AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ce qui a été laissé en suspens [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 219
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Ce qui a été laissé en suspens [PV]   05.03.17 9:37


Ce qui a été laissé en suspens


Feat. Zael


« J’ai un rendez-vous. » Une seule phrase, quatre mots, et Bly, bien que SEED de rang A, eut besoin de s’asseoir. « Mais rendez-vous avec qui ? » Megara continuait de fouiller dans ses affaires pour trouver des vêtements de ville dans lesquels elle ne passerait pas – encore ! - pour une gamine et/ou un garçon. « Un ami de Timber. Il vient de déménager à Balamb à cause des récents événements. » Tout en parlant, Meg’ essayait de se faire un chignon pour ensuite pouvoir mettre des boucles d’oreilles. Cet accès de coquetterie perturbait un peu son père qui était venu proposer une mission à sa fille – un truc facile, pas loin – et qui s’était vu répondre par la négative tout en assistant aux essayages de la jeune femme. En réalité, Meg’ avait juste l’intention de passer pour moins « SOLDAT » que la dernière fois qu’elle avait vu Zael, mais comme la brunette se fichait depuis toujours de son apparence, Bly était un peu… interloqué. Il connaissait trop les problèmes de sa fille pour y voir réellement un intérêt sentimental pour cet ami inconnu (depuis quand avait-elle des amis pour commencer?), toutefois, un instinct paternel mal placé le rendait vaguement inquiet… car bien sûr Bly ignorait que sa fille unique n’était pas si innocente que ce que laissait paraître son apparence, et sûrement que comme la couleur de ses yeux qui étaient devenus trop bleus pour être naturels, il ne voulait pas le voir.

« Bon. On va dire que ça fera l’affaire. » Sans gêne, elle enleva son pull noir tandis que son père détournait les yeux pour passer à la place une robe en laine. Elle portait déjà un leggings gris et elle n’avait plus qu’à mettre des bottines. « Tu n’es pas trop maquillée ? » hasarda Bly en le regrettant aussitôt quand sa fille le fixa dédaigneusement. « Soit. Je n’ai rien dit. Passe me voir quand tu seras rentrée. » Megara acquiesça sans comprendre le sous-entendu (son père voulait vérifier qu’elle rentrerait avant la nuit, tout simplement) et attrapa son sac à main. En apparence, elle avait l’air d’une jeune fille normale (c’était le but de ces vêtements), mais en réalité elle avait caché des aiguilles empoisonnées un peu partout sur elle, y compris dans le chignon compliqué qu’elle avait eu tant de mal à faire tenir. D’habitude c’était Amy qui le lui faisait.

Elle était en avance pour son rendez-vous avec Zae fixé à la hâte par téléphone. Megara avait effacé les messages, sauf le premier, parce qu’elle ne voulait pas garder de traces de cette histoire de sang. Si le père de son ami avait vraiment été empoisonné, elle devait se comporter en pro’ et cacher toutes traces de son enquête. Quand elle aperçut le jeune homme, elle lui fit un signe de la main et lui sourit mais son regard resta imperturbable.

« Salut ! Tu vas bien ? » demanda-t-elle en s’approchant du comptoir d’un café pour se commander un latte. « Tu as ce qu’on avait convenu ? » Glissa-t-elle l’air de rien, car de toute manière Megara était impassible sans faire d’effort. C’était l’un des rares avantages de sa maladie : il était difficile de la perturber. Même si son dernier passage à Timber l’avait peut-être un tout petit peu ébranlé. Elle espérait qu’elle aurait l’occasion d’en discuter avec son ami, surtout qu’il devait un peu connaître Willys Weiss, lui qui avait toujours vécu dans leur ville d’origine avant la dernière invasion et ses conséquences. Meg’ s’en faisait peu pour ces dernières elle devrait pourtant, elle se laissait porter par les événements, faisant la part entre le boulot et le reste. Zael faisait parti du reste car il était l’un de ses rares amis. C’était aussi pour ça qu’elle voulait l’aider de tout cœur pour qu’il puisse se faire moins de soucis… elle n’avait croisé son père que quelques minutes à Timber, et il était louche. C’était comme s’il ne l’avait pas vraiment vu, au-delà de ne pas la reconnaître…

Cette affaire avait été en suspens plusieurs semaines qui s’étaient transformées en mois. Il était temps d’y revenir. Grand temps.

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
Résistant(e) de Timber
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 107
Avatar : Toby Regbo
Crédits : BY TI

Âge du perso : 22 ans
Activité : Forgeron
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura
resistance
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t285-zael-le-plus-grand-de-t
MessageSujet: Re: Ce qui a été laissé en suspens [PV]   08.03.17 19:43

Avant d'ouvrir la porte de la chambre que je partageais avec mon père, je jetais un dernier coup d'oeil à celui ci. Il s'était assoupi sur le fauteuil de la pièce. A passer ses nuits à surveiller par la fenêtre, il allait mourir de fatigue. Je n'avais donc pas le coeur de le réveiller pour lui signaler que je sortais. De toute façon, en ce moment, c'était impossible d'avoir une discussion convenable avec lui. Si je l'écoutais, je passerai ma vie enfermé dans cette chambre et il en était hors de question. Les Galbadiens m'avait déjà enlevé ma maison, je n'allai pas en plus leur offrir ma liberté. Mon père pouvait très bien dire ce qu'il voulait, je ne comptais pas moisir dans cet hôtel. Le sms de Tallulah était donc bien tombé, d'autant plus que je n'avais pas oublié cette histoire d'analyse de sang. Vu comment mon père était à l'ouest en ce moment, il n'avait pas été compliqué pour ce dernier de se blesser. Evidemment, cela ne faisait que renforcer mon inquiétude. Depuis que l'on était arrivé à Balamb, il était devenu le roi de la paranoïa. Déjà qu'il était bizarre depuis sa guérison du poison. C'était vraiment le summum.
J'avais tout de même laisser un mot sur la table de nuit pour ne pas qu'il s'inquiète et averti Flora aussi au cas où il péterait un câble. Je ne savais plus trop vraiment à quoi m'attendre alors mieux valait prévoir. Vérifiant que la fiole contenant le sang de mon père était bien dans ma poche, je me mettais en route pour aller rejoindre Tallulah au café dans lequel on s'était donné rendez vous. Mes recherches concernant sa mère n'avait pas été très fructueuses, et maintenant que j'avais dû déserté Timber, je n'allai plus pouvoir l'aider. Je me sentais coupable de ne plus être en capacité de l'air. J'espérais que la Seed ne m'en voudrait pas trop. Celle-ci était déjà arrivé quand je rentrais dans le bâtiment. Cette fois ci elle portait une robe, rien à voir avec la tenue qu'elle avait la dernière fois qu'on s'était parlé. Je répondit à son signe de la main et à son sourire avant de la rejoindre. Je déposai un léger baiser sur sa joue pour lui dire tout de même bonjour.

- Salut ! Un peu crevé et toi ?


Vu la tête que j'avais ce n'était pas compliqué de deviner que ma vie était loin d'être un grand repos. D'autant plus qu'on vivait sur nos économies alors je ne devais pas dépenser n'importe comment le peu de Gils que j'avais en ma possession. Rien qu'à voir le contenu de l'assiette du voisin faisait gargouiller mon estomac et je devais prendre sur moi pour ne pas commander la même chose.

- Une menthe à l'eau s'il vous plaît


Commandais je au serveur avant de sortir la fiole de ma poche et de la glisser discrètement à Tallulah. Il n'y avait pas non plus un litre dedans, juste quelques gouttes que j'avais réussi à récupérer.

- Merci encore de m'aider T...Meg, j'aurai aimé continuer à faire de même de mon côté...

J'avais failli oublier qu'ici elle n'était plus la petite fille abandonnée de Timber mais une grande Seed.

_________________


Let’s fight, like a man however you want Boy!
Stand up! If I fall down, all I have to do is get up again.
© signature by anaëlle.


Dernière édition par Zael Alvein le 19.03.17 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 219
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Ce qui a été laissé en suspens [PV]   14.03.17 10:10


Ce qui a été laissé en suspens


Feat. Zael


Megara posa son regard bleu électrique – tout sauf naturel – sur son ami. Elle ne fit pas semblant d’éprouver une émotion, mais elle posa une main sur la sienne pour la presser quand il se pencha pour déposer une bise sur sa joue. « Moi ça va, mais mes recherches n’avancent pas beaucoup. » Elle n’éprouvait jamais de tristesse et elle ne manquait plus de rien depuis que son père était venu la chercher à Timber onze ans plus tôt. De fait, elle ne pouvait qu’aller bien, même si ne pas retrouver sa mère après plusieurs mois de recherche en aurait agacé de moins patients qu’elle. En même temps, elle avait conscience aussi de courir après un fantôme. C’est pour quoi elle s’occupait en priorité de l’immédiat, à savoir les soucis du père de Zael.

