AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 T'aurais pas vu ma pote par hasard ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SEED de rang 26, Spécialiste de l'assassinat
avatar
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 129
Avatar : Matthew Daddario
Crédits : Avengedinchains

Âge du perso : 23 ans
Activité : Seed spécialisé dans l'assassinat.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■
resistance■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t493-aiden-saroyan
MessageSujet: T'aurais pas vu ma pote par hasard ?   01.07.17 17:35


T’aurais pas vu ma pote par hasard ?


Feat. Aya


Aiden cherchait Eirena. Jusque là, rien de très étonnant puisqu’ils avaient toujours été proches tous les deux. Ce qui l’était moins, c’est qu’il n’arrivait pas à lui mettre la main dessus et il n’avait trouvé personne qui sache où elle était. Il n’avait pas non plus trouvé Sithmaith, préférait éviter Sun et Selena même si les raisons pour ça divergeaient (l’un était trop bizarre pour lui, l’autre était trop folle de rage en ce moment pour qu’il aille la déranger, elle risquait de lui proposer de monter un escadron secret…). Dans ses connaissances, il restait sa sœur, Amy, mais elle n’allait pas forcément beaucoup mieux que Selena. Enfin, si, elle allait mieux, mais elle était proche de Megara, or celle-ci était faite prisonnière depuis un certain temps par leur ennemie à tous… Aiden n’avait donc pas très envie de l’embêter juste pour chercher Eirena… d’ailleurs, il n’avait pas grand-chose à dire à la petite blonde, c’était seulement que moins il la trouvait, plus ça l’agaçait et plus il cherchait.

Finalement, il se dit qu’il allait voir si Lena savait quelque chose donc il se rendit dans le hall pour monter à l’étage car l’ancienne colocataire d’Eirena devait sûrement avoir cours à cette heure-ci. Il n’y avait pas un chat sur place jusqu’à ce qu’une Cadet prenne la même direction que lui. Son visage lui disait vaguement quelque chose, mais comme il abusait pas mal de son gardien pour effacer de sa mémoire son travail d’assassin, ce n’était pas son point fort de resituer où il avait vu les gens qui n’étaient pas de son entourage. Il était toutefois à peu près sûr qu’elle était dans les âges de Eirena donc qu’elle était peut-être au courant d’où elle était ou, à défaut, dans quelle cours serait Lena (il était souvent plus simple de mettre la main sur un Cadet que sur un SEED).

« Eh ! Salut ! » L’interpella-t-il pour qu’elle s’arrête quand elle arriva à son niveau. Il lui fit un sourire poli mais discret, Aiden n’était pas franchement du genre expansif. « Je suis le SEED Saroyan, je cherche une collègue, la SEED Blackstone, Eirena Blackstone, tu ne l’aurais pas vu par hasard ? Parfois elle va encore parmi les Cadets comme elle a été promue il y a peu... » Et il n’avait pas vraiment grand-chose à ajouter alors il resta face à la jeune fille, attendant sa réponse.

Il se tenait droit, son arc dans le dos, le col de sa veste en cuir cachant à peine le tatouage qu’il avait sur le cou. Aiden avait tendance à impressionner par sa carrure mais entre (futurs) collègues, on savait bien qu’il n’y avait rien à craindre. A part pour s’entraîner, les combats entre SEED étaient prohibés… même si ça pouvait arriver vu tous les forts caractères qu’il y avait dans cet établissement. Mais Aiden était peu sujet à la colère alors ce n’était pas le genre (même s’il préférait oublier un sombre incident récent dans une boîte de nuit… surtout alors qu’il cherchait la blonde avec qui il était ce soir là).

© Field of Heroes

_________________
Victime ou coupable
La victime meurt face à un assassin. (⚡️) L'assassin, lui, meurt face au monde entier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/06/2017
Messages : 155
Avatar : Jennie Kim
Crédits : © Tumblr

Âge du perso : 19 ans (25 mai)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t667-aya-m-hepburn-la-reine-
MessageSujet: Re: T'aurais pas vu ma pote par hasard ?   02.07.17 23:31


T'aurais pas vu ma pote, par hasard ?


Feat. Aiden
Aya s'était levée très tôt, ce matin-là. Les cours ne commençaient que plus tard, mais cette nuit avait été mouvementée; parsemé de cauchemars. Les souvenirs de la mort de son paternel la hantait très souvent, la nuit. Il y avait eu bien des lunes qu'elle n'avait pas revu son visage, puis son corps ensanglantés. C'était toujours la même chose: le tout se passait rapidement, quelques images flous de la route, puis le gala; ensuite se passait l'incident, les hommes attaquaient Aya, impuissante, sa mère se faisait plaquer, puis sont père se faisait tuer de sang froid, son regard se posant sur la jeune fille, comme accusateur. Juste d'y repenser, un frisson parcouru son dos. Malgré l'expérience ainsi que les formations qui l'avaient préparée, la jeune femme ne pourrait jamais retirer cette crainte en repensant à cette évènement. Bien que le prospect de devoir se battre et d'y risquer sa vie ne l'effrayait plus, c'était ce sentiment d'impuissance qui avait raison de ses craintes. En plus des remords...

La jeune Cadet se dirigea vers la salle de bain, question de se rafraîchir le visage, ainsi que les idées. C'est incroyable, se dit-elle, à quel point cet horrible souvenir pouvait garder autant de pouvoir sur une personne. Mais aujourd'hui était une autre journée; des entraînements qu'elle devait subir, ainsi que des cours de théories, dont l'un de ses cours avec monsieur Nanoo, serait assez pour lui changer les idées. Du moins, elle l'espérait. C'est en enfilant son uniforme, qu'elle avait aujourd'hui modifié en y ajoutant des accessoires avec des diamants éclatants un peu partout donc une boucle autour dur coup ainsi qu'une ceinture, qu'elle partie pour ses premiers cours.

L'heure de la pause arriva, Aya se décida enfin de se lasser de ses camarades habituelles, en envoyant une s'occuper des futurs festivités du conseil des fêtes à sa place, les autres tentèrent de l'accompagner mais la jeune femme les rebuta à coup de mots bien crûs. C'est lorsqu'Aya, ayant rejoint le hall et voulant se rendre à sa chambre, se trouva interpellé par la voix d'un homme qu'elle ne connaissait pas, que la cadette se retourna. Elle n'était franchement pas d'humeur mais, en le regardant, elle se dit qu'elle pouvait au moins se permettre d'accorder à quelqu'un d'aussi mignon un peu de son temps. Le regardant de haut en bas, la jeune femme pu remarquer un sourire bref.

L'écoutant attentivement, un sourire séducteur aux lèvres, elle changea radicalement de posture lorsque l'homme qui lui faisait face mentionna Eirena. Les deux jeunes femmes n'avaient jamais vraiment eux une bonne relation; Eirena, autrefois membre du comité disciplinaire, avait débarqué durant l'une des fêtes secrètes, et assez emplit de débauche, que la présidente du comité des fêtes avait fait. Pris la main dans le sac, la blonde n'avait pas hésité pour en faire un rapport emplit de détails au directeur. Aya avait d'ailleurs été suspendu du comité pendant un moment. Disons que les deux femmes n'étaient pas vraiment parti du bon pied...

-Non, je n'ai heureusement pas croisé Blackstone aujourd'hui. Si c'était le cas, t'en aurais probablement entendu parlé un peu partout, dans la bâtiment... Elle n'avait pas à mentionner qu'elle n'appréciait pas vraiment la blondinette, sa se sentait et sa se voyait. Pourquoi la cherches-tu ? Un rendez-vous, peut-être ?

Bien qu'Aya ait toujours été au courant des ragots se propageant un peu partout dans l'université, elle n'avait pas entendu parlé de ce SeeD, encore. Enfin, rien de bien excitant. Il devait être assez réservé, mais la cadette aimait bien un bon challenge, une fois de temps en temps. Persistante, elle avait maintenant pour mission de découvrir la raison pour laquelle le jeune homme voulait s'entretenir avec celle qu'elle considérant comme sa pire ennemi... ou du moins, comme un plaie. Ce n'était certainement pas l'arc qu'il avait sur son dos qui la ferait hésité...
© Field of Heroes

_________________
Just stay with me
So easily, with harsh words, You put scars in my heart, Without even saying sorry.
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 26, Spécialiste de l'assassinat
avatar
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 129
Avatar : Matthew Daddario
Crédits : Avengedinchains

Âge du perso : 23 ans
Activité : Seed spécialisé dans l'assassinat.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■
resistance■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t493-aiden-saroyan
MessageSujet: Re: T'aurais pas vu ma pote par hasard ?   05.07.17 7:11


T’aurais pas vu ma pote par hasard ?


Feat. Aya


Aiden ne comprit pas très bien la phrase de la jeune fille. Il était peu conscient des relations qu’Eirena entretenait avec les Cadets plus jeunes qu’elle car il était souvent parti en mission plusieurs jours de suite. Quand il voyait sa protégée, c’était dans le cadre privé d’un tête à tête pour s’entraîner ou pour discuter (du comité – Aiden avait autrefois occupé la place qu’Eirena abandonnait en même temps qu’elle devenait SEED -, des progrès qu’elle faisait, de ses projets, parfois il arrivait qu’ils évoquent des sujets plus personnels aussi, mais c’était une fois la conversation bien lancée). Il ne côtoyait pas énormément les autres étudiants, un peu Lena car elle était amie avec Eirena justement, mais c’était l’exception qui confirmait la règle. Par caractère, Aiden n’était pas un grand bavard et il tolérait assez bien la solitude (comprenez ici qu’il sait parfaitement s’occuper seul), il n’élargissait donc pas beaucoup le cercle de ses connaissances.

De fait, il n’avait pas entendu parler de l’inimitié entre Eirena et la jeune fille en face de lui. Ou alors, ça avait été le cas mais il aurait bien été incapable de faire le rapprochement car il ne connaissait pas le nom de son interlocutrice, qui ne s’était pas présentée. Si elle l’avait fait, peut-être l’eût-il mieux située car il connaissait à peu près les noms des membres importants des différents comités, et Selena avait encore une place de choix dans celui des fêtes.

