AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission 2 - Assassinat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 240
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   25.04.17 19:20


Mission 2 - Assassinat




« Façon de parler. » Rétorqua évasivement Megara pour la brune tandis que Lucian ouvrait les hostilités bientôt suivi par Zachary. Ah ces hommes… La brunette resta en arrière, réfléchissant à une stratégie de combat. La jeune fille avait naturellement un quotient émotionnel très bas, et comme toutes les personnes, ou presque, dans son cas, cela lui permettait d’avoir des capacités d’analyse au-dessus de la norme (mais dans son cas il était difficile d’associer ça à un test de QI car cela tenait plus du médical que du don). Comme elle était très détachée de tout, y compris d’elle-même, elle avait toujours une vision d’ensemble assez exacte. Mais dans un combat avec des gens aussi forts (un petit scan pour commencer lui avait rapidement appris qu’elle n’allait pas faire le poids), ça n’allait pas vraiment lui servir. Ce n’était pas pour autant qu’elle comptait rester à faire la potiche derrière les garçons.

Ce qui l’ennuyait le plus, paradoxalement, c’était qu’ils n’essayaient pas de les tuer. Elle n’avait pas très envie de finir comme cobaye pour la Sorcière… à moins que son plan soit encore plus tordu. Idée confirmée un claquement de fouet plus tard quand le bouclier qui les protégeait des regards fut détruit. Bon. Visiblement, le bon peuple de Deling allait pouvoir les observer.

Megara décroisa les bras, sortant de l’immobilisme étrange dans lequel elle était restée. Elle ne pouvait de toute façon pas attaquer de là où elle était : ses compagnons étant aux prises directs avec l’ennemi, elle les blesserait du même coup. « Lucian ! Arrête de jouer avec la demoiselle, j’ai besoin qu’on procède comme à Timber ! » Lança-t-elle. Elle attendit quelques secondes que son ami ait compris la référence et elle courut vers lui en se lançant à elle-même un booster car même si elle était rapide, elle avait besoin de l’être encore plus pour l’attaque qu’elle prévoyait.

Lucian avait compris (mais elle n’en avait pas douté, ils se connaissaient depuis si longtemps!), et dès qu’elle fut près de lui, il lui tendit les mains pour qu’elle prenne appui dessus. Entre son élan à elle et sa force à lui, Meg’ et ses à peine quarante-cinq kilos s’élevèrent assez haut pour qu’elle puisse lancer un fournaise suivi directement d’un rafale pour alimenter et diriger le feu créé. En passant par au-dessus, elle put viser dans le dos donc sans avoir ses compagnons d’arme en travers de son champ de vision. Elle ne put en lancer plus car même si elle était rapide, il fallait aussi qu’elle se prépare pour se réceptionner. Elle atterrit avec moins de grâce que d’habitude en ayant utiliser une antenne pour ralentir sa chute au dernier moment. Lucian et Zach ne faisait plus bouclier, elle était du mauvais côté maintenant, mais par contre on pouvait dire qu’ils encerclaient l’ennemi.

Elle ne put esquiver un coup de fouet dans sa direction. Bon. En même temps, c’était le jeu : elle ne s’attendait pas à ce qu’on la remercie d’attaquer non plus. Son timing avait été parfait, Lucian s’était bien souvenu de l’époque où il devait lui faire la courte échelle pour qu’elle saute sur les toits et qu’elle vole sa pitance… En cet instant, cette période lui manquerait presque.

Même si elle avait une réserve de magie honnête, elle avait utilisé deux attaques puissantes à la suite, elle répondit donc au coup de fouet par une aiguille qui manqua sa cible. Ce n’était pas faute d’avoir bien visé, c’était juste que la fille au fouet était comme elle : hyper rapide. Bon. Le fouet faisait un mal de chien et elle n’aurait aucune chance contre l’autre adversaire. Megara avait donc sa cible et elle focalisa toute son attention dessus. Elle prêtait peu d’attention à ses camarades Lucian et Zach en cet instant. Tout en fuyant les coups de fouet bon an, mal an, elle utilisait toutes ses capacités cognitives à former un nouveau plan… non pas pour détruire la fille mais pour détruire son arme. Ainsi, elle perdrait son atout sur la distance et un des deux garçons pourrait dominer celle-ci physiquement.

En tout cas c’était ça le plan dans les grandes lignes. Restait à trouver quelque chose de plus précis, du genre, comment attraper ce maudit fouet sans y perdre un bras ?

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 07/03/2016
Messages : 41
Avatar : Madchen Amick
Crédits : uc

Âge du perso : 41 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   28.04.17 18:19

Mission 2
La Garde




Le combat se poursuit et gagne en intensité. Vos adversaires ont fini de jouer et, tout en évitant vos points vitaux, s’ingénient à vous blesser. Vous êtes peu à peu poussés dans vos derniers retranchements.

Seule la paramagie semble avoir un réel impact sur eux… quand ils ne parviennent pas à l’esquiver ou à l’encaisser vaillamment. Leur sort de récup n’aide pas à pouvoir réellement faire de dégâts.

A présent qu’ils attaquent de façon plus sérieuse, vous êtes épuisés et à court d’option. Le bon peuple de Deling vous observe, mais aussi le monde, les caméras ayant perfidement été tournées vers vous. Dans le jeu d’échec géant auquel se livrent Cid Kramer et la Sorcière, il semblerait que cette dernière ai pris l’avantage car, à moins d’opter pour l’évanouissement, il semblerait qu’il faudrait bien donner un visuel à son petit discours mais trois gardiens lâchés dans le ciel de Deling risquent de mettre le feu aux poudres. Sentant leurs hôtes mal en point, vos gardiens seront parfaitement à l'affut des événements.




Scan:
 

Ordre de passage

- Lucian A. Morgenstern
- Zachary I. Leonhart
- Lysandra S. Di ALexandros
- Megara T. Luath-Aibhne

Le délai de réponse est de 72h. Dès le délai de 72h d'un joueur écoulé, celui du suivant commencera à courir.

Le nombre de lignes minimum du forum s'applique.

© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 13/02/2016
Messages : 307
Avatar : Matt Lanter
Crédits : Moony

Âge du perso : 25 ans
Activité : Pousse toi je suis du SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   01.05.17 20:20


Mission 2 - Assassinat


Encaisser tant bien que mal les coups de ces deux brutes était une chose, tenter une percée en était une autre. C’était pourtant ce que Megara avait suggéré lorsqu’elle avait parlé de procéder comme à Timber. Instinctivement, mon corps avait réagi. Nous avions fait cela si souvent que le protocole me venait naturellement. Un genou à terre, je placais mes deux mains nouées à son niveau avant de la propulser le plus haut possible. J’avais gagné en force depuis nos jeunes années à Timber tandis qu’elle n’était pas beaucoup plus lourde. L’effet fut donc bien plus impressionnant qu’à l’époque. Surtout couplé à la magie de Megara.

