'il y avait trop de coïncidence. Comme par hasard on programmait l'examen le jour même de la mort de Velzing, puis des Hellhounds envahissaient la ville à travers des portails. Et pour couronner le tout, un Béhémot shiter nous avait attendu sur la plage. M'AVAIT attendu là bas. C'était clair et net dans mon esprit.
Sith m'obligea soudainement à m'allonger, excusant ma maladresse parce que je pensais trop. Ce n'était pas faux mais en même temps, c'est ce qui m'empêchait de me faire buter. Elle avait cependant raison, dans sa chambre en sa compagnie je ne risquai rien. On ne pouvait pas m'éliminer devant un témoin.

- Tu as raison...ici, avec toi, je n'ai pas à m'inquiéter sur mon sort...


Je passai mon bras autour de sa taille, la serrant encore plus contre moi.

- Mais un jour je serai fatigué de lutter pour ma vie

Je tournai ma tête vers Sith pour l'embrasser tendrement. J'ignorais d'où me venait cet élan de tendresse mais j'avais aussi marre de réfléchir à ce qui se passait avec moi en ce moment. Je repensai à mon rêve, à cet enfant à la chevelure rousse qui s'était jeté dans mes bras. J'en arrivais presque à être déçu que cela ne soit pas la réalité. Ne serait ce pas alors une fin à tout ça pour une vie plus calme ? Dans mon ancien foyer.

- Si t'avais une fille...tu l’appellerai comment ?

_________________
We'll set fear on fire ✽



Mister FOH + le roi du flood + La fusée du rp

Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 727
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   14.02.17 17:47


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


« Non… C'est vrai… Mais un premier amour déçu fait toujours… un peu mal. Parce que c'est le premier. » Le ton était un peu défaitiste. Il faut dire que si elle se sentait toujours aussi morose en songeant à la trahison d'Arlan autant d'années après (huit tout de même), elle n'avait pas vraiment de raison d'espérer que ça irait mieux. En plus Arlan avait vraiment été son premier pour tout : premier baiser, premier petit ami, premier amant… Il avait eu l'exclusivité de bien trop de ses premières fois, y compris son premier couteau dans le dos, métaphorique tout du moins. La seule différence entre il y a huit ans et maintenant c'est que s'il osait lui adresser la parole aujourd'hui, elle lui en collerait une bien sentie. Alors qu'à l'époque, sur le moment, elle s'était battue avec Viviane, mais face à Arlan, elle n'avait su que pleurer. A la réflexion, ce n'était pas forcément juste : même si Viviane l'avait tout autant trahi qu'Arlan, il aurait bien mérité sa raclée. Mais comme elle venait de l'expliquer à Sun, elle avait préféré l'éviter, ne pas trop en savoir, se reconstruire dans son coin.

Et finalement ce qu'elle avait créé n'était pas très stable. Non seulement elle avait fini par retomber amoureuse mais en plus il avait fallu que ce soit de Sun. Elle n'avait jamais réellement cru qu'elle pourrait, toute sa vie durant, éviter l'attachement. Quelque chose dans sa nature profonde était attirée par les autres, ne supportait pas la solitude… Et c'était ce qui devait inévitablement causé sa perte, bien qu'en toute franchise, elle ne pensait pas que ça se passerait ainsi : tomber amoureuse de son ancien prof, ce n'était pas vaguement cliché ? Mais pire encore, tomber amoureuse de Sun, est-ce que ce n'était pas carrément du suicide ? Quoique, du coup, elle se reconnaissait beaucoup plus dans cette seconde interrogation : si elle avait toujours détesté faire comme tout le monde, en revanche c'était bien son genre de s'enfoncer elle-même dans les ennuis !

Elle ne releva ni la phrase sur sa vie sympathique, ni la froideur du ton. Sun n'étant pas de très bonne humeur dans l'immédiat, elle préférait ne pas soulever de lièvre en essayant de comprendre ce qui pouvait le contrarier dans cette partie anodine de leur conversation. Conversation qu'il avait engagé qui plus est, pour s'assurer, rappelons-le, que Sithmaith continuerait justement à trouver son mode de vie – et donc son arrangement avec Sun – convenable. Mais bon… les hommes ne savent jamais ce qu'ils veulent après tout !

« Oui, tu ne risques rien avec moi. Même si un danger arrivait, je pense qu'il ne tiendrait pas longtemps face à nous deux. » Au départ, elle était partie sur des éléments plus métaphoriques, du genre que Sun n'avait rien à craindre de ses cauchemars parce qu'elle était là pour lui tenir compagnie, mais comme sa réponse donnait l'impression qu'il était parti sur beaucoup plus concret, elle avait suivi.

Mais elle pensait chaque mot prononcé. D'ailleurs, elle ne savait pas ce que craignait Sun, mais il pouvait être certain de ceci : si quelqu'un venait à essayer de faire du mal à son amant, Sithmaith tuerait la personne ou la chose en question dans le sang et la violence. Quand c'était pour les très rares personnes qu'elle aimait, Sithmaith ne s'encombrait guère de règles morales. En fait, de base, la morale n'était pas quelque chose qui la préoccupait vraiment, elle essayait plutôt de faire avec les éléments à sa disposition de la façon dont ils s'imbriquaient le mieux. Un peu comme dans un jeu de construction. Et la mort était quelque chose qui était très bien intégré au reste, la sienne du moins, l'idée de celle de Sun lui filant des palpitations qui, elle l'espérait, étaient restées discrètes.

« On sera tous fatigué un jour de lutter, mais avant que ça n'arrive, pense que je suis là pour te soutenir, ok ? » En tant qu'amie évidemment. Eurk. Bon. Pas la peine de replonger là-dedans alors qu'elle avait réussi à le calmer un peu, qu'elle était dans ses bras et que tout allait presque bien.

Elle répondit à son baiser et… Minute. De quoi est-ce qu'il lui parlait maintenant ? Elle avait loupé un épisode ou bien… ? Elle s'était endormie une micro seconde c'est ça ? Ou il lui faisait une blague ? Si on ne demandait pas à sa maîtresse de ne pas tomber amoureuse juste après l'amour, on ne lui parlait pas non plus de bébé par Hyne !

Toute une éducation à refaire.

Mais no panic. Sithmaith ne cacha pas sa surprise mais contint toute réaction excessive. Elle s'était seulement un peu relevée, cherchant où était le piège. Comme jusqu'à la veille elle avait prévu d'avoir à long terme un enfant avec son ami Ethan, elle avait bien sûr réfléchi à des prénoms, mais elle sentait que vu la manière dont elle procédait, ce n'était pas des exemples à prendre pour le moment. Parce que, elle, elle avait du tact, non mais !

Elle se réinstalla contre Sun mais dans une position faussement détendue. « Et bien… je ne sais pas vraiment. Je me suis toujours dit que j'aimerais faire un mélange du prénom du papa et du mien. » Ce qui revenait à dire qu'elle envisageait d'avoir un enfant à jour, mais elle ne voyait pas pourquoi elle s'en cacherait. Son projet avec Ethan prenait actuellement du plomb dans l'aile mais ils n'avaient jamais prévu de faire ça tout de suite non plus, alors qui savait ce qui se passerait d'ici quelques années ? Elle cherchait comment formuler la suite de sa réponse sans que ça paraisse tendancieux ou autre… Mais en même temps, est-ce que c'était sa faute à elle s'il se posait des questions bizarres et qu'ensuite il les lui posait à elle, hein ? « Par exemple, imaginons que le papa c'est toi, je prendrais la signification de ton prénom, qui veut dire soleil dans certaines langues, et du mien, qui veut dire paix blanche dans le dialecte de mon père et je crois que ça donnerait... » Elle ferma les yeux pour se représenter ce que ça lui amenait comme images. « … quelque chose en rapport avec la lune, parce que c'est un astre blanc qui est… serein. Pas vraiment comme nous, certes, mais si j'ai un enfant, j'aimerais qu'il soit heureux et que ce souhait soit gravé dans son prénom. » Elle roula sur elle-même pour se mettre sur le ventre parce que les conversations sur terrain glissant ça avait vraiment une forte tendance à la mettre sur le qui vive, il fallait qu'elle puisse voir le visage de Sun sans que ce soit bizarre. Du moins plus que cette conversation ne l'était déjà.

