AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Stiletto heel and leather boot ◊ Aya & Marcy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
(Admin) ϟ Cadette
avatar
Date d'inscription : 11/05/2016
Messages : 1846
Avatar : Emma Roberts
Crédits : balaclava (avatar)

Âge du perso : 19 ans
Activité : Cadette
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■
resistance
esquive■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t784-marcy-crying-lightning
MessageSujet: Stiletto heel and leather boot ◊ Aya & Marcy   01.12.17 12:16


Stiletto heel and leather boot


Marcy jetait des coups d'œil perplexe à son reflet, pivotant légèrement son pied pour le découvrir chausser d'un talon vertigineux qui lui donnait une drôle d'allure. Drôle oui, c'était certainement le mot le plus approprié. Certaines se transformaient en portant ce genre d'accessoires censé mettre en valeur une silhouette féminine, pour sa part elle se trouvait juste stupide, comme si quelque chose décidément ne cadrait pas entre le bas et le haut de son corps. D'aucun aurait pointé du doigt sa veste de survêtement pistache et son jean trop large qui ne seyaient guère avec une paire de talons aussi raffiné. C'était le décalage qui était comique, mais Marcy n'aurait pas pris le risque de s'aventurer plus loin en empruntant la robe qui allait avec les chaussures. Dans un premier temps parce que sa colocataire n'était tout simplement pas au courant que la rouquine avait fouillé dans ses affaires, dans un second parce qu'elle avait certes pris soin de fermer la porte à clé mais que le temps qu'elle entende le caractéristique bruit de la serrure et qu'elle se débarrasse des chaussures ne lui laissait guère le loisir de s'encombrer d'autres fantaisies. Tout était finement calculé.

Jugeant sévèrement du regard son reflet, Marcy enfonça ses mains dans les poches de son blouson en tenant de se tenir droite. Elle fixait ses jambes comme si elle avait le pouvoir de les faire cesser de trembler, que rien ne l’agaça plus à cet instant que ces genoux fragiles qui menaçaient de flancher sous son poids. Pourquoi se donnait-elle tant de mal ? Elle se donnait en excuse de craindre qu’un jour un instructeur décrète qu’il était temps qu’ils apprennent à se battre chausser de ce genre d’escarpin démoniaque, mais si elle était tout à fait honnête avec elle-même, elle espérait juste se trouver jolie. Alors qu’elle se hasardait à arpenter la pièce sans quitter le miroir des yeux, on tenta d’ouvrir la porte.

Comme un petit animal pris au piège, la rouquine fixa le battant les yeux écarquillés avant de se défaire en hâte des chaussures et de les glisser sous son matelas. Elle les remettrait en place en temps voulu, impossible qu’Aya ait besoin de cette paire dans la journée parmi toute celle qui lui appartenait après tout. Elle entendait déjà sa colocataire glisser leur clé dans la serrure et se jeta radicalement sur son matelas en jurant avant de s’emparer d’un bouquin sur sa table de chevet. Lorsque Aya entra dans leur pièce à vivre, Marcy était assis en tailleur sur son lit, l’air impassible mais les joues un peu rouges, les cheveux pas plus emmêlés que d’habitude. Elle releva son nez de son livre et jeta un bref coup d’œil à son ainée à travers sa porte ouverte sans lui adresser la parole. La cadette laissait toujours l’autre faire et suivait ses humeurs. Peut-être qu’Aya irait s’enfermer dans ses appartements sans la saluer, ou peut-être aurait-elle quelque chose à lui dire ? Elle se surprenait souvent à attendre la réponse le cœur battant.
©️ Field of Heroes

_________________
lunatic pandorahighs and lows
   are how I flow



La membre en or + serial voteuse


Dernière édition par Marcy Stuart le 29.12.17 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/06/2017
Messages : 442
Avatar : Jennie Kim
Crédits : © Tumblr

Âge du perso : 20 ans (25 mai)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■
resistance
esquive■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t667-aya-m-hepburn-la-reine-
MessageSujet: Re: Stiletto heel and leather boot ◊ Aya & Marcy   08.12.17 20:07


Stiletto heel and leather boot


Feat. Marcy Stuart
La journée avait été longue; très longue. Non seulement Aya avait dû voir Ezekiel, lorsqu'elle se rendait à Balamb, mais sa G-Force lui était enfin apparu. La créature avait été plutôt condescendante avec elle, rendant le tout avait encore plus épuisant, quelque peu désagréable. Cependant, elle avait été... choisi ? Donc il y aurait bien un moment durant lequel l'humaine et le démon devrait finir par s'entendre, ne faire qu'une; un moment durant lequel tout deux se traiterait comme des égaux et non pas comme deux rivaux dans un concours de beauté. D'un côté, il y avait la situation avec Zeke; est-ce que le tout avait été réglé ou est-ce que rien ne pourrait vraiment être réparé, entre eux ? De l'autre, elle avait enfin pu lui dire ce qu'elle avait sur le coeur, sans passé par quatre chemin, et vice-versa. Bien qu'elle aurait préféré faire le tout sans l'intervention magistral de sa créature ailé, le message avait probablement passé, mais seul leurs futures interactions leur permettrait de mettre le tout au clair. Pour le moment, par contre, Aya voulait seulement retourner dans sa chambre, sans ses pâtisseries, et se changer pour ensuite se mettre à jours sur tous les potins qui parcouraient la BGU. C'était sa responsabilité en tant que rein des abeilles, non ?

Plongeant sa main dans son sac à main, Aya cherchait vigoureusement ses clés; si seulement elle prenait l'habitude de ranger ce sac un peu plus souvent, elle s'y retrouverait probablement facilement. Passant outre sa trousse de maquillage, de premier soin, son portable ainsi que ses portefeuilles et autres accessoires de beauté, la cadet trouva enfin ce qu'elle volait. D'un air satisfait, elle plongea la clé dans la serrure, tournant jusqu'à ce qu'elle entende ce clic satisfaisant. Se plongeant enfin dans la pièce réconfortante, son chez soi, Aya poussa un soupir, laissant son sac à main et ses bottines dans l'entrée. Se dirigeant vers leur réfrigérateur, la jeune Hepburn se prit une boisson avant de se diriger vers sa chambre, ne daignant même pas jeter un coup d'oeil à sa camarde de chambre; elle n'avait franchement pas envie de faire de simplettes conversations; sa rencontre avec Basileus et son Gardien l'avait pompé de toute énergie qu'elle aurait pu avoir pour la moindre conversation.

Se jetant sur son lit, sortant son portable, la Reine des Abeilles parcourus alors les blogs de l'école, à la recherche de la moindre goute de ragots qui illuminerait son visage un minimum. Un article sur Aya était à l'affiche; en fait, elle était mentionné dans presque tout ce qui était à l'affiche. Sa rencontre avec Aiden, qui n'était composé que de combats, quelques commentaires salaces de la part de Aya et d'indifférence par Aiden, était pourtant bien dans les grands titres du Gossip Garden. Un autre article mentionnait ses interactions avec Zeke, ce qui la ramena un peu à sa rencontre plus tôt avec le jeune homme, la colère la serrant un peu à la gorge. Roulant des yeux, elle passa au prochain article, Aya ne pu s'empêcher de sourire; Loveless l'avait mentionné, pas de nom mais par titre quand même. Sa popularité allait monter en flèche, elle en était certaine! C'était quand même la chanteuse la plus populaire de leur époque! Ce fut donc assez pour elle, son énergie comme revigorée.