Le tas de muscle avait protégé la petite demoiselle au fouet de son corps. On pouvait voir les brûlures même si celles-ci ne paraissait pas déranger le colosse. Il devait avoir une sacré résistance à la douleur. En tout cas, l’intervention n’avait pas plus à la femme qui à présent, semblait décidée à le faire payer à Megara.

L’homme de son côté semblait décidé à passer aux choses sérieuses. J’étais plus rapide que lui, aussi tentais-je de le frapper dans ses brulures. Si cela le fit grimacer, ce n’était pas suffisant pour l’empêcher de contre attaquer et l’uppercut qu’il me décrocha dans le ventre suivi d’un crochet du droit m’envoyèrent valser plusieurs mètres plus loin. Du sang coulait sur mon visage et j’avais certainement une ou deux côtes fêlées. Me déplacer me demandait un effort colossal et, Zachary, de son côté était maintenant aux prises avec ce titan.

Je me relevais et avalais rapidement une potion avant de venir seconder mon coéquipier. J’espérais que Megara s’en sortait face à son ennemie. Elle était la plus rapide d’entre nous et donc la plus à même de résister face à cette anguille. Que pouvions-nous faire à présent ?

‘Tu pourrais m’invoquer pour commencer. Je n’ai pas vraiment envie de retourner dans les limbes tu sais. Un hôte acceptable ne se présente pas tous les jours’.

La situation n’était pas assez désespérée pour que j’en arrive là. Ou peut-être que si finalement mais, plus encore que de donner du grain à moudre à ces enfoirés, je ne voulais pas prendre le risque de perdre mes derniers souvenirs de mes parents. Plus tard, peut-être, quand je ne serais plus à même de me battre et que le choix serait entre les souvenirs et la mort, là je laisserais Ultima faire son travail.

Je repartais donc à l’assaut, atteignant parfois ma cible et lui arrachant une grimace tandis que lui martelait mon corps de coups de poings jusqu’à ce que je ne sois plus qu’une vaste plaie. Je lançais un dernier assaut, ce serait la seule magie que je pourrais utiliser si je voulais conserver la possibilité d’invoquer plus tard. Et encore, uniquement car j’avais des affinités avec le feu. Pour une fois mon faible niveau de magie me pesait considérablement. Je me concentrais pour lancer pyroimpact. Mon arme du moment étant de très simples gants de combat, les flammes vinrent rapidement les entourer. Je me lançais alors droit vers l’ennemi et lui assenait un enchainement de coup avec toutes les forces qu’il me restait. Pour la première fois, il sembla accuser le choc mais c’était encore une fois insuffisant. Sa contre-attaque m’envoya au tapis et je ne pu que ramper pour me mettre à l’abri. Qu’allais-je bien pouvoir faire maintenant ?
© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 1064
Avatar : Josh Hutcherson
Crédits : Shiya (avatar) ; Tumblr (gif)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t89-zachary-leonhart-soldier
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   04.05.17 23:05


Mission 2 - Assassinat


Lorsque la fille au fouet résistant se débarrassa du bouclier qui permettait au trio de rester invisible aux yeux de tous en le faisant passer par dessus le toit, Zack laissa échapper un autre juron. Il manquait plus que ca, qu'après le super discours de Cydaée, ils se retrouvent à découvert. C'était comme s'ils voulaient illustrer le discours en les faisant apparaître comme des monstres devant le monde entier. Les faire endosser le mauvais rôle. Le jeune SOLDAT n'aimait pas ca. Il avait toujours fais de son mieux pour faire le bien. C'est ce que son père lui avait appris. Zack avait juste mis ses capacités d'épéiste au service du SEED dans le but de rendre le monde un peu meilleur et éviter que ce qui était arrivé à sa mère n'arrive à d'autres. Et maintenant, cette sorcière voulait lui coller une image aussi négative sur la peau à lui et ses frères d'armes ? C'était tellement injuste de sa part. Pourquoi ressentait-elle tant de haine contre ce qu'ils représentaient ? Ils étaient des alliés de la nation non ?

Les attaques de Zachary contre la grosse brute n’avaient rien donné d’assez conséquent alors que lui-même s’essoufflait, aussi bien physiquement qu’au niveau de sa magie. Sans parler des douleurs qu’il ressentait au niveau des points d’impact où avait tapé son ennemi jusqu’à présent. L’homme était beaucoup trop résistant et la gonzesse beaucoup trop rapide. Lucian de son côté, prenait tout aussi cher que lui. Seule Megara pour le moment avait été plus ou moins épargnée, grâce à Hynes. Leur attaque combinée n’ayant cependant rien donné de bien folichon non plus, l’individu avait profité de l’inattention de Zack pour l’attaquer plus sauvagement qu’avant. Le jeune Zack avaient quasi épuisé son quota de potions + et se demandait intérieurement comment ils allaient pouvoir venir à bout de leurs deux adversaires car ils perdaient beaucoup trop de temps et leur chance de s’enfuir s’avérait très mince voire nulle.

Si tu me laissais sortir, je n’en ferais qu’une bouchée. Ca tombe bien, j’ai besoin de me dégourdir les pattes et les ailes...

Zack était fortement hésitant car il savait que si lui ou ses deux autres équipiers invoquaient leur G-Force, ils donneraient de la matière aux extravagantes paroles que Cydaée avaient prononcé plus tôt. Etait-ce vraiment une bonne idée d’invoquer Bahamut ? En général, il le faisait qu’en cas d’extrême urgence et qu’il ne pouvait pas s’en sortir seul. Etait-ce, ce moment ? Ce point de non retour où il allait falloir donner le tout pour le tout ? Pourquoi ces individus n’en finissaient pas avec eux une bonne fois pour toute ? Etait-ce un jeu pour eux ? Quels sadiques...

