AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Discussions entre deux têtes brûlés ! [Pv Jared]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SEED de rang 13
avatar
Date d'inscription : 05/01/2016
Messages : 342
Avatar : Jennifer Lawrence
Crédits : Made by Sugar Slaughter - Google

Âge du perso : 21 ans
Activité : Seed
Feuille de personnage
stat :
stat points
force****
magie/aura***
resistance**
esquive***

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t76-kate-e-davis-fini
MessageSujet: Discussions entre deux têtes brûlés ! [Pv Jared]   10.02.17 15:52


Je me trouvais dans ma chambre pour la journée ! Je n'avais guère envie de me rendre dans la serre de combat pour m'entraîner alors, que ma jambe restait douloureuse... J'allais très souvent à l'infirmerie pour changer les bandages et cela cicatrisait petit à petit, c'était une bonne nouvelle malgré une marque sur le corps. Je devais en avoir d'autre, mais des beaucoup moins voyante comme j'avais tendance à me mettre en short ou en jupe durant l'été et heureusement, nous allions être bientôt en hiver. Il commençait à se faire de plus en plus frais à l'extérieur et nous étions à la mi-octobre ou un peu plus tard que la mi-octobre !

J'avais l'autorisation d'être active et de pouvoir partir en mission, mais pour le moment... Je n'avais rien qui pourrait me convenir et je n'étais pas vraiment demandé, peut-être le temps de m'habituer à mon rang de Seed ? Je n'en avais aucune idée, mais je ne tenais plus en place et j'avais besoin de faire des recherches sur la mort de mon père. Nous n'avions pas eu son corps et ce n'était pas normal, peut-être que celui-ci était encore vivant ? Les Seed n'avaient peut-être pas très bien cherché, mais j'en doutais... Il devait y avoir quelque chose derrière tout ça, même ma mère ne cherchait pas à comprendre comme cela arrivait souvent que des personnes disparaissent sans laisser de traces et qu'ils soient morts.

Je soupirais et je prenais une douche, car j'avais changé de chambre à la BGU depuis mon passage en tant que Seed ! J'étais vraiment seule et j'avais mon espace personnel, cela me faisait grandement plaisir de ne pas avoir qui que ce soit avec moi. D'accord, je n'avais jamais eu personne dans ma chambre... Néanmoins, j'avais toujours eu un deuxième lit au cas ou pour un autre cadet. Je sortais de ma douche pour venir me sécher et je mettais mes sous-vêtements, mais au même moment, une personne venait toquer à la porte. Je me demandais qui cela pouvait bien être... J'avais très peu de visite ces derniers temps, car j'avais tendance à aller voir les personnes de moi-même. Je devais régler mes affaires avec Jared, mais il fallait trouver les mots pour lui faire face et j'avais clairement du mal avec celui-ci. Je mettais un peignoir et je me décidais d'ouvrir légèrement la porte, je pouvais LE VOIR !

Il se trouvait en face de moi et j'avais presque envie de lui fermer la porte au nez, mais ça devenait bien trop urgent entre nous deux. Il n'avait pas l'air de très bonne humeur, je pouvais comprendre... Cela faisait quatre mois que nous nous n'étions pas vu par ma faute et j'avais quand même pu lui envoyé un sms durant sa mission à Timber pour lui dire de faire attention après avoir fait le lien au moment des informations.

- Sa... Salut Jared !

J'ouvrais ma porte pour le faire entré à l'intérieur et je venais à fermer derrière moi, car je n'étais pas dans une tenue adéquate ! J'étais légèrement gêner par cette situation de toute manière et j'avais de quoi l'être.

- Je voulais te voir, mais je n'arrivais pas à trouver une occasion pour le faire...

©Eikyuu

_________________
• Award du plus beau ship •


Dernière édition par Kate E. Davis le 12.02.17 2:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Discussions entre deux têtes brûlés ! [Pv Jared]   12.02.17 0:29


Ça passe...ou ça casse ???


Voilà que je me reprenais la tête. J'avais tourné en rond depuis mon réveil (enfin, depuis que j'étais sorti du lit, ayant lutté une nuit de plus pour dormir). Un trop plein d'énergie qui ne me mettait pas d'humeur joyeuse, loin de là...

J'étais dans un état pitoyable, mentalement du moins. Depuis la mission de Timber avec les renards, mes divagations cérébrales avaient empiré. J'avais simplement perdu mon Self-Control sans rien voir venir. Le fait d'avoir été éloigné de la BGU par quelques missions banales, m'avait fait un bien fou.
J'avais profité d'être plongé dans des missions pour "oublier" mes tracas de la BGU, les mettant dans un coin de mon cerveau comme on cache des archives dans un vieux sous-sol. Mais, j'étais de retour et j'avais un laps de temps indéterminé avant que l'on m'assigne une nouvelle mission. Cela ne faisait que quelques jours que j'étais rentré (quelques nuits que je ne dormais plus).

Kate...

