AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hands to kill, hands to heal | Aiden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
(Admin) ϟ SEED médical de rang 12, Spécialiste de la paramagie de soutien
avatar
Date d'inscription : 18/07/2015
Messages : 757
Avatar : Dove Cameron
Crédits : Twisty.rain

Âge du perso : 21 ans (27 février)
Activité : SEED médicale spécialiste de la paramagie de soutien
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■■
resistance■■(■)
esquive■■■■■(■)

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t29-exemple-de-fiche-eirena-
MessageSujet: Hands to kill, hands to heal | Aiden   21.01.18 0:29


Hands to kill, hands to heal


Maintenant que ma formation théorique intensive était bien avancée, il arrivait que je sois de garde à l’infirmerie de la BGU. Bien sûr, je ne pouvais pas encore pratiquer d’interventions lourdes, ces dernières étaient réservées à Nova. Mais il arrivait que je me rende utile en recousant des blessures ou en traitant des blessures minimes mais qu’on ne pouvait pas soigner par magie. Ou en tout cas pas par la magie seule.

La nuit avait été plutôt calme. Un cadet était passé pour des médicaments contre la grippe et j’eu à soigner quelques blessures minimes d’entrainements. Le reste de mon temps, je l’avais passé à trier les stocks de fournitures médicales et à feuilleter les dossiers médicaux. J’avais ainsi appris que Devin avait encore fait de nombreux passages à l’infirmerie. La cause de ses blessures semblait toujours être due à des cours de pratiques. Et un nom ressortait plusieurs fois. Il était plus que temps que j’ai une petite discussion avec la camarade de Devin. Au mieux, c’était un manque flagrant de contrôle, au pire de la maltraitance délibérée. Dans tous les cas, il fallait que cela cesse.

Je continuais de pianoter, passant les dossiers en revue et essayant d’en mémoriser les particularités. Ceux des SOLDATS étaient scellés et je n’y avais pas accès. Evidemment, je n’avais pas l’accréditation suffisante. Des secrets, toujours plus de secrets. Je devrais être habituée depuis le temps. Mais j’essayais de faire confiance au Directeur pour nous donner les informations en temps et en heure même si j’avais des moments de doute.

Mes réflexions intérieures furent interrompues par le bruit de la porte de l’infirmerie. Je me retournais brusquement pour tomber nez à nez avec Aiden. La stupeur laissa place à l’inquiétude face à la pâleur de son visage. Les yeux écarquillés, je me précipitais vers lui.

« Aiden ? Tu es blessé ? »

Question stupide, il ne venait surement pas à l’infirmerie pour le plaisir de ma compagnie.

©️ Field of Heroes

_________________

Le plus beau couple


La plus belle amitié


La lucky star
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 21, Spécialiste de l'assassinat
avatar
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 144
Avatar : Matthew Daddario
Crédits : Avengedinchains

Âge du perso : 23 ans
Activité : Seed spécialisé dans l'assassinat.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■
resistance■■■
esquive■■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t493-aiden-saroyan
MessageSujet: Re: Hands to kill, hands to heal | Aiden   02.03.18 12:14


Hands to kill, hands to heal


Les missions ne tournaient pas toujours bien. Aiden était sensé exécuter les siennes sans jamais qu’on le voit, mais, parfois, il était rattrapé par des gardes du corps ou un service de sécurité un peu trop zélé. C’était ce qui lui était arrivé ce jour là. Sa flèche avait bien atteint sa cible, toutefois, il n’avait pas été assez rapide pour atteindre la sortie, alors même que son plan d’évacuation avait été parfaitement réfléchi. Cela dit, même si ses adversaires n’avaient pas été formés par le SEED, ils avaient réussi à le blesser en le submergeant quelques secondes par leur nombre. Il s’était pris un coup de pistolet dans l’épaule. Aucun organe vital n’avait été touché et il avait pu poursuivre sa fuite en faisant s’écrouler un mur entre ses assaillants et lui à l’aide d’une flèche explosive avant de parvenir à son véhicule et de prendre la poudre d’escampette. Il s’était arrêté en cours de route pour au moins se faire un bandage de fortune et stopper l’hémorragie, il était ensuite reparti sur sa moto, retrouvant Balamb et sa sécurité relative.

