AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shopping Addict !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 620
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Yusuradreams/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Shopping Addict !   11.03.17 19:17


Shopping addict


On n’va pas se laisser faire par des mecs !


Sithmaith avait donné rendez-vous à Eirena dès qu’elle avait eu un moment de libre. Elle était certaine que ça allait lui faire du bien de sortir un peu de la BGU parce qu’elle avait bien fait un peu de shopping toute seule dernièrement mais ça n’avait pas réussi à lui faire complètement oublié qu’elle avait des tas de problèmes : des rasoirs (le boulot), des drôles (il semblait qu’elle ait quitté Sun pour Lucian d’après les dernières rumeurs), des prenants (comment séduire un minimum Sun?) et des graves (réussir à conjuguer ses pulsions suicidaires et l’inquiétude de ses amis pour elle). Elle avait donc de quoi penser quand elle était toute seule.

Les deux filles s’étaient retrouvées assez vite et avaient commencé directement par les boutiques pour refaire la garde de robe de Eirena. Ce qui était le but principal de cette sortie. « Tiens, tu devrais essayer ça. » Dit la rouquine en tendant une robe courte mais pas trop serrée (pour cacher des armes) à sa protégée. Pendant que celle-ci était dans la cabine d’essayage, Sith’ se balada dans le reste de la boutique et arriva dans un rayon bébé. Cela lui fit penser qu’elle devait parler de son idée à Eirena.

« Tu as fini ? Ça donne quoi ? » Demanda-t-elle à travers le rideau. Quand celui-ci s’ouvrit, elle observa d’un regard critique son amie : « Pas mal. Il te faut vraiment des vêtements courts pour mettre en valeur tes jambes… et des talons. Pour te grandir. » Sithmaith n’avait pas ce problème, elle faisait naturellement un bon mètre soixante-quinze. « Rien à voir mais tu ne trouves pas cette layette trop mignonne ? » Elle montra à Eirena le vêtement de bébé. Avec Sithmaith, il fallait savoir passer du coq à l’âne. « Tu te souviens que je devais réfléchir à un plan pour attirer l’attention de Sun ? Un bébé ce serait imparable, non ? Dernièrement, j’ai eu l’impression qu’il pensait au fait qu’il n’en avait pas… » Sun n’avait pas vraiment exprimé de désir de paternité, mais il n’avait pas complètement exclu la chose non plus. Et ce qui avait conduit Sithmaith à cette idée saugrenue, c’était surtout que c’était Sun qui lui avait parlé en premier de prénoms de bébé. Ce plan comportait, certes, quelques failles, mais quel plan n’en a pas ?

Déjà il faudrait qu’elle arrive à tomber enceinte, mais comme elle n’avait que 26 ans, ça ne devrait pas être de l’ordre de l’impossible. Il faudrait peut-être aussi qu’elle en sache un peu plus sur la situation politique, un peu instable en dehors de Balamb depuis que Cyadée avait tué Deling. Et ensuite elle ne doutait pas que Sun douterait d’elle et demanderait un test de paternité : l’amour ne rendait pas aveugle Sith’, Sun était parano et elle ne voyait pourquoi il ne le serait pas sur ça. Bref. Ça restait à peaufiner quoi.

Elle posa la layette et en revint à Eirena comme si de rien n’était et qu’elle ne venait pas de proférer une énormité : « Tu as d’autres trucs à essayer dans cette boutique ? » Parce que quand on est Sithmaith Orwell, on a une vision très déformée de la réalité et une vision très personnelle des priorités : les vêtements et les chaussures étaient au moins aussi importants que ses plans sur la comète ! Toutefois, elle n’avait elle-même encore essayé aucun vêtement car depuis qu’elle avait eu cette idée, elle essayait d’être économe… encore un truc pas gagné vu son addiction au shopping.

© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED médical de rang 19, Spécialiste de la paramagie de soutien
avatar
Date d'inscription : 18/07/2015
Messages : 509
Avatar : Dove Cameron
Crédits : Moony

Âge du perso : 20 ans
Activité : SEED médicale spécialiste de la paramagie de soutien
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■■
resistance■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t29-exemple-de-fiche-eirena-
MessageSujet: Re: Shopping Addict !   23.03.17 0:38


Shopping addict


Lorsque Sith était venue me chercher, j’étais plus qu’aux anges. J’allais enfin pouvoir passer un peu de temps hors de la BGU.  Oh, bien sûr, j’étais déjà sortie. J’avais assisté à quelques séminaires médicaux dans la région de Galbadia. J’avais même pu prendre le train. Une grande aventure. Maintenant que Kramer avait accepté d’ouvrir la section médicale du SEED et que je servais d’expérience pilote, il suivait mes progrès avec le plus grand sérieux. Comme pour toutes les nouveautés, je pense surtout qu’il n’avait aucune idée d’où il comptait aller et que cela perturbait son esprit contrôlant. Toujours est-il qu’il avait posé les règles : la première ligne, je devais oublier. Mon rôle principal en mission serait d’éviter toute blessure et de veiller à ce que mes partenaires restent en vie également.

Il m’avait également interdit de mission afin que je me concentre sur mes livres médicaux et mon stage à l’infirmerie. Le but étant d’assister les médecins avec la paramagie de soutien mais également d’apprendre à gérer les situations de crise une fois sur le terrain. Kramer voulait que j’en apprenne le plus possible rapidement. Mais il me faudrait des années avant d’être pleinement opérationnelle. Pour le moment, Nova et Serenity s’étaient cantonnés à m’apprendre la base. Massage cardiaque, garrot, sutures (qui restaient assez approximatives) en bref, retarder le pire en attendant de pouvoir confier les blessés aux médecins. Pour le reste, ma magie de soutien était censée éviter qu’on en arrive à de tels extrêmes.

Sithmaith m’avait donc sortie de ma nouvelle routine – qui a bien y penser n’était pas si différente de l’ancienne – afin de m’emmener faire les boutiques. C’était une expérience toute nouvelle pour moi et j’avais été émerveillée par la multitude de choix qui s’offrait à moi. Heureusement, j’étais accompagnée d’une experte en la matière et bien vite, j’avais essayé toute une ribambelle de tenues. Au fil des essayages, je me détachais de mon ancien look de petite fille sage pour de tenues plus féminines voire même carrément sexy. L’une de ces tenues était même jaune. Une couleur vers laquelle je ne serais pas allée de moi-même mais étonnamment, la robe m’allait vraiment bien. Elle avait donc rejoint ma pile d’achat du jour.

D’ailleurs, Sithmaith me tendait une nouvelle robe que je m’empressais d’essayer. Elle était noire et très décolletée. Près du corps au niveau du buste, elle s’élargissait ensuite. Bien que très courte (dans mes standards même si pour mon amie, sa longueur était sans doute très correcte), elle laissait la possibilité de cacher des poignards. Au fil de cette journée, j’avais appris l’art d’allier mode et armement. Il me resterait ensuite à maitriser celui de se battre en talon haut. Une fois le vêtement enfilé, je lançais un coup d’œil dans la classe et me trouvait plutôt jolie. Le sourire aux lèvres, je quittais la cabine avant de tourner sur moi-même pour que Sithmaith puisse avoir une vue à 360 degrés.

