AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission 3 - Excavation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Date d'inscription : 17/07/2015
Messages : 703
Avatar : Robin Williams
Crédits : Swann

Âge du perso : 56 ans
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org
MessageSujet: Mission 3 - Excavation   06.05.17 22:10


Mission 3


 

Les événements s’étaient précipités ces dernières semaines. Le SEED n’avait jamais été en aussi mauvaise posture. L’impact du discours de Cydaée s’était surtout limité au Continent de Galbadia. La presse locale avait suffi à calmer les inquiétudes de la population de Balamb et le gouvernement Trabien n’avait pas pris position. Ses habitants savaient ce qu’ils devaient au SEED et, si les germes de la crainte avaient été plantés, la population ne semblait pas s’être positionnée.

Cela n’empêchait pas les directeurs des Garden d’être inquiets pour leurs cadets. Chacun réfléchissait à un moyen d’assurer leur sécurité. Le Directeur Kramer avait un plan et, cette fois, il était décidé à en partager une bonne partie avec les SEED qu’il avait sélectionné.

C’est ainsi qu’il y a deux jours, vous aviez été convoqués dans le bureau de Kramer. Pour Mateusz, la convocation avait même eu lieu un peu plus tôt afin qu’il puisse faire le voyage depuis Galbadia. Une fois dans son bureau, le Directeur vous explique calmement la situation. Votre mission consistera à récupérer un ancien artefact oublié du peuple de Centra. Les recherchistes du SEED avaient fini par décrypter d’anciens documents en faisant mention et à localiser leur emplacement approximatif dans les ruines de Centra. Vous devrez explorer d’anciennes structures et cavités souterraines afin de revenir avec ce que la BGU espère être un très ancien dispositif de défense contre les pouvoirs des Sorcières. On vous a fourni des téléphones longue portée. Ainsi, même dans les profondeurs de Centra, vous pourrez toujours joindre l’extérieur. Des tiges lumineuses, plus pratiques et aussi efficaces que des torches vous ont été fournies. Vous pourrez les accrocher à vos vestes.  

Vous avez été prévenus, les lieux grouillent certainement de monstres et ceux de Centra ne sont pas des petites frappes. C’est pourquoi deux combattants expérimentés, Mateusz et Sithmaith ont été choisis. Joris et Eirena sont là pour assurer le soutien magique. Kramer n’a pas caché ses réserves concernant la participation de Joris, le prenant à part pour lui rappeler qu’il devait faire ses preuves. Eirena eu également droit aux recommandations d’usage, cette mission étant la première en rapport direct avec sa spécialisation.

Votre voyage en bateau aura duré une journée et demie mais vous arrivez enfin à destination. L’entrée du sous-terrain n’est qu’à une vingtaine de minutes de marche. Vous arriverez dans des ruines et devrez descendre un escalier étroit avant de découvrir toute une ramification de tunnels sculptés et ouvragés. Ce sont là les vestiges d’une ancienne civilisation.

Dans ce tour, vous avez la possibilité de vous souvenir ou non de votre voyage en bateau, de décrire votre arrivée sur le continent puis sur le lieu de la mission. Vous pouvez également échanger avec vos compagnons d’armes avant de réellement commencer les choses sérieuses.

En fonction de vos réactions, la suite des événements pourra se simplifier ou se corser, tout choix aura des conséquences. Bonne chance.


Ordre de passage :

- Sithmaith Orwell - team leader -
- Eirena Blackstone
- Mateusz Prescott
- Joris Wilder

Le délai de réponse est de 72h, dès le délai de 72h d'un joueur écoulé, celui du suivant commencera à courir.

 
© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 542
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Mad Hattress

Âge du perso : 26 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Mission 3 - Excavation   07.05.17 10:21


Mission 3


 


Sithmaith était plutôt du genre suiveuse que du genre leader, toutefois, rien qu’à voir la composition de l’équipe une fois mise dans le bain par Kramer, elle comprit pourquoi c’était à elle de ramener tout le monde en vie : Mat’, évidemment, était son binôme habituel (quand ce n’était pas Lucian) et il avait un comportement parfois très limite, Joris avait la réputation de ne pas en foutre une ramée sauf quand il s’agissait de taper du monstre – et encore -, et enfin Eirena qui était sa choupette d’amour mais qui n’avait eu comme réelle mission que son examen catastrophe. Au niveau expérience ET discipline, elle était clairement la seule qui tenait la route. Ce n’était pas pour lui plaire car elle ne se considérait pas comme un modèle. Mais avec Eirena dans l’équipe, de toute façon, l’échec n’était pas permis : elle devrait revenir vivante. Pas d’action suicidaire pour le bien de l’équipe cette fois-ci... sauf si elle y était contrainte, mais mieux valait ne pas partir défaitiste.

A peine partis de la BGU, Sith avait jeté un regard narquois à son coéquipier : « Finalement te voilà revenu. Je pensais ne plus jamais t’avoir dans les pattes. » Elle avait soufflé ça de façon à ce que les autres ne l’entendent pas. De pieds en cape, Sithmaith avait revêtu sa tenue de combat : short court, ceinture à poches, débardeur légèrement décolleté mais pas trop, veste par dessus, chaussures montantes et, surtout, ses deux épées attachées croisées dans son dos. Il y aurait du monstre à tuer pour atteindre l’artefact mais ça ne faisait pas peur à la rousse qui était pile dans sa spécialité. A son niveau, ce genre de mission était moins stressante que celle de Timber. Et surtout elle pouvait porter sa tenue de combat. On pouvait la trouver trop dénudée, mais c’était comme ça qu’elle s’en sortait le mieux : elle avait besoin de sentir les mouvements de ses ennemis via l’air environnant sur sa peau pour être à son maximum. Et elle n’avait jamais été pudique, mais ça, ce n’était plus un secret pour personne après plusieurs années de service actif. Elle avait aussi une petite besace avec des choses moins faites pour le combat mais qui pouvaient être utiles s’ils devaient rester un peu plus que prévu sur Centra (une gourde avec de l’eau, un pull… ce genre de choses). Elle pourrait toujours la jeter si elle la gênait, il n’y avait rien de valeur à l’intérieur, même pas son téléphone longue portée qui était dans sa veste.

Sur le bateau, elle était restée non loin du groupe, les gardant toujours à l’œil. Elle sentait une vague d’animosité entre Joris et Mat’ qu’elle ne s’expliquait pas (comprenez que ce n’est pas parce qu’elle ne supportait pas son coéquipier qu’elle pensait que ce soit le cas du reste de la BGU!) et elle avait peur qu’avec la durée du voyage ça ne dégénère. Ils n’étaient pas les uns sur les autres, mais ils étaient les uns avec les autres, ce qui n’était pas forcément mieux. Elle restait étrangement silencieuse, chose que seuls ceux qui la connaissaient pouvait remarquer. Elle avait été de ceux qui avaient mal vécu le tapage médiatique de Cyadée autour des SEED. Ses parents étaient des SEED et ils étaient morts en mission, elle prenait assez mal qu’on critique le milieu dans lequel elle était née et avait en grande partie grandie. Elle s’inquiétait aussi de l’avenir, d’une manière générale mais aussi par rapport à Sun. Elle lui avait envoyé un sms avant de partir – histoire de ne pas répéter la dispute qui s’était déroulée à son retour de Timber -, mais son amant l’évitait. Finalement cette mission tombait plutôt bien, ça lui donnait l’impression de servir de nouveau à quelque chose. Faire uniquement des missions tranquilles d’escorte ou de nettoyage de monstres faiblards lui avait rappelé à quel point elle avait besoin de se battre de toutes ses forces pour fuir ses problèmes.

Elle ne s’était pas ouverte à Eirena de ses inquiétudes récentes, pas parce qu’elle ne le voulait pas mais parce qu’elle n’en avait pas eu l’occasion. Et maintenant qu’elles étaient parties pour Centra, la compagnie masculine n’incitait pas vraiment aux confidences. C’est ce qui expliquait ce silence relativement étrange chez elle. Mais il pouvait tout aussi bien être mis sur le compte d’un excès de sérieux : Sithmaith avait toujours été une SEED loyale et sacrificielle.

Quand ils accostèrent, elle regarda un à un ses compagnons et s’approcha de Eirena : « Tu as tes poignards ? » Elle venait seulement d’y penser, mais ils n’avaient pas passé en revu le matériel, avant d’entamer la dernière ligne droite jusqu’à leur objectif, c’était le moment ou jamais. C’est pourquoi elle se tourna aussi vers les hommes : « Vous avez bien pris tout ce qu’il vous fallait ? Rien n’est resté sur le bateau ? » Pour sa part c’était bon, il suffisait de regarder les poches de sa ceinture pour en être convaincu. Sans compter tous les poignards qu’elle avait de planqués sur elle en plus de ses épées. Vu le niveau de férocité des monstres du coin, elle n’avait quasiment aucun doute sur le fait qu’elle allait pouvoir faire danser ses lames…

Une fois cette vérification, certes rébarbative, accomplie, ils prirent le chemin qui devait les conduire aux ruines. C’était là que les choses sérieuses commenceraient : il devraient revenir vivants pour ramener l’artefact dont Kramer avait besoin.

 
© Field of Heroes

_________________
Deux reflets dans la glace
Délicate ou sensible, délicieuse ou tenace, Arrogante et fragile, Il y a toujours quoi qu'on dise deux reflets dans la glace. (⚡) Sithmaith Erin Weston Orwell


• Miss FOH •
   • Award du meilleur RP •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED médical de rang 13, Spécialiste de la paramagie de soutien
avatar
Date d'inscription : 18/07/2015
Messages : 473
Avatar : Dove Cameron
Crédits : Moony

Âge du perso : 20 ans
Activité : Cadet, BGU, comité disciplinaire
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■■
resistance■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t29-exemple-de-fiche-eirena-
MessageSujet: Re: Mission 3 - Excavation   07.05.17 12:23


Mission 3


 

« Mademoiselle Blackstone, accordez moi une minute je vous prie. Vous aussi, Monsieur Wilder. »

C’est ainsi que Kramer m’avais prise à part afin de bien préciser mon rôle dans cette aventure. C’était après tout ma première mission en tant que support médical. Ma première réelle mission à vrai dire, les autres n’ayant consisté qu’à accompagner des cadets lors de leurs entrainements extérieurs afin de les barder de sorts et de les soigner. Des entrainements pour un jour comme aujourd’hui somme toute.

