AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ooops, I Did It Again ( with Marcy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Résistant(e) de Timber
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 167
Avatar : Alexander Vlahos
Crédits : Lya

Âge du perso : 22 ans
Activité : Forgeron - pêcheur
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura
resistance■(■)
esquive■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t285-zael-le-plus-grand-de-t
MessageSujet: Ooops, I Did It Again ( with Marcy)   30.11.17 18:30

La fin de l'hiver était une excellente nouvelle pour nous les pêcheurs. On se les gelaient moins sur le bateau et on pouvait aller plus souvent à la mer. L'hiver était dur pour toutes personnes qui travaillaient à l'extérieur. Il était certain que ça me changeait de la chaleur de la forge...C'était aussi la première fois que j'avais passé cette saison en dehors des murs. Mon père n'avait pas arrêté de me couver comme un bébé, me faisant porter écharpe et bonnet, même si après ça devait sentir le poisson.
Ca avait donc été un peu calme ces derniers mois et j'avais pu en profiter pour faire mes achats de Noël et envoyer un cadeau à Willys. Elle était toujours à Deling mais ça avait l'air d'aller mieux depuis la dernière fois que je l'avais appelé. Ce qui était une bonne chose et j'étais très content. J'avais une jolie maison que le père de Tallulah nous avait gentiment prêté, et mon père était un peu moins chiant depuis que l'on s'était installé là bas. C'était sur que dormir là bas ce n'était pas pareil que dans une chambre d'hôtel.

Enfin bon, j'étais parti avec un seau chez notre fournisseur pour le remplir de nourritures pour poissons afin de les appâter dans nos filets quand on allait travailler. Seulement j'avais oublié le couvercle en partant et je faisais donc très attention où je marchais. Je ne regardais donc pas devant moi et rentrais dans quelqu'un. Le choc me faisait tomber par terre sur les fesses. J'avais aussi renversé la moitié de mon seau.

- Oooh

Je relevais la tête vers l'obstacle responsable de mon malheur. Une chevelure rousse. Que je connaissais très bien et que je tenais à éviter. A chaque fois qu'elle était dans le coin, ma maladresse était encore pire. Comme maintenant. Il n'y en avait pas seulement sur le sol mais aussi sur mes vêtements et le pantalon de la demoiselle. Allez savoir comment ça avait réussi à arriver là. Désolé une seconde, j'éclatais de rire en voyant la tête qu'elle faisait. Alors que ce n'était pas drôle, en vérité. C'était du gâchis et j'allai bien galérer à ramasser les grains sur les pavés. Mon patron allait encore soupirer et me traiter de maladroit, me disant encore une fois de faire attention la prochaine fois, et surement aussi me frapper gentiment la tête avec le couvercle oublié. Je finissais par me relever, ignorant le regard des passants qui passaient à côté de nous.

- Décidément, nos rencontres sont toujours aussi percutantes


Plaisantais je pour détendre l'atmosphère. L'humour, c'était l'un de mes points forts même si Willy & Flora m'affirmait que j'en faisais trop.

_________________

signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Cadet
avatar
Date d'inscription : 11/05/2016
Messages : 1668
Avatar : Sadie Sink
Crédits : ABΔИDON (avatar) astra (sign)

Âge du perso : 16 ans
Activité : Cadette
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t784-marcy-crying-lightning
MessageSujet: Re: Ooops, I Did It Again ( with Marcy)   02.12.17 15:31


Oops, I Did It Again


Assise sur le perron, les coudes sur les genoux et les doigts enroulés autour des lanières de son sac à dos, Marcy inspectait le bout de ses chaussures le visage fermé. Elle comptait les secondes, se questionnant sur l’heure à laquelle elle devrait partir si ses parents ne se présentaient pas. Sûrement avaient ils oublié, comme tant d’autres fois, qu’aujourd’hui elle venait leur rendre visite. Peut-être la réprimanderaient ils gentiment, après tout, c’est vrai, elle ne leur avait pas confirmé qu’elle pouvait passer cette après-midi avec eux et avec des esprits aussi libres que les leurs, souvent fallait il prendre les choses en main et leur rappeler plutôt deux fois qu’une leurs rendez-vous et autres engagements.

Ramenant une mèche de cheveux derrière son oreille, la rouquine releva son menton et plissa les yeux, aveuglée par la lumière. Il faisait frai mais beau, sûrement serait il idiot de ne pas en profiter et même si le cœur n’y était pas, elle préférait encore arpenter la ville plutôt que d’attendre indéfiniment le retour de ses artistes de parents. Elle n’était même plus très certaine de vouloir les voir, peut être rentrerait elle à la BGU si elle ne les croisait pas dans le centre. Sans enthousiasme elle se hissa sur ses jambes trop courtes et s’enfonça dans les rues de la petite bourgade.

Marcy tentait sincèrement de ne pas en tenir rigueur à ses parents et refusait de peindre un portrait trop sévère d’eux. Ils étaient brillants, fusionnels et fascinants, il était surprenant à vrai dire qu’ils aient voulu s’encombrer d’un enfant et elle s’était déjà demandée si elle avait été une erreur ou un caprice. Dans les deux cas elle était de trop, aussi s’était-elle faite très tôt discrète. Ils la couvaient pourtant quand ils se rappelaient qu’ils avaient une fille, sans mesure, comme ils en avaient l’habitude. Avec eux c’était tout ou rien, la démesure était reine dans le royaume fragile des Stuart aussi était il étonnant que l’addition des deux esprits libres de ses parents aient donné pour résultat le sien. Terre-à-terre. Sans imagination.

Perdu dans ses pensées, les yeux toujours rivés sur le bout de ses vieilles baskets, Marcy percuta lourdement la silhouette d’un individu qui la surplombait d’une vingtaine de centimètres. Pourtant ce n’était pas elle qui était tombée, mais lui, lui, encore lui, qui s’esclaffa en croisant son regard ahuri. Les paumes ouvertes vers le ciel en signe d’incompréhension et la bouche grande ouverte, la rouquine inspecta son pantalon recouvert d’une étrange mixture qui s’était rependu tout autour d’eux avant de toiser le pécheur hilare qui trouvait encore la force de s’amuser de leurs maladroites rencontres.

« Percutantes… Ouai… C’est le mot… »


Grommela t’elle mal à l’aise et les joues en feu en nettoyant son jean d’un revers de la main. Elle finit par s’avancer vers le malheureux et bien qu’il fut l’ainé du duo, se hasarda à lui présenter son aide pour qu’il se remette sur pied. Pourquoi fallait-il que le sort s’acharne sur eux ? Ce n’était pas la première fois que ce genre de scénario se répétait et bien qu’elle ne soit pas du genre paranoïaque, Marcy commençait à se poser des questions.

