AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rayavi Kumar [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: Rayavi Kumar [Terminé]   05.02.17 15:49


   
Rayavi Kumar
♦ NOM : Kumar ♦ PRÉNOM(S) : Rayavi ♦ ÂGE : 34 ans ♦ DATE & LIEU DE NAISSANCE : 16 août 58, Deling City ♦ LOCALISATION : Deling City ♦ METIER : Propriétaire d'une entreprise d'armement, Otage politique, Résistante? ♦ SITUATION SOCIALE : Veuve, deux enfants. Mais l'argent est là, toujours là. ♦ SCENARIO OU INVENTE : Inventé ♦ AVATAR : Shivani Ghai ♦ CRÉDITS : Google - Dominion

   
En tant que civil, vos capacités seront décidées par les administrateurs en fonction de votre personnage. Veuillez donc laisser ce champ libre.
   
Force
Aura politique■■■■
Résistance
Esquive
DÉFAUTS : Un sourire angélique, une gentillesse et un altruisme sans limite. Nombreux sont les mots pour désignés Rayavi lorsqu’on ne la connait pas suffisamment. Le premier mot qui me vient à l’esprit, moi, c’est fausse. Elevée parmi l'élite galbadienne, elle ne sait qu’être hypocrite. Non pas qu’elle aime particulièrement tromper les autres, mais c’est simplement ainsi qu’on lui a appris à agir de premier abord. Toujours sourire, même si c’est pour planter un poignard dans le dos de quelqu’un quelques instants après. La vraie Rayavi, elle, est une toute autre créature. Le centre de l’univers est sans aucun doute elle et ses proches, la veuve est odieusement égoïste. Les intérêts des siens passent avant toute chose. Si aider son prochain ne vient pas remettre en question ses propres ambitions, elle ne voit aucun problème à le faire. Rayavi n’est pas « méchante », elle considère juste que sa vie est plus importante. Allant tout naturellement de pair avec ceci, l’ingénieure n’a strictement aucun scrupule. « La fin justifie les moyens » est un adage qu’elle approuve sans aucun doute. Rayavi est prête à faire n’importe quoi pour que les choses aillent dans son sens, et elle ne se sent aucunement indisposée par cela. C’est la loi de la nature, et se sentir coupable d’accomplir de telles choses ne change rien, c’est une perte de temps. La veuve est aussi assez difficile à vivre, étant aussi caractérielle que possible. Les choses doivent se passer comme elle le veut elle, et elle n’en démordra pas, quitte à vous piquer une crise que, vous pouvez me croire, vous n’allez jamais oublier. La faire changer d’idée, ou transformer sa vision du monde relève presque de l’impossible. Par-dessus tout cela, Rayavi est une demoiselle pouvant s’énerver de la moindre petite chose. Irritable, elle l’est sans aucun doute. La veuve a pour horreur les personnes peu efficaces, lentes, bêtes et qui ainsi lui font perdre du temps. Un groupe d’ami qui marche trop lentement sur le trottoir ? Non ! Une vieille dame peinant à trouver ses billets dans son porte-monnaie ? Non ! Vous pouvez être sûr de l’agacer si vous ne disposez pas d’un minimum de jugeote. Encore pire que ça, Rayavi est l’incarnation même du mépris. Si vous ne répondez d’aucune manière à ses codes, qu’ils soient physiques, moraux, et ainsi de suite, Rayavi vous méprise, félicitations. La veuve se sent clairement supérieure aux gens qu’elle déconsidère, et… elle le montre la plupart du temps ? Pour terminer sur cette joyeuse liste d’immondices, il est à noter que l’ingénieure est rancunière comme personne d’autre. Avisez-vous de la blesser ou de lui causer tort une seule petite fois, et vous pouvez être sûr que Rayavi mettra tout en œuvre pour déchainer les 7 enfers sur vous. Charmante demoiselle, n’est-ce pas ?
