AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Flying monsters | Aya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
(Admin) ϟ Cadet
avatar
Date d'inscription : 30/04/2017
Messages : 105
Avatar : Miles Heizer
Crédits : Ilyria

Âge du perso : 19 ans (18 aout)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura
resistance
esquive

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Flying monsters | Aya   04.10.17 12:12


Flying Monsters


Cela faisait maintenant une semaine que le festival avait eu lieu. Je revenais à l’instant d’une de mes visites obligatoires à mes parents. Comme d’habitude, mon père m’avait reproché mon manque d’application et de sérieux. Comme d’habitude ma mère avait tenté de faire tampon mais sans pour autant le contredire. Je savais que venir était une mauvaise idée mais mon frère avait insisté. Les gens ne voyaient toujours que ses qualités mais avec moi, il tombait le masque. Je l’adorais, vraiment, mais je connaissais aussi ses défauts. C’était un manipulateur né. Il finissait toujours par obtenir des gens ce qu’il voulait. Aussi il avait usé de ses talents pour m’inciter à visiter mes parents à Balamb. Cela c’était passé aussi mal que d’habitude. Heureusement, à présent, j’avais une échappatoire, je pouvais retourner à la BGU. Je me décidais donc à quitter la ville portuaire. J’allais rentrer à pied, rien de tel pour se vider la tête. Une fois sur la route, je m’équipais de mes elbow blades. On ne savait jamais ce qu’on pouvait rencontrer sur la route.

Il ne fallut pas longtemps avant que je sois attaqué par des Larvas. Ces ennemis n’avaient rien de bien impressionnant, je pu donc en venir à bout en seulement quelques coups. Les monstres entre Balamb et la BGU étaient largement gérables par des cadets, c’est pour ça qu’on nous laissait aller plutôt librement en ville dès lors qu’on nous jugeait prêts. C’était la même chose à Galbadia, même si les monstres là-bas étaient bien plus vicieux. Mais il y avait bien plus de moyens de transports pour compenser cela.

Depuis le festival, j’allais un peu mieux. Je n’appréciais toujours pas d’être ici mais je m’adaptais petit à petit. La présence de Robin y était pour beaucoup. Avoir un visage ami à proximité c’était important. Bon, bien sûr, j’étais toujours sur la liste noire de mes professeurs de théorie. Je n’y pouvais rien si mon trouble de l’attention se réveillait comme jamais pendant leurs cours. C’était au-dessus de mes forces.

Il y avait pas mal de monstres sur la route en cette fin de matinée ma progression était donc assez lente mais je m’en donnais à cœur joie. Rien de mieux que pourfendre des monstres pour se changer les idées. Il y avait une violence en moi que je ne laissais apercevoir que pendant les combats. Et aussi lorsque des idiots me prenaient trop la tête. J’avais évité de peu un avertissement à Galbadia après m’être battu avec un type qui s’était montré un peu trop insistant avec Nikola.

Alors que j’exterminais un autre Larva, j’entendis dans mon dos une voix mélodieuse que je ne connaissais que trop bien. Trop occupé à mon extermination en règle, je ne l’avais pas entendue approcher. Apparemment il y avait encore pas mal de lacunes à mon entrainement.
©️ Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/06/2017
Messages : 375
Avatar : Jennie Kim
Crédits : © Tumblr

Âge du perso : 19 ans (25 mai)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t667-aya-m-hepburn-la-reine-
MessageSujet: Re: Flying monsters | Aya   08.10.17 1:54


Flying Monsters


Feat. Zeke
Le festival enfin terminé, les cours repris en force, les journées de répits étaient les bienvenue pour Aya. Avec la préparation du festival, ainsi que d'autre petits évènements ici et là, qui prenait beaucoup du temps de la jeune cadet, une belle journée comme celle qui était en cours était plus que bienvenue. Entre les cours préparatoires aux examens du SeeD, les entraînements avec Aiden, en plus des études en général, Aya n'avait plus vraiment de temps libre. Elle avait ainsi décidé qu'aujourd'hui, ce serait différent; elle allait passé à Balamb pour aller y prendre des petits patisseries que l'un des cafés qu'elle préférait vendait. Lorsqu'elle était encore dans la province de Galbadia, elle avait pu gouter aux meilleurs patisseries qu'on pouvait y trouver, des plus dispendieuses, mais la jeune Hepburn préférait de loin ceux de la petite pâtissière du café qui se trouvait près de chez sa mère.

Son sac à la main, des vêtements de hautes qualités sur le dos en plus d'une coiffure impeccable ainsi que sa hallebarde dans son sac, elle se mit en route vers la ville. La température était plus clémente que les derniers jours, Aya en était reconnaissante; mais bonne température voulait souvent dire plus de monstre, ce qui se montrait vrai, aujourd'hui. Le chemin avait été accompagné de quelques petits monstres, rien de bien dangereux, qui voulaient simplement l'embêter; il y avait surtout des Elmidea ainsi que des Larva, qui étaient bien plus simples à se débarrasser que beaucoup des monstres de l'arène à la BGU.

Une fois dans la petite ville portuaire, la cadet se mettrait en route vers son objectif, une fois au café, elle se dit qu'elle choisirait minutieusement une grande sélection de patisseries qui lui durerait un petit moment, prenant le soin d'en acheter quelques uns pour sa mère, chez qui elle irait rapidement. Rester trop longtemps voudrait dire qu'elle allait lui poser des questions; des questions sur son entraînement, sur sa vie sociale mais surtout sur elle et Zeke. Sa mère était bonne amie avec celle de Ezekiel, tout deux étant au courant des ponts coupés, elle souhaitait que tout deux se reparle. Bref, c'était une conversation qu'elle préférait éviter.

Ce à quoi Aya ne s'attendait pas, par contre, c'était de croiser le jeune homme en question, sur le chemin. Il semblait tout aussi occupé qu'elle à se défendre des multitudes de monstres qui montraient le bout de leur nez; il devait revenir de Balamb, puisqu'il suivait le chemin contraire. Décidément, la température refaisait surgir bien des créatures...

Le blond ne semblait pas avoir remarquer sa présence, probablement trop préoccupé par la créature qui s'attaquait à lui. La jeune femme planta sa hallebarde dans le sol, y prenant appui, les bras croisés. "Besoin d'aide pour te débarrasser de tes petites copines, B. ?" Un sourire en coin, accompagnant son ton supérieur. Elle n'avait en fait aucune idée des capacités de son ami d'enfance, n'ayant jamais participé à un combat ensemble, mais rien ne l'empêchait de l'embêter un peu...
©️ Field of Heroes

_________________


Les meilleurs ennemis
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Cadet
avatar
Date d'inscription : 30/04/2017
Messages : 105
Avatar : Miles Heizer
Crédits : Ilyria

Âge du perso : 19 ans (18 aout)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura
resistance
esquive

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flying monsters | Aya   08.10.17 11:01


Flying Monsters


Après une matinée à supporter mes parents, me défouler contre les monstres me faisait le plus grand bien. Le combat avait toujours été quelque chose qui me plaisait. Pas besoin de réfléchir, pas besoin de se retenir. Il y avait juste à faire le vide et se laisser porter. J’aimais cet abandon. Je le recherchais même parfois. Quand j’allais mal, je cherchais les problèmes. Je ne m’étais jamais autant battu que depuis que j’étais arrivé à la BGU. Jusque là, je ne m’étais pas fait prendre mais je savais que ma chance tournerait. C’est pourquoi, je séchais les cours pour me défouler dans la serre de combat. Je n’aimais pas combattre devant un public. Je craignais trop d’être comparé à mon frère et ses capacités exceptionnels. Je n’étais pas mauvais, mais quand on avait pour frère l’un des plus jeunes SEED de rang A, cela remettait tout en perspective.