« Est ce que ça va aller ? »

Le questionna t'elle tout de même en fourrant ses poings au fond de ses poches, désignant du menton les drôles de granules qui formaient une ronde autour d'eux.
©️ Field of Heroes

_________________


Crying Lightning.
Marcy Stuart ☽ Tomorrow is another day and you won’t have to hide away. You’ll be a woman, girl! But for now it’s time to run, it’s time to run!


La membre en or + serial voteuse
Revenir en haut Aller en bas
Résistant(e) de Timber
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 167
Avatar : Alexander Vlahos
Crédits : Lya

Âge du perso : 22 ans
Activité : Forgeron - pêcheur
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura
resistance■(■)
esquive■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t285-zael-le-plus-grand-de-t
MessageSujet: Re: Ooops, I Did It Again ( with Marcy)   06.12.17 19:36

Quelqu'un de croyant penserait surement que ce n'était pas simplement une coïncidence mais le destin. De toujours avoir un accident avec la même personne. Moi je pensais simplement que la jeune fille me portait malheur. Enfin, j'étais déjà maladroit de nature, alors ça serait surement tombé sur quelqu'un d'autre de toute manière. C'était obligé que le seau n'allait pas arriver en entier jusqu'au port. Comme si c'était écrit - mais après comment et où, surprise. Comme par hasard j'avais aussi laissé le couvercle alors c'était perdu d'avance dès le début. Je ne pouvais m'en prendre qu'à moi même je le savais. Combien de fois quand j'étais à l'école j'avais oublié ma trousse, mes devoirs ou un livre ? Beaucoup trop vous répondrait mes professeurs. Pour sur que je leur en avait fait baver, entre ça et les chutes dans la cour pendant la récréation. J'étais le roi pour courir et trébucher au final. Et avec l'âge ça ne s'était manifestement pas amélioré. J'arrivais encore à finir par terre en me faisant moi même des croches pieds. Haha. Mais j'en rigolais plus qu'autre chose. Ma maladresse me mettait dans la mouise parfois mais elle me sauvait aussi de beaucoup de situation. Comment ? Et bien une fois il m'étais déjà arrivé de me faire poursuivre par un monsieur pas très content, de tomber et de faire tomber un baril d'huile. Le liquide avait inondé le béton et vous imaginez bien que le pauvre bougre avait glissé. En y repensant, c'était assez marrant. Digne d'un cartoon.
La situation actuelle n'était pas non plus si différente d'une scène de dessin animé. Entre moi par terre entouré de mes granulés et la rouquine qui avait l'air exaspéré. Elle m'avait tout de même aidé à me relever. Elle avait de la poigne dis donc.

- Tu en as de la force dis donc ! Tu fais de la boxe ?

Il ne m'effleurait même pas l'idée que l'on était à Balamb, et que ça pouvait tout simplement être une future mercenaire. J'étais déjà chanceux de connaître Megara et Kate que je pensais pas en croiser une autre.

- Oh t'en fais pas, je vais les rassembler et les ramasser

La rassurais je avec un sourire suite à sa question. Enfin ça s'était avant qu'un chien vienne mettre sa truffe dans mes affaires. Je ne riais plus à ce moment là et tentait de faire dégager l'animal - mais c'était dur quand on ne voulait pas lui faire mal.

- C'est pas pour toi, file ! T'es pas un poisson ! Allez !

_________________

signature by anaëlle.


Dernière édition par Zael Alvein le 12.12.17 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Cadet
avatar
Date d'inscription : 11/05/2016
Messages : 1668
Avatar : Sadie Sink
Crédits : ABΔИDON (avatar) astra (sign)

Âge du perso : 16 ans
Activité : Cadette
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t784-marcy-crying-lightning
MessageSujet: Re: Ooops, I Did It Again ( with Marcy)   07.12.17 21:14


Oops, I Did It Again


Marcy ne savait pas tellement comment se comporter devant ce drole d'inconnu qui, contrairement à elle qui s'en inquiétait, semblait s'amuser de leurs collisions grotesques. L'espace d'un instant elle l'avait trouvé suspect avant d'abandonner l'idée qu'il puisse être d'une quelconque manière dangereux. Bien sûr restait la méfiance, elle avait les pieds sur terre et ne cherchait pas spécialement à interpréter le fait qu'une catastrophe survienne à chaque fois qu'ils se croisaient mais elle allait finir par s'interroger sérieusement.

D'habitude Marcy se faufilait toujours pour échapper à son curieux maladroit, elle baragouinait une excuse ou répondait à celle du pêcheur par un bref signe de tête avant de slalomer dans les rues de Balamb pour lui échapper. Mais aujourd'hui elle etait résolu à connaître son identité, a en savoir plus sur ce drole de type à qui elle n'arrivait à donner un âge. Alors pour la première fois elle lui avait posé une simple question après l'avoir aidé à se relever. Lorsque lui, lui demanda si elle faisait de la boxe, elle se contenta de hausser les épaules en enfonçant ses mains dans ses poches après avoir réajuster les lanières de son sac à dos.

Quelque chose dans le genre...

Elle ne voulait pas crier sur tous les toits qu'elle etait une élève de la BGU. Après tout c'était un fait connu des Balambiens et elle n'était pas assez à l'aise avec le pêcheur pour lui livrer ce genre d'information. Et si on la testait ? Non, c'était stupide...

Plongée dans ses pensées, les sourcils légèrement froncé, son visage devint moins sévère lorsqu'un chien vint s'attaquer au contenu du sceau du pauvre marin. Il lui avait fait assez de peine comme ça en lui annonçant qu'il allait ramassé et récupérer tout ce bazar, si en plus un animal devait en dévorer une partie...

Hey ! Vient par là.

Lança Marcy en détournant l'attention du chien avec une friandise. La bête renonça à manger ce qui devait être un festin pour les poissons et lécha la main de la cadette qui caressa affectueusement sa tête en le maintenant près d'elle.

Comment est ce que vous expliquez qu'il nous arrive toujours... ça ?

Demanda t'elle en plissant légèrement ses yeux agressé par le soleil, encore occupée à prendre soin du chien qui espérait laper plus de sucre dans sa main. Elle espérait bien repartir l'esprit plus clair et avec une idée précise de qui était son drôle de locuteur.  
©️ Field of Heroes

_________________


Crying Lightning.
Marcy Stuart ☽ Tomorrow is another day and you won’t have to hide away. You’ll be a woman, girl! But for now it’s time to run, it’s time to run!


