AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission 2 - Assassinat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Date d'inscription : 17/07/2015
Messages : 880
Avatar : Robin Williams
Crédits : Swann

Âge du perso : 56 ans
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org
MessageSujet: Mission 2 - Assassinat   13.03.17 19:14


Mission 2 - Assassinat



Suite à la visite du SEED à Esthar, un contrat bien particulier a été conclu entre Cid Kramer et les dirigeants du continent caché. La mission se résume en quelques mots 'tuer la sorcière'. Pourtant, rien n'est si simple et le Directeur le sait très bien.

Esthar le sait, face à une Sorcière de ce niveau, les armes traditionnelles n'ont aucune espèce d'intérêt. Ils ont bien vu ce que cela donnait avec Adel et ont donc passé les trente dernières années à mettre en place un arsenal capable de la vaincre. Ils ne sont pas au bout de leurs recherches mais ont offert au SEED divers prototypes. Des balles, théoriquement capables de percer les défenses magiques d'une sorcière ainsi qu'une version réduite et portative du bouclier protégeant leur continent. Ce dernier fonctionne à code, protection au cas où il tomberait entre de mauvaises mains.

Ces divers objets devant lui, Kramer avait envoyé chercher trois membres du SOLDAT afin qu'on les escorte dans son bureau. Pas d'appel au micro, pas de convocation officielle. Juste une escorte. Cette mission était top-secrète. En cas de succès, la BGU ne devait jamais être reliée à l'incident. Et en cas d'échec... Et bien, il se verrait dans l'obligation de désavouer ses mercenaires. Pour le bien de la BGU et du monde, le Directeur était prêt à faire ce sacrifice.

Il patienta, préparant ce qu'il aurait à vous dire. Très vite, quelques coups secs résonnèrent et le bip caractéristique de l'ouverture par carte de la porte.

***

Vous pénétrez ensuite dans le bureau. Solennel, Kramer mettra quelques instants avant de prendre la parole.

"Leonhart, Luath-Aibhne, Morgenstern, je vous ai fait venir pour une mission bien particulière. Je ne vous cache pas que ce sera surement la mission la plus sensible que je vous aurai jamais confiée. Elle est placée sous le sceau du secret et, peu importe les circonstances, vous ne devrez jamais l'évoquer avec quiconque en dehors des personnes présentes dans cette pièce."

Le Directeur fixera chacun d'entre vous pour s'assurer que vous avez bien compris. Satisfait, il reprendra ensuite la parole.

"Votre mission va consister à assassiner la Sorcière Cydaée pendant son prochain discours. Je ne vous cache pas que les chances de réussite de cette mission sont minces et que ce sera très dangereux. C'est pourquoi cette équipe n'est composée que de SOLDATs. Monsieur Morgenstern, vous serez chargé de la partie assassinat. En tant qu'utilisateur de Gunblade, vous êtes le seul SOLDAT à être suffisamment précis avec une arme pour cela. Mademoiselle Luath-Aibhne, vous avez déjà eu plusieurs missions à Deling, votre mission consistera à trouver le meilleur emplacement pour vous placer et surveiller les arrières de votre tireur pendant qu'il s'occupe de la Sorcière. Cette dernière partie s'applique aussi pour vous, Monsieur Leonhart. Vous serez responsable sur cette mission et vous devrez gérer la partie extraction après coup. Des questions?"

Le Directeur vous laissera le soin de l'interroger sur les armes lui faisant face. Après tout, elles sont bien en évidence.

En fonction de vos réactions, la suite des événements pourra se simplifier ou se corser, tout choix aura des conséquences sur l'intrigue globale du forum. Bonne chance.

Ordre de passage :

- Megara T. Luath-Aibhne
- Lucian A. Morgenstern
- Zachary I. Leonhart - team leader -

Le délai de réponse est à présent de 72h, dès le délai de 72h d'un joueur écoulé, celui du suivant commencera à courir.

© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 240
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   14.03.17 10:44


Mission 2 - Assassinat




Une convocation avec escorte chez Kramer ? Meg’ était dubitative. d’habitude, c’était son père qui lui donnait ses ordres de mission. Il arrivait qu’elle aille chez Kramer mais ça ne sentait jamais très bon pour son état au retour. Et encore, avant d’entrer, elle était loin du compte. Toutefois, Megara avait cette grande qualité d’être imperturbable. C’est pour cela que tout ce qu’elle fit en voyant qui étaient les deux autres convoqués fut de leur faire un sourire (surtout destiné à Lucian vu qu’il était son ami d’enfance) : « Salut les gars ! Vous savez ce qu’il nous veut ? », toutefois, on les fit trop rapidement entrer pour qu’ils s’attardent longuement sur leurs spéculations. Tout ce que Megara pouvait actuellement noté était que ce devait être important car cela mobilisait trois SOLDATs et que Kramer n’était pas aussi doué qu’elle pour cacher ce qu’il ressentait. Il y avait beaucoup de tension dans la pièce, à défaut de la sentir, la brunette pouvait la voir. La faute au patron aussi vu qu’il faisait inutilement durer le suspens.

A quoi bon leur demander le secret ? Ils y étaient déjà soumis de par leur appartenance au SOLDAT. Son propre père ne savait pas qu’elle faisait partie du programme : question secret, elle était donc plutôt doué (et son père très aveugle la concernant). Elle se contenta donc de hocher la tête en signe de confirmation, les bras croisés et le menton relevé. Elle scrutait le directeur de son regard azur avec intensité : elle n’était pas du genre à faire des vagues, ses missions étaient toujours impeccablement réussies, mais elle ne faisait pas de ronds de jambes non plus.

L’objet de la mission lui éclaira les zones d’ombres : évidemment, elle n’avait jamais pensé qu’ils étaient là pour de la dînette, mais aller tuer la sorcière était encore un truc d’un niveau supérieur. Un petit sourire pointa sur les lèvres de la jeune femme : quel dommage que ce soit à Lucian de la tuer pour de bon, elle s’en serait volontiers chargée elle-même pour tout le mal qu’elle faisait. Non que Deling lui manquât, mais il ne jouait pas dans la même catégorie que cette femme.

« Sauf votre respect, pourrait-on savoir dès maintenant où aura lieu le discours ou devrons-nous le découvrir une fois sur place ? » demanda-t-elle en songeant qu’on ne leur filait à chaque fois que la moitié des infos. Son regard restait toujours très fixe, si ce n’est qu’elle ne regardait plus vraiment le directeur Kramer mais les armes mises en évidence. « Je ne reconnais rien de tout ceci, ce sont des armes ? » Elle s’approcha d’un pas. « Puis-je regarder de plus près monsieur ? » même Lucian n’avait pas les capacités requises à lui seul de tuer la Sorcière, il semblait assez évident qu’ils devraient utiliser tout le barda qui était devant eux, mais ça ne ressemblait pas aux armes qu’elle avait déjà testé, et pourtant, par curiosité, elle les avait presque toutes essayées.

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 13/02/2016
Messages : 307
Avatar : Matt Lanter
Crédits : Moony

Âge du perso : 25 ans
Activité : Pousse toi je suis du SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   15.03.17 22:26


Mission 2 - Assassinat



Etre sorti de mon principal moment de détente de la journée par un tambourinement intempestif à la porte de ma chambre n’était malheureusement pas inédit. La douche brûlante que je m’accordais en ce moment aurait dû être un de ces moments. Pour se montrer aussi insistant, il devait s’agir de Selena. Cette femme était impossible. Attrapant la première serviette qui passait, je la drapais autour de ma taille. Je n’avais jamais été particulièrement pudique et puis mon amie ne s’en offusquerait pas. J’ouvrais donc la porte, en lui faisant signe d’entrer.

Sauf que ce n’était pas Selena mais l’assistante/secrétaire (rayez la mention inutile) de Kramer. Je fronçais les sourcils tandis que son expression sérieuse se faisait gênée. Reprenant contenance, elle m’ordonna de m’habiller sur le champ. J’obtempérais tandis qu’elle me tournait le dos, fixant la porte. Toutes ses simagrées étaient fatiguant. Un corps n’était qu’un corps après tout. Le trajet se fit dans un silence religieux avec une escorte rougissante. Mes cheveux étaient encore humides laissant deviner à tout esprit perspicace qu’elles étaient mes activités lorsqu’on était venu me chercher.

J’étais le dernier arrivé. J’adressais donc un rapide signe de tête à mes deux acolytes. Zack et la petite Tallulah enfin… Megara maintenant. J’aurai pu tomber sur une compagnie moins agréable. Une délégation de 3 SOLDAT, cela sentait la mission de grande envergure. Déjà mes missions en tandem avec Zack n’étaient pas de la rigolade alors à trois… Ça devenait intéressant. Mais tout comme mon amie des rues, je n’avais aucune idée de ce qui se tramait.

« Aucune idée. »

Je n’avais pas grand-chose à ajouter mais de toute façon, l’assistante dont je n’avais pas retenu le nom nous fit entrer. Kramer était nerveux. C’était suffisamment rare pour être noté. Il tentait tant bien que mal de cacher sa fébrilité mais elle était facilement perceptible. Je l’écoutais d’une oreille distraite, attendant qu’il entre dans le vif du sujet. Sa propension au secret me fit tiquer. Ce n’était jamais bon signe et beaucoup trop récurrent chez notre cher Directeur. Surtout ces derniers temps.

Son blabla introductif terminé, il finit enfin par nous donner l’ordre de mission. Et on peut dire que moi qui regrettait de ne pas avoir d’action j’étais servi. Alors comme ça j’allais devoir tuer la Sorcière ? Tuer ne faisait pas partie de mes activités de prédilection mais son potentiel de nuisance était tel que je saisissais en quoi sa mort était nécessaire. Ma conscience allait devoir faire avec. Sans compter que j’espérais que mes capacités au tir seraient suffisantes. Je n’étais pas aussi doué que Callista ou les autres tireurs d’élite de a BGU. On ne faisait appel à moi que parce que parmi les SOLDATs j’étais le plus précis mais je palissais en comparaison des SEED en ayant fait leur spécialité. Il allait falloir que je me surpasse sur ce coup.

Sur la table, on pouvait voir des boites contenant certainement des balles et divers gadgets dont l’aspect ne me disait rien du tout. Mais quelque chose manquait à l’appel. Un élément essentiel car ma gunblade ne suffirait pas pour cette mission. Il faudrait quelque chose d’un peu plus puissant. Tandis que Meg s’approchait pour examiner les armes, je fixais le Directeur.

« Je n’ai pas l’équipement pour ce genre de tir. Et je ne vois aucun fusil sniper sur cette table. »

Le Directeur me répondit par un sourire énigmatique avant de sortir une mystérieuse mallette de sous son bureau. Vu sa taille, l’arme qu’elle contenait devait être impressionnante et je ne pus masquer l’excitation dans mon regard. Adrénaline, armes à la pointe de la technologie et ennemie puissante ? Un cocktail explosif qui avait tout pour me plaire.
© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 1064
Avatar : Josh Hutcherson
Crédits : Shiya (avatar) ; Tumblr (gif)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t89-zachary-leonhart-soldier
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   16.03.17 23:15


Mission 2 - Assassinat


Zack était le premier arrivé sur les lieux. Il attendait devant la porte du bureau de Kramer accompagné de son escorte, adossé au mur et les bras croisés. Une attente qui lui semblait interminable. D'après les deux mecs qui l’accompagnaient, ils attendaient encore deux autres SOLDATS avant d'entrer pour entendre ce qu'avait à leur dire le Directeur Kramer. Le jeune homme se demandait vraiment quels autres membres du SOLDATS avaient été choisis pour faire équipe avec lui. Il pensait à Lucian dans un premier temps car ils étaient souvent envoyés ensemble mais qui serait le troisième allié ? Freya peut-être ? Cela faisait un moment qu’il n’avait pas entendu parler d’elle. Et cette escorte ? C'était quoi ca ? Venir l'attendre devant sa piaule alors qu'il s'était momentanément absenté, comme s'il avait quelque chose à se reprocher. Kramer aurait très bien pu l’appeler. Était-ce une mesure disciplinaire à retardement pour son accrochage avec Mateusz il y a quelques semaines ? Zack était assez grand pour venir tout seul. Il y avait anguille sous roche...

Puis vint Megara et enfin Lucian, tout deux également en très bonne compagnie. Cela excluait immédiatement la potentielle mesure disciplinaire à son encontre. La convocation de trois SOLDATs sous escorte n'annonçait vraiment rien de bon ou en tout cas cela concernait quelque chose de plutôt sensible. Que préparait Cid Kramer encore ? Cela ne pouvait qu'être lié aux derniers événements. Il en mettrait sa main à couper.

La troupe réunie devant le bureau de Kramer, Zack se redressa et salua ses compères.

« Salut les gars ! Vous savez ce qu’il nous veut ? »

« Aucune idée. »

Zack haussa les épaules en faisant écho à la réplique de son ami. Lui aussi était strictement au courant de rien. Sans plus tarder, la femme qui avait escorté Lucian entreprit d’annoncer leur présence à tous en toquant à la porte du bureau du grand patron puis les firent entrer. Un silence pesant ce fit sentir. Kramer ne semblait pas enclin à lâcher le morceau tout de suite. On aurait presque pu percevoir de la nervosité de sa part mais il se décida enfin à parler :

« Leonhart, Luath-Aibhne, Morgenstern, je vous ai fait venir pour une mission bien particulière. Je ne vous cache pas que ce sera surement la mission la plus sensible que je vous aurai jamais confiée. Elle est placée sous le sceau du secret et, peu importe les circonstances, vous ne devrez jamais l'évoquer avec quiconque en dehors des personnes présentes dans cette pièce. »

Le regard du Directeur se posa à tour de rôle sur chacun d’eux. Lorsqu’il arriva au niveau de Zack, ce dernier soutint son regard en exécutant un très léger signe affirmatif de la tête.  La mission la plus sensible qu’il leur aura été donné... Zack était flatté que Kramer ait pensé à lui pour faire partie du groupe affrété à cette mission apparemment très risquée mais en même temps inquiet. Il n’avait pas peur d’y rester non pas vraiment car il avait dédié sa vie au Seed mais avec ce qui était arrivé à Selena ces derniers jours, il savait que cela n’allait pas être du gâteau. Le choix des membres du groupe confirmait d’ailleurs que la difficulté allait être grande. Pour ce qui était du secret, cela ne serait sûrement pas un problème que cela soit pour Lucian ou Zack, ils parlaient déjà suffisamment peu avec les autres pour ne pas avoir à mentionner ce qu’ils faisaient en mission.