C'est la première personne a qui j'avais pensé à peine de retour. Pourtant, j'aurais pu penser à Selena que j'avais accidentellement blessée pendant la mission de Timber ou au fait que l'on s'en était sorti de justesse. Non, s'était à Kate.
Même loin de la BGU, j'avais eu du mal à l'extraire de mes pensées... Ayant accepté et enchaîné quelques missions, que penserait-elle que je l'avait fuit ou que j'avais juste jouer le macho qui se sens indispensable sur des missions des plus ridicules ? Bien que la vérité était que d'une manière j'avais été lâche et fuit la possibilité qu'elle ait tant soit peu d'affection pour moi et que cela soit réciproque.
Je me sentis stupide. Un Don Juan comme moi, friand de luxure et de chasse séductrice, fuyant l'Amour... s'était simplement risible. Était-il juste possible d'avoir peur de l'Amour ?
N'ayant plus aucune notion du temps et après avoir fait les cents pas pour finalement me faire violence, j'avais enfilé les premiers vêtements qui s'étaient glissés à ma portée pour filer droit vers Kate. Il fallait que cela cesse !
Jamais je n'avais cru qu'une femme me rendrais à ce point fou. S'était donc ça aimer ?
C'est donc mécaniquement et avec empressement que j'avais trouver ma route jusqu'à sa "nouvelle" chambre de Seed, bien que j'avais failli me tromper car son passage au rang de Seed m'avait presque échappé.
Je restait planté devant ce qui me semblait être la porte de sa chambre. Mon coeur battait la chamade et trop de sentiments m'envahissaient : joie de la retrouver, doute sur le fait d'agir maintenant, l'envie de faire demi-tour, de la... frustration ? ou peut-être de la colère ?
L'idée de revenir sur mes pas fût telle, qu'elle me fit vaciller. Avais-je seulement envie de la voir ?
Je vis rouge, mes réflexions internes m'ayant poussé à la colère. J'en avais assez cette situation et la moutarde me monta au nez au point que je m'en voulais de l'avoir draguer à son arrivée à la BGU et fini par maudire le jour où notre amitié enfantine avait décidé de muter en cette "chose". Comment en étions-nous arrivés là ?
Je pris une grande inspiration avant de frapper, plus pour me calmer que pour me donner du courage. Quoiqu'il se passerait derrière cette porte, il n'y avait qu'une issue possible. Je la perdrait. Soit dans l'immédiat, soit quand le temps aurait usés nos sentiments.
Et si j'y mettais fin maintenant ? Quitte à la perdre de manière définitive, il valait mieux pour nous deux que cette torture s’interrompe le plus tôt possible.

Je maudis mes dernières pensées dés que son visage apparu dans l’entrebâillement de la porte. Était-ce de la surprise sur ses traits ? Alors qu'elle tentait d'articuler un "Salut" je la dévisageais pour tenter de savoir ce qu'elle pensait. Voilà que après 4 mois, les expressions de son visage et ses gestes parasites ne m'étaient plus si faciles à déchiffrer que ça. Les avais-je seulement véritablement compris un jour ?
Il se passa quelques secondes avant qu'elle m'invite à entrer. Elle aurait pu me fermer la porte au nez. Mais, le fait qu'elle ne l'ait pas fait avait-il un sens à cet instant précis ?
J'étais à peine entré que la porte s'était déjà refermée dans mon dos. Je failli me retourner au moment où la porte claquait mais, je préférais avancé. C'est en m’apercevant avoir presque atteint l'opposé de la pièce que je me retournais. Je n'avais pas envie qu'elle me voit comme un intru dans sa chambre et, il valait mieux que je sois loin de ses poings (ou de sa bouche) si je voulais avoir le luxe de parler librement.
Cela devint presque gênant quand je m'aperçu de ce qu'elle portait sur le dos...Était-elle nue là-dessous ???? et de surcroît, je réfléchissais encore à la façon de la saluer quand elle prie la parole :

- Je voulais te voir, mais je n'arrivais pas à trouver une occasion pour le faire...

Il fallait dire que je ne lui en avait pas énormément laisser non plus...Entre Timber, son examen, ma fuite de la BGU pour des missions de moindre importances...Non, il n'y avait pas eu d'occasion avant maintenant.
Les mots sortirent sèchement, sonnant comme un reproche, avant même que je n'eus le temps de les penser :

- Au moins, on ne joue plus à cache-cache c'est déjà ça. Quoique, tu te cachais dans ta chambre là, non ?

Jared, le roi des abrutis dans toute sa splendeur... Je me raclais la gorge, feintant d'avoir eu une extinction de voix, avant de me reprendre. Après tout, c'est moi qui était venu la voir et le but premier n'était pas qu'elle me jette dehors, du moins pas tout de suite.

- Désolé..., ça m'a échappé. Mais, à vrai dire avec tous ces trucs qui se sont produits... on a pas vraiment eu l'occasion de discuter. Alors, ça fait quoi d'être Seed ?

J'avais envie de me dédoubler pour me tuer, me réssuciter et me tuer une nouvelle fois... "Alors, ça fait quoi d'être Seed ?" je n'avais rien trouver de mieux que ça pour lancer un échange alors que je n'avais juste qu'une chose qui me trottait (plus à la façon d'un éléphant que d'un cheval) dans la tête : la peur de la perdre.

J'avais pourtant cette idée de la repousser et quitter la pièce qui était dans un recoin de ma tête. Jouer les parfaits connards comme s'il ne s'agissait que d'une énième fille que je jetterai m'étais insupportable. Je ne pouvais pas faire ça à Kate et surtout, je m'en voulais d'avoir eu cette intention.
Je la fixais, elle et cette distance qui nous séparait comme si nous étions chacun perché sur le côté d'un immense précipice  (à moins, qu'il ne s'agisse d'un océan de doutes ?).