La membre en or + serial voteuse
Revenir en haut Aller en bas
Résistant(e) de Timber
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 167
Avatar : Alexander Vlahos
Crédits : Lya

Âge du perso : 22 ans
Activité : Forgeron - pêcheur
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura
resistance■(■)
esquive■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t285-zael-le-plus-grand-de-t
MessageSujet: Re: Ooops, I Did It Again ( with Marcy)   12.12.17 21:27

Quelque chose dans le genre ? C'était une réponse très intrigante. La rouquine avait peut être des secrets qu'elle ne désirait pas divulguer. Ce qui était logique, pour un secret. Tout le monde savait pourtant que j'étais capable de tenir ma langue. Sinon, la résistance de Timber ne m'aurait pas laissé entrer malgré mon père. Bon il y avait surement une ou deux fois où en échange de nourriture j'avais donné le numéro de téléphone de mes amies à des garçons. Mais ce n'était rien de dramatique?. Sauf pour moi après, quand elles apprenaient que c'était de ma faute si elles s'étaient retrouvé harcelés d’appels et de sms. Ca me paraissait être hier tout ça alors que c'était maintenant il y avait presque 10 ans. Le temps passait drôlement vite. J'allai bientôt avoir 22 ans même si ma cousine me disait que ça serait bien que je grandisse un peu. Pourtant je ne me trouvait pas si petit que ça. Elle faisait vraiment des réflexions étranges parfois Flora.
Enfin bon, toujours est il que je savais que c'était important les secrets et donc je n'allai pas insister plus longtemps sur la nature de la force de l'adolescente en face de moi. Si bien sur elle en était une. Je connaissais pas mal de monde qui ne faisait pas leur âge. Comme Tallulah par exemple. Avec sa petite bouille d'enfant on pourrait aisément la faire rentrer discrètement dans une école parmi les élèves alors qu'on était né la même année. Donc voilà, peut être que mon interlocutrice avait en fait 30 ans. Elle n'avait cependant pas remis mon tutoiement, alors j'avais dû voir juste sur son jeune âge. Bon par contre, le fait de me faire vouvoyer me faisait sentir vieux tout d'un coup. Elle était gentille d'avoir fait diversion avec le chien, qui était parti pour lui bouffer la main à cette allure. J'aimais bien les animaux mais pas trop quand ils me léchait.

- S'il te plaît tutoie moi, je suis encore jeune et vigoureux !

La suppliais je avec un sourire avant de profiter que le chien soit occupé pour récupérer mon seau et commencer à faire des tas avec les granulés tombés par terre. Ca n'allait pas être évident de tous les ramasser.

- Hum...je sais pas trop...Dame fortune ne semble pas beaucoup nous apprécier quand on est dans le même coin haha

Pour ma part, elle ne m'avait jamais vraiment aimé personnellement depuis ma naissance. Oh certes, j'avais réussi à échapper aux soldats Galbadiens et à trouver un boulot, mais il m'arrivait toujours des bricoles. Comme le jour où j'avais fait la connaissance de Kate et que j'avais cassé le pied de table de l'atelier de mon patron. Heureusement qu'elle avait été là pour m'aider à réparer ce malheureux accident.

- Enfin bon, je te rassure je suis maladroit tout le temps, pas qu'avec toi


Rajoutais je en relevant la tête vers elle. Le soleil faisait rayonner ses cheveux roux et c'était très beau. Ca faisait un peu coucher de soleil. Ou l'aube ? Je voyais plus celui là vu que je me levais tôt tous les matins pour aller pêcher.

- J'adore tes cheveux !


Déclarais je innocemment. Je n'étais pas du tout en train de la draguer. Je n'avais d'ailleurs jamais fait ça de ma vie. J'étais bien trop...timide pour faire ça. Et puis je n'en avais jamais eu besoin pour attirer les filles, involontairement mon humour suffisait.

_________________

signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Cadet
avatar
Date d'inscription : 11/05/2016
Messages : 1668
Avatar : Sadie Sink
Crédits : ABΔИDON (avatar) astra (sign)

Âge du perso : 16 ans
Activité : Cadette
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t784-marcy-crying-lightning
MessageSujet: Re: Ooops, I Did It Again ( with Marcy)   14.12.17 11:43


Oops, I Did It Again


Ce garçon la ne semblait lui vouloir du mal mais Marcy restait méfiante, attendait d'en apprendre plus sur son compte avant de baisser sa garde. Quand il réclama qu'elle le tutoie, elle se contenta d'approuver d'un signe de tête, notant la requête bien qu'elle ne soit pas certaine de réussir à l'honorer immédiatement. Cela surprenait ses interlocuteurs de la découvrir si poli, Marcy pouvait être ce que d'aucuns qualifiais de vieux jeu avec ses ainés lorsque d'une manière ou d'une autre ils l'impressionnaient.

Caressant distraitement la tête du chien qui à défaut de trouver plus de nourriture réclamait maintenant de l'affection, la rouquine observa le visage du pécheur lorsqu'il concéda qu'ils avaient dû contrarier Dame fortune. Il ne s'agissait peut-être que de ça, d'un malheureux concours de circonstances. Le jeune homme ajouta qu'il était de nature maladroite et elle se retint de commenter qu'elle avait eu tout le loisir de s'en rendre compte.

Et puis, de façon impromptue, l'inconnu glissa un commentaire sur sa chevelure et elle releva son visage vers lui, fronçant légèrement les sourcils en détaillant les yeux bleus de son interlocuteur avec la réserve qu'on lui connaissait.

- Ah... Merci.


Se contenta t'elle de répondre, un peu surprise. Elle n'était pas plus douée pour accepter les compliments que pour les retourner. La remarque du pêcheur semblait innocente, à vrai dire il lui donnait presque l'impression d'être plus jeune qu'elle à cet instant, mais elle suffit tout de même à la déstabiliser. Changeant de position en raclant sa gorge, la rouquine renifla en se redressant, rangeant ses mains dans ses poches après avoir caressé une dernière fois la tête de l'animal à ses pieds.

Au même instant, trois garçons de Balamb passèrent derrière le pêcheur et l'un d'eux lui flanqua un coup pour le déstabiliser. Sans surprise l'équilibre du pauvre garçon fut mis à mal et les granulés qu'il s'était acheminé à rassembler se déversèrent à nouveau sur le sol. Aussitôt, le rouge de la colère monta aux joues de Marcy.

- Hé ! Excuse toi !

Lança t'elle en direction du fautif qui les raillèrent avant de passer son chemin en ignorant le curieux duo. Ni une ni deux, la rouquine fonça vers le petit groupe qu'elle connaissait bien, trois adolescents à peine plus âgés qu'elle qui zonaient la plupart près du temps près du port. Trois imbéciles qui entre deux bières faisaient des commentaires malvenues sur ceux qui avaient le malheur de croiser leur route.

- Je te parle crétin !

L'apostropha t'elle une dernière fois avant d'attirer enfin son attention. De concert, les trois se retournèrent et ricanèrent en faisant face à la petite bonne femme qui les épiait les poings fermés. Elle détestait ce genre d'idiots, fort quand ils étaient en bande, perdue si elle les avait affrontés en tête-à-tête. Ils s'observèrent silencieusement quelques secondes avant que l'un d'eux décide de partir au front, de faire un pas vers la gamine et de lancer sa première invective.