Pas maintenant Bahamut. Zack n’avait pas encore dit son dernier mot. Il prit sa source régénérante dans la poche de sa veste et en but la fiole entière, lui permettant de récupérer peu à peu ses points de vie et s'élança de nouveau contre son ennemi en s'efforcant d'attaquer avec plus d'ardeur sans lui laisser le temps de l'interrompre. Ce n’était toujours pas suffisant et l’homme contre-attaqua de plus belle avec des attaques puissantes, laissant le jeune Leonhart encaisser du mieux qu’il pouvait. Ces attaques étaient si fortes que la source régénérante que Zack avait prit plus tôt ne lui suffisait pas assez pour récupérer rapidement. Ainsi, il s’accroupit un instant pour reprendre un peu son souffle et en jetant un oeil sur le côté, il vit son ami au sol derrière une niche. Si Lucian était à l'abris, Megara était à découvert et se retrouvait en duel avec la brunette au fouet. Il l'a savait moins résistante que son ami et l'a voyait surtout en prendre pour son grade. Sans hésiter, Zachary lança en sa direction, un « Soin + » pour l'aider à reprendre de l’essence de vie mais cela lui coûta encore un peu plus de points de magie et il se retrouva genoux à terre, la main sur le coeur. Il sentait qu'il arrivait bientôt à sa limite et qu'il lui restait juste assez pour invoquer Bahamut...

Allez petit ! Fais appel à moi. Tu t'es bien battu mais il est temps que j'intervienne maintenant.

Zack n'eut même pas le temps de dire quoi que ce soit qu'une lumière éclatante bleue l'ébloui, laissant apparaître sur le toit un grand et majestueux dragon bleu. Bahamut ouvrit grand sa gueule pour pousser un cri effroyable. La bête n'était pas contente apparemment...

© Field of Heroes

_________________
• Award du personnage le plus courageux •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Le Lys Rouge ϟ Général de l'armée galbadienne
avatar
Date d'inscription : 22/01/2017
Messages : 60
Avatar : Marie Avgeropoulos
Crédits : Moony

Âge du perso : 27 ans (3 octobre)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■■
magie/aura
resistance■■■
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   05.05.17 22:29


Mission 2 - Assassinat


Apparemment ma cible s’était auto-désignée. Elle avait l’air très jeune et je n’appréciais pas vraiment l’idée de devoir m’acharner sur quelqu’un ayant l’air si… innocent. Mais bien sur aucun SEED n’était réellement innocent. Je ne devais pas oublié qui ils étaient. Des tueurs sans foi ni loi. Son petit tour de tout à l’heure l’avait prouvé. Elle savait très bien ce qu’elle faisait. Si je n’avais pas eu le fidèle soutien de mon Corbeau préféré, j’aurais pu finir carbonisée. Je n’avais pas sa résistance. Alors certes, j’avais pu éviter une bonne partie du sort mais sans lui, je m’en serais bien plus mal tiré qu’un gros coup de chaud, du cuir brulé et quelques mèches roussies. Ce petit singe s’était même réceptionné à l’aide d’une antenne. C’était assurément la plus maline du groupe et donc, par voie de conséquence, la plus dangereuse. En effet, en terme de force brute, nous les dépassions largement. Je me défendais en stratégie combattive (je ne serais pas devenue générale sans cela) mais la petite ne devait pas être en reste non plus. Elle avait un regard intelligent. Un peu vide aussi mais c’était sans doute normal pour une tueuse.

J’avais immédiatement répliqué par un coup de fouet bien placé. La petite était rapide, mais pas assez. En tout cas pas tant que le sort de Cydaée faisait effet. Il ne durerait plus très longtemps ceci dit. Il fallait accélérer la cadence. Notre point de vue méritait d’être encore un peu illustré. J’évitais facilement les attaques de la petite. Cela n’en faisait pas moins une adversaire de talent, certaines aiguilles n’étaient pas passées si loin. Je l’attaquais en alternant les points d’impact. Certains atteignaient leurs cibles tandis qu’elle parvenait à en éviter d’autres (ce qui était relativement impressionnant). Mais je voyais bien qu’elle cogitait. Sans doute sur un moyen de me rendre moins menaçante. Ils n’avaient pas encore compris qui j’étais. Ou tout du moins je le supposais. On m’appelait le Lys Rouge à cause du motif gravé sur ma lame. Je ne l’avais pas encore dégainée. Je ne voulais pas montrer toute la variété de mes talents sachant que nous étions filmés. On ne distinguait sans doute pas nos traits d’ici mais on m’avait peut-être entraperçue lors du discours.

Je ne voulais pas trop abimer cette fille. La mettre au tapis serait suffisant. Je visais donc à présent l’arrière de ses articulations. Genoux, coudes, épaules et chevilles. Tout était bon pour tenter de l’empêcher de bouger. Qui sait, elle lâcherait peut être son monstre en prouvant une bonne foi pour toute que les SEED n’étaient pas du tout concernés par la sécurité du peuple. Mais non, son ami choisi ce moment pour la requinquer, ou du moins en partie. Alors que je pensais que tout était à refaire et que je m’acharnais de nouveau sur la pauvre fille, ce que nous attendions et redoutions tout à la fois se passa enfin. Une grosse part de moi aurait préféré qu’ils n’en fassent rien car certaines de ces créatures étaient incontrôlables et pouvaient tout détruire sur leur passage. C’était du moins ce que j’avais entendu.

Un dragon nous faisait à présent face et mon Général de division se rapprocha de moi, prêt à faire écran. Rapide, il fit quelques tours dans les airs comme pour saluer son public avant de tourner son regard reptilien et furieux vers nous. Il assurait le spectacle à lui tout seul. J’avais donné l’ordre de faire évacuer l’immeuble avant de sortir aussi en cas de problème, les habitants ne verraient pas leur maison s’effondrer sur eux. Je ne l’aurais pas toléré. Apparemment, les SEED n’avaient pas ce genre de considérations. Ces derniers s’étaient écartés de nous comme pour éviter le courroux du dragon. Et je compris pourquoi quand il se mit à cracher un torrent de flammes bleues. J’en évitais une partie tandis que le Corbeau encaissait le gros du choc mais ca faisait quand même un mal de chien. Et cet abomination nous avait fait perdre la protection des sorts blindage et carapace, me rendant plus vulnérable aux attaques ennemies. Je n’avais pas la résistance naturelle de mon ami mais, heureusement, je pouvais encore compter sur ma rapidité. J’encaissais ce coup, plus rude que ce à quoi j’avais été habituée. Le Corbeau était essoufflé mais toujours vaillant. Bien plus que nos petits compagnons en tout cas.

Je contemplais le champ de bataille que le monstre avait laissé avant de se fondre à nouveau dans son hôte magiquement épuisé. Les flammes bleus se répandaient sur le toit et ne semblaient pas vouloir s’éteindre tandis qu’un cratère s’était formé à l’endroit où le dragon avait lancé sa salve incandescente. L’immeuble était fragilisé et pourrait s’effondrer à tout moment, tout dépendait de l’état des fondations… Ou s’il leur reprenait la fantaisie d’invoquer. Je désignais le toit dévasté d’un geste de la main éloquent.