« Votre mission va consister à assassiner la Sorcière Cydaée pendant son prochain discours. Je ne vous cache pas que les chances de réussite de cette mission sont minces et que ce sera très dangereux. C'est pourquoi cette équipe n'est composée que de SOLDATs. Monsieur Morgenstern, vous serez chargé de la partie assassinat. En tant qu'utilisateur de Gunblade, vous êtes le seul SOLDAT à être suffisamment précis avec une arme pour cela. Mademoiselle Luath-Aibhne, vous avez déjà eu plusieurs missions à Deling, votre mission consistera à trouver le meilleur emplacement pour vous placer et surveiller les arrières de votre tireur pendant qu'il s'occupe de la Sorcière. Cette dernière partie s'applique aussi pour vous, Monsieur Leonhart. Vous serez responsable sur cette mission et vous devrez gérer la partie extraction après coup. Des questions? »

Ca pour une mission sensible ça l’était. Les doutes étaient maintenant dissipés et les rôles attribués. Alors Zack serait là en tant que responsable de mission, veillant à la sécurité de ses coéquipiers et surtout à préparer leur sortie. Parfait ça lui allait très bien. Il préférait laisser le soin à Lucian de faire le sale boulot car effectivement, il était beaucoup plus qualifié que lui niveau précision - Zack officiant plutôt dans l’indélicatesse des choses. Il était maintenant l’heure des questions :

« Sauf votre respect, pourrait-on savoir dès maintenant où aura lieu le discours ou devrons-nous le découvrir une fois sur place ? Je ne reconnais rien de tout ceci, ce sont des armes ? Puis-je regarder de plus près monsieur ? »

« Je n’ai pas l’équipement pour ce genre de tir. Et je ne vois aucun fusil sniper sur cette table. »

Comme si Cid Kramer s’attendait à la question de Lucian, il sortit une mallette de grande envergure qui cachait sûrement une arme de pointe. Un sourire s’afficha sur les lèvres du jeune homme. Il sentait déjà bouillir l’adrénaline dans les yeux de Lulu. Zack se décida enfin à prendre la parole :

« Quand partons-nous ? J’imagine que le discours a déjà une date officielle. »

C’était à son tour de s’approcher de la table pour analyser les armes du regard. Son attention se porte particulièrement sur l’espèce de sphère en modèle réduit possédant un mini clavier à code.

« Qu’est-ce que c’est ? »

© Field of Heroes

_________________
• Award du personnage le plus courageux •
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 17/07/2015
Messages : 880
Avatar : Robin Williams
Crédits : Swann

Âge du perso : 56 ans
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   19.03.17 18:50


Mission 2 - Assassinat


Kramer est satisfait de votre concentration et de l’intérêt que vous portez à votre mission. Son approbation est palpable. Toujours assis, ses mains viennent se joindre devant son visage tandis que son regard sonde chacun d’entre vous.

« Le discours n’a pas été annoncé officiellement mais nos infiltrés sont formels, demain matin, Cydaée s’adressera à la population Galbadienne depuis le balcon du palais présidentiel. Le discours sera retransmis dans tout le pays. Jamais elle ne sera autant à découvert. C’est notre meilleure chance. »

Vint ensuite le moment de vous éclairer sur les armes mises à votre diposition. Kramer commence par ouvrir la valise afin de faire apparaitre un fusil d’assaut et tout un tas de munitions.

« Un fusil sniper. Le viseur est spécialement conçu pour se bloquer sur les Sorcières, il reconnaîtra son énergie magique. Pas besoin d’être un tireur d’élite donc. Juste d’avoir la main sûre. Les munitions sont spécialement conçues pour être efficaces face à une sorcière. Certaines transpercent leurs boucliers magiques, d’autres empêchent de se soigner. Le mieux serait qu’elle soit touchée par l’une et achevée l’autre. »

Le Directeur referma la mallette avant de la tendre à Lucian. Il prit ensuite la sphère dans ses mains tout en continuant ses explications.

« Ceci est un système de camouflage. Il a un rayon de 4 mètres alors ne vous en éloignez pas. Les balles peuvent le traverser. Les vôtres comme celles de l’ennemi, mais vous serez normalement invisibles à leur yeux. Soyez prudents, ce système n’a jamais été testé sur le terrain. Le code est 3-7-8-4-2-7 »

Restaient ensuite divers objets plus anecdotiques.

« Ensuite, vous aurez des pistolets grappins afin de pouvoir rejoindre le cadavre de la sorcière le plus vite possible. La corde est fine et incassable. Si vous appuyez sur le bouton, ici, vous serez remonté automatiquement. L’autre bouton permet d’utiliser le pistolet comme une tyrolienne. Tout dépendra de votre positionnement. »

Il ne restait plus qu’un seul objet ressemblant à des épingles de couture.

« Ensuite, je voudrais que vous coinciez ceci dans les doublures de vos pantalons. Si vous appuyer sur la tête de ces épingles, vous déclencherez un micro laser qui pourra court-circuiter tout système d’ouverture électrique. Faites en bon usage. A moins que vous n’ayez d’autres questions, vous pouvez rejoindre le véhicule qui vous attend au garage. »

Kramer se laissera le temps de répondre à toutes vos questions avant de vous inviter à vous mettre en route. Vous devrez quitter le bureau chacun à votre tour afin de ne pas attirer l’attention mais une fois dans le garage de la BGU, vous pourrez échanger librement avec vos coéquipiers avant de vous mettre en route.

En fonction de vos réactions, la suite des événements pourra se simplifier ou se corser, tout choix aura des conséquences sur l'intrigue globale du forum. Bonne chance.

Ordre de passage :

- Megara T. Luath-Aibhne
- Lucian A. Morgenstern
- Zachary I. Leonhart - team leader -

Le délai de réponse est à présent de 72h, dès le délai de 72h d'un joueur écoulé, celui du suivant commencera à courir.

© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 240
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   21.03.17 12:31


Mission 2 - Assassinat




« Il est grand temps de se bouger alors. Mais je vois parfaitement d’où nous pourrions tirer. » Répondit-elle tandis que le directeur Kramer leur donnait d’autres informations, sur les armes principalement. Megara s’intéressa surtout au bouclier, et nota qu’elle allait devoir trouver comment accrocher l’épingle vu que pour cette mission, il valait mieux qu’elle portait des vêtements qui correspondaient le mieux à sa manière de se battre, tout en souplesse. Heureusement qu’elle n’avait pas mis sa combinaison… Elle décida que dans le tissu de la ceinture élastique, ça irait très bien et elle ouvrit sa veste (dévoilant un haut tout aussi prêt du corps que son pantalon) pour remplir ses poches avec les armes. Avant de passer à l’acte, elle jeta quand même un petit coup d’œil à Kramer : « Je peux ? »

Tout en finissant de se préparer, elle essaya de réfléchir à tout ce qui venait d’être dit. Megara était normalement affectée aux infiltrations car en plus d’avoir une très bonne mémoire, elle avait de grandes facultés d’analyse… bien que celles-ci s’appliquent presque uniquement à ce qui était factuel, elle avait beaucoup de mal à comprendre les sentiments. Elle pouvait les décoder, mais ça ne lui permettait qu’une approche intellectuelle. Même son jeu d’actrice pouvait être limité par son absence d’émotion.

Se repassant les paroles du directeur, elle nota mentalement que ses armes avaient été fabriquées pour être efficaces sur les sorciers, mais Cyadée était la première qu’ils rencontraient depuis longtemps… et elle ne s’était sûrement pas prêtée au jeu des expérimentations. « On peut savoir d’où provient ce matériel ou c’est un secret ? » Finit-elle par lâcher. Vous savez ce qu’on dit, qui ne tente rien n’a rien. Et Megara était une indécrottable curieuse, le savoir c’est le pouvoir après tout. Surtout quand on ne pouvait compter quasiment que sur ça pour survivre dans un monde aussi dangereux que le leur.

Elle quitta en premier la pièce pour rejoindre le garage où elle attendit ses camarades allongée à même le sol, regardant le plafond d’un air absent. Elle se repassait leur objectif et ses contraintes dans son esprit ainsi que ce qu’ils avaient à leur disposition pour l’atteindre. Ce serait à Zach’ de leur donner les directives, toutefois, ça ne l’empêchait probablement pas de proposer des stratégies, après tout, Kramer l’avait clairement dit, elle connaissait bien Deling. Peut-être pas aussi bien que Timber, mais elle y avait souvent été envoyé pour des missions, et la plupart se situait dans les plus beaux quartiers de la ville… là où il y a de l’argent, il y a des infos.

Quand les deux hommes de cette mission la rejoignirent, elle fut, sans surprise, la première à parler. Pourtant, elle n’en resta pas moins allongée. « Dites, les gars, jusqu’à quel point vous êtes souples ? » Megara aurait pu faire du tir au pigeon depuis une corniche large de seulement quelques centimètres, elle était aussi à l’aise qu’un chat sur des hauteurs. Elle sautait haut et avait un bon sens de l’équilibre. Toutefois, elle manquait de résistance : c’était son point faible, elle fatiguait vite, surtout pour un SOLDAT. Les deux grands échalas qui seraient ses coéquipiers sur cette mission ne devaient sûrement pas avoir les mêmes capacités qu’elle. Elle réalisa d’ailleurs avec un brin de stupeur qu’elle n’avait jamais fait de mission avec eux. Lucian était son ami depuis qu’elle était enfant alors elle allait discuter avec lui quand l’occasion se présentait, Zach’ étant du SOLDAT, elle l’avait croisé à de nombreuses reprises, mais elle n’était jamais allé sur le terrain avec eux. Elle en connaissait donc très peu sur ce dont ils étaient capables, si ce n’est ce que Kramer avait mis en évidence : Zach’ avait l’expérience et la force nécessaire pour une extraction en milieu hostile, Lucian était quant à lui précis, et elle se doutait qu’il était sans difficulté plus fort qu’elle. Quant à la résistance, il n’était pas bien dur d’être meilleur que la brunette, cette idée n’étant pas vraiment pour lui plaire.

Comme elle savait qu’elle était du genre très neutre et qu’ils allaient difficilement lire entre les lignes de son cerveau bizarre, elle développa après avoir fait un nouveau point stratégique pour elle-même : « Le bouclier que Kramer nous a prêté a un périmètre limité et si on veut être remarqué au dernier moment, nous devons choisir un endroit discret, en hauteur. Ainsi nous serons aussi plus loin de la cible tout en la gardant en ligne de mire, ce qui pourrait éviter des représailles. La magie, plus on en est loin, mieux on se porte, quelque soit le matos à disposition. La question du lieu idéal dépend donc en partie de ce que vous êtes en capacité de faire. En plus, nous serons trois, et j’ai encore du mal à imaginer un scénario de replis... » Parce qu’il n’y en aurait peut-être pas. C’était ainsi que finissaient la plupart des plans que Meg’ avait élaboré en attendant les deux SOLDATs. Sur ce point, elle espérait donc qu’ils seraient plus optimistes qu’elle… même si prendre le risque de mourir faisait un peu parti du job quoiqu’il en soit. Toutefois, si ça pouvait être évité, Megara préférait, car elle n’avait pas envie de faire de la peine à son père, et puis, la vie avait quand même des côtés cool. Les livres par exemple, ou les amis. Elle n’en avait pas beaucoup mais elle espérait bien les revoir.

Megara se redressa et se releva avec souplesse. Ils auraient sûrement le temps du voyage pour peaufiner les détails.

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 13/02/2016
Messages : 307
Avatar : Matt Lanter
Crédits : Moony

Âge du perso : 25 ans
Activité : Pousse toi je suis du SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   21.03.17 23:02


Mission 2 - Assassinat



La seule chose que je retenais de tout ça, c’est que je devais tirer sur la sorcière. Deux fois. Je n’étais pas sur d’avoir la partie la plus simple du job mais c’était très certainement la plus excitante. Nos chances de réussite étaient plutôt réduites, malgré l’étrange attirail qu’on mettait entre nos mains. Kramer l’avait dit lui-même, en cas d’échec, nous serions seul. Pas besoin d’être un génie pour comprendre que Kramer ne tenait pas à s’attirer les foudres de Cydaée si nous venions à mourir en mission. J’assimilais également les informations concernant les différents objets mis à notre disposition, attrapant la mallette que me tendait Kramer.

J’étais bien content que Megara puisse nous servir de guide à Deling car, personnellement, je n’avais jamais mis les pieds dans cette ville maudite. La BGU connaissant mon histoire, Kramer avait toujours veillé à m’éloigner du centre du pouvoir Galbadien. Ils me jugeaient trop imprévisible.

J’avais moi aussi choisi des vêtements adaptés à une mission. Le tissus était suffisamment prêt du corps pour épouser les mouvements mais ne détonnait pas non plus. Si nous devions traverser la ville, je n’attirerais pas trop l’attention. Par-dessus, je portais une simple veste en cuir dont je pourrais facilement me débarrasser une fois en position. Mon pantalon était prévu pour que je puisse y accrocher de l’équipement, aussi le pistolet-grappin y trouva naturellement sa place, rapidement masqué à la vue des curieux. Concernant l’épingle, plutôt que de suivre la recommandation de Kramer, je me détournais le temps de l’accrocher à l’élastique de mon boxer. Si, dans le pire des scénarios, nous nous faisions prendre, peut-être qu’ils n’iraient pas chercher une arme à cet endroit. En fait, je l’espérais. Vraiment.

Pendant que j’effectuais cette manipulation au combien périlleuse (il s’agissait de ne pas actionner accidentellement le mécanisme), Megara avait demandé au Directeur d’où provenais ces armes. Il est clair que cette technologie dépassait ce qui était d’ordinaire mis à notre disposition pour les missions. Mais quelque chose me disait que Kramer n’allait pas nous donner cette information. La suite me donna raison.

« Etant donné le caractère… sensible, de cette mission je ne peux pas répondre à cette question pour l’instant. Si le pire des scénarios devait se dérouler, le SEED ne peut prendre le risque que cette information tombe entre les mains de l’ennemi. »

Cela paraissait assez légitime. Sur une mission aussi sensible, n’avoir que les informations nécessaires à la réussite de la mission permettait d’assurer qu’aucune information ne filtre. Même sous la torture. Je me savais capable de résister à beaucoup de choses mais j’ignorais le seuil de résistance de Zack ou de Meg. Mais, même moi, je savais qu’il y avait des limites au-delà desquelles je pourrais flancher. Elles n’étaient pas forcément physiques mais ma volonté de protéger mes amis pourrait entrer en conflit avec ma loyauté envers la BGU. Il y avait toujours quelque chose qui pourrait nous faire craquer. Kramer en avait parfaitement conscience.