- Tiens, la sauvage. Tu te retrouves encore dehors ? Ta mère fait encore le tapin, elle t'as pas laissé rentrer chez toi ?

Première. Et dernière. Marcy abattit son poing dans le visage du garçon, sentit l'arrête de son nez craquer sous ses phalanges et l'observa se courber alors que ses acolytes, surpris, ne réagirent pas immédiatement. Et le pauvre pecheur dans son dos se faisait embrigader dans cette sale affaire, à moins qu'il ne prenne ses jambes à son cou...
©️ Field of Heroes

_________________


Crying Lightning.
Marcy Stuart ☽ Tomorrow is another day and you won’t have to hide away. You’ll be a woman, girl! But for now it’s time to run, it’s time to run!


La membre en or + serial voteuse
Revenir en haut Aller en bas
Résistant(e) de Timber
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 167
Avatar : Alexander Vlahos
Crédits : Lya

Âge du perso : 22 ans
Activité : Forgeron - pêcheur
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura
resistance■(■)
esquive■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t285-zael-le-plus-grand-de-t
MessageSujet: Re: Ooops, I Did It Again ( with Marcy)   20.12.17 19:20

Marcy n'avait pas l'air d'être habitué à avoir des compliments. Pourtant avec une chevelure pareille ça m'étonnait beaucoup. Moi j'étais juste un brun frisé aux yeux bleus. Ca avait son charme quelque part mais ce n'était pas du tout original. Bon en même temps si j'avais été roux je me serai posé des questions sur mes parents. J'avais plus hérité de mon père que de ma défunte mère qui était très belle femme aux cheveux blonds.
Alors que je m'amusais à ramasser mes bêtises, je sentais soudainement un coup qui me déstabilisait et me faisait tomber sur le sol. Les granulés se retrouvaient à nouveau éparpillés sur le sol. Et là on ne pouvait pas dire que c'était de ma faute. Légèrement en colère je me redressai alors que l'adolescente ordonnait à l'individu qui m'avait attaqué de s'excuser. Enfin, vu qu'il l'avait fait exprès ça serait bizarre de me demander pardon...C'était un trio d'idiots, comme il y en avait partout. A plusieurs ils se croyaient invincibles alors que tout seul, il se ferait pipi dessus. Alors que j'allai dire à la rouquine de laisser tomber, celle-ci leur courrait déjà après pour leur barrer la route. L'insulte semblait avoir fait mouche, et les trois brutes s'étaient retournées vers elle. Oh oh. Est ce que c'était le moment où je devais partir et tant pis pour la demoiselle ? Non, ça serait pas digne d'un héros. Elle allait se faire massacrer - et en plus je m'en voudrais à mort. L'un d'eux s'était avancé, insultant la mère de l'adolescente. Une très mauvaise idée vu que quelques secondes après il se faisait péter le nez. Et béh, elle avait un beau crochet du droit. Les deux autres ne tardèrent pas à vouloir venger leur copain et c'était là que je devais rentrer en scène. Prenant le seau, je m'en servais pour attaquer un adversaire avec en pleine tête. Ce n'était pas une épée mais bon. 2 contre 2 ca allait bien le faire. Le 3ème était bien trop occupé à arrêter son nez de saigner et à gémir de douleur dans un coin.

- Tu fais ça souvent ?


Demandais je à Marcy après avoir maladroitement esquivé un coup. Marcy, elle, se débrouillait comme une chef, à croire qu'elle faisait ça tous les jours. Mon ennemi avait cependant fini par saisir mon seau et je tirais de toute mes forces sur la lanière pour le récupérer. L'autre en face se foutait de ma gueule.

- Rend le moi !

Il avait fini par lâcher et je me retrouvai les fesses par terre quelques mètres plus loin. Je grimaçai légèrement de douleur avec l’atterrissage qui n'avait pas vraiment été des plus doux. J'aurai bien aimé que Megare ou Kate soient là pour arrêter cette ridicule bagarre. Et contre toute attente,
c'était le chien de tout à l'heure qui venait à mon secours, sautant sur mon adversaire. J'en profitais pour attraper la rouquine par la main.

- On y va !

Je ne la laissais pas discuter, regardant du coin de l'oeil la pauvre brute qui lui avait servi de puching ball. Je me mettais ensuite à courir, entraînant l'adolescente avec moi. Mon seau à présent quasiment vide se balançant de l'autre côté de ma main libre. Au moins je pourrais toujours dire que je m'étais fait embêter par un groupe au lieu d'être tombé

_________________

signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Cadet
avatar
Date d'inscription : 11/05/2016
Messages : 1668
Avatar : Sadie Sink
Crédits : ABΔИDON (avatar) astra (sign)

Âge du perso : 16 ans
Activité : Cadette
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t784-marcy-crying-lightning
MessageSujet: Re: Ooops, I Did It Again ( with Marcy)   22.12.17 19:39


Oops, I Did It Again


Son poing venait de s'écraser sur le visage de l'adolescent et tous restèrent quelques instants interdit en observant le sang couler entre les doigts du malheureux. Marcy prit une longue inspiration, releva la tête vers le reste du groupe et ils se toisèrent encore quelques secondes sans qu’il ne se passe rien. Aucun ne savait comment réagir, pas plus la cadette que les balambiens, seules les jérémiades du blessé brisaient l’étrange silence qui était retombé sur la petite assemblé. Ils n’avaient certainement pas pensé que la situation tournerait à leur désavantage et ce qu’il leur restait de dignité devait leur souffler de ne pas s’en prendre à une fille. Aussi hésitaient ils, maladroits, droit mais agités devant la gosse qui les dévisageait avec colère.

La main d’un des types fendit l’air et s’abattit sur sa joue, elle entendit les protestations du troisième « Mec, calme toi, c’est qu’une gamine ! » mais un bruit sourd dans son dos lui appris que son curieux maladroit s’était mêlé de l’affaire et s’en prenait déjà à l’un des adolescent en lui donnant des coups de sceau. Elle se redressa à temps pour éviter de justesse un autre coup et rencontra brièvement le regard perdu de son assaillant qui, de toute évidence, ne savait lui-même pas ce qu’il était en train de faire. Il finit par reculer d’un pas en reniflant avec dédain, presque effrayé par son geste, sa main droite légèrement tendue en l’air, comme s’il avait honte qu’elle ait pu s’abattre plus tôt sur le visage de l’impertinente. Marcy se tourna alors vers le pécheur qui se débattait avec le troisième membre du groupe, ils se disputaient le sceau, comme possédé, donnant l’impression que cela fut l’objet le plus précieux qui soit. Excité sans doute par ce semblant de bagarre ridicule, le chien qui était resté en retrait jusqu’alors finit par japper férocement et effraya le groupe d’adolescent. Marcy eut juste le temps de voir l’un d’eux soulever celui qu’elle avait frappé avant que le pécheur ne l’entraîne dans une rue adjacente.