« Tuer et combattre pour de l’argent. Vingt ans et rien n’a changé. Et le pire, c’est que vous vous prenez pour des héros. Ruine, chagrin, deuil et dévastation, voilà ce que vous laissez derrière vous. Pas pour une nation, pas pour rendre le monde meilleur mais uniquement pour remplir les poches de votre organisation. »

J’avais presque craché ce dernier mot. Je n’avais jamais totalement pu masquer le dégout que m’inspirais le SEED, déjà à Galbadia. Depuis mon diplôme, je n’avais plus eu aucune raison de le cacher. J’y croyais fermement, le monde n’avait pas besoin du SEED. Ils étaient néfastes et malfaisants. Trop aveuglée sans doute pour me rendre compte que si nos méthodes étaient différentes, nos buts étaient semblables.
© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 240
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   06.05.17 9:59


Mission 2 - Assassinat




Megara n’avait pas beaucoup de résistance, par conséquent elle encaissait mal les coups de fouets. Elle arrivait cependant à en esquiver plus que ne l’aurait fait ses camarades masculins car elle était presque aussi rapide que son ennemie, elle l’était même sûrement autant sans le booster+ qu’elle avait reçu de la part de sa patronne. Malheureusement, la magie de Megara ne lui permettait que de simples booster. Il fallut qu’elle renouvelle son sort pour continuer ses acrobaties, elle dut aussi se lancer un recup car elle perdait bien trop de vie, bien trop rapidement, en dépit du peu d’importance réelle de ses blessures. Elles étaient handicapantes mais elles ne mettaient pas sa vie en danger, tout au plus finiraient-elles par la ralentir. Mais il était évident qu’elle n’essayait pas de la tuer alors Meg’ faisait fi de sa situation compliquée ainsi que d’Orbital qui commençait à s’agiter. Après tout c’était le rôle d’un gardien de protéger celui avec qui il était lié, aussi désagréable soit-il, Orbital ne faisait pas exception.

« Laisse-moi sortir, incapable. Si je brouille ses sens, tu verras que la petite sadique au fouet aura bien plus de mal à se battre. » C’est sûr que l’attaque d’Orbital était déstabilisante, mais Meg’ n’avait aucune envie de le laisser sortir et comme elle était très détachée de ses émotions (donc par la même de son subconscient), il ne parvint pas à faire le forcing malgré l’état de fatigue de sa porteuse. La jeune femme refusait de participer plus au spectacle que Cyadée orchestrait contre leur grès. Elle n’était pas une marionnette. Ni celle de la méchante sorcière, ni celle de Kramer. Elle aimerait bien que ce soit un peu plus ancré dans les esprits de leurs assaillants d’ailleurs pour ce dernier point.

Zach la sentant en difficulté physiquement (ce qui n’était pas faux) lui lança un sort mais Megara regretta qu’il l’ait fait... pas pour elle, car toute magie économisée était bonne à prendre de son côté, mais pour lui. Elle avait bien plus de réserve que lui et elle connaissait plus de para-magie, il aurait mieux fait de tout garder pour lui. Mais c’était peut-être elle qui était trop égoïste ? C’était probable. Elle avait toujours eu du mal à travailler en équipe. Cette impression sur elle-même fut confirmée quand elle se crispa en voyant l’invocation de son partenaire apparaître. Son premier réflexe aurait été de l’attraper pour le col pour lui demander ce qui lui prenait ! Elle n’en fit rien car de toute évidence il était au bout du rouleau. Comme elle. Comme Lucian. Il n’avait pas eu le choix. Elle se contenta donc d’assister au carnage médiatique d’un air détaché, serrant les poings.

Rapidement, juste à la fin de l’attaque du gardien, elle s’approcha de Zach et s’agenouilla à ses côtés. « Tu n’aurais pas du utiliser tout ce qui te restait de magie. » Il n’y avait pas de reproche dans sa voix, seulement une pointe de scepticisme. Elle lança un soin+ sur Zachary et se tourna vers Lucian. « Tu as besoin de moi ? » Demanda-t-elle à son ami avant de se relever et de toiser la brune au fouet d’un air glacial qui aurait effrayé n’importe qui à la BGU. Mais vu qu’elle avait des coupures plus ou moins profondes sur tout le corps, causée par la même personne que celle qu’elle était en train de fusiller de son regard azuré, elle doutait que cela eut le même impact. Pourtant, elle était vraiment agacée. C’était rare chez elle. Megara n’était pas capable d’avoir des émotions fortes. Et la plupart du temps, elle était même aussi lisse qu’un lac tranquille dans son esprit. Là, une légère onde de choc faisait trembler son âme. Elle était restée pour soutenir Zach et Lucian alors qu’elle aurait pu fuir, elle avait été prête en à assumer physiquement les conséquences. Mais elle n’allait pas se laisser insulter.

Un courant d’air balaya son visage juvénile, repoussant des mèches de cheveux bruns et poisseux à cause du sang qui s’y était collé. Elle était Tallulah Megara Luath-Aibhne, fille de Bly Luath-Aibhne, SEED de rang A. Elle ne laisserait personne insulter l’institution pour qui l’être qu’elle aimait le plus au monde avait tout sacrifié. Y compris sa famille si on y pensait bien. C’était parce que ça avait valu le coup qu’elle avait accepté d’être laissé en arrière, quitte à voir sa mère partir loin d’elle. La BGU valait la peine qu’on croit en elle. Parce que Bly était un homme bon, s’il avait choisi de s’allier à eux, c’est qu’ils étaient dans le bon camp. Elle était moins catégorique pour elle-même, elle n’avait pas le sens du bien ou du mal. Heureusement, ce n’était pas vraiment la question pour le moment.