   QUALITÉS : Difficile de dire des choses positives après tout ça n’est-ce pas ? Pourtant, que vous le croyez ou non, Rayavi n’est pas une personne si mauvaise que ça. Elle pourrait même, dans un sens, presque être attendrissante ? La loyauté est une idée au centre de la vie de la demoiselle. Loyale, elle l’est au possible. Obtenez son amour et sa confiance et elle décrochera la lune pour vous. Les siens sont pour elle une extension de sa propre personne, et jamais elle ne pourrait les trahir. On peut peut-être expliquer cela par le côté follement passionné de la veuve. Quand elle aime, elle aime à la folie, sans aucune limite. Que ce soit sa famille, ses amis ou bien même ses activités préférées, elle éprouve pour eux un amour indéfectible. On peut dire tout ce que l’on veut sur Rayavi, mais s’il y a bien une chose qui est admirable chez elle, c’est sa détermination. L’ingénieure est résolue, et n’abandonnera jamais ce qu’elle cherche à faire. En dépit de tout, de l’avis des autres, des obstacles, des peines et blessures, rien ne peut l’arrêter quand elle se met quelque chose en tête. Petit rappel, gare à vous si vous êtes dans le chemin, cela ne risque pas d’être une partie de plaisir pour vous. Vivant également parmi les menteurs et les traitres depuis toute petite, Rayavi a très vite développé des techniques d’analyse implacables, ses talents d’observatrice sont à reconnaitre. Un tic dont vous ne connaissez pas vous-même l’existence ? Un malaise que vous tentez vainement de cacher ? Rayavi voit tout, ou presque. Bonne chance pour échapper à ses yeux de faucon. La vie en haute société n’a toutefois pas que des travers. La veuve est devenue sans aucun doute la reine de l’apéro dinatoire, sociable nul doute ne fait qu’elle le soit. L’aisance avec laquelle Rayavi est capable de valser de personnes en personnes, avec toujours une ribambelles d’intéressants sujets dans la poche, est impressionnante. La veuve sait y faire avec les gens voilà tout, un talent qui saura lui être fort utile en ces temps sombres. Pour terminer, il est temps de révéler le plus étrange des traits de personnalité de cette pauvre Rayavi : sentimentale à souhait, voilà ce qu’est au fond de son cœur la demoiselle. Son cœur succombe à l’amour et à l’amitié bien trop facilement, et tout ce qui en découle finit éventuellement par être un vrai raz de marée d’émotions conflictuelles pour elle. Un rien lui brise le cœur, et un simple regard peut changer son entière existence. Triste vie pour une mère célibataire qui se doit d’être un requin pour survivre.
   TALENT : Femme élégante et vénéneuse, nul ne peut deviner le plus grand des talents de la ravissante Rayavi : l'ingénierie. Suivant avec dévotion et passion les traces de ses parents, la veuve est devenue une experte dans la conception d'armes de guerre. Loin d'être aussi brillante que les autres membres de sa famille, surtout depuis qu'elle est devenue mère au foyer, Rayavi se défend tout de même relativement bien. Et puis, les nombreuses idées inachevées de ses parents sont siennes, toutes sans exception.
En raison du lien étroit qu'elle entretient avec les outils de la mort, Rayavi a développé un goût très prononcé pour les armes à feu. S'entrainant dès son plus jeune âge à manier divers calibres, l'ingénieure est une tireuse amatrice redoutable. Malheureusement, amatrice elle le restera éternellement. Elle ne ferait pas le poids face à une personne ayant suivis un entrainement militaire, mais si elle se voit obligée d'utiliser un fusil, elle ne se ridiculiserait certainement pas.
   RESSENTI PAR RAPPORT AU SEED : Le SeeD plait tout particulièrement à Rayavi. De par leur code, certes fichtrement stupide selon elle pour des mercenaires, ces derniers ne représentent pas de danger immédiat aux ambitions de la veuve. En effet, que la plupart des mercenaires proviennent de ces écoles et suivent tous un même code donne un certain avantage aux personnes qui savent être attentives : ils sont prévisibles. Savoir ce que les divers acteurs de Dol savent faire et peuvent faire est très utile. Du reste, pouvoir les employer est une véritable aubaine, mais l’ingénieure ne les voit ni comme des héros, ni comme des monstres. Ils sont juste de la chair à canon qu’on paie pour s’occuper de diverses tâches. Et puis, compte tenu de sa situation actuelle, le SeeD pourrait bien se révéler être son seul espoir.