« Je suis très satisfait de vos progrès de ces derniers mois, c’est pourquoi je souhaite tester vos nouvelles compétences sur le terrain. Vous serez surement amenée à vous battre mais n’oubliez pas, votre priorité est de protéger et soigner vos coéquipiers. Pour cela, vous devez rester en vie et le plus vaillante possible. Oh, et, si jamais vous étiez amenés à vous séparer, restez près de Monsieur Prescott. »

Bon, la confiance régnait on dirait. Kramer n’avait sans doute toujours pas digéré Dollet. J’appréciais Mateusz donc ce commandement ne me dérangeait pas plus que ça et puis, un ordre était un ordre. J’acquiesçais donc avant qu’il ne m’ordonne de disposer. J’avais ensuite rejoins ma chambre afin de revêtir ma tenue de combat. Couvrante mais près du corps, elle n’entravait aucun mouvement et du cuir résistant protégeait les zones les plus sensibles. J’enfilais une paire de bottes renforcées avant de tresser rapidement quelques mèches de cheveux pour ne pas qu’elles gênent ma vision. Vint ensuite l’équipement, ma Jian et une petite collection de poignards savamment dispersés à divers endroit de ma tenue et ma besace contenant mon kit médical. Ce kit ne comptait pas que du nécessaire pour soigner mais aussi divers accessoires de survie.
.

C’est suite à cela que je me retrouvais sur ce bateau à quelques miles de la cote du continent Centra. Je connaissais une bonne partie de l’équipe. En effet, Sithmaith était mon amie et j’étais plus qu’heureuse de la savoir de la partie. Mateusz, sous ses airs bourrus et ses réparties cinglantes était quelqu’un que j’appréciais. N’avait-il pas retrouvé mon déserteur de père sans même en informer la BGU ? Ca méritait bien un vote de confiance. Puis venait l’inconnu. Joris Wilder. Je le connaissais de nom, de réputation aussi. J’espérais qu’il ferait montre d’un peu plus de dynamisme lors de cette mission. C’était ma première et je tenais à ce qu’elle soit un succès.

L’ambiance sur le bateau n’était pas vraiment chaleureuse. Les deux garçons semblaient ne pas pouvoir se sentir et Sithmaith était étonnamment silencieuse. J’aurais pu l’interroger sur ses potentiels problèmes si nous avions été seule mais je ne voulais pas attirer l’attention de nos collègues. Je restais donc dans mon coin, profitant du réseau internet que nous fournissait encore la connexion du bateau. Je me doutais bien qu’à Centra, il faudrait oublier. Je passais donc le temps en fouinant sur les réseaux sociaux. Soudain, une photo postée la veille par une célébrité en vue retint mon attention. C’était bien la première fois que Loveless postait une photo de ce genre. Je tapotais donc de façon à voir ses publications récentes. Un chat nommé… Prescott ? Ma curiosité était titillée tandis que je revenais à la photo d’une silhouette masculine. Je quittais discrètement le coin auquel je m’étais accoudée pour me rapprocher de Mateusz et comparer son profil à la photo. On ne voyait rien mais mon instinct me soufflait qu’il y avait baleine sous gravillon. Je fronçais donc les sourcils. Je n’avais pas spécialement envie de l’énerver mais le terme lâcheur associé à sa… nouvelle couleur de cheveux et le prétendu caractère difficile de la chanteuse me fit prendre la parole de façon amusée.

« Tu… n’aurais pas mis quelqu’un de célèbre en colère récemment ? »

J’avais murmuré cette phrase pour ne pas être entendu des autres, secouant distraitement mon portable sur lequel on ne reconnaissait que la page d’accueil d’instagram. Il était plus qu’évident même sans le connaître beaucoup que poster ce genre de chose allait l’agacer. Et si je ne me plantait pas sur toute la ligne, les deux se connaissaient très bien. Je n’eu pas le temps d’en dire beaucoup plus car le bateau entamait ses manœuvres pour accoster. C’était la première fois que je voyais ça ! Pour l’examen nous étions dans la cale et donc impossible de voir quoi que ce soit.

Arrivée à terre, Sithmaith se mit à faire l’inventaire des troupes. A sa question sur les poignards, je tapotais discrètement divers endroits de ma tenue avant de lui adresser un sourire entendu.

« J’ai bien retenu ma leçon. »

Prise d’une illumination soudaine, je lançais un regard circulaire à mes compagnons avant de réclamer une information qui était pour moi capitale.

« J’ai lu vos fiches médicales pendant le trajet mais si vous avez des allergies, en particulier aux plantes médicinales, non répertoriées, c’est le moment de me le dire. »

Il s’agissait surtout d’un résumé des interventions déjà subies et des traitements en cours avec une liste des allergies déclarées et constatées. Ce qu’il fallait pour ne pas envenimer une situation déjà précaire en somme.

Suite à cela nous étions partis pour un peu de marche avant d’arriver aux ruines. Tout ici respirait l’histoire et la puissance. Il était évident que la civilisation de Centra avait été riche et puissante il y a bien longtemps. Voir tout cela en ruine à présent me fit un pincement au cœur. On était bien peu de chose après tout. Mais l’aspect dévasté n’enlevait rien à la beauté du lieu. J’attachais fermement le téléphone donné par le Directeur à ma ceinture. Il allait nous falloir nous enfoncer dans les profondeur de cette civilisation. Les artefacts, après tout, ne serait pas placé bien en évidence à notre arrivée. Une équipe de quatre n’aurait pas été nécessaire dans ce cas. Une inspiration plus tard et nous commencions notre descente. Il faisait noir comme dans un four et les sources lumineuse furent immédiatement allumées. Une immense galerie finement sculptée s’offrit alors à nos yeux. Il ne fallait pas être claustrophobe ceci dit car le passage était à peine assez grand pour deux en raison des divers éboulis qui avaient eu lieu. Rassurant.

 
© Field of Heroes

_________________
• Award du personnage le plus attendrissant •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED de rang 31
avatar
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 265
Avatar : Miles Teller
Crédits : Morphine (avatar) Moony. (crackship)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SEED
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t293-mateusz-i-m-the-solitud
MessageSujet: Re: Mission 3 - Excavation   08.05.17 1:03


Mission 3



Bien qu'il soit difficile de ne citer qu'un problème de Mateusz Prescott, le plus problématique dans son travail restait son incapacité à faire confiance à ses coéquipiers, alors, en découvrant ceux avec qui il s’en allait parcourir le monde ce matin là, son sang n'avait fait qu'un tour. Sithmaith en était la responsable, et passé le fait qu’ils ne se supportaient pas – malgré quelques signes d’améliorations lors de leur dernière entrevue – il la respectait et savait ce qu’elle valait sur le terrain. Eirena quant à elle avait attiré son attention. Il avait, et c’était difficile à concevoir, une sorte d’affection pour la môme, bien plus retord que son visage d’ange le laissait supposer, mais ne savait cependant ce qu’elle valait en mission. Le SEED avait plutôt tendance aujourd’hui à s’alarmer du fait qu’elle n’avait jusqu’alors que bien peu mis le pied dehors et s’agaçait déjà du fait qu’il pourrait s’inquiéter d’une quelconque façon pour elle. On en venait enfin à Joris Wilder. Kramer avait-il la mémoire courte ? Espérait-il, tout stupide qu’il était, que miraculeusement cela puisse fonctionner entre eux ? Devait-il lui rappeler que ce pauvre type avait failli le tuer à deux reprises et que son incompétence n’avait égal que son égocentrisme ? Par Hyne, à quel moment cet hurluberlu de directeur avait-il jugé la composition de cette équipe comme étant pertinente ? À les voir debout dans cette salle, il évaluait déjà l'empleur du désastre à venir.

Il s’était pourtant fait étrangement discret, de toute évidence contrarié mais silencieux, conscient que le moindre mot de travers mettrait le feu aux poudres et exploserait l’équilibre précaire d’une alliance qui n’aurait jamais dû voir le jour. Lorsque Sithmaith le taquina, il esquissa même un bref sourire en coin. « Tu ne te débarrasseras pas de moi facilement Orwell. » Avait-il bougonné en réajustant sa capuche, soucieux de dissimuler un minimum ses cheveux blonds. Que cette bougresse de diva et ses excentriques vengeances aillent au diable, il congédia son souvenir dans les tréfonds de sa mémoire ou il aurait souhaité qu’elle reste tapie le long de cette mission. Mais Loveless continuait de danser quelque part, toujours, et il pensait à elle. Trop souvent.

Ici il était sûrement nécessaire d’apporter plus de précision à son étrange dégaine que, dieu merci, personne n’avait eu l’idée de commenter jusqu’alors. Furieuse qu’il soit réquisitionné, la charmante femme qu’il se devait de protéger avait fait une scène. Plutôt deux fois, comme d’accoutumer, leur dispute avait abouti à un féroce combat sous les draps et s’il avait espéré qu’ils en resteraient là, évidemment, Loveless avait eu d’autres plans. Le premier, trafiquer sa bouteille de shampoing pour qu’à la première utilisation ses cheveux soient déteints. La deuxième, poster dès son départ une photo de lui sur les réseaux sociaux. Fatigué par tout ce mal qu’elle se donnait pour le faire enrager, il avait opté pour ce qui la mettrait certainement la plus en colère : garder le silence. Au fond, il fulminait.

Eirena avait eu la bonne idée de lui rappeler les faits en lui demandant, maligne, s’il avait mis en colère une célébrité. Nom de dieu, elle était futé mais ce n’était pas le moment et jetant un bref coup d’œil à l’écran de son téléphone qu’elle agitant sous son nez il finit par souffler, agacé. « J’en sais rien, qu’est-ce que tu en penses ? » Ce qu’il pouvait maudire ce genre d’application, ce besoin d’exposer sa vie ou de disperser des indices dans l’espoir que quelqu’un en ait quelque chose à faire. Oh bien sûr il y avait toujours des idiots pour vous suivre, Joris avait eu le temps de se prendre en photo sous tous les angles et de le partager à sa clique de fanatiques qui seraient sûrement ravis de le savoir partis en voyage par exemple. Franchement, il était fatigué.