« Parce que tu te prends pour une héroïne, toi ? Tu as passé ton temps à me poursuivre de ton fouet alors que je suis plus petite et plus jeune que toi. Je ne suis même pas une combattante. Au mieux une mage, selon nos termes. Et plutôt que de me tuer, tu as cherché à me provoquer par la douleur pour que je fasse du spectacle. Drape-toi tant que tu veux dans ta dignité offensée : nous avons effectivement tiré les premiers. Mais ne va pas nous donner de leçon de moral. Tu ne sais rien de nous. Mes compagnons sont des êtres humains, pas juste des porteurs de gardiens. Nous ne sommes pas des marionnettes destinées à faire du spectacle pour le bon peuple de Deling. Pourquoi crois-tu que je n’ai fait quasiment que fuir tes coups ? Parce que j’avais peur de toi ? Peur de mourir ? De souffrir ? Je voulais seulement que les caméras te filment en train de me faire mal, à moi, la plus faible des trois. » Même si franchement, si elle avait pu se débarrasser du fouet, ça lui aurait vraiment rendu service. Megara n’avait pas peur et faisait preuve d’un grand self-control, mais elle n’aimait pas pour autant avoir mal. Même avec les meilleures capacités d’analyse du monde (or elle ne doutait pas qu’il existât meilleur qu’elle), la douleur était toujours source de distraction. Son idée de départ, en attendant de trouver comment se débarrasser du fouet, avait pourtant eu du sens… car elle savait par expérience qu’elle ne faisait même pas ses 21 ans, de près ou de loin, c’était pareil. Elle était l’enfant du groupe. Une enfant SOLDAT, mais une enfant quand même. Elle avait voulu en jouer mais c’était un plan trop compliqué, qui demandait trop de temps et qui ne marchait pas avec deux adversaires comme ceux-là… Lucian et Zach jouaient en plus dans une toute autre catégorie qu’elle. Enfin… elle aurait essayé. Si les plans marchaient à chaque fois, le mot échec ne serait même pas dans le dictionnaire.

« Mais bon. Cette stratégie est caduc maintenant que vous avez filmé un gardien en action. » Elle fit alors un mouvement très rapide et lança sidéral sur leurs ennemis avant qu’ils aient eu le temps de la voir faire (parler était une diversion commune en stratégie). Cette attaque était peut-être un peu trop puissante pour l’état actuel du bâtiment, toutefois, elle préférait encore être enfouie sous les décombres et les emporter avec elle dans la tombe, que d’appeler Orbital et qu’il soit filmé. En plus son gardien était l’un des plus mystérieux qui existât, elle n’avait aucune envie d’en révéler les secrets alors qu’avec des adversaires aussi coriaces, il ne suffirait peut-être même pas. Megara n’avait pas non plus exclu la possibilité que Cyadée, si le vent tournait pour ses acolytes, ouvre un portail pour les rapatrier. Son invocation alors aurait été encore plus vaine. Non. Elle refusait. Grâce  au soin de Zach et à l’absence de volonté de tuer de son ennemie – jusqu’ici, la provoc avait ses mauvais cotés ! -, elle était encore debout. Elle se battrait tant qu’elle le pourrait.

Elle sourit à ses adversaires avant de leur lancer un fournaise tout en sautant pour esquiver une contre-attaque – avec un résultat plus ou moins heureux -. Elle atterrit juste à côté de Lyssandra et elle lui souffla en lui envoyant un coup de pied qui la frôla seulement : « Et juste pour info’, si je bossais pour l’argent, je serais à mon compte ! » Après tout, elle était une voleuse de génie. Elle était d’ailleurs plus douée en ceci qu’en combat… Seulement, depuis l’instant où elle avait décidé de rester avec Zach et Lucian, elle avait lié son sort au leur pour le meilleur comme pour le pire. De toute façon, l’affaire serait bouclée dans peu de temps car même si eux arrivaient à tenir encore un moment, ce ne serait pas le cas de leur arène improvisée.

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 07/03/2016
Messages : 41
Avatar : Madchen Amick
Crédits : uc

Âge du perso : 41 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   06.05.17 13:40

Mission 2
La Garde




Vous en êtes au dernier round de ce combat titanesque. Si vos ennemis avaient prévu qu'au moins l'un d'entre vous ai recours à son gardien, ils ne pensaient pas que vous fragiliseriez encore plus le bâtiment, surtout sans avoir été informé que plus aucun civil ne s'y trouvait. Cela ne fera que les énerver un peu plus, le Corbeau en dévoilant un peu plus sur les raisons de la haine de sa camarade à votre égard.

A partir de là, le combat est déjà joué. Amochés par le Gardien et les dernier sorts jetés la Garde ne fera plus de quartiers et vous vous retrouverez bien vite à demi-assommés et hors d'état de faire le moindre mouvement.

Alors que le bâtiment est sur le point de s'effondrer, un portail s'ouvre fort opinément alors que le bâtiment vit ses derniers instants. Ce sera la dernière vision que vous emporterez avant de sombrer dans l'inconscience.

La suite des événements aura lieu dans la prison du désert un peu plus de quinze jours plus tard. Des informations complémentaires sur votre sort vous seront données dans le post d'ouverture




Scan:
 

Ordre de passage

- Lucian A. Morgenstern
- Zachary I. Leonhart
- Lysandra S. Di ALexandros
- Megara T. Luath-Aibhne

Le délai de réponse est de 72h. Dès le délai de 72h d'un joueur écoulé, celui du suivant commencera à courir.

Le nombre de lignes minimum du forum s'applique.

© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 13/02/2016
Messages : 307
Avatar : Matt Lanter
Crédits : Moony

Âge du perso : 25 ans
Activité : Pousse toi je suis du SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   08.05.17 14:35


Mission 2 - Assassinat


Toujours à terre, je fouillais tant bien que mal dans ma poche pour attraper une potion. Elle ne me rendit qu’un tout petit peu de forces mais c’était ce qu’il me fallait pour ne pas m’évanouir de douleur. C’est avec agacement que je vis Bahamut fendre les airs. Evidemment, cette grosse brute avait décidé de faire le forcing. Comme si c’était le moment nom d’un chien ! On était sur un toit en plein milieu d’une ville par Hyne ! Des civils qui n’avaient rien demandé vivaient dans ce bâtiment. Mais le mal était fait et c’était, impuissant que j’observais les flammes jaillir de la gueule du dragon. Plus étonnant encore, il n’était pas venu à bout de nos ennemis. Ils étaient décidément bien trop fort. Ultima souhaitait donner un coup de main mais son attaque était bien trop puissante et volatile. La laisser envoyer un laser en pleine ville était exclu. Sentant la défaite proche, je balançais mon téléphone portable au loin, le laissant s’écraser au sol. Ils étaient normalement protégés mais, l’armée galbadienne avait changé. On ne pouvait plus se fier à leur incompétence. Je ne voulais pas risquer d’impliquer d’autres SEED par ce biais.

Contrairement à beaucoup de mes camarades, je n’avais jamais été persuadé que le SEED était une association caritative. Je n’étais pas un idéaliste contrairement à Zachary. Aussi, les paroles de la jeune femme au fouet ne me touchaient pas plus que ça. La mention au deuil et au chagrin me faisait plus tiquer qu’autre chose. Elle ressemblait vraiment à Fang. En colère et en souffrance, aveuglée par la vengeance. C’était une combinaison dangereuse surtout sous les ordres d’une femme de la trempe de la Sorcière. Quant à ce qui se cachait derrière toute cette colère, je ne pouvais pas me prononcer. Tandis que Meg soignait Zachary, j’avais réussi à me relever tant bien que mal. D’un geste encourageant de la main, je lui faisais signe que cela allait même si ce n’était manifestement pas le cas. Qu’elle garde sa magie pour elle-même, mourir ici ne m’effrayait pas.