Elle récupéra la fiole qu’elle glissa discrètement dans son sac à main et prit dans le même mouvement son latte bien chaud. « Tu peux m’appeler Tal’ comme tu le fais d’habitude. Ça ne me dérange pas. » Incita-t-elle son ami tout en remarquant qu’il semblait plus que fatigué. C’était logique vu qu’il avait été obligé de fuir sa ville à cause d’une guerre et que son père n’était pas vraiment en très bon état. « De rien. Et ne t’en fais pas pour ma mère, je finirai bien par la retrouver. Ce n’était juste pas la meilleure période pour entamer des recherches. Mieux vaut s’occuper de ton père pour le moment. » Elle avait la fiole, elle allait pouvoir lancer des analyses en demandant des services. Il n’y avait pas beaucoup de sang dans ce que lui avait donné Zael, mais si elle trouvait des traces de quelque chose de plus précis, elle demanderait à un médecin de la BGU d’aller rendre visite à monsieur Alvein pour de vrais prélèvements. Elle aurait aimé le faire dès le début, mais tant que ses soupçons ne seraient pas étayés par des preuves, elle ne pouvait pas faire intervenir ses collègues. A moins qu’elle ne paye la BGU pour Zael ? Oui… enfin, c’était pareil, elle ne pouvait pas lancer une enquête, même en la payant sur ses deniers privés, si elle n’avait pas le début d’un commencement de quelque chose.

En parlant de payer, elle se dit que Zael faisait encore plus pâlichon que d’habitude. « Tu veux que je t’invite à manger ? Tu as la tête que je fais quand j’ai faim. » Elle fit signe au serveur : « On aimerait une table s’il vous plaît, finalement, nous allons déjeuner aussi. » Elle adressa au jeune homme son plus beau sourire factice, celui qui faisait oublier qu’elle était du SOLDAT et qu’elle était plus dangereuse que la majorité des filles de son âge. Le serveur leur désigna une petite table près d’une baie vitrée, loin de la porte. Meg’ fit signe que cela lui convenait. Il était vrai qu’elle n’avait pas vraiment attendu d’approbation de Zael mais elle considérait ne pas en avoir besoin, d’autant plus qu’elle allait manger aussi, ça lui éviterait d’avoir à le faire quand elle rentrerait chez elle. Elle enleva sa veste pour être plus confortablement installé et s’adossa à la chaise, son latte toujours devant elle. Mais elle avait moins froid, alors elle ne le tenait plus à deux mains comme un peu plus tôt.

« Au fait, je suis allée à Timber il y a quelques temps et j’ai croisé quelqu’un d’intéressant. Willys Weiss. » Elle ne savait pas qu’ils étaient proches, en revanche elle était au courant qu’ils se connaissaient car leur quartier d’origine à tous n’était pas si grand.

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
Résistant(e) de Timber
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 107
Avatar : Toby Regbo
Crédits : BY TI

Âge du perso : 22 ans
Activité : Forgeron
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura
resistance
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t285-zael-le-plus-grand-de-t
MessageSujet: Re: Ce qui a été laissé en suspens [PV]   19.03.17 19:59

Je ne pouvais m'empêcher de me sentir désolé pour les recherches de Tallulah. Même si elle n'avait pas l'air triste, cela devait tout de même être déprimant de ne rien avoir trouvé après toutes ses recherches. J'aurai aimé avoir des informations à lui fournir, mais l'enquête de mon côté n'avait pas vraiment été glorieuse. Il fallait dire que cela remontait à loin, et que peu de personnes ne s'était rappelé de la mère alcoolique. Ils se souvenaient plus de la pauvre enfant des rues qu'avait été sa fille. Mais maintenant, celle ci était une grande Seed et vraiment, je me sentais fier d'elle comme un grand frère. Bien évidemment, je me gardais bien de lui dire ça.

- Oh d'accord...oui tu as raison...j'espère tout de même que rien n'est arrivé à ta mère...

Tant qu'il n'y avait pas eu de nouveauté sur sa mort ou quelque chose s'y rapprochant, il fallait garder espoir. C'était bien la seule chose qui permettait de ne pas finir déprimé ou fou. Vu ma situation, heureusement que j'avais encore la foi. Il fallait que je m'occupe aussi de mon père alors peut être que cette virée à Balamb, était un signe du destin. Ici, je pourrai plus facilement communiquer avec Tallulah ou acheter le nécessaire si besoin avec mes économies. Raison de plus pour me priver de nourriture. Elle passait après la santé de mon père. Mais, il fallait avouer que les plats que je voyais était très alléchant. Surement pas assez discret, Tallulah proposait de m'inviter à manger. J'étais tout de même assez gêné de cette invitation. Mais mon ventre criait tellement famine que je ne pouvais pas refuser. Et ca serait malpolie n'est ce pas ? Elle me l'avait si gentiment proposé et maintenant que le serveur nous avaient installé à une table.

- Merci Tal

Je la remerciais d'un grand sourire avant de boire ma menthe à l'eau. J'imaginais déjà tout les plats que j'allai commandé. A vrai dire, je n'arrivais pas vraiment à faire un choix tellement tout avait l'air appétissant. Le problème était aussi que j'étais un gros mangeur d'après mon père. Difficile donc de me rassasier avec simplement une assiette de pâte.
Tallulah me parla soudainement de Willys, me disant qu'elle l'avait rencontré il y avait peu à Timber. Surement avant son départ pour Deling. Ma meilleure amie me manquait. J'avais besoin d'elle en ces temps difficile même si je lui avais certifié par téléphone que tout allait très bien. En vérité ça allait très mal mais Willys avait ses propres soucis, inutile de l'inquiéter avec les miens.

- C'est ma meilleure amie, bien sur qu'elle est intéressante !

Déclarais je avec enthousiasme. La fatigue s'était évaporé comme par magie de mon visage suite à l'évocation de mon amie.

- Je dois devenir plus fort pour aller la sauver...elle est coincé à Deling

Rajoutais je en baissant la voix pour que seule mon interlocutrice puisse m'entendre. Le serveur arriva ensuite pour nos commandes. Je jetais un regard à Tal avant de revenir sur l'individu.

- Je prendrai du steack avec des frites, une omelette et hum...un croc monsieur

Je le voyais hausser un sourcil tout en notant ma commande. Il devait surement se demander où est ce que j'allai mettre tout ça mais il n'avait pas de soucis à se faire à ce sujet.


_________________


Let’s fight, like a man however you want Boy!
Stand up! If I fall down, all I have to do is get up again.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 219
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Ce qui a été laissé en suspens [PV]   27.03.17 17:26


Ce qui a été laissé en suspens


Feat. Zael


« Je ne sais pas ce que j’espère pour ma part. Après tout, personne ne l’a obligée à s’enfuir. » Les yeux trop bleus de Megara étaient devenus plus durs. Elle ne ressentait pourtant pas grand-chose par rapport à sa mère, mais c’était bien le problème.

Quand son père l’avait emmené à Balamb et l’avait faite diagnostiqué, il avait été clair qu’il y avait une part de vraie maladie, soit un léger autisme, toutefois, d’après les spécialistes, ça aurait pu passer inaperçu si elle n’avait pas en plus subi un traumatisme. Or le seul qu’elle avait eu à sa connaissance, c’était le départ de sa mère. C’était pour progresser qu’elle la cherchait : tant qu’elle ne saurait pas pourquoi Indiana était partie, elle n’arriverait pas à se construire. Elle sentait dans sa chair qu’il lui manquait quelque chose. Et elle le lisait aussi… car elle ne ressentait pas tout ce qui était décrit dans les livres. Et parfois, cela lui donnait un léger malaise qui était ce qu’elle pouvait faire de mieux en matière d’attristement.

« Ta meilleure amie ? Vraiment ? Je l’ignorais. Je ne gardais pas un très bon souvenir d’elle quand nous étions enfant. Mais elle a changé. Je lui ai même donné mon numéro au cas où elle aurait besoin… eh bien… de quelqu’un comme moi. » Au choix, une SOLDAT ou une fille pragmatique avec des avis objectifs. Megara n’était utile qu’à ça, elle n’était pas la meilleure pour ce qui était de réellement s’épancher. Oh ! Elle savait écouter ! Très bien même ! Mais comme elle n’était pas dans l’émotion, il fallait faire avec ses remarques et ça en refroidissait plus d’un. C’est pourquoi, elle n’avait pas beaucoup d’amis, on la croyait souvent méprisante. Sauf qu’elle ne l’était pas vraiment, sauf si on considérait son indifférence comme volontaire, mais ce serait nier sa nature. Megara n’avait pas choisi d’être comme elle était, elle se contentait de faire au mieux avec.

« Je peux t’entraîner si tu veux. Sur mon temps libre. » Il était interdit d’apprendre la para-magie aux civils, mais lui apprendre à se servir d’une épée, ça, c’était autorisé. Surtout que Zael était un gentil, il ne cherchait pas à devenir fort pour faire du mal à autrui, c’était même tout le contraire. « Pour Willys, c’est peut-être mieux qu’elle soit à Deling quand même. Comme c’est le centre du pouvoir de Gabaldia, ce n’est pas l’épicentre du danger… pas pour les simples civils en tout cas. Alors que Timber est juste assez loin pour qu’il y ait encore des remous. » Et puis, Timber c’était Timber, même si Meg’ était très attachée à sa ville natale et à tous ces gens qui l’appelaient encore Tallulah (ou Tal’ pour les intimes), Deling était un endroit plus luxueux, plus agréable à vivre… même si Meg’ ne savait pas ce que ça donnait depuis que le dictateur était mort pour laisser place à une sorcière. Elle n’avait pas beaucoup de missions en ce moment. Peut-être qu’on la gardait sous le coude pour plus tard… surtout qu’elle partait sur des missions longues en général. Et dangereuses. Normal pour un membre du SOLDAT.