Je n’avais pas vraiment envie de croiser qui que ce soit. Encore moins celle qui avait été mon amie il y a des années. La trêve du festival, quoi qu’agréable, était terminée. J’avais encore de la rancœur à son égard sans vraiment que je puisse m’expliquer pourquoi. Quand j’avais raconté notre histoire à mon amie Nikola, celle-ci avait eu une théorie fumeuse que je m’étais empressé de nier. Selon elle, si j’en avais autant voulu à la jeune fille, c’était surement que j’avais un petit béguin pour elle à l’époque. Quelle idée ridicule ! Non, je lui en voulais parce qu’elle m’avait trahi à un des moments de ma vie où j’étais le plus vulnérable. Alors, accepter son aide alors que je gérais parfaitement la situation ? Merci mais non merci. Sans compter que j’étais de mauvaise humeur et que son ton supérieur me mettait les nerfs en pelote.

« Je peux parfaitement les gérer tout seul. Pas besoin de t’inquiéter pour moi. »

La tournure de phrase était neutre, pourtant, même quelqu’un d’extérieur à leur histoire pourrait analyser mon ton comme légèrement dédaigneux alors que je prononçais cette dernière phrase. Evidemment qu’elle ne s’inquiétait pas pour moi. Elle ne l’avait jamais fait. Et cela raviva ma colère déjà bien alimentée par mes parents. Je la laissais donc me nourrir. Mes points forts étaient la force et la rapidité, je les utilisais donc afin de donner un violent coup de coude dans l’ennemi le plus proche ce qui eu l’effet d’enfoncer une de mes elbow blades dans son corps jusqu’à la garde. Je l’arrachais d’un coup sec, sourd au cri d’agonie de la bête avant de m’attaquer violemment à son dernier congénère. Je ne lui laissais même pas le temps de me voir venir enserrant ce qu’il lui servait de tête entre mes deux bras avant de la décapiter d’un simple mouvement rapide de mes bras. Mon style de combat n’était pas propre. Du sang avait d’ailleurs giclé sur mes vêtements et même sur mon visage. Je l’essuyais machinalement, laissant sans doute une trainée sanguinolente. La victoire laissait pourtant un éclat particulier et un sourire carnassier sur les lèvres. Pour la petite fille propre sur elle qu’elle avait toujours été je devais sans doute offrir une drôle d’image mais tant pis. Je sortis ensuite un linge de ma poche afin d’essuyer le sang frais de mes lames. Je ne voulais pas qu’elles s’abiment. Je croisais ensuite les bras (enfin, autant que je pouvais étant donné mes armes) avant de reporter mon attention sur Aya. Je la détaillais des pieds à la tête, un petit sourire moqueur aux lèvres. Je n’étais pas d’ordinaire celui qui lançait les hostilités mais je ne pouvais résister face à son apparence.

« Ta capacité à pouvoir te battre en restant impeccable me laissera toujours perplexe. » Je haussais ensuite les épaules, tout cela avait assez peu d’importance de toute façon. Mais c’était vrai que j’étais assez curieux de savoir comment elle s’y prenait. Ça devait être en lien avec son arme longue distance. « Se salir, le corps à corps, ça peut être sympa aussi parfois tu sais. » Le sous-entendu n’était pas intentionnel, mais maintenant que la réplique était sortie et que je m’en rendais compte, je n’allais pas la reprendre. Je me contentais donc d’un sourire énigmatique tandis que je restais face à mon ancienne amie, attendant son prochain mouvement.
©️ Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/06/2017
Messages : 375
Avatar : Jennie Kim
Crédits : © Tumblr

Âge du perso : 19 ans (25 mai)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t667-aya-m-hepburn-la-reine-
MessageSujet: Re: Flying monsters | Aya   13.10.17 2:13


Flying Monsters


Feat. Zeke
Aya devait l'avouer, le style de combat de Zeke, bien que salissant, était assez impressionnant. Les coups du jeune homme étaient précis, mortels et efficaces. L'observer combattre était quelque chose qu'elle n'avait jamais fait auparavant, les deux ayant appris le combat dans leurs écoles respectives, jamais ensemble. Depuis l'arrivée de Zeke à Balamb, les deux n'étant pas en bon terme, ils n'avaient jamais eux l'occasion de se battre côte à côte, ou le plus probable l'un contre l'autre. Seuls leurs joutes verbales auraient pu être considéré comme un combat; les deux étaient d'ailleurs très habile. Toujours appuyée sur son hallebarde, la cadet avait toujours son sourire au visage, fixant son comparse; le fait qu'il rejetait son aide, avec une tentative d'impassibilité, ajoutait beaucoup de plaisir aux actions de la jeune femme.

De son point de vue privilégié, Aya pouvait observer parfaitement les tactiques de son ancien ami; sa rapidité était surprenante, bien que la jeune femme restait certaine qu'elle était plus rapide, elle ne pourrait nier que la force du jeune homme était bien supérieure à la sienne, que ses mouvements étaient appuyer par la force, lorsque ses lames pénétraient le monstre. Bien que la jeune femme s'entraînait pour améliorer ce point avec Aiden, il était clair qu'elle avait beaucoup à apprendre encore, pour pouvoir atteindre ce niveau. Cependant, la jeune femme restait tout de même plus douée en magie; magie qu'elle dû d'ailleurs user lorsqu'une Larva se précipita vers Aya, qui lui envoya une flamme qui commença à calciner la créature, qui se vit achever par l'arme de la cadet, qui une fois terminé, fit tournoyer son arme dans ses main avec de la replanter dans le sol, derrière elle. Envoyant ses cheveux vers l'arrière, elle mit une main sur sa hanche, puis regarda Ezekiel qui nettoyait ses lames, ainsi que son visage du sang; une vision qui ne l'enchantait pas. Le sang n'était pas la chose qu'elle préférait des combat, surtout qu'après avoir vu son père mourir devant elle. Elle n'avait pas peur du sang, du moins pas quand il n'y en avait pas une marre, mais le tout la rendait mal à l'aise. Si on la connaissait bien, on aurait pu le remarquer lorsqu'elle serra les bras plus près de son corps, lorsqu'elle se crispa. Son malaise ne fut pas long, puisque Zeke se remit à parler, la remarque qu'il lui fit face à son look la fit rire. Avant même qu'elle n'eut le temps de répliquer quoi que ce soit, le jeune homme continua son train de paroles, qui fut étrangement accompagné d'un sous-entendu des plus évident. Une fois la surprise passé, Aya se dirigea vers son "frère d'armes" et posa une main sur son épaule, la baladant tranquillement de haut en bas.