« C’est sûr qu’avec mon mètre cinquante-sept, un peu de hauteur ne ferait pas de mal. »

Et je ne pensais absolument pas à un certain archer géant en disant cela. Du tout. Mais avant que je ne me perde dans de drôle de pensées sur mon meilleur ami et mentor, Sith me mis un drôle de petit vêtement sous le nez me demandant si je la trouvais mignonne.

« Heu… Si. »

J’en étais encore à me demander pourquoi elle regardait ce genre de chose lorsqu’elle lâcha la bombe. Je m'en étouffais presque avec ma salive, me demandant si j’avais bien compris. Elle voulait tomber enceinte intentionnellement pour attirer l’attention de Sun ? C’était… carrément tordu et un peu extrême. Je pensais pourtant m’être habituée à ses excentricités mais là, elle faisait fort. Vraiment fort.

« Ah c’est sûr que tu aurais toute son attention pour le coup. Mais pas que la sienne. » Je marquais une petite pause, le temps de rassembler mes pensées. « Dès que Kramer l’apprendra il ne te laissera plus partir en mission. Il est super strict la dessus. Ma mère se plaint suffisamment d’avoir été mise sur la touche pendant un an. Et encore, en tant que tuteur légal le SEED m’a élevé. » Fronçant les sourcils, j’énumérai autant pour moi-même que mon amie ce que pouvait impliquer un mini-Sun.  « Pour toi, il faudrait prendre un logement à Balamb, ne pas forcément travailler les premières années ou alors réduire énormément les missions. Sans compter les nuits blanches, les couches, les biberons, les pleurs… C’est un vrai changement de vie. Tu es sure qu’il n’y a pas un moyen moins extrême pour attirer son attention? Et surtout est-ce que tu te sens prête à ça ? »

Je réfléchissais à une autre façon d’attirer l’attention de mon père de substitution. Mes pensées dérivèrent vers les dernières rumeurs selon lesquelles Sithmaith vivrait une folle aventure passionnée avec Lucian. Une cadet prétendait même les avoir surpris dans le bureau du concierge. Quiconque connaissait un tant soit peu Lucian savait que c’était une vaste plaisanterie et je tentais de garder mon sérieux tout en poursuivant.

« Et puis, il serait capable de croire qu’il est de Lucian. »

Non décidément, je n’avais pas réussi à le dire sans exploser de rire. Cette rumeur était vraiment tordante. Enfin, pas sure que Sun trouve ça très drôle. Il y aurait peut-être quelque chose à tenter de ce côté-là.

« Remarque, si toute ces rumeurs débiles remontent jusqu’à Sun, ça le fera peut-être bouger. »

Ca ne coutait rien d’espérer après tout. Ah la la… Pour toutes ces histoires d’amis-amants, de sexe et de jalousie… J’étais on ne peut plus novice. A vingt-et-un ans c’en devenait risible. Je ne comptais pas bazarder ma virginité au premier venu – j’en serais bien incapable – mais je n’avais même jamais été embrassée. Certes, mes hormones s’étaient réveillées tardivement mais depuis quelques temps il fallait qu’elles dansent la zumba à chaque fois que je me retrouvais en présence d’Aiden. D’ailleurs, cette virée shopping avait en partie pour but de faire en sorte qu’il réalise que j’étais une femme et pas seulement sa petite protégée.

Sithmaith me demanda ensuite si j’avais besoin d’autre chose dans ce magasin. Je répondais par la négative.

« Non, je pense que c’est bon pour ici. Ce qu’il me faut vraiment ce sont des chaussures et des sous-vêtements. Bizarrement la BGU ne me fournissait pas en jolie lingerie. NORG ne devait sans doute pas valider ce genre de dépenses. »

Parce que oui, avec les tenues que j’allais m’acheter, je ne me voyais pas porter de sous-vêtement en coton. Autant faire les choses à fonds non ? Et puis la plupart de mes nouvelles tenues avaient de sacrés décolletés alors il faudrait bien les mettre en valeur. Il me faudrait sans doute un peu de temps pour m’habituer à montrer autant de peau mais… c’était un petit prix à payer pour qu’Aiden me remarque. Et puis pour tout dire, j’aimais me sentir jolie. Pour quelqu’un qu’on a rabaissé pendant toute sa vie, ça faisait un bien fou.

Je retournais dans la cabine afin de remettre mes propres vêtements. Ceci fait et mes différents choix sous le bras, je me dirigeais vers une des caisses, sortant ma carte de crédit flambant neuve. Le SEED avait débloqué la totalité de mes comptes après ma réussite à l’examen. Je pensais que la pension octroyée par la BGU était la seule chose que je touchais pendant ma scolarité mais j’avais appris qu’une partie de la solde de ma mère avait été versée sur ce compte. Autrement dit, j’avais quelques économies. Pas de quoi devenir rentière, mais certainement de quoi me permettre un peu de shopping.
© Field of Heroes

_________________
• Award du personnage le plus attendrissant •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 620
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Yusuradreams/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Shopping Addict !   27.03.17 10:59


Shopping addict


On n’va pas se laisser faire par des mecs !


Sith’ était déjà passé dans son esprit aux chaussures et elle se demandait si Eirena serait capable de se battre en talons. Même pour Sithmaith c’était difficile alors qu’elle avait l’habitude. Cela dit, le centre de gravité de sa jeune amie était plus bas, ça devrait l’aider à ce niveau (et elle en avait objectivement plus besoin que Sithmaith qui en plus d’être grande avait des jambes interminables – elle, c’était pour les montrer qu’elle s’habillait court -). « Tu voudras commencer par des talons de combien de centimètres ? » La rouquine avait le sens pratique, d’ailleurs, elle n’avait conseillé à Eirena que des vêtements dans lesquels elle pouvait se battre et qui se nettoyaient assez bien. L’idée était d’allier féminité et combativité. En ce qui la concernait, elle était capable de se défendre n’importe quand et habillée n’importe comment… même si parfois ça nécessitait quelques sacrifices. Elle pensa en cet instant à la robe qu’elle avait pour la mission à Timber qui était fichue car elle avait été obligée de la déchirer. Enfin… c’était une mission où elle avait du se faire passer pour une simple civil, en général, elle pouvait ouvertement montrer ses armes et épargner ses robes.

Quand elle changea de sujet, elle eut envie de boire un cappuccino. Allez savoir pourquoi, ça la prenait comme ça, mais elle n’eut pas l’occasion d’exprimer son envie aussitôt car Eirena paraissait assez septique face à son annonce/son idée.