Vint ensuite le moment de partir. Megara quitta en premier le bureau du Directeur. Quelques minutes d’attente plus tard, Kramer me fit signe de sortir à mon tour. Je faisais un petit crochet vers ma chambre afin d’y déposer ma gunblade. Trimballer à la fois la mallette et mon arme attirerait bien trop les soupçons sur nous. Je glissais un glock dans ma poche et un couteau à ma cheville avant de rejoindre Megara et Zachary au parking.

Alors que je pénétrais dans le garage, une fois habitué à la lumière des néons, la première chose que je vis fut Meg allongée par terre. Rien de bien surprenant à cela pour quiconque la connaissait un minimum. De mon côté, je m’adossais à un pilier, vérifiant rapidement qu’aucun technicien n’était présent. Nous étions bien seul, parler de la mission allait donc être possible.

« Je me débrouille. Je ne m’amuse plus depuis un moment à pénétrer chez les bourgeois de Timber mais je ne pense pas avoir trop perdu en souplesse. »

En vérité, mes capacités étaient plutôt homogènes. Il n’y avait qu’en magie ou j’étais complètement nul. Si vous me sortiez des magies de feu et un petit soin quand il fonctionnait, j’étais totalement inutile dans ce domaine. J’étais plutôt d’accord avec son analyse. La stratégie, j’avais toujours préféré laisser ça à d’autres de toute manière. J’avais plutôt une mentalité ‘fonçons dans le tas et voyons ce qui se passe’. Cela expliquait sans doute pourquoi je n’avais quasiment jamais de mission solo. Le plus souvent, Sithmaith ou Zack m’accompagnaient. Parfois d’autres SEED selon les missions.

« Je suis spécialisé en Gunblade à une main ce qui réclame force et agilité. Ma résistance est à peu près du même niveau. En général je fonce dans le tas, j'esquive ou j'encaisse. Par contre pour tout ce qui a trait à la paramagie, je ne serais d’aucune utilité. »

J’avais l’habitude de travailler avec Zack, pour ce qui était du combat nous étions une équipe bien rodée. Restait à ajouter Megara dans cette équation pour mettre toutes les chances de notre côté. Dommage que nous n’ayons jamais eu de mission ensemble avant aujourd’hui. Non seulement je l’appréciais, mais cela aurait grandement facilité les choses.

Je laissais à Zack le soin de discuter stratégie. De mon côté, j’appliquerais le plan choisi. Je ne voulais pas que mon côté tête brûlée puisse nuire à leur réflexion. L’absence de peur avait cet effet désastreux, je ne connaissais pas la prudence et je n’imaginais jamais de tactique de repli. Je ne leur serais donc d’aucune utilité à ce niveau. Par contre, le fusil dans les mains, je ne souffrirais d’aucune hésitation.
© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 1064
Avatar : Josh Hutcherson
Crédits : Shiya (avatar) ; Tumblr (gif)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t89-zachary-leonhart-soldier
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   23.03.17 13:16


Mission 2 - Assassinat



« Le discours n’a pas été annoncé officiellement mais nos infiltrés sont formels, demain matin, Cydaée s’adressera à la population Galbadienne depuis le balcon du palais présidentiel. Le discours sera retransmis dans tout le pays. Jamais elle ne sera autant à découvert. C’est notre meilleure chance. »

Cela signifiait qu'ils partaient sur le champs pour être à temps sur les lieux du discours. Zack n'avait sûrement pas le temps de voir Selena une possible dernière fois ou prendre des nouvelles d'Aingeal. Tant pis, c'était le métier qui voulait ca et il avait signé pour cela.

Devant l'intérêt que l'équipe portait à la série d'armes sur le bureau, le Directeur Kramer entreprit de leur expliquer leur fonctionnement et à quoi elles servaient. L'attention du SOLDAT fut beaucoup plus interpellé lorsqu'il vint à la petite boule à peine plus grande que la paume d'une main d'enfant. Zack nota le code du bouclier dans sa montre connectée tandis qu'il le mémorisait en même temps. Il fallait noter qu'il y avait un risque de plus en comptant le fait que ce serait la première fois que ce gadget serait utilisé par leur soin. Et bien, ils verraient bien si Hyne est avec eux...

Megara avait la politesse de demander la permission à Kramer pour récupérer ses armes mais Zack ne se formalisait pas pour ca et se contentait de glisser la sphère dans la poche de son blouson et d'accrocher le pistolet grappin à sa ceinture au niveau de l'arrière de son pantalon, relâchant sa veste par dessus. Puis il prit l'épingle, la regarda d'un drôle d'air, haussa les épaules et retroussa le revers de son pantalon au niveau de sa cheville pour l'accrocher comme convenu.

« On peut savoir d’où provient ce matériel ou c’est un secret ? »

Meg lui enlevait les mots de la bouche concernant la provenance de ces équipements. Kramer aimait faire beaucoup de mystère mais dans ce cas là même si la curiosité les piquait, il était encore plus en droit de leur cacher la vérité pour palier au cas où le trio se ferait choper. Et il valait mieux être prudent même si Zack était rodé psychologiquement parlant - la douleur il pourrait sûrement gérer au maximum de ses capacités - il ne savait pas ce qu'il en était pour Megara avec qui il n'était jamais parti en mission. Kramer confirmait d'ailleurs les pensées de Zack :

« Etant donné le caractère… sensible, de cette mission je ne peux pas répondre à cette question pour l’instant. Si le pire des scénarios devait se dérouler, le SEED ne peut prendre le risque que cette information tombe entre les mains de l’ennemi. »

La fine équipe avait compris l’enjeu de la mission et il était maintenant temps de se séparer pour mieux se retrouver au lieu de rendez-vous : le parking de la BGU. Megara parti en première puis quelques temps après Lucian. Zack attendit une bonne dizaine de minute puis commença à prendre le chemin de la porte lorsque Cid l’interpella :

« Leonhart... Soyez vraiment prudent. »

Zachary savait que Kramer se devait d’être impartiale et se donnait pour cela un air dur mais cette dernière recommandation était plus humaine, signifiant que le trio devait réussir leur mission cruciale et revenir vivant. De préférence. Un signe de tête en sa direction et Zack sortait définitivement du bureau. Il passa par sa chambre récupérer quelques bricoles mais surtout de par leur mission incognito, Zack était dans l’incapacité de ramener son épée broyeuse qui était beaucoup trop visible et encombrante. Il retira sa veste pour enfiler son porte fourreau et opta quand même pour son sabre mythril, une petite épée dont le manche ne dépasserait  pas l’arrière de sa nuque. Remettant sa veste sur son dos, il jeta un dernier regard en arrière dans la pièce principale, s’attardant sur le petit paquet emballé avec un petit ruban soigné et posé sur la table. Puis quitta les lieux, un petit sourire en coin : Selena devra attendre son retour pour ouvrir le présent qu’il voulait lui offrir. Si bien sûr, il revenait...

***

Meg et Lucian l’attendaient. Megara dans une position plutôt à l’aise et Lucian adossé à un poteau. C’est d’ailleurs la jeune fille qui entama les discussions :

« Dites, les gars, jusqu’à quel point vous êtes souples ? »

La question de Megara arracha un sourire en coin à Zack. Il était agile comme un félin de grande envergure mais pour ce qui était de l'espace sa carrure ne passait pas dans des endroits très exigus. C’est alors qu’elle rentre dans le vif du sujet :

« Le bouclier que Kramer nous a prêté a un périmètre limité et si on veut être remarqué au dernier moment, nous devons choisir un endroit discret, en hauteur. Ainsi nous serons aussi plus loin de la cible tout en la gardant en ligne de mire, ce qui pourrait éviter des représailles. La magie, plus on en est loin, mieux on se porte, quelque soit le matos à disposition. La question du lieu idéal dépend donc en partie de ce que vous êtes en capacité de faire. En plus, nous serons trois, et j’ai encore du mal à imaginer un scénario de replis... »

Son plan était bon, il aurait pensé à la même chose sans équivoque et ca le confortait dans l'idée que Kramer avait bien choisi ses coéquipiers. Megara était maligne et fin stratège. L’habit ne faisait pas le moine et si elle avait rejoint le SOLDAT c’est qu’elle faisait partie des plus douées. Qui plus est, elle connaissait très bien le coin où ils allaient opérer. En ce qui concernait Lucian, les deux étaient déjà habitués à travailler ensemble alors ils connaissaient chacun le fonctionnement de l'autre et leurs failles, réussissant toujours leur mission avec brio - quand Zack ne rattrapait pas les bourdes de son ami liés à son manque de peur.

« Exact. Nous devons trouver une position en hauteur mais suffisamment dégagée pour permettre à Lucian d’atteindre parfaitement la cible tout en gardant une porte de sortie.  Des toits par exemples. Niveau souplesse, je gère aussi bien qu’un chimpanzé en équilibre sur une branche de baobab. J’ai à peu près prêt le même niveau de résistance et de force que Lucian. Ma spécialité est le combat à l’épée. Je manie toute sorte de lames et je maitrise certains sorts de magie, magie de soin compris même si je ne te cache pas que je suis plus orienté combat que magie. En ce qui concerne le repli, on verra sur place. J’ai besoin de plus de visibilité pour peaufiner le plan de secours. »

Zack se tourna vers Lucian et enchaîna :

« D’après toi, qu’elle est la portée de ce sniper ? »

Kramer avait spécifié que le viseur était spécialement conçu pour repérer les Sorcières à leur énergie magique. Peut-être était-ce valable quelque soit la portée. Zack repéra le véhicule qu’ils devraient prendre, il leur fit donc signe de le suivre alors qu’il se dirigeait déjà vers lui. Il était temps de partir à présent.

© Field of Heroes

_________________
• Award du personnage le plus courageux •
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 17/07/2015
Messages : 880
Avatar : Robin Williams
Crédits : Swann

Âge du perso : 56 ans
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   24.03.17 19:03


Mission 2 - Assassinat


Il est maintenant temps pour votre équipe de se mettre en route. Les clés sont sur le contact du véhicule. Il s’agit d’une voiture cinq portes passe partout mais rapide. A vous de décider qui prendra le volant. Vous trouverez une carte du quartier entourant le palais présidentiel sur le siège passager.

Vous vous rendrez ensuite jusqu’à Balamb ou vous prendrez le bateau pour rejoindre Galbadia. Bien entendu, votre véhicule vous accompagnera. Une fois dans le bateau, vous pourrez vous dégourdir les jambes et, pourquoi pas, jouer les touristes. Vous pourrez également utiliser le plan afin de mettre en place votre programme d’attaque.

Vous accostez au port de Dollet, il vous faudra reprendre la route jusqu’à Deling City. A vous de voir si le trajet se passera dans un silence concentré ou si, au contraire, l’ambiance est plus légère. Le trajet durant toute la nuit, vous pourrez vous relayer au volant.

Au petit matin, vous arrivez aux portes de la ville, une file inhabituelle de voitures et camions avance au ralenti. Vu l’heure, cela n’augure rien de bon. Ce n’est qu’une fois à quelques centaines de mètres que vous remarquez les militaires opérant des fouilles aléatoires parmi les véhicules. Si la plupart de vos armes sont sur vous, la mallette de Lucian n’est pas aussi discrète. A vous de voir comment vous tirer de ce mauvais pas sans vous faire repérer. Il vous reste encore quelques minutes pour discuter de la stratégie à adopter.

En fonction de vos réactions, la suite des événements pourra se simplifier ou se corser, tout choix aura des conséquences sur l'intrigue globale du forum. Bonne chance.

Ordre de passage :

- Megara T. Luath-Aibhne
- Lucian A. Morgenstern
- Zachary I. Leonhart - team leader -

Le délai de réponse est à présent de 72h, dès le délai de 72h d'un joueur écoulé, celui du suivant commencera à courir.

© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 240
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   25.03.17 10:45


Mission 2 - Assassinat




Sur la question pour la souplesse, alors qu’elle était encore couchée, Megara répondit surtout à Lucian, principalement pour la boutade : « C’est dommage, ils méritent toujours autant qu’on leur fasse le coup. » Les bourgeois de Timber étaient leur cible de prédilection quand ils étaient des enfants/ado courant les rues de leur ville d’origine. Et elle n’aimait pas beaucoup les bourgeois qui la considéraient comme une pestiférée. Toutefois, elle n’avait pas vraiment la rancune tenace, la preuve, elle avait en quelque sorte fait la paix avec Willys quelques temps auparavant.

« Ne vous inquiétez pas pour la para-magie, je me débrouille assez bien pour trois. » Elle n’en avait pas fait sa spécialité tout simplement parce qu’elle restait moins doués que certains SEEDs dans ce domaine, mais on ne pouvait pas dire qu’elle était mauvaise, elle avait même une certaine maîtrise des sorts de soutien. Elle pensait qu’elle devrait même se garder pour ça car ça ne semblait pas être le point fort de ses coéquipiers – du moins pour les sorts de soutien car Zach disait maîtriser ce qui tenait du combat -. « Sinon moi mon truc c’est la rapidité et l’agilité. En l’occurrence, je suis vraiment très souple. Je me bats avec un fleuret... » Elle tapota sa lame très fine et légère avec un sourire une fois relevée « Et des aiguilles empoisonnées. Autant dire que je ne suis pas une pro du combat de masse, ce sont plutôt mes compétences stratégiques qui seront utiles sur cette mission. En effet, même si je sais me battre honorablement, je manque de résistance. Si on commence une mêlée, j’aurais du mal à encaisser. » Autant qu’ils le sachent tout de suite. Cela ne voulait pas dire qu’elle comptait particulièrement sur eux pour l’aider, bien qu’intellectuellement, elle sache que Lucian la sauverait si c’était dans ses moyens. Cela faisait parti des choses qui se faisaient entre amis. Elle agirait de même si ça se présentait, mais au vu de leur différence de taille et de poids, en cas de replis mouvementé, mieux valait que ce soit elle qui faille porter avec son mètre cinquante-cinq pour quarante-sept kilos à peine (Megara oubliait souvent de manger tant elle était plongée dans sa lecture).

Le moment était venu de partir avec la voiture. « Je vais à l’arrière, vous avez de trop grandes jambes ! » Dit-elle en montant et en prenant la carte pour réfléchir à l’immeuble le plus adéquat. Le soucis avec ses partenaires serait qu’ils prenaient trop de place. « Au début je pensais plutôt à un balcon qu’à un toit. » Avoua-t-elle en chemin en faisant référence à ce que Zachary avait dit plus tôt avant qu’ils partent. « Mais le soucis c’est que moi je peux descendre par n’importe quelle gouttière ou même en sautant de balcon en balcon. Vous deux, vous êtes trop lourds. » C’est dommage, l’angle de tir aurait été parfait, et ils auraient été sûrs de ne pas dépasser le périmètre du bouclier par inadvertance. « On peut aller sur le même immeuble mais sur son toit, par contre ça augmente la distance de tir et ça nous rend plus immédiatement repérable. » Car de tout en haut, pas de doute, ce serait du toit. Pour les balcons, il pouvait y avoir un doute vu qu’ils seraient cachés par le bouclier. Cette mission s’annonçait compliqué. Heureusement, Megara n’éprouvait pas de peur – même si pour des raisons différentes de celle de Lucian -, alors elle y allait plutôt sereinement.