Tandis que Megara prononçait son petit discours, j’observais nos assaillants. Si ses paroles semblaient heurter Monsieur Muscles, la jeune femme se contentait de petits sourires en coin ou d’observer ses ongles avec un ennui non dissimulé. Son attention fut rappelée lorsque l’homme pris la parole.

« Vous n’avez aucune idée de ce que le SEED lui a arraché et vous venez de tenter de tuer la seule personne qui… »

Le fouet de la femme claqua tendit qu’elle intimait à l’homme de se taire. Dommage, apparemment il avait failli lâcher une information importante. Je l’entendis grommeler un « excuse moi Lys ». Ce n’est qu’à ce moment-là que je compris qui était cette femme. Le Lys Rouge. La fille Di Alexandros. Sa famille avait vendu des armes tant aux résistants, qu’à Esthar et à l’armée galbadienne. Ce nom était synonyme de haine et de mépris dans tout le continent. Sa nomination avait fait jaser mais je l’imaginais bien plus agée. Je ne savais pas grand-chose de plus sur elle et encore moins un potentiel lien avec le SEED.

Je n’eu pas le temps de réagir alors que Megara lançait Sidéral. Avait-elle perdu l’esprit ? Bahamut avait déjà fragilisé la structure de l’immeuble et là, elle signait carrément l’arrêt de mort des résidents.

« Putain Meg ! Des gens habitent dans ce bâtiment ! »

Mais soit elle ne m’avait pas entendu, soit ma mise en garde lui passait au-dessus. En tout cas elle enchaina ses attaques et le bâtiment émis un bruit proche d’un gémissement. Bon, le mal était fait de toute façon. Rassemblant mes forces, je me lançais une nouvelle fois à l’attaque. Je voulais m’attaquer à la fille afin d'éviter qu'elle ne réduise mon amie en miettes. Mais avant que j'ai pu l'atteindre, son molosse se plaça sur ma route. Avec l’adrénaline propre à ceux qui sentent venir leurs derniers instants, j’arrivais à placer quelques coups mais bien vite, l’homme m’atteint au visage et je sombrais progressivement dans l’inconscience, étendu sur le sol en un angle anormal.

Reprenant par intermittence mes esprits avant de sombrer à nouveau dans les ténèbres, je sentis qu’on me soulevait et eu tout juste le temps d’entendre les mots « Prison du désert » et « scientifique » puis ce fut le néant.
© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 1064
Avatar : Josh Hutcherson
Crédits : Shiya (avatar) ; Tumblr (gif)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t89-zachary-leonhart-soldier
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   12.05.17 0:05


Mission 2 - Assassinat


Zack grogna lorsque Bahamut fit son apparition. C'était la seule chose dont il avait encore la force de faire à vrai dire. Ce borné de Dragon en avait marre d'assister à la scène tel un spectateur sans pouvoir agir et avait profité de la faiblesse de son hôte pour sortir. Zack se replia avec ses coéquipiers tout en leur jetant un regard désolé tandis que sa G-Force attaquait en direction du binôme ennemi. Ces derniers semblaient encaisser moins bien qu'au début et ressentir la douleur des brûlures liées aux flammes bleues du Gardien mais ils restaient en meilleur état que le trio. Bahamut repris sa place non sans être étonné que son attaque n'ait pas été plus dévastatrice sur les deux zigotos tandis que Zack tentait de calmer sa respiration.

Megara vint alors s'agenouiller à côté de lui et lui fit remarquer qu'il n'aurait pas dû utiliser le reste de sa magie pour elle, tout en le soignant en retour de son geste. Il voyait bien que cela n'était pas un reproche de sa part mais il ne pu s'empêcher de lui répondre :

« Je sais... Mais niveau magie, tu es celle qui est la plus performante. Alors, je t'ai choisi... »

Zack préférait que son alliée soit requinquée pour pouvoir mieux contre-attaquer plutôt que se privilégier lui, tout en sachant que ses attaques n'auraient vraiment aucun effet sur leurs adversaires. Et puis, le jeune homme avait toujours été comme ca. Il était prêt à se sacrifier pour ses amis. Et même s'il ne trainait pas forcément avec Megara, elle avait su gagner son respect et au sein du SOLDAT, ils étaient un peu tous comme des frères et soeurs pour lui. Bahamut l'avait compris. C'est pour cela qu'il avait également voulu intervenir et ne pas laisser Zack se sacrifier sans tenter l'ultime coup.

Désolé l’ami de t’avoir forcé la main. Mais qui sont-ils eux pour me résister comme ca ? Je pensais faire plus de dégâts que ça !!  

« Ca... pour avoir fait des dégâts... Tu en as fais... »

Il était clair qu’avec l’intervention du Gardien, le bâtiment où ils étaient tous perchés s’était fragilisé. Combien de temps allait-il tenir ? Telle était la question. Mais surtout, sa G-Force avait-elle fait des victimes dans les civils ? C’est le moment qu’eu envie d’intervenir la petite garce au fouet pour leur faire la morale. Zack lui aurait bien répondu mais vu comment il était énervé, il serait capable d'envenimer les choses. Il préféra se retenir de leur exploser à la figure et prit sur lui. Par contre, Megara ne s'en priva pas et ce n'était pas pour lui déplaire, ignorant limite, totalement l'intervention du colosse. Cependant, son rictus ne resta pas longtemps ancré sur ses lèvres car la jeune SOLDAT lança un sort puissant pouvant achever les fondations jusqu'à présent fragilisées du bâtiment sur lequel ils étaient et ca n'avait pas l'air de plaire à leurs ennemis. C'était le moment de partir là non ? Tous au grappins !!