Elle tendit la carte au serveur, sans lui sourire cette fois : « Le plat du jour s’il vous plaît. » Et elle attendit qu’il soit parti. « Tu t’en sors à Balamb ? Ça ne te change pas trop ? » Elle se demandait si son ami allait finir par chercher du boulot ou s’il préférait rester uniquement avec son père...

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
Résistant(e) de Timber
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 107
Avatar : Toby Regbo
Crédits : BY TI

Âge du perso : 22 ans
Activité : Forgeron
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura
resistance
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t285-zael-le-plus-grand-de-t
MessageSujet: Re: Ce qui a été laissé en suspens [PV]   30.03.17 19:07

Même si sa mère n'avait pas été vraiment une maman modèle, elle restait tout de même celle qui lui avait donné naissance. Peut être qu'elle était partie pour soigner son problème et revenir en parfaite santé s'occuper de sa fille ? Seulement, Tallulah était partie avec son père. Allez savoir ce qui avait traversé la tête de la mère à l'époque. Personne ne pouvait le savoir à part elle-même. Et encore parfois, on faisait des choses sans même savoir pourquoi.

- Mais tu veux quand même la retrouver malgré tout

Sinon elle n'aurait pas passé son temps à interroger et fouiller Timber pour trouver un indice. Même si Tal n'était pas vraiment démonstrative, elle avait tout de même un coeur en elle. La preuve, elle m'invitait à manger alors que je n'avais rien demandé. Mon visage avait dû seulement montrer à quel point ce qui m'entourait me donnait envie.

- Ah bon ? Pourquoi ? C'est vrai qu'elle a toujours été grognon mais c'est une fille adorable en réalité

A mes yeux il était impensable de ne pas pouvoir apprécier ma meilleure amie. Certes elle avait un sacré caractère mais c'était un amour sous cette tête bougonne. J'étais le mieux placer pour le savoir vu qu'on avait grandie ensemble - avant qu'elle se fasse ensorceler par Gaia. Mais apparemment, les choses s'étaient arrangés entre Willys et la Seed. Ce qui était une bonne nouvelle et me rendait heureux. Je ne voulais pas choisir entre les deux demoiselles.

- C'est une bonne chose, même si je suis son meilleur ami je suppose qu'il y a des choses qu'elle ne peut pas me dire

Pour ne pas m'inquiéter tout simplement. Elle était la reine pour me cacher quand cela n'allait pas. Je n'étais pas aveugle mais à présent, ma pauvre Willy se trouvait loin de moi à la capitale. J'avais bien eu du mal à me retenir de pleurer le jour de son départ. Après tout elle était un peu comme une soeur pour moi. Il ne me restait plus qu'à prier tous les jours pour qu'il ne lui arrive rien à Deling. Le jour viendra où je serai assez fort pour l'arracher à ses parents tyranniques. J'étais étonné que Tallulah propose de m’entraîner. Je ne voulais pas l'ennuyer sur son temps libre - surtout qu'il devrait être passé à chercher sa mère.

- C'est vrai ? Tu ferai ça ?

Demandais je les yeux brillants avant de me rappeler que j'avais laissé mes armes à la maison. Et je n'avais pas les moyens d'en acheter une.

- Mais pour l'instant je n'ai pas de quoi le faire

Rajoutais je tristement. Ma carrière en tant que héros s'éloignait de plus en plus de mes espoirs. Difficile de sauver un peuple sans épée.

- Mouais...j'imagine que tu as raison...mais je crains que ses parents la forcent à épouser un homme riche juste pour se faire bien voir

Ca serait quand même le pompom pour une fille qui n'avait jamais eu de chance en amour, de tomber sur un mariage arrangé. Après peut être que ça serait un garçon adorable et gentil. Mais même ça, ça ne comptait pas si il n'y avait pas de sentiments. Je soupirai avant de retrouver quelque peu ma joie lorsque le serveur venait prendre nos commandes. Surement la perspective de toute ces douceurs dans ma bouche qui allaient arriver. Alors que je ne cachais pas mon appétit, Tallulah prenait juste un plat.

- C'est dur...je cherche un travail mais je sais pas faire grand chose...Le forgeron qui m'avait embauché cet Été n'a pas besoin d'une aide en cette période...Je dois aussi m'occuper de mon père qui devient paranoïaque. A chaque fois que je rentre, il vérifie pendant au moins dix minutes qu'il ne me soit rien arrivé et que personne de suspect ne traîne autour de l'hôtel...

Avouais je d'un un petit sourire peiné. Heureusement il y avait ma cousine Flora qui m'aidait, et qui cherchait aussi un travail.

_________________


Let’s fight, like a man however you want Boy!
Stand up! If I fall down, all I have to do is get up again.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 219
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Ce qui a été laissé en suspens [PV]   08.04.17 13:33


Ce qui a été laissé en suspens


Feat. Zael


Megara fit un signe de tête affirmatif. Sa mère n’avait pas été une bonne mère (et c’était encore au-delà de ce que Zael savait), mais il était nécessaire qu’elle la retrouve. Ou qu’elle sache ce qu’elle était devenue après l’avoir abandonnée à minima. « D’après les médecins, je suis comme je suis à cause d’un traumatisme. J’ai besoin de retrouver Indiana pour comprendre ce qui s’est passé ce jour là. Ça ne me guérira probablement pas, mais ça m’aidera probablement à aller mieux. » En réalité il y avait une partie d’elle qui était là dès la naissance. Mais les médecins avaient été très clairs : elle aurait du pouvoir vivre normalement si elle n’avait pas subi de traumatisme dans son enfance. Son autisme n’était pas assez important pour l’handicaper à ce point, elle n’aurait pas été capable d’avoir de contacts sociales facilement, mais elle aurait pu avoir de l’empathie d’une certaine manière… sûrement de la façon dont elle le faisait avec les gens dont elle se sentait proche, ça aurait été applicable à tout le monde. Sauf qu’elle avait étouffé ses émotions au point de les faire disparaître. Tallulah ou Megara, peu importe comment on l’appelait, n’était qu’une coquille quasi-vide remplie uniquement de théories. Elle n’était pas plus capable d’en être malheureuse, toutefois, elle rêvait d’une normalité romantico-romanesque comme elle en lisait dans ses histoires préférées. Elle ne se rendait même pas compte que la vie ce n’était pas ça. C’était bien le fond du problème…

« Ce n’était pas vraiment contre elle personnellement, mais sa famille me traitait moins bien qu’un chien quand nous étions enfant. Disons qu’elle était dans le lot. » Megara gardait un souvenir vivace de Willys pré-adolescente détournant le regard sur les injonctions parentales accompagnées d’insultes à son égard. Comme si la pauvreté était contagieuse. Elle avait en quelque sorte réglé ça avec Willys directement et finalement, ça s’était bien passé. Megara avait une bonne mémoire mais elle n’était pas rancunière, il fallait être plus enclin à la passion pour ça.

« Oui, et puis, j’ai des facultés que tu n’as pas en tant que SOLDAT. Je ne suis pas vraiment la meilleure combattante mais bon, je me débrouille quand même assez pour extraire une civile si nécessaire. » Elle se doutait que ça devait être frustrant de s’entendre dire qu’il ne pourrait pas sauver Willys tout seul s’il se passait quelque chose… pourtant, c’était la triste réalité et c’était la raison d’être de la BGU : les civils avaient besoin des mercenaires pour certaines missions, parce qu’ils n’étaient pas formés pour combattre. Les SOLDAT étaient encore plus exceptionnels car ils avaient des capacités hors normes, normal puisqu’ils étaient aussi choisis à l’avance pour ça. Megara était plus souple et agile que la moyenne grâce à ses années de vagabondage, de plus son père lui avait appris à se battre et à manier le fleuret, une lame légère, très adaptée à son petit gabarit. C’était comme ça qu’elle en était arrivée là.

Ce qui ne voulait pas dire que les civils étaient des incapables, d’ailleurs elle proposa à Zael de lui donner quelques cours, et si celui-ci sembla dans un premier temps emballé, il parut déchanter rapidement. « Comment ça de quoi ? Qu’est-ce qui manque ? » Ils évoquèrent de nouveau Willys. Megara continua de siroter sa boisson mais son esprit était distrait par leur conversation. Que faire si Willys subissait un mariage arrangé contre son gré ? « On pourra peut-être tué le fiancé avant le mariage si ça arrive. » sauf que c’était illégal… après, si le fiancé était un pourri, Zael pourrait poser un contrat sur sa tête. Quoique, non, il n’aurait pas l’argent pour ça. Mais elle… elle l’avait… c’était une idée à creuser, si Willys se retrouvait effectivement dans cette impasse. Meg’ était du genre implacable : toute solution était bonne à prendre, même extrême. C’était souvent le soucis majeur de ceux qui ignorent la peur.

Les plats arrivèrent après que Zael ait admis sa situation précaire. « Tu crois que ton père accepterait de quitter l’hôtel ? Depuis que je travaille, je vis à la BGU et la maison où j’étais avec Bly est vide depuis. Vous pourriez y vivre, ça vous permettrait de faire durer un peu plus vos économies. » Elle était sûre que son père serait d’accord, Bly était un homme bon. Restait le soucis de l’autre père de l’histoire, celui de Zael...