« Et toi ? Il y a des prénoms que tu choisirais si tu avais une fille ? » Elle n'avait pas vraiment donné de prénom mais elle avait dit comment elle, elle choisirait, ce qui était en soi une réponse, sauf que là, à part Luna, aucun prénom en rapport avec la lune ne lui venait et ce n'était vraiment pas ça qu'elle prendrait !

   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell


La partenaire de mission kamikaze

Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 920
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   18.02.17 20:56

Mon premier amour...Je ne savais même pas si j'en avais véritablement eu un. Peut être que l'on pourrait qualifier ma première relation ainsi. Même si j'avais surtout été triste de m'être fait plaqué sans aucune raison. J'avais passé la soirée à boire pour noyer ma peine avec Dwayne et Otto. Malgré que ces derniers étaient plus vieux que moi, déjà des Seeds à l'époque où je les avaient rencontrés, ils avaient été mes meilleurs amis. Mais cela faisait longtemps que je ne les avaient plus vus. En même temps, ils avaient complotés pour me mettre de côté et m'enfermer dans la BGU. Peut être que j'avais été repéré depuis longtemps et que leur venu dans la montagne, n'avait pas du tout été un hasard.

- Toutes les mauvaises premières fois font mal...premier râteau, première dispute...première trahison...

Terminais je en pensant à la fois où j'avais vu Tara me foncer dessus. J'en étais toujours persuadé que c'était ce qui s'était passé. Les autres avaient eu beau dire que j'avais été victime d'une hallucination, ce n'était que du pipeau. Heureusement, maintenant j'avais tout de même deux-trois personnes sur qui je pouvais compter. Notamment la jolie rousse qui se trouvait juste à côté de moi. Avec, je ne risquais rien. Je ne savais pas pourquoi j'arrivais à me sentir en sécurité quand on était tous les deux. Ce n'était pas pareil avec Zachry ou Eirena. D'ailleurs, celle ci m'inquiétait depuis la nouvelle de l'état de Lena. Je savais qu'elles étaient bonnes copines et ça devait être un choc. Mais c'était ça la vie de Seed. Du jour au lendemain, un être cher pouvait partir. Raison de plus pour ne pas s'attacher, du moins le plus possible.

- C'est dommage, on a jamais eu l'occasion de combattre ensemble

L'un contre l'autre, oui, avec les entrainements mais pas côte à côte. A cause de mon statut d'instructeur j'étais exclus des missions contrairement à Sithmaith. Et cette situation pesait de plus en plus lourd sur mes épaules. J'avais après tout besoin de me défouler. J'aurai surement été moins blessé lors de l'examen si j'avais eu plus de pratiques. C'était bien beau d'avoir des monstres à dispositions mais ce n'était rien du tout comparé à ce qui vivait réellement en dehors des murs de la BGU. Ce Béhémot et ces Hellounds en surnombre.

- Heureusement qu'il y a au moins une personne qui me soutienne et qui croit ce que je dis. A force d'entendre les autres dirent qu'on a un problème, on finit par le croire


Je n'en étais pas encore arrivé là. Je croyais dur comme fer à mes croyances et à ce complot qui visait ma vie. Une vie qui serait sans doute meilleure dans un autre monde. Je n'étais pas pour y aller à chaque fois que j'allai m'endormir mais curieusement, ce rêve avait tout de même eu un côté apaisant. Pas de combat, de sang. Simplement la douceur d'un foyer et d'une famille. Je n'avais pas vu quelqu'un d'autre que la petite fille mais j'espérais que la petite n'avait pas perdu sa mère dans ce songe. Sithmaith ne devait surement pas comprendre cette soudaine question. J'avais le défaut de penser et de poser des questions sans forcément partager l'origine du sujet. C'était tout de même assez gênant de dire à la jeune Seed que j'avais rêve d'une enfant aux cheveux roux qui m'avait appelé papa. J'étais tout même surpris que Sithmaith se prête au jeu. Elle aurait pu jeter le thème à la poubelle mais non. Elle me répondait en toute honnêteté.

- Oh...oui ça serait joli...Je trouve que la lune quand elle est pleine est magnifique. Quand j'étais à Winhill, je montais sur le toit pour l'observer et mes parents me disputaient à chaque fois.


Racontais je d'un air nostalgique. Tout cela c'était il y avait longtemps. A vrai dire je n'avais jamais réellement songé à être père. J'avais mis un terme à tout type de relation vers mes trente ans et surement parce que je ne voulais pas non plus que mon enfant se retrouve orphelin si il m'arrivait quelque chose. Et puis ce n'était pas évident de fonder une famille quand on ne trouvait pas la fille pour.

- Je n'y ai jamais songé. Je ne me voyais pas être père en fait. Mes relations n'étaient pas assez longues pour me dire que j'avais envie de fonder une famille.

Je supposais que Sithmaith avait trouvé cette envie lorsqu'elle était en couple avec cet Arlan. Ce type avait réussi non seulement à briser son coeur mais aussi ses rêves. Une raison de plus de le détester. Et vu comment la jeune Seed était à présent, elle ne risquait pas d'avoir d'enfant. A moins de vouloir être une mère célibataire.

- Mais j'imagine que si le désir d'avoir ma propre famille me venait soudainement, je pourrai toujours adopter. Vu ce qui se passe en ce moment, il doit malheureusement y avoir pleins d’orphelins...


_________________
We'll set fear on fire ✽



Mister FOH + le roi du flood + La fusée du rp

Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 727
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   25.02.17 16:39


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


Sithmaith approuva silencieusement les paroles de son amant. Elle aimait mieux ne pas s’étendre plus sur cette question parce qu’elle avait la sensation que, si les premières fois étaient douloureuses, les secondes fois n’étaient pas forcément bien mieux… Elle avait beau être d’un calme extraordinaire face à ce qui se passait entre Sun et elle, son coeur n’en saignait pas moins. Elle repoussait toutefois la souffrance avec autant de force qu’elle avait lutté contre ses sentiments. Elle tâchait de se persuader, au milieu de cette conversation et de ces silences, qu’elle pouvait encore s’en sortir, trouver une solution convenable pour eux deux. C’était son côté combatif qui ressortait bien que, de l’avis d’Adrammelech tout au moins, elle ne le mit pas à profit pour la bonne facette du problème. Se considérer perdue d’avance et chercher seulement à atténuer les dégâts ne semblait pas réellement être idéal mais la G-Force avait bien compris que tant que Sun serait présent, aucune conversation ne lui donnerait gain de cause. Elle ne l’écoutait pas pour commencer, ce qui était déjà une forme d’impasse au dialogue.

La rouquine était d’ailleurs passée à la suite, Sun évoquant le fait qu’ils n’aient jamais combattu ensemble. Ce qui était vrai puisqu’il avait été son instructeur donc elle s’était déjà entraînée avec lui mais ils se battaient alors l’un contre l’autre. A l’extérieur, c’étaient Mat’ et parfois Lucian qui étaient ses binômes. Elle avait aussi eu d’autres associations ponctuels comme avec Jared et Selena pour la mission à Timber. Elle n’osa pas le dire à voix haute mais si toutes ses grosses missions devaient désormais ressembler à celle qu’elle avait faite là-bas, elle espérait que Sun n’y participe pas. L’examen avait déjà été une épreuve pour les instructeurs aussi, elle n’avait pas envie qu’il soit blessé. Ce n’était pas qu’elle n’avait pas confiance en lui pour se défendre, c’était plutôt que s’il devait être blessé, elle préférait ne pas être là : cela risquerait de lui faire perdre tout contrôle. Sithmaith n’avait quasiment qu’un seul mode de fonctionnement : la réponse par la violence. Cela pouvait être radical quoi qu’il se trouve en face mais cela ne lui épargnait pas les blessures, loin de là.