Cela se sentit pendant le voyage, elle ne gênait pas les garçons mais elle était clairement détendue. Faisant parfois des remarques sur le paysage qui tombaient plus ou moins de nul part. Elle s’acheta un paquet de chips avant de prendre le bateau et quand ils retournèrent dans la voiture en direction de Deling, quand elle ne conduisait pas, elle grignotait d’un air distrait. Au passage, on précisera que sur la totalité du voyage, elle fut celle qui conduisit le moins, pas seulement parce qu’elle était la plus adaptée pour être à l’arrière comme elle l’avait dit au départ, mais surtout parce qu’elle conduisait assez mal : il fallait avoir l’estomac bien accroché quand Meg’ était au volant.

Au petit matin, alors qu’elle somnolait pendant que l’un des deux garçons était au volant, elle sentit qu’ils ralentissaient. « Qu’est-ce qui se passe ? » Elle se releva pour regarder entre les deux sièges et comprit assez vite ce qui se tramait. Pas très étonnant finalement quand on y pensait alors que Cyadée allait faire un discours…

« De mon point de vue y’a deux solutions : moi et l’un de vous nous désapons un peu pour faire croire à une interruption gênante. Nos fringues cachent la mallette et je les embrouille en jouant les jeunes filles effarouchées. Deuxième solution, je sors l’arme de là et je me faufile entre les voitures pour rejoindre un véhicule déjà fouillé. J’entre dedans et j’empoisonne avec mes aiguilles les passagers pour prendre leur place au volant. Le second plan est plus facile à appliquer mais même si je ne les tue pas, je devrais m’en prendre à des civils. Le premier plan repose sur mes capacités à analyser ceux qui fouillent – s’ils nous fouillent – et à les embrouiller, c’est risqué, la psychologie n’est pas une science exacte. Donc si vous avez une autre idée, c’est à vous. » Elle avait énoncé tout ça d’une voix neutre, comme si elle parlait de son paquet de chips. Et encore, elle aurait peut-être mis plus d’émotion pour parler de son parfum préféré que pour évoquer le fait de se déshabiller en publique ou d’empoisonner des innocents. Qui veut la fin veut les moyens pas vrai ?

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 13/02/2016
Messages : 307
Avatar : Matt Lanter
Crédits : Moony

Âge du perso : 25 ans
Activité : Pousse toi je suis du SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   29.03.17 1:02


Mission 2 - Assassinat


Effectivement, beaucoup de bourgeois de Timber méritait qu’on leur fasse les poches et qu’on pille leurs maisons. Pourquoi ? Parce que la plupart de leurs fortunes avaient été acquise suite à l’occupation. En effet, les riches prônant la liberté avaient été emprisonnés et privé de leurs biens. Si certains, en se taisant étaient passés entre les mailles du filet, beaucoup ne devait leur bonne fortune qu’à un commerce douteux avec les Galbadiens. Les privilèges se monnayaient après tout. L’assassinat de Cydaée permettrait peut-être à Timber de se libérer de ses chaînes et, rien que pour ça, ça valait le coup de noircir un peu plus mon âme.

Je souriais donc à Megara avec un air de connivence. Je ne me souvenais plus si Zachary était au courant de cette partie de ma vie. Nous parlions assez peu de nos vies avant la BGU.

La maîtrise de Megara de la paramagie ne pourrait qu’être un avantage, particulièrement si les choses tournaient mal. Elle détailla ensuite ces autres compétences. J’en connaissais certaines et en découvrait d’autres, notamment la question de sa résistance.

« En cas de fuite, on se placera en première ligne avec Zack de façon à encaisser le gros des dégâts. »

C’était ce qu’il y avait de mieux à faire et, si les ennemis nous poursuivaient, elle ne devait pas peser bien lourd. Mais avant d’imaginer le pire, il fallait avant tout se mettre en route. Le trajet était long et si l’on voulait être en position pour le discours, il ne fallait pas traîner. J’ouvrais la portière conducteur avant de poser la mallette sur le siège pour inspecter l’arme.

« C’est un fusil sniper longue portée. Je dirais que même à plusieurs centaines de mètres, viser une cible ne serait pas un problème. Mais nous seront en ville et avec les immeubles, il faudra garder une bonne visibilité. Sans compter que je n’ai pas pu tester les modifications qui ont l’air d’avoir été effectuées sur l’arme. »

Refermant la mallette et la passant à Meg, je m’installais au volant, le temps de nous rendre jusqu’à Balamb. Malgré mon absence de peur, je ne dépassais jamais les limites de vitesse autorisées. Tous ceux qui avaient eu le malheur de prendre la route aux côtés de Selena savaient que la vitesse n’était pas toujours quelque chose de grisant. La dernière fois, j’avais eu le mal des transports sous le regard hilare de mon amie. Autant vous dire que je n’avais pas souhaité renouveler l’expérience. Concentré sur la route, je laissais à mes acolytes le soin de faire la conversation. Le voyage jusqu’à Balamb fus rapide. Une fois la voiture soigneusement installée dans le bateau, nous avions un peu de temps libre pour nous dégourdir les jambes, fusil étant bien caché sous le siège de Zachary, rester trop près de la voiture aurait été plus suspect qu’autre chose.

Une fois la traversée terminé, il était temps de reprendre la route. La route de Dollet à Deling était longue et nous pris toute la nuit. Quand l’un conduisait, les autres pouvaient somnoler. Enfin plutôt… quand Zack conduisait je pouvais dormir. C’était impossible vu la conduite chaotique de Megara. C’était un point de recrutement chez les infiltrés de ne pas savoir tenir un volant correctement ?

L’aube pointait son nez alors que nous arrivions enfin à Deling City. C’était Zack qui était au volant tandis qu’une file de voiture apparaissait aux portes de Deling. Apparemment, des inspections étaient au programme. Cydaée ne devait pas faire confiance à son charmant petit peuple. Surprenant… Je ne répondais pas à la question de Megara, la sachant capable d’analyser la situation par elle-même. De mon côté je réfléchissais à une solution. Mais ce n’était pas mon domaine de prédilection. Je préférais de loin appliquer les plans des autres. Les miens impliquant invariablement des os brisés et des couvertures grillées. J’écoutais donc ceux de Megara avec attention. Il y a peu, Selena avait tenu à m’expliquer certaines subtilités de langage. Ainsi je décryptais le sens de l’interruption gênante dont parlait Meg. Son exécution cependant me laissait plus perplexe. Concernant le deuxième plan, je n’étais pas fan de l’idée d’impliquer des civils. Les poisons étaient une arme traitresse. Les organismes des victimes pouvaient réagir différemment et une réaction allergique n’était jamais à exclure. Même si la plupart de ces gens étaient sans doute galbadiens, ils ne méritaient pas d’être impliqués la dedans. Le problème étant que je n’avais pas de meilleure idée sous le coude. Assommer purement et simplement les soldats n’était sans doute pas une bonne solution.

« Je veux bien t’assister pour ton plan. » Je haussais vaguement les épaules. Me déshabiller ne m’avais jamais réellement posé problème. Je ne comptais plus le nombre de fois où j’avais traversé le couloir entre les douches et le vestiaire du centre d’entrainement sous le regard insistant de divers SEED et cadets. « Mais… les gardes ne risquent pas de trouver la situation un peu… étrange ? Avec Zack au volant et tout ça ? » Les relations charnelles me passaient au-dessus mais du peu que j’en connaissais, avoir un chauffeur n’en faisait pas vraiment partie. « Et pour ton deuxième plan, empoisonner des civils ne me plait pas trop mais s’il le faut... Ils ont l’air de laisser passer du temps entre chaque fouille. Se glisser dans la voiture en trainant une mallette lourde et encombrante ne sera pas facile. Il faudrait peut-être une diversion quelconque ? »

Peu utile en stratégie, c’était le mieux que je puisse leur apporter. J’avais confiance dans les capacités combinées de Megara et de Zack pour nous tirer d’affaire. Ils étaient pleins de ressources.
© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 1064
Avatar : Josh Hutcherson
Crédits : Shiya (avatar) ; Tumblr (gif)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t89-zachary-leonhart-soldier
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   31.03.17 13:00


Mission 2 - Assassinat


Zack  regardait ses acolytes d’un air incrédule. De quoi parlaient-ils ? Se connaissaient-ils très bien ? Il était vrai que le jeune homme ne savait que très peu de chose sur la vie passée de son ami Lucian et vice versa. En réalité, les deux amis n’avaient pas eu à parler de ça car ils n’en éprouvaient pas le besoin à l’époque. Ils vivaient au présent et cela les avait toujours contentés.

« Ne vous inquiétez pas pour la para-magie, je me débrouille assez bien pour trois. Sinon moi mon truc c’est la rapidité et l’agilité. En l’occurrence, je suis vraiment très souple. Je me bats avec un fleuret... Et des aiguilles empoisonnées. Autant dire que je ne suis pas une pro du combat de masse, ce sont plutôt mes compétences stratégiques qui seront utiles sur cette mission. En effet, même si je sais me battre honorablement, je manque de résistance. Si on commence une mêlée, j’aurais du mal à encaisser.  »

« En cas de fuite, on se placera en première ligne avec Zack de façon à encaisser le gros des dégâts. »

C’était rassurant de savoir que Megara maitrisait assez bien les sorts de magie pour le trio. Cela voulait dire que son niveau était plutôt excellent. Qui plus est, elle se battait avec une lame. Plus, elle parlait et plus Zack se disait qu’ils avaient des points communs avec leur maniement des lames et leur esprit stratégique. Dommages qu’il faille s’en rendre compte dans le cadre de cette mission suicide. Le SOLDAT acquiesça lorsque Lucian prit la parole comme pour confirmer ses dires.

Arrivé à la voiture, Zack laissa à Lucian le soin de prendre le volant et contourna le véhicule pour monter à la place du co-pilote tandis que Megara monterait derrière. De toute manière, elle serait plus à l’aise à l’arrière pour analyser la carte. Avant de se placer côté conducteur, Lucian ouvrit la mallette pour analyser l’arme et communiqua son avis sur la portée de celle-ci. Sur la route jusqu’au port de Balamb, la jeune fille reprit où ils s’étaient arrêtés :

« Au début je pensais plutôt à un balcon qu’à un toit. Mais le souci c’est que moi je peux descendre par n’importe quelle gouttière ou même en sautant de balcon en balcon. Vous deux, vous êtes trop lourds. On peut aller sur le même immeuble mais sur son toit, par contre ça augmente la distance de tir et ça nous rend plus immédiatement repérable. »

« Hey ! On n’est pas des gorilles. Nous pouvons quand même jouer à saute-mouton d’un balcon à un autre, t’inquiète ! »

Avait répondu Zack en affichant un sourire presque rieur tout en croisant ses bras derrière sa tête au niveau de l’appui-tête. C’était limite si Megara insinuait qu’ils étaient lourds au point de faire céder les balcons ou qu’ils auraient du mal à la suivre.  Puis il avait poursuivit :

« Sur le même immeuble, Lucian aura un mauvais angle de vue. Un balcon pourrait faire l’affaire sur l’immeuble d’en face ou latéral, à condition qu’il soit assez large pour nous contenir tous les trois voire deux d’entre nous - Lucian et toi par exemple pendant que je serais un étage au dessus ou en dessous peu importe - tout en gardant une certaine marge de manœuvre pour agir. Dans le cas contraire, nous pourrions gêner Lucian. »

Le trajet se poursuivi dans le calme ou aux rythme des remarques de la jeune brunette sur le paysage auquel Zack se contentait de regarder dans la direction qu’elle décrivait. Ensuite, Zachary passa toute la traversée en bateau sur le ponton à siroter un thé glacé. C’était peut-être son dernier après tout, il fallait bien en profiter non ? Puis de Dollet, ils prirent la route pour Deling City. Autant dire qu’après avoir vu comment conduisait Meg ou subit sa conduite plutôt, Zack et Lucian avaient préféré se partager le reste de la route à eux deux, profitant du tour de Lulu pour s’assoupir un peu. Il aurait été dommage d’accidenter déjà leur véhicule avant même d’arriver sur les lieux de leur mission s'ils avaient laissé les clefs à Megara. Ainsi Zack était plus tranquille de la savoir assise à l’arrière à grignoter des chips. Les deux hommes échangèrent de place et Zack prit le volant pour le reste du trajet de nuit. Au matin, la voiture se retrouva coincée dans des bouchons interminables. Ils n’étaient pourtant plus très loin des portes de la ville. Que se passait-il ? Ils ne tardèrent pas à le savoir puisqu’au loin des militaires procédaient à des fouilles aléatoire de véhicules. C’était bien leur veine...

C’est alors que Megara qui venait de se réveiller mais toujours pleine de ressources, proposa deux plans : 1) Simuler une scène d’amour interrompue avec l’un des deux hommes en prenant soin de dissimuler la mallette contenant le fusil sniper avec leurs habits respectifs. Puis en se chargeant d’embrouiller les soldats pour les avoir surpris. 2) Se faufiler avec l’arme dans une voiture déjà fouillée, s’occupant au passage d’empoisonner les civils présents dans le véhicule pris au hasard. A l’écoute de sa première proposition, Zack failli écraser la pédale de frein et piler mais il retint son pied au dernier moment et se contenta d’arquer un sourcil en la regardant à travers le rétroviseur intérieur. Et Lucian qui se proposait de l’aider à exécuter ce plan. Il avait raté un épisode ? Depuis quand le Lucian qu’il connaissait comprenait aussi vite ce type de subtilité ? Quoi qu’il en soit, c’était trop aléatoire donc le risque était grand. Le deuxième plan le faisait un peu tiquer quand même. Comment passer le poste de contrôle avec la mallette de façon discrète. Le bouclier pourrait lui être utile mais elle ne pourrait pas prévoir le nombre de personnes dans l’automobile qu’elle prendrait. Ca ferait prendre un risque sur la santé de beaucoup trop de civils. Tout en jetant un autre regard au rétroviseur intérieur, il repéra un gros van sombre derrière eux. C’était un véhicule mortuaire. C’était parfait pour eux. Et la mort touchait à n’importe quel moment, même les jours précédant un grand discours.