Hors de son lit, la cadet Hepburn se jeta vers son placard. L'avait-elle laissé ouvert en partant ? Elle haussa les épaules. Musique mise sur son portable, Aya bougeait au rythme de celle-ci tout en trouvant ce qu'elle allait porter pour le reste de sa journée. Enfilant un pull aux couleurs vives ainsi qu'une chemise, une boucle autour du cou et une jupe, Aya se mit à la recherche de la parfaite paire; celle qu'elle venait de s'acheter, pour laquelle elle attendait la parfait occasion pour les enfiler. Se remonter le moral semblait être la parfait occasion ? En plus, l'une de ses abeilles ouvrières venait justement de lui envoyer un message pour l'avertir d'une petite soirée organisée; seules les membres du comités et quelques invités y seraient; ce serait simple, relax et il y aurait quelque chose pour leur changer les idées, ce qui voulait dire soit alcool, soit une tonnes de mecs pour les divertir. Ce qui plaisait assez, à la jeune femme. Mais la parfaite paire n'était pas en vue, même après avoir vérifié à travers la vingtaine de paires qu'elle avait dans son placard.

Se dirigeant vers la porte d'entrée, elle vérifia que la paire n'était pas là; improbable, mais il fallait vérifier toutes ses options. Comme elle le pensait, la paire n'était pas là. Aya soupira; elle était énervée. Si la paire n'était, ni dans sa chambre, ni dans l'entrée, sa ne laissait qu'une endroit. Aya entra rapidement, sans cogner, dans la chambre de sa colocataire puis, les bras croisés, la regarda de haut en bas. "Hey Marceline!" Elle ne s'était pas encore attaché à elle pour l'appeler par son surnom. "T'aurais pas vu ma paire de talons ? Tu sais, ma nouvelle paire noire qui s'attache au niveau de la cheville avec une boucle argentée ?" Elle tenta d'analyser la réaction de la rousse, question de savoir si elle allait lui dire la vérité, ou non.
©️ Field of Heroes

_________________


Les meilleurs ennemis
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Cadette
avatar
Date d'inscription : 11/05/2016
Messages : 1846
Avatar : Emma Roberts
Crédits : balaclava (avatar)

Âge du perso : 19 ans
Activité : Cadette
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■
resistance
esquive■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t784-marcy-crying-lightning
MessageSujet: Re: Stiletto heel and leather boot ◊ Aya & Marcy   11.12.17 10:42


Stiletto heel and leather boot


Aujourd'hui, Aya n'avait pas daigné la saluer. Marcy l'inscrivit dans un coin de sa mémoire avant de se replonger dans sa lecture en détendant ses épaules. Réalisant cependant qu'elle n'arriverait à se concentrer sur aucun des mots sous son nez, elle referma l'ouvrage et reposa sa tête contre le mur, ramenant ses genoux contre sa poitrine en les entourant de ses bras. Immobile, Marcy tendit l'oreille pour suivre les déambulations de la colocataire dans la chambre d’à côté. Le regard un peu vide, la rouquine inspecta du coin de l’œil le miroir devant lequel elle s’était observée tantôt et sentit le rouge de la honte lui dévorer les joues. Elle s’était trouvée stupide en le faisant mais c’était encore pire maintenant que ce drôle de moment appartenait au passé. Qu’est-ce qui avait bien pu lui passer par la tête ? Ce n’était pas la première fois qu’elle subtilisait quelques éléments de la garde robe de sa colocataire et toujours l’emprunt était suivi d’un épisode de honte, aussi se demandait elle pourquoi s’acharner à répéter l’action si c’était pour se flageller constamment quelques minutes plus tard.

Poussant un soupire qui ressemblait plus à un râle réprobateur, Marcy se laissa couler dans son lit et s’étala de tout son long sur le matela, le nez rivé vers le plafond et les bras ouvert autour d’elle. Décidé à trouver un sujet de préoccupation moins futile, elle énuméra à voix basses quelques fondements appris plus tôt en maîtrise des armes blanches, une discipline dans laquelle elle n’avait révélé avoir aucun talent, en battant l’air avec ses jambes. À côté, Aya semblait s’agiter, ce qui ne présageait rien de bon. Marcy perdit très vite le fil de ses révisions et en entendant les pas précipité de la cadette se diriger tout droit vers sa chambre, elle se redressa sur ses coudes et découvrit sans surprise la silhouette furibonde de la jeune femme au seuil de sa porte.

Elle aurait très bien pu lui épargner l'explication sur la raison de son apparition, lui tendre la paire de talons sans demander de reste et refermer la porte. Pourtant l’espace de quelques secondes sûrement avait elle espéré pouvoir y échapper. Mais Marcy avait beau retourner le problème dans tous les sens, elle était mauvaise menteuse et sans doute un peu trop honnête pour son propre bien. Mentir ne lui servirait à rien, Aya savait déjà et si elle niait sûrement serait elle capable de retourner sa chambre jusqu’à ce qu’elle mette main basse sur la paire de talons. Ce serait alors pire, n’est ce pas ? Coupable de les avoir soustrait à sa propriétaire et de lui avoir mentit. Après avoir détaillé du regard le visage contrarié de la jeune femme qui avait quitté son uniforme pour revêtir une tenue colorée, elle inspecta presque instinctivement ses pieds nus et retint un soupire. Silencieusement, elle bascula sa tête dans le vide en dessous de son lit en tâtant le sol de sa main jusqu’à se que ses doigts se referment sur la raison de tout ce remue ménage. Se redressant alors et parcourant les quelques mètres qui la séparaient de sa colocataire, elle lui tendit les chaussures en haussant les épaules.

« Oui la prochaine fois je te demanderais la permission. »

Elle prenait de l’avance, pensant deviner ce qui allait suivre.