Finalement, peut-être que je la perdrais un jour mais là, j'avais juste envie de traverser la pièce et de la prendre dans mes bras.
 
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 13
avatar
Date d'inscription : 05/01/2016
Messages : 342
Avatar : Jennifer Lawrence
Crédits : Made by Sugar Slaughter - Google

Âge du perso : 21 ans
Activité : Seed
Feuille de personnage
stat :
stat points
force****
magie/aura***
resistance**
esquive***

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t76-kate-e-davis-fini
MessageSujet: Re: Discussions entre deux têtes brûlés ! [Pv Jared]   12.02.17 1:59


Jared passait à côté de moi pour se rendre au fond de la pièce, il était loin de l'entrée et c'était peut-être mieux... Je ne souhaitais pas être à ses côtés pour discuter, car nous aurions du mal à être très sérieux ! Il me parlait de jouer à cache-cache et il me demandait, si c'est ce que je faisais dans ma chambre. Je haussais les épaules, car je n'avais pas envie de répondre à cette question ridicule... Il ne devait pas savoir les dégâts occasionnés par l'examen sur mon corps, mais il le verrait tôt ou tard quand mon corps ne serait plus caché dans son intégralité. N'allait pas croire que je parlais d'être nue devant lui, non, je parlais d'avoir des vêtements qui montreraient les blessures de ma bataille.

Je l'entendais se racler la gorge, il devait comprendre son erreur et il devait avoir peur de me voir le mettre à l'extérieur. Je n'en avais pas envie, il ne m'avait pas irrité de toute façon alors, il ne risquait pas grand chose à mon avis. Il s'excusait, c'était rare venant de sa part... Il est vrai que nous n'avions pas eu l'occasion de discuter entre ses missions et mon examen, nous pouvions enfin le faire ! Je voulais mettre les choses à plat, mais c'était vraiment difficile lorsque celui-ci n'était pas si sérieux et je le connaissais pour savoir que son humour permettait de nous mettre à l'aise. Il souhaitait savoir l'effet que me donner mon nouveau rang et je ne savais pas vraiment ce qu'il en était. Je n'avais pas pu faire quoi que ce soit et je regardais autre part.

Je décalais très légèrement le peignoir au niveau de mes cuisses pour lui montrer ma blessure qui se trouvait encore avec des soins. Il devait voir des écorchures qui avaient du mal à disparaître et j'en avais au niveau des bras, mais aussi du dos à cause des Hellounds. Nous avions eu des problèmes durant l'examen et ce n'était pas prévu, car nous aurions pu y passer tous ensemble. Je ne souhaitais pas m'en souvenir, mais le directeur Kramer m'avait félicité sur mes initiatives et ma protection envers les personnes ! Nos commanditaires n'avaient pas eu de blessure et c'était grâce à nos efforts réunis pour abattre se monstre. Je cachais ma jambe pour ne pas avoir à montrer plus que prévu.

- Je ne jouais pas à cache-cache... Je ne sors pas beaucoup de ma chambre, car je dois me reposé à cause de mes blessures au niveau de ma cuisse.

Je m'approchais de Jared, mais je restais à une certaine distance. Je le regardais droit dans les yeux, car je n'étais pas du genre à parler de mes problèmes.

- Nous devions sauvés les commanditaires et revenir à Balamb sans aucun problème, mais nous avons eu affaire à un coup d'état venant d'une personne... Cette personne nous a envoyé des Hellounds et un Béhémot qui nous attendait sur la plage. Nous avons eu du mal à le vaincre et nous avons du invoqué nos G-Force pour nous en sortir un minimum face à notre ennemi... Nous avons eu de la chance d'être revenu sain et sauf à Balamb, mais il en était pas de même pour mon amie Lena qui se trouve dans le coma.

Je n'avais pas pleurer, mais j'en avais envie... Je méritais mon rang, car j'avais réussi l'examen et la pratique malgré les problèmes que nous avions eu. Je croisais les bras et je regardais autre part, ma bouche entre ouverte comme je voulais dire quelque chose.

- Je vais pouvoir faire des missions plus ou moins dangereuse avec différentes personne, je serais susceptible d'être à tes côtés.

Je pouvais être avec des inconnus ou avec des personnes que je connaissais, j'espérais avoir une mission sympathique pour ma première fois. Je voulais l'avoir avec Selena, cette dernière me formerait peut-être dans son domaine d'infiltration et d'espionnage qui me convenait à mon avis ! Je n'étais pas du genre à tué, même si j'en serais sûrement capable.

- Jared...

Je souhaitais m'excuser, mais les mots ne sortaient pas. Je savais mes sentiments depuis quelques temps, mais je n'osais pas revenir en arrière. Il me détestait peut-être et j'avais peur, mais nous devions en finir une bonne fois pour toute avec cette relation bizarre. Je me mettais à sa hauteur, il était plus grand que moi et c'était très bien... Je me sentais déjà grande comparé à certaines femmes ou hommes et ce n'était pas facile à vivre. Je me mordais la lèvre, car j'avais réduit la distance qui nous séparaient. Je me mettais sur la pointe des pieds et je l'embrassais délicatement avant d'écarter mon visage, puis me remettre normalement tout en restant près de lui.