« Tu sais que je suis profondément loyale envers Kramer et la BGU, mais ils pourront aller se faire foutre en ce qui concerne mon avenir. » Répliqua-t-elle un peu sèchement. Mais elle esquissa un sourire pour assurer à son amie que ce n’était pas contre elle. C’est seulement que Eirena soulevait un point que Sith’ ne méconnaissait pas mais qui dérangeait la rouquine : elle-même était enfant de SEEDs, c’était presque inscrit dans ses gênes, ce qui voulait dire que si elle avait un enfant – à fortiori avec un autre SEED -, il risquait d’être destiné à suivre le même chemin qu’elle. Et ça c’était la partie de ses projets qui la dérangeait. Mais jamais elle ne donnerait ses droits parentaux comme l’avait fait la mère de Eirena, ça c’était au moins un point de très clair. Sauf si elle mourrait au combat, et encore, ses parents adoptifs seraient là pour prendre le relais.

« Ce n’est pas quelque chose dont je parle souvent, mais en fait, j’ai toujours voulu avoir un enfant. J’avais même un plan avec Ethan, mon ami d’enfance. Maintenant que je suis amoureuse… je me sens moins libre de faire ça avec n’importe qui. Et puis, c’est Sun qui m’a en quelque sorte soufflé l’idée, malgré lui, certes… enfin bon, en tout cas, si c’est Sun, je ne peux pas tergiverser pendant dix ans, tu as conscience que lui en a quarante ? » Ce qu’elle essayait de faire comprendre à Eirena (mais la communication et Sith ça faisait trois…), c’était qu’elle savait qu’elle devrait s’arrêter pendant une année, prendre un appartement à l’extérieur de la BGU, et même changer des couches. Sauf que Sun ou non, ça arriverait. Donc tant qu’à attirer l’attention, autant faire d’une pierre deux coups. « Enfin dans tous les cas, ce n’est pas un plan à mettre à exécution tout de suite parce que faire un enfant alors que la Garce en Chef essaie de dominer le monde serait particulièrement irresponsable. Ce n’est pas le moment de prendre une année sabbatique pour les gens comme moi. » c’est à dire les forces de frappe lourdes. Les missions un peu costauds allaient sûrement tomber bientôt, et Sith’ voulait avant tout protéger ses proches actuels avant de faire un enfant.

Quand Eirena évoqua Lucian, ce fut au tour de la jolie rousse de s’étouffer un peu. Elle ne pensait pas que la blondinette en avait entendu parler : c’était tellement débile ! « Par tous les gardiens, même toi tu as entendu cette histoire ?! » Elle soupira et se massa les tempes. « Sun n’est pas assez stupide pour croire que je me suis mise en couple avec mon coéquipier. » Que tu crois « Par contre il est certain que le jour où je tombe enceinte de lui, il ne me croira pas sans preuve. A sa décharge, je lui laisse croire que je continue de coucher avec n’importe qui. » Elle pencha la tête en arrière pour retenir un nouveau soupir en faisant mine de ramener ses cheveux en arrière. « Bref. J’ai besoin de caféine. » Et elle demanda à Eirena la suite de ses besoins.

Si Sith’ validait pour les chaussures, elle mit un bémol sur les sous-vêtements : « Va pour les chaussures mais pour les sous-vêtements, il y en a de très bien qui allie confort et discrétion sous les vêtements. Si tu prends des trucs trop sophistiqué, ça va juste te gêner au combat. Sans compter que si tu veux mettre des armes à proximité, il vaut mieux te faire faire du sur mesure qui résiste au frottement. » Elle ouvrit un bouton de son chemisier pour montrer son corsage qui avait une fente en cuir pour tenir un de ses petits poignards. « Bien sûr, tu peux te prévoir de quoi passer des moments intimes avec ton bel archer, mais tu conviendras que tu n’en es pas encore là… en plus, je ne voudrais pas briser tes illusions, mais ce qui intéresse un homme dans la lingerie, c’est de la faire disparaître. » Elle haussa les épaules puis attrapa le bras de Eirena pour aller dans la rue.

Elle se prit un cappuccino dans une échoppe adjacente et conduisit la blondinette au paradis des chaussures. Ou du moins sa boutique préférée en la matière. « On regarde les bottes et les bottines en premier ? » Vu la saison, c’était le mieux, puis dans certaines régions du monde, il faisait carrément froid (Sith’ était légèrement frileuse…).

© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED médical de rang 19, Spécialiste de la paramagie de soutien
avatar
Date d'inscription : 18/07/2015
Messages : 509
Avatar : Dove Cameron
Crédits : Moony

Âge du perso : 20 ans
Activité : SEED médicale spécialiste de la paramagie de soutien
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■■
resistance■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t29-exemple-de-fiche-eirena-
MessageSujet: Re: Shopping Addict !   06.04.17 0:43


Shopping addict


Je n’aurais jamais pensé, il y a encore quelques mois avoir une grande conversation stratégique sur la meilleure taille de talon m’aurait parue bien triviale. Pourtant aujourd’hui, cela me paraissait tout à fait naturel. Je n’étais plus le parfait petit soldat de la BGU. La BGU m’avait trahie. Elle m’avait caché la vérité sur mes parents démissionnaires et l’accident de Lena m’avait fait prendre conscience de la dangerosité de la branche que j’avais choisie.

« Hmm… Entre 5 et 8 peut être ? Tu t’y connais plus que moi. »

J’avais une totale confiance en Sithmaith sur ce sujet comme dans de nombreux autres. Elle était la grande sœur que je n’avais jamais eu. Figure à la fois maternelle et guide dans les méandres tortueux de la vie. Et je ne parlais pas ici seulement des leçons de mode ou de vie en société mais de tout le reste aussi. Sa présence avait été salvatrice ces dernières semaines. Sans sa présence réconfortante, j’aurai pu me noyer dans mon chagrin. Tout le monde n’avait pas été aussi présent. La plupart des gens préféraient m’éviter, ne sachant pas quoi me dire.

Mais parfois, on pouvait se retrouver totalement décontenancé face à certaines situations. C’était mon cas vis-à-vis de l’annonce de Sithmaith. Peut-être parce qu’une petite part de moi avait toujours considéré que les SEED ne devraient pas avoir d’enfants. Il faut dire que ma mère était loin d’être l’exemple de la mère parfaite. Et puis, ce métier était dangereux. J’avais vu bon nombre d’orphelins brisés arriver à la BGU. Un enfant stopperait-il les idées dangereuses dont Sith m’avait fait part il y a quelques semaines ? Pouvaient-ont réellement assurer l’avenir de son enfant en étant mercenaire ? Je ne doutais pas des capacités parentales de Sith ou même de Sun mais je doutais de l’avenir qui attendrait cet enfant en cas de problème. Mais j’étais pessimiste depuis toujours sur ces questions. Ma naïveté ne s’étendait pas jusque-là.

J’étais néanmoins d’accord sur le fait que c’était à Sith et à elle seule de prendre ce genre de décision. Enfin… Sun avait surement son mot à dire étant donné qu’il ferait partie du processus créatif et… yeurk. C’était toujours aussi perturbant. J’essayais de suivre tant bien que mal le plan de vie de Sith. Elle avait envisagé d’avoir un enfant avec son meilleur ami ? Bah, après tout c’était aussi son amant. C’était de l’ordre du possible. Etrange sans doute. Pas aussi étrange que quand elle annonça l’âge de Sun. Je ne pu m’empêcher de grimacer. J’oubliais toujours qu’il avait l’âge de mon père. Sithmaith enchaina ensuite avec la situation politique actuelle. J’avais été aux premières loges pour voir ce qui était à venir. Je me souvenais encore des chiens de l’enfer et du Béhémoth.