Un passage à l’infirmerie s’imposait, histoire de faire vérifier sa blessure, et tout simplement récupérer un peu. Même s’il ne pensait pas avoir besoin de plus que de sutures, anti-douleur et repos, il s’imaginait mal aller taper directement son rapport avec une épaule dans cet état. Il prit donc le chemin de l’infirmerie, sans vraiment penser qu’il y trouverait Eirena. C’était pourtant logique qu’elle soit là, après tout, elle se formait à une spécialité médicale, mais ça ne lui avait pas traversé l’esprit sur le moment.

« Eirena ? » Sa pâleur était due à la fatigue et à la perte de sang, il avait toutefois assez de force pour sourire à la blondinette. La première surprise passée, il tâcha de la rassurer comme il pouvait. Il ne pouvait pas lui mentir sur sa blessure, il pouvait néanmoins et sans rougir vu qu’il est blessé en même temps hein qu’il n’avait pas vraiment risqué sa vie. La balle était passée loin de faire de trop gros dommages, sauf sur sa mobilité, et encore, ça guérirait vite. Il avait de l’entraînement pour ça aussi. « Oui, mais rien de très grave. J’ai juste besoin de faire vérifier mon épaule, j’ai pris une balle. » Pour quelqu’un d’autre, ça aurait pu paraître être extrêmement grave mais, chez les SEED, malheureusement ça arrivait. Il alla jusqu’à un lit pour s’asseoir. « Les médecins ne sont pas là ? » Parce qu’il n’avait pas très envie de se déshabiller devant Eirena. Avant ça ne l’aurait pas gêné, mais depuis quelques temps, il y avait une sorte de malaise entre eux quand il s’agissait de contact physique. Il n’avait pas encore réussi à savoir si ça venait de lui ou si c’était autre chose… en général, il évitait simplement d’y penser. Cela faisait un peu marrer son gardien, jamais à court de remarque sur son comportement, mais Aiden aimait trop tout contrôler – surtout lui-même – pour se laisser aller, y compris à pousser trop loin la réflexion.

©️ Field of Heroes

_________________


Le plus beau couple


Dernière édition par Aiden Saroyan le 15.05.18 10:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED médical de rang 12, Spécialiste de la paramagie de soutien
avatar
Date d'inscription : 18/07/2015
Messages : 757
Avatar : Dove Cameron
Crédits : Twisty.rain

Âge du perso : 21 ans (27 février)
Activité : SEED médicale spécialiste de la paramagie de soutien
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■■
resistance■■(■)
esquive■■■■■(■)

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t29-exemple-de-fiche-eirena-
MessageSujet: Re: Hands to kill, hands to heal | Aiden   08.04.18 17:47


Hands to kill, hands to heal


Voir arriver Aiden a l’infirmerie me faisait tout drôle. Cela faisait peu de temps qu’on me laissait être d’astreinte seule. Je n’avais donc encore jamais traité quelqu’un de proche. Pas pour une blessure en tout cas. On pouvait donc dire qu’aujourd’hui serait mon baptême du feu. Mon premier mouvement de stupeur passé, j’essayais de retrouver une attitude professionnelle. J’étais seule car Nova avait été appelée pour une urgence et l’autre médecin était parti se reposer après avoir travaillé beaucoup trop d’heure d’affilée. Je ne devais la biper qu’en cas d’extrême urgence. Et si, en tant qu’amie, je trouvais la situation d’Aiden inquiétante, en tant que spécialiste médiale, je savais qu’il n’y avait là rien que je ne puisse pas gérer. Aiden me le confirma en faisant état d’une balle perdue.

« Il n’y a que moi. Il faut bien que j’apprenne à me débrouiller seule pour quand je devrais soigner les autres sur le terrain. »

Sous-entendu, quand nous serions en guerre ouverte et que bon nombre d’entre nous seraient blessés dans la manœuvre.

« Allez viens, je vais m’occuper de toi. »

Je lui faisais signe de s’assoir sur un des lits de l’infirmerie. Inconsciemment, j’avais évité de le toucher alors qu’en général, un léger contact rassurant aidait à détendre les patients. Au fond, je savais très bien que cela risquait de me tendre encore plus. Il était toujours aussi difficile de contrôler mes réactions en sa présence. Quand bien même j’y mettais toute ma bonne volonté comme en cet instant.