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
Résistant(e) de Timber
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 107
Avatar : Toby Regbo
Crédits : BY TI

Âge du perso : 22 ans
Activité : Forgeron
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura
resistance
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t285-zael-le-plus-grand-de-t
MessageSujet: Re: Ce qui a été laissé en suspens [PV]   16.04.17 19:39

Un traumatisme ? J'imagine effectivement que ça devait l'être pour Tallulah. Je ne savais pas ce que cela faisait de se faire abandonner par sa mère. La mienne était morte donc ce n'était pas vraiment de sa faute de nous avoir laissé papa et moi. Surement que d'avoir des réponses à ses questions aiderait mon amie à aller mieux ou au moins avoir un poids plus léger sur la conscience.

- Probablement

Répétais je avec un sourire qui se voulait encourageant. Maintenant que j'étais coincé à Balamb, je ne pouvais plus faire grand chose pour aider Tallulah dans ses recherches. Ce qui me un peu culpabiliser vu qu'elle se donnait du mal pour savoir ce qu'avait mon père. Quoique je pourrai contacter des amis qui étaient resté à Timber et leur demander d'enquêter pour moi. Il fallait que je réfléchisse à cette option.

- Ca ne m'étonne pas, ses parents ne m'aimaient pas beaucoup non plus

Ce qui me surprenait le plus était que Willys avait suivi sa famille là dessus. Même si elle ne faisait jamais la rebelle devant eux, qu'elle ait aussi mal traité Tallulah me décevait un peu. Mais maintenant tout semblait s'être arrangé entre les deux filles, les explications avaient été faites. La Seed avait l'air de même lui avoir pardonné malgré tout. Sinon, elle ne lui aurait pas dit de l'appeler en cas de besoin. D'ailleurs, Tal n'était pas qu'une simple mercenaire. J'avais déjà entendu parler des SOLDATS mais je ne pensais pas que mon interlocutrice était aussi forte. Déjà Seed, c'était impressionnant à mes yeux.

- Même en étant juste un Seed, tu aurai eu plus de facultés

Déclarais je avec un soupir. Ce n'était pas que j'abandonnais mon rêve mais en voyant toutes ces personnes qui étaient très loin devant moi. Même Kate. Je me demandais bien ce que je pourrai faire pour sauver Willys. Je n'avais même plus d'épée déjà.

- Mes armes sont restés à la maison...alors je suis un peu démuni

Expliquais je avec une petite moue. Je n'avais pas non plus les matériaux nécessaires pour m'en fabriquer une nouvelle. Après je ne voulais pas m'en servir pour tuer quelqu'un, aussi j'étais un peu choqué lorsque Tallulah avait sortie son idée de meurtre comme si elle m'annonçait le temps de demain.

- Mais...non...! On a pas besoin d'en arriver à de tels extrêmes...!

Chuchotais je en regardant de gauche à droite, pour être sur que personne n'ait entendu les propos de la Soldat. Je ne voulais pas que l'on se fasse arrêter pour préméditation de meurtre.

Je résumai rapidement ma situation avant que les plats commandés n'arrivent sur la table. A la simple vue de la nourriture, je sentais mon coeur se gonfler de bonheur et ne perdait pas de temps pour attaquer mon omelette. Je me stoppais cependant en pleins mâchage, levant mes yeux sur Tallulah suite à sa proposition d'hébergement. Etait elle sérieuse ? Je m'imaginais lancer cette idée à mon père et je ne voyais pas vraiment comment il accepterait de déménager dans la maison d'un inconnu. A moins que le nom de Bly lui dise quelque chose vu qu'il avait toujours vécu à Timber.

- Ca ne sera pas évident....peut être que si je lui parle de ton père avant, il voudra bien..Mais tu es sur que c'est bon ? Je veux dire, peut être que d'abord tu devrais voir avec ton père si il n'a pas besoin de sa maison...Même si tu dors à la BGU, peut être que parfois tu as besoin d'aller dormir chez toi ?

_________________


Let’s fight, like a man however you want Boy!
Stand up! If I fall down, all I have to do is get up again.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 219
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Ce qui a été laissé en suspens [PV]   19.04.17 13:57


Ce qui a été laissé en suspens


Feat. Zael


Zael ne connaissait pas toute l’histoire, il ne savait pas que Indiana l’avait battue avant de s’enfuir. Megara n’en parlait jamais. Bly savait, du moins le pensait-elle, les souvenirs du retour de son père à Timber s’étaient un peu atténués avec le temps car elle avait ensuite été prise dans le tourbillon du déménagement et de sa nouvelle vie.

« Je crains qu’à part Willys, la famille Weiss ne soit qu’un groupe de crétins qui se sont bien trouvés. » Et cela était finalement plus triste pour Willys que pour Zael et elle. Peu leur importait à eux que ces gens les aiment, mais avoir été élevé par eux… mieux valait peut-être avoir été abandonné. C’était une piste à creuser pour essayer d’aller mieux d’ailleurs. Avait-elle envie de retrouver Indiana si celle-ci était une horrible femme qui collaborait avec d’affreuses personnes ? Sûrement que oui, à défaut de retrouver une mère, elle pourrait au moins faire une croix dessus.

Quant à ses facultés en tant que SOLDAT, elle approuva d’un signe de tête, tout en précisant : « Et puis, je suis la fille de mon père. Il était mercenaire bien avant la création de la BGU. » Elle avait développé les mêmes capacités que lui ou presque, ce n’était sûrement pas un hasard. Après, forgeron, c’était très bien aussi et leur espérance de vie était nettement plus élevée, si Megara se souciait peu de son propre sort, elle ne voulait pas qu’il arrive du mal à son ami. Elle n’en avait pas beaucoup alors…

« Hum… Oui, c’est vrai que ça n’aide pas. Et les miennes sont trop légères et trop petites pour toi. » Zael n’ayant pas vraiment le même gabarit qu’elle, et encore heureux vu qu’il était un homme ! Déjà que pour une femme, Meg’ était plutôt fluette. Ce n’était pas pour rien qu’elle faisait moins que son âge. « Je réfléchirai à une solution. » trancha-t-elle en cherchant dans ses connaissances qui pourrait éventuellement lui prêter une épée qui serait à la bonne taille. Ce n’était pas simple car elle ne parlait pas à tant de monde que ça… Amy était grande pour une fille, peut-être qu’elle avait des trucs à lui prêter… ça restait une idée à creuser.

Pendant que Zael regardait si personne ne les avait entendu, elle l’observa sans ciller. « Ne sois pas si tendu. Je ne fais pas dans l’assassinat normalement, mais si le fiancé est une pourriture, il y a sûrement moyen de faire une exception. En fait, si c’est une vraie bonne grosse pourriture, je peux même tout simplement voir pour mettre un contrat sur sa tête. Mais ce n’est pas une procédure simple, on n’assassine pas les honnêtes citoyens dans le métier… enfin, si jamais c’est ça qui peut te rassurer. Mais je ne passe pas vraiment mon temps à faire du tricot non plus. Parfois c’est tué ou être tué. » Des paroles malheureusement un peu trop prémonitoires dites sans arrière pensée, Megara énonçait juste des faits : si le fiancé était une ordure, mieux valait le liquider avant qu’il ne fasse du mal à la jeune femme. Ce n’était cependant pas la première fois que son pragmatisme frôlant la cruauté choquait quelqu’un : elle avait l’habitude. « Nous n’en sommes pas là de toute façon, Willys va à peu près bien pour le moment, non ? » Elle n’avait pas pris de nouvelles car cela aurait été étrange mais Zael lui en avait sûrement.

Ils changèrent ensuite de sujet car Megara se souciait du confort matériel de son ami ainsi que de sa famille en ces temps difficiles. Elle s’en voulait presque de sa vie aisée alors qu’elle savait qu’elle pouvait à tout instant la payer le prix fort. « Le personnel célibataire est dans la quasi-obligation de vivre à la BGU, et je n’ai aucun attachement pour cette maison. Mon père non plus puisque je n’y suis plus. Elle est complètement inoccupée depuis plusieurs années. Elle n’a pas été vendu parce que Bly n’est plus tout jeune, je suppose qu’il espère prendre un semblant de repos là où on pourra toujours l’appeler le moment venu, mais ce n’est pas cette année qu’il prendra sa retraite, ni la suivante d’ailleurs. Je n’ai pas les clefs sur moi mais, vraiment, si vous voulez la maison, prenez là. Je te la prête volontiers. » Pas vraiment besoin d’en parler à Bly donc, enfin, pas pour lui demander l’autorisation en tout cas, l’en informer restait tout de même un minimum. « C’est plutôt ton père qui m’inquiète… je n’ai pas encore ses résultats et ce que tu me décris n’est pas très encourageant... » la paranoïa pouvait avoir de multiples causes dont certaines facilement soignables, mais s’il avait été empoisonné… c’était peut-être plus grave.