- Je voulais m'excuser pour la soirée du bal... J'étais vexé pour ne pas t'avoir à mes côtés et je réalisais petit à petit ma jalousie envers tes "conquêtes". Je n'aimais pas te voir coucher ou flirter avec d'autres femmes et c'est pour cette raison que j'ai dis pouvoir t'aimer si cela n'était pas arrivé. En m'éloignant de toi, je prenais conscience de ces petites choses et une personne m'a aider pour ouvrir un peu plus mon coeur envers les autres.

Je ne pouvais pas dire les mots je t'aime, mais j'espérais lui faire comprendre avec mon action et mes explications. Il n'était pas en tort ou du moins pas dans son intégralité. Je ne souhaitais pas être séparé de celui-ci.

- Tu n'es pas facile à déchiffrer, du moins pas à mes yeux et j'avais l'impression d'être une de tes conquêtes... Je ne sais pas comment tu me considère à tes yeux Jared, mais je voulais éclaircir ces points avec toi.

J'avais parlé avec toute franchise. Il suffisait d'attendre pour savoir, si ça passait ou ça cassait réellement entre nous...


©Eikyuu

_________________
• Award du plus beau ship •
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Discussions entre deux têtes brûlés ! [Pv Jared]   12.02.17 3:55



Youpi...un ascenseur émotionnel !


Était-ce l'ambiance dans la pièce ou le reflet d'un changement dans son attitude ? Quelque chose me paraissait changé.
Kate répondit, me dévoilant au préalable ses cicatrices.

- Je ne jouais pas à cache-cache... Je ne sors pas beaucoup de ma chambre, car je dois me reposé à cause de mes blessures au niveau de ma cuisse.

Je me sentis encore plus nigaud d'avoir laissé s'échapper ma rancœur.
Kate se rapprochait, sans que je n'y fasse attention, ses yeux fixant les miens. Me yeux étaient hypnotisés par les siens et pourtant elle était encore si loin...
Jusqu'à ce qu'elle évoque les Hellounds et le Béhémot je n'avais pas vraiment écouté. Cela me fit l'effet d'un électro-choque, me rappelant soudainement les écorchures qu'elle venait pourtant de me montrer.

- Nous avons eu du mal à le vaincre et nous avons du invoqué nos G-Force pour nous en sortir un minimum face à notre ennemi... Nous avons eu de la chance d'être revenu sain et sauf à Balamb, mais il en était pas de même pour mon amie Lena qui se trouve dans le coma.

Elle marqua ce qui me sembla être une courte pause, le regard fuyant en croisant les bras. Ce qu'elle dit me parut décalé. Elle avait ouvert la bouche un instant avant de me dire se que je savais déjà : la dangerosité des missions et le fait qu'à un moment où un autre nous serrions amené à collaborer sur une mission.
Cette idée ne me déplus pas, au moins si elle me sortais le banal "on ne fait jamais rien ensemble !" je pourrais lui dire que les missions sont une activité de couple.

- Jared...

Encore une pause. plus longue cette fois. J'étais tendu et maintenant stressé par le simple fait d'entendre mon prénom. Je n'étais pas un habitué de ce genre de situation.
Devais-je parler ou rester silencieux ? Faire un pas vers elle ou attendre patiemment ?
Mon cœur battait à tout rompre comme si je venais de courir un sprint et je fixais Kate comme si ma vie dépendait des mots qu'elle allait prononcer. Puis, j'eus la sensation que tout se passa très vite dès lors que je la vis s'approcher et se mordre la lèvre. J'eus le temps de savourer le baiser qu'elle déposa sur mes lèvres. Est-ce qu'une fille m'avait seulement déjà embrassé comme ça ?
Quand son visage s'éloigna, je crains qu'elle ne s'écarte davantage. Mais, elle était à proximité. Était-ce un soulagement ou une torture ?
Les premiers mots enclenchèrent presque une panique interne : "Je voulais m'excuser". S'excuser ? De quoi !? Du baiser ? De la partie de cache-cache de 4 long mois qui m'avait retourner le cerveau ou de me repousser ?
La panique se dissipa instantanément lorsque j'entendis la suite :

-  pour la soirée du bal... J'étais vexé pour ne pas t'avoir à mes côtés et je réalisais petit à petit ma jalousie envers tes "conquêtes". Je n'aimais pas te voir coucher ou flirter avec d'autres femmes et c'est pour cette raison que j'ai dis pouvoir t'aimer si cela n'était pas arrivé. En m'éloignant de toi, je prenais conscience de ces petites choses et une personne m'a aider pour ouvrir un peu plus mon coeur envers les autres.

Je n'avais pas envie de le montrer, mais j'étais fière. Jalousie envers mes conquêtes...Comment pouvait-on être jalouse d'une pauvre fille passée par ma chambre ? Une personne l'a aider à ouvrir son cœur aux autres ? Une psy ? Un homme ou une femme ? Je me ressaisis jugeant que je n'analysais pas de la bonne manière les informations.
Cela signifiait-il qu'elle essayait de s'ouvrir à moi, je l'espérais (histoire de la comprendre un peu mieux).
(N'empêche qui pouvait bien être cette personne; Selena peut-être ?)
Je fus hésitant. Que voulait-elle que je réponde à ça ? Je n'étais pas habitué à autant de franchise de sa part. La situation me paraissait tellement compliquée que j'eus une pensé pour ces soirées si faciles avec des filles dociles et sans échanges de sentiments (réciproques du moins !).
Que devais-je faire ?