Heureusement le bateau accostait, aussi réajusta-t-il ses gants de combat avant d’enfiler à sa main une armature surmontée d’une arbalète miniature. Discrète et efficace, causant des dégâts non-négligeables si on en faisait bon usage. L’autre, de taille raisonnable, était accroché derrière son dos. Il était prêt.

Répondant d’un bref signe de tête impatient à Sithmaith, Mateusz observa le paysage. Centra ne l’avait jamais bien à l’aise, il ne l’expliquait pas, mais ce continent lui avait toujours été hostile et c’est tout un monde invisible qu’il semblait défier du regard alors qu’ils se mettaient en route.

« Rien à signaler, tu peux y aller. » Répondit-il à la jeune recrue lorsqu'elle s'enquit de leurs possibles allégergies, si elle avait consulté sa fiche médicale, elle savait déjà tout.

Au bout de quelques mètres, alors qu’il était en retrait auprès d’elle, il plissa les yeux et sans la regarder lança sans raisons apparentes. « Fait attention ou tu mets les pieds, la môme. » C’était un conseil, une façon bien étrange de lui signifier qu’il n’avait pas envie qu’il lui arrive quoi que ce soit. Mateusz s’agaçait de cet étrange envie de la protéger, il savait pertinemment qu’elle était capable de le faire toute seule seulement il craignait que la composition du groupe fasse, qu’un moment ou l’autre, les choses dégénèrent. Et qui en payeraient les frais ? La plus jeune. Ici, il aurait bien invité Joris à faire quelques efforts pour la gamine, mais Mateusz semblait décidé à ne lui adresser la parole. Chaque fois qu’il se tournait vers lui, l’envie de lui flanquer son poing dans la figure était si dévorante qu’il préférait détourner le regard.

Ils empruntèrent bientôt un escalier qui les conduire tout droit dans un large et sombre tunnel. Ensemble ils eurent la bonne idée l’un après l’autre d’éclairer les lieux, se dévoila alors partiellement les vestiges de feu une civilisation certainement passionnante mais dont il n’avait envie de contempler très longtemps les souvenirs. Le vaisseau de sa lampe torche s’attarda quelque temps sur un amas de pierres, témoin malheureux lui rappelant combien la structure de ce qu’il restait des lieux étaient devenus fragiles. Bien... Ils avaient un avant gout des dangers qui les attendaient.

© Field of Heroes

_________________
Maybe I've just forgotten how to see that I'll never be the person that I thought I'd be — In my mind.


   
• Award du personnage le plus fourbe •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste de la flemme
avatar
Date d'inscription : 15/10/2016
Messages : 319
Avatar : Kim JaeJoong
Crédits : moony

Âge du perso : 24 ans ( 31 octobre)
Activité : Seed spécialisé en magie/ Mannequin
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t391-joris-quelque-chose-en-
MessageSujet: Re: Mission 3 - Excavation   08.05.17 17:14


Mission 3


 

Depuis le discours de Cydaée et le combat qui avait été filmé, c'était la déchéance pour les Seeds. La sorcière n'avait pas tort sur tous les points mais il ne fallait pas non plus mettre tous les œufs dans la même panier. Je n'étais absolument pas à vendre et surtout pas un tueur sanguinaire. Certes il y avait une branche d'assassin dans l'entreprise mais je n'en faisais pas partie. Finalement, ses propos ne m'avait pas du tout touché ni concerné. Je n'avais rien à me reprocher contrairement à la majorité de mes collègues. Je me demandais tout de même comment papy Kramer allait se sortir de ce pétrin. Surtout que les Soldats qu'il avait envoyé s'était fait emprisonner. Même si il n'y avait pas de preuves concrètes que c'était eux dans le message d'arrestation des terroristes, les indices étaient bien réels. Le plus tragique c'était que dans le lot il y avait Lucian, et par conséquent je n'avais plus personne avec qui partager des muffins. Ne plus voir la silhouette enfantine de Megara tard dans la nuit dans la bibliothèque me manquait aussi un peu.
Lorsque Kramer m'avait convoqué dans son bureau avec d'autres Seeds, j'avais pensé qu'il allait nous envoyer secourir les prisonniers. Mais non. Monsieur nous mettait en quête d'un artefact sur l'île de Centra. Même si l'idée d'aller dans un endroit remplie de monstres était grandement motivante, celle de devoir me coltiner Prescott l'était beaucoup moins. Mais avais je vraiment le choix ? Je me demandais d'ailleurs si le directeur n'était pas un poil désespéré vu la composition de l'équipe. Ou de simplement m'avoir choisi, alors que je n'étais clairement pas le Seed le plus actif de la BGU. Kramer m'avait gentiment retenu après Blackstone pour me donner un avertissement et me dire aussi qu'il comptait sur moi pour soutenir mes coéquipiers. J'avais simplement hocher la tête avant de prendre congé. Vu ce que j'allai devoir supporter, c'était plutôt moi qui allait avoir besoin de soutien...

Heureusement pendant la durée du voyage en bateau, personne n'avait trouvé bon de m'adresser la parole. Tant mieux, parce que je n'avais rien à leur dire. D'un autre côté, j'avais passé le temps à dormir ou sur mon téléphone. Envoyant une photo sur mon compte instagram pour ne pas inquiéter mes fans. J'avais aussi laissé une lettre à Paul sur la table de sa cuisine pour l'avertir que je serai absent et injoignable. C'était ainsi qu'au même titre que Blackstone, j'étais tombé sur la photo de Loveless avec un chat, et celle avec un homme dans un lit. Manifestement, la chanteuse avait eu ce qu'elle voulait. Finalement, Prescott était aussi faible que les autres hommes face à une jolie femme. Il était tout à fait possible que le changement horrible capillaire de l'autre abruti soit lié à elle. Quand j'étais entré dans le bureau de Kramer et avait vu ses cheveux, c'était avec peine que j'avais réussi à garder mon hilarité. Je pouffais tout seul dans mon coin en y repensant et commentait l'image de "Mateusz" par un remerciement. Elle savait que je ne l'appréciait pas de toute façon.

Terre en vue, je quittais mes vêtements lambda pour la tenue de Seed que Daisuke m'avait recommandé. D'habitude je n'en mettais pas mais vu ce qu'était Centra et son histoire, mieux valait prévenir que guérir. J'attrapais aussi le fourreau dans lequel mon sabre était bien rangé afin de l'attacher dans mon dos pour ne pas être gêné. Bien que je préférais me servir de la paramagie plutôt que de mon arme, ça pouvait toujours être utile dans l'inconnu. Je rejoignais ensuite mes camarades sur la terre ferme. Notre leadeurs désignée bien aimée s'informa qu'on avait rien oublié telle une animatrice de colonie de vacance. Je soupirai, enfouissant mes mains dans les poches de mon pantalon. Je sentais que cette mission allait être longue et migraineuse. Blackstone ne faisait rien non plus pour améliorer les choses avec sa question idiote. Si elle avait lu nos fiches médicales elle le savait non ? J'avais envie de crier de désespoir. Bon, plus vite on aura trouver cet artefact, plus vite le calvaire serait terminé. C'était donc avec cette motivation en tête, que je suivais le groupe jusqu'à l'entrée du sous terrain placé au milieu de ruines. Malgré le paysage et l'air qui était remplie de morts, c'était beau quelque part.
S'ensuivit la descente vers les profondeurs noirs de la terre. Et ce n'était pas du tout exagéré. Il faisait aussi sombre que dans la tête de certains humains. Seul le flambeau accroché à nos vêtements permettait de voir devant nous. Je remarquais tout de même les murs et l'architecture magnifique. Mon âme d'artiste se sentait ravie. Je décrochai la lumière de ma veste, l'avançant pour mieux voir les graphismes.

- C'est magnifique

Bien que basse, ma voix se répercuta dans la galerie jusqu'aux autres Seeds qui avaient continué d'avancer. J'allai encore me faire disputer si je restai en arrière. Je soupirai, reprenant la route.

 
© Field of Heroes

_________________
SNOWHITE ✽ PRINCESS

I'm your paradise

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 17/07/2015
Messages : 703
Avatar : Robin Williams
Crédits : Swann

Âge du perso : 56 ans
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org
MessageSujet: Re: Mission 3 - Excavation   08.05.17 23:26


Mission 3


 

Vous entamez votre avancée dans les méandres de ces couloirs oubliés. Vous apercevez sur les côtés des cavités qui semblent mener à d'autres galeries mais seule Eirena et sa petite taille pourrait s'y frayer un chemin, et encore! Au fur et à mesure de votre progression, alors que la galerie s'élargit un peu plus des bruits étranges se font entendre, vous mettant sur vos gardes.

Ce n'est pourtant que quelques dizaines de mètres plus tard que cinq créatures étranges font leur apparition. Les bruits de succion qu'elles émettent est extrêmement dérangeant et elle ne perdent pas de temps avant de se jeter sur vous comme attirées par la lumière que vous émettez. Les bêtes ont beau être résistantes, elles ne sont pas très rapides et particulièrement stupides. En venir à bout ne devrait donc pas poser de problème majeur. Évitez simplement de provoquer un éboulement qui vous empêcherait de ressortir.


Scan:
 

Ordre de passage :

- Sithmaith Orwell - team leader -
- Eirena Blackstone
- Mateusz Prescott
- Joris Wilder

Le délai de réponse est de 72h, dès le délai de 72h d'un joueur écoulé, celui du suivant commencera à courir.