« Oui, je pense qu’on sera tous mis à contribution à un moment ou un autre. Si Kramer a accepté de créer une division de SEED médicaux c’est qu’il envisage le pire non ? »

Sithmaith avait été une des premières personnes à qui j’avais annoncé ce changement d’orientation. Mais d’un côté, c’était assez logique. J’avais toujours eu des facilités pour les sorts de soutien. Bien plus que pour le combat. Et, si je ne comptais pas me rouiller dans ce domaine, autant mettre mes capacités à profit.

Au moment où je glissais dans la conversations les incroyables bruits de couloirs que j’avais récemment entendu, je ne pu que rire doucement quand Sith se plaignit que cette histoire soit remontée jusqu’à moi. Rien ne restait jamais secret très longtemps à la BGU. La moindre petite chose était déformée et amplifiée. C’était le problème lorsqu’on vivait les uns sur les autres.

« Je ne sais pas. Un homme jaloux est rarement rationnel. S’il tient à toi – ce que je crois – il serait capable de faire quelque chose de stupide. »

Appelez moi naïve si vous voulez mais je ne croyais pas un mot de la théorie des amis-et-plus-si-affinités qui caractérisait soit disant leur relation. Mais ils étaient aussi têtus et abimés l’un que l’autre donc cette affaire s’avérait délicate. Sithmaith coupa court à la conversation en évoquant son besoin de caféine. De mon côté, je n’avais jamais apprécié le breuvage. J’étais plutôt jus de fruits ou cacao.

J’exposais ensuite la suite de mes besoins à Sithmaith qui me donna les indications d’usage. Je hochais la tête en rythme. Bien d’accord avec elle.

« Confort et discrétion ça me va. Tant que je peux me débarrasser des brassières de sport affreuses que la BGU me fournissait. Et crois-moi, il n’y a rien de plus gênant que de te faire livrer tes premiers sous-vêtements par Cid Kramer. »

Et clairement, les sous vêtements avec planque pour armes intégrées de Sithmaith étaient vraiment classe. C’est ça qu’il me fallait. Quand Sith évoqua des moments intime avec ‘mon archer’ je m’arrêtais sur place et manquait de m’étaler de tout mon long. Je virais au rouge pivoine tandis que certaines images qui me hantaient parfois la nuit me revenaient en mémoire, ajoutant un peu plus à mon trouble. Non mais sérieusement, j’avais besoin de me faire soigner.

« Mais… Je… c’est pas du tout à ça que je pensais ! »

Bon d’accord, j’y avais peut être songé. Une fois. Ou deux. Ou peut-être plus, mais qui compte, franchement ? Heureusement, mon amie mis rapidement fin à mon calvaire en me trainant à sa suite. Je commandais rapidement un smoothie mangue-papaye-framboise pour faire le plein de vitamines avant de suivre mon amazone rousse. Bientôt, nous nous retrouvions devant le rêve de la gente féminine, un magasin de chaussure. Encore un univers inexploré pour moi et, quelque part, j’étais un peu excitée. J’adressais donc un sourire resplendissant à Sithmaith avant d’observer tout ce que le magasin avait à offrir en termes de bottes et bottines.

« On est parties ! »

Je faisais du 36 donc mon choix était en général assez limité mais ce magasin était très largement pourvu. Plusieurs paires attirèrent donc mon attention que je soumettais à la validation d’une spécialiste.
© Field of Heroes

_________________
• Award du personnage le plus attendrissant •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 620
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Yusuradreams/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Shopping Addict !   09.04.17 11:12


Shopping addict


On n’va pas se laisser faire par des mecs !


« Sept centimètres pour commencer, ça devrait être pas mal. » Sithmaith sortit son portable et montra des photos de chaussures avec des talons de cette hauteur. Il ne servait à rien de prendre trop haut pour commencer et en même temps cinq centimètres ce ne serait pas assez, alors autant faire entre deux. Et il se trouvait que les talons de sept centimètres étaient assez standards dans les boutiques de prêt à porter. Sith’ ne savait pas combien Eirena avait d’argent de poche mais comme elle aurait besoin de commander quelques éléments sur mesure dans la dernière étape de leur journée (pour attacher les armes), il valait mieux aller dans des endroits au rapport qualité/prix corrects d’ici là.

« Sûrement... » Répondit de manière évasive Sith’ au sujet des plans de leur directeur. Elle ne savait pas trop ce qu’il en tête même si elle se doutait qu’elle serait impliquée à un moment ou à un autre, peut-être même par hasard. Cela dit, un peu plus d’action ne lui ferait pas de mal, elle n’avait pas exactement la même vision qu’Eirena des combats, cela s’était prouvé quand elles avaient discuté dans le lit de cette dernière de leurs inclinaisons amoureuses respectives… mais aussi de ce qu’impliquait leur métier. Pour Sith’, il n’y avait qu’une seule issue possible pour eux, mais le but du jeu était de la repousser autant que faire se pouvait : il y avait bien des SEED qui avait passé la quarantaine voire la cinquantaine, alors certes, certains n’avaient pas toujours été du SEED justement, mais ils étaient souvent mercenaires avant la création de la BGU. Comme ses parents, même s’ils avaient été des victimes.

Comme le sujet dérivait sur les dernières rumeurs, la rouquine oublia momentanément ses soucis très concrets qui étaient d’ailleurs à l’origine même des dites rumeurs : elle avait fait part de ses craintes à Lucian et il l’avait consolé. Ce qui était une attitude normale pour un ami et un coéquipier, mais ça avait donné lieu à des spéculations sur leur relation particulièrement stupide. Surtout quand on connaissait Lucian. Elle, encore, à écouter les autres SEED, elle couchait avec n’importe qui. Ce n’était pas tout à fait vrai, elle avait quand même des critères, ils étaient juste assez peu restreints. Mais clairement, Lucian, avec ses airs de bébé faon pour tout ce qui touchait au sexe, n’était vraiment pas son type.

« Oh ça, pour faire des trucs stupides, il a toute ma confiance. Pas par jalousie toutefois… S’il avait voulu l’exclusivité, il l’aurait dit. Il en a eu plusieurs fois l’occasion et il m’a plutôt toujours encouragé à trouver quelqu’un d’autre que lui. » Une pointe d’amertume s’était glissée dans le timbre de sa voix, elle-même l’entendit alors elle se racla la gorge avant de réclamer un café.