« Honnêtement, je ne crois pas… je ne sais pas à quoi tu fais référence, mais c’est rarement à moi qu’on vient raconter les derniers événements de la BGU. » Ou alors c’était justement Eirena qui le faisait et comme il ne la trouvait pas… Il avait bien remarqué qu’elle ne devait pas vraiment aimer son amie, cela étant, ce n’était pas vraiment ses affaires : on ne pouvait pas aimer tout le monde, pas vrai ?

D’ailleurs, maintenant que son interlocutrice le lui faisait remarquer, c’était vrai qu’il n’avait pas grand-chose à demander à Eirena mais comme il ne l’avait pas trouvé, il avait fini par la chercher plus que de raison. Il se sentit un peu bête sur le moment mais ne se laissa pas démonter pour autant, son masque de neutralité aimable tenant assez bien le choc face à des inconnus (il devenait plus vite gêné quand c’était un proche qui le taquinait car il prenait alors les remarques plus à cœur, un peu comme quand Joris avait fait des sous-entendu lors de leur dîner… même si on ne pouvait pas dire non plus qu’il soit super proche de son ancien coloc’, mais il le connaissait quand même bien mieux que la Cadet en face de lui).

« Non, on n’avait pas prévu de se voir, mais je voulais lui demander comment avançait sa formation actuelle. Parce que je pense qu’elle sera bientôt prête… ou qu’il faudra qu’elle le soit, avec tout ce qui se passe en ce moment, nous allons tous être mis à contribution. » Là, il pensait plus ou moins tout haut, aussi se reprit-il : « Enfin, pas vous, pas les Cadets, mais chez les SEEDs, je crois qu’il va falloir légèrement changer nos habitudes depuis le discours de Cyadée nous discréditant. Je voulais plus ou moins lui parler de ça aussi… » Même si Megara était plus l’amie de Amy (sa sœur) que la sienne, il vivait assez mal le fait qu’elle ait été emprisonnée. Il regrettait un peu moins l’absence de Zach – avec qui il ne s’entendait guère, bien qu’il eût du mal à l’expliquer -, mais dans l’ensemble ça restait préoccupant aussi vis-à-vis de Selena qui se faisait un sang d’encre. Elle s’inquiétait sûrement plus que toute la BGU réunie car elle était la seule à la connaissance d’Aiden à connaître les trois personnes impliquées. Pendant qu’ils étaient dans la prison du désert, elle devait bouillir quelque part… il n’en savait trop rien, il s’était dit qu’il pourrait voir avec Eirena pour trouver de quoi changer les idées à leur amie commune.

En bref, il avait cherché Eirena avec plusieurs motifs mais aucun de bien précis. « Sinon, puisque je me suis présenté, pourrais-tu faire de même ? » Histoire qu’il sache à qui il parlait depuis quelques minutes.

© Field of Heroes

_________________
Victime ou coupable
La victime meurt face à un assassin. (⚡️) L'assassin, lui, meurt face au monde entier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/06/2017
Messages : 155
Avatar : Jennie Kim
Crédits : © Tumblr

Âge du perso : 19 ans (25 mai)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t667-aya-m-hepburn-la-reine-
MessageSujet: Re: T'aurais pas vu ma pote par hasard ?   07.07.17 6:27


T'aurais pas vu ma pote, par hasard ?


Feat. Aiden
Aya était légèrement confuse; non seulement il n'était pas précis dans les raisons du pourquoi il cherchait Blackstone, il s'éparpillait un peu partout dans ce qu'il lui disait. D'ailleurs, Aya était maintenant un peu plus intéressé par ce qu'il avait à dire concernant "tout ce qui se passe en ce moment". Évidemment, comme tout cadets et membre de la BGU, en plus d'être la reine de potins, elle savait ce que les supérieurs voulaient que les juniors sachent, mais l'homme se tenant devant elle, semblait presque lui donner des informations qu'elle n'aurait pas vraiment dû recevoir. La reine des abeilles avait la fâcheuse habitude de vouloir creuser le plus profond possible, pour découvrir le plus possible; cette occasion n'était pas moins différente des autres et la jeune cadette était prête à sauter sur l'occasion... qui ne se présenta pas. Du moins, elle n'eut pas exactement le temps de la saisir...

Le jeune homme devant elle avait la fâcheuse tendance d'arrêter au beau milieu d'une phrase et d'en changer la direction complètement. Ses paroles s'extériorisaient apparement en suivant le fil de ses pensées; enfin Aya l'avait déduit puisque sa cohérence ne se suivait de façon précise, un peu comme quelqu'un qui se laissait distraire facilement. D'ailleurs, ce son surtout ses pauses qui lui mit la puces à l'oreilles.

Ayant été un peu trop intéressés par ses histoires, le SeeD lui demanda de se présenter à son tour. Sa curiosité maladive lui avait fait oublié ses manières... qui n'étaient que très basses, de toute façon.

-Oh mais pardonnez-moi mes manières. mon cher. Je suis Aya. Aya Hepburn. Je suis la présidente du Conseil des Fêtes, ainsi que la cadette la plus prometteuse de ma promotion. Un sourire en coin, démontrant clairement à quel point elle était fière. Ou, du moins, c'est ce que certains de mes professeurs me disent... ou que j'aimerais qu'ils me disent...

À part les gens qui laissaient vraiment leurs traces, ou ceux que la cadette avait connu avant que ceux-ci graduent, elle ne connaissait pas beaucoup de SeeD. Elle en avait croisé quelques uns, et avait même organisé quelques fêtes en leur honneur pour leur graduation ou pour les congratuler lors de missions réussis. C'était plutôt rare, mais sa lui arrivait d'en croiser durant ces fêtes, mais le SeeD Saroyan n'en faisant pas partie. En le scrutant de plus prêt, n'hésitant pas à s'approcher de lui et même de tourner autour comme un chasseur analysant sa proie, elle confirma qu'elle ne l'avait jamais vu, durant de tel soirées. Il ne semblait pas vraiment du genre à vouloir y assister, non plus. Son langage corporel, sa façon de se tenir ou simplement de parler ne lui inspirait, de n'importe quel raisons, une personne qui voulait s'éclater durant une fête... ou même dans la vie de tous les jours.

S'asseyant sur un banc, la Cadette demandait presque l'attention. Son interlocuteur, qu'il suive sa décision de s'asseoir ou pas l'importait moins que de savoir le plus de choses possible sur lui... ou encore sur Cyadée.


-Sinon, c'est quoi ton histoire ? Un sourire charmeur qui semblait presque honnête illumina son visage. Tu as participé aux missions contre la sorcière ? C'était comment ? Et ton rôle dans tout ça ?


Les questions fusaient d'un peu partout, mais la jeune femme voulait profiter de la façon dont le SeeD répondait, espérant qu'il serait assez distrait pour répondre involontairement à certaines questions qu'il ne pourrait, en d'autres circonstances, pas répondre. C'était infantile, mais cette tactique avait fait ses preuves, dans le passé. Un appât avait été placé et, bien que ce ne soit pas le plan le plus réfléchit, elle espérait plus que tout que Saroyan prendrait...

© Field of Heroes

_________________
Just stay with me
So easily, with harsh words, You put scars in my heart, Without even saying sorry.
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 26, Spécialiste de l'assassinat
avatar
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 129
Avatar : Matthew Daddario
Crédits : Avengedinchains

Âge du perso : 23 ans
Activité : Seed spécialisé dans l'assassinat.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■
resistance■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t493-aiden-saroyan
MessageSujet: Re: T'aurais pas vu ma pote par hasard ?   11.07.17 16:02


T’aurais pas vu ma pote par hasard ?


Feat. Aya


Aiden restait sur sa réserve même s’il faisait un effort pour parler un peu plus dans la mesure où il était celui qui avait engagé la conversation en premier. Toutefois, ça le poussait à être évasif ou peu compréhensible car il passait beaucoup de temps tout seul quand il n’était pas avec ses proches, et son filtre naturel le poussait à interrompre le fil de ses pensées pour ne pas trop en dire. Cela ne parut guère ennuyer son interlocutrice qui finit par se présenter. « Enchanté Cadet Hepburn. » Commença-t-il car il n’était pas dans ses habitudes de frayer avec les Cadets, bien au contraire, il les évitait car il sentait encore plus le décalage entre ce qu’il aurait voulu être et ce qu’il était devenu à leur contact. Il y avait eu des exceptions, bien sûr, comme Eirena… Sauf qu’elle était plus comme lui quand il s’agissait de boulot, très stricte, alors elle l’avait toujours compris, même s’il ne s’était jamais trop confié sur ce qu’il faisait. Elle en savait assez pour respecter ses silences et qu’ils puissent discuter l’un avec l’autre. En bref, au départ, ils s’étaient retrouvés sur leur côté disciplinaire – Aiden avait appartenu au comité du même nom avant qu’Eirena n’en devienne présidente -, et il ne fut guère surpris d’apprendre que la brunette en face de lui était plutôt du comité des fêtes. Elle dégageait quelque chose qui collait plutôt à l’énergie de ces événements. Comme Selena quand elle avait ses bons moments, pas dernièrement donc…

« J’étais du comité disciplinaire quand j’étais Cadet. Mais je connais bien Selena qui est encore membre honoraire du comité des fêtes. » Il avait joint les mains devant lui, un petit sourire sûr de lui sur le visage. De prime abord, quand on ne connaissait pas Aiden, il pouvait passer pour quelqu’un de froid ou pire encore d’imbu de lui-même. Il était profondément gentil (voire même très bonne pâte), mais il ne le montrait quasiment pas, se cachant derrière l’aspect plus dur de lui qui avait fait de lui un bon président du comité disciplinaire, il détestait qu’on ne respecte pas les règles. Or il semblait que Aya soit d’un autre genre, bien plus léger que lui ou Eirena de caractère. C’était peut-être pour ça qu’elle avait sous-entendu qu’elles ne s’entendaient pas toutes les deux.