 
© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 542
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Mad Hattress

Âge du perso : 26 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Mission 3 - Excavation   09.05.17 15:54


Mission 3


 


Bizarrement, Sithmaith se fichait complètement de la couleur de cheveux de Mat’. Elle avait pourtant vu, comme Joris et Eirena, la photo sur les réseaux sociaux, et elle avait bel et bien fait le lien, mais tout ça la désintéressait. Ils avaient d’autres problèmes que les coucheries avec les clients, non ? Et elle était assez mal placée pour critiquer! Et quand elle voyait la composition globale de l’équipe, elle était presque contente qu’il soit là. Certes, il l’insupportait, mais ils travaillaient ensemble depuis longtemps, ils avaient un fonctionnement bien rôdé. Et ils étaient redoutables quand ils s’y mettaient. Peut-être pas autant que Lucian et elle… « Des paroles, toujours des paroles… reste en vie Prescott. Je ne peux pas me permettre de perdre un autre coéquipier ce mois-ci. » Mais elle n’avait pas envie de penser à son autre coéquipier… Comme tout ce qui la dérangeait, elle l’avait enfoui dans un coin de son esprit. Pourtant, quand elle avait été convoquée par Kramer, elle avait vaguement espéré être envoyée en mission de sauvetage. C’était ridicule. Elle n’était que SEED alors que Lucian et les deux autres étaient du SOLDAT, s’ils n’étaient pas de taille, elle ne l’était pas non plus, aussi forte soit-elle… Et elle imaginait que Sun n’aimerait pas beaucoup la savoir partie en mission suicide, les monstres c’était quand même plus son domaine. Encore qu’elle ne lui ait pas dit où elle allait précisément, d’abord parce que c’était sûrement confidentiel (elle n’avait pas posé la question à Kramer mais elle connaissait le goût de leur directeur pour le cloisonnement des informations), et ensuite parce que Sun était tellement distant qu’il ne méritait pas qu’elle fasse des efforts. On l’aura compris, entre son inquiétude pour les uns, sa vexation pour un autre, et au milieu sa loyauté envers la BGU entachée par le discours de Cyadée, la rouquine n’était pas à la fête.

Cela avait au moins l’avantage de profiter à la moitié de son équipe qui n’aurait pas supporté son habituel bavardage aussi bien que l’aurait fait Eirena. Même une fois sur terre, elle s’en tint au strict minimum. Quant aux allergies, elle fit seulement un signe négatif de la tête. Elle était une force de la nature et n’avait aucune allergie. Enfin, si, elle était allergique à un antibiotique qu’on lui avait prescrit à tord quand elle était adolescente et qui n’avait pas sa place dans un combat, en plus elle était notée dans son dossier depuis toujours.

Quand ils avancèrent dans les galeries, Sithmaith était en tête et avançait avec prudence. Elle n’était pas devant seulement pour une question de leadership, en dehors de Matseuz qui ne s’en sortait pas si mal que ça en la matière, elle était celle qui possédait la plus grande résistance. Donc s’ils devaient être attaqués en frontal, elle était la plus à même d’encaisser sans pour autant perdre toute combativité.

La remarque de Joris raisonna dans les galeries en raison du silence relatif du groupe. C’était à se demander si Sith’ n’était pas malade tant elle était silencieuse. Toutefois, elle prit la peine d’observer elle aussi le decorum du lieu un instant : « C’est pas mal en effet, mais on sent que c’est en décrépitude. » La faute à la dangerosité de l’endroit : personne ne s’occupait d’entretenir les lieux et c’était sûrement la dernière préoccupation des monstres qui vivaient ici.

Puisqu’on parlait du loup, ils en virent rapidement la queue. Les galeries venaient juste de s’élargir pour les laisser respirer un peu plus librement qu’ils étaient déjà assaillis. Les cinq bestioles étaient assez laides mais c’était surtout le bruit qu’elles faisaient qui fit grimacer Sith’ quand elles se jetèrent sur eux. « Eirena ! En arrière ! » Sithmaith sortit ses épées de leur fourreau – par chance, il ne s’agissait pas de lames longues qui auraient été trop encombrantes au vu de la largeur limitée du lieu – et trancha sur la longueur celui qui était le plus proche d’elle. Cela ne suffit pas à l’éliminer, c’est pourquoi Sith’ lança un scan pour se renseigner sur ce à quoi ils avaient à faire. Comme elle l’avait pensé au départ, Mat’ et elle devraient suffire pour se débarrasser de ces choses. « Joris, attaque avec poison ceux qui arrivent de ton côté ! » ordonna-t-elle d’un ton qui ne souffrait pas de réplique. Eirena était leur soutien, elle devait être protégée pour le moment. De toute façon, ils ne pourraient pas se battre à quatre physiquement sans créer des dégâts matériels qui leur causerait plus d’ennuis qu’autre chose pour la suite. « On manque de place mais esquivez, ces bestioles ne tiendront pas longtemps, mais elles pourraient quand même nous mettre KO si on ne fait pas gaffe. » Profitant du manque de rapidité des monstres, elle repéra celui qu’elle avait déjà attaqué et finit le travail en lui coupant la tête. Elle dut y mettre un peu plus de force mais qu’importe, ça faisait du bien de se sentir enfin utile après toute cette marche inutilement longue. Cette attaque était un peu sobre comparé à ses habitudes, mais comme elle l’avait dit, ils ne pouvaient pas se permettre d’abîmer les galeries. Et puis, ces ennemis n’avaient pas non plus un niveau suffisant pour les inquiéter. Ils étaient juste une mise en bouche, comme pour leur rappeler qu’ils allaient sûrement en baver tout du long. Elle s’accroupit pour esquiver une attaque et planta sa lame dans un autre monstre, sans le tuer pour autant. Elle aurait pu, elle aussi, utiliser poison, car c’était une magie qu’elle connaissait, mais elle préférait garder toute sa para-magie pour quand elle en aurait vraiment besoin car elle n’en était pas riche. Et puis, il fallait bien que Joris serve à quelque chose.

On profitera de l’occasion pour préciser qu’elle utilisait le prénom du mage parce que quand elle utilisait les noms de famille – comme précédemment avec Mat’ - c’était toujours pour faire de l’humour ou pour dénoter de la colère. Quand elle se contentait d’être dans une humeur neutre, elle préférait les prénoms, elle trouvait que c’était plus poli. C’était aussi, souvent, plus facile à sortir instinctivement en plein combat. Pour elle en tout cas. Mais c’était peut-être parce qu’elle avait deux noms de familles et deux prénoms alors que déjà pour elle-même il était plus simple de s’en tenir à Sith ou Sithmaith ? Allez savoir… de toute façon, pour le moment, la question était d’éradiquer les bestioles qui leur barraient la route. Que les monstres de Centra ne se leurrent pas : ils trouveraient l’artefact et ils le ramèneraient à leur directeur. Coûte que coûte.

 
© Field of Heroes

_________________
Deux reflets dans la glace
Délicate ou sensible, délicieuse ou tenace, Arrogante et fragile, Il y a toujours quoi qu'on dise deux reflets dans la glace. (⚡) Sithmaith Erin Weston Orwell


• Miss FOH •
   • Award du meilleur RP •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED médical de rang 13, Spécialiste de la paramagie de soutien
avatar
Date d'inscription : 18/07/2015
Messages : 473
Avatar : Dove Cameron
Crédits : Moony

Âge du perso : 20 ans
Activité : Cadet, BGU, comité disciplinaire
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■■
resistance■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t29-exemple-de-fiche-eirena-
MessageSujet: Re: Mission 3 - Excavation   09.05.17 21:24


Mission 3


 

Ma question sur les allergies n’était pas vraiment innocente. Ces derniers mois,  Kramer m’avait imposé une formation sur la flore médicinale de Dol et, si j’avais bien potassé mes leçons, j’étais à présent en mesure d’utiliser certaines plantes pour soigner les blessures et prévenir les infections. Cela ne me serait utile que si mon nécessaire médical se révélait insuffisant mais il vallait mieux prévenir que guérir. Une bonne partie des plantes de Centra, et en particulier celles ne requérant pas de lumière pouvaient se révéler allergènes. Savoir que personne parmi mes camarades n’était sujet aux allergies me rassurait. Pour ma part, je n’en avais pas la moindre idée. J’avais rarement été malade et je n’étais jamais sortie de la BGU. Autant dire que niveau système immunitaire, cela pouvait être quitte ou double. Mais comme la question ne se poserait certainement pas, il était plus que temps de passer à autre chose.

M’intéresser aux récentes péripéties de la vie de Mateusz me permettait d’occuper mon esprit avec des interrogations moins déprimantes que celles relatives à l’avenir de la BGU ou de celui de nos trois camarades prisonniers. Lucian était le seul que je connaissais réellement et j’étais déjà mal. Rien d’étonnant que Selena qui avait des relations privilégiées avec chacun des SOLDATS disparus soit une vraie boule de nerfs. Plus personne n’osait l’approcher, elle avait frôlé le blâme pour insubordination en exigeant d’être envoyé à leur rescousse et en traitant le Directeur de ‘psychopathe sadique et autocentré’ lorsque celui-ci avait refusé. Enfin, c’était ce que j’avais entendu. Quand j’avais soigné ses mains meurtries après un entrainement particulièrement intense il y a quelques jours, elle dégageait une telle violence que j’ai à peine osé lui adresser la parole. A se demander comment elle avait pu se retenir de partir en mission commando dans le désert. Je soupçonnais Kramer de lui avoir interdit de quitter l’établissement. Abandonner la coqueluche des filles de la BGU a son triste sort n’avait pas non plus amélioré sa popularité. J’espérais juste qu’il savait ce qu’il faisait. Le Directeur avait en général toujours un plan à moyen voire à long terme.

Alors que pendant notre marche, Mateusz semblait s’inquiéter de mon sort, je ne pus m’empêcher de sourire.

« Ce serait plutôt à moi de dire ça vu que mon rôle est de vous garder en un seul morceau. Mais je vois ce que tu veux dire. Je serais prudente. »

Et j’espérai qu’ils le seraient tous. Sithmaith en particulier après ce qu’elle m’avait avoué lors de notre cœur à cœur dans mon ancienne chambre de cadet. Mateusz aussi pouvait parfois se montrer déraisonnable en mission, mais j’avais comme l’intuition que s’il revenait blessé, sa charmante diva lui ferait passer un mauvais quart d’heure. Et qu’il le savait. Concernant Joris, je ne savais pas à quoi m’en tenir alors ce serait la mission de la découverte.

Alors que nous descendions tous les uns après les autres dans les profondeurs, je ne pu m’empêcher de murmurer pour moi-même une des citations favorites de ma mère.

« Facilis descensus averno »

Facile est la descente aux Enfers. Elle aimait me répéter cela à la moindre erreur. Mais je ne voyais pas cette citation comme quelque chose de négatif. Etrange que ces mots me passent par la tête maintenant entre tous les moments. Surement parce que ce chemin sous terre donnait réellement l’impression de conduire aux enfers. Comme l’avait dit Joris, c’était magnifique. Magnifique et dangereux car toute cette architectures avait connu des jours meilleurs. Il s’agissait surtout de ne pas se retrouver fait comme des rats dans ces tunnels. Mourir enterrer vivant entrait très certainement dans mon top cinq des morts les plus horribles.