« Je veux bien te croire. Pour moi, Kramer ça a toujours été une sorte de figure paternelle, surtout quand j’étais encore Cadet, mais il s’est jamais mêlé de ma vie privée et c’est pas plus mal. » Elle doutait qu’il approuve vraiment ce qui se passait avec Sun, même s’il ne pouvait ignorer qu’à vivre les uns avec les autres, c’étaient des choses qui arrivaient. « C’est ma mère adoptive qui m’a emmené acheter mes premiers sous-vêtements, mais c’était aussi des brassières. Remarque, je n’ai jamais eu beaucoup de poitrine, elle aurait presque pu s’en dispenser en fait. Tu as de la chance d’avoir des formes. » Sithmaith trichait quand elle était habillée en mettant des sous-vêtements qui donnait l’illusion qu’elle avait plus de poitrine qu’elle n’en avait vraiment. Bon, elle n’était pas totalement plate, mais elle n’en avait pas forcément autant qu’elle l’aurait souhaité pour l’aspect esthétique. Côté combat en revanche, ça avait toujours eu un côté pratique, elle se souvenait que Viviane, qui était plus avantagée qu’elle dans ce domaine, était parfois embêtée aux entraînements. On ne pouvait pas tout avoir… Sithmaith savait qu’aucune femme n’était réellement contente de ce qu’elle avait, elle fréquentait assez les blogs de mode pour ça.

Sith’ se retint d’éclater de rire quand Eirena manqua de s’étaler à cause de sa taquinerie. Il allait falloir qu’elle apprenne à prendre sur elle parce que si elles atteignaient leur objectif initial (la rendre sexy), elle devrait avoir l’attitude qui allait avec. Si elle devenait pivoine dans le cas où Aiden réagissait comme elles l’espéraient, elle allait tout faire foirer. Enfin, c’était la beauté de l’innocence… Sith se souvenait avoir été comme ça aussi à une époque, sauf que c’était Vivi qui était le mentor et elle l’élève. Puis, elle avait changé. Elle espérait protéger Eirena des déceptions cruelles que l’amour lui avait fait et lui faisait encore subir. A ce sujet, elle était relativement confiante : Aiden paraissait être une proie facile, tout à fait le genre à être attiré par une oie blanche comme Eirena. Dommage que Sun ne soit pas aussi facilement déchiffrable.

« Un jour, il faudra bien y penser pourtant. Mais bon, chaque chose en son temps, tu n’en es pas encore là. On t’a donné des cours d’éducation sexuelle au fait ? » Sith’ n’était pas du genre à s’encombrer de tact. C’était bien beau d’essayer de faire entrer un homme dans les filets de la blondinette mais Sithmaith devait s’assurer que si ça finissait en happy ending, Eirena était à même de gérer. Surtout qu’elle ne paraissait pas très fan des bébés. En même temps, elle n’en avait probablement jamais vu de vrais, il n’y en avait pas à la BGU pour des raisons évidentes de sécurité.

Avant d’en arriver aux sous-vêtements, il fallait en finir avec les chaussures, Sithmaith l’emmena alors dans son temple et en fut la digne prêtresse en lui montrant plusieurs paires : « Celle-ci sont chouettes non ? C’est du cuir, et elles sont montantes, ça te protégera les chevilles et les tibias. Tu n’as pas beaucoup de résistance, il faut que tu prennes des accessoires qui couvrent. » Contrairement à elle qui allait en mission avec des tenues plutôt déshabillées, mais elle encaissait mieux puis elle avait un autre style de combat. Elle devait sentir l’air sur sa peau pour anticiper les coups quitte à en prendre quelques uns. Le corps à corps c’était aussi ça… mais avant de tomber, Sith’ pouvait subir par mal de dégâts, pas Eirena. Heureusement, son amie était en train de se spécialiser dans les soins donc elle ne serait jamais en première ligne, en fait, elle serait plutôt chargée de faire tenir les personnes comme elle.

© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED médical de rang 19, Spécialiste de la paramagie de soutien
avatar
Date d'inscription : 18/07/2015
Messages : 509
Avatar : Dove Cameron
Crédits : Moony

Âge du perso : 20 ans
Activité : SEED médicale spécialiste de la paramagie de soutien
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■■
resistance■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t29-exemple-de-fiche-eirena-
MessageSujet: Re: Shopping Addict !   30.04.17 14:42


Shopping addict


J’admirais les différents modèles de chaussures que Sithmaith faisait défiler devant mes yeux tout en me demandant comment j’allais réussir à me déplacer avec ces chaussures aux pieds. Mais pour la première fois de ma vie, je me disais que je pourrais sacrifier le confort à l’esthétisme. Je n’avais pas envie de finir en souris grise. Et puis, si je ne tentais pas de secouer un peu le destin, j’allais finir aigrie alors autant mettre toutes les chances de mon côté. J’avais quand même vingt ans ! Je n’étais plus une petite fille.

La conversation dériva sur Sun. Bon, il était peut être réellement stupide pour tout ce qui touchait aux relations sentimentales. Après tout, c’était le cas de la plupart des mercenaires de la BGU. Une des membres du comité, toujours avide de rumeurs, commentait toujours avec le plus grand sérieux ce qu’elle appelait ‘les derniers feuilletons d’Amour, Gloire et BGU’. Bizarrement, Sithmaith, Selena et Lucian y étaient souvent cités. La plupart du temps pour des histoires totalement fumeuses. Je ne comptais plus le nombre de fois où j’avais levé les yeux au ciel avant de quitter la pièce pour faire mes rondes. Pour réconforter Sith, je pressais gentiment sa main. Je ne commentais pas car je ne voulais pas jeter un voile de tristesse sur cette journée. Il nous fallait nous changer les idées.

Le sujet des sous-vêtements était bien plus léger même si le rappel à Aiden m’avait fait rougir comme une pivoine. Ma faiblesse à sa mention était de plus en plus flagrante depuis que je m’étais avouée à moi-même mes sentiments. Puis vint le sujet Kramer. Depuis mes découvertes de janvier, je ne savais plus que penser de lui.

« Je suppose qu’en tant que tuteur, ce rôle lui revenait. Mon cas a toujours été un peu à part de toute façon. »

C’était un euphémisme. Qu’est-ce que l’on ne ferait pas pour préserver les vilains petits secrets de la BGU n’est-ce pas ? J’aurais été placée dans un orphelinat quelconque dans le cas contraire. C’était comme ça que ça se passait d’habitude. Mais, d’ordinaire, les parents étaient morts, pas simplement démissionnaires. Les autres SEED aimaient leurs enfants.

« De la chance je ne sais pas. C’est surtout embêtant pour combattre. »

Ma gêne s’accentua comme à chaque sous-entendu vaguement sexuel. J’avais envie de me donner des baffes tellement je me sentais ridicule. Je n’avais plus treize ans. A vingt ans, j’aurais déjà dû avoir bien plus d’expérience. On ne m’avait même jamais embrassée. C’était désespérant… Sith avait raison, il fallait bien y penser. La vérité c’est que j’y pensais un peu trop, fantasmait beaucoup aussi. Mais je n’avais pas forcément envie de parler de ça. Ça me mettait mal à l’aise. Et à la réflexion sur les cours d’éducation sexuelle, je ne pus m’empêcher d’éclater de rire. Cela ramenait à la surface tellement de souvenirs.