« Je ne les ai pas abîmées tu peux vérifier. C’était juste… Tiens, récupère-les. »

Insista t’elle en les avançant un peu plus vers leurs propriétaires, les tenant bien éloignés d’elle comme si elle ne pouvait maintenant plus supporter de les voir.
©️ Field of Heroes

_________________
lunatic pandorahighs and lows
   are how I flow



La membre en or + serial voteuse


Dernière édition par Marcy Stuart le 29.12.17 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/06/2017
Messages : 442
Avatar : Jennie Kim
Crédits : © Tumblr

Âge du perso : 20 ans (25 mai)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■
resistance
esquive■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t667-aya-m-hepburn-la-reine-
MessageSujet: Re: Stiletto heel and leather boot ◊ Aya & Marcy   27.12.17 23:16


Stiletto heel and leather boot


Feat. Marcy Stuart
La cadet avait les yeux rivés sur la jeune adolescente, les yeux écarquillés, fixant Marcy droit dans les yeux, les bras croisés. La rouquine avait un sorte d'air coupable, lorsqu'elle daigna enfin réagir. Les yeux bruns de la Reine des Abeilles regardait, analysant sa camarade de chambre de toutes les façons possible. Son air coupable cachait, de façon maladroite quelque chose à laquelle Aya put avoir la réponse après quelques petits instants, à peine. Regardant la jeune femme se lever pour fouiller sous son lit. Le corps d'Aya se tendit de façon soudaine, immédiate, lorsqu'elle aperçu sa nouvelle paire de chaussure, qu'elle-même n'avait pas encore mise depuis les avoir acheter, dans les mains de la rousse. Ses poings se serrèrent, la colère montait en elle; comment avait-elle oser prendre ses affaires ? Depuis combien de temps avait-elle commencer à prendre ses choses pour les enfiler, pour tout simplement les remettre dans son placard, ni vu, ni connu ? Jusqu'ou c'était-elle rendu dans ses fringues ? Avait-elle parcouru son penderie au grand complet ? C'était inacceptable, insupportable et irrespectueux; et, sur ce dernier point, Aya en connaissait un rayon.

L'adolescente tendait alors les talons dans ses mains, vers la propriétaire de ceux-ci, qui tentait de contenir sa rage. Elle la fixait dans les yeux, elle était hors d'elle mais elle se dit que de la frapper à coup d'hallebarde lui vaudrait une expulsion, et possiblement un détour vers la Prison du Désert. Deux perspectives qui ne lui disait rien, si près des examens SeeD. Les paroles qui sortir de la bouche de la jeune femme, l'inconnu devant elle, n'avait l'effet que d'huile jeter sur un feu de forêt. Ses poings tremblaient, son sang bouillait et son teint normalement rosé, probablement dû aux maquillage qu'elle répandait sur son minois, était maintenant cramoisis, avec des teintes écarlates.

"Non mais tu te prends pour qui, à fouiller dans mes affaires ?!" La cadet lui arracha les talons des mains, en les inspectant de plus prêt. "Est-ce que je vais fouiller dans ton placard pour essayer tes fringues, moi ?" Aya toisa la jeune Marcy du regard et pointa ses vêtements. "Non, surtout parce que, visiblement, tu n'as aucun goût vestimentaire, mais également parce que sa ne se fait pas!" Son ton était sec, dur et il ne cessait de monter à chaque nouveaux mots qui était catapulté hors de sa bouche avec agressivité. "Depuis combien de temps du fait sa ? Depuis quand tu te faufile mon dos pour prendre mes choses et te trimbaler avec ? On ne t'as pas appris à ne pas toucher aux affaires des autres ?"

Un lourd soupire se libéra de la bouche pulpeuse de la futur SeeD, qui se passa la main dans les cheveux, pour ensuite aller s'assoir sur une chaise qui se trouvait dans la chambre de la gamine. Enfilant ses talons, Aya lançait des couteux à la rouquine. "Apparement, il va falloir se trouver de nouvelles règles de base..." Se relevant, la cadet fixa son interlocutrice dans les yeux, via le miroir dans lequel elle regardait sa tenu et ses cheveux. "J'ai une question." Aya mettait ses cheveux en place, tout en s'assurant que son look était parfait. "Pourquoi ?" Une petite pause. "Pourquoi tu t'es mises à enfiler mes choses, exactement ? La vraie raison."

La jeune Hepburn se retourna alors, fixant sa colocataire dans les yeux, sérieusement. Elle n'avait pas intérêt à lui trouver de fausses excuses; elle le saurait. On ne devenait pas une pro du mensonge sans savoir comment se vendre nous-même...
©️ Field of Heroes

_________________


Les meilleurs ennemis
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Cadette
avatar
Date d'inscription : 11/05/2016
Messages : 1846
Avatar : Emma Roberts
Crédits : balaclava (avatar)

Âge du perso : 19 ans
Activité : Cadette
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■
resistance
esquive■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t784-marcy-crying-lightning
MessageSujet: Re: Stiletto heel and leather boot ◊ Aya & Marcy   28.12.17 15:21


Stiletto heel and leather boot


La honte lui déchirait la poitrine et colorait ses joues. Comme si le souvenir de son reflet dans le miroir n'avait pas suffi à la ridiculiser, il fallait en plus qu'elle supporte l'humiliation d'avoir été prise sur le fait. En réponse à la colère de sa colocataire, Marcy optait pour le stoïcisme. Préférant ne pas aggraver son cas en prenant la parole elle soutenant le regard furieux de son interlocutrice en essuyant ses vagues de reproches.

Lorsqu’Aya demanda férocement si, elle, aurait le culot de se servir dans ses affaires, la rouquine haussa légèrement un sourcil. Assez discrètement pour ne pas mettre son interlocutrice plus en colère, mais de manière tout de même assez visible pour ne pas qu’elle s’agace de n’obtenir aucune réaction. Elle n’eut même pas besoin d’exprimer son ressentit à voix hautes, la reine des abeilles mis pour elle des mots sur ce qu’elle pensait tout bas. Qu’est-ce qu’Aya pourrait bien trouver d’intéressant dans ses placards ? Entre ses jeans délavés, ses pulls déformés et ses innombrables vestes de survêtement, elle doutait que sa colocataire trouve son bonheur. Elle lui accordait cependant une chose : cela ne se faisait pas.

Lèvres scellées, Marcy rangea ses mains dans les poches de sa veste, enfonça légèrement son cou dans son col et observa sa camarade entrer dans sa chambre pour prendre finalement place sur sa chaise afin d’habiller ses pieds nus avec le sujet de leur discorde. Ce n’était pas la première fois qu’elle lui ravissait un accessoire mais n’était pas certaine qu’il fut prudent de le reconnaître. Tout ce qu’il était bon de savoir, c’est que ce serait certainement la dernière maintenant et alors qu’Aya évoquait de nouvelles règles de bases, la cadette baissa les yeux vers le bout de ses propres pieds, nus eux aussi. Cette situation devenait de plus en plus embarrassante, elle ne parvenait pas à calmer les battements intempestifs de son cœur contre sa poitrine et le sang lui montait à la tête. Cela ne faisait pourtant que de commencer.

Lorsqu’Aya l’interrogea sur ses motivations, Marcy n’avait pas l’intention de lui cacher la vérité. Elle avait toujours fait une mauvaise menteuse et elle était selon les dires de ses parents, trop honnête pour son propre bien. La moindre des choses c’était donc de lui expliquer pourquoi elle en était venue à convoiter cette paire de talons.

« Je voulais juste voir ce que ça donnerait, je réitérerais pas l'expérience crois moi. »

Maugréa t’elle avant de terminer dans un rictus. Elle-même ne savait pas bien si elle avait conclu par cette phrase pour souligner que la dites expérience n’avait pas été bien concluante ou si c’était la tempête qu’elle avait essuyé en retour qui l’avait convaincu sur le fait qu’on ne l’y reprendrait plus. Sûrement un peu des deux.