"Oh Basileus, je n'avais aucune idée que de tel pensées pouvaient traverser ton esprit." Un ton presque séducteur sortait des lèvres pulpeuses de la brunette qui, se décala alors du jeune homme, son ton changeant du tout au tout, pour allez vers un ton plus sarcastique. "Sa expliquerait bien des choses, en tout cas..." Aya se dirigea vers son hallebarde qu'elle replia sur elle-même, question de pouvoir la ranger plus facilement, les monstres étant plus éparpillés, maintenant que le duo avait embroché quelques uns de leurs confrères. Une mèche de cheveux entre les doigts, la reine des abeilles posa son regard longuement sur son meilleur ami. Si elle était toujours la même petite fille qu'elle était avant, elle aurait regretté de le provoquer, mais tout deux s'était fait du mal et rien ne pourrait probablement régler le tout; ils étaient beaucoup trop têtus pour venir à une entente, du moins sans un tierce personne pour jouer les médiateur.

"T'es allez voir tes parents ?" Pour une fois, la question n'était pas une attaque, mais semblait plutôt avoir une teinte de compassion, aussi légère soit elle, bien qu'il y avait toujours cette partie d'elle qui tenait à tout savoir ou encore à mettre son nez là ou il ne fallait pas. Aya connaissait le lien que Zeke entretenait avec sa famille, que l'info lui soit donné par sa mère ou encore en ayant pu assister à certaines scènes au courant de sa vie, elle savait que les deux parties n'étaient pas nécessairement sur la même longueur d'onde.

Bien qu'elle savait que le fait de lui demander des nouvelles après autant de temps, en plus du sujet de conversation, mènerait le tout vers la discorde, elle n'était pas du genre à reculer ou se retenir de demander ce qu'elle avait envie, ce serait bien hors personnage...
©️ Field of Heroes

_________________


Les meilleurs ennemis
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Cadet
avatar
Date d'inscription : 30/04/2017
Messages : 105
Avatar : Miles Heizer
Crédits : Ilyria

Âge du perso : 19 ans (18 aout)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura
resistance
esquive

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flying monsters | Aya   21.10.17 20:49


Flying Monsters


Je n’avais pas vraiment fait cas des capacités d’Aya pendant que j’égorgeais mes adversaires. Nous n’avions pas tant que ça de cours pratiques en commun et pour ce qui était des cours théoriques, j’avais tendance à dormir ou à les sécher tout simplement. Ce n’était pas là qu’on voyait réellement de quoi les autres étaient capables de toute façon. Les combats ne se trouvaient pas dans les livres. Lors de ma visite de la BGU il y a quelques mois, Alexiel m’avait informé qu’Aya était l’une des plus brillantes en paramagie de ma promotion. C’était assez logique d’un côté, qu’elle brille dans la matière qui m’était le plus étrangère. La paramagie et moi ne faisions pas bon ménage. Le G-Garden n’était pas connu pour privilégier cet enseignement mais certains se démarquaient quand même. Ca n’avait pas été mon cas. J’avais manqué de carboniser l’instructeur, de m’électrocuter et ce, sans compter tout le matériel que j’avais détruit parce que je ne savais pas viser. Ou de manquer de mourir parce que j’avais trop puisé dans mes réserves. Non, décidément mon apprentissage de la paramagie avait été houleux. Ce n’était qu’à force d’entrainement que j’avais fini par atteindre un niveau passable. Ou tout du moins à maitriser la base sans être un danger pour moi et pour les autres. Je m’étais fait une raison et je n’utilisais la magie qu’en ultime recours.

Mais la princesse semblait on ne peut plus mal à l’aise lorsqu’elle posa les yeux sur moi à la fin du combat. Il ne me fallu que quelques instants pour déterminer la cause de son trouble. Elle avait été mon amie après tout. Je connaissais encore certains de ses démons. Sans trop savoir pourquoi, je commençais donc à faire disparaitre les preuves du carnage. Essuyant le sang qui maculait mon visage et mes lames. Malgré son don pour la magie, Aya ne rejoindrait apparemment pas la nouvelle section médicale du SEED.

Ma remarque sur sa tenue eu le don de la dérider et de lui faire, du moins une part de moi l’espérait, oublier toute cette hémoglobine. Mais franchement, qu’est ce qui m’arrivait ? Je n’étais pas sensé m’inquiéter des états d’âme de la traitresse. Tout perturbé que j’étais, évidemment, je laissais sortir de ma bouche une énormité encore plus grosse. Mais tant pis, c’était dit et je ne pouvais le reprendre. Aya s’en donna donc à cœur joie. Jouant avec moi (oui, je parlais bien de son petit manège avec sa main) comme elle semblait le faire avec la plupart des hommes. Soufflant le chaud avant de revenir au froid. Sa remarque me fit froncer les sourcils et je mordais à l’hameçon bien malgré moi.

« Expliquer quoi exactement ? »

Cette fille était devenue insaisissable. Si je comprenais l’ancienne Aya à demi-mots, c’était beaucoup plus dur maintenant. Elle m’avait tellement fait souffrir que je n’étais pas sur de vouloir en apprendre d’avantage sur elle. C’était la porte ouverte à de nouvelles blessures. Blessures qui, je le sentais, seraient bien plus profondes que celles qu’elle m’avait infligé à la fin de l’enfance.

La question suivante fusa sans que je m’y attende. Je la fixais droit dans les yeux, tentant de décrypter s’il s’agissait d’une nouvelle pique, d’un intérêt sincère ou de quelque chose d’autre. Je n’arrivais pas à mettre le doigt dessus. Je me contentais donc d’un soupir avant de répondre.

« Mon envie soudaine de découper du monstre ne t’as pas mise sur la voie ? »

Sentant que mon sarcasme sonnait faux même à mes oreilles, je rabattais une mèche de cheveux vers l’arrière en un tic nerveux. Essayant de reprendre une contenance.