- Tu n'es pas facile à déchiffrer, du moins pas à mes yeux et j'avais l'impression d'être une de tes conquêtes... Je ne sais pas comment tu me considère à tes yeux Jared, mais je voulais éclaircir ces points avec toi.

Je la fixais sans un mot depuis un moment. Encore plus désarmé par ses révélations mais, emplie d'une puissance étrange. (Fierté masculine oblige ! Et ouais les mecs, désolé mais j'ai encore gagné).
Puis, c'est simplement que je me mis à rire, tentant de me retenir en vain, pour finir par éclater de rire. Je pouvais croire à la possibilité qu'elle ait pu être jalouse d'une de mes proies charnelles mais, de là à penser en être une...s'était juste hilarant. Si elle avait eut une moins bride de la torture de je m'infligeais depuis des mois, elle comprendrais cet effet de nerfs qui lâches. J'avais enfin la sensation que mes tortures cérébrales allaient cesser et devenir de simple prise de têtes (il faut pas pousser...je ne sais pas comment se gère une "petite-amie").

Me tenant par les côtes (car je m'étais plié en deux au point de presque m'écrouler), je repris ma respiration le sourire aux lèvres. Mais, l'idée qu'elle puisse mal interpréter mon fou rire fût radical, bien que je ne perdis pas ma bonne humeur.
Je pris sa tête entre mes mains, plongeant mon regard dans le sien.

- Mademoiselle Kate E. Devis, véritable énigme... Vous m'étonnerez toujours.

Je pris une pause pour embrasser son front et glisser ses cheveux derrière l'une de ses oreilles avec tendresse.

- Si tu étais une de mes conquêtes, je ne me serais pas pris la tête pendant 4 long mois. Tu as beau être bien belle, Kate, c'est usant de t'avoir dans la tête 24 heures sur 24.

Je marquais une pause, presque étonné d'en avoir dit autant avant de plaisanter :

- Ton poing ne me manque pas du tout mais, c'est cadeau : l'infirmière est mignonne, canon ou juste une méga-bombe ?

Je fis mine de tendre la joue, espérant ne pas prendre une claque mémorable (ou accessoirement un coup de poing dont elle avait le secret). S'il fallait en passer par là pour ne pas m'étendre sur mes sentiments, cela valait le coup.
J'avais déjà du mal à comprendre ce que cela impliquait d'être amoureux (décidément ce mot sonne comme un gros mot à mes oreilles), alors l'expliquer et apprendre à le montrer aller sans doute être plus difficile que la mission de Timber ne l'avait été.
 
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 13
avatar
Date d'inscription : 05/01/2016
Messages : 342
Avatar : Jennifer Lawrence
Crédits : Made by Sugar Slaughter - Google

Âge du perso : 21 ans
Activité : Seed
Feuille de personnage
stat :
stat points
force****
magie/aura***
resistance**
esquive***

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t76-kate-e-davis-fini
MessageSujet: Re: Discussions entre deux têtes brûlés ! [Pv Jared]   12.02.17 15:59


Jared se mettait à rire, je ne voyais pas les phrases qui pouvaient être drôles... Il se tenait les côtes, il devait avoir mal au bout d'un moment ou peut-être pas... Il se calmait petit à petit et il souriait, il avait dû recevoir une douche froide au niveau de son cerveau comme il se faisait plus sérieux.

J'étais surprise d'avoir mon visage entre ses mains et d'avoir un tête-à-tête au niveau du regard. Je voulais détourner mes yeux des siens, mais c'était difficile. Il prenait la parole, j'étais surprise de savoir que ma personne était une énigme pour celui-ci et que je l'étonnerais toujours. Je devais le prendre comme un compliment ? Certainement, car il était vraiment sérieux !

Je pouvais sentir ses lèvres sur mon front et une mèche qui arrivait derrière mes oreilles. Mon ami n'avait jamais eu de gestes attendrissants avec moi, ils étaient abrupts lorsque cela arrivait auparavant. Il prenait la parole pour dire que m'avoir dans sa tête tous les jours, c'était devenu usant pour celui-ci et que si j'étais une de ces conquêtes... Il n'aurait jamais pris la peine de se casser les méninges pour ce genre de choses.

Peu de temps après, il parlait de mes coups sur son visage ou sur son corps qui ne manquaient pas du tout et qui pourtant cherchait clairement à en avoir vu sa façon d'agir ! Il me posait la question pour savoir si j'avais eu affaire à une infirmière mignonne, canon ou méga-bombe et je venais à le frapper sur le dessus de sa tête plutôt que sur son visage. Il savait faire des piètreries alors, que ce n'était clairement pas le moment et je préférais avoir un regard qui en disait long sur son comportement.

- Je n'aurais pas du tomber amoureuse d'une personne farceuse et qui ne sait pas être sérieux durant une discussion très importante sur notre avenir.

Je m'en éloignais pour me rendre vers mon armoire et l'ouvrir, car je souhaitais prendre mes affaires ! Je n'allais pas rester en sous-vêtements et avec mon peignoir durant la journée, même si cela ne dérangerait pas Jared. Il restait un pervers sur les bords, car il devait être en manque depuis plusieurs mois pour ne pas l'avoir fait avec qui que ce soit et j'étais plutôt fière de l'avoir rendu dingue depuis le bal. Ma phrases concernant le fait que j'aurais pu avoir des sentiments envers celui-ci, s'il n'avait pas eu autant de personnes dans sa vie devaient l'avoir travailler.