« Ecoutes c'était juste un emprunt, je comptais pas parader avec. Tu l'as si aimablement souligné c'est pas le genre de truc qu'on trouve dans mon placard et... C'est bon, c'était stupide, j'aurais pas dû le faire. Leçon apprise, est ce qu'on peut passer à autre chose ? C'est juste des chaussures, je me suis pas amusé à retourner ta chambre pour te piquer quoi que ce soit d'autre. »

Délaissant ses poches pour croiser ses bras contre sa poitrine, l’air soudainement inquiet, elle observa le regard de sa colocataire à travers le miroir. Elle avait couru le risque de se faire prendre et avait été stupide de penser qu’elle prenait les dispositions nécessaires pour ne jamais se faire pincer. La vérité, c’est qu’elle n’avait jamais trop pensé aux conséquences, ou du moins, ces dernières ne l’avait jamais inquiété puisqu’elles étaient hypothétiques, pas assez menaçantes pour la dissuader d’emprunter sans sa permission les biens de sa voisine. Mais maintenant elle présageait que cette stupide aventure lui coûterais plus qu’elle ne l’avait souhaité car bien qu’elle se moque éperdument de sa réputation, elle préférait encore être invisible plutôt qu’Aya la place sous les feux des projecteurs en faisant circulé le bruit qu’elle fouillait dans les affaires des autres.

« Je ne suis pas une voleuse. »

Appuya t’elle en affrontant les prunelles électriques qui la toisaient depuis le miroir. Elle doutait cependant que le message soit clair.
©️ Field of Heroes

_________________
lunatic pandorahighs and lows
   are how I flow



La membre en or + serial voteuse
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/06/2017
Messages : 442
Avatar : Jennie Kim
Crédits : © Tumblr

Âge du perso : 20 ans (25 mai)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■
resistance
esquive■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t667-aya-m-hepburn-la-reine-
MessageSujet: Re: Stiletto heel and leather boot ◊ Aya & Marcy   18.01.18 18:25


Stiletto heel and leather boot


Feat. Marcy Stuart
La reine des abeilles fixait toujours son regard sur sa camarade de chambre, question de voir quelconque signe qu'elle inventait des prétextes, que ce qu'elle disait ne serait qu'une histoire inventé pour lui faire avaler ce qu'elle avait à dire. Elle s'attendait même à des larmes. Après tout, Aya était la pro dans ce genre de situation, et elle ne pouvait pas se douter que la jeune brute n'était pas du genre menteuse ou dramatique; après tout, les deux ne s'étaient jamais vraiment assise pour parler et apprendre à se connaître. Lorsque Marcy avait été transféré dans sa chambre, Aya avait à peine daigné lui jeter un regard avec une légère salutation avant de la laisser en plan, une fois les templier qui l'accompagnait sorti de la chambre. Et chaque jour, le niveau de communication fut à peu près le même.

Son reflet toujours dans le miroir, la cadet regardait la réverbération de la benjamine de la chambre, écoutant et observant la rouquine. La gamine rougissait visiblement et avec raison. Aya n'avait pas arrêté de lui déferler accusation, après insulte, après jugement. Un petit pincement au coeur la prit par surprise. Plus elle observait la petite, plus elle lui faisait penser à quelqu'un. Non pas exactement sa personnalité, puisqu'elles ne se connaissaient presque pas, mais son regard. Son regard la faisait énormément pensé à Basileus. Ce regard qui avait mal, délaissé. Un regard que Zeke portait toujours, derrière la colère et le désintérêt qui masquait son visage.

Aya soupira, puis se décala enfin du miroir pour se poser devant la rouquine. "Écoute, Marceline. Je suis désolée d'avoir éclatée comme sa." Un regard vers le calendrier que l'on pouvait apercevoir dans la pièce commune. "Notes la date sur un calendrier parce que je ne m'excuse jamais!" Un soupire un peu plus lourd. Culpabilité, quand tu nous ronges. "Je peux te pardonner, pour cette fois. Et ignorer le fait que tu l'as peut-être déjà fait plusieurs fois avant, ce qui me donne un peu la chair de poule..." De faux frissons lui parcouru le dos. "Et pour éviter de me faire acheter un cadenas, ce qui débalancerais tout le décor de ma chambre, demande-moi la permission, si tu veux m'emprunter quelque chose. Avec un peu de chance, je me sentirai généreuse et te laisserai prendre un morceau. Juste un. Et pas ailleurs que dans notre dortoir." Un petit sourire, qui se voulait sympathique, puis Aya se releva. "Et maintenant, je vais aller continuer à me préparer!"

De retour dans sa chambre, Aya mit sa chevelure en place, ainsi que ses accessoires puis envoya un message à ses amis. La salle secrète de la serre de combat avait été mise de côté pour eux, usant des contacts qu'ils avaient pour s'assurer que personne ne s'y rendrait. Ce serait parfait; une soirée étudiante digne de ce nom.

S'apprêtant à quitter la pièce, la jeune Hepburn s'arrêta devant la chambre de sa colocataire. Un autre petit pincement, lorsque son regard tomba sur elle. Marcy allait surement passer la soirée seule, dans la chambre, à lire. L'ainée avait d'ailleurs remarqué que c'était ce qu'elle faisait, la plupart de son temps. Elle ne semblait avoir d'ami, à la BGU; les quelques ragots qu'elle avait entendu indiquait qu'elle n'avait aucun interaction social positive.

Prise par Hyne ne sait quoi, Aya retourna dans la chambre de la petite brute. Derrière le lit de la jeune femme, la reine des abeilles se mit à jouer dans la chevelure de flammes de la gamine, tentant de les placer et replacer en vain. "Non, sa ne marchera pas. Il va falloir te refaire un look complet, pour que tu puisses m'accompagner..." Les lèvres en moue, la jeune Hepburn dévisageait sa compagne de chambre. "Au final, il va falloir que tu prennes certaines de mes fringues!"

Un sourire aux lèvres, la brune continuait de fixer son nouveau projet, sachant qu'elle se trouvait devant un grand défi.
©️ Field of Heroes

_________________


Les meilleurs ennemis
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Cadette
avatar
Date d'inscription : 11/05/2016
Messages : 1846
Avatar : Emma Roberts
Crédits : balaclava (avatar)

Âge du perso : 19 ans
Activité : Cadette
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■
resistance
esquive■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t784-marcy-crying-lightning
MessageSujet: Re: Stiletto heel and leather boot ◊ Aya & Marcy   23.01.18 13:15


Stiletto heel and leather boot


Furieuse et en droit de l’être, quelque chose, pourtant, changea ostensiblement dans le regard d’Aya à un certain moment de la conversation. Marcy ne sut le décrire correctement mais perçu ce drôle de revirement qui l’étonna sans qu’elle ne manifeste le moindre signe de surprise. Loin de croire que son petit plaidoyer ait convaincu sa colocataire, la rouquine imagina que la reine des abeilles avait réalisé quelque chose par elle-même, que dans l’espace clos de ses pensées elle s’était raconté sa propre histoire et qu’elle ne devait son salut que grâce à ces choses qu’elle s’était dite tout bas. Pourtant la cadette restait sur la défensive, continuait de serrer un peu nerveusement ses poings comme si elle s’attendait qu’à tout moment, Aya abatte le couperet sur sa tête sans qu’elle ne le laissa supposer.