« Quant à être la meilleure de ta promotion, il ne tient qu’à toi de l’être. » Après tout ce n’était jamais qu’une question de travail sur soi. Lui ne cessait jamais d’essayer de se tirer vers le haut, à ce propos il s’était souvent confronté à Selena dont l’arme principale était aussi l’arc, et ça l’avait aidé à progresser. Aiden aimait être le meilleur, il appréciait vraiment la compétition, surtout avant de devenir SEED et de faire principalement des missions d’assassinat. Dernièrement il n’avait fait qu’une seule grande mission et c’était pour de la diplomatie. Cela lui avait fait voir un peu de pays, cela lui avait fait du bien en un sens.

Lorsque Aya se mit à tenter de le faire parler – peu habilement malgré un sourire que d’autres hommes auraient trouvé charmant -, son visage se durcit pour de bon et il lança un coup d’œil assez méprisant à la brunette. Aiden avait pour précepte : la loi est dure mais c’est la loi. Il n’en dérogeait pas et l’attitude d’Aya était bien trop légère vu la gravité de la situation. Il ne se priva pas non plus pour le lui dire : « Tu n’es pas sans savoir que nous n’avons pas le droit de parler de nos missions, encore moins avec des novices. D’ailleurs, les Cadets feraient mieux de réviser et de s’entraîner que de s’inquiéter de Cyadée. Elle n’est pas votre problème. » En revanche, elle était le leur… Et une nouvelle fois, il eut une pensée pour ses camarades, et surtout pour Megara, qui étaient portés disparus depuis la tentative d’assassinat ratée. Aya ne devrait pas parler aussi légèrement alors que certains collègues étaient en danger ou, pire, morts…

Le bon côté des choses c’est qu’il avait fini par en oublier qu’il cherchait Eirena plus ou moins sans bonne raison !

© Field of Heroes

_________________
Victime ou coupable
La victime meurt face à un assassin. (⚡️) L'assassin, lui, meurt face au monde entier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/06/2017
Messages : 155
Avatar : Jennie Kim
Crédits : © Tumblr

Âge du perso : 19 ans (25 mai)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t667-aya-m-hepburn-la-reine-
MessageSujet: Re: T'aurais pas vu ma pote par hasard ?   12.07.17 19:54


T'aurais pas vu ma pote, par hasard ?


Feat. Aiden
La jeune cadette observait toujours attentivement le SeeD devant elle; analyser les gens et leurs actions était quelque chose qu'elle aimait faire, qu'elle trouvait amusant. Bien qu'elle savait que sa pouvait en énerver certains, l'homme qui se trouvait devant elle ne semblait pas être du genre à avoir un moment de colère impulsif; Aya ne le connaissait pas, mais il ne dégageait pas cette sorte d'aura remplit de sincérité émotive qui lui permettait de piquer une crise de colère. La jeune femme, quant à elle, était beaucoup trop proche de ses émotions et un moment ne pouvait attendre avant qu'elle se laisse envahir par de tels émotions. Lui, il semblait beaucoup plus en contrôle qu'elle, mais il avait l'air assez du genre strict, à suivre les règles. C'était probablement ce que les membres de SeeD devait avoir, agir sans remettre en question ? C'était quelque chose qu'elle avait souvent remis en question mais, de voir un SeeD, elle se remettait elle-même en question; allait-elle pouvoir faire de même ?

Prenant appui sur le dossier du banc sur lequel elle était assise, Aya écoutant attentivement ce que Aiden avait à lui dire. Il continuait les présentations, parlant un peu plus de lui. Alors il faisait partie du comité disciplinaire, avant sa graduation ? Un petit sourire en coin; ce poste fonctionnait bien avec le profil qu'elle s'était fait de lui, par delà sa mince observation. De plus, il connaissait Selena.


-Ah on a donc une amie en commun! Une petite pause, voulant observer la réaction de son "camarade". Selena m'aide, parfois, durant les fêtes qu'on organise. Évidemment, c'est grâce à mon initiative et mon entregent, que le tout fonctionne, mais elle aide, quoi... Il y a un moment que je ne l'ai pas vu, d'ailleurs...

Songeuse, elle laissa sa phrase en suspens. Elle réalisait soudainement qu'elle n'avait pas revu la jeune femme depuis un long moment.

Aya roula des yeux; être la meilleure de sa promotion ne tenait qu'à elle ? C'était bien un des trucs qu'un des anciens membres du comité disciplinaire dirait. C'était presque prévisible. Elle continua de l'écouter déblatérer, jusqu'à ce qu'il en vienne à ce qu'elle avait essayer de creuser mais sans succès. Sa réponse ne fit que la foutre en rogne; elle n'était pas d'accord avec lui. Cyadée n'était pas leur problème ? Les Cadets n'avaient pas le droit de le savoir ou encore de s'en mêler ? C'était de la merde. La cadette se remit sur ses pieds, s'approchant un peu plus du SeeD, un air réprobateur mit en place.


-"Votre problème" ? Aya accentua le tout par un signe de quotation avec ses doigts. C'est "votre problème" jusqu'à ce que la sorcière et son armée décide que c'est tout Balamb qui en est responsable et qu'elle nous attaque directement; l'université et tous ses membres inclus! Elle effectua un pas vers l'arrière, se passant la main dans ses longs cheveux bruns, puis retourna à l'assaut. Tu penses vraiment qu'une personne aussi vile et exécrable qu'elle hésiterait à tous nous mettre en cage pour nous torturer l'un après l'autre ? Et ça ce n'est que si elle ne décide pas de tous nous brûler vif, nous filmer en direct et nous montrer en exemple comme des animaux de foires!

Un pas vers l'arrière, elle reprit ses esprits, son calme si précaire, puis se rassit un instant sur son banc. Elle l'attaquait lui mais, à son tour, il ne suivait que des ordres, comme elle le ferait bientôt. Un long soupire se dégagea, ne laissant la jeune femme non dans un meilleur état qu'auparavant. Aya se releva, bien moins violemment que la première fois.

-Cyadée deviendra également mon problème, quand je vais graduer, tu sais. On devrait être mis au courant de tout ce qui se passe autrement que par des journaux; question qu'on soit préparé à la "vrai vie"...

Elle parlait à Aiden mais est-ce que tout sa était vraiment dirigé vers lui ? À ce point, elle ne savait plus mais, au moins elle se sentait légère.
© Field of Heroes

_________________
Just stay with me
So easily, with harsh words, You put scars in my heart, Without even saying sorry.
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 26, Spécialiste de l'assassinat
avatar
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 129
Avatar : Matthew Daddario
Crédits : Avengedinchains

Âge du perso : 23 ans
Activité : Seed spécialisé dans l'assassinat.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■
resistance■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t493-aiden-saroyan
MessageSujet: Re: T'aurais pas vu ma pote par hasard ?   14.07.17 18:40


T’aurais pas vu ma pote par hasard ?


Feat. Aya


En fait de réaction, Aya devait être déçue car la mention de Selena et de son amitié supposée avec la Cadet ne fit pas sourciller l’archer. Il n’était pas du genre facile à déstabiliser, ni même à montrer ses émotions, et en l’occurrence, il se moquait des relations de Selena. Ils n’en avaient pas tant que ça en commun, ce qui n’enlevait rien à leur propre amitié qui reposait sur une saine concurrence.

Un peu plus tard, il ne broncha pas quand Aya s’offusqua de sa réponse. Toujours impassible, il jugeait très durement la Cadet – mais heureusement, elle n’était pas dans sa tête pour le savoir -. Lui qui supportait mal les éclats ne pouvait que mépriser de telles expansivités, surtout quand elles critiquaient le sacro-saint règlement de la BGU. Si ça n’avait tenu qu’à lui, dans l’immédiat, il aurait reconduit la jeune fille à l’entrée et lui aurait signifié qu’elle n’était pas faite pour un métier dans lequel savoir tenir sa langue et obéir était 50 % du boulot. Sauf que ça ne tenait pas du tout à lui, ça concernait uniquement leur directeur ainsi que les instructeurs. Il lui souhaitait d’être plus mesurée dans ses paroles quand elle s’adressait à eux.

« Suis-moi. » Ordonna-t-il en prenant la jeune fille par l’avant bras. « On va dans les serres. » Lui indiqua-t-il. Pour l’instant, il allait laisser tomber l’idée de chercher Eirena et s’occuper de montrer à cette péronnelle pourquoi les Cadets n’avaient pas à se mêler des affaires des SEEDs, pourquoi, tout simplement, ce n’était pas leur problème, ainsi qu’il le lui avait dit.

Une fois sur les lieux – ce qui fut rapide -, Aiden laissa ses armes par terre. Il lui aurait bien proposé ce petit tête à tête dans le hall, mais il doutait que cela soit une bonne idée car pour le coup, il n’était pas sensé faire ce qu’il s’apprêtait pourtant à faire quand même… mais parfois des actes valent mille mots. « Maintenant que nous sommes dans un lieu approprié, attaque-moi. Je ne suis pas armé, alors vas-y, je t’attends. » Elle pensait pouvoir se battre contre la Sorcière ? Elle pensait que c’était son problème ? Aiden comptait lui prouver que non : il avait eu son diplôme il y avait un moment, il allait sur le terrain, et pourtant il n’avait absolument aucune chance contre Cyadée ou même contre une de ses créatures. Pas tout seul. Et des SOLDATs, donc l’élite de la BGU, avaient échoué à la tuer. Ils étaient actuellement prisonniers. Si ce n’était pas le problème des Cadets, c’était parce qu’ils avaient encore tout à apprendre. De fait, Aya n’avait aucune chance face aux capacités plus grandes de Aiden et surtout face à son expérience réelle du terrain.

Pour son propre bien, la jeune fille devait comprendre qu’elle visait trop haut et que même si elle était bientôt diplômée (ce qui n’arriverait pas avant plusieurs mois par ailleurs), elle n’avait pas le niveau de quelqu’un qui était sur le terrain depuis plus longtemps… alors ne parlons même pas de Cyadée… Connaître ses propres limites était le plus important, sinon Aya mourrait dès sa première « vraie » mission. Or Aiden ne lui souhaitait pas un tel sort !