« Pourquoi est-ce que je me déplacerai à Balamb sinon de toute manière ? C’est loin d’être la capitale de la joie et de l’amusement pour le souvenir que j’en garde. »

Pour moi, Balamb resterait toujours synonyme de faux espoirs, de rancœur et de trop lourdes attentes. Y aller était un cauchemar et je doutais fortement que quiconque arrive un jour à me faire changer d’avis.
©️ Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/06/2017
Messages : 375
Avatar : Jennie Kim
Crédits : © Tumblr

Âge du perso : 19 ans (25 mai)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t667-aya-m-hepburn-la-reine-
MessageSujet: Re: Flying monsters | Aya   04.11.17 1:08


Flying Monsters


Feat. Zeke
Mais à quoi s'attendait Aya, exactement, en lui demandant ce qu'il foutait dans le coin ? Bah, exactement à cet réaction, en fait. Du passif-agressif. C'était ce à quoi leur relation était résolu, maintenant. Bien que la cadet se rappelait d'un temps tout autre, en le regardant parfois. Un temps durant lequel ils étaient deux amis, deux contre le monde, prêt à tout affronter ensemble. Il avait été là pour elle, peu de temps après la mort de son père, ou plutôt son assasinat. Ils avaient fait milles et uns coups ensemble, s'attirant des ennuis par pur plaisir ou simplement pour faire réagir leurs parents. Aya irait même jusqu'à dire que Zeke avait été son monde, ce qui l'aidait à la faire fonctionner, le seul à qui elle pouvait parler, celui qui pouvait la faire rire. Puis les hormones embarquèrent, la vie suivant son cours. Puis, sans qu'elle ne sache exactement ce qui c'était produit, Zeke la quitta sans rien dire, la laissant sans son seul vrai repère, sans celui qui la gardait sur terre. Et la jeune femme fut vraiment perdu; sans lui, Balamb était beaucoup plus difficile à naviguer. Alors la jeune femme se construit alors une nouvelle vie, sans lui, se moulant lentement en la personne qu'elle devint. Puis, la jeune adolescente qu'elle était parti en route de ce qui serait sa futur maison. Balamb Garden. Une vie qui, sans lui, fut beaucoup plus difficile, qui l'avait isolé, dans un sens. Qui avait rendu sa vie beaucoup plus vide.

Mais sa, Aya ne lui avouerait jamais. Ses commentaires acerbes et les insultes qu'elle lui lançait était la seul façon pour eux de communiquer. Ou le sarcasme. Beaucoup de sarcasme. C'était lui qui avait coupé les ponts. C'était lui qui était fautif. Il ne lui avait jamais dit ce qui s'était passé et il était partie. Elle n'avait rien à se reprocher. À force de se le répéter, elle avait finit par se croire.

Visiblement, Zeke était à fleur de peau, à cause de sa visite chez ses parents et, sa Aya en était certaine parce qu'elle vivait la même chose à chaque fois qu'elle s'y rendait, parce qu'il revoyait tous ces endroits emplit de souvenirs qu'ils avaient partagés. Chaque rue menant à une route vers un passé que tout deux aurait préféré oublier. Des souvenirs à la fois doux, mais également teinté d'une aigreur qui ne pouvait que rouvrir des blessures.

Ne répondant à la question de son ancien ami qu'avec du silence et un hochements d'épaules blasé, celui-ci continua pour répondre à la sienne. Après un soupir, c'est son ton agressif qui lui vint alors. Son sarcasme sonnait vide; il aurait pu se forcer, quand même. Ce faux air détaché la fit rouler des yeux, bien qu'au fond elle aurait pu s'y reconnaître, la brunette continua de jouer machinalement avec ses cheveux, cachant son véritable intérêt. Quant à lui, il enchaina avec une autre pique par rapport à leur ville, ne la considérant visiblement plus pour une vie de bonheur. Soupirant à son tour, la reine des abeilles le tailla du regard de haut en bas.

"T'as pas un peu finit de t'apitoyer sur ton sort ?" Elle se tourna vers lui de façon à bien lui faire face, son regard se plantant droit dans ses yeux. "T'arrêtes pas de parler de Balamb comme si elle était placé directement sur la bouche de l'enfer! On y a passé de bons moments, pourtant!" Elle se passa une main dans les cheveux, visiblement agité par la chose. "Tu blâmes les autres pour ta vie misérable mais je crois que t'en es le seul responsable!" Elle le désigna de la main. "C'est toi qui s'est offusqué, c'est toi qui s'est refermé et c'est toi qui est partie sans rien dire!" Retrouvant son calme, son air détaché, encore plus faux que le ton sarcastique et les faux airs que Zeke se donnait. Il n'en faudrait pas beaucoup pour la remettre dans tous ses états.

De façon bien évidente, elle pouvait les oubliés, ses pâtisseries. Elle ne les aurait pas de si tôt.
©️ Field of Heroes

_________________


Les meilleurs ennemis
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Cadet
avatar
Date d'inscription : 30/04/2017
Messages : 105
Avatar : Miles Heizer
Crédits : Ilyria

Âge du perso : 19 ans (18 aout)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura
resistance
esquive

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flying monsters | Aya   25.11.17 15:34


Flying Monsters


Sans le savoir – ou peut être en le sachant pertinnemment, allez savoir avec elle – Aya avait touché un point sensible. C’est sans doute ça qui décupla ma fureur. Après tout, il était peut être temps que cette discussion ait lieu. Par orgueil, elle avait été trop longtemps mise de côté. Peut être que seule la colère pouvait venir à bout de notre orgueil extraordinaire à tous les deux. D’ordinaires trop fier pour dire clairement que cette amitié brisée, cette séparation nous avait fait un mal de chien à l’un comme à l’autre. Les poings serrés à m’en faire blanchir les articulations, la machoire serré et butée, je sentais la rage monter en moi. Une rage mêlée à autre chose. Une étrange sensation de chaleur que je ne parvenais pas à m’expliquer. Comme un genre d’appel mystique mais je n’étais pas vraiment du genre à croire à ces choses-là. Le regard furieux, j’encaissais la tirade de mon ancienne amie, une veine palpitant dangereusement au niveau de ma tempe.

« Non mais t’es sérieuse là ? C’est toi qui viens me parler de nos bons moments ? Que je sois ‘offusqué’ ? Vraiment ? »

J’avais craché ces mots comme s’ils me brulaient la langue. C’était vraiment surréaliste. Mais assez typique. De toute façon pour tous les habitants de cette maudite Ile, tout ce qui allait de travers était forcément de mon fait.

«  Je t’avais confié des choses que je n’avais encore dites à personne à ce moment. Tu savais très bien ce que je ressentais vis-à-vis de mon frère. Tu crois vraiment que je n’ai pas vu la façon dont tu le regardais ? Sérieusement ? J’avais cru, bêtement, je dois bien l’avouer, qu’au moins toi tu ne me mettrais pas en compétition avec lui. Alors ouais, je suis parti sans rien dire. Parce qu’il le fallait. J’étouffais  à Balamb. »

Toujours aussi furieux, ma chaleur corporelle ne faisait que monter au point que ça en devenait douloureux. Tout en faisant un rictus de douleur et en portant ma main toujours serrée à ma poitrine, je poursuivais sans pouvoir m’arrêter quand bien même j’aurais préféré garder cela pour moi.

