AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Forgive me because I’m stupid but I love you ϟ Selena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 1064
Avatar : Josh Hutcherson
Crédits : Shiya (avatar) ; Tumblr (gif)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t89-zachary-leonhart-soldier
MessageSujet: Forgive me because I’m stupid but I love you ϟ Selena   15.03.17 0:03


Forgive me because I’m stupid but I love you

Zack venait de refermer la porte derrière lui. La jeune doctoresse Serenity était apparemment sortie car les lieux étaient silencieux. Il lâcha un soupire las. Sa laborieuse rencontre avec Mateusz ne l’avait pas particulièrement calmé car le fait que le jeune homme lui fasse la leçon le blessa encore plus dans son orgueil. Il savait qu’il avait raison. Zachary ne cessait de faire le con alors que Selena était revenue mal en point de sa dernière mission avec Mate. Pour Selena, il devait se reprendre. Après tout, elle l’avait supporté toutes ces dernières années jusqu’à maintenant non ? Et Hyne comme il n’avait pas dû être facile. D’une certaine manière, la brunette lui avait redonné goût à la vie. Autrefois, perdu dans sa solitude à vivre sa vie par procuration parce qu’il n’avait pour ainsi dire pas le choix depuis la mort de sa mère - la première femme de sa vie - elle était apparue, apportant des couleurs chaudes à cette existence froide et dénuée de présence féminine. Elle avait réchauffé ce coeur emprisonné dans une sphère glaciale. Et même si le jeune SOLDAT avait toujours pu compter sur son meilleur ami Lucian et seul ami à cette époque, Selena avait toujours été vivante. Bruyante aussi mais ils avaient fini par s’en accommoder. Elle fait partie intégralement de sa vie. Il en était persuadé à présent, une existence sans Selena ne valait pas la peine d’être vécue. Zack avait besoin d’elle mais elle, avait-elle besoin de lui ? Voulait-elle de lui dans sa vie ? Bien sûr, ils avaient partagé une nuit magique et pleine de tendresse mais à ce moment, Zack n’était pas conscient de cette nécessité de l’avoir près de lui de cette façon. Il pensait que c’était juste un jeu de rôle qui avait dérapé dans le cadre d’une mission. Mais au final, il ne savait rien de ce que pouvait penser son amie à propos de lui. Ne lui parlez pas des rumeurs. Zack détestait ça. Il y avait tellement de bruits de couloirs sur tout et n’importe quoi que démêler le faux du vrai était trop fastidieux et ça ne l’intéressait pas. Alors écouter ce qui se disait sur eux deux était encore moins un de ses hobby.

Dos à la porte, le jeune Leonhart regardait la jeune femme dormir d’un air interdit. Il espérait au fond de lui qu’elle ne faisait pas semblant et qu’elle était réellement en train de se reposer. Qu’elle n’ait pas entendu l’altercation que Zack avait eue avec Mateusz. Il se sentait assez honteux pour cela et n’avait pas envie d’une leçon de plus de la part de Selena. Devoir se justifier alors qu’il n’avait pas d’excuses à lui donner. Il avait été idiot sur ce coup, voilà tout.

Rejoignant le lit d’hôpital sur lequel elle était étendue, il réfléchissait à ce qu’il allait pouvoir lui dire mais il séchait vraiment. Par quoi commencer ? Zachary ne voulait pas l’importuner, juste prendre de ses nouvelles et savoir comment elle allait. Lui demander pardon de vive voix pour son attitude puérile et lui dire enfin combien elle était importante pour lui. Le garçon se contenta de s’assoir sur le tabouret à côté d’elle et de continuer à l’observer tandis que sa main sur le drap tentait de rejoindre celle de sa belle...

© Field of Heroes

_________________
• Award du personnage le plus courageux •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED de rang 32, Spécialiste de l'espionnage et infiltration
avatar
Date d'inscription : 25/12/2015
Messages : 730
Avatar : Willa Holland
Crédits : Cranberries

Âge du perso : 23 ans (26 aout)
Activité : SEED spécialiste de l'espionnage et de l'infiltration
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■
resistance■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t73-selena-daughter-of-the-m
MessageSujet: Re: Forgive me because I’m stupid but I love you ϟ Selena   23.03.17 21:21


Forgive me because I’m stupid but I love you

J’avais tout entendu. Ce n’était pas vraiment comme si Zachary avait été particulièrement discret. Les éclats de voix m’avaient tiré de ma somnolence mais j’étais encore trop faible pour réellement ouvrir les yeux. Les échanges entre les deux hommes étaient on ne peut plus clair et je devinais facilement leurs gestes. Mateusz avait étonnamment bien géré cette rencontre. J’allais de surprise en surprise, m’apercevant une fois encore que l’adolescent dont j’avais gardé le souvenir avait tout de même grandi. Ou alors, il était aussi épuisé que moi.