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
Résistant(e) de Timber
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 107
Avatar : Toby Regbo
Crédits : BY TI

Âge du perso : 22 ans
Activité : Forgeron
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura
resistance
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t285-zael-le-plus-grand-de-t
MessageSujet: Re: Ce qui a été laissé en suspens [PV]   23.04.17 19:24

Je n'aurai pas pu dire mieux en ce qui concernait les parents de Willys. Certes, je ne leur avait jamais dit en face mais ma meilleure amie savait très bien ce que je pensais d'eux. Et puis elle était aussi la première à leur jeter la pierre. Malheureusement, elle n'avait pas eu le courage de les laisser et de me suivre. Une chose que je ne comprendrais jamais. Parce que si au moins sa famille était gentille, il y aurait une raison mais je ne voyais vraiment pas pourquoi Willys avait préféré les siens à mon amitié. Enfin, maintenant il était trop tard pour revenir là dessus. Tout ce que je pouvais faire c'était devenir plus fort, tout seul ou avec de l'aide.

- Waaaah la classe

J'étais admiratif face au père de Tallulah et aussi à la chance qu'elle avait d'avoir quelqu'un comme ça dans sa famille. Bien sur j'admirais aussi le mien, pour d'autres raisons. Mais pour moi qui était attiré par la BGU depuis que j'étais capable de comprendre ce que c'était, forcément cela jouait beaucoup sur ma vision d'eux. Et être mercenaire bien avant la création de l'école cela voulait dire que Bly devait être un super Seed. A côté, j'étais tout simplement ridicule. Je n'avais même pas pensé à prendre mes armes avec moi avant de m'enfuir de Timber. Et j'ignorais comment y retourner sans inquiéter mon père .

- Et si...tu allais les chercher ? Ils sont bien caché sous une lame de parquet dans ma chambre et l'arc que Kate m'a offert est dans mon placard...

Proposais je avec un sourire. C'était la solution la plus simple pour moi. Et puis contrairement à moi, Tal n'avait de compte à rendre à personne. Mais je ne voulais pas non plus l'obliger à le faire. Si elle ne voulait pas, on trouverait une autre idée pour mon problème de mains nues. Et puis visiblement, ma vieille amie était très discrète, assez pour proposer d'aller tuer discrètement quelqu'un. Je ne savais pas vraiment si c'était censé me rassurer de savoir qu'elle n'était pas dans ce domaine normalement. Et puis mettre un contrat sur la tête des gens, ce n'était pas un peu gros ? Finalement, j'étais bien content d'être simplement un forgeron. Jamais je ne pourrai tuer quelqu'un de sang froid.

- Pour l'instant oui elle va bien alors ne nous emballons pas !

Répondais je rapidement. Même si je n'avais pas tous les jours Willys au téléphone, si il y avait une urgence elle m'aurait tout de suite appelé.

Changer de sujet était une bonne idée et j'en apprenais plus sur la vie des Seeds aussi par la même occasion. Bien sur, j'imaginais qu'en tant que mercenaire ils devaient rester à la disposition de leur chef tout le temps.

- Je préférerai tout de même avoir l'accord de ton père avant...

On ne savait jamais, Bly pouvait très bien décider de donner sa démission demain. Je pensais finir ma vie à Timber et voilà que je me retrouvais à Balamb soudainement.

- Il m'a toujours sur-protégé depuis que je suis petit...Il a surement peur de me perdre, comme il a perdu maman

J'étais très loin du compte en vérité sans le savoir. Mon père était resté évasif sur la disparition de ma mère et comme je ne voulais pas le rendre triste, je n'insistais jamais. Je supposais donc que suite aux événements de Timber il avait encore plus peur pour ma vie qu'habituellement. Est ce que le poison rendait pire son état ? Peut être.

_________________


Let’s fight, like a man however you want Boy!
Stand up! If I fall down, all I have to do is get up again.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 219
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Ce qui a été laissé en suspens [PV]   02.05.17 13:20


Ce qui a été laissé en suspens


Feat. Zael


Megara eut à cet instant un de ces rares sourires véritablement sincères. Même si elle aimait ses amis comme Amy, Zael ou Lucian, personne ne pouvait réellement égaler son père pour qui elle éprouvait plus que de la simple tendresse : elle vouait un culte à Bly. Il était son héros, son roc, celui qui l’avait accepté comme elle était et qui lui avait appris comment vivre avec les autres, moins ouverts que lui à la différence. Il était aussi tout ce qu’elle n’était pas en ce qu’il avait beaucoup d’empathie, même s’il avait toujours été mercenaire, il avait toujours eu un grand sens de la moral. Megara l’admirait pour ça et c’était justement parce qu’elle était fière de son père qu’elle était devenue SOLDAT et qu’elle agissait pour le bien de tous alors qu’en fait, si on fouillait un peu, à titre personnel, elle n’éprouvait rien d’aussi altruiste que Bly. Mais elle voulait être comme lui, elle voulait aussi qu’on la voit comme sa digne progéniture. Elle avait les mêmes capacités que Bly en combat mais par contre elle ne lui ressemblait pas physiquement, elle tenait plutôt de sa mère pour ce qu’elle s’en souvenait, et encore, elle était moins belle que ne l’était Indiana. Alors elle donnait tout ce qu’elle pouvait pour qu’on l’associe à Bly pour ses talents au sein de la BGU. Elle était Megara Tallulah Luath-Aibhne, fille d’un grand SEED de rang A. Comme c’était un fait, elle se l’était approprié au point d’en faire tout un pan de son identité.

« Mon père est génial. » se contenta-t-elle de dire, son sourire sincère – très rare, Zael était bien placé pour le savoir – parlant pour elle. Elle redevint plus neutre, bien que toujours affable, quand Zael évoqua son absence d’armes pour un entraînement. L’idée d’aller les chercher n’était pas forcément mauvaise mais elle ne pensait pas qu’on la laisserait partir de Balamb pour Timber aussi facilement vu l’ambiance actuelle. Elle soupçonnait que si la BGU était aussi remplie dernièrement c’était parce que leurs dirigeants soupesaient ce qu’ils allaient devoir faire et qu’ils gardaient leurs meilleurs éléments sous le coude. Dont les SOLDATs. Car elle avait entendu parler de Lucian qui aurait soit-disant une aventure avec sa coéquipière, ce qui voulait dire que lui aussi était à Balamb. Et lui aussi était de l’élite. Pour ce qui était de la rumeur, on notera que ça faisait plutôt marrer Meg’ parce que Lucian était bien trop empoté pour se dégoter une fille : elle le savait vu qu’elle avait eu un petit coup de coeur pour lui quand elle était plus jeune. Il était encore pire qu’elle pour ça : elle, elle n’arrivait pas à avoir le bon timing quand un garçon l’intéressait parce qu’elle réfléchissait trop, n’étant pas habituée à ressentir quoi que ce soit, Lucian, lui, ne savait même pas que ça existait « pour de vrai ». Il faut dire qu’il ne passait pas autant de temps qu’elle à se questionner sur ce qu’il voulait dans la vie. Meg’, elle, n’avait pas encore renoncé au prince charmant (tout en ayant bien conscience qu’elle n’avait pas tout à fait le profil de la princesse).

Laissant de côté ses pensées sur la BGU et ses collègues, elle du se résoudre à refuser la proposition de Zael, en tout cas pour le moment : « En d’autres circonstances, je pourrais sûrement le faire facilement, mais ce n’est pas la bonne période pour que je m’en aille. On peut m’appeler pour une mission à tout moment et si je suis ailleurs qu’à Balamb, j’aurais des ennuis. » Et elle ne pouvait pas demander à son père une permission d’aller à Timber, il détestait quand elle retournait là-bas, surtout pour des motifs non-professionnels.

« J’ai une copine qui est nettement plus grande que moi, je regarderai si elle n’a pas quelque chose à me prêter qui conviendrait à ton gabarit. Elle a un frère aussi, mais il utilise un arc, je ne crois pas qu’il ait d’épée. » Et pour le coup Aiden était trop grand par rapport à Zael, et trop massif aussi, même si elle ne remettait pas en cause les capacités musculaires de son ami. Disons que ce n’était juste pas le même genre.

La brunette sourit discrètement pour elle-même à l’affirmation un peu trop rapide pour être honnête de Zael. Il était trop gentil pour réellement vivre dans son univers : Meg’ était plutôt voleuse que tueuse, mais en toutes circonstances, nécessité faisait loi à ses yeux. Y compris si cela devait faire des victimes. C’est aussi pour ça qu’elle préféra ne rien dire de plus sur la question. D’autant qu’ils en eurent bientôt une autre, nettement plus urgente, à régler. La vie de son ami à Balamb n’avait rien de très confortable actuellement. Elle pouvait l’aider mais elle lui sentait des réticences, assez légitimes au demeurant, mais en même temps, il devrait la connaître assez pour savoir qu’elle ne le proposerait pas si ça devait être un problème. Elle eut une idée mais elle le laissa terminer de parler de son père à lui avant de l’appliquer.

« En même temps, un parent doit protéger son enfant. Tu ne crois pas ? » Encore une fois, elle eut une pensée pour sa mère qui était partie et qui était on ne savait trop où actuellement. Et à Bly qui n’avait quasiment pas été là pendant les dix premières années de sa vie, même si ça partait d’un bon sentiment au départ dans son cas. Le père de Zael avait sûrement une réaction plus normale à ce niveau, c’était autre chose qui troublait Megara. Le fait qu’il ne l’ait pas reconnu la dernière fois à Timber par exemple. Même si onze ans avait passé, elle avait très peu changé physiquement. Et Zael avait dit à son père qui elle était sans qu’il réagisse. Elle craignait des troubles neuronales sévères même si elle ne pouvait rien affirmer tant qu’elle n’aurait pas demandé à des gens dont c’était le métier de faire les premières analyses.