« Regardez derrière nous. Un véhicule funéraire. A part un cadavre,  il n’y aura qu’un seul civil : le conducteur - le reste de l’effectif les attendant sûrement sur le lieu de l’enterrement. Ce que je propose c’est que Meg tu sortes discrètement par l’arrière de la voiture et que tu t’introduises dans le van. Une fois dedans, tu endors le conducteur - pas de poison. Lucian tu l’aides à faire passer le corps à travers la fenêtre intérieure - il y en a forcément une. Vous vous débrouillez pour l’installer sur un siège à l’arrière de façon à ce qu’on croit qu’il est juste endormi. Meg tu caches la mallette dans le double-fond du cercueil, sous le défunt et tu restes à côté pour veiller que le civil reste en plein sommeil pendant que toi Lu’ tu prends le volant. Je resterai au volant de notre voiture et passerait le contrôle avant vous en veillant à vous cacher pendant que vous passerez à l’action.  Ca vous va ?»

© Field of Heroes

_________________
• Award du personnage le plus courageux •
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 07/03/2016
Messages : 41
Avatar : Madchen Amick
Crédits : uc

Âge du perso : 41 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   02.04.17 15:25


Mission 2 - Assassinat


Alors que le point de contrôle se rapproche de plus en plus, vous éprouvez toujours des difficultés à vous arrêter sur un plan. Qu’est ce qui présente le moins de danger, se faufiler dans un véhicule déjà fouillé en espérant ne pas se faire attraper par les gardes ou réquisitionner un deuxième véhicule qui certes, sera pour le moment plus en retrait par rapport aux gardes mais qui, vu son volume et la possibilité d’y cacher beaucoup de choses, attirera très certainement l’attention des soldats galbadiens ? La mallette est l’élément le plus compromettant mais il ne faut pas non plus oublier l’arsenal que vous transportez.

Mais bien vite, l’inattendu se produit. Les gardes font sortir un individu jugé suspect de son véhicule avant de s’agiter tout en parlant dans un talkie-walkie. La lente avancée des voitures à travers le barrage est bloquée et bien vite un charivari de klaxons se fait entendre. Alors que vous envisagez de profiter de la situation, un homme massif, aux traits exotiques et tout en muscles arrive de la ville accompagné d’autres soldats. Tout chez lui transpire l’autorité. L’agitation des gardes et leurs saluts militaires à son encontre vous laissent penser qu’il s’agit là d’un gradé. Afin de tenter d’entendre les échanges entre les Galbadiens, vous ouvrez de quelques centimètres les vitres du véhicule.

Mécontent, le Galbadien fait signe à ses hommes d’emporter le malheureux ayant attiré l’attention des gardes. Ceci fait, il remonte le long de la ligne de voiture, scrutant le visage des passagers et faisant signe aux voitures devant vous d’avancer. Son regard noir arrive bientôt à votre niveau. Megara et Lucian ne ressentant aucune peur, il ne s’attarde pas tellement sur vous. Par contre, ses yeux perçants fixent longuement ceux de Zachary, l’air suspicieux. Alors qu’il allait parler, les klaxons retentissent à nouveau et, agacé, il vous fait signe de passer le barrage.

Le reste du trajet se fera sans heurts. A vous de trouver un emplacement de stationnement isolé afin de cacher votre véhicule. Vous vous mettrez ensuite en quête de l’immeuble mentionné par Megara et vous installerez sur son toit. Il vous appartiendra ensuite de mettre en place le bouclier, d’envisager vos options de fuite et surtout, de chercher les meilleurs angles de tir en fonction du positionnement probable de la Sorcière.


En fonction de vos réactions, la suite des événements pourra se simplifier ou se corser, tout choix aura des conséquences sur l'intrigue globale du forum. Bonne chance.

Ordre de passage :

- Megara T. Luath-Aibhne (ou Lucian, à voir)
- Lucian A. Morgenstern (ou Megara, à voir)
- Zachary I. Leonhart - team leader -

Le délai de réponse est à présent de 72h, dès le délai de 72h d'un joueur écoulé, celui du suivant commencera à courir.

© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 13/02/2016
Messages : 307
Avatar : Matt Lanter
Crédits : Moony

Âge du perso : 25 ans
Activité : Pousse toi je suis du SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   04.04.17 23:30


Mission 2 - Assassinat


Zack et Megara avaient visiblement eu un soucis de communication. Vu sa réponse, il était évident que Zachary n’avait pas compris que ce que suggérait Meg, c’était justement de ce placer sur le toit d’un des immeubles à proximité du palais. Pas trop près pour ne pas être repéré, mais pas trop loin pour maximiser nos chances de réussite. En tout cas, et quoi qu’en pense Zack, nous n’étions pas assez agile pour suivre Megara de balcon en balcon. Tallulah avait toujours été un chat sauvage, se faufilant partout. Même à l’époque ou j’étais encore enfant et donc plus petit et plus souple, il n’était pas toujours évident de la suivre. Et puis, un balcon, c’était beaucoup trop risqué. Des civils habitaient ses immeubles et ils ne méritaient pas d’être suspectés en cas de problème.

Mais nous avions un problème plus urgent à régler et nous n’arrivions pas à nous mettre d’accord sur la marche à suivre. Aucun des plans proposés ne me paraissait très convaincant. Sans doute parce que mes acolytes n’arrivaient pas à se mettre d’accord sur la meilleure stratégie à adopter. Vers l’avant ? Vers l’arrière ? Une chose était sûre, le temps jouait contre nous. Comme pour les plans de Meg, celui de Zack avait de nombreuses failles. On n’était pas surs que le conducteur soit seul ni qu’il y ai de vitre intérieure. Et pénétrer tous les deux dans le véhicule en trainant l’imposante mallette sous le nez des gardes me paraissait complexe. Sans compter qu’ils fouilleraient certainement un véhicule aussi imposant et qu’un civil inconscient attirait les suspicions. Mais je n’avais pas de meilleur plan en réserve. Dommage que Selena ne soit pas là, elle avait toujours des tas d’idées pour se sortir de situations impossibles.

Mais apparemment, nous n’étions pas les seuls à préparer quelque chose aujourd’hui. Mon attention fut vite attirée par la personne qui se faisait arracher sans ménagement de son véhicule. Il semblerait que la fouille ait été fructueuse. Les gardes semblaient tout excités, comme s’ils avaient fait la prise du siècle. Le problème, c’est que toute cette agitation avait complètement bloqué le flux, déjà ralenti, des véhicules. Pendant un bon moment, plus personne n’avançait. Nous étions pourtant très près du poste de contrôle. Pas la meilleure des positions. C’est alors qu’un personnage pour le moins impressionnant fit son apparition. Même à distance, il dégageait quelque chose, une sorte d’aura qui attirait le respect. Vu leurs courbettes, les gardes le sentaient aussi. Il prit rapidement les choses en main et je ne p m’empêcher d’abaisser un peu les vitres de la voiture pour essayer de comprendre de quoi il parlait. Peine perdue. Entre le bruit des moteurs et l'agitation ambiante, leurs paroles restent indéchiffrables. Seul son geste évocateur est perceptible. Cet homme aura le droit à un séjour gratuit dans la prison du désert, j’en mettrais ma main au feu.

Le militaire s’est ensuite approché de la file de voiture patientant sagement (ou non selon les personnes). Il observait les conducteurs, les passagers et jetait un rapide coup d’œil à travers les vitres avant d’agiter la main pour faire signe d’avancer. Une fois devant notre véhicule, il me fixa droit dans les yeux. Je ne cillais pas. Il ne m’inquiétait pas. Comment l’aurait-il pu alors que la peur m’était étrangère ? Son regard se posa sur Megara puis, rapidement, sur Zack. Il resta plus longtemps à le fixer. Pendant un moment, j’ai pensé que c’était fini pour nous. Et puis, l’attention du galbadien a été détournée et il nous a fait signe de passer. La chance était avec nous ce soir. Au final, ce barrage avait été facilement évité. Peut-être même un peu trop facilement.

Voilà que la paranoïa me gagnait. Il était maintenant temps de passer aux choses sérieuses. N’étant pas au volant, je me contentais d’écouter distraitement Megara donner les directions à Zack. Bientôt, il fut temps de descendre de voiture. Il faisait toujours sombre dans les rues de Deling mais les premières lueurs de l’aube étaient déjà là. Il fallait faire vite avant que les rues ne retrouvent leur effervescence matinale. Un peu de marche fut nécessaire pour rejoindre l’arrière de l’immeuble qui nous servirait de base. Nous nous trouvions dans une ruelle étroite servant également à entreposer les poubelles. Le moment était venu de tester les fameux pistolets grappins. Les autres devaient être dans la même optique que moi car l’ordre fut bientôt donné. La mallette toujours en main, je visais le haut du toit avant d’entendre le bruit caractéristique du grappin rencontrant sa cible. Une pression sur le bouton mentionné par Kramer et un rapide tour d’horizon pour vérifier que personne ne pouvait nous voir et la vertigineuse ascension commençait.

Une fois sur le toit, je laissais aux autres le soin de mettre en place notre camouflage tandis que je recherchais le meilleur angle de tir possible.

« Pour son petit discours… Quel est l’endroit où la Sorcière à le plus de chance d’apparaître ? »

Je n’avais jamais regardé les discours de Deling. Déjà parce que je n’avais pas de télévision quand j’étais jeune et que ses allocutions étaient courantes, et surtout par manque d’envie. Ainsi, je n’étais pas conscient que Vinzer avait toujours discouru à un endroit précis et que le balcon du palais présidentiel était spécialement aménagé pour cela.
© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 240
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   07.04.17 22:37


Mission 2 - Assassinat




Megara ne comprenait pas trop le plan de Zack mais elle n'eut pas vraiment le temps de le discuter car une interpellation les obligèrent à s'interrompre tous les trois. Meg' n'aimait pas bosser en groupe, elle n'était pas douée pour communiquer sans faire appel à ses analyses, et comme on le lui avait déjà fait remarquer plusieurs fois, elles ne faisaient que la rendre bizarre au lieu de méprisante (bien qu'elle ne voulut être ni l'un ni l'autre car c'était avoir un comportement dépendant du regard porté sur autrui, or, elle se foutait pas mal d'autrui : tout Timber vous le dirait). Jugeant vu la situation actuelle qu'il fallait qu'elle se taise, elle se remit dans son siège et ouvrit légèrement la fenêtre, l'air faussement curieux : elle prenait l'attitude d'une habitante qui assisterait à l'arrestation. D'ailleurs, quand le Gabaldien passa entre les voitures et les examina, il ne s'attarda pas sur elle. Le garde de la Sorcière faisait l'erreur trop commune de se fier à l'apparence de Megara : quand elle faisait semblant d'être normale, elle avait juste l'air d'une adolescente petite, fragile, parfaitement inoffensive. Même si elle n'en montra rien, la brunette s'inquiéta plus sur l'arrêt qui se fit sur leur leader. Heureusement, alors que quelque chose d'indéterminé allait se produire, on leur fit signe de passer. Vive l'énervement des conducteurs peu soucieux de la sécurité ! Ils leur ôtaient une sacré épine du pied, là, tout de suite.

La suite du trajet ne leur causa pas de nouveaux soucis, Megara indiqua un trajet simple et direct. Ils se garèrent dans une petite rue perpendiculaire à l'immeuble en haut duquel ils montèrent discrètement à l’aide des grappins… Megara fit le tour du toit et repéra un escalier de secours qui commençait à l’étage du dessous. Cela pouvait être une porte de sortie… mais cet escalier était surtout la cause des soucis de la jeune femme car en cas d'attaque, elle viendrait de là, ça ne faisait pas un pli. « Il faudrait qu’on coupe cet accès, non ? » demanda-t-elle en fronçant les sourcils, soucieuse de détruire leur meilleur replis mais aussi ce qui permettrait aux gardes de la sorcière de les retrouver le cas échéant. Pas vraiment besoin de grappin quand on était à moins d’un étage de sa cible.

Elle retourna ensuite près de Lucian pour répondre à sa question : « Sur le balcon de la résidence présidentiel, Cyadée n’avait pas de raison de changer les bonnes vieilles habitudes... » Deling, Cyadée, le niveau de dangerosité n’était pas le même mais au final les deux étaient des monstres à leur manière. Elle s’approcha de Zach qui avait le bouclier : « Tu t’en sors ? » Ce n’était pas qu’elle se sentait inutile, sauf qu’en fait, pour l’instant, un peu quand même… Parce qu’elle était une spécialiste de l’infiltration : elle pouvait rentrer n’importe où et s’enfuir tout aussi efficacement, pour ce qui était de tuer une Sorcière, ça n’entrait pas dans le cadre de ses activités habituelles. Mais si les choses tournaient mal, sûrement que ses capacités en magie et surtout en sort de soin la rendrait moins potiche.

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 1064
Avatar : Josh Hutcherson
Crédits : Shiya (avatar) ; Tumblr (gif)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t89-zachary-leonhart-soldier
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   09.04.17 21:14


Mission 2 - Assassinat


Le temps passait et le trio n'avait toujours pas décidé du plan à adopter. Qu'il s'agisse du plan principal ou de celui concernant la fouille à l'improviste décidée sûrement par la Sorcière. La troupe n'eut de toute façon pas le temps de débattre plus longtemps concernant cette dernière situation puisqu'un incident arriva. Les gardes firent sortir un homme de son véhicule et semblaient sur la piste de quelque chose d'important car peu de temps après, un homme imposant fit son apparition. Compte tenue de la réaction des gardes, cet homme bourru était sûrement leur chef. Hum... Ca se corsait.  Chacun des membres dans la voiture baissèrent leur vitre. S'ils pouvaient capter quelques informations ca aurait été bien mais impossible d'entendre clairement ce qu'il se passait à part le fait que l'homme semblait avoir refusé de satisfaire la demande du garde qui l'avait interpellé et était finalement emmené par deux gardes tandis qu'un autre s'occupait de déplacer sa voiture. L'homme au pouvoir s'était mis alors à remonter toute la file de voiture, s'arrêtant parfois pour analyser les visages des passagers des véhicules et donnant l'autorisation d'avancer ou pas. Quand ce fut leur tour, son regard passa rapidement sur Lucian et Megara pour s'attarder sur Zack. Le SOLDAT n'aimait pas la manière dont il le regardait. Si la situation aurait été tout autre, il le lui aurait fait remarqué en lui faisant ravaler cet air suspicieux mais il se contenta de rester impassible comme s'il voulait montrer qu'il savait que c'était un exercice de routine et qu'il était normal de veiller à la sécurité devant un tel événement que le discours de Cydaée. C'est alors que des conducteurs agacés se mirent à klaxonner comme pas possible. L'attente devenait beaucoup trop longue. Le haut gradé ne pu donc s'attarder davantage sur eux et fit signe à Zachary de passer le point de contrôle. Ils avaient été sauvés par le gong...  