Zack par contre était toujours aussi sanguin. A croire que, comme l’avait un peu trop justement fait remarqué Prescott, je n’étais attirée que par ce type de profil. Mateusz, Lachlan et Zack avaient tous ce trait de caractère en commun. Ils s’emportaient vite et avaient des caractères difficiles. Ils étaient très différents mais avaient tous les trois un égo surdimensionné et rancuniers avec ça. La douleur ne me rendait pas charitable car chacun avait également ses propres qualités. J’avais vécu de belles choses avec eux mais ils m’avaient aussi piétiné le cœur chacun à leur tour. C’est en partie pour ça que je ne me manifestais pas tout de suite alors que je savais que Zack était dans ma chambre. J’avais encore besoin de quelques minutes de préparation avant d’affronter ce qui allait suivre.

Je me doutais que l’annonce de mes blessures le ferait sortir de sa tanière. Zack n’était pas un monstre après tout. Mais je lui en voulais toujours pour la façon dont il m’avait évité et son altercation avec Mateusz n’avait fait que raviver ma colère. Pourtant, j’étais bien trop faible pour réellement la faire éclater. Mais il ne couperait quand même pas à l’expression de ma contrariété. Ramenant lentement mes bras vers ma poitrine pour les mettre hors d’atteinte, je ne pus m’empêcher de grimacer. Ce simple geste réveillait la douleur insupportable qui ne me quittait pas malgré les calmants. Je savais que ce rejet blesserait sans doute mon ami mais je n’étais pas prête à un contact direct. Pas depuis qu’il m’avait brisé le cœur en mille morceaux. Je me contentais donc de tourner la tête vers lui, les sourcils froncés et l’air tout aussi épuisée que contrariée.

« Il ne méritait vraiment pas que tu l’agresses comme ça. Mat m’a sauvé la vie tu sais. »

Zack risquait de tiquer à l’emploi soudain du surnom. Il est vrai que jusque-là, je ne le gratifiais que d’un ‘Prescott’ dans mes bons jours et ‘Le Crétin’ le reste du temps. Mais la situation avait changé. Notre relation avait changé. Vers quoi, je serais bien incapable de le dire, mais le ressentiment n’était plus de mise. Il ne restait qu’un sentiment de gâchis et de l’affection difficilement assumée. En tout cas de mon côté.

Nova s’était fait une joie de m’annoncer que Mateusz m’avait donné son sang. L’air beaucoup trop jovial pour quelqu’un qui m’avait charcuté quelques heures plus tôt. Shootée et dans un demi sommeil, j’avais ensuite perçu sa présence à mes côtés ce qui était déjà un exploit en soi car après avoir passé tant de temps entre les murs de l’infirmerie, à sa place, je n’aurais jamais voulu y remettre les pieds. Tout cela pour dire qu’il ne méritait pas de se faire agressé en quittant ma chambre et encore moins qu’on lui reproche mes blessures. C’était injuste.

J’étais contrariée et ce n’était pas du tout comme ça que j’avais imaginé mes retrouvailles avec Zack. Je m’étais imaginée en position de force, attendant des excuses d’un Zachary contrit. Pas qu’il se la joue homme de Cromagnon face à mon premier amour. Etait-il seulement au courant pour notre histoire ? Je n’imaginais pas Lucian lui en parler et Zack écoutait assez peu les rumeurs. J’espérais qu’il ne pose pas de question sur l’évolution de ma relation avec mon ancien cauchemar ambulant. Il me faudrait être honnête et je n’étais pas certaine de la réaction de Zachary. Mais un brin de jalousie serait au moins le signe que je n’avais pas été juste une distraction de mission, un coup parmi d’autres comme j’avais eu l’impression de l’être depuis cette fameuse mission.

« Il faut croire que je ne suis pas faites pour les missions en équipe. Qu’est-ce qui t’amènes ? »

Je me doute que ma question va l’énerver mais, bien qu’épuisée, je suis toujours fâchée. J’ai certes répondu de façon laconique à ses messages mais je n’ai pas oublié pour autant. Je n’en peux plus de ses petits jeux. Un pas en avant, six pas en arrière… Cette danse me fatigue. Si les révélations de Mateusz m’ont fait comprendre que dans les relations, tout n’est pas tout blanc ou tout noir et que, parfois, il faut savoir écouter l’autre, je dois néanmoins avouer que je suis terrifiée. Car je sais que Zack à le pouvoir de me briser le cœur comme il n’a jamais été brisé auparavant. J’essaie donc de me blinder pour la suite, malgré les antidouleurs obscurcissant mon jugement et la douleur toujours présente.
© Field of Heroes

_________________
Everytime we say goodbye
I die a little. Everytime we say goodbye, I wonder why a little, Why the Gods above me, who must be in the know. Think so little of me, they allow you to go. ©️anaëlle.