« Bon, écoute. De toute façon, ta famille et toi vous ne pouvez pas rester dans cette impasse. Je vais téléphoner à mon père maintenant, comme ça tu seras fixé, ok ? » Notons que c’était rhétorique comme question car elle avait déjà sorti son téléphone et tapé sur le raccourci pour appeler son père. Elle mit le haut parleur et posa le téléphone sur la table pour que Zael puisse entendre. Bly répondit au bout de deux sonneries.

« Oui ? Ma chérie ? Qu’est-ce qui se passe ? »
« Papa, je t’appelle parce que je suis en train de déjeuner avec mon ami et il a des ennuis. C’est un de mes amis de quand j’étais à Timber tu te souviens ? Et il est venu à Balamb avec sa famille pour être en sécurité, mais il n’arrive pas à trouver de travail pour le moment et les hôtels sont assez chers. Je pensais qu’on pourrait leur prêter la maison puisqu’on ne l’utilise pas. Tu es d’accord ? »
Il y eut un silence mais c’était visiblement parce que Bly était en train de trier des dossiers en même temps, Meg reconnaissait le bruit des feuilles.
« Ah, c’était donc pour aider un ami ton rendez-vous ! Mais bien entendu, pas de soucis ! Par contre, il y a peut-être un peu de poussière à faire, je n’y ai pas été depuis un moment. »
Évidemment, tout ce qui intéressait son père c’était d’avoir la confirmation que sa fille n’était pas en rendez-vous galant. Megara savait à l’avance qu’il se ficherait de la maison.
« Cool. Merci papa. Je passe te voir tout à l’heure pour récupérer les clefs. »
« On fait comme ça. Dis, tant que je t’ai, tu ne saurais pas où j’ai rangé le dossier de ta dernière mission ? »
« Non, désolée, mais je t’ai déjà dit que tu devrais t’acheter des casiers pour ranger tes papiers… Enfin, je t’aiderai tout à l’heure si le boss m’appelle pas pour une mission. »
« A tout à l’heure ma puce. »
« Bye papa. »
Elle appuya sur le bouton de fin d’appel et planta son regard trop bleu sur Zael. « Et voilà. Maintenant il faut s’occuper de ton père. Ta cousine ne devrait pas trop poser de soucis je suppose, elle sera sûrement contente d’avoir de la place. » Parce que les hôtels c’est mieux pour prendre des vacances que pour y vivre.

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
Résistant(e) de Timber
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 107
Avatar : Toby Regbo
Crédits : BY TI

Âge du perso : 22 ans
Activité : Forgeron
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura
resistance
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t285-zael-le-plus-grand-de-t
MessageSujet: Re: Ce qui a été laissé en suspens [PV]   08.05.17 21:49

Si Tallulah n'avait pas trouvé son père super, j'aurai franchement était vexé pour lui. Pour moi avoir un paternel Seed c'était grandement la classe - bien plus qu'un forgeron - mais je n'avais jamais dit ça à voix haute. Je n'avais pas envie que mon propre père se sente mal à ce sujet. A sa façon, il était aussi mon héros vu comment il avait batailler dur pour me nourrir et me donner une vie un minimum convenable. Vu comment on n'avait jamais croulé sous les Gils, j'étais déjà bien content d'avoir pu étudier comme les autres enfants et non travailler à la forge. Je n'étais donc ni envieux ni jaloux. En fait j'étais même plutôt heureux que Tallulah ait une bonne personne dans sa vie qu'elle semblait réellement apprécié - à la vu du sourire qu'elle arborait sur son visage. Je ne l'avais pas vraiment vu sourire depuis que je la connaissais, du moins pas aussi rayonnant. Je lui renvoyais donc son sourire avant de le perdre quelque peu à cause du sujet des armes.

- Ca m'ennuie quand même de mobiliser aussi tes amis...et l'arc...comment dire...c'est pas trop ça pour l'instant...

Ca m'embêtait tout de même que mon interlocutrice se donne autant de peine pour moi. J'aurai fini par trouver une solution mais si j'avais bien retenu une chose sur mon amie, c'était qu'elle n'abandonnait jamais. Même si j'étais bien sur ravie qu'elle veuille m'aider. Je ne voulais pas non plus abuser de sa gentillesse alors une épée serait suffisante. De toute façon, j'étais un danger public avec un arc et des flèches dans les mains.

- Surement oui

Je ne savais pas trop. Après tout je n'avais pas d'enfant et pas de petite soeur ou de petit frère. La seule personne qui pouvait s’apparenter à cette relation c'était Willys et Flora. Ma meilleure amie était trop loin de moi aujourd'hui pour que je puisse la protéger, et ma cousine se débrouillait très bien toute seule.
Tallulah avait décidé soudainement d'appeler directement son père. Je comprenais alors qu'il était vraiment inutile de lui faire comprendre que l'accord de mon père était primordial dans cette affaire. Je continuais donc de manger, écoutant la conversation qui avait lieu juste en face de moi entre une père et sa fille. Je me sentais vraiment misérable de profiter ainsi d'une maison et de la gentillesse de ces deux personnes.

- Je suppose que revenir là dessus vexerait ton père...alors je ferai de mon mieux pour convaincre le mien. Avec ma cousine, on sera deux contre un...Elle sera très heureuse de n'avoir plus à supporter les ronflements de son oncle !

Je riais légèrement en me rappelant notre première nuit ici. Flora n'avait pas pu fermer l'oeil et avait été exécrable toute la matinée. Au fil du temps elle avait fini par s'y faire mais je supposais qu'un endroit au calme la rendrait surement plus "facile".

- Mais quand j'aurai trouvé un travail, je payerai un loyer ok ?

_________________


Let’s fight, like a man however you want Boy!
Stand up! If I fall down, all I have to do is get up again.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 219
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Ce qui a été laissé en suspens [PV]   29.05.17 19:15


Ce qui a été laissé en suspens


Feat. Zael


« Hum… Oui, puis, Aiden est trop grand. Et je ne sais pas bien tirer à l’arc donc je ne risque pas de t’apprendre ce genre de chose. Moi je me bats avec des aiguilles ou une épée. » Mais ses épées seraient trop petites pour Zael, trop légères aussi, sans même parler de son fleuret qui était une arme particulière car elle était destinée à pénétrer plutôt qu’à couper. Mais Meg’ savait se battre avec d’autres armes que celles qu’elle utilisait, sauf qu’à l’arc, elle était nul, elle avait vite le bras qui tremblait et en plus, elle trouvait ça hyper encombrant. Comme elle avait parlé de ses aiguilles, elle en sortit une de ses cheveux et la posa sur la table : « Qui devinerait que je suis toujours armée même habillée ainsi, pas vrai ? » Dit-elle à son ami en le prévenant « Fais attention si tu veux la toucher, le bout est empoisonné. Pour en revenir à toi, une épée d’Amy ferait l’affaire mais encore faudrait-il que j’arrive à mettre la main dessus, on ne travaille pas souvent ensemble et je ne sais pas où elle est en ce moment. Sans ça, je ne pense pas que ça la dérangerait. La plupart d’entre nous a ses armes de mission et à côté on a des armes supplémentaires qui ne servent jamais ou juste pour s’entraîner. Perso’, j’ai plusieurs fleurets, même si je tiens beaucoup à celui que j’utilise le plus. Je l’avais fait faire sur mesure. » Elle montra la paume de sa main. Megara était petite et ses poignets tout comme ses doigts étaient à l’image de sa morphologie. Zael comprendrait sans peine vu qu’il était forgeron de métier : la taille standard n’était pas vraiment celle de la brunette.

Elle essaya ensuite de régler la question du logement de son ami qui était bien plus primordiale car elle espérait que les civils n’auraient pas à se battre dans le futur, alors que la famille de Zael aurait toujours besoin d’un toit. Elle appela son père qui se montra égal à lui-même, et quand son ami lui dit que revenir là-dessus risquait de vexer Bly, l’idée l’amusa. Elle connaissait bien son père, elle ne pensait pas qu’il existât quelque chose en ce monde qui puisse le vexer… Indiana peut-être ? Et encore, il en avait fait un élément du passé qu’il avait enterré définitivement, lui compliquant la tâche à elle.

« Bly n’est pas susceptible, cela dit, il vaut mieux profiter d’une occas’ quand elle se présente, non ? » Et elle ne doutait pas que la cousine de son amie aimerait avoir plus d’espace. En fait, tout le monde aimerait ça, sauf peut-être le père de Zael qui était… étrange. Ok. Elle n’était pas la mieux placé pour juger mais c’était la façon dont il s’était comporté la dernière fois qu’il l’avait vu, comme si en réalité il ne la voyait pas vraiment, comme s’il ne l’avait pas reconnu, alors qu’il l’avait souvent aperçu quand elle habitait Timber et qu’on ne pouvait pas dire qu’elle avait beaucoup changé malgré les années. En plus Zael l’avait présentée… Non. Il y avait anguille sous roche. Ce qui ne rendait pas le déménagement de Zael dans la maison inhabitée de Bly impossible pour autant.