« Et je ne pouvais pas prendre le risque de te dire au revoir parce que tu étais la seule qui aurait été capable de me retenir. »

Sur cette dernière phrase pleine de rage et de regret, je tombais à genoux tandis  qu’une étrange lueur m’entourait et qu’un cri animal résonnait dans le ciel. Comprenant peu à peu ce qui se passait, je pensais non sans ironie que, pour mon association, j’avais fait les choses de façon bien théâtrale. La colère était toujours bien présente mais se mêlait à la surprise tandis que je levais les yeux pour me trouver nez à nez avec une espèce de dragon rouge.

Mon nom est Néo-Bahamut, pas Dragon Rouge. Ta fureur m’a éveillé.

C’était donc ça, l’effet que ça faisait lorsqu’un gardien vous parlait. Je comprenais maintenant mieux l’air absent qu’avaient parfois certains SEED.  
©️ Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/06/2017
Messages : 375
Avatar : Jennie Kim
Crédits : © Tumblr

Âge du perso : 19 ans (25 mai)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t667-aya-m-hepburn-la-reine-
MessageSujet: Re: Flying monsters | Aya   29.11.17 7:31


Flying Monsters


Feat. Zeke
Prévisible, comme à son habitude, Zeke piquait une crise de colère, relâchant des mots qu'il avait probablement gardé pour lui depuis tout ce temps. Bien que la cadet donnait son air le plus faussement hautain, comme pour montrer que cette conversation ne l'atteignait pas, c'était bien le contraire. La colère montait en elle et sa carapace craquait lentement; elle ne pourrait plus faire semblant pour bien longtemps. Non. Aya sentait la furie en elle; était-ce d'ailleurs ce sentiment intense qui lui faisait bouillir les veines, qui lui donnait affreusement chaud ? Elle avait l'habitude d'avoir de tel confrontation et jamais elle n'avait eu de tel réaction physique, auparavant. Le blâme sur Zeke pour cette pique de colère, et le fait que même son fond de teint ne pouvait pas cacher la rougeur qui apparaissait lentement sur son visage.

Et puis vint le moment auquel Aya aurait du s'attendre mais qui la percuta comme un coup de poing dans le ventre. Il le mentionnait vraiment LUI ? "Tu plaisantes, j'espère ? Tu crois que je t'ai mit en compétition avec ton frère ? C'est pour sa que t'as coupé tous les ponts ?" Un soupire de frustration. La colère montait en elle, comme une bourrasque de vent chaud qu'elle sentait à travers son corps. "Mais tu délires, Basileus. Tu t'es mis toi-même en compétition avec lui. Tu as crus ce que tu as voulu croire, que j'ai des sentiments pour lui ou non, c'est toi qui a choisis de le peindre comme l'ennemi, comme cette vision parfaite que tu n'attendrais jamais." Une vague de haine la ressaisit de nouveau, un tourbillon, comme une tornade, qui lui fit tourner la tête, qui la poussa à se mettre les mains à la tête.

"Et tu crois que moi je ne me suis pas confier à toi ? Tu crois que je raconte à tout le monde que mon père s'est fait trucider devant moi ? Que chaque nuit de ma vie, je redoute le sommeil parce que je fais des cauchemars, des terreurs et que je me réveille en sueur après avoir, pour la millième fois de ma vie, revisité ce souvenir qui me hantera toujours ?" Cette fois, ce fut un pincement au coeur qui lui fit mettre la main sur sa poitrine. Haletante, un souffle chaud se répandait en elle mais Aya n'en fit pas abstraction.

Puis vint le coup final, le coup qui fit céder la coquille de la reine des abeilles. Elle crut même entendre en craquement, comme si son coeur lui-même venait d'être fracturé. Elle aurait la seule à pouvoir le faire rester ? Aya tentait de se retenir au point qu'elle en avait mal; une douleur dans sa poitrine qui ne cessait de lui rappeler la colère qu'elle ressentait. "Non mais heureusement que t'es parti, Zeke. Parce que, il est évident que je voulais que mon meilleur ami parte loin de moi pour que je puisse me faire son frère! On s'en fou, au fond, que t'ai été le seul qui compte, quand on était enfant. Je n'étais la que pour être avec ton frère! Il était bien mieux que toi, après tout! C'est sa que t'as toujours voulu m'entendre dire, non ?"

La surprise d'entendre sa voix avec un si haut volume, remplit d'un mélange de tristesse, de colère et d'incompréhension, lui donnant un ton presque inconnu à ses oreilles fut assez pour la distraire du fait que Aya se tenait fortement la poitrine, qu'elle se sentait engouffré pas une sorte de typhon, une tempête qui reflétait plutôt bien son était d'esprit. La cadet ne remarquait même pas qu'elle répliquait la positon de son ancien ami. Puis, les yeux marrons de la jeune femme se retrouvèrent éblouis, aveuglés, comme si on s'amusait à lui mettre des lampes torches devant les yeux. Le vent et la lumière ne faisait maintenant plus qu'une, se dissipant tranquillement pour laisser place à une créature ailés, de magnifique plumes décorant son corps avec un visage qui semblait décoré d'un masque rendant son apparence gracieuse encore plus mystérieuse. La colère subsistant était maintenant accompagné d'une curiosité face à l'être qui lui faisait face.

"Tu vas me dévisager longtemps comme sa ? Vous autres humains; un rien ne vous surprend." Sa voix demandait l'attention, qu'on l'écoute. La créature ailés dévisageait à son tour l'humaine, semblant la toisé du regard. "Je suis Valefore, enchanté que tu fasses ma connaissance."

La Cadet n'avait toujours pas bougé. Son Gardien lui était enfin apparu. Moment assez bien choisis; peut-être que sa couperait la tension. La tête de la reine des abeilles s'inclina pour voir Zeke qui était dans la même position qu'elle. "Zeke ? Est-ce que le tiens semble te mépriser autant que le mien ?" Basileus aurait donc un point commun avec son gardien, au fond. Un soupire et son regard se baladait entre les deux êtres et celui qui, plus tôt, avait été la cible de son venin.
©️ Field of Heroes

_________________


Les meilleurs ennemis
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Cadet
avatar
Date d'inscription : 30/04/2017
Messages : 105
Avatar : Miles Heizer
Crédits : Ilyria

Âge du perso : 19 ans (18 aout)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura
resistance
esquive

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flying monsters | Aya   11.12.17 18:31


Flying Monsters


Il y avait tant de choses que j’aurais voulu ajouter. Je n’étais pas doué pour exprimer mon ressenti. Sans compter toutes ces fois ou je me mentais à moi-même. Bien sur, il y avait toujours en moi un peu de ce petit garçon furieux qui avait pris tout seul le transcontinental pour Galbadia alors que personne n’était sur les quais pour lui dire au revoir. Ce petit garçon qui était bien trop fier pour admettre que c’était surtout la perspective de voir Aya s’éloigner de lui qui l’avait poussé à couper les ponts. Parce qu’on souffre moins quand on décide de où et de quand n’est-ce pas ? N’est ce pas ? En fait, je n’en étais plus si sur. Encore maintenant, j’étais incapable de me comporter en adulte. Immature et irresponsable étaient des mots qui revenaient souvent pour me qualifier. Mais Aya réveillait le pire en moi, comme si je retournais à cette époque. Elle laissait toujours à nos échanges un goût d’inachevé. Parler avec Aya, c’était comme essayer d’attraper de la fumée. J’en ressortais désemparé et couvert de suie. Comme si la poussière de nos souvenirs communs me collait à la peau de façon indélébile.