« Peut-être que ça arrivera. » commença-t-elle, peu encline à partager ses doutes quant à ce qui se passerait si cela devait se produire. Ce n’était pas le problème du moment par ailleurs car Sun désirait surtout arrêter d’être instructeur pour redevenir SEED si elle avait bien compris une des conversations qu’ils avaient eu voilà quelques semaines. « Il est trop tôt pour renoncer à cette idée, et puis, la situation générale change dernièrement… qui sait, ça pourrait modifier les attentes de nos patrons. » En fait, elle n’en savait strictement rien, mais si dans tout ce bazard, Sun pouvait en retirer un bénéfice, elle serait la première à applaudir des deux mains ou à sortir les pompoms, Sith est une super cheerleader.

« Bof… les autres… ils ne valent pas grand-chose tu sais. Ce sont les mêmes qui pensent que je suis une fille sans cervelle. Ils ne voient pas au-delà des apparences, ils ne cherchent pas à comprendre… Finalement, quelque part, nous passons pour des marginaux, mais ce sont plutôt eux qui manquent de foi. Ils n’essaient peut-être pas de t’aider mais moi, je serai toujours là... et d’autres aussi je suppose. Comme Eirena. » Mieux valait généraliser ce discours pour que Sun ne se demande pas d’où venait cette subite profession de foi. Elle n’oubliait pas qu’elle parlait en tant « qu’amie » ou, au mieux, en tant qu’amante.

Il était d’ailleurs bizarre qu’alors que Sun mettait leur relation dans une case relativement fermée, il se mette à lui parler d’enfant. Mais bon, pourquoi pas. Après tout, qui n’avait pas parlé un jour du prénom idéal ? Cela n’engageait pas à grand-chose ! C’était un peu bizarre vu qu’ils étaient encore nus dans un lit, mais à part ça, cela pouvait passer pour une conversation anodine.

« J’aime bien regarder le ciel le soir aussi… mais ça fait longtemps que je ne l’ai pas fait. Tu retournes parfois à Winhill ? » Même si ça n’avait plus tellement de rapport avec l’histoire des prénoms. Quoique ils y revinrent vite puisqu’elle lui renvoya la question. Elle s’était précédemment légèrement éloignée mais pendant que Sun lui répondait, elle sortit du lit. Elle sentait qu’elle préférerait entendre sa réponse en lui tournant le dos. Il ne voyait donc que sa longue chevelure rousse en désordre éparse sur sa peau pâle striée de ci, de là, de quelques cicatrices. Sithmaith prenait soin d’elle mais il était difficile d’échapper à quelques marques qui étaient la preuve de son quotidien plus mouvementé.

Elle se leva et passa un peignoir qu’elle noua autour de sa taille. Elle lança la bouilloire pour le café soluble et retourna s’asseoir au bord du lit, enroulant ses cheveux sur le côté. « J’ai toujours eu envie d’un enfant à moi. Ce n’est pas que je sois contre l’idée de l’adoption mais si je devais adopter, il faudrait que j’arrête d’être SEED pour qu’un même enfant n’ait pas le risque d’être deux fois orphelins dans sa courte vie, or, je doute de pouvoir retourner un jour à la vie civile. » Parce qu’elle ne savait pas contrôler parfaitement son caractère, mais pas seulement, aussi simplement parce qu’on lui refuserait sûrement une démission. Elle n’en avait pas envie non plus, ce qui réglait la question sans trop d’embarras. « Alors j’espère que j’aurais un jour assez de maturité financière pour avoir un enfant. Mais je n’associe pas tellement ça à une relation de couple. Je n’ai vraiment pas de chance en amour, sauf que les bébés ne naissent pas de petits cœurs et de dîners romantiques. Le moment venu, je trouverais bien un volontaire. » Sa liste était courte et ne comportait que Ethan, mais ce n’était pas non plus comme si elle avait déjà commencé à prospecter ! Elle était trop jeune et puis... « Ce n’est pas comme si c’était pour tout de suite… Je compense perpétuellement mon stress en achat compulsif et je suis tout le temps à sec financièrement. Si la BGU ne m’hébergeait pas, je serai sûrement à la rue… » La bouilloire fit le bruit signalant qu’elle avait terminé de chauffer, elle se releva donc pour aller faire le café. « Bref, ce n’est pas gagné. » Elle n’avait pas voulu, au départ, expliquer de quelle manière elle envisageait la maternité et les enfants… et en même temps, elle ne voyait pas pourquoi elle devrait en faire un secret alors que s’il lui avait posé directement la question voilà deux mois, elle le lui aurait dit sans détour. Fidèle à son côté direct, elle l’avait donc avoué, tout comme Sun admettait qu’il ne pensait pas avoir d’enfant sauf éventuellement par adoption.

Elle termina de préparer les cafés et servit Sun dans la tasse avec les canards jaunes. Ensuite, elle les approcha. « Le café de monsieur est servi ! » Même si tout ne s’était pas déroulé comme elle l’avait souhaité, elle trouvait un peu triste que ce soit bientôt l’heure d’aller travailler… elle n’était pas spécialement motivée par la journée qui s’annonçait et elle n’avait pas envie de quitter Sun. Vu comme ils étaient tous les deux, quand est-ce qu’ils passeraient de nouveau un moment tranquille ensemble ?

Voilà exactement pourquoi elle détestait l’amour : ça ne causait que des tracas.

   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell


La partenaire de mission kamikaze

Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 920
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   26.02.17 19:55

J'aurai aimé être aussi optimiste qu'elle. Cela faisait dix ans que je bataillais pour montrer que j'allai parfaitement bien, qu'il n'y avait aucune raison que je reste instructeur. Mais les médecins complices trouvaient toujours une excuse pour démontrer le contraire. Tant qu'un évènement clé n'aura pas eu lieu, j'avais bien peur de ne pas pouvoir redevenir un Seed. J'avais pourtant tout donné lors de l'examen, et j'avais même failli crever, mais visiblement ça n'avait pas donné assez de points pour me libérer de mon poste.

- Tu crois vraiment que le fait qu'une sorcière soit au pouvoir change quelque chose ? Si ça se trouve la BGU est de mèche et ce qui s'est passé à Dollet n'était qu'une vaste mascarade...


J'ignorais si Sithmaith était au courant de ce qui s'était déroulé là bas. Entre les monstres et le super Béhémot. D'autant plus qu'une des cadets était dans le coma actuellement. Difficile de faire une entrée non remarqué avec ces mauvaises nouvelles. A mes yeux, il y avait beaucoup trop de coïncidence, de choses dans un même jour. Tout était connecté, il n'y avait pas d'autres options. Sauf que je n'étais plus seul pour trouver la vérité dans ce complot. Même si je n'en parlais jamais à personne, je savais que je pouvais compter sur certaines personnes. Eirena n'était pour l'instant pas vraiment en état, celui de Lena l'avait anéanti. Et je ne savais pas quoi faire pour lui remonter le moral.

- C'est bien la plus grande erreur de penser ça de toi...pour quelle raison d'ailleurs est ce que tu sera une fille sans cervelle ?


Certes, elle affichait son masque de fille superficielle mais cela ne voulait pas dire pour autant qu'elle était bête. Il fallait tout de même un minimum d'intelligence pour devenir Seed. On était pas simplement des hommes qu'on envoyait combattre sans réfléchir derrière. Contrairement à ce que des civils pouvaient penser. Tout le monde ne voyait pas la BGU d'un très bon oeil.
Ce n'était pas non plus l'endroit le plus adéquat pour avoir une famille. La mort nous suivait partout à chaque fois que l'on était envoyé en mission, enfin, depuis que j'étais instructeur elle était surtout dans le bâtiment. Je ne la mettais plus en danger comme avant. Et c'était bien une erreur, vu comment j'avais rapidement été fatigué à Dollet. Le manque de pratique était cruellement un défaut en cas d'alerte.