« J’en ai même eu plusieurs. Quand j’ai eu 16 ans, toute la BGU s’est réveillée d’un coup. Kramer et la cuisinière, c’était déjà gênant mais quand ma mère m’a offert une boîte de préservatifs et m’a emmenée voir l’infirmière pour me faire prescrire la pilule, on a atteint les sommets de l’absurde. C’est la seule fois où elle a évoqué mon père. ‘Si tu es comme lui mieux vaut prendre les devants’. »

Je préférais ne pas me rappeler de cette journée. C’était un assez mauvais souvenir. Passer autant de temps avec ma mère était toujours difficile pour mes nerfs. Heureusement, les chaussures nous appelaient. Les suggestions de Sith étaient toujours pertinentes. Elle s’y connaissait vraiment en mode alors que moi pas du tout. Bien sûr je savais dire que quelque chose me plaisait mais savoir comment l’accessoiriser ou s’il était à la mode, c’était au-dessus de mes compétences.

J’enfilais donc les bottes que me tendait mon amie. Elles étaient magnifiques, confortables et parfaites pour cacher des poignards. Sith avait l’œil ! J’avais entendu dire que ma mère doublait ses bottes d’un alliage léger et résistant afin de se protéger des coups violents. Je devrais peut être tenter le coup.

« Tu as raison, je ne peux pas me permettre d’être touchée directement. »

J’essayais ensuite d’autres paires avant de fixer mon choix sur 3 paires dont les bottes. Cette virée shopping s’annonçait bien. Et puis, j’avais de quoi dépenser alors autant en profiter.

© Field of Heroes

_________________
• Award du personnage le plus attendrissant •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 620
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Yusuradreams/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Shopping Addict !   02.05.17 21:42


Shopping addict


On n’va pas se laisser faire par des mecs !


Même si Sun habitait chaque pensée de Sithmaith, elle fut contente que son amie la suive vers ses envies de caféine. C’était tellement plus facile de se balader en ville, une tasse à la main, tout en parlant vêtements et autres futilités. La rouquine était très réaliste quant à son sort actuel : il était plus que pitoyable. Non seulement elle vivait un amour à sens unique mais en plus elle s’était fâchée avec Riley. Elle avait envie de lui pardonner son attitude goujat fini parce que sa conversation lui manquait, et en même temps, face à l’incompréhension de son geste, elle ne trouvait pas la force de le contacter. Après tout, elle n’avait rien fait de mal, c’était plutôt à lui de s’excuser platement (quand bien même elle lui eût mis la raclée de sa vie en guise de punition).

N’en étant plus à un paradoxe près, elle aimait la vérité et la pratiquait au quotidien. C’était pourtant aussi elle qui avait choisi de dissimuler sa vraie personnalité pour ne pas (trop) s’attacher aux autres. Elle pensait donc avoir à chaque fois fait le bon choix : avec Sun, elle faisait ce qu’elle pouvait, et avec Riley, elle avait été honnête. Toutefois, ça n’enlevait pas le malaise qu’elle ressentait. Sa vie était plus simple un an auparavant. Moins d’amis, moins d’attaches, moins de soucis.

Cela valait aussi pour Kramer. Instinctivement, elle lui vouait une confiance aveugle, mais l’opinion (mauvaise avouons-le) de Sun sur leur directeur la poussait parfois à douter de son jugement. Elle se laissait influencer, quittant le chemin direct et facile qu’elle s’était tracé depuis sa prime enfance. C’est pour cette raison qu’elle ne parla pas plus de lui et de son rôle de tuteur. Elle voulait croire qu’il avait toujours voulu faire au mieux pour Eirena, mais une petite voix pernicieuse lui soufflait que, peut-être, ça n’avait pas toujours été le cas. Car à quoi bon l’enfermer ? En quoi cela avait-il fait d’elle une meilleure SEED ? Elle ne connaissait rien du monde extérieur ! Ni sa beauté, ni sa cruauté… et même si Sithmaith essayait de lui apprendre ce qui était bon à prendre (comme les chaussures!), elle n’était pas quelqu’un d’assez positif pour être réellement un bon guide. Sauf dans sa quête du grand amour car le bel archer d’Eirena n’avait rien d’une proie difficile. Il fallait juste de bons arguments pour le ferrer et ça tombait bien : Eirena en avait déjà quelques uns de prêts.

« Je veux bien admettre que je suis sûrement plus à l’aise que toi pour certaines postures de combat, mais pour le grand jeu de la séduction, tu n’as pas besoin de tricher contrairement à moi. » Sithmaith était sans complexe mais elle n’hésitait pas à user de toutes les stratégies pour être séduisante, en revanche, elle ne s’en cachait pas.

Et puisqu’on en était au chapitre sur comment séduire Aiden Saroyan, la rouquine commença par demander à Eirena où elle en était du point de vue de l’éducation sexuelle. Visiblement, elle savait l’essentiel mais ne l’avait pas appris dans de très bonnes conditions… Plus le temps passait et plus Sithmaith détestait la mère Blackstone. Elle n’avait jamais vraiment ambitionnée de devenir rang A mais parfois elle se disait que si elle parvenait à un niveau comme celui-ci, elle commencerait par rabattre le caquet de cette mégère. « Disons que c’est mieux que rien. » Commença-t-elle d’un ton froid qu’Eirena n’aurait aucun mal à relier à l’animosité que son amie ressentait envers Mme Blackstone la mauvaise mère par excellence. Elle prit ensuite la main de la petite blonde et la serra avec chaleur. Si elle-même n’était pas parfaite, elle était sûre que pour beaucoup de choses, elle était bien supérieur à la femme qui n’avait pour seul mérite que d’avoir donné naissance à une perle comme Eirena.

« Mais entendons-nous bien ma chérie, ce n’est pas pour rien qu’on appelle les relations sexuelles ‘faire l’amour’. Ce n’est pas juste un truc trivial qu’on fait comme ça. Je sais la réputation que j’ai et tu n’es pas obligée de me croire mais que ce soit pour une nuit ou pour la vie, quand on se donne à quelqu’un, on se donne entièrement… au moins pour un temps. C’est l’abandon qui fait la beauté de l’acte. L’éducation sexuelle ça ne se résume pas à prendre la pilule, c’est aussi apprendre le respect de ce que faire l’amour représente et le consentement mutuel qu’il implique. » Elle lâcha la main d’Eirena pour repousser les cheveux blonds de son amie derrière son oreille dans un geste tendre. « Est-ce que tu comprends ce que j’essaie de t’expliquer ? Je sais que je ne suis pas douée pour ça... » Mais c’était important. Eirena devait apprendre à s’aimer pour qu’Aiden l’aime. Et elle devait aussi savoir que le droit de dire non passait avant tout autre dans une relation à deux.