• Award du personnage le plus astucieux •
• Award du meilleur RP •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 1064
Avatar : Josh Hutcherson
Crédits : Shiya (avatar) ; Tumblr (gif)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t89-zachary-leonhart-soldier
MessageSujet: Re: Forgive me because I’m stupid but I love you ϟ Selena   07.04.17 23:18


Forgive me because I’m stupid but I love you


« Il ne méritait vraiment pas que tu l’agresses comme ça.
Mat m’a sauvé la vie tu sais. »

Zack allait ouvrir la bouche pour lui répondre mais se tut. Il venait de remarquer le geste de Selena qui refusait tout contact avec lui. La Seed était vraiment contrariée et cela se lisait sur son visage. Le silence du SOLDAT serait alors sa seule réponse alors qu'il se redressait et qu'il rangeait ses mains dans ses poches. A quoi bon se justifier de toute manière ? Il avait eu tort de réagir ainsi, c'était un fait. Complètement pété les plombs même et apparemment Selena n'avait rien perdu de la scène mais il ne pouvait pas revenir en arrière alors Zack devait en assumer les conséquences. Et si celles-ci étaient de subir le courroux de la jeune femme, aussi faible soit-elle alors soit, il ravalerait sa fierté pour une fois.

Seulement voilà, Selena avait aujourd'hui une toute autre façon d'appeler Mateusz. Sans réellement savoir pourquoi, le jeune homme reçu comme une petite décharge au niveau de son coeur, ce qui lui valut de gigoter nerveusement sur sa chaise. Il ne pensait pas que leur relation avait changé à ce point durant ces derniers mois.

« Alors sa y est ? Vous êtes 'amis' tous les deux ?
La hache de guerre est enterrée ? »

Zachary avait bien insisté malgré lui sur le mot ami car il ne savait pas la teneur de la relation que pouvait avoir Selena avec Mateusz à présent. Avant, ils étaient limite ennemis et maintenant ils se mangeaient dans la main. Et si les réactions qu'avaient eu la jeune femme envers Mate étaient si violentes à l’époque c'est qu'il lui avait fait quelque chose de suffisamment grave. Après le fait que Mate l'ait sauvé pouvait justifier de faire la paix mais sans être au courant de leur passé, Zack ne pouvait s'empêcher d'être un peu jaloux de lui. C'était inexplicable. Comme un instinct de conservation. Et son instinct ne le trompait pratiquement jamais. Un truc de sa mère apparemment.

« Il faut croire que je ne suis pas faites pour les missions en équipe.
Qu’est-ce qui t’amènes ? »

Selena n'y allait clairement pas par quatre chemins. Sa question était sortie de but en blanc comme si elle était étonnée de le voir apparaître ici. Ils étaient amis jusqu'à présent non ? Donc un ami venait prendre des nouvelles de ses proches lorsqu'ils étaient mal en point. La première réaction de Zack fut de croiser les bras comme si la manière qu'avait eue Selena de l'interroger sur sa venue le heurtait puis comme s'il se rappelait pourquoi il était venu, il décroisa ses bras pour se relâcher et s'adressa à elle avec une étonnante douceur dans la voix :

« Je suis venu voir comment tu allais.
Ca n'a pas dû être une mince affaire pour revenir aussi amochée... et... »

Zack resta silencieux un instant comme s'il cherchait ses mots. Selena savait comme il pouvait parfois être maladroit et il cherchait à s'expliquer en se souciant des mots qu'il pourrait sortir devant elle afin de ne pas la heurter. Il ne voulait pas d'une n-ième dispute car ces derniers mois avaient été une série de quiproquos et de non-dit.

« J'ai réfléchi tu sais. Je n'aime pas quand on est en froid comme ça. Je ne sais pas ce qui m'a prit après Winhill mais je n'ai pas été correct avec toi. Enfin si je sais maintenant... mais comment dire... Je ne t'ai pas pris au sérieux. Je pensais qu'on avait juste dérapé dans le cadre de la mission puis... que tu allais agir comme si de rien n'était après et j'ai préféré prendre de la distance pour ne pas avoir à affronter ca... »

Zack était-il en train de révéler qu'il avait eu peur de revenir à la réalité ? Oui il avait apprécié cette parenthèse, ce moment où lui et Selena étaient dans une bulle. Sortir de ce rêve avait été inconsciemment dur pour lui et il avait préféré la fuite plutôt que de l'affronter, elle. Il avait voulu se protéger. Instinct de survie. Ca avait été nul de sa part. C'est vrai mais on ne revenait pas en arrière non ? Sinon ca se saurait. A présent, il ne pouvait qu’essayer de réparer les choses.

« Et puis après tout s’est enchainé et tout est parti de travers . Bon, ce que je suis en train d’essayer de te dire c’est que je te demande pardon si je t’ai blessé. Voilà. Ce n’était pas du tout mon intention... »

Le jeune Leonhart fixait Selena comme s’il attendait une réaction de sa part. Une réaction qui semblait prendre du temps à venir et il trouvait que ce n’était pas forcément bon signe.