Son sac à dos l’empêchait de suivre correctement la cadence et elle sentait son contenu se soulever au rythme de la course. Arrivé près du port, elle s’arrêta, les joues rouges et les cheveux en désordre, reprit sa respiration et s’assit sur le palier d’une petite maison. Retenant vainement un sanglot, elle finit par fondre en larmes.

C’était la goutte d’eau qui avait fait déborder le vase diraient certains. Connu pour être particulièrement émotive, derrière ses airs de brutes Marcy n'en menait jamais large. L'invective et le coup l'avait sonné, l'absence repetté de ses parents qui oubliaient jusqu'à son existance l'attristait bien plus qu'elle ne voulait l'admettre et entendre des propos injurieux à l'encontre de sa mère lui rappelait qu'on contiunuerait de se servir de cet idée pour la blesser. Pourtant à peine son chagrin avait-il explosé qu’elle effaça ses gosses larmes en les balayant d’un geste vif de la main. Elle souffla bruyamment, réajusta les lanières de son sac et contempla le bout de ses baskets usées en serrant la mâchoire. Marcy se souvint de la question du garçon au millieu de la tumulte, « tu fais ça souvent ? » mais ne consentît pas à lui répondre, elle observa plutôt son sceau désespérément vide avant de relever la tête vers le marin.

« C’est nul, pour ton sceau. Est-ce que tu dois en racheter ? »

Elle ne savait pas bien à quoi devait servir son contenu mais il ne traversait pas la ville avec tout ça pour rien, autant s’enquérir de ce qu’il comptait faire maintenant. Passant son poing sous son nez humide, elle secoua la tête et continua.

« Tu les connais ? Ils sont bêtes mais fait quand même attention, ils peuvent te tomber dessus. »

Préféra t'elle l'avertir en tournant la tête vers la rue qu'ils avaient emprunté, s'attendant presque à voir les trois adolescents débouler. Elle se rappela pourtant du regard effrayé de l'un d'eux, de l'absence de réaction de l'autre, cela ne l'empêchait pas de craindre que le pecheur puisse avoir des ennuis.
©️ Field of Heroes

_________________


Crying Lightning.
Marcy Stuart ☽ Tomorrow is another day and you won’t have to hide away. You’ll be a woman, girl! But for now it’s time to run, it’s time to run!


La membre en or + serial voteuse
Revenir en haut Aller en bas
Résistant(e) de Timber
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 167
Avatar : Alexander Vlahos
Crédits : Lya

Âge du perso : 22 ans
Activité : Forgeron - pêcheur
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura
resistance■(■)
esquive■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t285-zael-le-plus-grand-de-t
MessageSujet: Re: Ooops, I Did It Again ( with Marcy)   27.12.17 16:23

On pouvait dire que cette journée avait été forte en aventure. Moi qui pensais juste passer chez le fournisseur et rejoindre ensuite le bateau tranquillement, je m'étais lourdement trompé. A croire que la jolie rousse me portais vraiment la poisse. Après m'être étalé par terre en la percutant, on s'était ensuite bagarrer avec un groupe d'adolescent. Heureusement, je n'étais pas blessé. Je devais avoir juste une grosse marque sur la joue vu qu'elle me faisait mal. Mon père allait piquer une crise - et j'allai devoir le persuader de ne pas aller retrouver le mec qui m'avait fait ça. Il était super-protecteur envers moi et parfois c'était tout de même flippant. Quand j'étais un enfant, une grand mère m'avait frappé - pas trop fort - le crâne avec sa canne parce que j'embêtais sa petite fille. Je peux vous dire que quand je suis rentré en pleurant à la maison, la grand mère elle m'a plus jamais approché...A mon âge, je ne rapportais bien sur plus rien à mon père. J'étais suffisamment grand pour me débrouiller tout seul - malgré ma maladresse. J'étais aussi assez intelligent pour savoir quand il fallait fuir. Même si j'étais courageux et l'adolescente féroce, on ne faisait pas le pois face à des grosses brutes qui pourraient nous piétiner avec leurs bottes toutes sales. J'avais donc profité de la diversion du chien pour m'enfuir avec la rouquine.

On avait finit par s'arrêter et je me pliais en deux, les mains sur les genoux pour tenter de reprendre mon souffle. Ah il allait falloir que je me remette à la course, je me ramollissais depuis qu'on avait quitté Timber. Il n'y avait plus soldats à échapper. J'entendais des pleurs soudainement et me redressais, gêné face à cette situation. Je ne connaissais pas trop l'adolescente. Est ce qu'elle pleurait parce qu'elle avait mal ? Ou pour autre chose ? Je savais aussi qu'il y avait aussi des filles qui détestaient être consolé et préférais se calmer toute seule. Vu ce que j'avais vu tout à l'heure j'optais pour le silence, regardant mes pieds. Elle avait fini par se calmer, et comme si rien ne s'était passé - à part qu'elle avait les yeux légèrement rougies - elle m'avait questionné sur mon seau. Ou plutôt le contenu qui avait du coup, disparu.

- Oh...zut...si je reviens les mains vides ça va pas le faire...je vais devoir payer de ma poche par contre...c'est nul

Je reprenais ses mots avec un sourire. La situation aurait pu être pire. Finir avec une jambe cassée par exemple ou sans aucun seau dans les mains. Heureusement qu'il était très solide d'ailleurs.

- Hum...non je crois pas. Ce ne sont pas des gens avec qui je traînes ça ! Et si ils m'embêtent je peux leur envoyer des Seeds

Ce n'était pas que je me vantais. Mais c'était quand même super classe d'avoir des célèbres mercenaires dans ses amis. Peu importe ce que Cydaée ou les journaux pouvaient raconter, à mes yeux ils étaient toujours des héros. Des personnes pour lesquelles j'avais une profonde admiration.

- C'est plutôt toi, d'ailleurs, qui devrais faire attention ! Il y en a un qui va se souvenir de ton visage pendant un bon moment en se regardant dans la glace  

Je faisais bien sur référence au mec à qui elle avait pété le nez. Ca devait faire vachement mal. Jusqu'à maintenant, à part mon poignet, je n'avais jamais eu rien de cassé. Des bleus, ça oui. Un vrai Koyo.