© Field of Heroes

_________________
Victime ou coupable
La victime meurt face à un assassin. (⚡️) L'assassin, lui, meurt face au monde entier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/06/2017
Messages : 155
Avatar : Jennie Kim
Crédits : © Tumblr

Âge du perso : 19 ans (25 mai)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t667-aya-m-hepburn-la-reine-
MessageSujet: Re: T'aurais pas vu ma pote par hasard ?   17.07.17 6:06


T'aurais pas vu ma pote, par hasard ?


Feat. Aiden
Apparement, la légèreté d'une personne change également lorsqu'on la traine de force quelque part. Aiden l'avait prise par l'avant-bras, réaction qui avait pourtant surprise la jeune étudiante qui poussa son bras de toutes ses forces, questions de pouvoir se tirer de cette situation. Il avait l'air pourtant décidé de l'amener avec lui; si tout deux avaient été sous une base plus amicale, elle aurait été plus enclin à le suivre. Elle n'avait pourtant pas eu le choix. Le SeeD avait pourtant paru si neutre que cet "explosion", si on pouvait l'appeler comme sa, avait l'air très hors personnage, pour la jeune femme qui ne le connaissait presque pas; c'était surprenant, vois inquiétant de voir un homme, plus entraîné qu'elle, la "forcer" à le suivre. Mais le plus inquiétant était probablement le fait qu'il voulait la faire aller dans les serres. La cadette n'avait eu aucune intention d'y aller, aujourd'hui; en fait, elle n'avait pas prévu tel rencontre et n'avait espéré que préparer le prochain Balamb Festival qui aurait lieu.

-La serre ? Son étonnement, peut-être même un peu de panique, se ressentit dans sa voix; elle ne voulait visiblement plus être ici. Clairement, me rendre dans un lieu de combat dangereux avec un inconnu qui parle encore moins qu'un chocobo, n'est pas la première chose qui m'est venu en tête, en te voyant...

Traverser la BGU était plutôt gênant; Aya avait une réputation, dans l'université, qu'elle ne voulait pas nécessairement salir. Elle était au top et elle préférait y rester; se faire piquer sa place parce qu'un SeeD avait fait paraître qu'il avait le dessus sur elle serait probablement assez pour qu'une nouvelle tente de la déplacer au bas de l'échelle. Tentant de garder bonne figure, elle prit les devant, le trainant maintenant elle-même par le bras. Il pourrait facilement se débarrasser de son bras, elle était moins forte physiquement que lui, c'était évident juste en le regardant; mais étant maintenant arrivé aux serres, elle avait probablement pu se sauver d'une catastrophe sociale imminente.

Regardant autour d'elle, elle vit les portes menant aux serres de combats; les verdures ainsi que les éléments plus naturels contrastant avec les murs et le reste du building beaucoup plus moderne. L'antre des monstres étaient l'endroit parfait pour s'entraîner, Aya s'y étant rendu plus d'une fois pour impressionner des jeunes abeilles ou pour en remettre à leur place...


-Alors, pourquoi m'avez-vous trainer de force ici, monseigneur Saroyan ? Un petit rictus se dessina sur les lèvres de la cadette. Ce n'est pas la première fois qu'on m'invite dans la zone secrète, tu sais. Mais t'es probablement l'un de plus mign...

Sa phrase ne trouva pas de fin puisque le jeune "héro" se désarma et lui annonçait qu'elle devait maintenant l'attaquer. Rarement bouche-bée, c'était pourtant ce qu'était Aya, en ce moment. La bouche presque pendante de surprise, la cadette en perdait ses moyens.

-Ok, c'était encore MOINS ce à quoi je m'attendais de mon après-midi... Roulant des yeux, elle balança son sac au loin. Se dirigea vers l'entrepôt auquel on pouvait prendre des armes, n'ayant pas apporté son arme avec elle durant ses cours, la brunette y pris une hallebarde; s'il voulait y aller sérieusement, elle le ferait. Mais si tu insistes, je vais y donner tout ce que j'ai.

Se lançant à toute vitesse vers son adversaire, Aya usa de son agilité et de sa rapidité, étant de plus grand atouts pour elle que sa force. Elle n'était pas stupide; elle savait que l'expérience qu'il avait était plus grande que la sienne, qu'un combat l'un contre l'autre était futile, puisqu'il aurait l'avantage. Faisant tournoyer son arme entre ses mains, créant de grand cercle, la lumière reflétant sur la lame, l'étudiante savait qu'il fallait qu'elle prouve un point; elle ne gagnerait pas, mais elle allait montrer qu'elle avait du coeur au ventre, qu'elle était forte et qu'elle avait ce qu'il fallait pour être un SeeD, qu'elle était assez bonne pour rejoindre leur rang et qu'on pouvait lui faire confiance.

La lame s'abattit sur le sol, de la poussière s'en soulevant; contrairement à cette poussière si facilement mouver, elle devait être un roc.

© Field of Heroes

_________________
Just stay with me
So easily, with harsh words, You put scars in my heart, Without even saying sorry.
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 26, Spécialiste de l'assassinat
avatar
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 129
Avatar : Matthew Daddario
Crédits : Avengedinchains

Âge du perso : 23 ans
Activité : Seed spécialisé dans l'assassinat.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■
resistance■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t493-aiden-saroyan
MessageSujet: Re: T'aurais pas vu ma pote par hasard ?   20.07.17 11:37


T’aurais pas vu ma pote par hasard ?


Feat. Aya


« Il fallait y penser avant de parler de te battre contre une sorcière surpuissante. » Aiden était implacable et bien trop décidé pour que les remarques de Aya le fasse changer d’avis. Quant au fait que ce n’était pas ce qu’elle avait imaginé au premier abord, suivi peu de temps après par une remarque sur le fait qu’il était « mignon » ne laissait pas trop de doute sur la manière dont la Cadet se comportait normalement avec les hommes. Sauf qu’Aiden n’avait jamais été très porté sur la drague d’une part, et que Aya n’était pas du tout son genre d’autre part. Encore que le premier point était sûrement encore plus important chez l’ingénu Aiden que le second, c’était à peine s’il avait conscience qu’il plaisait (en fait il ne le savait que parce que Amy, sa sœur cadette, le lui disait souvent, trop pour qu’il l’ignore totalement). Heureusement, son caractère inflexible faisait rapidement fuir les filles les plus entreprenantes de la BGU !

Aya dut se rendre assez rapidement à l’évidence qu’ils étaient là pour se battre et elle l’accepta. Pour lui laisser une chance d’au moins l’approcher, Aiden s’était séparé de ses armes, mais son plus grand atout en dehors de son maniement de l’arc était sa force physique. Il possédait aussi une résistance des plus corrects. La Cadet savait sûrement qu’elle se lançait dans un combat déjà perdu même si elle était armée. Il nota qu’elle était rapide mais qu’il l’était plus qu’elle. Il esquiva son premier coup en sautant en arrière, la hallebarde rencontra le sol. Il la laissa attaquer encore plusieurs fois, il échappa aux coups d’Aya à chaque fois au tout dernier moment, lui laissant l’illusion qu’elle pouvait y arriver.

Puis, quand il sentit qu’il fallait y mettre un terme, il donna un premier coup qu’il comptait aussi comme étant le dernier (à moins qu’elle ne désire jouer les prolongations?) et il s’approcha de Aya au moment où elle allait lancer une nouvelle attaque, il lui saisit un bras d’une main et son arme de l’autre. Celle-ci n’étant qu’une arme d’entraînement entreposé ici pour ceux qui n’avaient pas la leur, il la brisa d’un coup sec. Si le directeur lui demandait des frais de réparation, il paierait. L’arme habituelle d’Aya était probablement plus solide, il le savait pour avoir lui-même des arcs bien plus adaptés au combat que ceux qu’on trouvait dans la réserve, pourtant il savait qu’il aurait pu aussi casser celle de la jeune femme sans y mettre beaucoup plus d’effort. Or, il y avait bien plus fort que lui à la BGU (la grande amie de Eirena, Sithmaith, par exemple, ou bien un certain nombre des membres du Soldat!), s’il pouvait battre Aya aussi facilement, c’était bien la preuve qu’elle n’était pas encore prête.

« Je crois que j’ai gagné. A moins que tu ne veuilles absolument jouer les prolongations ? » Question rhétorique évidemment. Il était déconseillé d’emmener Aiden ou n’importe quel autre SEED confirmé sur le terrain d’un vrai combat. Ce n’était pas pour rien qu’il avait cassé l’arme de la jeune femme mais qu’il ne lui avait pas porté un seul coup. Il ne tenait pas à lui faire mal. « Tu possèdes des qualités indéniables, tu es rapide et tu maîtrises bien ton arme. Mais tu ne peux pas me battre et pour Cyadée, je ne suis que du menu fretin qu’elle pourrait abattre en restant assise dans un fauteuil. Alors, non, je te le redis, ce ne sont pas tes problèmes, ni celui de tes camarades. Et quand tu auras ton diplôme, ça le sera peut-être, mais d’ici là, concentre-toi sur tes études. » Aiden avait un côté moralisateur qui pouvait être exaspérant, néanmoins, il espérait que le message était clair et que la jeune Aya comprenait qu’il lui disait ça pour son bien.

Il la lâcha et recula de quelques pas. Il n’avait jamais été un grand fan de la proximité physique avec autrui… même si sa dernière soirée avec Eirena aurait pu laisser croire le contraire. Il songea alors qu’il n’avait toujours pas trouvé la petite blonde, s’étant laissé préoccupé par tout à fait autre chose.

© Field of Heroes

_________________
Victime ou coupable
La victime meurt face à un assassin. (⚡️) L'assassin, lui, meurt face au monde entier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/06/2017
Messages : 155
Avatar : Jennie Kim
Crédits : © Tumblr

Âge du perso : 19 ans (25 mai)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t667-aya-m-hepburn-la-reine-
MessageSujet: Re: T'aurais pas vu ma pote par hasard ?   21.07.17 6:17


T'aurais pas vu ma pote, par hasard ?