- Pas vraiment...j'y vais juste une fois par an pour me recueillir sur la tombe de mes parents...mais hormis cela...je ne tiens pas vraiment à y retourner

Chaque fois que j'y remettais, j'avais ce sentiment d'impuissance à l'époque qui remontait. Si j'avais été plus fort, j'aurai pu sauver ma soeur et ma mère, j'en étais persuadé. Mais je n'étais qu'un enfant . Sith avait quitté le lit, me tournant le dos et je pouvais voir ses cicatrices défigurées sa peau blanche. Peut être que le fait que nous ne puissions pas combattre ensemble, était une bonne chose. Je ne savais pas ce que je ferai si on lui faisait du mal. Bien sur, je savais que la jeune Seed pouvait se défendre toute seule. Mais pour une raison que j'ignorais j'avais envie de la protéger. Pas de la même façon qu'avec Eirena. C'était autre chose.

- J'ai aussi du mal à te voir retourner à une vie normale. J'imagine que c'est le cas pour beaucoup de Seed, une fois qu'on a passé des années à se battre.

Mon rêve me revenait en tête une nouvelle fois et l'idée que l'enfant qui s'y trouvait soit celui d'un autre me faisait bizarrement mal au coeur. C'était tout à fait ridicule de s'attacher à un personnage imaginaire. J'avais vraiment besoin de café. Sith fut ma sauveuse et j’accueillais sa tasse avec un sourire en la remerciant. Si Sith dépensait tout son argent, c'était loin d'être mon cas. La BGU m'hébergeait, je ne mangeais quasiment jamais à l'extérieur. Alors mon compte en banque ne pouvait que se porter bien.

- J'ignorais que tu étais stressé...tu me parais toujours décontracté, tu es vraiment une bonne actrice

_________________
We'll set fear on fire ✽



Mister FOH + le roi du flood + La fusée du rp

Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 727
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   28.02.17 10:48


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


Sithmaith sourit. Ce que disait Sun n’était pas amusant du tout, c’est juste qu’elle essayait de s’imaginer Kramer de mèche avec Cyadée, un peu comme s’il était Deling, et elle trouvait que c’était assez marrant parce que bon, après tout, pourquoi pas. Le vieux gribou ne devait pas être fait de marbre et la sorcière était une très belle femme. Toutefois, elle n’y croyait pas. « Je ne crois pas que la BGU ait quoi que ce soit à voir là-dedans, tout simplement parce que j’y étais quand ça a commencé. J’ai vu comment ça s’est passé et ce qu’on a du faire pour s’en sortir… Si le SEED était dans le coup, des éléments comme Selena et moi n’aurions pas été envoyés. Nous sommes trop utiles. Pas que je sois irremplaçable mais tant qu’à être un pion, il y a plus intelligent que me faire combattre contre la grosse bêbête de Cyadée pour me sacrifier. » Elle ne savait pas exactement ce que Sun reprochait à la BGU mais elle le savait prompte à les accuser (pas pour rien qu’il était réputé parano dans les murs de l’institution), sauf que là, elle avait quelques informations en plus. Peut-être qu’on lui en voudrait d’en avoir parler à son amant, même si elle se doutait que Sun n’en parlerait à personne. Puis, il n’était pas bête lui non plus : quand il l’avait cherché sans la retrouver, c’était au moment où tout était parti en cacahuète à Timber. Il avait forcément fait le lien même sans avoir de détails sur ce qui avait eu lieu et sans connaître les dangers qu’elle y avait affronté. « Et c’est justement parce qu’on nous utilisera au maximum de nos capacités que tu pourrais très bien être appelé sur le terrain pour participer à ce qui se prépare… même si je ne sais pas si nous nous en mêlerons plus. Normalement, nous ne faisons pas de politique, Cyadée ou Deling, ça ne fait pas forcément de différence… mais rien ne dit qu’elle ne s’en prendra pas à Balamb un de ces quatre. » Idée ô combien peu réjouissante. Rien que d’y penser, elle avait mal aux côtes qu’elle s’était fêlées pendant son combat à Timber. Elle était guérie mais ce genre de blessure faisant un mal de chien, elle avait encore parfois des douleurs rémanentes.

Elle se palpa sous la poitrine en fronçant les sourcils. Il ne fallait pas qu’elle y pense, surtout qu’elle  avait repris le travail il y avait peu et qu’elle ne comptait pas prendre des missions trop dures histoire de vraiment finir d’oublier ce combat très éprouvant. Sithmaith s’était battue contre la G-Force de Cyadée, mais aussi contre les monstres qui avaient failli s’en prendre aux civils, et cette partie ayant été faite sous couverture, elle avait morflé avant même de se battre contre le big boss des vilains pas beaux. Enfin… ils avaient gagné. C’était le principal.

Quand la conversation dévia sur un terrain moins guerrier, Sith’ nota qu’il ne reprenait qu’une infime partie de ce qu’elle avait dit. Un peu comme s’il n’avait pas envie d’évoquer le manque de confiance que les autres avaient en eux pour se pencher uniquement sur le peu de confiance qu’elle avait elle, en elle. Bah… « Tu sais très bien pourquoi au fond. Tu dois bien avoir remarqué que je ne suis pas la même dans l’intimité que devant les collègues. » Ces autres auprès de qui elle minaudait l’air de rien, simplement parce que c’était plus simple comme ça. Et sur le moment, elle se contenta de ça, parce que de toute façon, elle était un peu trop perturbée par les changements violents de conversation que Sun lui imposait. Heureusement qu’elle était plus souple d’esprit qu’il n’y paraissait justement, elle la jouait fine ce matin pour ne pas se faire démasquer tout en restant agréable.

Il fallait quand même convenir que Sun avait eu le réveil un peu morose… Sithmaith avait l’impression que, déjà, la chaleur de leur étreinte avait disparu. C’était déprimant… * S’il n’y avait que ça qui te déprimait ça irait encore * Gronda son autre ronchon préféré. Ahalala…

« Tu devrais peut-être y retourner à un autre moment de l’année, juste pour admirer la lune. Enfin… je dis ça, mais je ne vais jamais sur la tombe de mes parents alors qu’ils sont enterrés à seulement quelques kilomètres d’ici. » Elle n’était donc pas très bien placée pour donner des conseils, mais c’était aussi à ça que servaient les amis, non ? Encore que là aussi, elle ne soit pas forcément très au point, car elle n’avait pas des millions d’amis.

« Hum… y’a ça et puis, la BGU, c’est toute ma vie. Je suis fille de SEED. Je me suis entraînée dès mon plus jeune âge pour être ambidextre et pouvoir me battre comme mon père. Après j’ai été CADET et ensuite j’ai eu mon examen… Même si mes parents adoptifs sont des civils, je ne sais pas vraiment ce que c’est que d’avoir une vie en dehors de cet endroit. Être SEED c’était un peu une vocation, même si j’admets que c’est bizarre vu que c’est aussi comme ça que mes parents sont morts. » Elle parlait tout en finissant de remplir les tasses, donc en gardant le dos tourné car quand elle parlait de ses parents, son regard avait tendance à perdre toute chaleur. Mais quand elle revint les tasses à la main, elle était tout à fait normal. C’est là que Sun lui fit remarquer son talent d’actrice… s’il savait qu’en ce moment, il en était la première victime.

Elle avala une gorgée de café brûlant avant de répondre. « J’ai appris dès mon entrée à la BGU que je n’étais pas faite pour être moi devant mes camarades. En fait, au départ, je n’étais même pas quelqu’un qui parlait beaucoup, j’étais même assez silencieuse en fait. Depuis, j’ai pris l’habitude de jouer la personnalité que je me suis inventée pour les autres sans vraiment y penser et je crois que maintenant ça fait parti de moi, sauf que ça ne m’empêche pas d’être naturellement plutôt anxieuse... » Elle baissa le nez sur sa tasse pour ne pas affronter le regard de Sun. « J’ai cru mourir d’angoisse quand j’ai su que l’examen s’était mal passé pour Eirena et toi... » c’était souvent que Sun disait s’inquiéter pour elle, parce qu’elle était malade ou blessée. Pour la première fois, elle admettait que la réciproque pouvait être vraie. Ce qui revenait à admettre qu’elle pouvait comprendre qu’il s’inquiète, rendant plus difficile de faire comme s’il avait un comportement exagéré. Mais ne vous y trompez pas, elle continuerait à soutenir que c’était très différent ! Elle était une SEED très forte alors que Eirena venait juste d’avoir son examen et Sun de retourner sur le terrain ! Ils n’avaient aucune raison de s’en faire pour elle, eux ! (Têtue ? Vous avez dit têtue?)