« Il va falloir que tu retires ton tee-shirt pour que je puisse examiner ta blessure. Je dois voir si la balle est ressortie ou non. »

Car, si la balle était toujours là, utiliser la paramagie risquait de renforcer les tissus cicatriciels autour d’elle et donc à terme, risquer de faire plus de dégâts si j’étais amené à la retirer. C’était des choses qu’on ne nous apprenait pas en tant que SEED et qui, d’après Nova, était très utile pour récupérer rapidement sur le terrain ou éviter que la blessure ne soit fatale mais, utilisé sur des blessures par balles non mortelles, pouvait rallonger la convalescence.

Depuis le début de ma formation (et même avant, les cadets et les SEED n’étant pas toujours pudiques), j’avais vu plus que mon compte de torses nus. Celui d’Aiden ne m’était pas inconnu non plus, après tout, j’avais de nombreuses fois pu l’admirer l’air de rien à l’entrainement. Mais depuis quelques temps, les choses étaient devenues plus compliquées entre nous. Ce qui auparavant était anodin prenait une autre tournure. Mais là, il s’agissait de sa santé, c’était différent. N’est-ce pas ?
©️ Field of Heroes

_________________

Le plus beau couple


La plus belle amitié


La lucky star
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 21, Spécialiste de l'assassinat
avatar
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 144
Avatar : Matthew Daddario
Crédits : Avengedinchains

Âge du perso : 23 ans
Activité : Seed spécialisé dans l'assassinat.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■
resistance■■■
esquive■■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t493-aiden-saroyan
MessageSujet: Re: Hands to kill, hands to heal | Aiden   15.05.18 10:17


Hands to kill, hands to heal


« Oui, c’est vrai. » Que voulait-elle qu’il rétorque à ça ? C’était tellement logique… et Aiden était quelqu’un qui suivait les règles et, surtout, ne les discutait pas. Aussi, si Eirena devait apprendre à se débrouiller toute seule pour ses futures missions, il ne pouvait rien faire d’autre que d’être son patient, quand bien même ce ne soit pas très confortable pour lui. De toute façon, quelques secondes à retourner la problème dans un coin de son esprit avait suffi pour qu’il comprenne qu’il ne pouvait pas faire machine arrière maintenant qu’il était là. Elle trouverait vraiment très louche – si ce n’était insultant – de voir son ami prendre la poudre d’escampette parce qu’elle devait s’occuper de lui. Il avait de très bonnes raisons pour ça… de son point de vu, qu’il ne pouvait pas lui expliquer. La résignation le frappa comme une vague, remplaçant un instant la douleur. Il avait l’habitude d’avoir mal, c’était une partie du métier, il se dissociait, comme beaucoup de ses collègues SEED, et cette méthode lui avait sauvé la vie plus d’une fois.

Docilement, il s’assit, mais quand elle lui demanda d’enlever son tee-shirt, il hésita. Cela ne dura qu’une fraction de seconde, pourtant, il avait bel et bien eut un doute quant au fait de se dévêtir devant Eirena. Sa raison prenant le dessus, il obtempéra. Eirena l’avait déjà vu torse nu en plus, Aiden était du genre à aimer ne pas être limité par le tissu quand il s’entraînait et à se débarrasser de tout ce que la pudeur lui autorisait. A une époque pas si lointaine que ça, Eirena n’était qu’une amie plus jeune, une protégée avec qui il s’entendait bien, et il n’éprouvait aucune honte et aucune gêne en présence. Bizarrement, leur relation avait dégénéré ces derniers temps, plus ou moins depuis qu’elle était devenue SEED. Peut-être parce qu’une fois Joris avait sous-entendu qu’il y avait plus entre eux, ou parce qu’elle n’était plus un petit oiseau enfermé dans une grande cage par ses patrons. Maintenant, elle était son égal. C’était peut-être ce qui faisait qu’il la voyait différemment.

« Je crois que la balle est ressortie mais je n’ai pas eu le temps de vérifier. » précisa-t-il en la laissant regarder. La douleur irradiait tellement qu’il n’arrivait pas à dire s’il y avait un trou de sortie. A sa décharge, c’était assez difficile de voir sa propre épaule et quand il avait fait son bandage de fortune, il avait déjà les mains pleines de sang. Il la laissa vérifier, ne la regardant pas sciemment, et priant pour que ce soit réglé rapidement. A cause de la gêne, certes, mais aussi parce qu’il commençait à ressentir le contre-coup lui tomber dessus et une légère fièvre lui monter à la tête. En d’autres circonstances, il aurait pu se dire que c’était à cause de la proximité d’Eirena – dernièrement, son corps lui jouait des tours en sa présence -, mais là, ça ressemblait quand même plus à ce qui se passait inévitablement quand on se recevait une balle.
©️ Field of Heroes