Tournant son regard vers le calendrier que sa colocataire lui désignait, elle voulait bien croire qu’elle était privilégiée. Mais pourquoi ? Ca, elle l’ignorait. Préférant ne pas commenter l’étrangeté de sa bonté, elle se contenta de hocher la tête en croisant ses bras sur sa poitrine, là, sentait son cœur palpité avec moins de violence contre sa cage thoracique, rassuré. Elle se força à ne pas détourner le regard quand sa colocataire mima le dégoût que lui inspirait l’idée qu’elle ait pu se trouver plusieurs fois dans sa chambre, considérant que fixer le bout de ses pieds nus serait mal perçu et ne voulant courir le risque d’agacer son interlocutrice avec qui tout semblait miraculeusement s’arranger. Marcy haussa tout de même discrètement ses sourcils quand Aya lui proposa le plus sincèrement du monde qu’elle pouvait lui demander dorénavant la permission d’emprunter des vêtements lui appartenant. Elle la savait très bonne actrice mais considérait qu’à cet instant la proposition était franche, adressé sans mauvaises intentions. Elle lui laissait apercevoir une Aya qu’elle n’avait pas encore eu la possibilité de côtoyer, certes elles n’avaient jamais vraiment parlé ensemble et bien qu’au cours de ses longues observations Marcy ait deviné qu’elle exista, elle n’avait pas encore eu le plaisir de la découvrir.

« Entendu. Merci. »

Se contenta t’elle de répondre alors que sa colocataire lui adressait un sourire qui se voulait de toute évidence sympathique. Pourtant, elle savait déjà que jamais elle ne lui demanderait si elle pouvait lui emprunter tel ou tel article, elle était pour le moment trop embarrassé à l’idée de se montrer avec et la simple idée qu’Aya puisse savoir qu’elle avait essayé une de ses affaires la rendait honteuse. Elle préférait encore le faire derrière son dos, mais savait que dorénavant elle se devrait de faire une croix sur ses essayages clandestins.

Lorsque l’ainée quitta la chambre en annonçant royalement qu’elle allait continuer à se préparer, Marcy tenta de lui sourire plus franchement. Mais ses lèvres s’étirèrent maladroitement, tremblèrent un instant avant que son visage ne redevienne inexpressif lorsqu’elle disparut de son champ de vision. Ce n’est que quelques secondes plus tard qu’elle bougea enfin, détendit ses bras et s’assit sur le rebord de son lit, cherchant ses chaussettes alors qu’elle accusait le coup de cette étrange conversation. L’esprit ailleurs, elle attrapa un bouquin et reprit sa lecture là ou elle s’était précédemment arrêtée, sans trop comprendre le sens des premières phrases qu’elle déchiffra tant son esprit s’était envolé ailleurs.

Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’Aya réapparue à l’embrasure de sa porte, se glissa derrière elle et empoigna ses épais cheveux roux avec lesquels elle joua comme une spécialiste. Immobile, voir tétanisé – Marcy n’avait jamais eu pour habitude qu’on la touche et se montrait réticente dés que quelqu’un tentait une approche – elle la laissa glisser ses doigts dans sa chevelure plus tendue que jamais avant de tourner son visage vers le sien qui lui adressa une moue un peu dépitée. Avait-elle loupé un chapitre ? Quand est ce que sa colocataire lui avait elle proposé qu’elles sortent ce soir toute les deux ? Avait elle mal interprété une de ses paroles ? Elle ne se rappelait en tout cas lui avoir donné son accord et, nerveuse, elle referma son livre.

« Quoi ? »

Elle détesta instantanément sa voix étranglée par la surprise et pris quelques secondes pour reprendre la parole avec l’espèce d’indifférence qui lui était plus caractéristique.

« C'est ridicule, je ne vais pas me déguiser. Parce que c'est ce qu'on aura l'impression que je suis, déguisée. Ou est-ce que tu veux m'emmener ? »

Ajouta t’elle avec méfiance, cherchant vainement à savoir si Aya se jouait d’elle. Mais encore une fois ses motivations semblaient franches, et de toute évidence l’idée de la « relooker » semblait lui plaire. Elle connaissait ça, les filles qui s’amusaient de ce genre de défi à relever, qui voulait à tout prix transformer les vilains petits canard en cygne, être les investigatrices de ces projets fous. Mais, honteusement, Marcy reconnaissait ce soir qu’elle voulait se prêter à l’exercice. Seulement elle n’arrivait à le dire à voix haute, mal à l’aise à cette idée et pas encore certaine de faire un cobaye tout à fait docile.

« Tu es sûre de toi sur ce coup là ? »

Une question à double sens. Était elle vraiment sur de vouloirs s’afficher avec elle, et certaine de savoir correctement « l’arranger ». Car il était hors de question en tous les cas qu’elle s’affiche en talons et jupette, elle espérait encore que, si ce projet été amené à se faire, Aya respecterait certaines limites et ne la forcerait pas à porter des choses qu’elle n’avait aucune envie de revêtir. Marcy découvrait une drôle partie de sa personnalité à l’occasion. Cette envie d’être plus coquette, d’avoir le pouvoir de séduire, jusqu’à très peu de temps lui était parfaitement inconnu. Cette même facette, elle la rejetait de toutes ses forces, elle en avait honte et la simple idée d’être dans une situation ou elle devrait était attirante la plongeait dans le plus grand des malaises. Elle avait beau en observer, des filles de son âge qui se débrouillait avec plus ou moins de maladresse, quand il s’agissait de s’imaginer elle dans leur position, l’idée devenait flou, comme si son esprit trouvait cela si ridicule qu’il ne voulait même pas le mettre en images.
©️ Field of Heroes

_________________
lunatic pandorahighs and lows
   are how I flow



La membre en or + serial voteuse
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/06/2017
Messages : 442
Avatar : Jennie Kim
Crédits : © Tumblr

Âge du perso : 20 ans (25 mai)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■
resistance
esquive■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t667-aya-m-hepburn-la-reine-
MessageSujet: Re: Stiletto heel and leather boot ◊ Aya & Marcy   27.01.18 20:50


Stiletto heel and leather boot


Feat. Marcy Stuart
Le cerveau de la jeune Hepburn bouillonnait d'idée; c'était sa meilleure idée depuis longtemps. Quoi de mieux que de faire de sa compagne de chambre une vrai femme, qui était visiblement en manque de réelle amitié significative et qui risquait d'être une Zeke féminine en devenir, avant qu'il ne soit trop tard. Elle n'avait pas besoin de deux Ezekiel dans sa vie, celui qui le détestait déjà était suffisant. Les idées de look, de coiffures et de maquillage lui passait déjà en tête; elle avait un don, après tout. On avait qu'à regarder la façon qu'elle avait de se vêtir et on pouvait être en confiance... du moins, c'est ce que la brune aimait penser. Mais, au prise par son nouveau projet, continuant de jouer dans la chevelure rousse de sa compagne, elle ignorait la tension qu'elle sentait provenir de la jeune adolescente. Elle arrivait à peine à entendre ce qu'elle lui disait, mais elle dû bien se rendre à l'évidence que l'agitation de sa compagne rendrait le tout bien difficile, si elle se tapait une crise d'anxiété ou quelque chose du genre. Roulant des yeux, Aya prit une pause de sa planification.