_________________

signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Cadet
avatar
Date d'inscription : 11/05/2016
Messages : 1668
Avatar : Sadie Sink
Crédits : ABΔИDON (avatar) astra (sign)

Âge du perso : 16 ans
Activité : Cadette
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t784-marcy-crying-lightning
MessageSujet: Re: Ooops, I Did It Again ( with Marcy)   27.12.17 17:53


Oops, I Did It Again


Marcy renifla bruyamment en passant sa manche sous son nez humide. Le pécheur n’avait pas fait la moindre allusion à sa crise de larmes et elle lui en était reconnaissante. Fébrile mais décidée, la rouquine avait embrayé sur un nouveau sujet de conversation, comme pour lui donner l’autorisation de passer à autre chose et s’excuser silencieusement de l’avoir mis mal à l’aise. Elle n’aurait pas plus su que lui comment réagir face un ou une inconnue qui sans prévenir se serait brisé devant ses yeux, inutile de s’appesantir plus longtemps sur ce moment gênant.

Embêtée par le mauvais coup du sort qui avait frappé le pauvre pécheur, Marcy pinça ses lèvres alors que ses mains glissaient le long des lanières de son sac à dos. Sans plus réfléchir, alors qu’il l’avertissait connaître des SEEDs, elle fouilla le fond de ses poches à la recherche de quelques gils. Ainsi donc son mystérieux maladroit s’était lié à des mercenaires. Rien d’étonnant lorsqu’on vivait à Balamb après tout, cela la rassurait un peu pour la suite. Les brutes épaisses dont ils avaient croisé la route se détourneraient sans doute de la sienne la prochaine fois s’ils apprenaient ce détail non négligeable. Sans doute n’auraient-ils pas osé porter la main sur lui s’ils avaient su qu’ils auraient peut-être à faire à ses amis. Enfin… Cela ne les avait pas empêchés de s’en prendre à elle, puisqu’ils n’étaient pas sans savoir qu’elle avait rejoint leur organisation. Mais c’était une autre histoire. En se redressant, elle secoua légèrement la tête.

« Ca me démangeait depuis longtemps. N’empêche, c’était un peu idiot de ma part. »

Concéda t’elle en haussant les épaules. Ce n’était pas la première ni la dernière fois qu’elle s’entretenait avec eux mais maintenant, ils savaient à quoi s’en tenir. Elle espérait que cette mésaventure ne remonte pas aux oreilles de ses parents, mais tout finissait par se savoir ici alors ce n’était sans doute qu’une question de temps. Avant qu’il ne refuse, elle glissa quelques gils dans le sceau du marin et rangea ses mains dans ses poches.

« Tiens, c’est pas grand-chose mais ça payera une partie de ce que tu dois racheter. Je voudrais pas qu’on s’en prenne encore à toi alors que tu n’y es pour rien. Tu as déjà eu ton lot d'émotions pour la journée. »

Le souvenir cuisant de la main du sale type sur sa joue lui arracha une grimace de douleur et Marcy se rebiffa, enfonçant un peu son cou dans le col de sa veste jusqu’à ce qu’il recouvre le bas de son visage.

« Bon… J’éspère que le prochain coup ce sera un peu moins percutant. »

Conclue t’elle en réutilisant le mot qu’avait utilisé Zael pour qualifier leurs rencontres fracassantes.
©️ Field of Heroes

_________________


Crying Lightning.
Marcy Stuart ☽ Tomorrow is another day and you won’t have to hide away. You’ll be a woman, girl! But for now it’s time to run, it’s time to run!


La membre en or + serial voteuse
Revenir en haut Aller en bas
Résistant(e) de Timber
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 167
Avatar : Alexander Vlahos
Crédits : Lya

Âge du perso : 22 ans
Activité : Forgeron - pêcheur
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura
resistance■(■)
esquive■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t285-zael-le-plus-grand-de-t
MessageSujet: Re: Ooops, I Did It Again ( with Marcy)   31.12.17 16:48

Sous ses airs d'adolescente toute mignonne, elle cachait bien son jeu. Je n'avais pas du tout idée que mon interlocutrice était du genre à se castagner avec les garçons du coin. N'empêche, si ça faisait longtemps que la rousse avait envie de les frapper, ça voulait dire qu'ils l'avait déjà embêter. Sans que je sois présent. Je n'avais fait qu'accélérer les choses donc. Je m'en voulais tout de même un peu de l'avoir embarqué dans une bagarre. C'était elle qui avait tenu à ce que celui qui m'avait bousculé s'excuse. J'avais vraiment le don pour me faire sauver la mise alors que c'était supposé être moi le héros dans l'histoire. Je n'étais pas macho, je n'avais rien contre les filles qui préféraient se battre plutôt que de faire la vaisselle. Il suffisait de voir Willy, elle avait pas le profil de la ménagère.

- Si il le méritait, je ne vois pas en quoi c'était idiot

Rétorquais je avec un grand sourire. Bien sur la violence gratuite existait, je n'étais pas idiot mais j'avais un doute concernant mon interlocutrice et cette passion. Non, ces abrutis avaient surement mérité leur petite punition. Pas sur que ça les fassent arrêter cependant. Ils allaient peut être même chercher à se venger. Pour le moment, on avait l'air en sécurité alors inutile de penser au pire.

- Oh mais non ! Ce n'est pas de ta faute non plus...j'aurai surement réussi à me prendre un cailloux

Déclarais je en plaisantant. Même si c'était un peu vrai. Mais elle n'avait pas l'air de vouloir reprendre son argent. Ca ne me plaisait pas vraiment d’utiliser l'argent des autres. Je préférais que l'on m'offre directement quelque chose. En plus toute cette pagaille m'avais donné faim.

- haha oui, j'espère aussi ! et je penserai bien à prendre le couvercle cette fois ci

Assurais je avec un sourire toujours collé aux lèvres. Je me rappelais soudainement que je ne connaissais pas son nom. Comme dans ces romans héroïque, où le personnage principal se faisait aider par un inconnu et demandait plus tard au coin du feu le nom de son sauveur.

- Au fait moi c'est Zael ! Attend, je reviens

Je lui faisais signe de m'attendre ici, et me dirigeais vers le marchand de glace & autre nourritures fortes appétissantes. Il n'y avait qu'une valeur sure dans la vie et je commandais deux glaces aux chocolats avant de revenir vers l'adolescente.

- Tiens, pour te remercier de ton aide !

Je lui tendais l'un des deux cornets de glace.