Feat. Aiden
Le combat prouva être bien plus difficile que la jeune cadette ne l'aurait imaginé; elle savait qu'elle allait perdre dès le début, elle ne pouvait le nier. Par contre, elle ne pensait perdre aussi facilement contre l'homme qui se dressait devant elle et l'arme qu'elle avait pris. Elle se disait que, puisqu'il serait désarmé, elle se prouverait être un challenge raisonnable; un coup ici et là, peut-être. Aya ne pensait pas qu'elle ne serait pas capable de le toucher au moins une fois. Celle-ci, cependant fut touché. C'était quelque chose qui agaçait la jeune étudiante. Frustrée, outrée, un égo endommagé était ce en quoi la brunette en fut réduite, à la fin de cet entrainement.

Aya s'était tout de même cru maligne, ayant acceptée plus ou moins rapidement le combat, elle croyait que cela montrait une certaine adaptabilité... ou sinon un impulsivité, ce qui pouvait être bien, dans certaines circonstances. Elle avait cru que le surprendre avec sa vitesse lui aurait au moins permis de lui émettre un coup avant de se faire oblitérer rapidement. Non. Aiden était encore plus rapide qu'elle ne l'était. Un autre talent de la jeune femme était l'usage de la paramagie mais, malheureusement, elle n'avait pas pensé à en faire usage, pour ce combat, considérant qu'il devait être habitué de se battre à distance, et donc d'éviter ce genre d'attaques. La cadette n'avait pas pris en compte qu'il pourrait être tout aussi doué au corps à corps qu'avec son arc.

Lorsque Aya s'était précipité vers sa cible, celui-ci n'avait fait qu'éviter ses attaques, lui laissant une chance, ou enfin un semblant de chance, pour éviter le tout au dernier moment. La jeune femme n'était pas dupe, elle devinait ce qu'il faisait, pourtant elle se laissait prendre à chaque fois, ce qui la frustrait et rendait ses coup encore plus rapide, mais beaucoup moins précis. À certains moment, on entendait Aya s'écrier: "Nan mais laisse-toi faire!" ou encore une craque sarcastique, qui ne servait à rien sauf à énerver la jeune femme.

Le combat termina assez rapidement après une dernière attaque de l'étudiante qui se retrouva agripper par l'ancien étudiant, une arme brisée dans les main et un Aiden victorieux devant elle, se ventant de sa victoire, la frustrant d'avantage. Il parlait en plus de prolongations ?

-Peu importe. J'ai pas vraiment envie de devoir une autre Hallebarde au directeur. Elle lançait un regard meurtrier à son adversaire, visiblement agacée. Merci beaucoup pour cette nouvelle dette... Puis, d'une voix basse, presque inaudible, elle continua. Toute façon, ce sera pas la seule que j'ai accumulée...

Aya voulait se diriger vers la sortie mais le SeeD continua sa leçon du jour tout en la retenant; la cadette qui, en tant normal aurait bien apprécié se contact rapproché et prolongé, était beaucoup trop sur les nerfs pour apprécier. Bien qu'il admettait que la jeune femme avait ses points forts, la fin de sa phrase agaçait beaucoup trop la cadette. "T'as finit ou tu vas continuer à me faire la morale ? Parce que je commence franchement à penser que tu ressent une quelconque excitation à l'idée d'avoir une jeune étudiante à ta merci ? T'as pensé à parler à quelqu'un de tes fétiches ?"

Lorsqu'il la relâcha la cadette, Aya le bouscula puis se mit à l'écart. Roulant les yeux, elle retira la poussière qui se retrouvait sur son uniforme. Puis, elle enroula une mèche de cheveux autour de son doigt, le regard détourné avec une expression meurtrie au visage, la jeune femme était visiblement très agacée. Mais elle savait qu'il avait raison. Elle n'était pas prête et c'est sa qui l'énervait. Depuis qu'elle avait été sauvé par un SeeD, elle s'était entrainé de façon diligente, elle avait été acceptée à la BGU et son entraînement était encore plus ardue et elle persévérait. Pourtant, elle avait perdu ce combat encore plus facilement qu'elle ne l'aurait cru. Ses capacités était beaucoup plus basse qu'elle ne le pensait. C'est sa qui la frustrait autant; ce n'était pas Aiden, pas le fait qu'elle avait perdu, mais bien ce sentiment d'impuissance qui revenait.

Après un moment de silence, avant que Aiden ne puisse dire quoi que ce soit, elle dirigea son attention vers lui. "Écoute. Je suis désolée pour ce que j'ai dit. J'ai quelque chose à te demander et sa va probablement de semblé un peu fou et tu vas surement refuser mais, qui ne tente rien n'a rien." Un soupir pour prendre une pause pendant qu'elle déblatérait; Aya marchait fortement sur son égo. Elle ne s'excusait normalement pas et ne demandait que très rarement des services. "J'aurais besoin de ton aide. J'ai... besoin d'être plus forte. J'aimerais pouvoir m'entraîner avec toi, avec les conditions que tu veux, même les plus incroyablement stupides qui te viendront à l'esprit. Peu importe tes demandes, je les suivrai." Elle eut un petit rire nerveux. "C'est pas quelque chose qu'on va m'entendre dire souvent, c'est plus souvent moi qui dit quoi faire, par ici. Mais, je me dis que si je peux atteindre ton niveau, je serai réellement prête pour être SeeD et... Pour être totalement honnête, c'est mon rêve... en partie.'

Elle était maladroite dans sa demande, mais elle essayait d'être honnête. On pouvait presque revoir la jeune fille qu'elle était, lorsqu'elle décida de devenir une SeeD; elle était assez gentille, autrefois. Un petit sourire gêné mais authentique illumina son visage. "Alors, qu'en-dis-tu ?"

Aya s'était remit à jouer avec une mèche de cheveux atour de son index, de façon nerveuse, cette fois. Elle était certaine qu'elle dirait non, mais les gens pouvait surprendre parfois...
© Field of Heroes

_________________
Just stay with me
So easily, with harsh words, You put scars in my heart, Without even saying sorry.
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 26, Spécialiste de l'assassinat
avatar
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 129
Avatar : Matthew Daddario
Crédits : Avengedinchains

Âge du perso : 23 ans
Activité : Seed spécialisé dans l'assassinat.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■
resistance■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t493-aiden-saroyan
MessageSujet: Re: T'aurais pas vu ma pote par hasard ?   23.07.17 18:18


T’aurais pas vu ma pote par hasard ?


Feat. Aya


Aiden laissa Aya râler tout son soûl. Il fallait bien qu’elle évacue la frustration d’avoir perdu aussi facilement et de devoir admettre (à contrecœur) qu’il avait raison. Il n’était pas assez susceptible pour répondre à ses provocations qu’il trouvait de toute façon assez puérile. C’était pour ça qu’il évitait de fréquenter des Cadets, en dehors de ceux du comité disciplinaire, ils avaient des manières de penser et de parler qui le dépassaient alors qu’il n’était pourtant pas vieux… mais dans sa famille, la rigueur et l’ordre avaient toujours été les mots d’ordre. Pas d’éclat. Pas de cri. Jamais. Et surtout, on obéissait. C’était parce qu’il était ainsi qu’il s’était retrouvé à être des assassins. Heureusement, même si ce métier ne lui correspondait pas vraiment, il avait toujours le soulagement de ne tuer que des personnes réellement mauvaises. La BGU n’acceptait pas n’importe quel type de contrat…

Il songea au dernier en date tandis qu’il allait récupérer son arc et son carquois. Il évitait de parler pour ne pas attiser encore plus les sentiments négatifs de la jeune fille. Finalement, quand elle se remit à parler plus calmement, ce fut pour dire des choses assez surprenantes… déjà elle s’excusait alors qu’elle lui avait donné l’impression d’être assez fière, et ensuite elle enchaîna pour lui demander de l’entraîner. Il ne croulait pas sous les missions dernièrement vu que la BGU n’était pas dans une très bonne passe, mais il n’était pas certain que ce soit une bonne idée… Et en même temps, c’était lui qui avait pointé du doigt sa faiblesse. Ne serait-ce pas cruel en un sens de la lui montrer sans l’aider à progresser ?

« Je ne suis pas totalement contre, mais jusqu’ici tu n’as pas semblé très réceptive à mes remarques, et si je t’entraîne, je serai plus dur encore. Il faut que tu aies conscience de ça avant de t’engager. » Quand il avait commencé à chercher Eirena, il ne pensait pas que ça finirait comme ça, avec une potentielle Cadet à entraîner. Il n’avait jamais vraiment fait ça avant, sauf avec Eirena, mais ça ne comptait pas puisque c’était de l’entraînement entre amis… il n’était pas sûr d’en être capable, et en même temps, il était bien trop gentil pour dire non, il aurait l’impression d’abandonner quelqu’un qui a besoin d’aide.

« En plus, il faudrait que tu saches en quoi tu veux te perfectionner exactement… mais ma seule condition serait que tu fasses les exercices que je te dis de faire sans discuter. Je ne suis pas instructeur, les seuls méthodes que je connaisse sont celles de ma famille, et elles n’ont rien de douces. » Cela l’avait quand même rendu assez fort pour passer ses années de Cadet sans soucis, le fossé s’était plus creusé par la suite, quand il avait eu son diplôme, car il faisait toujours le même type de mission donc on pouvait dire qu’il stagnait en quelque sorte… mais ça c’était son problème à lui, pas celui de Aya qui lui faisait face en ce moment. Elle avait dit qu’elle se tiendrait à ses conditions, mais était-elle prête à réellement s’engager dans un entraînement à la Saroyan, la célèbre famille chasseuse de monstres ? Il devait en être certain avant de dire oui.