© Field of Heroes

_________________
• Award du personnage le plus courageux •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED de rang 32, Spécialiste de l'espionnage et infiltration
avatar
Date d'inscription : 25/12/2015
Messages : 730
Avatar : Willa Holland
Crédits : Cranberries

Âge du perso : 23 ans (26 aout)
Activité : SEED spécialiste de l'espionnage et de l'infiltration
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■
resistance■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t73-selena-daughter-of-the-m
MessageSujet: Re: Forgive me because I’m stupid but I love you ϟ Selena   08.04.17 18:59


Forgive me because I’m stupid but I love you

Zack avait l’air contrarié que j’ai retiré ma main. Il s’attendait à quoi ? Que je saute de joie et que je l’accueille comme un ange rédempteur ? Sérieusement ? Il avait déjà de la chance que je lui adresse la parole. Je lui avait tout donné avant d’avoir droit à des mois de silence radio. Ensuite, après avoir pris sur moi une première fois, il m’a planté au bal avant de m’agresser puis de disparaitre à nouveau. Il ne m’avais recontactée que par sms, ce qui n’avait fait qu’alimenter ma colère jusqu’à ce que Lucian me demande de lui répondre. Je l’avais fait, de façon brève et laconique. Et puis il y a avait eu Timber, mon infiltration, Deling et maintenant ce lit d’infirmerie.

En toute honnêteté, ces derniers mois, j’avais plus échangé avec Mateusz qu’avec celui qui jusqu’à peu était l’un de mes meilleurs amis. Maintenant, je ne le reconnaissais juste plus. Et en plus de cela, il avait le toupet de m’interroger sur ma relation avec Mateusz… Et bien s’il voulait tout savoir, il l’aurait sa vérité. J’avais toujours évité le sujet jusqu’à présent mais j’étais suffisamment en colère pour ne pas chercher à le ménager.

« Amis ? Pas vraiment non. On est sorti ensemble quand j’étais au Garden de Galbadia. J’avais 16 ans et il m’a brisé le cœur. Je pensais que je n’avais été qu’une distraction vite oubliée pour lui mais apparemment il a pensé la même chose de son côté. Il m’en voulait et on s’est pourri à cause de ça pendant sept ans. »

Le fixant droit dans les yeux, je préparais mon coup final. C’était gratuit, je le savait mais j’avais mal, j’étais en colère et toute la frustration accumulée pendant des années ne demandait maintenant plus qu’à sortir. C’était comme si un animal sauvage longtemps gardé en cage se libérait d’un coup, prêt à tout détruire.

« On ne sera jamais amis. Je ne pense pas pouvoir rester amie avec mes ex. En particulier quand je suis obligée de vivre et travailler au même endroit comme c’est le cas avec les miens. C’est trop étrange. Mais après tout, Kate et toi, ça n’a pas l’air de vous déranger. »

BIM ! J’avais placé le fait qu’il ne m’en avait jamais parlé. Je n’avais pas réalisé avant que Kate ne crache le morceau et ne me rappelle cet état de fait à quel point leur silence m’avait blessée. Même moi je n’étais pas consciente à l’époque de mes sentiments naissants pour lui. J’étais encore en train de panser les blessures de mes relations précédentes. Mais tout de même, s’ils ne l’assumaient pas ils y avait sans doute une raison non ? Mais inconsciemment, ma confiance en eux s’en était trouvée limitée même si j’avais fait comme si de rien n’était. C’est peut-être pour ça que seul Lucian connaissait tout ou presque de ma vie.

Trop fatiguée pour me lancer dans une nouvelle querelle, je changeais de sujet en lui demandant qu’elle était la raison de sa venue. Je n’étais pas obtuse au point de ne pas m’en douter mais ça faisait du bien de l’entendre dire qu’il s’en était fait pour moi. C’était flatteur en quelque sorte. Tandis qu’il cherchait ses mots, je l’arrêtais.

« Ce n’était même pas une mission compliquée. J’étais au mauvais endroit, au mauvais moment et je n’ai pas réagi assez vite. »

Et si je m’étais écartée, c’est Mat que la balle aurait transpercé. Mais ça, je me gardais bien de le dire à Zachary. Je n’étais pas prête à faire face aux questions que cela pourrait engendrée. J’étais shooté, endolorie et je n’avais pas encore eu le temps de procédé tous les évènements de la veille.  

Mais au fur et à mesure que Zack tentais de se justifier, c’était comme si on me tailladait l’estomac à coup de lames. Je m’étais doutée de ses raisons, mais l’entendre le dire me faisait du mal. En vérité, il n’était pas si différent de Mateusz. Seulement, j’avais menti à ce dernier alors que j’avais toujours été honnête avec Zack. C’était dur de voir que l’histoire se répétait encore et encore. Une larme de rage coula le long de mes yeux plissés tandis que j’attendais la fin de sa tirade. J’avais doublement mal maintenant, physiquement et moralement.

« Mais qu’est-ce que j’ai bien pu faire pour que vous alliez tous vous imaginer que je suis un genre de salope qui couche dès qu’elle s’ennuie. Prescott avait au moins l’excuse que je l’ai laissé le croire et Lachlan a toujours été un abruti. Mais toi, je pensais vraiment que tu me connaissais mieux que ça. »

J’étais déçue. Il me décevait. Pourquoi est-ce que je m’entichais toujours d’abrutis fini ? Je n’aurais pas pu tomber amoureuse de Lucian comme tout le monde ? Bon certes, il ne savait pas à quoi servaient les filles mais qui sait, j’aurais peut-être pu lui apprendre. Quoi que, beurk. Non, ce n’était même pas concevable.  Ou Aiden tiens ! Il était plutôt sexy dans le genre taciturne. Mais non, il ne me faisait ni chaud ni froid. A croire que j’avais vraiment un problème.