Je n’eu pas le temps de faire le moindre commentaire, alors que nous pouvions enfin éviter de nous déplacer à la suite les uns des autres, des bruits insupportables se firent entendre jusqu’à ce que de petits êtres bleus apparaissent. Enfin, petits, tout était relatif, ils n’étaient pas beaucoup plus petit que moi mais comme mes compagnons me dépassaient allègrement de plusieurs dizaine de centimètres…

Heureusement, elles étaient plutôt lentes et semblaient avancer à l’aveugle. Je suivi donc immédiatement les ordres de Sith en m'écartant d’un bond de la bête qui avait surgit du trou du mur qui se trouvait près de mon épaule droite et en m’armant de ma Jian. Tout comme notre chef d’équipe, je lançais un scan afin de pouvoir jauger si je pouvais servir à quelque chose ou non. Vu leur résistance, me battre au corps à corps serait inutile, Sith et Mateusz étaient là pour faire du dégât. Ils pouvaient s’en sortir sans que je n’ai besoin de les barder de sorts de protection. Pour eux, c’était du menu fretin. Je restais donc à l’affut, prête à esquiver les quelques tentatives d’attaques furtives qu’ils lanceraient dans ma direction. Alors que l’un d’eux se plaçait dans le dos de Mateusz et levait ses doigts de grenouille vers lui, j’attrapais un de mes poignards de lancer et lui transperçais la main (en faisant en sorte que mon camarade ne craigne rien en cas de raté, je vous rassure). Le monstre lâcha un cri de douleur avant de reporter son attention vers moi. Oups. J’effectuais un flip arrière pour éviter une salve psychique. Heureusement que la souplesse était mon point fort car il m’aurait été impossible d’esquiver sur les côté, ce qui donnait un avantage certain au monstre qui, lui, n’avait pas besoin de se rapprocher pour être efficace. Ce laps de temps fut tout ce dont mes compagnons avaient besoin pour venir à bout de ce premier assaut. Et pour le moment, aucun soin ne semblait nécessaire. Pourvu que ça dure.  
 
© Field of Heroes

_________________
• Award du personnage le plus attendrissant •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED de rang 31
avatar
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 265
Avatar : Miles Teller
Crédits : Morphine (avatar) Moony. (crackship)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SEED
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t293-mateusz-i-m-the-solitud
MessageSujet: Re: Mission 3 - Excavation   10.05.17 11:30


Mission 3



Trop heureux de s’en délecter, Mateusz ne s’était pas formalisé du silence pesant qui les avait écrasés tout le long du trajet. Tous avaient sans doute leurs raisons de se taire et il tachait de s’en réjouir, pas un mot de travers ne seraient prononcés, finalement, leurs malheurs respectifs seraient peut-être salvateurs. Et comme il n’avait jamais été question de se soucier de ce que traversaient ses partenaires – bien qu’il le devine pour certain, certaine, plutôt, puisque Sithmaith était proche de Lucian Morgenstern et que nul ignorait le sort du malheureux , elle avait tôt fait de lui rappeler qu’elle avait perdu un partenaire sans s’appesantir sur le sujet dans la matinée – il n’était certainement pas celui qui irait se plaindre. L’autre problème, celui qui les concernait tous, c’était évidemment ce vent brûlant qui avait tourné en leur défaveur. Il n’était plus bon d’être SEED, ils étaient même devenus l’ennemi public numéro 1 et à l’heure actuelle, il devait être un des seuls mercenaires de l’établissement à pouvoir impunément parcourir le continent Galbadien sans risquer la peine de mort. Son ingrat boulot de garde du corps lui permettait d’avoir un droit du sol pour un laps de temps inconnu, Kramer en profitait d’ailleurs pour lui confier de temps à autre des missions de repérage, ce qui n’avait jamais été au gout de la diva qu’il se devait de protéger d’ailleurs. Évidement cela le préoccupait, nul doute que ses partenaires devaient eux aussi en souffrir et bientôt sans doute serait-il temps de choisir son camp. Certains SEEDs avaient ils démissionné ? Absent, il l’ignorait et au moment où il aurait souhaité avoir une réponse, il jugea bon de se taire, trop inquiet à l’idée de briser cette étrange et malaisante harmonie du silence.


C’était la première fois qu’il reprenait du terrain, entendre ici, qu’il s’en allait se farcir du monstre. Centra était réputé pour être un territoire particulièrement hostile et nul doute qu’ils reviendraient avec quelques égratignures. Cette perspective pourtant n’était pas pour lui déplaire, il en avait besoin. Se battre, c’était son exutoire, son moyen de décharger la pression et aussi, détails bien malheureux sans doute, d’exploser sa colère sur ces êtres dépourvus d’âme plutôt que sur des humains. Soulagé de ce poids, il pouvait à nouveau encaisser quelques secousses émotionnelles. Aujourd’hui, il était arrivé à sa limite et s'il voulait supporter les excentricités et infantiles réactions de Loveless encore quelque temps, certains allaient devoir payer le prix pour ça.

Alors qu’ils progressaient dans le désert et que les ruines de Centra se rapprochaient, Eirena lui assura qu’elle comprenait ou il voulait en venir et Mateusz se contenta de hocher la tête. La môme était décidément une chouette gamine, si elle était effectivement toute désignée pour veiller sur eux – s’il comptait sur Joris pour cela, ils étaient des hommes morts – il garderait tout de même un œil sur elle, du moins jusqu’à ce qu’il soit assuré qu’elle puisse se débrouiller parfaitement seule et nul doute qu’elle leur prouverait assez rapidement que c’était le cas.

Ils s’engouffrèrent donc dans les vestiges de cette obscure civilisation alors que la môme immortalisait l’instant en murmurant une phrase dont il saisit vaguement le sens. Il ne parlait pas latin, cela eut tendance à l’agacer sur l’instant, il n’aimait pas que quelque chose lui échappe ou d’avoir la sensation désagréable de rater un grand moment parce qu’il ne le comprenait pas. « J’aurais pas dit mieux. » Se contenta-t-il de commenter sans invitation avec le cynisme dont il aimait un peu trop user.

Les faisceaux de lumière s’entrecroisaient, Joris s’attardaient sur des fresques "magnifiques" mais lui n’était clairement pas là dans l’optique de se balader dans le tunnel comme on visite un musée. Le poids de cette civilisation oublié le mettait mal à l’aise, et encore une fois, il ne sut expliquer les causes de cette sensation désagréable qui le travaillait dès qu’il mettait le pied sur le sol de Centra. Comme ils n’étaient pas plus dans un musée que dans le cabinet d’un psychothérapeute, il tacha de ne pas s’en formaliser trop longtemps.

Comme si ses pensées tortueuses avaient trouvé une voix, des bruits particulièrement incommodant résonnèrent autour d’eux. Ils n’étaient plus seuls, bien sûr ils ne l’avaient jamais été, mais leurs hôtes avaient décidé à se révéler et à les punir de leurs intrusions. Sithmaith lançait les invectives et lui les hostilités, donnant quelques coups de poing féroces à une de ces créatures aussi désagréables à regarder qu’à entendre. Lacéré par les griffes petites mais aiguisées qui surmontaient son gant, la créature émit un râle douloureux, trop surprise par l’enchaînement de coups rapide de son adversaire qui se défoulait sans pitié. Mais à trop s’acharner sur sa première victime, Mateusz ignora une seconde dans son dos. Eirena lui vint en secours, et le cri de la bestiole le détourna de la première, agonisante, mais pas totalement morte. Comme l’autre se dirigeait déjà vers la môme qui quelques pirouettes plus tard se trouvaient à quelques mètres, sans plus attendre il lui asséna un lourd coup dans la tête et en profita pour enclencher au même moment l’arbalète à son poing pour lui enfoncer une flèche qui traversa sa boitre cranienne. Son système devait bien se trouver là, puisque l’immondice déambula pitoyablement avant de s’écrouler au sol. Un de moins en tous les cas. Échangeant un bref regard avec la jeune SEED en lui adressant un remerciement silencieux, il retourna à l'assaut.

© Field of Heroes

_________________
Maybe I've just forgotten how to see that I'll never be the person that I thought I'd be — In my mind.


   
• Award du personnage le plus fourbe •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste de la flemme
avatar
Date d'inscription : 15/10/2016
Messages : 319
Avatar : Kim JaeJoong
Crédits : moony

Âge du perso : 24 ans ( 31 octobre)
Activité : Seed spécialisé en magie/ Mannequin
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t391-joris-quelque-chose-en-
MessageSujet: Re: Mission 3 - Excavation   10.05.17 18:50


Mission 3


 

Visiblement les lieux avaient l'air d'inspirer une citation latine à Blackstone. Il était vrai qu'on pourrait croire que la descente nous mènerait vers des contrées par très joyeuses. La réplique de Prescott m'avait fait ricaner intérieurement. La phrase type de ceux qui ne comprenait pas, mais qui ne voulait pas qu'on le sache. Cela ne m'étonnait pas de la part de ce pauvre garçon qui avait l'esprit d'une noix. Et encore, j'étais sympathique.  
L'endroit n'était cependant pas si horrible. L'ambiance n'était pas vraiment paradisiaque mais il restait tout de même une certaine beauté sous terre. Même si je semblais être le seul à en saisir l'essence. Mais bon, tout le monde ne pouvait pas être intéressé par l'art. Il était simplement dommage de ne pas pouvoir admirer plus longtemps l'architecture. J'avais donc été obligé de continuer d'avancer, remarquant que le tunnel était de plus en plus large. Ca aurait pu être une bonne nouvelle si des monstres n'avaient pas fait aussi leur apparition. Pas du tout discret avec leurs bruits de succions qui me faisait grimacer tellement c'était agaçant. Ne perdant pas une seconde, Orwell donnait déjà des ordres et me disait d'empoissonner les nouveaux venus. Ils étaient cinq. CINQ. Pas dix, ni vingt, ni trente. Cinq. Si déjà notre leader paniquait pour des petits monstres on était pas rentré. Au vu de la situation qui se passait sous mes yeux, je n'avais pas du tout besoin d'intervenir.