© Field of Heroes

_________________
Victime ou coupable
La victime meurt face à un assassin. (⚡️) L'assassin, lui, meurt face au monde entier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/06/2017
Messages : 155
Avatar : Jennie Kim
Crédits : © Tumblr

Âge du perso : 19 ans (25 mai)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t667-aya-m-hepburn-la-reine-
MessageSujet: Re: T'aurais pas vu ma pote par hasard ?   25.07.17 5:15


T'aurais pas vu ma pote, par hasard ?


Feat. Aiden
Bien qu'elle n'attendait que quelques secondes pour une réponse du jeune homme, le tout passait au ralentit, dans sa tête. Elle analysait de près les réactions du jeune homme. Comme elle l'avait vu lorsqu'elle se vida le coeur, il n'était pas du genre réactif ou encore impulsif, ce qu'elle avait deviné depuis longtemps. Mais Aya aimait savoir ce que les autre pensait, elle était en général assez observatrice, tout en possédant beaucoup d'entregent pour pouvoir lire les gens comme un livre ouvert. Aiden faisant parti d'un rare lot de personne que l'on ne pouvait pas lire, c'était légèrement frustrant. À ce moment précis, c'était surtout insupportable. La cadette n'était pas du genre de dépendre des autres et encore moins d'attendre pour leurs réponses. Elle exigeait, elle obtenait. Avec lui, elle savait qu'il lui faudrait être beaucoup plus en contrôle d'elle-même. Étant impressionnée par ses forces évidentes, c'est en se rangeant de son côté, en faisant preuve de retenue qu'il accepterait.

Sa réponse, elle le méritait. La jeune Hepburn n'était pas du genre à accepter la critique, en général. Mais, lorsque sa concernait le combat, c'était différent. Il lui fallait parfois digérer la nouvelle, mais lorsqu'au final, cette même critique était un moyen de s'améliorer, elle l'acceptait et s'adaptait. Elle savait que Aiden serait plein d'astuces et qu'elle ne pourrait que grandir, niveau combat. "Je me doute que tu seras plus dur, avec moi. J'en ai parfaitement conscience. Je ne garantie pas que je vais me taire, mais je vais faire ce que tu demandes de moi." Elle était honnête. Ne rien dire n'était pas son style mais, motivée, elle le ferait tout de même.

Les conditions que le jeune homme lui imposait était tout a fait raisonnable et il avait raison. Il n'était pas instructeur, mais quelqu'un qui était réellement allé sur le terrain, qui avait vu des choses et qui avait également gradué; avec tout sa, c'était un atout qui la rendrait plus que prête pour son examen de graduation. Elle suivrait l'entraînement que la famille Sayoran réservait à ses membres. Aya ne savait pas exactement de quoi il s'agissait, mais en regardant Aiden, elle se doutait que ce devait être intense. "Bah de la façon que t'en parles, c'est sur que c'est pas rassurant... Mais je suis prête à tenter le coup." Enroulant une mèche de cheveux autour de son doigt, la cadette songeait à ce qu'elle voulait perfectionner. Elle était rapide, agile, mais elle avait tout de même perdu. Il lui fallait plus que ça. Elle avait également une aisance avec la paramagie, qui était probablement sa plus grande force. "Je suis plutôt douée avec la paramagie donc, évidemment je veux continuer dans cette voie. Mais je veux être plus qu'une magicienne. J'ai beau être rapide et agile, je veux plus que ça. Tu m'as abattue facilement, je ne suis vraisemblablement pas résistante. Mise à part ma magie, je suis assez médiocre, en ce qui concerne le combat et j'aimerais que tu m'aides; t'as visiblement une facilité à te battre... quoique je juge ton talent grâce à un combat contre une cadette, mais tout de même..."

La cadette continuait à faire tourner sa mèche autour de son doigt, regardant autour d'elle. Il était visiblement hésitant; elle devrait donc le convaincre qu'elle était prête. "Par quel exercice digne de la famille Sayoran vas-tu me faire commencer ? Je veux te montrer que je peux relever le défi!"

Regardant droit dans les yeux de Aiden, la jeune femme lui montrait son regard le plus déterminé. Peut-être qu'un jour, quand elle serait capable de lui confier plus que son entrainement, elle lui expliquerait pourquoi elle voulait tant qu'il l'entraine, pourquoi elle devait devenir SeeD.  
© Field of Heroes

_________________
Just stay with me
So easily, with harsh words, You put scars in my heart, Without even saying sorry.
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 26, Spécialiste de l'assassinat
avatar
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 129
Avatar : Matthew Daddario
Crédits : Avengedinchains

Âge du perso : 23 ans
Activité : Seed spécialisé dans l'assassinat.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■
resistance■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t493-aiden-saroyan
MessageSujet: Re: T'aurais pas vu ma pote par hasard ?   28.07.17 19:52


T’aurais pas vu ma pote par hasard ?


Feat. Aya


« Tu finiras par te taire quand tu te rendras compte que je ne me soucis guère de ce que tu racontes. » Répondit d’un ton neutre mais qui ne souffrait pas de réplique Aiden à la jeune fille. Qu’elle fasse ce qu’elle lui dirait était déjà en soi une bonne chose, mais le jeune archer n’était pas homme à bavasser, si Aya parlait pendant qu’il l’entraînait, elle finirait par juste parler toute seule car lui n’était pas du genre causant. Surtout avec des filles comme Aya. Car clairement, à part parler boulot/entraînement, ils n’avaient absolument aucun sujet en commun, ça se voyait comme le nez au milieu de la figure. Elle était aux antipodes de lui et on pouvait même affirmer qu’elle était sûrement quelqu’un qu’en dehors du travail il ne supporterait pas de fréquenter ! Aiden détestait au plus haut point la superficialité et le manquement au règlement… le parfait représentant masculin d’un ancien du comité disciplinaire. De plus, l’assurance d’Aya l’agaçait, même s’il la tolérait pour le moment car elle semblait accepter ses critiques constructives. Bref. Ils n’étaient tout simplement pas faits pour s’entendre, bien que Aiden soit très gentil et qu’il resterait toujours un minimum courtois avec la Cadet. S’il ne s’en était pas cru capable, il n’aurait pas répondu favorablement à sa requête. Cela ne signifiait pas qu’il aurait envie de la voir en dehors, bien au contraire ! De toute façon, il sortait peu de sa chambre quand il n’était pas en mission, ou alors c’était pour voir sa sœur.

« Je suis dans la moyenne pour un SEED. Il y a bien plus fort que moi dans la BGU, les SOLDATs par exemple, mais la plupart ont déjà des protégés ou alors ils sont inabordables… On devient rarement fort par miracle, ça demande beaucoup de travail. Et ma spécialité c’est bien le combat. » Ou plutôt l’assassinat, mais à la base, en combat, il se défendait plutôt bien, il savait même utiliser son arc comme arme de proximité ce qui lui permettait de se battre de près comme de loin. « Je viens d’une famille de chasseur de monstres, cette tradition existe depuis bien avant la BGU et se transmet de père en fils. C’est mon frère qui se prépare actuellement à prendre la relève. Quand je te parle d’un entraînement spécial, ou spécifique, ce ne sont donc pas que des mots. » Lui précisa-t-il pour qu’elle ne croit pas qu’il avait parlé d’un entraînement à la Saroyan pour se la jouer, il existait vraiment et c’était celui propre à sa famille. Il était plutôt efficace et avait facilité le passage d’Aiden quand il était Cadet proche de son examen… même si son sérieux pendant ses années d’étude y était aussi pour beaucoup.

« Si tu veux commencer maintenant, dis moi d’abord combien tu peux soulever sans trop te fatiguer ? » Car ce serait de là que tout partirait, que Aya s’en pense capable par la suite ou non ne dépendrait que d’elle, mais elle avait dit qu’elle obéirait… alors il serait bientôt temps de le lui prouver.

© Field of Heroes

_________________
Victime ou coupable
La victime meurt face à un assassin. (⚡️) L'assassin, lui, meurt face au monde entier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/06/2017
Messages : 155
Avatar : Jennie Kim
Crédits : © Tumblr

Âge du perso : 19 ans (25 mai)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t667-aya-m-hepburn-la-reine-
MessageSujet: Re: T'aurais pas vu ma pote par hasard ?   29.07.17 19:16


T'aurais pas vu ma pote, par hasard ?


Feat. Aiden
Le ton plutôt détaché du jeune homme face à Aya ne la décontenançait plus autant qu'au tout début de leur rencontre. En fait, la cadette en était même plutôt amusée; lui tirer une vrai réaction était un défi qu'elle était prête à relever. Bien qu'elle ne se le mettrait pas à dos, du moins pas de façon intentionnel, elle testerait probablement les limites, puisque sa personnalité lui dictait. "Oh, mais que tu t'en soucis ou pas, c'est pas mon problème." Un sourire mélancolique. Elle continua, mais plus bas. "J'y suis déjà habitué au quotidien, de toute façon." Elle savait que la sympathie pour quelqu'un dans son genre ne se ferait pas savoir, qu'elle serait même inexistante venant de Aiden. D'ailleurs, Aya se doutait qu'il comprendrait ce qu'elle voulait dire ou même qu'il s'en soucierait. Ce dernier commentaire était plus pour elle-même de toute façon. Quelqu'un comme lui ne saurait jamais ce que c'est d'être entouré par des dizaines de gens, mais de n'avoir qu'une proximité minime, sans vrais amis; la popularité n'était pas exactement ce que les gens croyait, mais Aya aimait avoir le contrôle, mais elle préférait, par-dessus tout, être entouré de gens, ne voulant pas être seule.

Le SeeD lui expliqua alors qu'il y avait d'autres gens mieux placés que lui, bla bla bla, SOLDATS, des gens inabordables, une leçon sur devenir fort. Honnêtement, Aya n'écoutait qu'à moitié; lui faire la leçon n'était pas quelque chose qui l'intéressait, surtout lorsqu'il s'agissait de quelque chose que l'étudiante connaissait déjà et avait entendu mainte fois durant ses cours. Elle avait développé un réflex défensif qui lui permettait d'ignorer toutes conversations qui ne l'intéressait ou ne lui plaisait pas. Elle était tout de même capable d'y répliquer, par contre.