Alors oui, il était désolé, mais est-ce que j’étais prête à lui pardonner ? Peut-être. Mais je ne pourrais jamais oublier. Et ça, c’était plus problématique.

« Je veux bien te pardonner mais je ne pourrais jamais oublier. Tu ne sais pas ce que ça fait, les bruits de couloir, les sous-entendus, les propositions indécentes. L’impression de n’être qu’une réputation alors qu’au fond, tout ce que tu as fait c’est d’aimer deux garçons qui après ont tout détruit autour de toi. Je pensais que tu étais différent mais au final, toi aussi tu m’as tourné le dos. Et quand ça arrives pour la troisième fois, qu’est-ce que ça fait de moi ? »

Les larmes avaient coulé sans que je ne cherche à les retenir. J’étais à bout. La douleur mêlée aux souvenirs et aux regrets m’avaient fait lâcher ce que je gardais au fond de moi depuis des années. Je faisais la fière, comme si tout cela ne m’atteignait pas mais ce n’était qu’un jeu. Faire croire aux gens ce qu’ils voulaient voir, c’était ma spécialité après tout.
© Field of Heroes

_________________
Everytime we say goodbye
I die a little. Everytime we say goodbye, I wonder why a little, Why the Gods above me, who must be in the know. Think so little of me, they allow you to go. ©️anaëlle.


• Award du personnage le plus astucieux •
• Award du meilleur RP •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 1064
Avatar : Josh Hutcherson
Crédits : Shiya (avatar) ; Tumblr (gif)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t89-zachary-leonhart-soldier
MessageSujet: Re: Forgive me because I’m stupid but I love you ϟ Selena   10.04.17 0:13


Forgive me because I’m stupid but I love you


« Amis ? Pas vraiment non. On est sorti ensemble quand j’étais au Garden de Galbadia. J’avais 16 ans et il m’a brisé le cœur. Je pensais que je n’avais été qu’une distraction vite oubliée pour lui mais apparemment il a pensé la même chose de son côté. Il m’en voulait et on s’est pourri à cause de ça pendant sept ans. »

La vérité sortait enfin. Le fin mot de l’histoire derrière la relation chaotique qu’entretenaient Mateusz et Selena depuis des années. Leur passé commun. Ils avaient donc formé un couple. Son instinct ne l’avait donc pas trompé et cette jalousie mal placée qu’il ressentait depuis toujours envers Mate sans le vouloir en était une conséquence directe. Si Zack avait su ça avant, aurait-il agit différemment avec Selena ? Peut-être mais rien n’était sûr. Ce manque de maturité dont il avait fait preuve aurait quand même pu tout gâcher entre Selena et lui. Il lui avait fallut un déclencheur pour s’en rendre compte. Quelque chose de fort. Une Selena réellement en danger. La peur de la perdre pour toujours. Et alors qu’y penser le bouleversait, la jeune femme lui assénait le coup fatal, les yeux dans les yeux comme si elle mettait en marche sa vengeance :

« On ne sera jamais amis. Je ne pense pas pouvoir rester amie avec mes ex. En particulier quand je suis obligée de vivre et travailler au même endroit comme c’est le cas avec les miens. C’est trop étrange. Mais après tout, Kate et toi, ça n’a pas l’air de vous déranger. »

Le visage de Zack s’était complètement décomposé en entendant la fin de la phrase de Selena. Il se doutait qu’elle le saurait tôt ou tard et il ne cherchait pas forcément à le cacher en fait. Seulement, il ne parlait déjà pas de ses relations amoureuses avec Lucian alors en parler à Selena ne lui venait même pas à l’idée. Etait-ce vraiment important pour elle de le savoir ? Apparemment oui. Mais alors comment devait-il prendre sa réaction ? Selena lui en voulait de ne pas se livrer à elle tout entier et donc lui interdisait de la questionner sur ses relations sentimentales ? Un peu comme une relation de donnant-donnant ? Ou alors pouvait-il espérer qu’elle ait juste ressentie de la jalousie en apprenant cet épisode de la vie de Zack partagé avec Kate parce qu’elle aurait voulu prendre sa place dans la vie du jeune homme ? Leur relation n’avait même pas duré dans le temps, ce qui n’avait pas eu le temps d’être réellement significatif pour lui. Zachary aurait voulu se justifier mais Selena ne lui en donna pas le temps, préférant enchainer sur la raison de sa visite. Et alors qu’il tentait d’y répondre et qu’il cherchait ses mots, elle en avait profité pour l’interrompre :

« Ce n’était même pas une mission compliquée. J’étais au mauvais endroit, au mauvais moment et je n’ai pas réagi assez vite. »

Sans plus d’explication. Selena ne tenait vraisemblablement pas à en dire davantage mais Zack ne lui en tenait pas rigueur car il était trop concentré à chercher comment lui expliquer le fait qu’il ait voulu prendre de la distance vis-à-vis d’elle et s’excuser pour son manque de lucidité et de communication. Le blondinet ne savait pas que malgré tout le soin qu’il avait voulu mettre dans ses dires, que ces propos seraient mal interprétés par son amie :