Je profitais donc de ce combat pour me poser quelques instant sur une pierre. Surement tombé suite à un écroulement du plafond au vue des nombreuses cavités qui il y avait au dessus de moi. Je surveillais tout de même le déroulement du spectacle, au cas où un imprévue tomberait. Orwell se débrouillait très bien et Prescott se déchainait comme un dingue. Blackstone esquivait sans problème et soutenait l'affreux blond. Que demander de plus ? Pas mon aide en tout les cas. Les paroles de Kramer étaient très loin de mon esprit et je ne lui avait d'ailleurs rien promis.
Les quelques monstres s'écroulaient comme des petits pains et il n'en restait plus qu'un seul à éliminer. Celui-ci ne semblait plus savoir qui attaquer, n'ayant plus ses congénères et trop de cible en même temps. Enfin, ce n'était que quelques secondes de répits avant d'être envoyé au ciel par l'un de mes camarades. L'affaire était donc réglé sans aucune égratignure ni point de magie dépenser inutilement. Comme je l'avais prédit. Qui savait ce qu'on allait encore devoir affronter, alors autant que je garde la forme pour une grosse bête qui mériterait que je me défoule. Je me redressai, époussetant mon pantalon.

- Bon on continue ?

Demandais je, invitant ainsi la rousse à reprendre la tête du groupe. Elle devait cependant cesser de s'alarmer à la moindre attaque sinon elle finirait par se faire tuer inutilement. Mais bon, je supposais qu'en mission il n'y avait jamais plus détendu que moi. Tant qu'on ne me touchait pas.

- Tu devrais te détendre, tu es la leadeur, ton état psychologique peut déteindre sur les autres

Conseillais je d'une voix très calme. Ce n'était pas du tout dit méchamment. C'était un simple conseil pour éviter des risques d'affolements ou n'importe quoi d'autre qui pourrait porter préjudice au fonctionnement de l'équipe. Equipe qui était déjà bien assez bancale.

 
© Field of Heroes

_________________
SNOWHITE ✽ PRINCESS

I'm your paradise

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 17/07/2015
Messages : 703
Avatar : Robin Williams
Crédits : Swann

Âge du perso : 56 ans
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org
MessageSujet: Re: Mission 3 - Excavation   11.05.17 22:31


Mission 3


 

Alors que vous déjouez facilement cette première attaque de monstres, il est temps pour vous de continuer votre lente avancée. Les bruits de sucions semblent vous suivre et quelques monstres isolés sortiront parfois des murs pour tenter de vous prendre par surprise. Dommage pour eux, ils sont trop bruyants.

Après quelques centaines de mètres d’avancée, vous vous retrouvez dans les vestiges d’une ancienne salle. Deux chemins différents s’ouvrent à vous, chacun s’enfonçant un peu plus. Sur le mur, une inscription retiendra votre attention.

« Vous qui dans ce lieu pénétrez,
Vous séparer vous devriez.
Les énigmes habilement résolues
Et les gardiens par vous battus,
Secrets ensemble révélés,
Vous pourrez alors emporter. »

Une autre ligne semblait compléter cette étrange indication mais les ravages du temps l’ont effacée.

Vous l’aurez compris, il s’agira ici de vous séparer en deux groupes et de répartir vos forces physiques et magiques. Vu l’inimitié assumée entre Mateusz et Joris, il n’y a plus vraiment de choix possible. Vous pouvez discuter de vos options avant de vous engouffrer dans les différents passages. Il vous sera toujours possible de communiquer grâce aux téléphones longue portée.



Scan:
 

Ordre de passage :

- Sithmaith Orwell - team leader -
- Eirena Blackstone
- Mateusz Prescott
- Joris Wilder

Le délai de réponse est de 72h, dès le délai de 72h d'un joueur écoulé, celui du suivant commencera à courir.

 
© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 542
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Mad Hattress

Âge du perso : 26 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Mission 3 - Excavation   12.05.17 16:18


Mission 3


 


Le combat était terminé. Joris avait désobéi à son ordre, qui était pourtant simple et clair, n’avait pas combattu, et il se permettait (en plus) de lui faire une remarque. Calmement, elle rangea ses épées dans leur fourreau. Elles émirent un « click » caractéristique en retrouvant leur place : dans le silence relatif d’après bataille, ce bruit raisonnait lugubrement. Elle aurait aimé faire preuve de violence – Sith adorait se battre pour régler ses problèmes, des plus petits au plus gros -, néanmoins ils avaient une mission et s’ils commençaient à se taper dessus les uns les autres, ils ne feraient pas long feu.

Cependant, en la sous-estimant, Joris venait de se faire une nouvelle ennemie, et pas la plus sympa à avoir au sein de la BGU. Certes, elle se serait bien passé du rôle de leader, mais puisqu’elle l’était, il fallait suivre les ordres : elle-même était d’une obéissance stricte, elle détestait les troubles fêtes. Ce n’était pas pour rien que sorti du contexte des combats, elle avait aussi du mal avec cette tête brûlée de Mat’… mais à la lumière de ce qui venait de se passer, son coéquipier lui apparaissait presque sympathique. Presque, faut pas pousser quand même. Au moins Mat’ n’avait pas attendu en se tournant les pouces que d’autres fassent le boulot pour lui.

« On va continuer. » Commença-t-elle en dardant Joris de ses prunelles marrons. « Avant ça, prends note que je n’ai pas de conseil à recevoir de quelqu’un qui désobéit aux ordres et nous laisse tout le travail. Une formation de combat, ça se teste. Tu es le seul élément inconnu de notre groupe et tu viens de prouver ton inutilité. Alors voilà comment ça va se passer, on va rencontrer des monstres plus gros que ceux-là, si tu te la joues solo, tu mourras ici. Parce que je protège les membres de mon équipe et apparemment tu n’en fais pas encore parti. » Oh, elle ne doutait pas qu’il pouvait se débrouiller tout seul, au moins pendant un temps. Mais la para-magie s’épuisait, surtout quand il fallait cumuler attaque et défense. Il manquait de résistance – faut dire qu’il était un peu gringalet, surtout mis à côté de Mat’ -, s’il voulait se battre seul, qu’il le fasse donc, elle ne l’empêcherait pas. Elle ne l’aiderait pas non plus. Sith’ avait presque autant de pulsions suicidaires que de tendances violentes, elle-même ne comptait pas sur l’aide du reste du groupe, elle comptait les aider eux. Ce qui insupportait la rouquine avec l’attitude qu’avait eu Joris c’était surtout qu’à se reposer sur eux pour tout régler, il aurait pu mettre en danger Eirena, ou la forcer à se battre pour de bon, alors qu’elle devait rester en soutien à l’arrière.

Bref. Ce mec l’énervait. Elle n’allait pas s’appesantir sur la question. Elle lui jeta le même regard qu’elle aurait pu adresser à un cafard et fit signe au groupe d’avancer. Ce qui était ironique dans tout ceci, c’était qu’elle n’était pas tendue avant le combat, ni pendant, mais qu’elle l’était maintenant à contenir ses pulsions meurtrières. Même si l’air était chargé de poussière, elle prit une profonde inspiration et reprit sa position en première ligne. Elle y aurait bien mis Joris… sauf que cela aurait nécessité de l’y pousser, non ?

Finalement, ils poursuivirent leur chemin et ne rencontrèrent toujours que les mêmes ennemis, peu dangereux surtout par leur manque de discrétion. A défaut de pouvoir entailler la peau bien blanche de Joris, elle se vengea sur ces bestioles ce qui pour un œil averti montrait bien à quoi avait échapper le mage. Heureusement que Kramer avait eu le nez creux en lui confiant le groupe ! Car sans ça, elle aurait vraiment fait un carnage… Quoique, après tout, peut-être pas. Elle était presque trop obéissante pour réagir par la violence contre un collègue dans un cadre de mission. Vu la tension dans l’air, c’était ce qui la différenciait de Mat’, cette confiance aveugle dans les ordres, ce besoin de faire ce qu’on lui disait… Elle espérait juste que son coéquipier allait prendre exemple sur elle vis-à-vis de Joris car c’était bien la peine qu’elle ne l’aie pas éclaté si c’était Mat’ qui venait par perdre patience et le faire !

Quand ils débouchèrent devant l’embranchement, Sithmaith sentit un début de migraine pointer rien qu’au mot « énigme ». Elle n’était définitivement pas une cérébrale, même si elle était bien plus intelligente que ce que bien des gens croyaient à la BGU. Toutefois, au-delà de cette mention et du simple fait que la dernière ligne ne soit pas lisible (ça ne sentait jamais bon quand on n’avait qu’une information partielle), ce qui l’agaça fortement était qu’ils allaient devoir faire deux groupes. De deux. Est-ce qu’elle était vraiment obligé de verbaliser le problème qui se présentait à eux ? (et finalement constituait la première énigme à leur être proposée si on y pensait…)

Il semblait que oui, parce que au-delà de son statut actuel de leader de l’équipe, elle était celle qui parlait, c’était un peu son truc… donc quand faut y aller. « Bien… Visiblement, il va falloir faire deux groupes. Mat’, je suppose que tu ne veux pas faire équipe avec Joris ? » Question rhétorique, elle n’attendit pas vraiment la réponse pour enchaîner même si elle prit la peine de soupirer pour bien montrer à quel point cette situation l’ennuyait, combien Joris lui-même l’ennuyait. Finalement, elle aurait peut-être du lui faire mal tout à l’heure… ça aurait permis de replacer un peu les choses dans la mesure où elle allait devoir le supporter en tête à tête.

« J’en déduis que ce sera donc à moi de me farcir monsieur le glandeur donneur de leçon ici présent. Mais s’il te plaît, Mat’, si je meurs à cause de son incompétence, fiche lui au moins une bonne raclée pour moi. » On l’aura compris, elle faisait clairement comme si Joris n’était pas là, se concentrant uniquement sur Mat’ et Eirena. Comme ça, ça allait laisser tout le temps au mage de regarder la salle et d’étudier le texte, parce qu’il ne savait faire que ça, non, regarder les murs ? « Blague à part... » Car bien entendu, évoquer sa propre mort était toujours pour Sith’ un sujet comme les autres. Elle avait promis à Eirena de faire des efforts à ce sujet, mais comme elle risquait de devoir se battre toute seule face aux prochains monstres, ça commençait à dépasser le cadre de sa volonté propre. « … On garde le contact via les téléphones. On devrait peut-être vérifier que tout fonctionne correctement avant de se séparer. » Et elle joignit le geste à la parole, non sans jeter un dernier regard sur les inscriptions… « Je me demande ce que disait la dernière ligne... » Elle n’était sûrement pas la seule à se poser la question...