« Pour le loyer, tu verras ça avec mon père quand tu auras trouvé du boulot. De toute façon, c’est pas un palace tu sais, c’est juste une petite maison. D’ailleurs, il n’y a que deux petites chambres, comme on n’était que deux. Mais l’un de vous pourra toujours s’installer dans l’ancien bureau de mon père, il suffit de pousser un peu les meubles et de mettre un matelas. Sinon y’a le canapé dans le salon, mais je ne sais pas ce qu’il vaut pour dormir, et il n’y a pas de salle à manger, on prenait nos repas en commun dans la cuisine. Enfin, tu verras ça quand tu y seras. » La maison était à étage : au rez de chaussé il y avait la cuisine, plutôt spacieuse, le salon et des WC proche de l’entrée dans laquelle il y avait des placards de rangement. A l’étage, il y avait la salle de bain, le bureau (assez vide depuis que Bly avait repris toutes ses affaires pour celui qu’il avait à la BGU) et les deux chambres, celle de Meg’ qu’elle avait occupée de ses dix à ses quinze ans, et celle de Bly. Megara n’éprouvait pas d’attachement pour cette maison, mais elle était parfaitement fonctionnelle et confortable. Elle n’y avait pas passé de mauvais moments, même si l’école qu’elle fréquentait à l’époque l’ennuyait plus qu’autre chose, y compris avec ses devoirs insipides qu’elle faisait dans la cuisine. Elle avait été encore plus solitaire dans son adolescence que dans son enfance, c’était aussi pour ça qu’elle tenait à aider Zael : elle n’avait pas beaucoup d’amis, elle devait en prendre soin. « Comment on fait pour ton père du coup ? » Car ça restait la seule vraie interrogation, sûrement plus importante que le confort que la maison apporterait à Zael dans sa recherche d’emploi (avoir une adresse aiderait peut-être à donner confiance aux employeurs d’ailleurs, ou pas, Meg’ n’avait jamais eu besoin de postuler nul part….).

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
Résistant(e) de Timber
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 107
Avatar : Toby Regbo
Crédits : BY TI

Âge du perso : 22 ans
Activité : Forgeron
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura
resistance
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t285-zael-le-plus-grand-de-t
MessageSujet: Re: Ce qui a été laissé en suspens [PV]   08.06.17 17:28

Je ne savais pas qui était Aiden. Surement l'un de ses collègues. Après tout il devait y avoir beaucoup de Seeds, bien plus que ce que l'on pouvait imaginer. Et donc cet homme là devait manier l'arc si j'avais bien tout saisi. Il pouvait bien le garder vu comment j'étais douté avec cette arme entre les mains. Tallulah en avait une des plus surprenantes. Des aiguilles ? J'imaginais celles pour rafistoler des vêtements et je me demandais bien comment on faisait pour faire du mal à quelqu'un avec une chose aussi petite. Quoique, un oeil crevé c'état surement très douloureux. Elle avait sortie l'un de ses fameuses aiguilles de ses cheveux pour me montrer. Je restait quelque peu sceptique avant qu'elle ne m'apprenne que le bout était empoisonné.

- T'a pas peur que si quelqu'un te tapote la tête, il ne se pique pas accidentellement ?

Demandais je. Bien sur, je parlais bien évidemment de moi vu comment j'étais maladroit et j'aurai bien été capable d'être cette fameuse personne. Surement que pas grand monde devait avoir ce genre de geste envers Tallulah mais on ne savait jamais.

- Oh c'est pas pressé tu sais...Je ne sais pas quand je pourrai retourner à Timber pour l'instant...vu comment c'est devenu dangereux là bas

Pas que cela me faisait peur mais je ne tentais pas à faire faire une attaque à mon père. Déjà qu'il n'allait pas très bien en ce moment. Et puis peut être que vivre dans un endroit confortable - autre qu'un hôtel - serait un plus pour sa santé. Une façon plus sereine de vivre. Il n'avait de toute façon plus le choix d'accepter l'offre de Bly vu que Tallulah avait déjà réglé la chose. J'étais tout de même assez excité de découvrir la demeure. Elle devait surement être plus spacieuse que ma petite maison à Timber. Pas de vieux plancher en bois qui grinçait au moindres mouvements et des fuites quand il pleuvait trop fort.

- C'est un vrai palace ta maison !

M'écriais je avec un sourire suite à sa description. Deux chambres et un bureau, c'était déjà un luxe. Bon on était trois, mais on saurait faire avec les moyens du bord. Avec le canapé par exemple en attendant d'avoir assez d'argent pour se payer un matelas supplémentaire. Il était évident que Flora occuperait un lit et mon père aussi. A moins que je ne dorme avec celui-ci.

- On verra ne t'inquiète pas, c'est déjà beaucoup de nous la prêter ! Je vous inviterai à manger ton père et toi pour vous remercier !

Je n'étais pas un cuisinier cinq étoiles mais je me débrouillai pas trop mal quand même. Déjà j'étais doué pour éplucher les fruits et les légumes. Enfin pour le moment, le sujet principal de notre rencontre était mon père. Je ne savais pas trop comment faire pour savoir si il allait bien ou non. Si c'était juste psychologique ou autre chose. Il refuserait surement de voir un médecin - et de toute manière on avait pas l'argent pour se payer une auscultation et des médicaments.

- Humpf, j'en sais trop rien...Analyse déjà le sang que je t'ai donné, peut être qu'il a choppé un virus ou je ne sais quoi...Peut être aussi que de déménager dans ta maison aura un effet positif !

L'optimisme ça n'avait jamais tué personne. La preuve : j'étais toujours en vie.

_________________


Let’s fight, like a man however you want Boy!
Stand up! If I fall down, all I have to do is get up again.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 219
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Ce qui a été laissé en suspens [PV]   25.06.17 21:46


Ce qui a été laissé en suspens


Feat. Zael


« Non, le bout empoisonné est vers moi : je suis immunisée contre celui que j’utilise. Et je ne suis pas le genre de personne qu’on touche facilement malgré mon apparence juvénile. » On aurait pu croire que, vu qu’elle pouvait encore passer pour une gamine en fonction de comment elle s’habillait, elle aurait le droit à des libertés de la part des personnes de son âge ou plus vieux, un peu comme si elle était une mascotte… mais ce n’était pas le cas parce que Megara n’avait pas l’attitude qui collait avec son apparence. Dans ses yeux trop bleus, on ne lisait pas l’enfance. On n’y voyait même pas du chagrin, en fait, souvent, on n’y lisait le vide… or la nature humaine exècre le vide, elle en a peur, elle le fuit. Megara n’était donc que rarement ennuyée… et quand elle entrait dans la peau d’un personnage plus avenant (ou quand elle allait draguer pour se détendre un peu), elle faisait attention à ce que ses armes ne soient pas à portés de mains innocentes.

Elle ne répondit pas au sujet de Timber. Elle ne savait pas exactement quel était l’état de la ville, mais il semblait évident que ça ne pouvait pas être une bonne chose d’être sous la domination d’une sorcière… Déjà que Deling ce n’était pas la joie et qu’elle était bien placée pour le savoir…

« C’est juste une maison en fait, mais c’est vrai que ça m’avait paru grand à moi aussi quand j’y ai emménagé, en fait je crois que ça m’avait surtout paru… propre. Avec les murs bien blancs et tout, c’était très différent de ma maison à Timber et de toutes les maisons de notre quartier je crois. » Il était possible que ses souvenirs soient vagues mais quand elle était retournée à Timber pour enquêter sur sa mère, elle avait encore trouvé que la ville était… grise. En tout cas en comparaison à Balamb qui était une île avec de beaux bâtiments dont certains avaient vu sur la mer.

« Avec plaisir ! Même si mon père est très occupé, moi je le suis par période. Tu vois, en ce moment, je suis souvent là, mais parfois je peux être en mission plusieurs jours, voire plus. » Autant qu’il en soit conscient pour ne pas s’inquiéter pour rien si à un moment elle ne donnait plus signe de vie et pourtant il devrait bien s’inquiéter prochainement!. Toutefois, elle espérait que ce repas se ferait un de cas quatre, avec Bly, car sortir son père de la BGU et des missions serait en soi une très bonne chose. Il vivait trop par son travail ou, au mieux, par elle.

« Je vais demander à une de mes connaissances de s’occuper des analyses, mais je doute que ce soit un virus… par contre c’est peut-être tout simplement traumatique. On verra quand j’aurai les résultats, en attendant, un hôtel n’est pas le lieu idéal pour se reposer, vous serez mieux dans une maison quoi qu’il ait. » Elle, elle n’était pas très optimiste, mais on ne pouvait pas non plus l’accuser de voir le verre à moitié vide, elle voulait juste éviter que Zael pèche par excès d’un côté ou de l’autre. Car si les nouvelles n’étaient pas bonnes au final, son ami souffrirait, et elle désirait l’éviter.

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
Résistant(e) de Timber
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 107
Avatar : Toby Regbo
Crédits : BY TI

Âge du perso : 22 ans
Activité : Forgeron
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura
resistance
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t285-zael-le-plus-grand-de-t
MessageSujet: Re: Ce qui a été laissé en suspens [PV]   03.07.17 22:00

Immunisé ? Plus je passai du temps avec Tallulah, plus j'étais admiratif. En plus d'être surement une super combattante, elle était insensible aux poisons. Un peu plus et j'aurai pu être jaloux mais je savais que malgré tout mes efforts, je n'arrivais jamais à sa cheville. Alors il n'y avait simplement que de l'admiration dans mon coeur envers ma vieille amie. J'avais eu de la chance de la revoir à la forge ce jour là, qu'elle ait pensé à moi pour retrouver sa mère.