_________________

signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Cadet
avatar
Date d'inscription : 11/05/2016
Messages : 1668
Avatar : Sadie Sink
Crédits : ABΔИDON (avatar) astra (sign)

Âge du perso : 16 ans
Activité : Cadette
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t784-marcy-crying-lightning
MessageSujet: Re: Ooops, I Did It Again ( with Marcy)   03.01.18 11:36


Oops, I Did It Again


Marcy se contenta de hausser les épaules, ne voulant pas foncièrement débattre sur le sort de leurs assaillants. Ce n’était pas tant une question ou non de mériter la punition, juste une déception personnelle de donner encore une fois raison à ses instructeurs qui la sermonnaient sans cesse sur sa conduite. Ne pas céder à l’appel de ses émotions les plus fortes, rien à faire, la leçon ne voulait être apprise et Marcy continuait de frapper quiconque la malmenait. Elle n’arrivait ni à canaliser sa colère, ni à rétorquer avec des mots, lui restaient ses poings. La rouquine observa leurs jointures et détendit celui avec lequel elle avait frappé, le pauvre type allait s’en rappeler longtemps, elle n’y était pas allée de main morte.

Il semblait embêter qu’elle l’aide à payer les dégâts causés par la bande mais elle secoua un peu la tête pour commenter que c’était la moindre des choses. Ils avaient vécu une drôle d’affaire tous les deux et il lui semblait juste de lui donner un coup de main, elle savait bien que ce genre de geste mettait souvent mal à l’aise, ce n’était absolument pas ce qu’elle souhaitait et encore moins qu’il se sente redevable ou quoi que ce soit. Mais comme quoi qu’elle dise il s’obstinerait à penser ce qu’il avait envie de croire elle se contenta de ranger ses mains dans ses poches en se courbant pour se protéger du vent frai.

« Ton patron t’envoie des cailloux ? »

Reprit elle en haussant un sourcil, se sentant bête ensuite en imaginant que c’était peut-être une image, voir une plaisanterie… Elle n’était pas toujours des plus douées pour les capter. Toujours est-il qu’elle l’imaginait mal éviter un projectile quelconque, avec sa maladresse qui semblait légendaire, le pécheur se serait débrouillé pour le recevoir dans l’œil. Il prenait au moins la bonne résolution de penser à mettre un couvercle sur ses sceaux la prochaine fois, elle esquissa une sorte de sourire pour lui accorder que c’était une bonne idée.

Marcy pensait que l’entrevue s’arrêterait là et cherchait déjà à savoir ce qu’elle allait bien faire de sa matinée, s’il fut plus sage de rentrer à la BGU ou d’attendre peut-être éternellement que ses parents rentrent chez eux. Mais l’on mit fin à ses réflexions puisque le marin l’invita à ne pas bouger après s’être présenté et il s’éloigna sans lui fournir plus d’explications en lui laissant son seau vide. Zael. C’était joli et peu commun, la langue glissait dans le palais et donnait une impulsion un peu maladroite. Il portait bien son nom, elle le répéta mentalement plusieurs fois avant qu’il réapparaisse, des cornets de glace dans la main. Quand il lui en tendit un, il lui donna l’impression d’être une enfant qu’on tenait tout particulièrement à féliciter, cela lui arracha un sourire amusé. Elle n’aurait de toute façon jamais le cœur à refuser une glace et elle l’attrapa en hochant la tête.

« Merci. Ah, et moi c’est Marcy. »

Se présenta t’elle en resserrant le petit papier autour du cornet en songeant que son drôle d’interlocuteur manquait le travail pour s’offrir ce moment de gourmandise. Finalement, elle comprenait peut-être pourquoi son patron perdait patience.

« Depuis quand est-ce que tu habites à Balamb, Zael ? »

En réalité elle connaissait approximativement la réponse. Le port de pêche n’était pas bien grand, toutes les familles résidant à Balamb se connaissaient, pour le meilleur comme pour le pire, aussi l’arrivée de nouveaux habitants étaient à l’époque remarqués. Depuis quelques mois cependant il y avait beaucoup de mouvement en ville, des départs et des arrivée, beaucoup de réfugiés venant tout droit de Timber ou de personnes effrayées par la politique de la dictatrice qui tenait le continent. Il était pourtant devenu bien compliqué de traverser la mer, la voie ferrée qui rejoignait Balamb à Galbadia était surveillé par les militaires de Cydaée, nul ne pouvait s’échapper comme il le souhaitait. En conséquence il y avait de plus en plus de mouvement dans la paisible bourgade, elle imaginait donc que Zael n’était pas arrivé ici par hasard s’il était un simple civil. D’ailleurs, peut être n’aurait il aucune envie de s’exprimer sur le sujet, ce qu’elle comprendrait tout à fait.
©️ Field of Heroes

_________________


Crying Lightning.
Marcy Stuart ☽ Tomorrow is another day and you won’t have to hide away. You’ll be a woman, girl! But for now it’s time to run, it’s time to run!


La membre en or + serial voteuse
Revenir en haut Aller en bas
Résistant(e) de Timber
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 167
Avatar : Alexander Vlahos
Crédits : Lya

Âge du perso : 22 ans
Activité : Forgeron - pêcheur
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura
resistance■(■)
esquive■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t285-zael-le-plus-grand-de-t
MessageSujet: Re: Ooops, I Did It Again ( with Marcy)   10.01.18 18:49

L'espace d'un instant j'imaginais mon patron me balancer des cailloux. Plutôt que de me faire peur, l'image était assez drôle et je me mettais à rire pendant une seconde. L'adolescente avait dû mal comprendre mes propos. Je voulais simplement dire qu'avec ma chance, j'aurai trébuché sur un cailloux au lieu de lui rentrer dedans comme tout à l'heure.

- Nooooon, je veux dire, qu'un cailloux m'aurai fait tomber...je suis très maladroit...et malchanceux depuis que je suis petit

Racontais je avec un sourire. Je tentais de voir le bons côté des choses, au moins ma vie était pleine de rebondissements. Heureusement il y avait tout de même des jours où il ne m'arrivait rien de vacheux. En y réfléchissant, depuis que j'étais installé à Balamb, il m'arrivait moins de mésaventure qu'à Timber. Peut être parce que ma ville de naissance était plus dangereuse que celle-ci ? Ceci dit ça ne serait pas l'avis de mon interlocutrice vu le nombre de fois que l'on s'était percuté tous les deux. Peut être que c'était le destin que l'on se croise. Après tout, elle était pas méchante sous ses airs de bagarreuse. La preuve : elle tenait à rembourser les graines de poissons que j'avais perdu alors qu'elle n'y était pour rien. Une nouvelle amitié ? J'en serai heureux ! Honnêtement mise à part Kate & Megara, je ne m'étais lié à personne d'autre dans cette ville touristique. Pourtant ce n'était pas la population qui manquait. Mais l'odeur de poisson ça n'attirait pas vraiment les gens...
Je décidais donc de lui offrir une glace - et à moi aussi en passant. La nourriture c'était sacré et ça se partageait aussi. A mon retour, la fille à la jolie chevelure se présentait. Marcy. C'était joli.

- C'est joli !

M'exclamais je sans cacher mon engouement face à ce prénom. Ca lui allait bien je trouvais.