_________________


Le plus beau couple
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED médical de rang 12, Spécialiste de la paramagie de soutien
avatar
Date d'inscription : 18/07/2015
Messages : 757
Avatar : Dove Cameron
Crédits : Twisty.rain

Âge du perso : 21 ans (27 février)
Activité : SEED médicale spécialiste de la paramagie de soutien
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■■
resistance■■(■)
esquive■■■■■(■)

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t29-exemple-de-fiche-eirena-
MessageSujet: Re: Hands to kill, hands to heal | Aiden   10.06.18 14:24


Hands to kill, hands to heal


Savoir ce que pensait Aiden n’était pas toujours chose aisée. Rarement en fait. Mais, sans que je puisse me l’expliquer, j’avais la désagréable impression que ma présence dans l’infirmerie le dérangeait. Non, le gênait plutôt. En fait, il avait tout le temps l’air gêné ces derniers temps. Est-ce que j’avais fait quelque chose de mal ? D’inconvenant ? Peut être avais-je été trop transparente sur mes sentiments et il ne savait pas comment réagir sans me froisser ? C’était surement ça. Et je m’en voulais de m’être mise toute seule dans cette inconfortable position. A ma décharge, c’était vraiment difficile de cacher ses sentiments. J’avais l’impression que tout le monde ne voyait que ça. Ca devait être son cas aussi. Je ne voulais pas perdre son amitié. Mais je devais mettre tout ca de côté, j’étais ici pour le soigner pas pour me laisser déconcentrer par mes états d’âme.

Aiden avait fini par s’asseoir et j’avais bien vu l’éclair de panique dans ses yeux quand je lui avais demandé de retirer son tee-shirt. Ca commençait à devenir vraiment vexant. Heureusement, il sembla se ressaisir. Ce n’était pas une nouveauté, je l’avais déjà vu torse nu et pourtant, je ne pu m’empêcher de retenir quelques secondes ma respiration avant de procéder à une analyse plus froide et technique, inspectant la blessure et en recherchant s’il y avait un point de sortie. Laissant courrir mes doigts sur sa peau de façon purement professionnelle. Je mettais le picotement qui traversait ma peau sur le compte de l’appréhension. Après cet examen, je pouvais affirmer que la balle était ressortie. Le point de sortie était plutôt propre et net ce qui était une bonne chose.

Je me décalais le temps de prendre du désinfectant et d’en imbiber des compresses. Me penchant pour me rapprocher de lui, je nettoyais ensuite calmement et avec des mouvements lents les blessures de mon ami.

« Effectivement, la balle est ressortie. La blessure est propre, tu as eu de la chance. »

Je le fixais ensuite un instant de mes grands yeux verts inquiets. Je n’aimais pas savoir qu’il se mettait en danger. Mais je ne pouvais rien dire, c’était notre métier qui voulait cela. Je me contentais donc de le faire passer par le regard.

Il était temps maintenant de procéder à la partie plus délicate des soins. Celle pour laquelle on m’avait formée. Une main de chaque côté des blessures, je me concentrais jusqu’à ce qu’une lueur verte pulse de mes mains, poussant vers l’extérieur en une chaleur irradiante. Le but était de protéger les cellules meurtries, arrêter tout saignement et réduire la douleur. L’opération prit plusieurs minutes qui me demandèrent une forte concentration. C’était le même mécanisme que les soins en cours de combat mais plus localisés et donc plus efficaces. Pas le genre de choses qu’on pouvait faire en se battant en même temps.

Une fois la procédure terminée, je me décalais un petit peu, passant une main sur mon front humide de l’effort.

« Il ne reste plus qu’à refermer. Je ferais en sorte de ne pas te laisser de cicatrice. »

Je sentais le sang se concentrer au niveau de mes joues sans vraiment trop savoir si c’était du à l’effort ou à la proximité du corps un peu trop révélé d’Aiden.
©️ Field of Heroes

_________________

Le plus beau couple


La plus belle amitié


La lucky star
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Hands to kill, hands to heal | Aiden   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hands to kill, hands to heal | Aiden
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Balamb Garden University :: Rez de Chaussée :: Infirmerie-