   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell


La partenaire de mission kamikaze

Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 920
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   02.03.17 22:43

La théorie de Sithmaith se tenait mais en même temps, Kramer était un homme malin. Ne pas envoyer ses meilleurs Seeds sur le terrain dans une telle mission ne serait pas passé inaperçu. Des gens se seraient posés des questions. Et si il avait envoyé des petits soldats, on aurait critiqué ses compétences. Non, envoyé Sithmaith et Selena pour couvrir les suspicions étaient vraiment une bonne idée. Mon interlocutrice n'avait pas encore les yeux assez ouvert pour se rendre compte que l'environnement dans lequel elle avait évolué durant toute ces années était en vérité une terrible machination. Je ne pouvais pas cependant la blâmer. Je m'en étais moi même rendu compte après dix ans de bons et loyaux services. Mais c'était terminé maintenant. J'avais fini de remuer gentiment la queue quand on me demandait de faire quelque chose.

- Justement, vous avez survécu après avoir croisé une sorcière et sa G-Force...ce n'était pas un sacrifice, c'était un coup monté. Et toi et Selena, vous en avez été les pions

Ou peut être même que Selena était aussi de la partie. Après tout je ne la connaissais pas vraiment. Je savais juste qu'elle était proche de Mateusz, notamment lors du bal. Et elle avait même flirté aussi avec Zach. Elle n'avait aucune morale. Raison de plus pour ne pas lui faire confiance. Je ne pouvais cependant pas surveiller toutes les mauvaises fréquentations de Sithmaith.

- Bien sur, quel meilleur moyen de m'éliminer en m'envoyant au front quand je ne pourrai pas échapper à l'appel ? Si elle attaque Balamb, on sera tous obligé de défendre la ville et la BGU. Tu ne devra donc pas être étonné de me retrouver mort dans une ruelle


Répliquais je le plus sérieusement du monde. Dollet n'était qu'un amuse-gueule comparé à ce qui se préparait. Mon intuition me soufflait que mes derniers jours n'étaient pas loin. Quand on vivait parmi l'ennemi, on pensait se faire tuer à chaque seconde. Mais ça, personne ne pouvait le comprendre. Et le dire à haute voix ne ferait qu'accentuer le fait que l'on me pensait fou. Pourtant j'avais les idées très claires et c'était bien ça qui leur posait soucis. Ils jouaient tous un rôle dans l'histoire. Peut être même que la jolie rousse en faisait aussi partie mais une partie de moi refusait d'y croire et préférait lui faire confiance. Elle disait elle même faire semblant devant les autres. J'avais en effet remarqué qu'elle n'était pas la même à l'extérieur qu'avec moi.  

- C'est vrai, et je ne regrette pas d'avoir découvert la vrai toi


Ou la fausse, me susurrait une voix dans ma tête que je n'avais pas entendu depuis un moment. Moi qui pensait que ma G-Force avait décidé de me foutre la paix. Je secouai la tête, revenant sur mon attachement à Winhill. Il était vrai que Sith avait aussi perdu ses parents.

- Hum...peut être que tu pourrai venir avec moi si tu aime aussi contempler la nuit et le silence


C'était bien loin de l'agitation de la ville. C'était vraiment un tout petit village même en temps solidaire les uns des autres. Sinon, on ne m'aurait pas adopté. Mon enfance n'avait rien à voir avec celui de la jeune Seed. Si, elle, elle avait grandi dans l'entrainement, ce n'était pas du tout mon cas. J'avais appris tout seul à la mort de mes parents pour pouvoir les venger avant d'être embarqué à la BGU par des Seeds. J'avais bêtement accepté et leur avait confié en quelque sorte ma vie en les suivant. Je n'avais jamais été aussi proche de la vérité en quelque sorte...

- Le Seed, c'est donc toute ta vie et même au delà avec tes parents biologiques...J'espère que tu n'a pas prévu de mourir comme eux


Vu comment Sith était la reine pour se jeter la tête la première dans la mêlée, il y avait toujours un risque qu'elle ne s'en sorte pas indemne. J'ignorais si c'était son tempérament qui était comme ça ou si elle était suicidaire. Après tout, peut être que ce que lui avait fait son ex petit ami était encore plus grave mentalement que ce qu'elle montrait.
Je tentais de me souvenir à l'époque où elle était mon élève. Mais c'était loin maintenant que je ne me rappelait pas de grande chose. Pas de fait assez marquant en tout les cas pour ma mémoire. Il ne me serait jamais venu à l'idée d'être quelqu'un d'autre simplement pour faire plaisir aux autres. Mon arrivée ici quand j'étais jeune n'avait pas vraiment été facile avec le caractère que j'avais mais mes camarades avaient fini par apprendre à m'apprécier. Je regardais Sith qui venait de m'avouer qu'elle avait été inquiète pour moi. Mon coeur venait de louper un battement et si elle avait pas eu la tête dans sa tasse, surement aurait elle remarqué les légères rougeurs sur mes joues qui étaient apparus pendant une seconde. On pouvait remercier ma peau halée.

- C'était juste quelques égratignures, j'ai eu de la chance par rapport à la pauvre Lena

Déclarais je en posant ma main sur sa tête pour la rassurer. Bon, je mentais un peu. J'avais failli y rester et avait du séjourner pendant quelques jours à l'infirmerie pour récupérer de mes profondes blessures et brûlures dû à la foudre que le Béhémot m'avait envoyé.

- Mais...je suis content...que tu te sois inquiété pour moi...

Rajoutais je en retirant ma main pour boire mon café. Un peu gêné par ce que je venais de dire tout haut.

_________________
We'll set fear on fire ✽



Mister FOH + le roi du flood + La fusée du rp



Dernière édition par Sun Nanoo le 14.03.17 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 727
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   11.03.17 18:44


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


« Ouais, enfin, le fait est que justement, la sorcière on l’a juste croisée, ce qui nous a permis de vaincre sa G-Force sans les nôtres. » Adrammelech en profita pour rappeler à Sithmaith qu’il ne lui avait pas totalement pardonné de l’avoir mis sur la touche sur ce coup. Elle le laissa râler en sourdine dans un coin de sa tête car elle devait calmer les ardeurs de Sun : il ne servait à rien de tergiverser. Les probabilités pour qu’ils aient le fin de mot de l’histoire étaient minces. « D’ailleurs, je crois que ça ne sert à rien de spéculer sur la participation de Kramer à tout ça, seul l’avenir nous dira ce qu’il en est exactement. Et être SEED, c’est être la pièce d’un vaste échiquier, cette mission là est terminée, on verra bien comment on m’utilisera la prochaine fois. » Sun la trouverait sûrement fataliste mais comme il n’était guère mieux… elle hésita entre l’étrangler ou le faire taire d’un baiser quand il évoqua sa propre mort. Elle choisit une troisième option qui était de ne pas le regarder : « Ne sois pas idiot, tu ne mourras pas si facilement. » Et elle espérait bien ne pas le trouver elle-même si c’était le cas car ce serait un massacre. Sithmaith avait la violence pragmatique la plupart du temps mais sa rencontre avec l’un des assassins de ses parents avait prouvé qu’elle pouvait aussi perdre son calme. Il ne fallait pas qu’il arrive du mal à ses proches parce qu’elle montrerait l’étendu de sa rage : un des avantages de n’avoir pas peur de sa propre douleur et de sa propre mort était qu’on pouvait faire beaucoup de dégâts avant de tomber.