 
© Field of Heroes

_________________
Deux reflets dans la glace
Délicate ou sensible, délicieuse ou tenace, Arrogante et fragile, Il y a toujours quoi qu'on dise deux reflets dans la glace. (⚡) Sithmaith Erin Weston Orwell


• Miss FOH •
   • Award du meilleur RP •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED médical de rang 13, Spécialiste de la paramagie de soutien
avatar
Date d'inscription : 18/07/2015
Messages : 473
Avatar : Dove Cameron
Crédits : Moony

Âge du perso : 20 ans
Activité : Cadet, BGU, comité disciplinaire
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■■
resistance■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t29-exemple-de-fiche-eirena-
MessageSujet: Re: Mission 3 - Excavation   13.05.17 16:00


Mission 3


 

Une fois les monstres décimés par les efforts combinés de Mateusz et de Sithmaith, je m’autorisais à relâcher un petit pu ma vigilance pour regarder du côté de Joris que je n’avais pas vu pendant la mêlée. Je compris vite pourquoi, Monsieur était tranquillement installé sur un rocher à contempler le temps qui passait. Il était sérieux là ? Jusque-là je l’avais trouvé froid et hautain. Voir un peu impressionnant. Mais en fait, il n’avait rien d’impressionnant du tout. C’était juste un abruti incapable de suivre un ordre pourtant simple. J’étais quelqu’un de discipliné. Je n’avais connu que la vie à la BGU ponctuée de bien des directives que j’avais presque toujours suivies à la lettre. Je ne m’en éloignais que si la situation ne me permettait pas de faire autrement. Aussi, désobéir à un ordre direct en mission ne me serait jamais venu à l’idée. Sauf peut-être (et encore) si l’ordre avait été complètement idiot ce qui était loin d’être le cas. Je savais Sithmaith tout à fait capable de nous diriger et elle était surement la plus digne de confiance du groupe, en tout cas de mon point de vue. Mat était imprévisible mais c’était quelqu’un de bien. Il me l’avait prouvé et je lui faisais confiance. Par contre, l’autre imbécile venait de passer dans ma zone noire.

Je lâchais un petit hoquet de stupeur quand il se permit de faire une remarque. Il ne manquait pas de toupet et ne devait pas avoir un très grand esprit de conservation. Un accident pouvait si vite arriver dans une grotte… Vu les mauvaises ondes qui semblaient émaner de lui, Prescott devait déjà avoir imaginé une centaine de façon de faire disparaitre son corps. Il avait beau être spécialisé en magie, si je lançais un boomerang sur Sith et Mat, vu son physique de lâche, il ne risquait pas de faire long feu. Il semblait même plus frêle et moins fort que moi, pour dire… Provoquer ses coéquipiers ne pouvait donc rien lui apporter de bon. Sans compter qu’au ton qu’il avait employé pour le convoquer, Kramer ne devait pas non plus le porter dans son cœur. Je n’avais pas compris pourquoi sur le coup, mais son attitude apportait un nouvel éclairage sur la question.

Le mage semblait avoir le don rare et malvenu de mettre son monde en colère. L’ambiance jusqu’alors neutre s’était chargée en tension et nous n’avions clairement pas besoin de ça. Je retenais donc toute réplique acerbe en me mordant la lèvre inférieure mais mon regard se porta vers notre leader, attendant la marche à suivre. La réponse de Sithmaith ne tarda pas. Toute en colère retenue, elle remit Joris à sa place pour ma plus grande délectation.

Alors que nous reprenions notre route, je m’étais naturellement retrouvée au milieu, encadrée par Sithmaith et Mateusz. Cette impression d’être protégée en permanence n’était pas des plus agréable, mais cela allait avec la spécialité. Il fallait juste que je m’y adapte. Ce n’était pas facile quand on était aussi obsédée du contrôle que moi. Mais, cela tombait bien, je me retrouvais avec deux des cinq personnes en qui j’avais confiance à la BGU. Me reposer sur eux était donc plus naturel.

Je n’eu pas à faire grand-chose. Rester aux aguets, repousser vaguement les ennemis sortant des murs en direction de Sith ou Mat tandis qu’ils les décimaient les uns après les autres en une danse mortelle assez fascinante à observer. Ils étaient énervés et cela se voyait à leur style de combat. Joris se rendait-il seulement compte que c’était sans doute lui qu’ils imaginaient taillader ? Sans doute pas. Il avait l’air tellement dans son monde.

Enfin, une véritable pièce apparu et avec elle le mur de l’énigme. Je restais le fixer quelques instants, essayant d’en saisir tous les aboutissants. Il était évident qu’il allait nous falloir nous séparer. Les mats ‘énigmes’ et ‘gardiens’ me firent tiquer. Rien ne pouvait donc être simple ? Les secrets révélés et à emporter, c’était sans doute l’artefact. Mais pourquoi nous faire partir dans deux directions différentes ? Y avait-il un piège ? Ces histoires d’énigmes me filaient déjà mal au crâne. J’attrapais donc mon téléphone portable afin de photographier l’inscription. On ne sait jamais, ça pourrait toujours être utile. Un rapide coup d’œil sur l’écran me confirma qu’il n’y avait plus de signal. Heureusement que Kramer avait pensé à tout avec ses engins longues portées.

J’attendais que quelqu’un prenne la parole pour commenter tout cela. Mateusz semblait s’être inconsciemment éloigné de Joris et rapproché de moi, comme si tout son être rejetait la possibilité de faire équipe avec lui. Je ne devais pas être la seule à l’avoir remarqué vu ce qu’annonça Sithmaith juste après. Voir Sithmaith se retrouver avec Joris ne me plaisait pas mais toute autre configuration aurait été suicidaire. Nous n’avions donc pas le choix. J’essayais de me convaincre que mon amie était à même de ce gérer seule, même avec un pareil boulet dans les pattes. Sa remarque sur sa mort me fit relever les yeux vers elle. J’avais toujours du mal à admettre qu’elle parle de sa mort de façon aussi détachée. J’étais inquiète mais je faisais mon possible pour le cacher.

Les équipes se constituant dans le sens voulu par Kramer, je ne mentionnais pas sa demande que je reste avec Mateusz. Je ne savais pas pourquoi il avait ordonné cela et je n’avais pas spécialement envie d’irriter un peu plus mon futur coéquipier.

Suivant les instructions de Sithmaith, je pris mon propre téléphone longue portée en main pour l’étudier. Il ressemblait à un gros talkie walkie et présentait 4 boutons et un clavier numérique. Quatre boutons étaient numérotés et représentaient des chiffres tandis que le dernier portait la mention externe. Mon téléphone portait le numéro 2. J’avais donc les boutons 1, 3, 4 et externe. Au hasard, j’appuyais sur le bouton 3 qui fit grésiller le téléphone de Mateusz. Il décrocha. Tout fonctionnait. Je renouvelais la manœuvre avec les deux autres.

« On dirait bien que tout fonctionne de mon côté. »

Je replaçais le téléphone sur ma hanche, prêt à l’emploi. Tout comme Sith, l’inscription manquante m’intriguait. Je répondis donc non sans cynisme.

« Surement une information qui se révèlera capitale à un moment ou un autre. Du genre ‘vous avez trente minutes ou ces ruines s’autodétruiront.’ »

Ce n’était même pas pour faire de l’esprit. Ma mission à Dollet m’avait échaudée. J’avais appris de façon brutale que tout pouvait arriver en mission et de toujours s’attendre au pire.

« Nous obliger à nous séparer, cette histoire d’énigmes et de gardiens à battre… Ça sent le traquenard. Mais je suppose qu’on n’a pas vraiment le choix. »

Ce que Kramer voulait, c’était notre mission de l’obtenir, alors traquenard ou pas, il fallait se préparer à affronter ce qui nous attendait dans ces couloirs.
 
© Field of Heroes

_________________
• Award du personnage le plus attendrissant •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED de rang 31
avatar
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 265
Avatar : Miles Teller
Crédits : Morphine (avatar) Moony. (crackship)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SEED
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t293-mateusz-i-m-the-solitud
MessageSujet: Re: Mission 3 - Excavation   14.05.17 14:24


Mission 3



Sans surprise, Joris Wilder n’avait daigné participer aux festivités. Monseigneur repoussait même les limites du supportable en invitant la petite troupe à poursuivre leur escapade, non sans se permettre au passage de donner quelque conseil à la tempétueuse rouquine qu’il aurait jugé trop tendue à son goût. Que vouliez-vous ajouter à ça ? Bien sûr, il aurait pu faire taire cet arrogant personnage en lui assénant le plus violent des coups de poing. Qu’il serve de déjeuner à une horde de monstres ne le boulversait pas plus que ça et à la vue des réactions de ses partenaires, il n’était pas le seul à vouloir le démembrer. Kramer lui-même serait peut-être soulagé, cela lui éviterait d’organiser un conseil de discipline devant lequel Joris devrait inévitablement passer maintenant. Cependant, et c’était là une grande première, Mateusz ne réagit pas. Il arrangea ses armes, tacha de ne croiser le regard de l’insolent et laissa Sithmaith parler. Le fait est que le blond lui donnait raison en agissant de la sorte, c’était un pauvre type, pourraient-ils y changer quelque chose ? Non. Depuis le début le mercenaire avait considéré qu’ils étaient trois, il n’avait jamais compté sur l’aide de Joris et continuerait d’ignorer sa présence, se décidant à lui prêter l’attention qu’il méritait, à savoir aucune.