« Mais qu’est-ce que j’ai bien pu faire pour que vous alliez tous vous imaginer que je suis une genre de salope qui couche dès qu’elle s’ennuie. Prescott avait au moins l’excuse que je l’ai laissé le croire et Lachlan a toujours été un abruti. Mais toi, je pensais vraiment que tu me connaissais mieux que ça...  Je veux bien te pardonner mais je ne pourrais jamais oublier. Tu ne sais pas ce que ça fait, les bruits de couloir, les sous-entendus, les propositions indécentes. L’impression de n’être qu’une réputation alors qu’au fond, tout ce que tu as fait c’est d’aimer deux garçons qui après ont tout détruit autour de toi. Je pensais que tu étais différent mais au final, toi aussi tu m’as tourné le dos. Et quand ça arrives pour la troisième fois, qu’est-ce que ça fait de moi ? »

Zack savait qu’il devrait encaisser la colère de Selena mais pas à ce point. Jamais oh grand jamais il n’avait pensé cela d’elle. Mais quel abruti il avait été. Il se rappelait de la colère qu’il avait ressenti chaque fois qu’il entendait certains mecs de la BGU et Lachlan, commencer à parler d’elle en des termes peu élogieux. Il en menaçait alors quelques-uns qui coupaient court à leur conversation devant lui puis quittait les lieux rapidement avant d’en venir aux mains. Et au final, il n’avait pas été mieux qu’eux. Le SOLDAT ne s’était même pas rendu compte qu’il mettait en pratique leurs bêtises malgré qu’il n’en ait parlé à personne en détail même si Lucian s’était douté de quelque chose vu la manière qu’il avait eu de le mettre en garde vis-à-vis de Selena en le menaçant de lui faire payer s’il l’a faisait souffrir. Si Lucian venait à être au courant, Zack prendrait vraiment cher d’ailleurs... et quand il y pensait, les mots de son ami prenaient vraiment du sens maintenant que Selena sous-entendait qu’il était le troisième homme qu’elle aimait qui lui brisait le coeur. Par Hynes, avait-il bien entendu ?!?!

Parce qu’il faut te faire un dessin ? Arrête de malmener cette petite. Regardes tu l’as fait pleurer...

Bahamut avait raison. De chaudes larmes coulaient le long des joues de Selena et tout ça c’était Zack qui les avait provoquées. Comme si elle n’avait pas assez de la douleur, il lui infligeait ça maintenant. Sans réfléchir plus longtemps, Zachary quitta son siège pour s’assoir sur le lit près de Selena et passa son bras doucement derrière sa nuque tout en se rapprochant toujours plus d’elle afin que sans effort pour ne pas lui faire mal, sa tête se pose contre son torse.

« Je t’en prie, ne dit pas ça Selena. Ce n’est pas du tout ce que j’ai voulu dire... J’ai été le pire des salauds, c’est vrai et je suis prêt à en payer le prix en encaissant tout ce que tu voudras m’affliger mais je t’aime et je tiens à toi. Je suis horriblement désolé de l’avoir compris aussi tard... »

Lui avait-il dit en lui effleurant la joue de sa main libre afin d’essayer toutes ces vilaines larmes qui maltraitaient la douceur de sa peau. Zack ne savait pas vraiment quoi faire d’autre que lui offrir son épaule pour pleurer afin qu’elle se lâche une bonne fois pour toute. Lui-même ne se sentait pas la force de relâcher son étreinte. Pour lui, le simple contact de leur corps le rassurait sur le fait que la jeune femme était réellement là et lui rappelait qu’il avait failli la perdre pour toujours. C’est alors qu’il posa sa tête contre la sienne et entrelaça sa main dans la sienne :

« Si tu acceptes de me donner une seconde chance, je m’emploierai tout le restant de ma vie, à essayer de te faire oublier toutes ces atrocités que je t’ai fais subir. Tu veux bien me supporter encore un peu ? »

© Field of Heroes

_________________
• Award du personnage le plus courageux •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED de rang 32, Spécialiste de l'espionnage et infiltration
avatar
Date d'inscription : 25/12/2015
Messages : 730
Avatar : Willa Holland
Crédits : Cranberries

Âge du perso : 23 ans (26 aout)
Activité : SEED spécialiste de l'espionnage et de l'infiltration
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■
resistance■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t73-selena-daughter-of-the-m
MessageSujet: Re: Forgive me because I’m stupid but I love you ϟ Selena   30.04.17 23:15


Forgive me because I’m stupid but I love you

Les épreuves de ces derniers jours m’avaient marquées. Les larmes roulaient sur mes joues sans vouloir s’arrêter. Ce n’était pas mon genre pourtant. D’ordinaire, pour extérioriser mes émotions, je frappais. Mais mes blessures rendaient cela impossible, ne laissant que les larmes. J’aurais largement préféré que Zack s’éclipse. Il m’avait fait beaucoup de mal et j’avais besoin de me reconstruire suite aux révélations de Mateusz. Je n’étais plus capable d’interpréter correctement les choses et toutes mes certitudes avaient été balayées. Avoir Zachary dans la pièce ne faisait que rendre tout ça un peu plus confus.