Manque de pot, les deux affreux d'en face leur tombèrent dessus sans limiter leurs coups. La grosse brute assèna à Zack un coup fatal alors qu'il venait à la rescousse de Lucian et il se retrouva face contre terre à mordre la poussière. Il ne s'était pas attendu du tout à un coup aussi fort et alors qu'il crachait de nouveau du sang sur le sol et qu'il tentait de se relever, il senti le sol trembler et commencer à bouger. L'autre profita de son moment d'étourdissement pour lui donner le coup de grâce. Laissant retomber la tête contre le sol, il vit vaguement un portail s'ouvrir, Lucian à terre et Megara encaisser un coup critique qui l'a mit hors d'état de nuire. Alors sayé ? Ils avaient perdu ? Puisant dans ses dernières forces, Zack pianota sur le clavier de sa montre connectée à l'attention de Cid Kramer "Mission Compromise" et balança celle-ci au loin, à l'opposé d'où ils se trouvaient tous. Quelques secondes plus tard, le gadget se détruisit intégralement dans une petite explosion. La mission se soldait par un échec et s'en était quasi fini d'eux... C'est la dernière pensée qui traversa l'esprit de Zack avant de sombrer dans la totale inconscience.

© Field of Heroes

_________________
• Award du personnage le plus courageux •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Le Lys Rouge ϟ Général de l'armée galbadienne
avatar
Date d'inscription : 22/01/2017
Messages : 60
Avatar : Marie Avgeropoulos
Crédits : Moony

Âge du perso : 27 ans (3 octobre)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■■
magie/aura
resistance■■■
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   13.05.17 12:10


Mission 2 - Assassinat


Si la situation n’avait pas été ce qu’elle était, j’aurais presque rit alors que la jeune fille me demandait si je me prenais pour une héroïne. Ou avait-elle été pêcher une idée pareille ? Je n’étais certainement pas une héroïne et je n’avais jamais souhaité le devenir. J’étais un outil, une arme ou plutôt un instrument de Cydaée. Je la secondais afin que son but de faire du monde un endroit plus sur puisse se réaliser. Le regard de la fille se faisait plus dur ce qui me fit réaliser qu’elle était surement plus âgée que je ne l’avais cru de prime abord. Elle parlait trop et je voyais clair dans son manège. Elle essayait de gagner du temps. Qu’à cela ne tienne, je la laissais bien volontiers finir sa tirade. Nous étions en position de force après tout. Si cela pouvait lui faire plaisir. Et puis, c’était instructif. Plus nous en saurions sur l’ennemi et plus nos chances de déjouer d’éventuelles attaques augmenteraient.

La petite avait une capacité assez hors du commun à présenter les choses à l’envers et donc à passer totalement à côté de l’essentiel. Soit c’était délibéré, soit elle était vraiment obtuse. En tant que mage, elle était bien plus dangereuse que ses deux compagnons et ses attaques de vent et de feu lui attireraient sans doute plus de défiance que de sympathie de la part des habitants. Surtout maintenant qu’un gardien avait été invoqué. Et quand bien même ce ne serait pas le cas, le peuple de Galbadia détestait depuis toujours ce que je représentais alors, un peu plus un peu moins.

Quant à sa remarque sur le fait que les SEED n’étaient pas que des porteurs de gardien mais des êtres humains, c’était bien ce que je leur reprochais. Ils auraient pu avoir l’excuse d’être poussés par une force supérieure mais non. Ils étaient libres de leurs choix et c’est en toute connaissance de cause qu’ils agissaient. Aussi, tout son petit discours me donnait plus envie de bailler qu’autre chose. Et je ne pus réprimer un début de rictus moqueur. Contrairement à ses dires, elle était loin d’être la plus faible des trois, certes, mais si je m’y étais mis sérieusement, elle aurait été à terre avant même d’avoir compris ce qu’il lui arrivait. Tant d’arrogance dans un si petit corps… Dans d’autres circonstances, j’aurais presque pu l’apprécier.

C’est le moment que choisi mon camarade pour intervenir mais ce n’était ni le lieu ni le moment pour raconter ma vie. Leur donner trop d’informations ne pourrait que nous desservir et puis quelque chose me disait que tout ce que la petite attendait, c’était qu’on entre dans son jeu. Je faisais donc claquer mon fouet pour le rappeler à l’ordre.

« Ca suffit. Elle s’en fiche. Elle veut juste gagner du temps. »

La suite ne fit que confirmer mes propos tandis qu’elle se jetait sur nous pour nous asséner un puissant sort. Elle était rapide mais je l’étais bien plus et, contrairement à mon ami, je m’y étais attendu. J’avais bien tenté de l’entrainer avec moi pour esquiver mais les quelques secondes d’hésitations avant qu’ils ne se mettent en mouvement ne lui permis pas d’esquiver totalement l’attaque ? Plus proche que prévu, j’encaissais donc l’onde de choc de l’attaque. Ca ne faisait pas du bien mais grâce au recup lancé par Cydaée, les dégâts ne duraient pas trop longtemps. Son effet, tout comme celui de booster X n’allaient pourtant plus durer très longtemps. Il fallait en finir à présent.

« Finissons le travail. »

Le Corbeau hocha la tête avant de me protéger de la fournaise qui me brula néanmoins l’épaule gauche. J’avais laissé cette sauvageonne me narguer trop longtemps. C’était les ordres, certes, mais j’arrivais au bout de ma patience. Mon fouet claqua avec violence dans sa direction tandis que j’assénais cinq coups à la suite dans des directions différentes. Le ton était donné. Elle parvint à esquiver certains des coups mais pas tous. Il était temps de passer aux choses sérieuses. Je replaçais mon fouet sur le côté et le remplaçais par Fleur de Lys, l’épée qui m’avait valu mon surnom. La petite fourbe en profita pour se retrouver juste à côté de moi et me narguer. Son coup de pied ne fit que me frôler mais j’en profitais pour coincer sa jambe sous mon bras afin de l’immobiliser. C’était quasiment la première fois qu’elle se retrouvait aussi proche de moi et aussi exposée. Je n’allais pas laisser passer une occasion pareille. La rapprochant de moi d’un mouvement rapide et qui dans d’autres circonstances aurait presque pu paraitre sensuel, j’en profitais pour la retourner et bloquer ses bras plutôt que sa jambe. Je connaissais la passion des SEED pour les poignards et autres armes traitresses en tout genre et me transpercer n’était pas dans mes projets du jour. Elle était donc dos à moi, ses bras sécurisé et suffisamment proche pour que je puisse poser ma lame contre sa gorge et lui parler à l’oreille comme elle l’avait fait un peu plus tôt.

« C’est vrai que je ne sais rien de toi. Mais je sais les ravages que votre organisation cause, que vous en soyez conscients ou non. »

Ses camarades étaient à terre, la victoire était assurée mais elle avait un gout amer. La rage de la tentative d’assassinat passée, je pouvais analyser plus calmement la situation. L’homme au fusil m’avait surprise en s’inquiétant du sort des civils. L’autre avait dû subir une sortie forcée de son Gardien alors qu’épuisé il tentait de le contenir. Et surtout, la farouche détermination de la plus jeune des trois ne pouvait que forcer une certaine forme de respect. Dommage qu’ils se soient fourvoyés au point de lier leur vie au SEED. C'était quelque chose que je ne pouvais pardonner.