Enfin dans l'enceinte de la ville, Zack suivait les directives de route de Megara puisqu'elle connaissait beaucoup mieux la ville qu'eux. Ils cachèrent le véhicule dans un endroit suffisamment discret, récupérèrent l’arsenal contenu dans le coffre et décidèrent de poursuivre à pied jusqu'à l'arrière de l'immeuble sélectionné par la jeune fille. Face aux poubelles et comme dans un mouvement synchronisé, chacun des SOLDATS sortirent leur grappin. Il était temps de tester leur premier joujou. Ils visèrent le point d'accroche, sécurisèrent la prise et après avoir appuyé sur le bouton adéquat, se hissèrent jusqu'au toit.

Tandis que Lucian et Megara faisait un tour d'horizon dans les directions opposées où se trouvait Zack, il opta pour voir ce qu’il en était de son côté : une espèce de grosse cheminée d’un côté avec une échelle de ramoneur accroché en son flanc. Un autre toit d’immeuble non loin de celle-ci avec une espèce de niche donnant sur une grosse conduite d’aération puis tout une flopée de toits d’immeubles alignés les uns derrière les autres. Il s’avança vers l’extrémité du toit le plus proche de lui et se pencha : une gouttière gisait le long du mur, donnant sur une rue étroite et dégagée. Cela leur donnait déjà plusieurs possibilités d’évacuation. C’est alors que Megara attira son attention :

« Il faudrait qu’on coupe cet accès, non ? »

Zack lui fit signe de s’en occuper. Il savait qu’elle ferait ça discrètement compte tenue de la mission qu’ils devaient accomplir alors il ne ressenti pas le besoin de lui spécifier ce détail et ces dernières observations lui permettait de confirmer que bloquer cette issue ne les gêneraient pas plus que ça. Lucian, lui semblait chercher le meilleur angle de tir :

« Pour son petit discours… Quel est l’endroit où la Sorcière à le plus de chance d’apparaître ? »

« Sur le balcon de la résidence présidentiel, Cyadée n’avait pas de raison de changer les bonnes vieilles habitudes... »

Laissant Megara répondre à Lucian, Zack sorti la petite sphère de sa poche et jeta un coup d'oeil à sa montre connectée cachée par sa manche pour vérifier le code correspondant à la mise en service du bouclier.  Il était en train de passer à la pratique lorsque la jeune brunette vint l’interrompre :

« Tu t’en sors ? »

Zachary n’eut pas le temps de lui répondre quoi que ce soit qu’une petite lumière voilée en sorti pour les englober tout entier par un voile transparent mais cachant leur présence aux yeux du monde. Même les oiseaux qui volaient au dessus d’eux semblait ne pas les voir et volait plus bas que ce qu’ils auraient fait s’ils avaient été visibles. Un sourire s’afficha alors sur ses lèvres :

« Apparemment, ça marche. »

Après ça, il jeta un oeil à sa montre pour vérifier l’heure et se tourna vers eux d’un air grave :

« Vous êtes prêt ? Lucian, si tu as trouvé ton emplacement idéal, met toi en position. Megara, tâchons d’être vigilent mais ça je sais que tu en es consciente. Cydaée va bientôt faire son apparition... »

© Field of Heroes

_________________
• Award du personnage le plus courageux •
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 07/03/2016
Messages : 41
Avatar : Madchen Amick
Crédits : uc

Âge du perso : 41 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   09.04.17 21:57


Mission 2 - Assassinat


Tandis que vous préparez les derniers petits détails de votre opération, les techniciens commencent à opérer au niveau du balcon présidentiel. Heureusement, Zachary a réussi à mettre en place votre système de camouflage tandis que le jour se lève subitement. Tout s’enchaine ensuite très vite. Très pro, les techniciens installent tout ce qu’il faut en très peu de temps. Un micro a été installé, de nombreuses caméras sont en place pour filmer l’allocution sous tous ses angles. Des écrans géants ont même été installés la veille de parts et d’autres des murs du Palais. Il est évident que la Sorcière veut que le monde entier l’entende et cela ne favorisera pas vos petites affaires. Quelle que soit l’issue de la mission, les retombées seront énormes.

Après une attente qui semble interminable, un peu d’agitation se fait sentir au Palais. C’est le signe que vous attendiez. Cydaée va entrer en scène. Mais, comme cette mission ne peut décemment pas être facile, ce n’est pas elle qui sort d’abord. Vous reconnaitrez facilement le soldat galbadien qui vous a laissé passer un peu plus tôt. Il n’est pas de ceux qu’on oublie. Sans autre forme de procès, il déplace le pupitre soutenant le micro à l’exact opposé de l’endroit où il se trouvait jusqu’alors. Le balcon présidentiel étant un modèle très grand, le fusil sniper n’est donc plus dans le bon axe et il faudra le déplacer.

Ce n’est pas une bonne nouvelle pour vous. Au lieu d’en finir avec la Sorcière avant son discours, il va vous falloir interrompre celui-ci ou n’intervenir qu’à la fin. Tout dépendra de la rapidité avec laquelle vous vous adapterez. Cydaée pour sa part, fait enfin son entrée, accompagnée de sa fidèle ombre, sa générale des armées.

« Chers Galbadiens, chères galbadiennes, et vous tous habitants de Dol qui visionnerez ce message, je ne m’adresse pas à vous aujourd’hui en tant que dirigeante d’une nation. Je sais que beaucoup n’approuve pas la façon dont j’ai pris le pouvoir. Sachez que moi non plus. Mais il est parfois des moments où il faut prendre des décisions difficiles, pour le bien du plus grand nombre. Si je prends la parole aujourd’hui, c’est en tant que personne concernée. En tant que citoyenne consciente qu’un grand danger nous menace. Et si vous ne voyez pas de quoi je veux parler, laissez-moi vous éclairer. »

Pleine de charisme et drapée d’une aura irréelle, Cydaée exerce plus que jamais son pouvoir inné de fascination. La foule s’accumule en bas du palais dans un silence religieux, les yeux fixés sur elle.  

« Il y a de cela plusieurs millénaires, Hyne, notre Dieu,  a offert une fraction de son pouvoir à deux jeunes filles. Deux élues qui se sont retrouvées subitement avec de grands pouvoirs. Mais de grands pouvoirs impliquent de lourdes responsabilités. Veillez sur l’équilibre du monde en fait partie. Mes sœurs Sorcières ont failli à cette mission ces dernières années. Elles se sont laissé corrompre par des forces néfastes.

Pouvons-nous encore seulement dire qu’il existe un équilibre alors que des mercenaires se croient permis de toucher au domaine de Hyne ?

Trouvez-vous normal que le SEEDl ai créé une forme artificielle de magie afin de l’utiliser comme une arme à vendre au plus offrant ? Trouvez-vous normal qu’ils enchainent à leurs âmes des créatures destructrices d’un autre temps ? Et quand s’arrêteront ils ? Ils tuent sur contrat, sans remords. Ils incitent vos enfants à se prendre pour des héros au risque de se faire tuer.

Vinzer les tolérait. Il leur a même laissé bâtir une de leurs écoles sur notre territoire. Je dis stop. Cid Kramer et son armée de pantins ne font pas peur à la nouvelle armée Galbadienne. Et je compte bien faire cesser tout commerce entre Balamb et Galbadia. Je vous recommande de faire de même.

Mais le SEED n’est pas le seul serpent à rôder tapis dans l’ombre, camouflé à la vue de tous, prêt à bondir. Ne pensez pas qu’Esthar nous ai oublié. Le monde est sur le point de changer. Je vous propose de bâtir un monde meilleur, pacifié. Je demande aux peuples de Timber et de Dollet de mettre de côté leurs velléités nationalistes. Cette discussion pourra intervenir dans un second temps. Nous pouvons marcher tous ensemble dans la même direction, contre nos ennemis communs, ceux qui mettent en péril le monde dans sa globalité. C’est ma proposition. Mais si vous la rejetez, sachez que je suis prête à tous les sacrifices pour assurer le plus grand bien.
»

Ce qu’elle comptait dire ensuite, personne ne le saura jamais. Vous entrez en scène. Ou plutôt, Lucian tire sur la sorcière. Le premier tir se passe comme prévu, la balle perforant la carapace de la sorcière mais c’était sans compter sur le fait que la balle se trouva tout de même ralentie. La magie de Cydaée était plus puissante que celle de Kira ce qui faussait les résultats des balles. La seconde n’atteignit jamais sa cible car la Garde de la Sorcière, aussi rapides que des rang A s’étaient placés en protection de leur dirigeante.

Ils ne mettront pas longtemps à vous repérer (ou plutot à repérer le bâtiment avec l'angle de tir) et, la Sorcière étant toujours en parfaite santé, elle ne perd pas de temps avant d’ouvrir un portail pour permettre aux deux membres de sa Garde de rejoindre votre toit. Il ne leur faudra que quelques secondes pour être face à vous, directement à l'intérieur du champ du camoufflage. Si les balles pouvaient le traverser, apparemment les portails aussi. Ca ne faisait sans doute pas partie du plan des Esthariens.

Et se retrouver face à l’élite de l’armée galbadienne ne faisait pas partie du votre. Même en 3 contre 2, ils conservent l’avantage. Ils sont plus puissants que vous, équipés de leurs armes de prédilection contrairement à Zack et Lucian et, pour couronner le tout, Cydaée les a bardés de sorts de soutien. Pourtant, ils ne vous attaqueront pas tout de suite, se contentant de vous jauger du regard. L'homme, celui que vous aviez croisé plus tôt vous adresse un sourire moqueur.

Dans ce tour, Lucian accomplira sa part de la mission mais rien ne se passera comme prévu. Zack et Megara pourront aider Lucian à déplacer son matériel ou s’imprégner du discours de Cydaée et de toutes ses implications éventuelles avant de se préparer au combat acharné qui suivra à partir du prochain tour



En fonction de vos réactions, la suite des événements pourra se simplifier ou se corser, tout choix aura des conséquences sur l'intrigue globale du forum. Bonne chance.

Ordre de passage :

- Lucian A. Morgenstern
- Lysandra S. Di Alexandros et le Corbeau (guest - boss)
- Zachary I. Leonhart - team leader -
- Megara T. Luath-Aibhne

Le délai de réponse est à présent de 72h, dès le délai de 72h d'un joueur écoulé, celui du suivant commencera à courir. Pas de délai pour ce tour

© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 13/02/2016
Messages : 307
Avatar : Matt Lanter
Crédits : Moony

Âge du perso : 25 ans
Activité : Pousse toi je suis du SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   13.04.17 0:45


Mission 2 - Assassinat


Megara m’avait indiqué l’endroit ou aurait lieu le discours. C’est vrai que la Sorcière n’avait aucune raison de changer ses habitudes. J’ouvrais donc la mallette afin de mettre en place mon matériel. Je commençais par extirper le support de tir bi-pieds à ressort. C’était une sorte de trépied sur lequel j’installerai le fusil sniper. Je le réglais de façon à ce qu’il ne soit pas très haut car vu l’angle de tir que me permettais le bâtiment, il me faudrait m’allonger à même le sol. Tandis que les techniciens galbadiens installaient le matériel, j’en profitais pour peaufiner mon angle d’attaque. Je testais également le viseur intégrer. Je n’avais jamais rien vu de tel, c’était vraiment un cran au dessus niveau technologie. On ne croirait dans un film de science fiction ou un jeu vidéo. D’une pression sur un bouton, je pouvais zoomer, repérer à la chaleur une cible et, je verrais si l’engin tenait ses promesses face à la sorcière. Il ne me restait plus qu’à choisir mes balles. Une balle anti bouclier, une autre anti soin. Elles étaient énormes et il me faudrait recharger le fusil à chaque fois. Cela me demanderait une rapidité et une concentration extrême. J’étais prêt. J’observais à travers le fusil, prêt à charger et à tirer.

Seulement voilà, rien ne se passa comme prévu. Le type de tout à l’heure – le grand métisse baraqué à l’air revêche – s’approcha du micro pour le déplacer hors de mon champ.

« Et merde ! »

C’était un coup dur. Il allait me falloir une bonne dizaine de minutes pour me remettre en place, et j’aurai préféré opérer tout de suite. Mais je m’adaptais. C’était aussi ça le propre du SOLDAT. Pour y survivre, il fallait s’adapter à toute circonstance.

« Zack, il faudrait déplacer le truc de camouflage de cinq mètres sur la gauche. »

Je laissais Zachary opérer tout en emportant mon attirail. J’observais la Sorcière apparaitre sur les écrans géants. On devait bien reconnaitre qu’elle paraissait impressionnante. Tout en contrôle. Quant à la fille qui l’accompagnait, elle semblait avoir mon âge à peu de choses près. Son visage était tendu, aux aguets. Un vrai petit pitbull.

Tandis que je me réinstallais, je dû me faire violence pour rester concentré. Le discours de la Sorcière était très bien amené. C’était une véritable déclaration de guerre contre la BGU. Cydaée se révélait encore plus dangereuse que je ne croyais. Car même si son discours pouvait sembler délirant de prime abord, il y avait des éléments suffisamment réalistes pour que les gens la suivent. Et ça me rendait furieux. Elle se prenait pour une envoyée de Hyne chargée de purger le monde de la paramagie. En tout cas c’était comme ça que j’analysais ses paroles. Puis vint le tour d’Esthar et alors qu’elle en était à demander à Timber de se soumettre, j’étais prêt mais en colère. D’un geste rapide et rageur, je chargeais la première balle avant de tirer. La Sorcière était verrouillée dans mon viseur et clignotait comme un sapin de Noël. La balle partie dans un sifflement qui résonna à mes oreilles. Je préparais déjà la balle suivante tandis que la première transperçait le bouclier de protection dont la Sorcière s’était entourée. Mais il avait bien trop ralenti la progression de la balle qui ne fit qu’effleurer Cydaée. Je profitais de la confusion pour tirer la seconde balle mais elle fut interceptée par la fille qui accompagnait la Sorcière. Etait-il seulement physiquement possible d’arrêter une balle lancée à pleine vitesse à l’aide d’un fouet ? Seuls les rangs A pouvaient réaliser ce genre de prouesse. Je n’aimais vraiment pas ça. C’était un échec, nous allions être repérés. Je me relevais vivement, attrapant mon glock et mon couteau, prêt à en découdre.