J’avais été le seul qui comptait ? Vraiment ? Ce n’était pas comme ça que j’avais perçu les choses à l’époque. Certes, elle était mon monde et mon univers à l’époque mais j’avais toujours plutôt considéré que j’étais un satellite tournant autour de sa planète. Je n’avais jamais imaginé pouvoir réellement compter. Oh bien sur, je l’imaginais parfois dans mes moments de faiblesse mais j’avais tant de fois été échaudés que j’acceptais les choses comme elles étaient. J’étais perdu. Elle m’avait perdu.

Mais je n’étais pas en mesure de parler avec cette douleur oppressante à la poitrine qui dura jusqu’à l’explosion finale et l’apparition de mon gardien. Je ne m’en étais pas rendu compte sur le coup mais Aya avait expérimenté la même chose que moi. Une association était déjà rare. Une double association en plein milieu d’une dispute, cela avait un côté mythique et mystique qui m’aurait fait doucement rigoler si je n’avais pas été l’un des principaux concernés.

Après avoir tonitrué dans les airs en dévoilant son identité, Néo-Bahamut se posa en piquée avec la grâce et l’élégance d’un hippopotame, faisant trembler le sol. Je reprenais peu à peu une respiration plus normale avant de m’adresser à Aya en essayant tant bien que mal de masquer ma gêne.

« Si on passe sur le fait qu’il n’aime pas mes surnoms et son arrogance propre à son statut de gardien, je n’ai pas eu le temps de trop savoir ce qu’il pensait de moi. »

Le dragon fit battre ses ailes avant de s’étendre ses paroles à Aya et à son gardien, ne se contentant plus simplement de communiquer mentalement avec moi.

Que tu es un petit garçon en colère et trop têtu pour admettre que…

Sentant qu’à force de fouiller dans ma tête il allait finir par révéler des détails que moi-même je préférais laisser de côté, je coupais court à la conversation.

« Oui, oui, okay. On a compris l’idée. Merci. Ca va. Pas la peine de lui donner de nouvelles lignes de tir. »

Je commençais à me dire qu’il y avait tromperie sur la marchandise avec ces histoires de gardiens.
 
©️ Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/06/2017
Messages : 375
Avatar : Jennie Kim
Crédits : © Tumblr

Âge du perso : 19 ans (25 mai)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t667-aya-m-hepburn-la-reine-
MessageSujet: Re: Flying monsters | Aya   16.12.17 1:54


Flying Monsters


Feat. Zeke
La scène pouvait sembler comique pour un citoyen de Balamb, ou même un SeeD qui passerait par là. D'un côté il y avait Zeke qui se tenait le coeur, tremblotant, comme s'il subissait une grande douleur. De l'autre, on voyait Aya, à genoux et haletante, transpirant et tremblant. Dans les airs, on voyait leur deux Gardiens qui flottait dans l'air, les dévisageant et s'analysant l'un et l'autre. C'était magique et unique mais également étrange, inexplicable. Ce que la cadet ressentait était inexplicable. Il y avait quelques minutes, elle était en colère, blessée; elle était prête à attaquer, à cracher ses mots qui pouvaient être si toxiques, qui l'étouffaient et qui se nouaient dans sa gorge pour se retrouver lancé sans filtre, sur le coup de l'émotion. Mais, maintenant, bien que ces sentiments persistent encores, ils n'étaient maintenant qu'en second plan, sa curiosité prenant le dessus, suivit de son émerveillement après la stupeur.

Les sentiments, tout comme les mots qu'elle avait toujours voulu dire ne purent même pas quitter sa bouche, ou son coeur. Elle les laissa s'enfouir en son for intérieur; une vraie conversation avec Zeke leur ferait le plus grand bien, si tout deux pouvaient laisser leur mauvais caractère de côté pendant plus de cinq minutes... ou plus longtemps que le bal et sans alcool ainsi qu'Alexiel pour les aider. Son attention sur Valefore, la jeune cadet était visiblement bien curieuse.

"Tu sais, quand on parlait que j'allais me joindre à un Gardien et tout sa, je croyais que ce serait plus sympa, qu'on serait ami, qu'on irait au ciné, quelque chose comme sa." Aya se passa la main dans les cheveux, les ailes du démon lui faisant face provoquant une petite bourrasque à chaque battement. "Je croyais pas que je serais associé à quelqu'un qui a autant envie de me voir que mon ancien petit ami; le ton condescendant, avec." La brunette fixait son gardien dans les yeux, un petit sourire narquois au lèvre, malgré le regard impassible de la créature.

"Petite insolente! Ne sais-tu donc pas à qui tu as à faire ?!" Une bourrasque plus puissante envoya de la poussière valser autour de l'étudiante qui se couvrit les yeux. "Je suis le majestueux, le grand Valefore! Tous ont tremblé devant moi! On me révérait, tel un dieu! On..." Le démon fut interrompu par la reine des abeilles qui l'implora de se taire, alors qu'elle portait son attention vers Ezekiel et son propre Gardien, se dirigeant vers eux, titubant à cause du manque d'énergie qui avait été utilisé pour faire apparaître son Gardien. Mais comme à l'habitude, elle tentait de ne pas le montrer, de ne faire voir que son meilleur profil.

"De quoi il parle, B. ? Admettre quoi ?" Son ton, demandant, était toute fois honnête, curieux. Un peu comme quand ils étaient plus jeune et qu'elle cherchait à tout savoir. "Tu pourrais me le dire, toi, non ?" Cette fois la question était dirigée vers le Gardien ailé de son ancien ami.

Valefore soupira. "Tu le demandes vraiment ? On m'a vraiment collé une idiote..." Aya roula des yeux, une image miroir de son Gardien, pour ensuite retourner son attention vers Zele et le Gardien Ailé.
©️ Field of Heroes

_________________


Les meilleurs ennemis
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Cadet
avatar
Date d'inscription : 30/04/2017
Messages : 105
Avatar : Miles Heizer
Crédits : Ilyria

Âge du perso : 19 ans (18 aout)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura
resistance
esquive

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flying monsters | Aya   08.01.18 15:28


Flying Monsters


Planté devant les deux gardiens, je n’en menais pas large. Ma crise de colère de tout à l’heure couplé à la toute première invocation de ma vie me laissait totalement épuisé. Contrairement à Aya, je n’avais pas vraiment de prédisposition pour la paramagie et donc mes réserves d’énergie de ce côté-là étaient très limitées. C’est donc par un effort extrême de volonté que je parvenais à me remettre debout et à faire plus ou moins bonne figure. Bien sûr, une partie de moi regrettait que nous n’ayons pas crevé l’abcès une bonne fois pour toute mais d’un autre côté, mon égo à fleur de peau m’empêchait de totalement me dévoiler. J’avais mauvais caractère, je le savais. Mes insécurités me pourrissaient la vie et me transformait parfois en véritable petit con. J’en étais conscient mais de là à pouvoir le changer… J’en étais encore loin.