* Ne va pas dans cette direction Sithmaith. Accroche-toi à la réalité. * C’était comme si son gardien la poussait dans la direction opposée à celle du gouffre qui l’habitait. Même si cela voulait dire qu’elle en revenait à des pensées plus mièvres aux yeux d’Adrammelech. Entre deux maux, le gardien de la foudre préférait encore devoir être envahi par le malaise des émois de sa porteuse que son désir de mort. Sous ses airs bourrus, il était clair que le gardien tenait à Sith’, c’était aussi pour ça qu’il s’inquiétait autant de son déséquilibre actuel. Il n’avait pas envie de retourner attendre la prochaine personne qui mériterait sa protection…

« Tu dois être un des seuls à penser ça, avec Ethan peut-être, et Eirena évidemment. » Lucian connaissait aussi sa face cachée maintenant, sauf qu’elle ne savait pas vraiment ce que son coéquipier en pensait. Peut-être pas grand-chose, il n’était pas vraiment communiquant comme garçon. Quant à Eirena, elle savait que Sith’ n’était pas simplement une belle écervelée, toutefois, elle ne connaissait pas non plus exactement l’étendue de sa noirceur… Pas parce que la rousse la lui cachait, seulement parce que ce n’était jamais venu dans les conversations qui avaient beaucoup tourné autour de l’entraînement ces derniers mois. Et pour ce qu’elle en savait, il avait porté ses fruits, Eirena s’était bien débrouillée sur le terrain.

« Oui, je pourrais. Ce serait peut-être plus facile de profiter d’un retour aux sources avec de la compagnie pour toi en plus. C’est dommage de n’y associer que le mauvais… » Elle haussa les épaules, après, elle l’avait dit, elle n’était pas exactement un bon exemple car elle avait décidé de faire tout l’inverse de Sun. Elle était restée à Balamb, elle y vivait, par contre elle n’allait jamais sur la tombe de ses parents… c’étaient deux manières très différentes de gérer le deuil.

« Non. Je ne compte pas mourir comme eux. » Cette réponse était plate et neutre. Elle ne savait pas si Sun la croirait, mais elle ne pouvait pas répondre la vérité : en fait, elle avait toujours eu l’intention de mourir comme eux, en mission. Sauf qu’elle n’était pas facile à tuer pour autant, elle était sûrement plus forte que ses parents maintenant, et il n’était pas la peine d’augmenter l’inquiétude de Sun quand elle partait en mission… Et en même temps, elle n’avait pas envie de mentir au point d’inventer quelque chose. Elle préférait rester dans le vague…

« Oui… j’ai appris pour Lena. » Sauf qu’à part pour l’effet que ça avait sur Eirena, elle s’en fichait un peu. C’étaient les risques du métier, même si là, la mission avait été d’un trop haut niveau pour un examen. Elle sentit la main de Sun mais garda les yeux rivés sur son café qui semblait être en ce moment la chose la plus intéressante qui existât sur cette terre. C’était que l’honnêteté ouverte avec ses sentiments… Sithmaith ne pratiquait pas beaucoup. Elle ramena ses genoux contre sa poitrine, son front sur un avant bras tendu, sa tasse presque vide donnant l’impression de pendre misérablement dans sa main. « Je voulais devenir SEED pour avoir la force de protéger ceux qui me sont chers… mais vous êtes presque tous des SEED aussi et je suis complètement inutile... » Il fallait qu’elle arrête de parler. Elle n’aurait pas du dire ça, Sun n’avait pas besoin de savoir à quel point elle se sentait nulle. Encore que c’était toujours mieux que de parler d’amour ou de bébé.

   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell


La partenaire de mission kamikaze

Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 920
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   14.03.17 22:49

Et après on me reprochait de m'être inquiété ? Se retrouver à combattre une G-Force comme ça, sans préparation. C'était du suicide. Il suffisait que je me rappelle mon combat contre la mienne, pour me dire que la prochaine fois que j'en croise une ca sera sans moi. Ca et puis les monstres dont les capacités étaient augmentés par une foutue sorcière. Tricheuse jusqu'au bout. Je ne risquai pas d'oublier l'examen de cette année. A cause de toute cette merde j'avais été obligé de me faire recoudre à l'infirmerie. La situation avait été très loin de me détendre, malgré les ordres du médecin.

- On verra bien oui...je voudrais juste que tu fasse attention

Je n'aimais pas vraiment le terme "utiliser". Certes on pouvait être comparé à des armes humaines en quelque sorte mais il ne fallait pas oublier justement que les Seeds avaient aussi la vie en eux. Avec plus ou moins un danger de mort dessus. J'évoquais le mien sans douceur bien que j'aimerai si possible, ne pas mourir ainsi. Même si cela avait failli arriver il y avait quelques années. Heureusement Sithmaith ne connaissait rien de cette histoire, sinon elle se moquerait de moi.

- Il est vrai que ce n'est pas vraiment très glorieux...

De préférence, mourir de vieillesse dans son lit semblait être une bonne option. Une fois que je serai trop âgé pour toutes ces bêtises, une bonne petite retraite à la campagne. Je supposais qu'un retour à Winhill pour cette occasion était bien.

- Qui est Ethan ?

Demandais je sans pouvoir me retenir. Je sentais ce sentiment étrange m'envahir à nouveau. Le même que lorsqu'elle évoquait ses autres aventures. Au fond, je savais très bien que c'était de la jalousie mais c'était tellement ridicule. Pourquoi serais je jaloux alors que la jeune Seed ne m'appartenait pas ? Elle ne m'avait pas promis l'exclusivité.

- Il n'y a pas que du mauvais là bas...même si ca n'a pas été facile j'aime mon village.


La détrompais je avec un léger sourire. Et puis j'y avait tout de même grandi. Certes, l'endroit était aussi gorgé de fantômes mais aussi de bonheur passé. Cela faisait maintenant des années que j'avais laissé tout cela pour la BGU. Que j'étais devenu l'homme fort que l'adolescent que j'avais été avait rêvé. Je n'avais pas les mêmes raisons que Sith pour être devenu un Seed. Je craignais tout de même que celle-ci, malgré ses paroles, se jettent à corps perdu dans une bataille. J'ignorais si c'était à cause de son crétin d'ex petit ami, mais je n'avais pas confiance en elle pour ce genre de chose. Je me contentais donc de hocher la tête. Notre métier n'était pas facile. Je tâchais de la rassurer sur mes propres blessures, n'oubliant que d'autres avaient subi pires que moi.

- Sith...

Soufflais je avant de poser ma tasse sur la table de nuit et de me rapprocher de la demoiselle pour la serrer contre moi.

- Arrête de dire des sottises, tu n'es pas inutile. Même si on est des Seeds ou des anciens, on a besoin de se serrer les coudes en cas d'imprévus.


Délicatement, je lui relevais la tête vers moi en lui prenant le menton. J'avais l'habitude d'une Sithmaith pétillante alors je n'aimais pas la voir ainsi.

- Et il n'y a pas que l'aspect Seed dans la vie...tu es utile dans la vie des autres par ce que tu es...pour la mienne en tout les cas. Tu m'empêche de devenir dingue et quand je suis avec toi je me sens...bien

Déclarais je avant de poser mes lèvres contre les siennes pour un tendre baiser.

_________________
We'll set fear on fire ✽



Mister FOH + le roi du flood + La fusée du rp

Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 727
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   21.03.17 11:46


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


Sithmaith fronça les sourcils imperceptiblement. Pourquoi les conversations prenaient-elles toujours cette direction ? A cause du métier qu’ils faisaient ? « Je fais attention. Je fais même partie des meilleurs dans ma catégorie, tu le sais, pas vrai ? » Elle comprenait l’inquiétude de Sun puisqu’elle éprouvait les mêmes, sauf qu’elle avait une autre manière de les gérer. Elle n’allait pas asséner des conseils de prudence à Eirena et lui, elle allait plutôt essayer de tout faire pour les protéger… du moins si cela était dans ses capacités, et ce n’était pas à elle d’en décider. C’était Kramer qui déciderait quel serait son rôle dans tout ça. Et il était trop tôt pour qu’elle sache ce que ça allait donner exactement. Dans tous les cas, Sun devait avoir confiance en elle : elle n’était peut-être pas très stable psychologiquement, mais elle n’était pas du genre à se laisser tuer non plus. Elle rêvait d’une fin bien plus héroïque que ça !