- Hum...je suis arrivé peu après l'arrivée au pouvoir de Cydaée, quand elle a envoyé ses soldats faire le ménage à Timber...Mon père, ma cousine et moi on a réussi à s'enfuir et à prendre le premier train pour Balamb

Je n'avais aucune méfiance envers Marcy. Je ne pensais pas du tout qu'elle pouvait être une ennemie. Et puis même si c'était une espionne, qu'est ce que ça lui ferait de savoir ça ? Ce n'était pas un secret qu'il y avait beaucoup de réfugié ici depuis le changement du gouvernement. Après en tant que résistant, ma tête était peut être plus recherché qu'un villageois de Timber lambda. Si quelqu'un avait craché le morceau.

- J'espère que je pourrais bientôt retourner chez moi. Balamb c'est beau, la nourriture est bonne mais ce n'est pas chez moi


Rajoutais je avec une petite moue tristounette avant de déballer ma glace et de la manger comme si elle allait fondre en une seconde. Miam, c'était vraiment trop bon.

_________________

signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Cadet
avatar
Date d'inscription : 11/05/2016
Messages : 1668
Avatar : Sadie Sink
Crédits : ABΔИDON (avatar) astra (sign)

Âge du perso : 16 ans
Activité : Cadette
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t784-marcy-crying-lightning
MessageSujet: Re: Ooops, I Did It Again ( with Marcy)   14.01.18 21:43


Oops, I Did It Again


Tout d'un coup Marcy se sentait idiote. Elle n'avait jamais été du genre bavarde, pas plus bonne oratrice que correcte interlocutrice. Hermétique au trait d'esprit et au second degré, elle manquait parfois d'enthousiasme lorsqu'un interlocuteur souhaitait la faire réagir. La plupart du temps elle n'esquissait dans ses bons jours qu'un bref sourire car elle ne saisissait pas bien ce qui était censé faire rire dans une plaisanterie ou ce qu'elle aurait du comprendre dans une phrase à double sens. En règle général, donc, elle préférait toujours se taire plutôt de commenter quoi que ce soit, elle en venait souvent à regretter ce qu'elle formulait à voix haute, aussi se gardait elle bien de réagir. Malheureusement aujourd'hui, elle avait voulu s'essayer à l'art de la conversation mais de toute évidence, aurait du se contenter comme d'accoutumer de tendre l'oreille et fermer sa bouche. Bien que Zael ne semble se formaliser de sa maladresse, ses joues s'étaient teintées de rouge et ses sourcils s'étaient froncés alors qu'elle agrippaient les lanières de son sac comme si elle cherchait à s'y raccrocher.

" Oh. Je vois. "

Répondit elle platement en opinant d'un bref signe de tête, dissimulant au mieux son embarras. Pas la peine de signaler qu'elle manquait cruellement de conversation, le pécheur s'en rendrait compte tôt ou tard si cela n'était pas déjà fait. Cela ne le découragea pourtant pas, car décidant que leur chemin ne se sépareraient pas de suite, il partit en quête de glaces et lui en donna une en guise de remerciement.

Aussi sympathique sois son interlocuteur, la rouquine n'arrivait franchement à lâcher prise. Sur ses gardes, elle observait le curieux pécheur sans broncher, entamant sa récompense tout en se demandant si elle devait inévitablement prendre la parole. Bloquée, elle pesa le pour et le contre avant de se sentir obliger de lancer une conversation car bien qu'à titre personnel le silence la dérangeât pas, il lui semblait plus correct de prendre la parole. Comme ils ne se quitteraient pas de suite, elle reprit ses aises, retourna s'asseoir sur le perron de la maisonnée qui lui faisait dos et fixa l'océan avant de lui demander depuis combien de temps ils avaient posé ses bagages dans la petite cité balnéaire. C'est en écoutant la réponse de Zael qu'elle regretta d'avoir orienté la discussion vers ce sujet.

Scrutant son interlocuteur, elle répondit à sa mou triste par un pincement de lèvre désolé et maladroit. À la recherche d'une réponse, elle tendit sa main vers le chapeau des réponses toute faite et en extirpa la plus appropriée, mais non moins sincère.

" Je te le souhaite, si c'est ce que tu veux. "

Qui était-elle pour en parler ? Elle ne connaissait Timber qu'à travers les livres et ses cours d'histoire. Malgré l'horreur qui était associée au nom de la ville, Zael semblait y être attaché et voulait y retourner dans les plus brefs délais. Comment lui dire, du haut de ses seize ans, que cela pourrait durer des années ? Que Balamb sans doute bientôt serait elle aussi attaqué et qu'ils étaient sans doute moins prêt qu'ils ne le laissaient entrevoir pour affronter l'ennemi. Les gens ici semblaient si paisibles, déconnectés du monde, trop confiant. Ils s'en remettaient entièrement aux SEEDs. La force armée voisine les rassurait, ainsi les soucis des autres continents ne les concernaient pas. Cela avait toujours agacé Marcy, les Balambiens tendaient à oublier que les mercenaires étaient avant tout des hommes, bien qu'ils maîtrisent magie et gardien, ils n'étaient rien plus et rien de moins que des hommes, tout aussi fragiles et vulnérables qu'eux.

Attaquant le cornet de sa glace en fixant la mer, Marcy rabattit une mèche de cheveux qui couvrait son visage avant de prendre une longue inspiration. Elle craignait de voir arriver le jour ou leur petite rixe de tantôt lui paraîtrait si futile, qu'elle la raccorderait à un temps ou le monde n'avait pas encore intégralement dégénéré. Zael, contrairement à elle, avait déjà eu un aperçu du monde qui les attendait s'il ne parvenait pas à stopper la menace que représentait Cydaée.

" Il faut que j'essaye de voir si mes parents sont rentrés... Merci pour la glace. "

Bondissant sur ses deux jambes, Marcy réajusta son sac à dos, nullement éclairé sur la suite de la journée, elle improviserait en fonction de la présence ou non de ses parents chez elle.

" Tu ne devrais pas trop tarder, tes collègues vont s'inquièter si tu continues de leur fait faux bond. "

Commenta t'elle en plissant les yeux pour ne pas être aveuglé par le soleil lorsqu'elle se tourna vers le pecheur, qui manifestement avait oublié qu'il travaillait aujourd'hui. Enfin du moins c'est ce qu'elle supposait, il ne devait pas porter ce sceau à travers la ville pour rien...
©️ Field of Heroes

_________________


Crying Lightning.
Marcy Stuart ☽ Tomorrow is another day and you won’t have to hide away. You’ll be a woman, girl! But for now it’s time to run, it’s time to run!


La membre en or + serial voteuse
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ooops, I Did It Again ( with Marcy)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ooops, I Did It Again ( with Marcy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ooops || Batman & Harley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Région de Balamb :: Ville de Balamb-