J’observais ensuite Aya converser avec son Gardien, un sourire en coin aux lèvres. Son humour décapant me manquait bien souvent, j’étais bien forcé de me l’avouer. La mention de son ex petit ami fit immédiatement disparaître mon sourire ce que mon propre Gardien semblait avoir remarqué vu le ricanement agaçant qu’il produisit à ce moment-là. Il semblerait que la situation le divertissait au plus haut point. A croire que pour ses puissantes entités, les tourments de l’âme humaine était un champ d’exploration très divertissant. Valefore en tout cas semblait avoir la grosse tête. C’était peut être le cas de tous les très vieux gardiens. Le mien était bien plus jeune et manquait de cette suffisance propre à ceux qui se prenaient pour des divinités. Alors que je me couvrais à mon tour les yeux pour échapper à la poussière projetée par le volatile, je n’eu pas le temps d’esquiver la question d’Aya. Bougon et les pommettes rosées par la gêne, je me contentais de grommeler des paroles incompréhensibles. Cela ne sembla pas satisfaire la reine des abeilles qui se tourna vers mon gardien que je fusillais du regard. Mon Gardien ne daigna même pas faire semblant de le remarquer, il échangeait un soupir consterné avec Valefore. Comme si ces deux-là partageaient un secret et une profonde lassitude à notre égard.

Qu’il est jaloux tout simplement. Qu’il était

Et, comme pour sauver le peu qu’il restait de ma fierté, le dragon ailé disparu en milles particules de lumière tandis que je m’affaissais au sol, tombant une nouvelle fois à genoux, totalement épuisé. Au bout du rouleau et au bord de l’évanouissement. Il allait vraiment falloir que je fasse en sorte de pouvoir tenir une invocation plus longtemps. La respiration saccadée, je me décidais à relever la tête, sourcils froncés, prêt à affronter Aya peu importe l’expression qu’elle arborerait à ce moment-là. Pris de frissons, je tentais une nouvelle fois de me relever, sans succès. Je lâchais quelques jurons bien sentis avant de laisser tomber et de rester dans cette insupportable position d’infériorité.

« Et dire qu’on en fait tout un foin des invocations, des Gardiens et tout ça… Ca a surtout l’air carrément prise de tête. »

C’est vrai, en à peine quelques minutes, mon Gardien m’avait épuisé, provoqué et humilié. J’allais devoir me le coltiner dans ma tête ad vitam eternam et si j’avais bien suivi en cours, il se nourrirait de mes souvenirs. Qu’est-ce que le Directeur avait bien pu fumer quand il avait décrété que les utiliser serait une bonne idée ?
©️ Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/06/2017
Messages : 375
Avatar : Jennie Kim
Crédits : © Tumblr

Âge du perso : 19 ans (25 mai)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t667-aya-m-hepburn-la-reine-
MessageSujet: Re: Flying monsters | Aya   26.01.18 6:15


Flying Monsters


Feat. Zeke
Toujours le regard rivé sur le gardien de son ancien ami, les bras croisé et un regard incrédule, impatient pesant sur la créature ailé. Malgré la puissance qu'elle pouvait sentir émané de la créature, Aya ne flanchait pas, un air de défi qui visait à la fois Zeke et son gardien; elle n'était pas du genre à reculer et elle ferait face à la réponse comme une adulte... ou du moins comme une étudiante qui se croyait beaucoup plus adulte qu'elle ne l'était, et qui avait le chic pour semer les graines du drame pour en semer de juteuses récoltes. Même si, au plus profond d'elle-même, la jeune fille qui avait tout juste emménagé à Balamb après la mort de son père voulait retrouver son ami. Mais, comme Zeke, elle était têtu. Elle aimait avoir raison et détestait encore plus perdre; avouer que leur amitié lui manquait, ce serait comme perdre. Et c'est cette peur de perdre qui alimentait les flammes qui brillaient dans ses yeux,qui l'empêchaient de dériver son regard de sa cible, malgré le fait que celui-ci pourrait la réduire en poussière. Mais ce fut elle qui perdit son sang-froid; les mots de Néo-Bahamut résonnaient dans sa tête, alors que celui-ci disparaissait.

"Jaloux ? Qu'est-ce qu'il veut dire, exactement ? De quoi es-tu jaloux?"
Les bras croisés sur son torse, la cadet regardait le blond étalé sur le sol, son regard furieux. Sceptique, Aya fut distraite par le bruit des ailes du démon qui cohabiterait dorénavant dans sa tête. Se concentrant, elle tenta de rompre la liaison qui rendait son gardien tangible. Apparement, ses réserves de magie, ainsi que son contrôle inné de la paramagie lui donnait un certain avantage que son collègue n'avait pas, malheureusement pour lui.

Ignorant le commentaire de Zeke concernant leur nouveaux partenaires de mal de crâne, Aya soupira, impatiente. Il était évident que le sujet ne pourrait pas changer et qu'elle ne lâcherait pas le morceau; le jeune membre du clan Valentine devait s'en douter, d'ailleurs. Les yeux roulant dans leur orbites, la jeune Hepburn tendit la main vers son ami-ennemi; elle pouvait visiblement tenir plus longtemps que lui, même après quelque chose qui lui avait demandé un effort intense, alors pourquoi pas l'aider. Il fallait bien continuer cette conversation, non ? Ou peut-être qu'il valait mieux s'arrêter là ? L'émotion, l'épuisement qu'elle tentait de ne pas montrer et l'incertitude qui l'envahissait commençant à peser, la cadet, trop fière, ne voulait pas le montrer, mais elle tenait à peine debout, la volonté de vouloir bien paraître étant plus forte.
©️ Field of Heroes

_________________


Les meilleurs ennemis
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Cadet
avatar
Date d'inscription : 30/04/2017
Messages : 105
Avatar : Miles Heizer
Crédits : Ilyria

Âge du perso : 19 ans (18 aout)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura
resistance
esquive

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flying monsters | Aya   15.04.18 11:54


Flying Monsters


Néo-Bahamut disparu, je devais faire face aux conséquences de son apparition. Et je ne parlais pas seulement de l’état de fatigue plus qu’inquiétant dans lequel je me trouvais, ni du fait que je tentais de fouiller ma mémoire pour essayer de trouver un blanc ou n’importe quoi m’indiquant qu’il s’était nourri d’un souvenir. S’il ne pouvait manger que les nombreuses humiliations que m’avait fait subir mon père, cela m’arrangerait. Il aurait de quoi se nourrir et, en plus, ça me débarrasserait. Non, le vrai bordel qu’avait foutu Néo, c’était avec sa sortie sur ma prétendue jalousie. Pff. N’importe quoi. (i]Mais oui, c’est ça, mens toi à toi-même autant que tu veux petit humain.[/i]. Encore lui ? Décidémment, la cohabitation s’annonçait bien difficile.