« Alors désolée. »

D’un geste vif et précis, j’assommais la jeune fille du pommeau de mon épée. Elle s’effondra dans mes bras et je décidais de la porter le plus confortablement possible à travers le portail que Cydaée venait d’ouvrir. Le Corbeau s’occupait des deux autres et bientôt, nous nous retrouvions face à ma bienfaitrice. Les SEED oscillaient entre conscience et inconscience mais étaient hors d’état de nuire. Ils allaient sans doute être envoyés à la prison du désert. Je ne m’attendais certainement pas à ce que Cydaée s’apprêtait à annoncer tandis qu’elle se tournait pour donner un ordre à un soldat.

« Allez me chercher la scientifique. »

Je fronçais les sourcils, sentant où tout ceci allait mener. Je m’étais crispée. J’espérais vraiment avoir tort. Vraiment. Très vite, une petite jeune femme à l’air retors se présenta devant la Sorcière. Gaïa je ne sais plus trop quoi.

« Il est temps de mettre en application vos recherches Mademoiselle. Je vous ai trouvé des volontaires. »

J'avais beau haïr le SEED, je ne souhaitais à personne de servir de test pour les recherches de cette fille. Elle m'inquiétait et la savoir proche de Cydaée ne me disait rien qui vaille. Instinctivement, je resserrais mon emprise sur le petit corps de la SEED que je tenais encore dans mes bras. Ce qui ne manqua pas d’attirer l’attention de Cydaée.

« Employer des moyens aussi barbares est vraiment nécessaire ? »

D’un mouvement brusque, Cydaée se retrouva face à moi. Du doigt, elle releva mon menton et planta ses prunelles d’obsidienne dans les miennes.

« Ma chérie, assassiner tes parents et répandre leur sang sur ton gâteau d’anniversaire, n’était-ce pas barbare ? Il faut bien trouver un moyen de les empêcher de nuire. »

Je pinçais les lèvres, partagée entre ma loyauté envers Cydaée et ma propre morale. Mais, si elle agissait ainsi, c’est bien qu’il n’y avait pas d’autres choix non ? Ce n’est que forte de cette certitude que je lui remettais nos prisonniers. Non sans en ressentir une pointe de culpabilité malvenue.
© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 240
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   15.05.17 13:27


Mission 2 - Assassinat




C’était vrai qu’elle était la plus performante en magie. C’est pourquoi elle se déchaîna après son court échange avec Zach. Elle entendit la remarque de Lucian mais n’y répondit pas parce qu’elle avait autre chose à faire avec les coups de fouet qui la frappaient quand elle n’arrivait pas à les esquiver. Si elle en avait eu le loisir, elle aurait sûrement expliqué à son ami d’enfance qu’à compté du moment où cette mission avait été en réalité un traquenard, la sécurité des civils n’était plus de leur ressort. Il y avait même fort à parier que l’immeuble était vide, car les acolytes de la sorcière n’avaient certainement pas compté dès le départ sur leur réticence à faire sortir leurs gardiens. Pas après le portrait que Cyadée avait dressé d’eux. S’ils étaient vraiment les méchants, alors il aurait été inconscient de leur part de ne pas vider le bâtiment. Mais bon, Lucian n’avait jamais été très fin stratège, il voyait un rapport de cause/conséquence basique quand Megara voyait toute une trame de possibilités. Malheureusement, ici, ça ne lui servait à rien. Elle savait sa résistance vaine, mais elle n’avait pas réussi à se laisser abattre sans combattre. D’ailleurs, son incapacité à ressentir d’émotions fortes lui fut très utile pour garder son calme quand elle se sentit attraper par la femme au fouet. Trop intelligente pour se débattre, elle se contenta de lever la tête (elle était assez petite pour voir son ennemi comme ça), son regard azur ne montrant toujours aucune trace de doute. « Connais-tu seulement ceux de la tienne ? » Eut-elle tout juste le temps de demander d’une voix cassée par la douleur avant de se faire vivement assommée après avoir entendu les excuses, probablement sincères, de son ennemi.

Megara avait grandi dans la pauvreté de Timber, une ville occupée par Deling qu’elle avait parcourue pieds nus toute son enfance, grimpant sur les toits, volant pour manger une fois que sa solitude ait été entérinée par le départ de sa mère. La BGU était plein de jeunes hommes et femmes dans des cas encore pires que le sien, des orphelins de mère, de père, parfois des deux. On ne ferait pas croire que le comportement de Cyadée était meilleur que celui de Deling, tous ceux qui n’étaient pas de son côté et qu’elle avait fait assassiner étaient les enfants, les frères, les sœurs, les amis, les parents de quelqu’un. La BGU n’était pas parfaite, elle voulait bien l’entendre, mais c’était certainement moins manichéen que semblait le croire son adversaire. Malheureusement, elles n’avaient pas vraiment eu le loisir d’en discuter ensemble parce qu’elles avaient du se battre… et Megara avait du résumer toutes ses pensées dans une seule petite question.

Grâce à son recup et au soin de Zach, elle était la moins amochée des trois, elle était couvertes de coupures de fouet et était dans un semi-coma douloureux – sa tête la vrillait dès qu’elle émergeait ne serait-ce que quelques secondes, la replongeant aussitôt dans les limbes -. Pourtant, elle saisissait des bribes de ce qui se passait. Elle sentit les mains de la fille au fouet se crisper sur elle comme dans une volonté de la protéger de sa maîtresse donc Megara entendit les mots dans un effort pour le faire, mais en totale incapacité à bouger ou même à penser. Alors qu’elle replongeait dans l’inconscience, elle espéra furtivement se rappeler ces quelques paroles quand elle se réveillerait.

Même si la situation craignait à fond (ils étaient prisonniers de guerre ! Prisonniers!!!), elle voulait se souvenir que ce qu’elle avait essayé de faire comprendre à son adversaire était vrai aussi dans l’autre sens : tout n’était pas tout blanc ou tout noir, et il y avait eu un peu de gris dans ce combat… surtout entre les deux femmes.

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission 2 - Assassinat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [A vendre] Naomi+Dim+Lecteur GD , + Confidential Mission
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"
» [Mission] La bataille de Sanghelios
» Tankrouge va accomplir sa mission.!
» [supplément] Mission de Bataille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Have A Break :: Notre Histoire :: Chapitre 4 : Esthar et la tentative d'assassinat-