- Je voudrais vraiment savoir ce qu'il en est pour nous deux et avec des mots ou des gestes sérieux venant de ta part. Je t'ai embrassé, je me suis excusé et j'avoue avoir des sentiments pour toi... Il est normal pour moi d'entendre ce que tu ressens pour moi, même si tu disais avoir pensé à moi en permanence.

Il devait faire face à ses propres sentiments ou nous pourrions jamais avancé dans un éventuel couple à venir. Il y avait des chances pour me voir casé avec mon meilleur ami d'enfance comparé à Selena qui aimait depuis un moment mon ex petit ami Zachary.

- La personne m'ayant aidé pour m'ouvrir auprès des autres, c'est un garçon super sympa ! C'est une personne extérieur à la BGU et je vais le voir de temps en temps.

Je posais mes fringues sur mon lit et je regardais quoi mettre pour en avoir sorti plusieurs ! Je n'avais pas d'idée et il m'empêchait de réfléchir correctement en étant dans les parages. Je voulais le rendre jaloux et je m'en voulais d'avoir utilisé Zael pour le coup, mais il m'avait vraiment aidé... Jared ne pourrait rien faire contre celui-ci ou sinon, il aurait affaire à moi quoi qu'il advienne.

©Eikyuu

_________________
• Award du plus beau ship •
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Discussions entre deux têtes brûlés ! [Pv Jared]   14.02.17 0:47


Leçon n°1 : Elle te fera aborder le

sujet à éviter



Surpris, je reçus qu'un simple coup sur la tête. Rien de bien méchant. C'est donc confiant que je cru pouvoir éviter de parler sentiments.
Ignorant volontairement le regard qu'elle me lança je me concentrais sur des mots dont j'avais l'impression de découvrir le sens pour la première fois. 

-  Je n'aurais pas du tomber amoureuse d'une personne farceuse et qui ne sait pas être sérieux durant une discussion très importante sur notre avenir. 

Le concept de tomber amoureuse de son ami d'enfance me perturbait. S'était presque trop facile car nous nous connaissions et avions partager des secrets et des rêves par le passé.
La seule chose qui me semblait logique, c'est que la naissance de ces sentiments soit apparue suite à mon entrée à la BGU et notre perte de contact.

Qu'allons-nous briser de notre amitié en contre partie d'une relation "sérieuse" ?...

Pendant que je réfléchissais à la question, Kate se dirigea vers son armoire et l'ouvrit en grand. Je soupirais en guise de protestation silencieuse. S'il y avait bien quelque chose de sexy, s'était bien l'image d'une fille (surtout celle-ci) portant un simple peignoir, laissant le champ libre à mon imagination de deviner si elle était nue ou non.
Alors que je l'observais farfouiller dans son armoire, espérant au passage son peignoir se détache par inadvertance, elle brisa le silence avec une demande que j'avais souhaité contourner quelques instants plutôt...(ça s'appelle un royal fail monsieur...)

- Je voudrais vraiment savoir ce qu'il en est pour nous deux et avec des mots ou des gestes sérieux venant de ta part. Je t'ai embrassé, je me suis excusée et j'avoue avoir des sentiments pour toi... Il est normal pour moi d'entendre ce que tu ressens pour moi, même si tu disais avoir pensé à moi en permanence. 

Je ne su pas si se fût mon air dépité de découvrir que j'allais devoir en parler ou mon absence de réponse immédiate mais, elle reprit presque immédiatement. Et ce qui suivit ne me plus pas (du tout).

- La personne m'ayant aidé pour m'ouvrir auprès des autres, c'est un garçon super sympa ! C'est une personne extérieure à la BGU et je vais le voir de temps en temps. 

J'étais peu ravi qu'elle évoque ce garçon à qui elle s'était confiée. Pourquoi s'être confié à lui plutôt qu'à moi ?
Je me mettais a détester quelqu'un que je ne connaissais ni d’Ève ni d'Adam sans savoir si je lui en voulait d'avoir réussi à comprendre Kate ou de la voir fréquemment.
Kate était toujours en pleine fouilles. Elle en était au point de devoir visualiser ses vêtements sur son lit pour faire un choix. Ne pouvait-elle donc pas faire comme moi ? Un t-shirt (dont j'ignorais la couleur) caché sous un sweat à capuche (troué et usé) bleu foncé (plus usé que bleu) et un jean (étrangement nickel). Quelle était donc cette obsession des nanas pour les fringues bien accordés en permanence ????

- ... ça me paraît pourtant évident ! Des mois d'abstinence et cette véritable torture...Tu veux vraiment que je te parle de ça ? 

J'étais sur la défensive. J'avais hausser le ton, sans pour autant que cela paraisse agressif (de mon point de vue en tout cas). Parler de moi était une chose plutôt aisée (pour me la pété, toujours premier !) mais, approfondir mes sentiments et explorer de mes ressentis en était une autre plus compliquée.
Le fait qu'elle arrive à s'ouvrir au monde grâce à un autre m'inquiétait. Que se passerait-il entre ces deux-là si un jour j'étais amené à réaliser une longue mission ??? Y avait-il eu quelque chose entre eux ?
J'avais grandement envie de lui poser la question qui me brûlait les lèvres : "Qu'a-t-il de si bien pour qu'il t'ai aider à t'ouvrir aux autres ???". Je n'en fis rien. Me contentant de finir (en essayant ré-freiner ma jalousie) par un : 

- Il doit être cool, ce gars, pour avoir réussi à t'aider...Tu le revois quand ?