Un peu plus tard, une fois ce sujet épineux terminé, elles passèrent aux chaussures et Eirena fut assez rapidement d’accord avec Sithmaith sur la nécessité de se protéger plus qu’elle-même le faisait. « Il vaut mieux que tu évites en effet. En plus, les chevilles sont un endroit assez fragile, même moi je porte des chaussures montantes pour me battre. » Et pourtant, elle avait un haut niveau de résistance. « En fait, viser les jambes est une tactique assez commune pour les combattants à distance, et sinon, il arrive qu’on doive crapahuter plusieurs jours ou alors dans des endroits un peu moins goudronné que Balamb. De bonnes chaussures qui protègent bien, c’est vital n’importe quel combattant pas trop bête. » Et c’était dans des journées comme celle-ci où les conversations variées montraient différents aspects d’elle qu’on comprenait combien le gouffre était grand entre le personnage qu’elle jouait pour ses collègues de la BGU et celle qu’elle était vraiment. Sith’ n’était pas réellement nunuche, elle s’en donnait seulement l’air pour en avoir la chanson.

© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED médical de rang 19, Spécialiste de la paramagie de soutien
avatar
Date d'inscription : 18/07/2015
Messages : 509
Avatar : Dove Cameron
Crédits : Moony

Âge du perso : 20 ans
Activité : SEED médicale spécialiste de la paramagie de soutien
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■■
resistance■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t29-exemple-de-fiche-eirena-
MessageSujet: Re: Shopping Addict !   17.06.17 0:37


Shopping addict


Kramer avait-il fait au mieux pour moi ? Difficile à dire avec certitude. Il m’avait offert un foyer. S’il n’avait pas voulu de moi quand ma mère avait décrété ne rien vouloir avoir à faire avec le nourrisson dont elle venait d’accoucher, que serait-il advenu de moi ? On m’aurait confié à un orphelinat quelconque. Je n’avais aucun souvenir de qui s’était occupé de moi en tant que bébé. Mais une chose était sure, il avait veillé à ce que je ne manque de rien. Mes plus lointains souvenirs me ramenaient à ma chambre à la BGU. Kramer avait insisté pour que ma mère accepte mon installation dans la chambre à côté de la sienne. Il avait tenté de nous rapprocher à sa manière mais c’était peine perdue. En vérité, son seul défaut avait été de ne pas vouloir que je quitte l’enceinte de l’établissement. Avant mon adolescente, je m’y étais pliée de bonne grâce c’était devenu plus pesant vers mes douze ans pour devenir difficilement supportable à quinze. Bien sûr, j’étais fachée de tout ce dont on m’avait privée. Mais la situation aurait pu être bien pire. C’est pourquoi je n’avais pas fui au loin sitôt l’examen réussi comme l’avait suggéré Mateusz.

Je considérais Sithmaith comme une experte en séduction. Pas à cause de la façon dont certains parlaient d’elle à la BGU mais plutôt car elle respirait la confiance en elle et en ses charmes. Et il y avait clairement de quoi.

« Je ne sais pas si je serais très douée à ce jeu-là… »

Je manquais singulièrement de confiance en mes hypothétiques charmes. Après tout, personne n’avait vraiment eu l’air intéressé par moi jusque-là. Pas comme ça en tout cas. Pourquoi quelqu’un comme Aiden qui comptait parmi les plus beaux spécimens de la BGU se montrerait intéressé ?

La suite vira sur mes connaissances somme toute très sommaires en matière d’éducation sexuelle. Ma mère et la romance, ce n’était pas trop ça comme tout le monde pouvait s’en douter. Par des romans échangés entre membres féminins du comité, j’avais pu étendre un peu ma connaissance du sujet mais c’était là des choses qu’il fallait expérimenter par soit même. C’était en tout cas la conclusion à laquelle j’étais arrivée.

« Je comprends. Enfin je crois. Tout ça, c’est un peu nouveau pour moi mais Aiden est… enfin, pour moi, il est spécial. Mais je suis un peu perdue et pour tout t’avouer ça m’effraie beaucoup. »

Il était l’une de mes plus grandes faiblesses et pour quelqu’un comme moi qui aimait avoir le contrôle, c’était compliqué à vivre. J’avais peur que notre relation change tout en ne supportant plus de rester simplement son amie. Sans compter que je n’avais jamais eu la moindre relation amoureuse ou autre auparavant ce qui rendait tout ce cloaque d’émotions très perturbant. Le simple fait d’avoir fini par m’avouer à moi-même que j’en pinçais fortement pour mon meilleur ami était déjà un gros progrès en soi. Ce n’était le coup de foudre comme décrit dans les livres. C’était plutôt un doux sentiment qui n’avait fait que se renforcer au fil des années jusqu’à devenir impossible à rater. Il avait été mon ami, mon mentor et mon pilier. Je n’imaginais pas une seconde ma vie sans qu’il en fasse partie d’une façon ou d’une autre.

La parenthèse (et quelle parenthèse !) Aiden terminée, nous revenions aux chaussures et à la meilleure stratégie pour allier style et praticité. Mon amie était une véritable source d’inspiration. Tout en essayant ma sélection de bottes, je continuais sur le sujet.

« Ma mère fait doubler une bonne partie de son équipement chaussures comprises par un alliage super résistant mais léger et souple. Il parait que ça coute un bras mais comme on m’a débloqué le plein accès à mes comptes et que Kramer a veillé à ce qu’ils soient alimentés depuis ma naissance… »

En fait, j’avais été étonnée de la somme ce qui m’avait amenée à me demander combien, exactement, gagnait un rang A. La BGU ne roulait pas non plus sur l’or. Parfois, j’avais le mince espoir que c’était la façon de ma mère de montrer qu’elle tenait à moi. Mais c’était peut être juste pour apaiser sa conscience. A vrai dire, je ne savais même pas si ma mère avait de la famille. Je ne savais pas grand-chose d’elle.

« Je devrais peut-être y penser. Avec ma résistance, il faut que j’évite les mauvais coups. »

Après avoir comparé les différentes paires, j’arrêtais mon choix sur des bottes élégantes et confortables mais je voulais également connaître l’avis de mon amie.

« Qu’est-ce que tu penses de celles-ci ? »
© Field of Heroes

_________________
• Award du personnage le plus attendrissant •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 620
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Yusuradreams/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Shopping Addict !   27.06.17 11:21


Shopping addict


On n’va pas se laisser faire par des mecs !


« Pas besoin d’être douée, tu dois juste montrer aux hommes ce qu’ils veulent voir. » Ok. Ce serait sûrement plus compliqué que ça avec le bel archer de son amie qu’avec la moyenne des hommes. Il n’avait pas la réputation d’être un homme à femme, tout au contraire, on le décrivait plutôt comme austère. Cela dit, si Eirena avait eu le béguin pour un gros pervers, ça aurait sûrement posé un problème à la rouquine qui se serait montré bien moins enthousiaste. C’était parce que Aiden n’avait pas le profil d’un Arlan qu’elle aidait Eirena, ils seraient mignons tous les deux. Pour elle, quand elle cherchait seulement un peu de compagnie, peu lui importait qu’on ne s’intéresse qu’à sa plastique, mais Eirena cherchait bien plus que ça et c’était tant mieux, elle ne souhaitait pas à son amie de finir comme elle : désabusée et avec le cœur brisé.