Comme un malheur n’arrivait jamais seul, Aya semblait bien décidée à avoir le fin mot de l’histoire. Il était hors de question que je m’avoue à moi-même – et encore moins à la jeune femme – que, si j’avais été aussi dévasté par son béguin pour mon frère, c’était parce qu’au fond, j’avais à l’époque secrètement espéré qu’elle voit en moi autre chose qu’un ami. Qu’entre tous, ce soit sur mon frère qu’elle jette son dévolu m’avait renvoyé devant tous mes démons. Les affres de la jalousie et leurs tourments ne m’étaient pas étrangers mais c’était la première fois qu’ils m’avaient provoqué une telle douleur. Cela n’avait fait que renforcer ma détermination à m’éloigner au plus vite de Balamb.

J’avais enfermé le souvenir d’Aya dans un coin. Je m’étais épanoui au Galbadia Garden. La bas, j’étais de toutes les fêtes et de toutes les idées folles. Souriant et séducteur, j’avais eu mon petit succès. La bas, personne ne me comparait à mon sacro saint frère. Je n’étais ni le Basileus de mes parents ni le B d’Aya. J’étais un nouveau Zeke, plus serein et plus apaisé. Et tout avait volé en éclat lorsqu’on m’avait fait revenir ici.

L’impatience d’Aya était palpable et je tentais tant bien que mal de changer de sujet. Rien à faire, elle ne lacherait pas le morceau. Je n’avais pas oublié à quel point elle était têtue. Ses bras croisés et son regard bougon me renvoyait des années en arrières et je du me retenir pour ne pas sourire malgré moi. La situation ne s’y prêtait pas. Je soupirais donc, levant les mains dans un signe d’impuissance.

« Je sais pas ce qu’il voulait dire par là. »

Relater un mensonge qu’on se répétait à soi même depuis des années, était-ce vraiment mentir ? je fixais une demie seconde de trop la main tendue d’Aya avant d’envoyer valser ma fierté et de la laisser m’aider à me relever.

« Sans rire, oui, ca m’a blessé que tu t’intéresses à mon frère. Et c’est vrai que malgré moi j’ai toujours été jaloux de lui. Il n’a jamais eu besoin de faire d’efforts. »

C’était le maximum que je pouvais faire et c’était déjà un aveu difficile. Je tenais un peu mieux sur mes jambes tout en restant assez faible. Aya semblait en meilleure forme mais je savais qu’elle masquait également une bonne dose de fatigue.

« Bon je pense qu’on ferait mieux de retourner à la BGU et de passer par l’infirmerie. Ça me tue de le dire mais je pense qu’on a plus de chances d’arriver en un seul morceau en rentrant ensemble. »

Epuisés, les quelques combats de monstre sur le chemin de la BGU furent difficiles mais nous formions une équipe étonnamment performante. Ni l’un ni l’autre n’ayant plus la force de se lancer dans des joutes verbales sans fin, les discussions sur le chemin du retour furent plus légères si bien que le temps passa étrangement vite. Je fus presque étonné de me retrouver devant le gardien de la BGU. Après lui avoir présenté nos badges, il ne nous restait plus qu’à nous rendre à l’infirmerie et à les laisser nous examiner.
©️ Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/06/2017
Messages : 375
Avatar : Jennie Kim
Crédits : © Tumblr

Âge du perso : 19 ans (25 mai)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t667-aya-m-hepburn-la-reine-
MessageSujet: Re: Flying monsters | Aya   26.05.18 20:52


Flying Monsters


Feat. Zeke
Le laissant prendre la main qu'elle lui tendait, Aya regardait toujours Zeke d'un regard impatient. Elle tentait tant bien que mal de ne pas montrer sa fatigue, mais elle lui pesait véritablement sur les épaules, tout comme cette conversation et le fait de ne pas savoir toute la vérité. Et la brune savait que de tout se révéler, autant l'un que l'autre, prendrait du temps, du travail et ce n'est pas l'apparition de leur Gardien pendant l'une de leur nombreuses guerres pour savoir lequel pouvait faire le plus de mal à l'autre que tout allait se régler. Mais c'était quelque chose que la jeune femme voulait régler depuis leur séparation, bien qu'elle ne lui avouerait pas à ce moment précis. Ezekiel lui daigna tout de même une réponse qui, si Aya le connaissait encore un peu, lui avait probablement pris une partie de sa fierté et probablement une partie de son âme. Et une pointe de culpabilité serra la poitrine de la jeune Hepburn. C'était vrai; elle avait eu le béguin pour le fère de son ami, mais ce n'était qu'un béguin de jeune adolescente et rien ne c'était passé, elle n'était probablement qu'une gamine à ses yeux, peu importe l'âge qu'elle avait maintenant. Et ce n'était pas de la faute la jeune fille qu'Aya était à ce moment; on ne choisissait pas de qui on s'éprenait, après tout. Par contre, il est vrai qu'elle aurait pu le cacher, l'enfouir au fond d'elle et ne faire comme si rien de tout sa n'existait pas mais, c'était contre sa personnalité, elle qui avait toujours été si honnête.

"Écoute, Zeke, je..." Elle allait dire quoi, au fond. Qu'est-ce qu'elle pouvait dire ? C'était il y a si longtemps et, peu importe ce qu'elle pouvait dire, rien ne changerait, pas maintenant, du moins. Aya soupira, cette conversation la pesait plus qu'elle ne le devrait.

Zeke enchaina et le duo se dirigea vers l'école, sous la proposition de Zeke. Avec l'épuisement que tout deux ont vécu à cause de l'appartion de Valefore et Néo Bahamut, en plus de leur dispute, il serait mieux de repartir ensemble et d'aller voir Nova, question de s'assurer que tout allait bien. Malgré leur joute, il s'avéra que la discussion fut beaucoup plus légère, moins sérieuse et, étrangement, Aya se remémora leur bon moment ensemble; ce genre de scène se produisait souvent, dans le temps. Et, plus grande surprise, leur travail d'équipe était excellant, contrairement au habitudes d'Aya; malgré toutes ces années, ils étaient toujours en symbiose, peu importe le temps qu'ils passaient séparé. Un petit sourire illumina subtilement le visage de la cadet, alors qu'elle sortait son badge pour le montrer à la sécurité, avant de se rendre à l'infirmerie, dans laquelle elle prit place sur l'un des lit.

"Ah merde!" Un lourd soupire avant de se laisser tomber sur le matelas. "Je n'aurai jamais ces foutu pâtisseries!"
©️ Field of Heroes

_________________


Les meilleurs ennemis
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Flying monsters | Aya   

Revenir en haut Aller en bas
 
Flying monsters | Aya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Have A Break :: Notre Histoire :: Chapitre 5 : La guerre froide-