J'espérais une nouvelle fois manipuler la situation en ma faveur en attirant son attention sur ce type plutôt que sur l'expression de mes sentiments.  :sifl:
 
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 13
avatar
Date d'inscription : 05/01/2016
Messages : 342
Avatar : Jennifer Lawrence
Crédits : Made by Sugar Slaughter - Google

Âge du perso : 21 ans
Activité : Seed
Feuille de personnage
stat :
stat points
force****
magie/aura***
resistance**
esquive***

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t76-kate-e-davis-fini
MessageSujet: Re: Discussions entre deux têtes brûlés ! [Pv Jared]   21.02.17 11:14


Je n'arrivais pas à choisir dans mes vêtements, je décidais de prendre un jean accompagné d'une chemise blanche avec des sous-vêtements de la même couleur pour faire un ensemble ! Je prenais mes chaussures noires avec de légers talons pour les mettre au niveau du lit avec le reste de mes affaires, il avait soupiré durant mon choix... Il devait me voir comme une femme désespérante ayant du mal à choisir dans ses fringues alors, que celui-ci ne s'en préoccupait même pas. Jared pensait sûrement me voir nue sous mon peignoir, mais c'était loin d'être le cas comme je portais des sous-vêtements et que celui-ci était arrivé à l'improviste devant et ensuite dans ma chambre.

Je ne savais jamais à quoi m'attendre venant de sa part, car il était du genre à dire sa façon de penser mis à part sur ces sentiments. Il me disait que cela paraissait évident, car il s'était abstenu pendant plusieurs mois et que c'était une véritable torture pour lui. Je voulais vraiment que celui-ci m'en parle, mais j'en demandais beaucoup trop... Il était clair sur ces sentiments, même si c'était vraiment maladroit et pas toujours compréhensible. Il avait hausser le ton, cela montrait son envie d'arrêter la discussion et je pouvais le comprendre.

J'étais surprise venant de Jared, car celui-ci disait que mon ami Zael devait être cool pour m'avoir aidé et il voulait savoir pour notre prochain rendez-vous. Mon ami d'enfance était jaloux ? Oui ! Il pouvait comprendre mes sentiments pour le voir en compagnie d'autre fille et le fait que ce n'était pas facile à gérer du tout quand nous le savions en mission pour courte ou longue durée avec une inconnue. J'avais envie de rire, mais je me retenais avec difficulté et au final cela venait d'éclater. Je posais ma main devant mon visage et je détournais ma tête sur le côté pour essayer de me calmer un minimum. Sérieusement, je ne l'avais jamais vu agir de cette manière et c'était vraiment drôle ahah !

- Je suis... Désolé pour ce fou rire... Ahah !

Au bout de quelques minutes, je réussissais à me calmer et je regardais à nouveau mon ami d'enfance dans les yeux. J'avais un sourire aux lèvres et je souhaitais le taquiner sur sa jalousie !

- Jared est jaloux d'un inconnu, c'est une preuve d'amour venant de ta part et je n'ai besoin de rien pour le moment !

Il pouvait y avoir plusieurs formes de jalousie ! Les personnes qui voulaient avoir les autres rien que pour lui et les personnes qui voulait la personne de son coeur rien que pour lui. La deuxième option était la meilleure pour Jared et il en était de même pour ma part.

- Ce n'est pas facile... Se confier à son ami d'enfance, son mentor ou à ses autres amis proches lorsque toutes ses personnes sont liés entre eux. Il est plus facile d'en parler à une personne se trouvant à l'extérieur et qui peut avoir un avis différent de chacun d'entre vous !

Je croisais les bras et mon regard se faisait vide... Je lui avais parlé de mon père à Jared ? Non, je n'en avais pas le souvenir et ce n'était pas facile d'en parler avec une personne qui le connaissait plutôt bien !

- Je l'ai vu l'autre jour pour le soutenir et aussi pour fêter mon passage en tant que Seed, mais je ne comptais pas le revoir d'aussi tôt comme je risquerais d'être très occupé à partir de maintenant !

Je soupirais légèrement et je décroisais les bras. Ma ceinture se retirait, mais je la remettais aussi tôt après l'avoir senti et je m'approchais de Jared pour posé ma main sur son visage et je le regardais sérieusement.

- De nous deux, ce n'est pas toi qui devrait être sur tes gardes avec les personnes qui m'entourent. Je suis très sérieuse dans mes relations et mes sentiments, mais toi... J'ai peur de voir un Jared qui retourne auprès des autres filles pour flirté et peut-être plus malgré que nous puissions être ensemble si cela venait à être le cas.

Nous n'étions pas un couple, mais presque ? Je n'en savais rien du tout et je ne préférais pas savoir à mon avis... J'avais peur, mais je devais lui faire confiance ou sinon nous aurions du mal à avancé dans notre relation.

- J'aimerais sincèrement que nous formions un couple avec des sentiments honnête, mais peut-être que c'est trop t'en demander.