Bien m’en avait pris car un portail s’ouvrit juste au centre du périmètre de notre bouclier. Saleté de moyens de transport magiques. C’était super impressionnant. Et terrifiant.

La fille et le type baraqué nous faisaient face, l’air déterminé. L’homme nous fixa un instant en souriant avant de s’adresser à nous.

« Vous ne pensiez quand même pas que ce serait aussi facile, non ? »

Je fixais les Galbadiens avec circonspection. Ainsi, à les voir nous faire face ainsi, l’opération avait été compromise bien avant mon tir raté. Mais entre l’attitude de l’homme et sa remarque, quelque chose clochait sérieusement. Ils ne réagissaient pas comme ils devraient face à une tentative d’assassinat contre leur patronne.
© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Le Lys Rouge ϟ Général de l'armée galbadienne
avatar
Date d'inscription : 22/01/2017
Messages : 60
Avatar : Marie Avgeropoulos
Crédits : Moony

Âge du perso : 27 ans (3 octobre)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■■
magie/aura
resistance■■■
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   16.04.17 21:19


Mission 2 - Assassinat


Le Saboteur avait beau être un playboy de première, il n’en demeurait pas moins un informateur incroyable. Je ne savais toujours pas comment il faisait pour apprendre tout ce qu’il savait. Il gardait jalousement ce mystère. Toujours est-il qu’il avait eu vent d’une menace visant Cydaée et nous en avait tout de suite avertis. Il ne savait pas qui ni quand mais nous avions nos soupçons. Cydaée avait de nombreux ennemis. Je les avais recensés, analysés et je connaissais toutes leurs failles et faiblesses. C’était ma mission. Je devais protéger Galbadia, mais je voulais plus encore la protéger elle. Elle avait tant à offrir au monde. Ils ne le savaient pas encore mais, suite au discours, j’espérais que chacun comprendrait son projet. Mais il était évident que c’était aujourd’hui que quiconque voudrait du mal à la Sorcière se déciderait à agir. Jamais elle ne serait autant exposée. C’était une occasion en or et donc, mon cauchemar personnel.

C’est alors que Belladona était venue nous présenter son idée. Pourquoi ne pas prendre nos ennemis à leur propre piège ? Il fallait revoir le discours, qu’il soit particulièrement ouvert et évoquer chacun de nos ennemis de façon à faire de toute tentative d’assassinat une déclaration de guerre. Et puis, il fallait une fois pour toute mettre en place la politique anti-BGU. C’était notre plan. Mon second, lui, comptait surveiller les différentes entrées de Deling, sondant les visages à la recherche des éventuels agresseurs. Le but n’était pas de les stopper, mais plutôt de pouvoir repérer à quelle menace nous devions faire face. L’armée galbadienne, sous VInzer, avait donné l’habitude d’être facile à manœuvrer, coincée dans sa routine. Mais depuis l’avènement de Cydaée et depuis que j’avais repris l’armée en main, un vent de renouveau soufflait. Nos ennemis, quels qu’ils soient, n’étaient probablement pas préparés à cela.

Mon ami revint de son repérage avec un air déterminé. Il avait repéré la menace. Des envoyés de Balamb aux yeux bleus perçants. La fameuse division d’élite du SEED. Ceux qu’on envoyait sur les missions suicides. Toutes sortes de légendes circulaient sur leur compte dans les milieux militaires. Discerner le vrai du faux était donc difficile. Une chose était sûre, il s’agissait d’adversaires de valeur. Mais je n’avais pas peur. Après tout, j’avais bien vaincu un SEED de rang A et le Corbeau était presque aussi puissant que moi. Je n’étais pas surprise que la menace vienne du SEED. Après tout, c’était des tueurs sans scrupules. Je pouvais en témoigner. J’étais plus intéressée par leurs commanditaires. Esthar ou la résistance ? Qui avait eu l’idée d’une pareille folie ? C’était ce qu’il nous faudrait découvrir. Mais le plus important était de protéger Cydaée. Elle était le vent d’espoir dont le monde avait besoin. Elle pouvait sauver le monde de la même façon qu’elle m’avait sauvée.

Comme souvent, notre première rencontre me revenant en mémoire, je ne pouvais m’empêcher de toucher mes poignets. Deux énormes cicatrices verticales de 10 cm de long ornaient mes poignets. Sans les sorts de soin de Cydaée, je me serais vidée de mon sang dans cette ruelle, il y a bien longtemps tant mon désespoir était grand. Elle avait redonné un but à ma vie et j’étais prête à tout pour elle. La rendre fière et heureuse était ma priorité. Je ne cherchais pas particulièrement à les cacher. J’avais d’autres cicatrices tout aussi impressionnantes. Mais il est vrai que mes protège poignets les masquaient souvent à la vue en combat. Aujourd’hui, mon armure était simple. Coudières, épaulières et un ensemble en cuir souple. Le but était de favoriser l’agilité. Je ne quittais pas Cydaée d’une semelle tandis que le Corbeau déplaçait micro et pupitre. Le but était de déstabiliser l’ennemi. Pendant ce temps, Cydaée s’entoura des protections magiques d’usage pour ne courir aucun risque.

Vint enfin le moment du discours. Comme toujours, mon ancienne tutrice fut prodigieuse mais je ne pu réellement me concentrer sur le discours, trop occupée à sonder les alentours. J’attendais l’attaque mais ne voyait aucun ennemi. Mon fouet enroulé autour du poignet, je guettais la moindre activité. Ma vigilance n’empêcha pourtant pas la première balle de faire voler en éclat le bouclier de Cydaée. Heureusement, la balle fut tellement ralenti qu’elle ne blessa pas Cydaée. Je me plaçais immédiatement devant la Sorcière pour faire rempart de mon corps. Mes yeux remontèrent vers l’endroit d’où le coup était parti et un centième de seconde me suffit pour que mon fouet en electrum frappe la seconde balle qui se dirigeait droit vers Cydaée. Je maitrisais cette arme à la perfection. J’y avais passé des heures et des heures au point que mon fouet devienne une extension de moi-même, obéissant au moindre de mes caprices. Sans même qu’une seule parole ne soit échangée, je senti le poids des carapaces, blindages, booster X et recup. Ces sorts couplés à nos capacités naturelles ne laisseraient que peu de chances aux petits soldats de la BGU. Mon sourire se fit carnassier.

« Je les veux vivants. »

L’ordre était sans appel. Je n’étais de toute façon pas pour les tueries inutiles mais dans leur cas, leur mission étant déjà un assassinat, les passer au fil de mon épée n’aurait été qu’un juste retour des choses. Les assassins du SEED ne méritaient pas ma compassion. Juste ma haine et mon mépris. Mais ce que Cydaée ordonnait, elle obtenait. J’étais son instrument de vie comme de mort. Telle était ma mission.

Dès son ouverture, je  franchissais le portail. Ma maîtresse aussi avait repéré de quel immeuble venaient les tirs même si aucune présence n’y était détectable. Quelle ne fut pas ma surprise à l’arrivée de constater que trois rats étaient bel et bien perchés sur ce toit. Leurs yeux ne passaient effectivement pas inaperçus. Je ne pus empêcher un rictus de s’afficher sur mon visage alors que des images de l’assassinat de mes parents me revenaient. Hyne que je haïssais le SEED et tous ses mignons.

Tandis que mon second s’adressait à nos ennemis, je me contentais de faire claquer mon fouet au sol, impatiemment. Je laissais mon épée à mon flanc pour le moment, mais je pourrais la dégainer- elle ou mon arme fièrement accrochée à mon autre côté – à tout moment. Je sentais déjà l’adrénaline monter alors que mon regard se faisait brulant. Les personnes ayant pu se battre à mes côtés plaisantaient souvent sur mon passage en mode berzerker juste avant de me lancer contre l’ennemi. En réalité, c’était simplement le moment où je mettais ma vie dans la balance, laissant Hyne décider si j’allais vivre ou mourir.
© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 1064
Avatar : Josh Hutcherson
Crédits : Shiya (avatar) ; Tumblr (gif)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t89-zachary-leonhart-soldier
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   17.04.17 20:06


Mission 2 - Assassinat


Perché sur le toit et caché sous le bouclier magique aux côtés de ses acolytes, Zack observait l’installation de la scène pour le discours qui lui semblait plutôt rapide dans l’ensemble. Cela prouvait qu’ils étaient très bien organisés et Cydaée ne lésinait pas sur les moyens. A coup sûr, elle serait entendue et vue par tous les citoyens du monde. Tant pis. Il faudrait faire avec.

La porte vitrée s’ouvre enfin. Et alors qu’il s’attendait à voir la Sorcière sortir sur le balcon, il s’avérait que c’était l’autre gus donneur d’ordres de tout à l’heure qui était apparu. Et le voilà qui s’attelait à déplacer des éléments du montage comme le pupitre. C’était une blague ou quoi ? Leur plan allait devoir subir quelques modifications en espérant qu’ils arrivent à leur fin.

« Zack, il faudrait déplacer le truc de camouflage de cinq mètres sur la gauche.  »

« Ca marche ! »

Zack pianota sur le clavier de la petite sphère pour déplacer le bouclier en fonction de la nouvelle position qu’avait choisi Lucian. Cydaée fit enfin son entrée, suivit d’une autre femme. Lorsqu’elle entama son discours, un silence pesant se fit aux alentours et toute l’attention fut portée sur elle. C’était indéniable. Cette sorcière en imposait et beaucoup semblaient boire ses paroles alors qu’elle s’en prenait directement au SEED et à Cid Kramer en les faisant passer pour des personnes abominables. Hey mais c’est nous les gentils dans cette histoire, se disait-il. A quoi jouait-elle ? Son but était de créer un soulèvement de la population contre eux alors qu’ils s’évertuaient à risquer leur vie pour le bien de la population ? Zack n’en revenait pas de l’image que Cydaée brossait d’eux.Ca sentait vraiment mauvais mais il était temps d’agir pour arrêter cette vieille harpie. Lucian entre enfin en scène mais les effets de la première balle semblent avoir été atténués et la seconde se fait rapidement arrêter dans sa course par la jeune femme aux côté de l’Enchanteresse. C’était qui celle-là ? C’était lui ou elle était aussi rapide qu’un Seed de rang A ? Nom d’un Chocobo déplumé !

« Quoi ? Mais c’est quoi ce bordel ? »

Ne pu s’empêcher de dire le SOLDAT en voyant l’échec des tirs de son ami Lucian et les deux zigotos apparaitre à l’intérieur de leur bouclier via un portail magique. La technologie d’Esthar n’était finalement pas très au point apparemment et cela ne les arrangeait pas du tout car cela laissait présager un affrontement imminent face à des adversaires de taille, voir beaucoup plus puissant qu’eux malgré leurs supers compétences. Les deux camps se dévisageaient tandis que l’homme baraqué s’adressa à eux avec un sourire narquois :

« Vous ne pensiez quand même pas que ce serait aussi facile, non ? »

Alors comme ça, ils avaient été repérés depuis le début... Quelle vaine. Et Zack ne pourrait pas compter sur son incroyable épée broyeuse pour faire de jolis dégâts. La situation était craignos, sérieux. Et l’autre gonzesse commençait sacrément à l’agacer à faire claquer son fouet de cette manière si pressante. Très tendu, Zack était prêt à passer la main derrière sa tête pour récupérer son sabre en Mythril dans le cas où leurs adversaires lanceraient l’offensive. Le moment n’était-il pas venu de se replier ? Bahamut ne semblait pas de cet avis et se préparait déjà pour une potentielle sortie...

© Field of Heroes

_________________
• Award du personnage le plus courageux •
Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 240
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   19.04.17 13:18


Mission 2 - Assassinat




Malgré son air impassible, Meg’ coupa à regret l’accès à l’escalier de secours. S’il était un moyen trop évident pour les atteindre, il était aussi une porte de sortie appréciable… et la suite des événements ne fit qu’augmenter son impression que l’ensemble de leur stratégie avait manqué de finesse : quand l’ennemi peut ouvrir des portails magiques, peu importe les escaliers.

Tout avait par ailleurs été assez vite. La brunette avait enregistré chaque mot du discours de Cyadée dans son cerveau avec une attention accrue mais elle ne prit pas la peine d’analyser de suite ces données. Ce n’était pas leur but. Et quand Lucian tira et que rien ne se passa comme prévu, elle resta parfaitement calme. Elle n’eut même pas l’air surprise de voir la cavalerie débarquée jusqu’à eux. Finalement, tout ça restait très logique : ce n’était plus la Sorcière la proie, mais eux. Et peut-être que c’était le cas depuis le début même si elle n’arrivait pas à imaginer que Kramer sacrifie pour rien trois bons éléments comme eux.

Elle resta près de ses compagnons mais se tenait face à l’homme à qui elle rendit son sourire moqueur par un autre. Sans chercher à être discrète, elle prit ses aiguilles dans chaque main. Contrairement à Lucian et Zack, une de ses armes favorites était transportable, mais elle devait bien admettre qu’elle n’avait jamais été une grande spécialiste des combats à mort. Son cerveau avait bien considéré la possibilité d’une fuite pendant quelques instants, mais si elle était capable de glisser le long d’une gouttière voire même d’aller jusqu’à d’autres bâtiments avec souplesse et vitesse, elle serait vite rattrapée… et ses chances de survie au corps à corps sans les deux autres SOLDATs étaient bien trop faibles. Amie des statistiques plus que des émotions, Meg’ se préparait donc plus volontiers à un affrontement.

Ce qui l’étonnait était qu’ils n’attaquent pas. Après tout, ils étaient venus jusque là, envoyés par leur maîtresse comme deux gentils toutous bien dressés. Qu’attendaient-ils exactement ? L’homme leur demanda – de manière parfaitement rhétorique mais Meg’ n’avait jamais résisté à un bon mot – s’ils pensaient vraiment que ce serait si facile, et, sans surprise, elle fut la seule à avoir envie de parler cinq minutes avant de se battre : « Pas vraiment, mais puisque vous l’aviez prévu, c’est bien que cela se tentait. » Elle haussa nonchalamment les épaules avant de poser ses yeux trop bleus sur la femme, plus impatiente d’en découdre. Il n’était pas nécessaire d’être aussi douée que Megara en analyse faciale pour deviner qu’elle ne les portait pas dans son cœur… Eux, ou du moins ce qu’ils représentaient. Et ce truc avec le fouet… ça avait tout d’un signe d’agacement. Pourtant, Megara ne se départit pas de son sourire. « En fait, se mettre à découvert comme ça, c’était presque une invitation. La vraie question c’est pourquoi l’avoir fait… mais je suppose que nous n’aurons la réponse qu’une fois que nous nous serons battus. » Ou pas, mais pas la peine d’être pessimiste. Meg’ n’avait pas spécialement de plan à parler comme elle le faisait, cette situation n’était pour elle qu’une belle énigme éventuellement un peu trop dangereuse à son goût, et encore… ils étaient du SOLDAT, ils n’étaient pas venus pour compter les pâquerettes après tout.