« En effet, et je t’en voudrais de mourir bêtement. » Elle ne savait pas si son avis comptait pour lui. Toutefois, autant qu’il le sache : elle pensait qu’il valait mieux qu’une mort dans une bataille à Balamb. Il y avait toujours moyen de gagner. Ils étaient des SEEDs nom d’un gardien ! Et s’il y avait vraiment bataille un jour, Sun serait épaulé par d’autres, y compris elle si par hasard elle était présente. Encore qu’elle pensât toujours que ce cas de figure soit à éviter. Ils seraient capables de mourir tous les deux en essayant de protéger l’autre (ou de protéger Eirena). Ils étaient assez stupides pour ça et cette idée n’était pas vraiment réconfortante.

Quand Sun demanda qui était Ethan, Sith’ sourit, ne trouvant pas particulièrement anormale la question. Elle attrapa son téléphone et chercha une photo de son ami d’enfance dessus. Elle en trouva une qu’elle avait pris d’eux deux alors qu’ils testaient une nouvelle marque de bière avec un goût de fruits… du moins c’était ce que disait la pub car ils avaient tous les deux trouvé ça dégueu’ et ça les avait seulement fait rire. « C’est lui ! C’est mon ami d’enfance. Il vivait dans la maison à côté de la mienne quand j’étais encore avec mes parents biologiques, et j’ai continué à le voir après. C’est aussi à peu près la seule personne que j’ai continué de fréquenter après l’histoire avec Arlan et Viviane. » On pouvait considérer que Ethan était un point stable dans sa vie de naissance jusqu’à ce jour. C’était peut-être grâce à lui qu’elle avait toujours réussi à se contenir un minimum et à ne pas tout casser autour d’elle à la moindre contrariété. Car elle était déjà violente quand elle était enfant, surtout après la mort de ses parents. « Mais bon c’est un peu comme mes parents adoptifs, vu qu’il est civil, je ne le vois pas très souvent. » termina-t-elle en balayant presque le sujet d’un revers de la main. Sun n’avait que peu de chance de voir un jour Ethan, même s’il vivait à Balamb.

« Je comprends. Moi j’aime la BGU parce que c’était le rêve de mes parents aussi. » Ils avaient cru à cette institution et ils avaient donné leur vie pour elle. Parfois on restait attaché à un lieu, même s’il ne rappelait pas que des bons sentiments…

Mais avoir des idéaux et les réaliser étaient deux choses très différentes. Sithmaith ne lésinait pas sur les moyens, elle s’entraînait plus que la plupart de ses collègues, pourtant ça ne suffisait pas… Elle laissa Sun la prendre dans ses bras, laissant sa tasse vide rouler sur les draps. Elle l’enlaça, ne sachant pas vraiment quoi dire. D’ailleurs, même après qu’il l’eut embrassé, elle ne répondit pas tout de suite, laissant son regard assombri par un voile de tristesse observer le visage de son amant. Tous les deux, ils étaient différents par certains points (on ne pouvait pas dire que Sun partage le goût de la rouquine pour l’exubérance), pourtant, par d’autres, ils étaient presque trop semblables. Adrammelech n’avait pas complètement tord, cette relation avait ses revers. * Et je n’arrive même pas à me réjouir que tu sois d’accord avec moi...* soupira celui-ci non sans faire remarquer dans un second temps que plus le silence s’éternisait, plus Sun allait se demander ce qu’elle cachait dans sa petite tête rousse.

« Je suis bien quand je suis avec toi aussi… mais c’est aussi ce qui me fait peur. Tant que je n’avais pas d’attache, je n’avais rien à perdre. Je voulais protéger les autres, mais ces autres n’étaient rien pour moi. C’était une simple masse anonyme. Du moment que j’avais réussi à en sauver une majorité, j’avais atteint mon objectif. Alors que maintenant… s’il vous arrivait quelque chose à Eirena et toi… » Elle ne termina pas sa phrase, mais elle ne changea pas d’expression non plus. Ni plus, ni moins triste que quelques minutes auparavant. Sun comprendrait sûrement ce qu’elle voulait dire. La dernière fois Lucian avait stoppé son jugement : si quelqu’un faisait du mal à ses proches durant le conflit à venir, personne n’arrêterait sa rage. Ses parents étaient morts vingt ans auparavant, elle en gardait une profonde cicatrice tout en ayant eu le temps de se construire autour de cette perte. Maintenant, elle avait pleinement la capacité de laisser la vengeance tout détruire sur son passage. Sithmaith n’était pas quelqu’un de magnanime. Tant qu’elle le pourrait, elle protégerait. Si, le cas échéant, elle échouait, elle serait implacable. C’était cette facette d’elle qui avait plu à Adrammelech : sans hésitation, Sith était toujours prête à tout quelque soit le sacrifice à faire.

Elle déposa un second baiser sur les lèvres de Sun. « Arrêtons de parler de ça. Pour le moment, nous allons tous bien. » sauf Lena, certes… mais Eirena finirait par s’en remettre, surtout que tout n’était pas perdu, Lena allait peut-être sortir de son coma et tout rentrerait alors dans l’ordre.

   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell


La partenaire de mission kamikaze

Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 920
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   23.03.17 18:26

Bien évidemment que je savais qu'elle était la meilleure Seed dans sa spécialité mais ce n'était pas pour autant que je n'avais pas le droit de m'inquiéter pour elle. Ce n'était pas ce que les amis faisait à la base ? Même si on était tous les deux des mercenaires - plus ou moins en activités pour certains- je ne voulais pas qu'il arrive quelque chose de très mal à Sith. Cette dernière devait surement avoir mal pris mes paroles. Je ne la réprimandais pas. Je voulais juste lui faire savoir que maintenant j'étais là, dans sa vie et qu'il y avait des personnes qui ne se moquait pas de son état de santé.

- Je sais, je te rappelle que je suis ton partenaire d'entraînement aussi

Ce qui me permettait de constater qu'elle était doué avec le maniement de l'épée. Et donc de toutes autres armes blanches, à supposer. Je me faisais plus de soucis pour ses ennemis dans ces cas là. Mais si, elle tombait encore sur des mages comme la dernière fois, elle n'aurait pas le temps de les découper en rondelles.

- C'est noté

Elle m'en voudrait j'espère de tout simplement mourir tout court. Mais j'avais bien sais le message. Je n'étais pas dans la tête de Sith, alors parfois j'avais du mal à interpréter ses paroles. Par exemple, lorsqu'elle venait de me montrer une photo d'elle et de ce fameux Ethan. Est ce que je devais le coller dans les amants de la rousse ? Elle disait que c'était un ami d'enfance mais, peut être que c'était plus que cela...Bizarrement, je me sentais soulagé en apprenant qu'elle ne le voyait pas souvent à cause de son statut de civil. J'avais encore ressenti ce sentiment étrange au creux de mon estomac. Je ne voulais cependant pas insinuer des choses, sans preuves.

- C'est bien, que tu ai quelqu'un à qui parler

Parce que j'imaginais bien qu'elle ne me racontait pas tout sur elle. Ce qui pouvait la contrarier ou n'importe. Même si j'avais été son instructeur et qu'on se connaissais donc depuis pas mal d'années maintenant, je ne pouvais pas remplacer son meilleur ami. J'étais déjà son ami, ce qui en soit n'était pas si mal compte tenu de notre difficulté à faire confiance aux autres. Pour des raisons différentes, mais cela revenait au même. On avait plus de points communs qu'on ne le pensait. Nos caractères étaient différents mais nos vies, pas tellement. Orphelins, adoptés, trahis et atterrie à la BGU. Elle, c'était pour suivre le rêve de ses parents, moi c'était pour les venger.

C'était bien la première fois que Sith me partageait ses craintes. Je n'aimais pas la voir comme ça. Je préférais quand elle souriait. Je l'avais pris dans mes bras et tenté de la réconforter. Elle n'avait rien dit pendant quelques secondes. Ce qui m'avait semblé une éternité, à me demander si j'avais dit quelque chose de mal.

- Je comprend, je suis un peu dans le même cas que toi...tu sais après avoir été rétrogradé, je me moquais bien de ce qui pouvait arriver aux autres mais j'ai fini par m'attacher à des personnes comme toi, Eirena ou Zachary...Mais oui pour l'instant tout le monde va bien...ira bien

Concluais je avec un sourire avant de passer une main dans sa longue chevelure rousse. Lena allait se réveiller de son coma et tout redeviendrait normal. En attendant, la vie continuait et il allait falloir que je quitte la compagnie de Sith pour aller me préparer dans ma chambre. Si j'allai voir mes cadets avec les mêmes vêtements que la veille, ça ne passerait pas inaperçu.