C'est vrai... Il ne connaissait rien à l'amour et ce n'était pas une chose aisé pour faire face à ce genre de chose.

©Eikyuu

_________________
• Award du plus beau ship •
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Discussions entre deux têtes brûlés ! [Pv Jared]   02.03.17 13:05



Leçon n°1 : Elle te fera aborder le

sujet à éviter



Voilà qu'elle riait. Une sorte de fou rire qui me laissa bête. Elle se foutait de moi ?
Au moins, elle avait enfin fait choix vestimentaire : jean, chaussures noires et chemise blanche.
Elle s'excusa pour son fou rire, entre deux respiration. J'avais pour seule réponse de croiser les bras l'air réprobateur.
 
- Jared est jaloux d'un inconnu, c'est une preuve d'amour venant de ta part et je n'ai besoin de rien pour le moment !

C'est avec un large sourire et l'air taquin qu'elle articula cette phrase. Je ne sus pas réellement ce qu'elle pu voir dans mon regard à ce moment là, mais je tentais de caché l'agacement qui m'envahissait à l'évocation de cet "inconnu". Puis, elle continua :

- Ce n'est pas facile... Se confier à son ami d'enfance, son mentor ou à ses autres amis proches lorsque toutes ses personnes sont liés entre eux. Il est plus facile d'en parler à une personne se trouvant à l'extérieur et qui peut avoir un avis différent de chacun d'entre vous !

Elle me cherche ou quoi ?!

Donc ce type n'était pas de la BGU...même si cela me soulageais, est-ce seulement une bonne nouvelle ? Mon esprit s'imaginait déjà ne pas pouvoir élaborer un plan pour surveiller son comportement en la présence de Kate.
Elle évoqua le fait de l'avoir vu récemment pour le soutenir et pour célébrer son passage au rang de Seed. Bien qu'une fois de plus ce fût un argument qui fit augmenter ma jalousie envers ce gars, je me mis à culpabiliser de ne pas avoir été disponible pour fêter cela.
Elle soupira et replaça discrètement sa ceinture de peignoir avant de s'approcher de moi et de poser sa main sur mon visage.

- De nous deux, ce n'est pas toi qui devrait être sur tes gardes avec les personnes qui m'entourent. Je suis très sérieuse dans mes relations et mes sentiments, mais toi... J'ai peur de voir un Jared qui retourne auprès des autres filles pour flirté et peut-être plus malgré que nous puissions être ensemble si cela venait à être le cas.

Nous deux ?

Nous considérait-elle déjà comme un couple à part entière ?
Néanmoins elle avais mis le doigt sur quelque chose. Je n'avais pas la preuve que je n'allais pas être un jour tenté de retomber dans mes vieux vices. Même si cela n'avais pas manqué (surtout car je n'en avais pas éprouver l'envie), rien ne garantissait que je resterai "sage".
Je failli la couper mais n'en fit rien. Je prenais soin à retourner dans tous les sens son utilme phrase prononcée "J'aimerais sincèrement que nous formions un couple".
Mais les mots qui me marquèrent le plus furent le déclencheur d'un méli-mélo d'émotions allant d'un peu de rage à la vexation, passant par une certaine déception.

peut-être que c'est trop t'en demander

Un coup de poignard se répétant en un écho infini. J'étais vexé et je me sentais insulté. Certes, je ne suivais que mes propres principes et ma propre morale mais, certaines valeurs me tenaient à cœur comme la justice, la solidarité et la loyauté.
Je ne savais pas quoi répondre.
Je pris sa main, regardant un instant nos mains ainsi unies avant de la lâcher et de lui tourner le dos. Je réfléchissais à quoi lui dire sans esquiver une minime déclaration de sentiments. Il fallait que je me fasse violence au vue de l'intérêt qu'elle semblait avoir pour son confident de l'extérieur. L'idée de l'imaginer dans les bras d'un autre me fit serrer la mâchoire.

- Je ne sais pas... 

Voilà tout ce que ma bouche réussie dans un premier temps à laisser échapper. C'est après une pause que je laissais finalement facilement, les mots s'enchaîner :

- On ne pourra savoir que si on tente le coup, non ? Je n'ai pas de garantie, pas de preuve que je ne ferais pas de bourde mais, cela doit fonctionner comme pour les alcooliques ? Tu ne pourras pas m'empêcher d'être charmeur, mais là, tu es la seule que j'ai envie de séduire tous les jours.

N'ayant pas l'habitude, j'avais l'impression que ces paroles ne me ressemblaient pas. Pourtant, je ne jouais pas la comédie. Elles coulées facilement de ma bouche sans que je ne me force et, j'avais quand même la sensation étrange de ne pas être tout à fait moi. Quelque chose avait remplacé la torture des derniers jours par un calme immense.

Je décidais de me retourner enfin vers elle pour guetter sa réaction, inquiet de ce qu'elle pourrait me dire.


 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Discussions entre deux têtes brûlés ! [Pv Jared]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discussions entre deux têtes brûlés ! [Pv Jared]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre deux individus, l'harmonie n'est jamais donnée, elle doit indéfiniment se conquérir.
» Transfert entre deux Wii U
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» [A lire] Le Renard et la Louve
» Petit script pour choisir entre deux mp3 à jouer:aidez moi!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Balamb Garden University :: Rez de Chaussée :: Dortoirs-