- Pourtant moi quand je te vois j'ai envie de te faire pleins de câlins !

Rétorquais je avec un grand sourire. Bien sur, j'exagérais un peu. Tallulah voulait simplement parler de son apparence froide aux premiers abords vu qu'elle était dépourvu d'émotions, si j'avais bien tout capter. Ce qui était assez drôle, vu que la Seed avait en fait plus de coeur que pourrait en avoir un humain. Qui proposerait sa maison pour héberger quelqu'un sans aucun retour ? Même si je pensais que l'humanité n'était pas foutue, je savais que Tallulah, elle avait le coeur sur la main. Du moins, quand il s'agissait de ma famille et de moi.

- Ma maison n'était pas mieux tu sais...Elle était vieille et quand il pleuvait trop fort il y avait parfois des fuites. Mais malgré tout, le bruit du plancher qui craquait quand je marchais me manque...

Après tout c'était dans cette vielle bicoque que j'avais fait mes premiers pas, mes premiers mots et aussi mes premiers émois, derrière le dos de mon père bien sur. Il m'aurait tué sinon. Mais la maison que m'avait décrit Tallulah me faisait tout de même rêver et j'avais hâte d'y mettre les pieds. Faire le ménage pour la dépoussiérer ne me dérangeait absolument pas. Après tout j'avais grandi sans mère, alors les tâches ménagères j'avais bien du m'en occuper pendant que mon père était au travail.

- oh...je suppose que d'être Seed doit incomber de longues missions aussi...Promet moi juste de faire attention à toi !

Parce que si elle était insensible, elle avait surement pas non plus peur de la mort. Et quand on avait pas cette peur, on pouvait prendre des risques considérables. Un voyage sans retour, et je ne voulais pas voir mon amie disparaître. Même si on ne s'était pas vu durant plusieurs années, je m'étais attachés au chat de Timber.

- On verra bien, déjà je pense qu'il pourra arrêter de faire son paranoïaque et se reposer réellement. Je te jure que c'est insupportable de ne pas pouvoir sortir sans lui expliquer dix fois que je n'ai rien à craindre, que je vais juste au bar d'à côté

_________________


Let’s fight, like a man however you want Boy!
Stand up! If I fall down, all I have to do is get up again.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 219
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Ce qui a été laissé en suspens [PV]   15.07.17 11:45


Ce qui a été laissé en suspens


Feat. Zael


Meg sourit, amusée par la réponse de Zael. S’il savait, le pauvre, à quel point elle pouvait être dure et cruelle. S’il n’était pas son ami d’enfance, elle l’aurait sûrement mangé tout cru ! Au figuré évidemment, car elle n’était pas cannibale, mais elle aimait s’amuser avec les hommes à ses heures perdues. Ce n’était pas parce que les sentiments étaient quelque chose de lointain chez elle, très loin de son intellect, qu’elle était de marbre. Toutefois, c’était aussi parce qu’elle avait peu de proches – car son cœur était difficilement atteignable – qu’elle en prenait soin. Car, de base, elle était assez égoïste, son instinct de survie passait généralement en premier, sauf si des personnes comme Zael ou Lucian entraient en jeu, son père aussi évidemment, mais en l’occurrence, Bly défiait toute catégorie : elle faisait plus que l’aimer, elle le vénérait !

« ça c’est parce que tu ne vois que mes bons côtés. » répondit-elle en lui faisant un clin d’œil. Dans une certaine mesure, il était probablement plus sage que Zael ne connaisse pas ses mauvais. Elle pouvait vraiment être désagréable quand elle s’y mettait… pas vraiment par méchanceté, simplement par indifférence.

« Timber n’est pas une ville parfaite mais c’était notre ville. » Voilà pourquoi elle manquait à Zael et pourquoi elle n’avait jamais totalement réussi à s’intégrer à Balamb, à s’y sentir vraiment chez elle. Et puis, ici, être une voleuse très douée n’était pas bien vu, alors qu’à Timber c’était illégal certes, mais dans certaines parties de la ville, c’était surtout le signe qu’on était capable de survivre. Quelque part, peut-être était-elle encore plus incomprise ici qu’à Timber, alors qu’elle avait appris à faire semblant d’éprouver des sentiments et qu’elle réussissait à avoir des contacts sociaux dans la norme pour peu qu’elle en fasse l’effort.

« Je fais toujours attention, mais je ne suis pas juste SEED, je suis de l’élite, je fais des missions souvent plus dures que la moyenne… ça fait parti du job. » Elle jugea préférable de ne pas évoquer l’espérance de vie très limitée des membres du SOLDAT. Être de l’élite ça avait une certaine classe, mais ce n’était pas de tout repos… en plus, elle subissait quelques désagréments des expériences qui avaient rendu ses yeux bleus mais qui l’avaient aussi rendue plus forte… ou plus agile en tout cas, car la force n’était pas du tout son domaine. Même si c’était par sa résistance qu’elle péchait principalement…

Zael avait de plus raison de penser qu’elle n’avait pas peur de mourir. Si elle faisait attention pendant ses missions, c’était par principe (elle n’aimait pas échouer!) et pour son père, qui serait affreusement triste s’il lui arrivait quelque chose prématurément.

« Quelque part, je te comprends. Enfin… mon père n’est pas paranoïaque… mais il a un peu tendance à user de sa position et de ses facultés pour surveiller mes fréquentations. Il vit dans la crainte que je ne le quitte pour me marier avec quelqu’un qui ne me mériterait pas. Ce sont ses mots. En général j’hésite entre le rire nerveux et la moquerie franche quand ça le prend. » Car si Megara rêvait du prince charmant, elle n’avait pas vraiment le profil de la douce et jolie princesse.

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
Résistant(e) de Timber
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 107
Avatar : Toby Regbo
Crédits : BY TI

Âge du perso : 22 ans
Activité : Forgeron
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura
resistance
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t285-zael-le-plus-grand-de-t
MessageSujet: Re: Ce qui a été laissé en suspens [PV]   22.07.17 14:45

Il était vrai que je n'avait pas côtoyé suffisamment Tallulah pour connaître toutes ses facettes. Je n'avais que le souvenir d'une petite fille qui traînait dans les rues avec qui je partageait mon goûter. Mais maintenant celle-ci n'était plus une enfant, malgré son apparence très juvénile, mais une adulte et une Seed qui plus est. Cependant maintenant que j'étais coincé à Balamb, il n'y avait pas de raisons de ne pas passer plus de temps avec mon amie quand elle aurait du temps libre.

- Il faudra qu'on se voit plus souvent alors pour que je puisse voir le reste !

Répliquais je avec un grand sourire. Je ne pensais pas que Tallulah était méchante. Après tout, elle s'était souvenue de sa promesse pour mon père et ça, à mes yeux, c'était énorme. Je me doutais bien qu'être mercenaire ce n'était pas d'aller aider les chats de descendre d'un arbre. Elle devait surement avoir tué des gens mais, pour une bonne raison. Elle était aussi celle qui me comprenait le mieux pour mon attachement à Timber. Comme elle venait de le dire, ce n'était pas un paradis mais pour nous, c'était notre foyer. Et je ne perdrais jamais l'espoir d'y remettre les pieds un jour. Cydaée allait payer d'un moment à l'autre son existence. Si ça ne serait pas par moi, ça serait par quelqu'un d'autre. Peut être même que les Seeds étaient sur le coup ?

- Je me vois très mal faire ma vie ailleurs. Balamb c'est beau mais c'est pas pareil

Il y avait aussi de la délicieuse nourriture - que je ne pouvais pas dévorer faute d'argent. Mais ma situation allait s'améliorer et je pourrai me rattraper aussi sec.

- Waah de l'élite, carrément ? Je suis trop jaloux

M'exclamais je avec une petite moue. Tallulah ne cessait de m'étonner au fur et à mesure qu'elle me parlait d'elle. Du moins, de ce qu'elle faisait dans sa vie. Je la regardais avec des étoiles pleins les yeux, remplis d'admiration. Elle n'en restait pas moins humaine, et avec un père visiblement aussi protecteur que le mien.

- haha, j'imagine très bien ce que tu vis

Riais je avant d'être interrompue par la sonnerie de mon portable. Je m'excusais envers mon amie avant de soupirer en voyant "papa" afficher sur l'écran. Je décrochais avant qu'il ne sorte dans la rue en hurlant mon nom.

- Je suis toujours vivant...Maintenant ? Mais je suis en train de manger avec une amie...Ok ok, j'arrive pas la peine de crier je ne suis pas sourd papa

Je raccrochais en soupirant de nouveau, la déception se lisant sur mon visage.

- Je vais devoir te laisser, mon père est en train de piquer sa crise

_________________


Let’s fight, like a man however you want Boy!
Stand up! If I fall down, all I have to do is get up again.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ce qui a été laissé en suspens [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce qui a été laissé en suspens [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Newbie et seul dans une région délaissée
» Provocatrice
» Fermeture des frontières étrangères
» [En suspens] [Prêtre] Dianne
» Materiel pour "resurfacer" les Cd/DVD ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Région de Balamb :: Ville de Balamb-