"Oh, je t'en prie. Tu te déguisais bien avec mes fringues, il y a même pas dix minutes!" Une mèche de cheveux autour du doigts, Aya se ramenait à l'ordre. Piquer une crise mettrait fin à sa bonne action. "Aujourd'hui, je t'emmènes à une petite fête ultra privée, dans la zone secrète de la serre. Seul les gens les plus branchés de la BGU sont invité, choisis par moi, évidemment." Un petit sourire en coin illumina son visage; elle était visiblement fière de briser sa position de pouvoir.

À la plus grande surprise de la cadet, sa benjamine de se plaint pas plus qu'il le fallait. Peut-être que cette idée ne lui déplaisait pas, après tout ? Sortant de la pièce, Aya revint avec une pile de vêtements et de chaussures qu'elle commença à examiner, se retournant de temps à autres vers sa compagne de chambre. On pouvait y retrouver des robes de toutes les couleurs, de longueurs variées pour toutes les saisons, ou encore des hauts cours, de petites shorts moulantes ou des jupes courtes. Des bottines jonchaient le sols, accompagnés par des talons, des chaussures plates ou avec de hautes semelles; une vrai panoplie digne des grands magasins. La reine des abeilles trillait le tout; une pile de peut-être, non, absolument pas et fort probablement. Une dernier regard vers son "amie", un long et pesant qui la mettrait probablement mal à l'aise, Aya esquissa un sourire et empoigna une série de vêtements, puis la accrocha sur la porte; elle avait visiblement choisit quelque chose: une paire de pantalons ajustés noirs, une chemise blanche, un veston noire ainsi que quelques petits accessoires.

"Marceline. T'as déjà vu mes copines, non ?" Aya adressait visiblement la dernière question de sa camarade. "Mais quelle question. Évidemment que tu les as vu. Bref, c'est moi qui a refait leur garde-robe et elles sont toujours habillés impeccablement. Sans moi, elle ne donnerait pas très chère de leur seconde peau..." Un petit rire. "Enfin, je t'ai trouvé l'habit idéal pour la petite fête. Tu l'enfilera une fois que j'aurai terminé de rendre ton visage plus présentable... et que j'aurai dompté ta chevelure." Un petit sourire incertain, et Aya empoigna un paire de bottines. "Alors, tu enfileras ces bottes. Par expérience, tu seras plus comfortable la-dedans, surtout dans la serre. Les talons sont plus pour les expertes, on attendra que t'ai gravit les échelons de la mode, avant de te laisser sortir de nos quartiers avec une paire aux pieds..."

Prenant place devant la rouquine, la reine des abeilles sorti sa trousse de maquillage. Dégageant les cheveux du visage de la benjamine, Aya eu un petit sourire. "Tu sais, tu as un vraiment beau teint." Appliquant des produits, sentant la jeune femme se raidir et s'agiter, Aya lui agrippa le visage de façon ferme, mais sans mettre de pression. "Et tu as de jolie yeux, on va les mettre en valeur." Un sourire au lèvres, Hepburn se mit en marche; un maquillage simple mais qui la mettrait en valeur, qui tournerait les regards vers elle... mais qui laisserait tout de même les autres admirer son ainé. Satisfaite, ce fut au tour de la tignasse. Un fer à aplatir fut nécéssaire pour en venir à bout, qui fut ensuite dégagé du visage pâle de la jeune femme.

"Et voilà!" Aya observa son travail, un sourire aux lèvres, elle agita ses mains devant ses yeux, comme si elle pleurait de joie. "Je suis si FIÈRE de que j'ai pu accomplir!" La reine des abeilles empoigna l'accoutrement qu'elle avait préparé plus tôt. "Maintenant, enfile-moi sa et on y va!"

Bras croisés, la brune attendait de voir le résultat de ses efforts... en espérant que la gamine ne la laissait pas tomber, évidemment!


Spoiler:
 
©️ Field of Heroes

_________________


Les meilleurs ennemis
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Cadette
avatar
Date d'inscription : 11/05/2016
Messages : 1846
Avatar : Emma Roberts
Crédits : balaclava (avatar)

Âge du perso : 19 ans
Activité : Cadette
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■
resistance
esquive■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t784-marcy-crying-lightning
MessageSujet: Re: Stiletto heel and leather boot ◊ Aya & Marcy   07.02.18 13:10


Stiletto heel and leather boot


Troublée par la tournure de leur entrevue, Marcy ne put tout bonnement exprimer quoi que ce soit à voix haute lorsque sa colocataire l’informa qu’elle l’emmenait en soirée. Ses sourcils s’étaient ostensiblement froncé alors qu’Aya avait quitter la chambre et elle était resté assise sur son lit, immobile, fixant la porte en attendant de voir sa camarade débarquer avec une pile de vêtements finement sélectionnés pour elle. La perspective incongrue de se retrouver un centre d’un groupe qu’elle avait tant observé lui paraissait absurde, la curiosité cependant l’emportait sur l’appréhension et étrangement elle avait envie de donner une chance à cette soirée. Une petite voix à qui elle finirait sans doute par donner raison lui assurait que ce n’était pas une bonne idée, mais Marcy était poussé par une envie irrépressible alors de sortir de sa zone de confort. Elle ne savait pas sur quel compte le mettre, mais elle décida de se laisser porter pour le cours des événements.

Aya débarqua les bras chargés de vêtements et toujours aussi silencieuse, Marcy l’observa faire sa sélection. Il y avait quelque chose de fascinant dans son allure, dans son regard expert qui partait à la recherche de la meilleure association. En attendant le verdict, la rouquine regardait sans vraiment les voir les différents vêtements qui glissaient entre les doigts de sa colocataire et qu’elle brandissait parfois dans le vide, comme pour les imaginer sur le dos de celle qu’elle s’en allait transformer. Cette scène elle l’avait vécu des milliers de fois lorsque, enfant, sa mère un temps avait eu pour lubie de la transformer en petite fille modèle. Se serait mentir que de dire qu’elle n’appréciait pas ces sessions, elle partageait alors un moment privilégié avec une maman trop souvent absente, mais elle détestait le reflet que lui renvoyait le miroir et ne prenait pas la peine de faire semblant que le résultat la convainquait. À la fin de la journée, elle avait toujours des trous dans ses collants, les cheveux débraillés et le vernis de ses chaussures esquinté. Bizarrement, sa mère ne faisait pas de commentaires, mais réitérait toujours l’expérience jusqu’au jour où elle avait définitivement jeté l’éponge.

Sa colocataire finit par accrocher une tenue à sa porte et s’enquit de savoir si Marcy connaissait ses amies. Elle n’eut besoin de lui répondre poliment, Aya le fit pour elle et affirma sans chercher à être modeste qu’elles ne seraient rien sans elle, vestimentairement parlant. La paire de bottes qu’elle lui présenta était convaincante, Marcy approuva le choix de sa colocataire en hochant brièvement la tête, rassurée. Toujours peu décidé à prendre la parole, elle fut reconnaissante qu’Aya ne pointe du doigt son manque flagrant de conversation. Trop occupé à s’occuper de son style, et bien trop focalisé sur la réussite de ce projet, sûrement n’y prêtait elle-même pas attention pour le moment.