- Bon, je dois retourner à ma vie d’instructeur malheureusement

Soupirais je avant de me séparer de la jeune Seed pour sortir du lit et récupérer mes vêtements que j’enfilais.

_________________
We'll set fear on fire ✽



Mister FOH + le roi du flood + La fusée du rp

Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 727
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   28.03.17 11:12


   
Vulnerant omnes, ultima necat


   
Le jour où tout a basculé...


« En effet, d’ailleurs, il faudra se ré-entraîner bientôt ! On va en avoir besoin avec la Garce en Chef qui va sûrement faire affluer les demandes de mission. » La Garce en Chef était le surnom donné par Sith’ à Cyadée, d’une part parce que ça permettait de mettre de la distance entre la réalité et ce qu’elle en racontait, et d’autre part parce que c’était vrai : cette sorcière avait quand même couché avec un homme avant de le tuer pour prendre le pouvoir. Si ça, c’était pas une garce, qu’est-ce que c’était, hein ?

Quant aux missions, Sun n’en aurait peut-être pas, mais en fonction du déroulé des événements à venir, Balamb ne resterait peut-être pas un terrain neutre… Il devait donc continuer à s’entraîner, et Sithmaith se promit bien que pour éviter que les paroles de son amant sur une mort cruelle dans une ruelle ne devienne une prophétie, elle ne lui ferait pas de cadeau. Elle ne releva pas plus d’ailleurs ces paroles sinistres parce que ça lui fichait vraiment le bourdon… disons qu’avec les récents événements, ça sonnait trop juste. Moins paranoïaque que d’autres fois quand il parlait de personnes venant l’attaquer à la BGU : là, dehors, il y avait bel et bien un danger qui finirait peut-être par s’insinuer dans leur vie.

Quant à Ethan, sa mention dans la conversation redonna brièvement le sourire à la rouquine. « Oui, et puis… il sait ce que j’ai traversé. Il était là quand mon père est mort… Il s’en souvient mieux que moi, même, parce que je n’avais que six ans, lui, il en avait douze. Je suppose que c’est ce qui a terminé de souder notre amitié. » Ethan l’avait pris sous sa protection après ça, et même si elle n’avait plus besoin de lui pour se défendre contre les petits garçons malpolis qui lui tiraient les cheveux (et oui, Sith’ a été une enfant avant d’être une SEED), il restait la personne qui la canalisait le mieux… parce qu’il était le seul à tout connaître d’elle sans même qu’elle ait besoin de parler. Il était son amant aussi, mais ça, elle avait préféré ne pas le dire.

Ce n’était vraiment pas l’essentiel dans sa relation avec Ethan et elle ne pensait pas recoucher avec lui prochainement : elle allait être très occupée à soigner son chagrin d’amour dans les prochaines semaines. Et plutôt que s’enivrer de sexe et d’alcool, elle songeait plus à la bonne méthode du chocolat et des films romantiques, moins glauque, plus adaptée à sa situation actuelle. Elle n’éprouvait pas de rancœur à évacuer vis à vis de ses sentiments pour Sun, juste de la tristesse. Même si c’était un peu triste, la rouquine avait déjà connu pire.

Cela se lisait dans ce brusque sentiment de détresse qui l’étreignit. Sun fit une tentative louable pour la réconforter, mais savoir qu’il partageait ses craintes n’avait rien de rassurant. c’est pourquoi elle se contenta d’acquiescer en silence tandis qu’il se détachait d’elle. Elle ne chercha pas à le retenir bien qu’elle se sentit vide et glacée séparée de son contact. Elle ferma les yeux une fraction de seconde pour se reprendre. Elle se serait bien donnée des claques mais ça n’aurait pas été discret (Sun la croyait suffisamment folle comme ça, hein!). « Moi j’vais aller voir l’administration tout à l’heure, je vais demander des missions faciles pour quelques temps. Eirena aura besoin de moi en attendant que Lena se réveille et j’en ai un peu marre de toujours finir à l’infirmerie. J’ai besoin d’une pause ! » Elle haussa les épaules, un sourire sur les lèvres : elle avait remis son masque d’éternelle bonne humeur.

Elle se leva, toujours dans son peignoir, et s’approcha de Sun pour l’embrasser une dernière fois avant qu’il ne parte : « Passe une bonne journée. » Et elle se dirigea vers la salle de bain, lui laissant le soin de fermer derrière lui. Plus rien ne serait jamais comme avant après les douze dernières heures, mais il fallait rester positif : ils n’étaient plus fâchés jusqu’à nouvel ordre.

   
© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell


La partenaire de mission kamikaze

Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 920
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   03.04.17 19:36

Le surnom donner à la sorcière m'avait fait sourire. Il n'y avait vraiment que Sith pour l'appeler ainsi, même si en y réfléchissant bien elle n'avait pas tort. La façon dont elle avait assassiné son mari avait vraiment tout d'une garce. Je pouvais compatir à ce mort, ayant moi même été victime d'une attaque dont je ne m'étais pas du tout attendu. C'était étrange de savoir ce qu'avait du ressentir le défunt tyran.

- Il faudra surtout renforcer ta résistance à la magie, je doute qu'une arme puisse être efficace contre une sorcière...


On avait déjà eu cette discussion suite à une mission de Sith où elle était revenu blessé. Mais là, c'était beaucoup plus dangereux par rapport au mage qui avait attaqué la jeune Seed. Ce n'était pas de la paramagie simple, mais quelque chose de beaucoup plus fort. Allez savoir quelles étaient les limites du pouvoir que possédait la sorcière. Je n'avais pas envie de retrouver mon amie carboniser. Ni qui que se soit d'ailleurs. A part peut être l'ex de Sith...Heureusement celle-ci avait un bon ami apparemment dans sa vie. Je tentais de camoufler cette jalousie qui avait monté en moi en la voyant sourire rien qu'en évoquant cet Ethan. C'était simplement son meilleur ami, il n'y avait pas de quoi détester cet individu.

- C'est bien, d'avoir quelqu'un qui nous comprend


Déclarais je dans un ton quelque peu froid malgré moi. Bien évidemment, cela pouvait être parce que, personnellement personne ne me comprenait. Ou du moins totalement. J'étais le centre d'un complot dont tout le monde se moquait bien. Mais je savais au fond de moi, que le ton employé n'était pas dû à ce fait. Même si j'avais confiance en Sith, je craignais tout de même qu'elle me tourne dos. C'était plus fort que moi, mon cerveau refusait de penser que tout allait bien. Que rien n'arriverait à cette amitié. J'étais donc censé tout faire pour garder la jolie rousse prêt de moi. Amant, amis, partenaire d'entrainement. Tout les profils m'allait bien. Je pouvais même essayer de la réconforter.

- Je compte sur toi pour lui remonter le moral

Le caractère de Sith serait surement plus aidant que le mien. En tout les cas, j'étais bien content de savoir que la jeune Seed voulait faire une pause des missions dangereuses pour le moment. A me faire du sang d'encre pour elle, j'aurai fini par avoir des cheveux blancs. Elle s'était levé pour m'embrasser avant de me souhaiter une bonne journée. Je la regardais disparaître dans la salle de bain avant de sortir de la chambre. Il était encore tôt alors la BGU était toujours silencieuse. Je profitais donc de l'accalmie pour rejoindre mes appartements.

_________________
We'll set fear on fire ✽



Mister FOH + le roi du flood + La fusée du rp

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Vulnerant omnes, ultima necat [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vulnerant omnes, ultima necat [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Vulnerant omnes, ultima necat [PV]
» Lord of Ultima
» Test : Ultima IV
» [EST] ultima 7 pc
» [PC]World Of Warcraft II,Heroes of Might Magic,Ultima VII..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Have A Break :: Notre Histoire :: Chapitre 3 : Timber, l'examen et le coup d'état-