Le point qui intéressait la jeune femme, qui avait quelques minutes auparavant les bras croisé et le regard fuyant, arriva finalement à ses oreilles, la rendant tout de même beaucoup plus attentive que lorsque Aiden se mit à parler de sa famille, de leur entrainement ardu et de leur mode de vie, leur boulot. Bon, c'était des phrases assez courtes, mais sa laissait place à l'imagination. Aya devinait que le SeeD devant elle ne serait pas du genre à parler de comment il a vécu, de ce qu'il avait sentit, sauf s'il voulait parler du genre d'entraînement subit et de monstres qu'il avait dû vaincre; évidemment sans prétention, puisque sa ne semblait pas être son genre. La cadette avait une petite touche de respect de plus pour lui; ils étaient différent, certes, mais elle le respectait un peu plus qu'avant. Vivre une vie comme la sienne, elle se demandait à quel point sa vie du confort de Deling. Elle réalisait tranquillement qu'elle avait fait le bon choix de "mentor". Bien qu'il semblait toujours un peu retissant, par moment.

Sortant de sa stupeur, Aya réalisa que le membre de la famille Sayoran lui avait posé une question. Un petit délai se fit sentir lorsqu'elle tenta de se rappeler de la question, et ensuite de sa réponse. Ces derniers temps, Aya avait fait beaucoup plus d'entraînement magique que physique, sauf si on considérait s'enfuir du T-Rex, qui avait surgit de nul part de la centre d'entrainement pour attaquer son équipe, comme de l'entraînement physique. Mauvais souvenir. Une des filles de son équipe avait finit à l'infirmerie; le T-Rex ne l'avait pas eu, mais la panique l'avait fait faire un vol plané dans le ruisseaux, se fracassant le crâne dans le fond de la bassine. "Je lève 115 livres, de façon général." Sa réponse était direct, concise. Aya ne jouait pas, pour une fois. Il n'y avait aucun commentaire sarcastique. Bien qu'elle avait faillit faire un commentaire sur le fait qu'elle aimerait que LUI la soulève; mais elle devait bien se tenir.
© Field of Heroes

_________________
Just stay with me
So easily, with harsh words, You put scars in my heart, Without even saying sorry.
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 26, Spécialiste de l'assassinat
avatar
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 129
Avatar : Matthew Daddario
Crédits : Avengedinchains

Âge du perso : 23 ans
Activité : Seed spécialisé dans l'assassinat.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■
resistance■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t493-aiden-saroyan
MessageSujet: Re: T'aurais pas vu ma pote par hasard ?   04.08.17 12:59


T’aurais pas vu ma pote par hasard ?


Feat. Aya


Aiden ne comprit pas les paroles de Aya et ne chercha pas à le faire. Il l’avait prévenue : il ne parlerait que boulot avec elle, si elle s’éloignait du sujet, qu’elle bavasse tant qu’elle voulait, elle ne trouverait qu’un mur. Le jeune homme était en effet totalement à l’opposé de la Cadet. Il n’était pas très populaire (encore que quand il était Cadet, il l’était à sa manière, car on le respectait, mais c’était différent de que vivait Aya), il n’aimait pas avoir beaucoup de monde autour de lui… il n’était pas contre avoir des conversations, loin de là, c’était seulement qu’il préférait n’en avoir de vraies, de profondes, qu’avec un nombre restreint de personnes qu’il aurait choisi. Il avait fait le choix de la qualité sur la quantité. Par ailleurs, il y avait fort à parier qu’il se sentait moins seul que Aya au quotidien, à part peut-être quand il avait de grosses phases de déprime.

Cela lui arrivait surtout quand il venait de faire une mission psychologiquement difficile. Il y avait les assassinats faciles de personnes tellement mal intentionnées que même au moment il décochait sa flèche, ils étaient en train de faire du mal à quelqu’un, et puis il y avait ceux sur qui il abattait ses flèches alors qu’ils étaient chez eux, parfois avec leur famille non loin. Là, c’était plus dur, même s’ils restaient d’horribles personnes, il était tenaillé par sa conscience.

Elle mit du temps à répondre à sa question ce qui lui laissa tout le temps de déjà regretter d’avoir accepté d’être son mentor. Elle finit toutefois par sortir de sa rêverie. 115 livres, ce n’était pas formidable, mais c’était très honnête pour un gabarit comme celui de Aya. Car on pouvait être musclé tant qu’on voulait, il y avait la morphologie qui comptait aussi. Lui avait été naturellement aidé car il était grand et relativement large d’épaules.

« Très bien, alors voilà ce qu’on va faire. La prochaine fois qu’on se verra, j’aurais des bracelets de poignets et de chevilles qui pèseront à peu près 115 livres, cela devrait faire 28,75 livres par bracelet mais je dois voir avec mon père ce qu’il a en stock. Tu porteras ces bracelets pour faire des exercices de combat contre des cibles, immobiles au début, puis mouvantes. Ce sera difficile au début, mais tu verras que ça va t’aider à augmenter ta vitesse et ta force. » Car en combat réel, elle n’aurait pas ces poids. Il s’entraînait encore ainsi parfois, même s’il devait reconnaître qu’il passait peu de temps dans les serres pour se battre, il s’entraînait surtout au tir à l’arc, car c’était quand même ce qu’il utilisait le plus dans ses missions.

Maintenant qu’il y avait Cyadée, peut-être que lui aussi devrait se remettre au boulot plus sérieusement… ce n’était pas parce qu’il était un SEED « normal » qu’il devait se reposer sur ceux qui étaient de plus haut niveau que lui. Oui. Là qu’il y repensait, il allait bosser dur aussi, peut-être en même temps qu’Aya. Le voir s’entraîner avec elle/en même temps qu’elle la motiverait sûrement plus encore, non ?

Laissant ça de côté pour le moment, il alla chercher une cible d’entraînement immobile, utilisée par les instructeurs pour travailler les positions et les gestes. « Maintenant montre moi comment tu fais tes mouvements de combat au corps à corps, sans arme. » Sur la cible bien entendu, pas sur lui, car il esquiverait et ne pourrait rien analyser du tout pour la fois suivante ! Pour bien entraîner quelqu’un, il fallait en premier lieux le connaître, et c’était bien le but d’Aiden. Comme ils en avaient pour un moment, il enleva sa veste qui alla rejoindre son arc dans un coin puis, il croisa les bras et attendit qu’Aya lui fasse sa démonstration.

© Field of Heroes

_________________
Victime ou coupable
La victime meurt face à un assassin. (⚡️) L'assassin, lui, meurt face au monde entier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/06/2017
Messages : 155
Avatar : Jennie Kim
Crédits : © Tumblr

Âge du perso : 19 ans (25 mai)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t667-aya-m-hepburn-la-reine-
MessageSujet: Re: T'aurais pas vu ma pote par hasard ?   05.08.17 7:20


T'aurais pas vu ma pote, par hasard ?


Feat. Aiden
Aiden était toujours aussi stoïque et le faire réagir était toujours aussi difficile. Mais Aya avait été prévenue, tout deux ne deviendraient pas amis, ils n'iraient jamais s'asseoir ensemble pour prendre un verre, ils ne se parleraient jamais de leur passé, ou du moins pas de façon spécifique sauf si sa apportait à l'entrainement. Mais, lui aussi avait été averti; Aya continuerait de parler même si le jeune homme ne lui tendait pas l'oreille; ou plutôt qu'il ne prendrait pas la peine de lui accorder une réponse. Bien que le nouveau but de la jeune femme était de devenir une meilleure combattante, elle avait maintenant le but de lui faire craquer ne serait-ce qu'un sourire; d'un côté parce qu'elle est têtue et qu'elle voulait gagner, mais d'un autre, elle voulait voir à quoi ressemblait un vrai sourire du jeune Saroyan. Elle se doutait que ce sourire serait éblouissant, puisqu'à la vue du jeune homme, elle le trouvait séduisant; aucunement son type, par contre. Mais elle ne dirait pas non à un allié, un vrai. Il y avait toujours place à beaucoup de développement, dans leur amitié inexistante; la perspective de devoir travailler sur leur "relation" était un projet qui motivait encore plus la jeune femme.

Bien qu'Aya n'avait pas remarquer le soudain regret apparaissant sur le visage de son nouveau mentor, en voyant sa posture, et remarquant les changements qui parcourait son corps au fil de la conversation, elle se doutait que Aiden était probablement impatient; Aya prenait son temps et se perdait souvent dans sa tête, tout au long de cette conversation, et le SeeD semblait être une personne très impatient; en fait, elle se doutait qu'il était impatiente à cause d'elle. Tout deux n'était pas du tout de la même classe de personne, mais il arrivait que des gens différents, voir aux antipodes, puissent se joindre en but précis et développer quelque chose, pas de façon romantique, mais peut-être une certaine confiance...

Le poids que Aya pouvait soulever étant dévoilé, Aiden lui expliqua ce qui en serait. La cadet écoutait attentivement, une mèche de cheveux autour du doigt mais un regard sérieux, attentif, fixé sur son ainé. Selon le SeeD. grâce à un entrainement consistant de se fixer des poids sur les poignets ainsi que les jambes, sa vitesse tout comme sa force en prendrait une hausse, ce qui mit un sourire confiant au visage de l'étudiante; enfin les choses devenaient sérieuses. "Est-ce qu'ils les font customisées ? Parce que si tu peux m'en dénicher une paire rose, ce serait génial. Sa irait super bien avec mes vêtements d'entraînement!" L'idée d'avoir un véritable entraînement, différent de ce que ses collègues pouvait recevoir à la BGU, alluma un feu intérieur; elle était remontée.