La cadette laissa donc Aya s’occuper de son visage. Troublée par la proximité de sa colocataire et nullement habitué à se plier à ce genre d’exercice, elle sentait son corps se tendre lorsque sa colocataire approchait pinceau et autres instruments un peu trop près d’un œil ou de sa bouche, ce qui finit par agacer sa camarade qui attrapa son visage pour le maintenir droit. Ecoutant distraitement ses compliments - elle n'avait pas l'habitude d'en recevoir, aussi ne savait elle trop comment les accueillir - quelques minutes plus tard, c’est à ses cheveux que l’on s’attaqua et après être passé sous un nuage de laque, Aya lui tendit la tenue qu’elle avait sélectionné.

« J’arrive. » Marmonna la rouquine avant de quitter la chambre. Trop pudique, elle ne souhaitait pas se déshabiller devant sa colocataire, aussi se dépêcha t’elle d’enfiler les vêtements étrangement confortables qu’elle lui avait remis dans leur pièce commune plongée dans la pénombre. Son ancienne tenue jetée par terre, elle la ramassa pour retourner dans sa chambre ou, instinctivement, elle se positionna devant le miroir, ridiculement tendue.

Marcy n’avait jamais eu pour habitude d’être très expressive. Elle resta quelques secondes droite, détaillant de haut en bas sa silhouette, familière et à la fois étrangère.

« Je me sens bien là-dedans. »
Bredouilla t’elle sans être tout à fait sûr que ce soit le genre de retour qu’attendait Aya. Mais c’était un fait, la tenue était agréable à porter et Marcy n’avait pas l’impression d’être ridicule. Elle lui ressemblait. « Je crois que j’aime bien. » Reconnu t’elle enfin en se tournant toujours aussi peu détendu vers celle qui avait fait des miracles. Elle cherchait des mots pour la remercier, éviter les phrases toute faites, mais empêtré dans la gêne, honteuse de jeter des coups d’œil vers le miroir pour pouvoir s’observer plus longtemps qu’elle ne l’avait jamais fait, elle ne su comment exprimer le sentiment qui la traversait à cet instant.

Rattrapée bien vite par l’idée qu’il fallait se presser pour arriver à la soirée organisée par Aya, elle emboîta le pas de sa colocataire lorsqu’elle lui fit signe de sortir en croisant ses bras contre sa poitrine. L’apparat ne modifiait pas son attitude, ce qui ne cadrait plus tout à fait avec le look que lui avait dessiné sa camarade.

« Aya, attends. C'est sûrement idiot de te le rappeler, mais j'ai pas vraiment l'habitude de fréquenter ce genre de soirée. » Elle se retint de préciser que ce serait d’ailleurs une première. « Appelle moi Marcy. Personne ne m'appelle Marceline. » Ajouta t’elle en regardant devant elle alors qu’elles continuaient de traverser le couloir.

Se consolant en se promettant de partir si elle se sentait mal à l’aise (après tout elle déduisait, peut être à tord, qu'Aya souhaitait l'exiber un temps pour montrer son talent mais qu'elle ne souhaitait réellement passer beaucoup de temps avec elle au courant de la soirée), Marcy garda ses craintes pour elle mais ne se retint pas de poser une dernière question alors qu'elles quittaient l'aile des dortoires. « Qui est ce que je risque de croiser là-bas ? »

HRP

Spoiler:
 
©️ Field of Heroes

_________________
lunatic pandorahighs and lows
   are how I flow



La membre en or + serial voteuse
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/06/2017
Messages : 442
Avatar : Jennie Kim
Crédits : © Tumblr

Âge du perso : 20 ans (25 mai)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■
resistance
esquive■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t667-aya-m-hepburn-la-reine-
MessageSujet: Re: Stiletto heel and leather boot ◊ Aya & Marcy   18.02.18 23:26


Stiletto heel and leather boot


Feat. Marcy Stuart
Le dévoilement de son projet ne fut pas si long d'attente, au final. Non seulement la petite fut rapide, mais Aya s'occupait en pianotant de façon plus qu'experte sur son portable, répondant à une série de textos qu'elle avait reçu, actualisant status et pages de diverses médias sociaux sur lesquels elle était et en terminant par quelques selfies qu'elle irait poster sur l'une de ses pages le moment venu; sur son blog ou encore sa page perso. Entendant finalement les bottines qu'elle avait choisit pour sa compagne de chambre qui martelait le plancher, la brune releva la tête et admira le travaille. La rouquine s'observa dans le miroir, Aya la suivant dans la pièce, l'observant avec attention, un sourire béant au visage; elle était visiblement très satisfaite de ce qu'elle avait accomplit. Mais l'illumination sur son visage s'assombrit, en voyant le manque de réaction de la benjamine; elle ne la connaissait pas vraiment, mais elle avait compris qu'elle n'était pas du genre à exploser d'émotion, elle était renfermée, mais la reine des abeilles avait tout de même de la difficulté à accepter ce manque de réaction après tout ce travail. Un soupire et un croisement de bras aurait suffit pour montrer son agacement, mais, évidemment, Aya ne pouvait en rester là.

"Je me doutais que tu ne sauterais pas de joie, mais je m'attendais au moins à une plus grande réaction que sa..." Un énième soupire et un petit roulement de yeux accompagnait ses mots. "Je vais me contenter de ton regard ébahi et de ton incapacité à formuler une phrase." Aya lui lança un petit sourire en coin. "Sa te va parfaitement. Je t'avais bien dit que je trouverais la tenue parfaite!" Un petit clin d'oeil et le duo se mit enfin en route vers le centre d'entrainement.

Le duo se déplaçant dans le corridor, on pouvait entendre le son des talons de l'ainé et, quelque chose qui ne se produisait pas souvent, de ceux de Marcy. Visiblement les deux jeunes femmes attiraient les regards, beaucoup sur Aya qui était chose normal, mais encore plus regardait d'un air étonné la jeune rouquine qui était toute refaite. Connaissaient-il la gamine ou était-ce simplement le look qu'elle avait qui attirait l'attention ? La jeune Hepburn se dit que c'était probablement les deux, ce qui esquissait un petit sourire sur son jolie minois. La gamine lui rappela qu'elle n'était pas habituée à ce genre de soirée, en plus de la ramener à l'ordre concernant son nom. Elle était visiblement inquiète, chose normal. Aya se souvenait d'une époque lointaine, qu'elle ne rappèlerait à personne, durant laquelle elle était plus renfermé, après la mort de son père, et ou l'idée de sortir lui faisait froid dans le dos. Sa confiance en avait pris un coup et ce ne fut qu'en allant à Balamb pour y vivre qu'elle put laisser de côté tout sa et se refaire. Zeke avait beaucoup aidé; Aya ne connaissait pas vraiment Marcy, ni le pourquoi du comment elle était comme sa, mais elle espérait qu'en cohabitant ensemble, peut-être qu'elle pourrait au moins amener sa collègue à s'ouvrir un peu. Bien sur elle ne répéterait pas l'expérience trop souvent; elle garderait d'ailleurs ses intentions bien cachés.