C’était faire preuve d’une certaine forme de sagesse mais il n’était pas le seul aujourd’hui à surprendre l’assemblé en adoptant un comportement qui ne lui ressemblait guère. Sithmaith elle-même se révélait être bien plus pondérée que ce qu’il avait l’habitude d’entre apercevoir d’elle et il admirait sa retenue nouvelle. C’était presque bien plus jouissif de la voir dompter ses humeurs assassines que de le regarder abattre son sabre sur la tête de Joris. Finalement, ils étaient sur la même longueur d’onde, nul doute qu’ils auraient voulu tout deux faire taire leur camarade mais ils avaient décidé assez justement d’ignorer son impertinence en se dédouanant de toute responsabilité s’il lui arrivait quoi que ce soit. « Wilder, rend toi service, une fois rentré démissionne. » Puisque les temps étaient aux conseils avisés, il se permettait de glisser ce dernier à son coéquipier. Il n’avait jamais compris les motivations de Joris, ne voulait d’ailleurs en avoir vent, mais pour son bien autant que le leur, sûrement était-il temps de penser à une reconversion.

Le silence lourd de sens qui pesa sur le reste du trajet n’avait plus rien d’agréable et quand des Elastos se décidaient à le briser, Sithmaith et lui les faisait rapidement taire. Ils les remerciaient presque de s’offrir en offrande, c’est bien plus furieusement que de raison que les deux SEEDs réglaient leurs comptes, ils avaient au moins besoin de ça pour prendre plus longtemps sur eux. Dire qu’ils n’étaient qu’au début de leurs péripéties, il n’avait après tout jamais cru que cette affaire serait simple.

Le long tunnel déboucha sur une salle austère et leurs regards se posèrent presque logiquement sur une inscription qui les invitaient à se séparer. Ici, Mateusz poussa un soupir, coinçant l’arrête de son nez entre son pouce et son index, fronçant des sourcils avant de secouer la tête. Des énigmes, des gardiens, des secrets… Quel programme réjouissant ! Comme si cette mission n’était pas déjà assez désagréable, fallut-il encore que les concepteurs de ces murs décrépis aient un sens de l’humour pour le moins douteux. La môme prenait une photo, Sithmaith elle la parole. Comme elle répondait déjà à sa place, il se contenta de hausser les épaules. Il était évidemment plus raisonnable de partir sur cette configuration, puisque personne ne l’aurait cru s’il était revenu plus tard seul de ce nouveau couloir en prétextant qu’il était arrivé malheur à Joris et qu’il n’y était pour rien. Pour autant, les autres ne lui auraient peut-être pas jeté la pierre. Inconsciemment, il s’était même rapproché d’Eirena, quand il le réalisa, il trouva ça risible mais préféra se garder de faire tout commentaire.

« J’admire ton sens du sacrifice Orwell. » Grinça t’il en réajustant correctement ses poings. « Reste en vie pour pouvoir la lui infliger toi-même. » Suggéra enfin le mercenaire avant d’attraper son téléphone et d’incliner la tête vers Eirena pour lui signaler que le test avait correctement fonctionné.

Quant à cette fichue phrase effacée qui inquiétait Sithmaith, la même certainement qui leur causerait bien du tort quelques mètres plus loin, il soupira. La petite blonde suggéra qu’il fallait résoudre le tout en une demi-heure ou les ruines pourraient s’auto détruire et un rictus échappa au SEED pendant qu’un sourire barrait son visage. Il n’y avait strictement rien de drôle là-dedans mais il y trouvait son compte. « Ne perdons pas de temps alors, viens par ici la môme. » Lança t’il en se dirigeant vers le chemin de droite. Allez savoir, il prenait toujours le chemin de droite. « Il y a peut-être des choses à activer en parallèle ou Hyne sait quoi encore, ces types-là n’ont pas l’air d’avoir fait les choses à moitié, on garde contact. » Conclut il en désignant le petit boitié noir accroché à sa ceinture.

© Field of Heroes

_________________
Maybe I've just forgotten how to see that I'll never be the person that I thought I'd be — In my mind.


   
• Award du personnage le plus fourbe •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste de la flemme
avatar
Date d'inscription : 15/10/2016
Messages : 319
Avatar : Kim JaeJoong
Crédits : moony

Âge du perso : 24 ans ( 31 octobre)
Activité : Seed spécialisé en magie/ Mannequin
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t391-joris-quelque-chose-en-
MessageSujet: Re: Mission 3 - Excavation   14.05.17 17:08


Mission 3


 

Manifestement ma petite pause personnelle n'avait pas fait l'unanimité. Mon conseil - pourtant pas méchant et je pensais même bien faire - avait vexé la rouquine. La prochaine fois je ne dirai plus rien, puisqu'on prenait la mouche à chaque fois que je l'ouvrais. Que ça soit pour dire un truc même gentil. Je voulais bien croire que j'étais pas familier avec leur façon de combattre vu que je n'avais jamais été sur le terrain avec l'un d'entre eux. Sauf Prescott, mais j'avais plus admiré les autres à ce moment là que de montrer mes capacités. Qu'est ce que j'étais censé répondre à ces accusations ? J'étais inutile - ça ne changeait pas de d'habitude. Mais en quoi ça aurait été utile de lancer un sort ? La crevette pouvait rester en arrière mais moi j'étais censé me vider de ma magie simplement parce qu'on m'en donnait l'ordre ? C'était injuste. Injuste et discriminatoire. Personne ne comprenait que je voyais au delà de la situation actuelle. Comme venait de le dire Orwell, il y avait surement des monstres beaucoup plus coriaces que ceux qui faisaient des bruits insupportables. Mais bon, visiblement anticiper ce n'était pas le point fort de mes collègues. Je devrais aussi vraisemblablement me débrouiller tout seul, vu que je ne faisais pas partie de l'équipe.  Aucun ne cherchait à reprendre la leader là dessus. Génial. Cette mission allait être super. Au moins si je mourrais vraiment, il ne pourront pas culpabiliser puisque j'étais prévenu de ne pas compter sur eux. Je n'étais pas non plus inquiet sur ma propre mort. Donc mieux valait que la leader protège les deux autres que nous trois. Il était plus facile de se plier en deux. Je n'avais rien rétorqué suite à la leçon, ravalant ma langue qui aurait encore surement plus enfoncé le clou qu'autres choses - même en voulant expliquer mes nons actes. Ca aurait pu ainsi en rester là, mais c'était sans compter Prescott qui en avait profité pour donner un coup bien placé. Oh pas physiquement mais les mots qu'il avait lancé était aussi tranchant qu'une lame. Je restai immobile, tandis que mes collègues reprenaient la route. La lumière artificielle qu'ils émettaient s'éloignant petit à petit. Me rendre service ? Démissionner ? Rien qu'à l'idée j'en avais la nausée. J'avais beau maudire la BGU et les personnes dedans, le Seed c'était la seule chose qui me tenait debout. Si je devais quitter ce travail, je ne savais pas ce que je ferai. Je détruirait le rêve de Cain, et c'était impensable. Plutôt mourir.  

* Joris ! Les autres !*

La voix d'Exodus dans ma tête m'avait fait sursauter et je constatais en effet que les autres avaient continués sans moi. Est ce que c'était étonnant ? Pas vraiment. Ils devaient même surement compter sur un monstre pour les soulager de ma présence. Essuyant mes joues je tâchais de rejoindre le trio. Les bruits de succions étaient de retour, et bien que la majorité était plus attiré par la lumière de devant, certains avaient le courage de venir me voir. Centré sur leur équipe, ils ne voyaient surement pas que - en quelque sorte - j'étais en train d'assurer leurs arrières. Tout seul, comme un grand j'affaiblissais ces monstres insupportables avec du poison avant de les tuer avec mon sabre. Certes, je n'avais pas la force de Prescott ou de Orwell, mais la rapidité en était aussi une si on savait bien s'en servir.
Je finissais enfin par arriver à rattraper mes camarades qui s'étaient arrêtés à une intersection. Une inscription était inscrite sur les murs annonçant la suite des festivités que je tâchais de graver dans mon esprit. Se séparer en deux groupes pour résoudre des énigmes et combattre, surement, le monstre qui gardait l'artefact. Allez savoir si une fois en notre possession la galerie ne s'écroulerait pas. Un peu comme dans Aladdin. Je laissais la Leader décider des groupes. De toute façon vu que tous me détestait, qu'on me mette avec untel ou untel n'allait pas changer les choses. Mais d'un point de vue stratégique, il était évident que c'était soit la rouquine soit le blond. Je finissais donc avec Orwell. Je ne relevais pas l'insulte ni le manque de confiance extrême qu'elle avait envers moi. Je restai muet, me terrant dans ma bulle avec papy Exodus qui essayait de m'encourager à donner mon avis. Non. On allait encore me faire la morale. On allait encore me dire que j'étais inutile. Je prenais tout de même part à la vérification du téléphone - bien qu'on m'appellerait surement pas vu que je ne faisais pas partie de l'équipe.
Prescott avait décidé de prendre le chemin de droite, annonçant qu'il gardait contact. Je tournai le regard vers ma collègue rousse, puisque de toute façon c'était elle qu'il appellerait en cas de nécessité.

* Tu devrais leur dire quelque chose *
* Et quoi ? Joyeux Noël ?*

Je fermais les yeux suite au soupir de ma G-Force. On avait l'impression que le vent passait dans notre cerveau. Mais qu'est ce qu'on était supposé dire ? Des mots d'encouragements ? M'est avis que cela sonnerait comme une provocation à leurs oreilles vu comment j'étais catalogués à présent.

- Je tâcherai de protéger...Sithmaith de mon mieux...Du moins si elle veut bien de mon aide...

Lançais je à leur adresse avant de partir dans le tunnel de gauche sans attendre ma coéquipière. Du moins, j'étais simplement entré avant de m'arrêter pour l'attendre. Je n'avais eu simplement aucune envie de savoir si mes paroles leur importait ou non. Parce que moi, en tout les cas, je comptais bien cette fois ci ne pas laisser la leader se débrouiller toute seule.

 
© Field of Heroes

_________________
SNOWHITE ✽ PRINCESS

I'm your paradise

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mission 3 - Excavation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission 3 - Excavation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A vendre] Naomi+Dim+Lecteur GD , + Confidential Mission
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"
» [Mission] La bataille de Sanghelios
» Tankrouge va accomplir sa mission.!
» [supplément] Mission de Bataille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Reste du monde :: Continent de Centra :: Ruines-