En particulier lorsqu’il s’installa près de moi, trop près. Mon dernier éclat m’avait épuisée et j’étais trop faible pour me dégager. C’était trop tôt pour une telle proximité mais Zachary ne se rendit pas compte de mon malaise. Il disait m’aimer et je l’aimais aussi mais, parfois ce n’était pas suffisant. Mateusz aussi avait dit qu’il m’aimait. De même que mon père ou Lachlan. Toutes ces relations avaient eu un dénouement tragique et mon pauvre cœur n’était pas prêt à revivre ça. Je n’étais pas prête à repasser par tous ces tourments. Pas encore. Pas maitenant. Et puis sa façon de dire qu’il était prêt à tout encaisser ? Cela faisait-il de moi une harpie qui avait besoin de lui balancer je ne sais quoi à la figure pour être satisfaite ? Ce n’était pas si simple. Il n’était pas juste question de vider son sac. Il était question de confiance brisée et de cœur en charpille. Je n’étais pas un jouet qu’on délaissais et que subitement, après une prise de conscience, on venait retrouver. Il y a quelques années, avant Mateusz, avant Lachlan, je lui aurais sauté dans les bras avant de tout oublier. Aujourd’hui, je n’étais plus si naïve. La lutte serait plus acharnée que cela. J’avais besoin de preuves de sa bonne foi. Il m’avait déçue. Il devait s’en rendre compte. Quelques mots d’amour et des regrets ne suffiraient plus. Mes larmes s’étaient taries, remplacées par une détermination farouche.

Alors qu’il posait sa tête contre la mienne, tout mon corps n’était que tension au point que malgré les antalgiques, je grimaçais de douleur. La pression qu’il exerçait sur moi tirait sur mes points de suture. Il me prit par la main avant de me demander une seconde chance. En étais-je seulement capable ?

D’un geste lent, je libérais ma main avant de m’écarter un peu de lui, non sans laisser échapper un petit gémissement de douleur en me cognant à lui dans la manœuvre. Venir faire son plaidoyer alors que j’étais passé à deux doigts de la mort, ce n’était pas très charitable.

« Ecoute Zack… Je ne compte pas te rayer de ma vie. Mais j’ai besoin de temps pour digérer tout ça. Ces six derniers mois ont été très durs et… j’ai besoin de temps pour réapprendre à te faire confiance. J’ai besoin que tu me prouves que tu ne fuiras plus. »

La fatigue commençait à prendre le pas sur moi. Il me devenait difficile de poursuivre cette conversation tandis que mes paupières se faisaient de plus en plus lourdes.
© Field of Heroes

_________________
Everytime we say goodbye
I die a little. Everytime we say goodbye, I wonder why a little, Why the Gods above me, who must be in the know. Think so little of me, they allow you to go. ©️anaëlle.


• Award du personnage le plus astucieux •
• Award du meilleur RP •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 1064
Avatar : Josh Hutcherson
Crédits : Shiya (avatar) ; Tumblr (gif)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t89-zachary-leonhart-soldier
MessageSujet: Re: Forgive me because I’m stupid but I love you ϟ Selena   28.05.17 0:57


Forgive me because I’m stupid but I love you


Zack avait livré une partie de son cœur à Selena mais celle-ci ne semblait pas tellement bien le prendre apparemment car lentement, elle tentait de se dégager de son étreinte, à commencer par sa main qu’il tenait auparavant dans la sienne puis carrément de lui. En temps normal, il aurait opté pour la raison évidente qu’il devait exercer une pression sur elle qui lui faisait mal vu ses blessures et le petit gémissement de douleur qu’elle avait fini par pousser dans sa manœuvre mais il ne pouvait s’empêcher de ressentir un pincement au cœur malgré tout. La jeune femme était à priori bien en train de le repousser. Zack n’avait jamais ressenti ça auparavant et n’aimait pas cette sensation qui naissait en lui car ça lui faisait atrocement mal. Alors il était trop tard pour eux deux ? Bahamut semblait quelque peu retourné par l’effluve de sentiment qui agitait Zack à ce moment comme s’il compatissait à sa peine. C’est qu’il appréciait leur complicité et les voir tous les deux. Ce qui s’était souvent traduit par une prise de position envers Selena et contre son hôte. Cependant, il était également trop tôt pour baisser les bras...