Suivant son commentaire, Aiden sorti un mannequin, le même genre que sa classe utilisait lorsqu'ils avaient des cours de combat dans les serres. Aiden se plaça à l'écart après avoir expliqué l'exercice au cadet. Retirant la veste de son uniforme, qu'elle déposa sur son sac, elle mit sa tignasse en queue de de cheval. Retirant le pan de sa chemise de sa jupe et roulant ses manches, elle se mit en position, ses poings en l'air, sans un mot. Aya avait l'habitude de devoir faire la même chose pour ses cours. D'ailleurs, la plupart de ses mouvement au corps à corps manquait d'originalité; du remâché de ce qu'elle avait appris durant ses cours, elle n'ajouta que quelques mouvements de sa bibliothèque personnel. La cadet était beaucoup plus expérimenté avec son arme, plus fluide, qu'au corps à corps.

Ses enchainements furent simple. Une gauche, une droite suivit d'un uppercut. Il lui arrivait d'y ajouter un coup de pied retourner. Aya continua avec ses poings, pratiquant quelques uns des mouvements d'auto-défense qu'elle avait dû apprendre. Pour terminer, elle enchaina des coups de pieds élevés, plus bas, démontrant ce qu'elle avait appris. Bien que ce soit de base, l'exécution était là, ses mouvements calculés, précis, avec la force nécéssaire. 

En sueur, la cadet laissa tomber le mannequin, ayant fait le tour des mouvements qu'elle avait à montré, n'hésitant pas à refaire certains enchainements une ou deux fois de plus. Son souffle plus rapide qu'auparavant, il était tout de même controlé, démontrant qu'elle y était allé modérément, voulant conserver ses forces au cas ou le SeeD lui offrirait d'autres exercices. "Alors ? Comment j'étais ?" Elle ne s'attendait pas à une ruée de compliments; ce serait probablement beaucoup de points techniques, ce qu'elle allait améliorée. Une partie d'elle aurait voulu que le beau brun lui fasse au moins un compliment, mais elle ne se faisait pas trop d'idée. "Il faudrait peut-être que tu me montres certains de tes mouvements..." Un ton plus coquet, mais qui était simplement amusant, contrairement aux avances qu'elle lui faisait plus tôt.
© Field of Heroes

_________________
Just stay with me
So easily, with harsh words, You put scars in my heart, Without even saying sorry.
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 26, Spécialiste de l'assassinat
avatar
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 129
Avatar : Matthew Daddario
Crédits : Avengedinchains

Âge du perso : 23 ans
Activité : Seed spécialisé dans l'assassinat.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■
resistance■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t493-aiden-saroyan
MessageSujet: Re: T'aurais pas vu ma pote par hasard ?   24.08.17 7:53


T’aurais pas vu ma pote par hasard ?


Feat. Aya


« Tu ne les porteras qu’à l’entraînement. » Cette phrase, relativement courte, avait pour but d’essayer de cacher l’agacement qu’Aiden pouvait ressentir face à tant de frivolité. Aya ne s’en rendait pas compte mais demander au père d’Aiden des bracelets d’entraînement customisés serait comme de demander à Kramer de révéler à la face du monde tous ses petits secrets : aussi improbable que ridicule. Sans même prendre en considération le fait que Aiden n’avait pas de bons rapports avec son père. Ce dernier se faisait une fausse idée de ce qu’était la BGU. Sans être contre comme la sorcière Cyadée, il pensait qu’ils trichaient pour être forts, qu’ils n’étaient pas de vrais guerriers, et c’était pour ça qu’Aiden y avait été envoyé : pas assez puissant pour devenir chasseur de monstre d’après son père, il en avait fait son soit-disant pion dans la place. Mais Aiden n’avait pas adhéré car lui croyait en la BGU, ou du moins il ne déméritait ni ses collègues, ni lui-même, leur entraînement était intense et ils n’avaient pas leur examen si facilement… il n’avait fallu à Aiden que quelques semaines en tant que Cadet pour s’apercevoir que son père était dans l’erreur.

Pour en revenir à Aya, sa superficialité agaçait Aiden qui était très voire trop sérieux, mais il avait dit qu’il l’entraînerait et il n’avait qu’une parole. Il étudia d’ailleurs chacun de ses gestes, c’était propre et précis, assez fort pour battre un civil voire quelqu’un de même niveau qu’elle, mais l’ensemble manquait de puissance. Cela dit, il n’aurait pas à lui faire revoir les bases, ce n’était déjà pas si mal car il n’était pas sûr qu’il en aurait été capable. Il n’était pas instructeur après tout.

« C’était plutôt bien mais tes coups manquent de force, contre un monstre ou un adversaire possédant une forte résistance, tu perdrais, au mieux, par épuisement. » Il réfléchissait à la meilleure marche à suivre quand Aya lui demanda de lui montrer ses mouvements. Voilà longtemps qu’il ne s’était pas battu contre un simple mannequin mais si ça pouvait lui faire plaisir… c’était toujours mieux que la requête sur les bracelets customisés…

« Si tu veux. » Il se mit en position devant le mannequin et il commença un enchaînement simple. Les mouvements étaient fluides et rapides, les coups de coudes ou du plat de la main qu’il utilisait étaient d’une précision qui aurait tué son adversaire si celui-ci n’était pas une simple poupée d’entraînement sans vie et sans sensation. Il utilisa peu ses jambes car ses coups de pieds auraient détruit le matériel. Il lui était plus dur de doser la force de ses attaques quand il utilisait ses pieds, à la place, il s’agenouilla et remonta vivement, frappant tout ce qui aurait pu constituer un point vital chez une vraie personne. Il cessa ce petit jeu quand il sentit le mannequin fléchir au moment d’une attaque de la paume.

Il ramena ses bras le long du corps et se tourna vers Aya : « Tu vois une différence ? Ce n’est pas forcément évident, je ne peux pas casser le mannequin… mais j’ai essayé de te montrer des mouvements différents, pour attaquer, en fonction de l’endroit que je veux toucher, j’utilise toute la partie de mon corps nécessaire, je ne me limite pas aux poings, j’essaie de faire plus que ça avec la paume, le plat de la main, le coude aussi quand c’est nécessaire. Saurais-tu en revanche me dire quelles sont les parties de tes bras que tu ne dois pas utiliser pour attaquer sous peine de te faire mal ? » Une partie théorique, on allait voir si Aya était bonne élève.

© Field of Heroes

_________________
Victime ou coupable
La victime meurt face à un assassin. (⚡️) L'assassin, lui, meurt face au monde entier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/06/2017
Messages : 155
Avatar : Jennie Kim
Crédits : © Tumblr

Âge du perso : 19 ans (25 mai)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t667-aya-m-hepburn-la-reine-
MessageSujet: Re: T'aurais pas vu ma pote par hasard ?   26.09.17 19:33


T'aurais pas vu ma pote, par hasard ?


Feat. Aiden
Décidément, Aiden gardait vraiment son sérieux, ce qui ne faisait que motiver Aya à travailler encore plus fort à le faire réagir, du moins plus qu'une simple phrase. La jeune femme savait qu'il tentait de cacher ses émotions le plus possible, ce qui devait être normal pour quelqu'un qui avait passé sa vie à se faire entraîner à combattre par sa propre famille, se dit-elle. Elle ne pouvait pas imaginer ce que sa vie aurait été, dans une situation semblable; après tout, avant le meurtre de son paternel, elle vivait une vie plus que comfortable, emplit par la politique et de sourire plus faux que le visage de certaines célébrités. Aya ne pouvait que se réjouir de la vie qu'elle avait eu, enfin, en oubliant le fait que son père avait été massacré devant elle et que la cadet en avait toujours des cauchemars à presque tout les soirs.

Une fois les coups que la jeune brunette avait enchainé sur le mannequin, sentant le regards de son aîné sur elle, Aya écouta attentivement ce qu'il avait à dire, tentant tant bien que mal de ne pas trop le prendre personnel. Elle savait qu'elle n'utilisait que les mouvements les plus basiques, étant beaucoup plus un experte magique ou encore avec son hallebarde, elle ne fut donc pas étonnée lorsque son nouveau mentor lui expliqua qu'elle manquait de force. Il n'avait pas tort, mais elle ne pu s'empêcher de rouler légèrement les yeux; heureusement pour elle, Aiden était de dos et se dirigea vers le mannequin pour montrer de nouveaux mouvements à la cadet.

Les mouvements de son comparse étaient fluides, rapides, impressionnants. Aya savait que les SeeD étaient une classe particulière, mais elle ne s'attendait pas à ça, même en connaissant le passé de celui-ci, sa démonstration avait laissé la jeune femme bouche-bée, pour une fois.

Lorsque Aiden se mit à lui reparler, Aya ne pu s'empêcher de faire un commentaire, cette fois. "Tu peux pas casser le mannequin ? Mais merde tu l'as plier en deux!" Elle désigna le mannequin de la main; la fausse cible avait une partie légèrement abimé, comme s'il s'apprêtait à imploser. La voix de Aiden la ramena à l'ordre lorsqu'il lui posa une question. Elle se mit alors à réfléchir à la question, tentant de se rappeler de ses cours. L'étudiante se mit même à regarder son propre bras pour s'aider. "Il faut faire attention au nerfs du coude, si seulement pour éviter de sentir cette vibration énervant comme quand on se cogne sur une table mal placée. Il faut également frapper avec les jointures et non les doigts. Il faudrait également éviter le poignet, l'avant bras qui peut être sensible, également."

Une pause. Elle ne savait pas quoi ajouter de plus, et le regard pesant d'Aiden n'aidait pas. "Alors, professeur, est-ce que j'ai le droit à une étoilé dorée ?" Un petit sourire en coin, Aya regardait son mentor droit dans les yeux.
©️ Field of Heroes

_________________
Just stay with me
So easily, with harsh words, You put scars in my heart, Without even saying sorry.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: T'aurais pas vu ma pote par hasard ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
T'aurais pas vu ma pote par hasard ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Macro: Dire une bêtise, oui ! Mais au hasard
» Au hasard du net O.Mevel sur Direct 8
» Problème de ... hmm, j'éditerais quand j'aurais trouvé mes mots ^^
» [achat] homme lézard (comme par hasard^^)
» Laissez le hasard faire les choses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Balamb Garden University :: Rez de Chaussée :: Hall-