"Eh bien, il y aura, évidemment, la crème de la BGU. Mon entourage régulier, Zoe et Beth, quelques garçons; personne que tu connais, en fait." Elle regardait du coin de l'oeil la jeune cadet. "Je sais que sa peut paraître stressant, connaitre personne et tout sa, mais ils sont assez sympathique, bien que beaucoup n'ont pas vraiment de contenu." Elle eut un petit rire. "Mais la musique sera bonne et il y a de la nourriture, c'est l'important, non ?"

Le centre d'entrainement devant elles, Aya se mit sur ses gardes; elle n'avait pas apporter son arme avec elle mais elle avait sa magie ainsi que ses talons; un coup en pleine gueule ne faisait jamais de bien, même à un monstre en furie. Elle espérait seulement que ses vêtements s'en sortirait sans aucune égratignures, tout comme ceux qu'elle avait prêté à sa compagne...
©️ Field of Heroes

_________________


Les meilleurs ennemis
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Cadette
avatar
Date d'inscription : 11/05/2016
Messages : 1846
Avatar : Emma Roberts
Crédits : balaclava (avatar)

Âge du perso : 19 ans
Activité : Cadette
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■
resistance
esquive■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t784-marcy-crying-lightning
MessageSujet: Re: Stiletto heel and leather boot ◊ Aya & Marcy   11.03.18 18:32


Stiletto heel and leather boot


Aya était manifestement déçu par son manque de retour et ne manqua pas de le lui signaler en exprimant son exaspération. Haussant les épaules en signe d’impuissance et mimant de fausses excuses silencieuses avant de rouler les yeux, Marcy pinça ses lèvres avant de se tourner à nouveau vers le miroir. Détaillant sa silhouette avec un peu plus d’attention, elle ne manqua pas de remarquer que ses joues avaient pris une teinte rose lorsque sa camarade de chambre considéra qu’elle avait eu un regard ébahi en se découvrant. C’est que la surprise était de mise, qu’elle appréciait sincèrement cette tenue qui allait à merveille élégance et confort et qu’elle n’avait jamais eu le luxe de trouver son reflet satisfaisant. Non pas qu’elle le juge d’habitude sévèrement, Marcy n’avait pas vraiment d’avis sur la question, elle se trouvait banale et ne portait guère d’attention sur le sujet. Mais ce soir, c’était comme si elle se recouvrait.

Elle emboîta rapidement le pas de sa camarade, non sans oublier de porter ses gants de combat : assez discrets, en cuir, qui laissaient presque à penser qu’ils allaient avec le reste de la tenue. Alors qu’elle les enfilait en tachant de suivre la cadence de sa colocataire – comment faisait-elle pour marcher si vite avec des chaussures pareilles ? – elle l’écouta énumérer la liste des invités. Elle fut rassurée de ne relever aucun nom de sa promotion et d’entendre Aya confirmer qu’elle ne connaitrait personne. Bizarrement c’était un détail qui la rassurait, comme s’il fut plus difficile de profiter pleinement de la soirée avec, à côté de sois, quelqu’un qui vous confirmait du regard qu’il n’était pas dupe. Assez surprise que la jeune femme plaisante sur la vacuité des échanges entre ses amis, Marcy haussa à nouveau les épaules lorsqu’elle affirma qu’une bonne musique et de la bonne nourriture ferait l’affaire pour sauver la nuit.

« J’imagine. »

Étirant ses lèvres qu’elle se retint d’essuyer contre son poignet pour effacer le rouge discret avec lequel Aya les avait colorés, Marcy releva les yeux vers sa camarade après avoir cessé de grimacer. Elle observa d’abord ses cheveux bruns qui se soulevait dans son dos à chaque pas assuré, son menton légèrement relevé et son sourire confiant. Elle était magnifique, elle le pensa encore alors qu’elles marchaient en cadence et finit par détourner son regard, troublé. Elle était encore surprise par sa générosité, par ses conseils et sa douceur, jusqu’à oser s’afficher à ses côtés. Elle avait sans doute ses raisons, ses motivations, Marcy n’était pas certaine de vouloir les connaître et tachait seulement de profiter qu’on lui accorde du temps.

« Merci Aya, pour tout ça. » Commença t’elle en faisant un vague signe de la main, balayant le vide devant elle, comme pour signifier un tout. « Ça me fait plaisir, de pouvoir passer un moment avec toi. » Conclut-elle en enfonçant ses mains dans ses poches. Car si, pour sa part, elle l’avait longtemps observé, on ne pouvait dire qu’avant ce soir elles aient un jour discuté franchement. Jusqu’alors elles s’en étaient tenues à des banalités, des politesses – dans les bons jours – et Marcy n’avait jamais songé que tout cela puisse aller plus loin. Découvrir une nouvelle facette de la personnalité complexe de sa camarade lui plaisait.

Arrivé devant la serre, Marcy suivit Aya qui empruntait déjà une route qu’elle devait connaître par cœur. Le trajet se déroula sans trop de difficultés, des monstres de bas niveau tentèrent de lancer des offensives mais à tour de rôle, les jeunes filles s’en débarrassèrent. Un coup de poing bien placé, un éclair pour les exécuter, elles se débrouillèrent correctement et pour un duo qui n’avait jamais fait ses preuves jusqu’alors, leur équipe fonctionnait plutôt bien. Une fête, ça se méritait, au garden de Balamb ! Mais quand elles arrivèrent à quelques mètres du balcon, les combats, aussi simples soient-ils, lui avait causé quelques sueurs froides. Marcy n’était pas certaine d’être aussi propre sur elle qu’au moment de leur départ mais Aya, elle, était toujours aussi miraculeusement impeccable.

« Il ne fallait pas que je ramène quelque chose ? » S'inquiéta t'elle naivement, en fronçant légèrement les sourcils. « Toi c'est bon, tu apportes un nouveau sujet de discussion, avec lequel ils vont pouvoir s'amuser, mais moi ? » Pensa t'elle à voix haute en se désignant, sans éméttre de jugement, mais faisant une sorte de constat qui ne semblait nullement l'embêter. Finissant par considérer que cela ne poserait pas franchement de problème mais tout de même légèrement intimidé par la suite, Marcy désigna le balcon secret du regard en fourrant ses poings dans ses poches, avant de se rapporter à Aya. « Après toi. »
©️ Field of Heroes

_________________
lunatic pandorahighs and lows
   are how I flow



La membre en or + serial voteuse
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Stiletto heel and leather boot ◊ Aya & Marcy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stiletto heel and leather boot ◊ Aya & Marcy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un commandant de U-boot parmi tant d'autre
» [DBC] Das Boot Création V2
» [IRL] Das Boot racheté par Big Point
» Das Boot version VIIa
» GOODIES DAS BOOT 2010-2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Have A Break :: RP abandonnés-