Sachant ses deux camarades moins dotés qu’elle en magie, elle profita de ce flottement pour leur lancer à chacun un carapace et un booster. Pour elle-même, elle n’utilisa que le premier des deux sorts, elle était naturellement très rapide et elle préférait autant que possible économiser sa para-magie. Comme cette initiative n’était sûrement pas passée inaperçu, Meg’ lança à nouveau un sourire juvénile à leurs adversaires : ils étaient les assaillants alors à eux l’honneur de démarrer le combat. Elle leur aurait bien dit, mais elle ne voulait pas non plus être plus provocatrice que nécessaire : avoir obtenu assez de temps pour lancer ses sorts de soutien était déjà inespéré. Et elle doutait d’avoir des explications, même si elle le demandait vraiment très gentiment… être mignonne et avoir l’air innocent ça ne faisait pas toujours tout : dommage.

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 07/03/2016
Messages : 41
Avatar : Madchen Amick
Crédits : uc

Âge du perso : 41 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   20.04.17 23:39

Mission 2
La Garde




Le combat va maintenant commencer. La Garde va laisser l'initiative aux SEED. A croire qu'ils ne prennent pas ce combat au sérieux.
Très vite, vous vous apercevrez que le combat est inégal. Si vous pouvez vaillamment résister, placer vos coups est bien plus délicat. Vous prendrez conscience qu'à ce rythme, vous vous épuiserez.

Il n'y a néanmoins plus de portes de sorties. Ou, en tout cas, aucune praticables par Lucian et Zachary. A vous de faire votre possible pour résister.




Scan:
 

Ordre de passage

- Lucian A. Morgenstern
- Zachary I. Leonhart
- Lysandra S. Di ALexandros
- Megara T. Luath-Aibhne

Le délai de réponse est à présent de 72h afin d'accélérer les choses. Dès le délai de 72h d'un joueur écoulé, celui du suivant commencera à courir.

Le nombre de lignes minimum du forum s'applique.

© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 13/02/2016
Messages : 307
Avatar : Matt Lanter
Crédits : Moony

Âge du perso : 25 ans
Activité : Pousse toi je suis du SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   21.04.17 22:41


Mission 2 - Assassinat


Le Galbadien avait raison sur un point. Nous avions été trop confiants. Avec ce fusil sniper hors du commun et les commentaires de Kramer concernant les balles, il ne nous était pas venu à l’esprit qu’elles puissent être inefficaces contre la Sorcière. N’avaient-elles pas, après tout, été créées dans le seul but de l’éliminer ? C’était bien pour cela que le viseur détectait son énergie non ? Nos scénarios catastrophes s’étaient limités à l’hypothèse de se faire repérer avant ou de ne pas pouvoir profiter du chaos ambiant pour fuir. Pas à se retrouver nez à nez avec les sbires d’une Sorcière encore bien en vie et capable de nous les envoyez sous le nez bardés de sorts de soutiens. Ca ne faisait clairement pas partie de notre plan. Ni de celui de Kramer, enfin, je l’espérais.

Nos deux ennemis ne semblaient pas pressés de nous attaquer mais je n’étais pas du genre à discuter avant le combat. Megara si apparemment. L’homme était calme et impassible. Tout son être respirait la force brute. Un parfait petit soldat galbadien. La fille était plus surprenante. Elle avait l’air jeune et ne devait pas être beaucoup plus âgée que moi. Pourtant, elle ne cherchait pas à masquer la haine et le dégoût que nous lui inspirions. Ce regard vengeur et déterminé… Je l’avais déjà vu dans les yeux de beaucoup de gamins des rues de Timber moi y compris. Qui qu’elle soit, elle n’avait pas eu la vie facile et nous en tenait pour responsables, nous ou plutôt ce que nous représentions. Elle n’en serait que plus redoutable. A voir la façon dont elle faisait claquer son fouet, elle souhaitait en découdre mais étrangement, ils semblaient attendre. Mais attendre quoi ? La patience n’étant pas mon fort, je me décidais à ouvrir les hostilités. Ne serait-ce que pour voir ce qu’ils avaient dans le ventre.

D’un geste fluide, je dégainais mon colt avant de tirer sur la fille en visant son épaule. Seulement voilà, la diablesse était terriblement rapide et esquiva la balle sans l’ombre d’un problème. Avant même que je puisse me rendre compte de ce qu’il se passait, mon arme m’échappa des mains dans un claquement sec avant d’aller s’écraser quelques mètres plus loin. Je n’avais pas vu venir sa saleté de fouet. Malgré les sorts de soutien lancés par Megara, je n’allais pas assez vite. Tout en laissant un juron bien senti, je lançais le sort Scan.

Drame et désespoir, ce que j’apprenais me donna des sueurs froides. Il n’y avait aucun moyen qu’on puisse en venir à bout. En tout cas pas des deux à la fois et pas tant que leurs sorts de soutien seraient actifs. Booster X, franchement ! Déjà que la Galbadienne était très rapide de base, cela en devenait surnaturel.

Mon intervention les avait réveillés et il ne me restait à présent plus que mes poings. Quel bonheur… Les attaques physiques n’avaient que peu d’impact sur eux. La fille les évitait et l’homme les encaissait comme si ce n’était rien. Il ne nous restait plus, à Zack comme à moi à tenter d’occuper nos assaillants pour laisser à Megara le temps de les attaquer de loin et avec la paramagie. En espérant que cela suffise. Le problème étant que la demoiselle était aussi forte que rapide et que son fouet avait déjà entaillé ma chair à de nombreux endroits. Il était pourtant évident qu'ils ne se donnaient pas à fonds et ce jeu du chat et de la souris commençait à me taper sur les nerfs.
© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 1064
Avatar : Josh Hutcherson
Crédits : Shiya (avatar) ; Tumblr (gif)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t89-zachary-leonhart-soldier
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   24.04.17 0:01


Mission 2 - Assassinat


Zack fit un signe de remerciement de la tête en direction de Megara lorsqu’il sentit les effets du sort « Carapace » et « Booster » qu’elle venait de lancer. Il n’était pas sûr que cela suffise mais il saluait l’effort. En parallèle, le regard du jeune homme ne cessait d’aller de la jeune femme à la grosse brute devant eux. Ces deux-là ne semblaient vraiment pas vouloir attaquer en premier et c’est ce qui intriguait le plus Zack. Le trio avait pourtant attaqué leur boss non ? Qu’attendaient-ils donc alors ? Ses interrogations furent très vite abrégées car l’impatience de Lucian eut raison de lui. C’est ainsi qu’il lança les hostilités en tirant sur la fille avec son colt. Coup qu’elle su esquiver encore plus rapidement alors qu’elle le désarmait déjà à l’aide de son fouet. Dans la même fraction de seconde, Zack avait dégainé son sabre dans le but de cindre en deux le fouet et permettre à son ami de récupérer son arme mais celle-ci l’avait déjà ramené près d’elle au moment où sa lame s’abattait sur l’illusion du fouet. Damn it. C’est qu’elle était encore plus rapide que ce que leur permettait de l’être le Booster lancé par Megara.

Alors que Lucian lançait le sort « Scan », le simple fait de croiser son regard et Zack comprit que la partie n’allait pas être du gâteau pour eux. C’était si catastrophique que cela ? Il était temps d’en juger par lui-même. Ayant eu un aperçu des capacités de la femme au fouet, le blondin entreprit de tester celles de son acolyte. Il se lança alors dans un « Combo Break », lui permettant d’enchaîner sans temps d’arrêt des coups de différentes vitesses mais l’homme les encaissa tous parfaitement et le repoussa avec une force surhumaine, laissant Zack faire un salto arrière pour se réceptionner à sa place initiale. Il ne l’avait même pas égratigné une seule fois...

A partir de cet instant, un combat acharné débuta entre eux. Lucian et Zack attaquaient leurs ennemis dans le but de suffisamment les distraire pour laisser à leur collègue Megara, tout le privilège de lancer ses sorts de magie à distance. Leurs attaques étaient synchronisées, tantôt vers la femme et tantôt vers l’homme, en échangeant parfois leur position face à eux. Cependant leurs frappes n’avaient que peu d’effet sur leurs adversaires alors qu’eux encaissaient comme ils le pouvaient les attaques qu’ils recevaient. Zack cracha du sang par terre :

« Et merde. C’est qu’ils sont résistants les deux cocos ! »

Dans une ultime attaque, Zack orienta son sabre en direction des deux ennemis et lança « Tornade ». L’avantage avec son sabre en Mythril, c’était que son arme était plus légère tout en gardant un aspect très tranchant. A distance, il donna un puissant coup d’épée latéral dans le vide. Ainsi, une large lame d'air invisible se répandit devant lui et s’abattit alors sur ses deux ennemis avec une puissance destructrice, censé les faire décoller de quelques mètres et leur donner de gros dégâts.

© Field of Heroes

_________________
• Award du personnage le plus courageux •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Le Lys Rouge ϟ Général de l'armée galbadienne
avatar
Date d'inscription : 22/01/2017
Messages : 60
Avatar : Marie Avgeropoulos
Crédits : Moony

Âge du perso : 27 ans (3 octobre)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■■
magie/aura
resistance■■■
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   24.04.17 23:12


Mission 2 - Assassinat


La petite avait du répondant. J’aurais presque pu l’apprécier si elle n’avait pas vendu son âme au diable. Leurs yeux d’un bleu sordide ne laissait aucune place au doute. Ils étaient de cette division étrange qu’on appelait le SOLDAT. Tout et son contraire circulait dans les rangs de l’armée galbadienne concernant ces SEED un peu spéciaux si bien qu’il était difficile de se faire une idée précise de leurs compétences et de ce qui rendait leurs yeux si bleus. Rien de très ragoutant certainement. A la remarque de la jeune fille, j’adressais à nos adversaires un sourire amusé. Ils pensaient vraiment qu’ils avaient eu la moindre chance de tuer Cydaée ? Pauvres êtres naïfs, ils n’imaginaient même pas sa puissance.

« Cydaée n’est jamais à découvert. »

Elle avait sa magie et, bien au-delà de cela, elle nous avait nous, la garde. La plupart d’entre nous étaient prêts à mourir pour elle. En tout cas, je l’étais. J’avais envers elle une dette de sang que rien ne pourrait jamais effacer. Les cicatrices marquant mes poignets en était le rappel indélébile. Pour la Sorcière, j’avais rejoint le Garden de Galbadia pour devenir un rouage d’un état militaire qui avait ordonné l’assassinat de mes parents aux SEEDs. Pour elle, j’avais du côtoyer pendant des années des aspirants SEED gonflés d’orgueil à l’idée de rejoindre la BGU. Je laissais la SOLDAT miniature lancer ses sorts de soutien en me retenant de contempler mes ongles (trop les provoquer ne serait pas très fair-play). Je n’avais pas envie que le combat soit trop vite expédié. J’en profitais pour repérer l’espèce de sphère bizarre posée sur le sol. Il faudrait s’en débarrasser rapidement.

Le bellâtre du groupe (et certainement pas le plus patient) choisi ce moment pour me tirer dessus. Pas de chance, la rapidité avait toujours été mon point fort. Il était rare qu’une attaque physique parvienne à me toucher en temps normal alors autant dire qu’avec le sort Booster X, éviter sa balle et riposter en envoyant valdinguer son petit colt un peu plus loin ne me demanda pas un effort surhumain. Désarmé, l’homme serait encore moins une menace. Son ami tenta de découper mon fouet. L’idée était bonne, dommage pour lui, j’étais plus rapide et, même si cela n’avait pas été le cas, mon fouet était en electrum. Un puissant alliage d’or et d’argent. On ne le découpait pas aussi facilement.

Je profitais de sa stupéfaction de mes ennemis pour me rapprocher d’eux et donner un coup de pied dans l’étrange petite sphère qui alla s’écraser plusieurs étages plus bas, à quelques dizaines de mètres à peine des civils toujours attroupés devant le palais présidentiel. S’ils ne nous voyaient pas jusque-là, maintenant, le spectacle pouvait continuer. Voir les braves petits SOLDAT en action serait plus parlant qu’un long discours pour instaurer le doute et la peur.

Mon ami Corbeau était aux prises avec l’autre garçon, celui qui se battait à l’épée. Ses attaques n’étaient pas trop mal mais la défense de mon général de division préféré était quasi impénétrable. Je devais y mettre toute ma force à l’entrainement pour que mes coups fassent plus que le faire tressaillir. Avec une carapace en plus, les petits loups étaient mal partis.

Mais je n’étais pas en reste de mon côté non plus. Le beau gosse était rapide dans son genre, mais pas assez. Alors qu’il fonçait vers moi, je fis claquer plusieurs fois mon fouet dans sa direction, abimant la perfection de son visage et frappant sa chair à travers ses vêtements. J’évitais soigneusement ses coups, toujours en mouvement tant et si bien qu’à part un bout d’étoffe arraché, jamais le SOLDAT n’avait réussi à me toucher. Pas plus que son acolyte lorsqu’ils combinaient leurs forces. Je ne m’étais pas encore occupé du cas de la petite les accompagnants, préférant la jauger auparavant. Tout comme ma maîtresse, je savais que les femmes étaient bien plus dangereuses. Elles nécessitaient une lecture plus intense.

Nous ne faisions pour le moment que les évaluer. L’ordre étant de ne pas les tuer, il nous fallait savoir jusqu’où nous pouvions aller avant de devoir s’arrêter. L’ennemi avait déjà commencé à nous présenter certaines attaques particulières. S’ils savaient ce que nous avions en stock… depuis le temps que nous nous entrainions cote à cote, le Corbeau et moi devinions rien qu’avec les postures de combat ce que l’autre s’apprêtait à faire. L’un ou l’autre déciderait au moment opportun de donner véritablement l’assaut. En attendant, jouer un peu ne pouvait pas nous faire de mal. Il faudrait néanmoins les pousser à donner du spectacle. Pourquoi pas une de leurs fameuses invocations ?
© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mission 2 - Assassinat   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission 2 - Assassinat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [A vendre] Naomi+Dim+Lecteur GD , + Confidential Mission
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"
» [Mission] La bataille de Sanghelios
» Tankrouge va accomplir sa mission.!
» [supplément] Mission de Bataille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Have A Break :: Notre Histoire :: Chapitre 4 : Esthar et la tentative d'assassinat-