« Tu ne fais qu’utiliser une périphrase pour dire que tu en es amoureuse, tu devrais peut-être essayer de le dire tout haut, ça fait moins peur une fois que c’est fait. » Elle en savait quelque chose, elle avait reculé l’inévitable avec Sun pendant des semaines, et sûrement que ça lui pendait au nez bien avant ça, sauf que leur routine était bien trop confortable pour qu’elle l’abandonne aussi facilement. Elle ne savait pas trop à quel moment ça avait dérapé franchement, peut-être quand il l’avait accusé de l’avoir empoisonné et qu’elle lui avait parlé de la mort de ses parents. S’ouvrir à l’autre c’est déjà se montrer vulnérable et risquer l’apparition de sentiments…

« En plus, toi rien ne t’empêche de tenter ta chance, lui il ne t’a pas interdit de tomber amoureuse de lui juste après avoir couché avec toi. » grommela-t-elle, encore très contrariée par cet épisode du jour où elle-même avait du accepter ses sentiments pour Sun. Dans les moments où elle se montrait le plus soupe-au-lait, elle se disait même qu’il était gonflé de vouloir commander ses sentiments ! Puis, elle se souvenait que c’était de Sun qu’il s’agissait et qu’il était quand même bizarre, quoi qu’elle lui trouve par ailleurs. En soi, ce n’était guère rassurant de se dire qu’elle était probablement la plus équilibrée des deux alors qu’elle avait des pulsions suicidaires…

En revenant à la question des chaussures, Sithmaith hocha la tête. « Oui, tu devrais faire ça. Tout ce qui peut augmenter artificiellement ta résistance sera bénéfique. » Et si elle en avait les moyens, pourquoi s’en priver ? Sûrement que cet argent avait été mis de côté justement à cet effet en plus. Eirena finirait par aller en mission et ce ne serait pas simple pour elle au début, comme ça ne l’était pour aucun SEED débutant.

« Au fait, quand tu iras en mission, tu sais avec qui tu feras équipe ? J’espère qu’on te mettra avec des gens sympas. » Souvent les missions se faisaient par trois, mais comme Sith’ excellait dans la destruction massive, elle n’avait généralement qu’un seul compagnon, souvent Mat’ ou Lucian, mais pas seulement car il arrivait aussi que les missions soient plus délicates et nécessite d’autres capacités que celles de ses coéquipiers habituels… « Quoique… comme tu es dans une spécialité un peu nouvelle, peut-être que tu changeras souvent au début. » Remarqua-t-elle enfin. Kramer voudrait peut-être tester Eirena… c’était bien le genre.

© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED médical de rang 19, Spécialiste de la paramagie de soutien
avatar
Date d'inscription : 18/07/2015
Messages : 509
Avatar : Dove Cameron
Crédits : Moony

Âge du perso : 20 ans
Activité : SEED médicale spécialiste de la paramagie de soutien
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■■
resistance■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t29-exemple-de-fiche-eirena-
MessageSujet: Re: Shopping Addict !   22.07.17 20:16


Shopping addict


Montrer aux hommes ce qu’ils voulaient voir ? A en croire ma mère ce que cherchait un homme n’était jamais très reluisant. Se faufiler dans vos draps et disparaitre le plus vite possible. Mais je n’étais pas sure que cela concerne aussi Aiden. Je n’étais pas sure non plus de savoir comment lui montrer ce qu’il voulait voir. Sans doute parce que je n’en avais aucune espèce d’idée. Je n’avais jamais eu aucun problème à interagir avec lui jusque-là. Notre amitié était venue naturellement sans aucune difficulté. Changer le cadre de notre relation, là par contre, je n’avais aucune idée de comment m’y prendre. Et je savais qu’Aiden ne me faciliterait sans doute pas la tâche.

« Ce qu’ils veulent voir ? »

Si je savais repérer et analyser les histoires d’amour de mes camarades, j’étais totalement novice lorsqu’il s’agissait de les vivre. C’était perturbant. Comme se jeter dans le vide sans aucune idée de ce qui nous attendait à l’arrivée. C’était ça l’amour, comme Sith essayait de me le faire comprendre à sa façon.

« Amoureuse… Oui. Surement. Je ne sais pas quand c’est arrivé mais c’est arrivé. »

Toujours assise pour essayer mes chaussures, je ne pu m’empêcher de prendre ma tête entre mes mains. Je n’étais pas forcément une adepte du changement. J’aimais quand ma vie suivait une certaine routine. Pourtant, plus rien n’était routinier ces derniers temps. Ma vie n’était plus qu’une suite de nouvelles expériences qui s’enchainaient en une danse vertigineuse. Je serais les poings avant de prendre une inspiration et de rassembler mon courage.

« J’aime Aiden. Beaucoup trop. Ca me fait peur. »

Quand Sithmaith se mit à parler de nouveau de Sun, je posais une main apaisante sur son bras. Avant de lui faire un câlin. Elle semblait en avoir bien besoin. Puis la conversation dévia à nouveau sur les chaussures et la meilleure façon d’augmenter la résistance. C’était un sujet bien moins dangereux que les histoires de cœur. A vrai dire, plus que dans les sorcières aux mystérieux pouvoirs, le vrai danger pour un mercenaires résidait peut être dans les méandres de son cœur. L’amour nous rendait bien vulnérable.

Concernant les missions, Kramer m’en avait un peu parlé ainsi qu’aux quelques autres SEED de la section. Il était évident que l’on n’aurait pas vraiment besoin de nous pour tout ce qui relevait de l’espionnage ou de l’infiltration. Ces spécialités nécessitaient justement de ne surtout pas se faire blesser.

« De ce que j’ai compris, on ne sera pas forcément attaché à une équipe particulière. Plutôt à un type de mission. Celles ou les risques que nos partenaires se retrouvent blessés sont les plus grands. Combats, exfiltration, protection de civils… ce genre de choses. »

Pensive, je réfléchissais à ma nouvelle situation avant de reprendre la parole.

« Mais je suppose que la vraie raison de la création subite de cette spécialité, c’est parce qu’il y a de grande chance qu’on entre en guerre non ? Ca fait des années que des SEED reviennent blessés de mission et il n’en avait pas été question avant elle. »

Pas besoin de préciser qui j’entendais par ‘elle’ son nom était sur toutes les bouches et dans une bonne partie des conversations. L’épée de Damoclès au-dessus de nos têtes, la Sorcière Cydaée qui effrayait tant le monde de Dol.
© Field of Heroes

_________________
• Award du personnage le plus attendrissant •
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Shopping Addict !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shopping Addict !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Hattrick Addict] Forum dédié aux joueurs d'Hattrick
» La Bête des Vosges est addict !
» Aide pour l'installation du mod Shanghai Shopping Mall 1
» [ADDICT CUP 8] ADDICT CUP MAGAZINE : N°3
» [ADDICT CUP 8] Les chapeaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Région de Balamb :: Ville de Balamb-