« Ecoute Zack…  Je ne compte pas te rayer de ma vie. Mais j’ai besoin de temps pour digérer tout ça. Ces six derniers mois ont été très durs et… J’ai besoin de temps pour réapprendre à te faire confiance. J’ai besoin que tu me prouves que tu ne fuiras plus. »

BIMBADABOUM. Selena venait d’asséner le coup de grâce dans le coeur de Zack. Réapprendre à lui faire confiance... D’un coup c’était dur pour lui d’entendre cela sortir de sa bouche. Il s’attendait à ce qu’elle ne lui saute pas dans les bras ou que savait-il encore mais là, elle lui apprenait qu’elle avait perdu toute confiance en lui et qu’il fallait qu’il lui prouve à quel point il l’aimait. Honnêtement, le jeune SOLDAT ne savait pas comment lui démontrer mais peut-être que le futur lui en apprendrait plus sur le sujet. En attendant, il sentait clairement que sa présence n’était plus désirée dans la chambre de Selena et qu’elle semblait avoir besoin de repos. Il acquiesça sans broncher à part un simple « Okay... Je comprends... » mais à cet instant, ses yeux si expressifs retranscrivaient la peine qui l’assaillait. Il se leva alors de son lit d’hôpital. Zack rangea les mains dans ses poches et fit quelques pas dans la chambre jusqu’à la porte qu’il entrouvrit doucement. Il se retourna une dernière fois comme s’il avait un micro espoir qu’elle le rappelle pour lui dire de rester mais les yeux de la jeune femme s’étaient de nouveau clos. Sans appelle, il tourna les talons et referma la porte derrière lui. Le Karma avait encore décidé de s’acharner sur eux on dirait...

© Field of Heroes

_________________
• Award du personnage le plus courageux •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED de rang 32, Spécialiste de l'espionnage et infiltration
avatar
Date d'inscription : 25/12/2015
Messages : 730
Avatar : Willa Holland
Crédits : Cranberries

Âge du perso : 23 ans (26 aout)
Activité : SEED spécialiste de l'espionnage et de l'infiltration
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■
resistance■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t73-selena-daughter-of-the-m
MessageSujet: Re: Forgive me because I’m stupid but I love you ϟ Selena   28.05.17 14:39


Forgive me because I’m stupid but I love you

Comme si souvent entre nous, le timing avait été très mauvais. Qu’il se décide à venir me voir tout juste après les chocs physiques et émotionnels que j’avais ressenti n’était pas une bonne idée. Aurais-je mieux accueilli tout ça un peu plus tard ? Je ne saurais le dire. Peut-être. On ne le saurait jamais.

Zack affirmait comprendre mes propos mais il était évident que ce n’était pas le cas. Sans cela, il ne serait pas en train de se diriger vers la porte alors que j’avais bien spécifié que je ne voulais plus le voir fuir. Je pouvais entendre la voix de Shemhazai le traiter de tous les noms d’oiseau de sa connaissance dans mon esprit. Je lui avais tout révélé. Mon manque de confiance dans les hommes, mon douloureux parcours sentimental, mon sentiment d’abandon… Et qu’est-ce qu’il faisait ? Il me tournait le dos. A nouveau. Je ne voulais même plus chercher à quoi tout cela était du entre immaturité émotionnelle ou fierté mal placée. Ne valais-je donc pas la peine qu’on fasse un minimum d’efforts pour me retenir ? Rien n’avait donc changé depuis mes seize ans. Mateusz m’avait laissé partir, mes parents n’avaient pas cherché à me ramener à la maison et Zack ne tentait pas de combler le fossé qu’il avait lui-même creusé entre nous. Et bien soit. J’étais fatiguée de faire des efforts pour plaire à tout le monde. J’avais toujours été un véritable caméléon social pour masquer mon enfance solitaire. Cela avait même conditionné ma spécialisation. Mais j’étais fatiguée de prétendre. J’avais beau être une menteuse hors pair, je ne pouvais plus me mentir à moi-même… Toute ma vie j’avais cherché l’affection de mes pairs… Maintenant que j’avais failli mourir la donne avait changée. A eux de faire en sorte que je les apprécie.

C’est donc alors que tout en moi lui criait silencieusement de revenir que je fermais les yeux pour ne pas être tentée de le supplier. J’avais fait montre de bien trop de faiblesse devant cet homme. Il fallait à tout prix que cesse cet ascenseur émotionnel. Mon cœur ne pourrait pas supporter une autre désillusion. Je gardais donc les yeux obstinément fermés, espérant que de lui-même il décide de rester à mes côtés, d’être mon pilier dans ces temps de souffrance mais non, encore une fois il avait choisi la solution de facilité. Au moment où j’ouvrais à nouveau les yeux il n’était plus là. Ne restait que le bruit sourd d’une porte qui se claque et l’écho, en cœur, de mon soupir et de celui, réprobateur, de Shemhazai.

Peut-être qu’une séance avec ma psychologue s’imposait pour essayer de comprendre pourquoi je n’étais attirée que par des hommes impossibles ?
© Field of Heroes

_________________
Everytime we say goodbye
I die a little. Everytime we say goodbye, I wonder why a little, Why the Gods above me, who must be in the know. Think so little of me, they allow you to go. ©️anaëlle.


• Award du personnage le plus astucieux •
• Award du meilleur RP •
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Forgive me because I’m stupid but I love you ϟ Selena   

Revenir en haut Aller en bas
 
Forgive me because I’m stupid but I love you ϟ Selena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» To be or not to be a stupid noob :-)
» STUPID INVADERS
» « young and stupid » feat. amy
» stupid boy capu&jax
» [VDS] STUPID INVADERS sur Dreamcast neuf sous blister

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Have A Break :: Notre Histoire :: Chapitre 3 : Timber, l'examen et le coup d'état-