   
   
Avez vous déjà été témoin d'une action du SEED ? Si oui, qu'en avez-vous pensé ? Si non, le souhaiteriez-vous ?
   Des SeeDs, Rayavi en a vu des milliers au court de son existence. Assister à une de leurs actions en particulier, en revanche, n’est jamais advenu. On peut expliquer cela par le désintérêt le plus total de la veuve pour les affaires des autres, et quand bien même elle en serait venue à réclamer les services de SeeDs, jamais elle ne les aurait accompagnés pour observer une quelconque action. Quel est l’intérêt de payer des serviteurs si c’est pour faire le déplacement soi-même ? Tout ce que Rayavi peut dire à leur propos, c’est qu’ils font bien leur travail et ne sont pas envahissants. L’efficacité, c’est ce qui fait peut-être le plus vibrer la demoiselle. Il est toutefois à noter qu’avec son récent changement de situation, la probabilité que Rayavi assiste aux exactions des SeeDs a fortement augmenté.

   Etes vous préparé à faire face à une guerre ou au contraire, êtes vous plutôt confiant en l'avenir et en vos dirigeants?
   Rayavi vend des armes, une guerre, elle en rêve depuis toute petite. Et quand bien même sa profession ne serait d’aucune manière liée à la guerre, ce phénomène semble être tout à fait naturel pour la veuve, c’est une chose inévitable. La guerre va de pair avec l’humanité. Malheureusement pour elle, elle n’est pas vraiment tombée du bon côté cette fois-ci, à l’inverse de ses parents il y a des décennies de cela. Toutefois, cela ne fait que motiver plus vigoureusement son envie de guerre. Oui, car pour chasser la sorcière et ses fidèles qui lui ont presque tout pris, la guerre semble être la seule solution. La diplomatie a ses limites, et la violence, parfois, se révèle être l’unique option. L’avenir est sombre et semé d’embuche, mais Rayavi s’est préparée toute sa vie pour de telles éventualités.
   
PRÉNOM : Simon LOCALISATION : Séoul, Corée du Sud (pour un petit moment encore!) FREQUENCE DE CONNEXION : Aucune restriction particulière; donc très certainement journalière ahah DC? : Nop! Comment nous avez vous trouvé? : Grâce au partenariat que vous avez avec Final Fantasy Universe!
   


Dernière édition par Rayavi Kumar le 07.02.17 16:14, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rayavi Kumar [Terminé]   05.02.17 15:54


   
TELL US YOUR STORY
De sang et d'or

   
De deux esprits de génie fût fondé K-Tech, géant de l’armement mondialement connu de nos jours. Les génies en question, Léopold et Astrid Kumar, s’étaient unis de par leur amour pour les sciences appliquées à la guerre. Fous, ils l’étaient sans aucun doute, mais rien ne pouvait les arrêter. L’entreprise familiale fût créée aussitôt qu’ils eurent finis leurs études, et il ne fallut pas longtemps avant qu’ils ne connaissent un grand succès. Bien sûr, la concurrence était rude, mais le talent qu’ils avaient pour imaginer de nouvelles façons de tuer était sans pareil. Bientôt, K-Tech prit place parmi les grands du secteur. Son réel essor, lui, vint bien après, mais nous ne sommes pas ici pour discuter économie. Le plus important se trouvait ailleurs. Oui, un miracle était advenu. Rayavi, rayon de soleil, était née à Galbadia de ces virtuoses de la mort.

Tout aurait du sourire à la charmante petite fille qui venait tout juste de naitre, pourtant les choses furent bien différentes. L’enfant n’était qu’un accident, un vague contre temps dans les recherches de ses parents. A ce titre, les Kumar ne portaient que peu d’attention à leur fille. Elle ne manqua jamais de rien, après tout les Kumar étaient devenus richissime en l’espace de quelques années. Somptueux manoir à Deling City, servants répondant à ses moindres caprices, toutes les tenues et jouets qu’elle voulait. Le paradis pour certain, pourtant tout ce dont un enfant a besoin, c’est de l’amour de ses parents et d’un cadre familial solide. Rayavi, en dépit de tout, aimait tendrement ses parents, et les voyaient comme des êtres exceptionnels. Leurs rares visites étaient toujours des moments de bonheur incomparable pour la demoiselle. Mais un enfant ne peut grandir sainement d’une telle façon. Et non sainement Rayavi grandit, sans aucune surprise.

En dépit des tourments qui sévissaient un peu partout à travers tout Dol, Rayavi fût bien entendu épargnée depuis sa bulle dorée. Ses parents devinrent plus riches que jamais grâce à la Guerre Occulte et ses conséquences, notamment la disparition de nombreuses compagnies concurrentes à la K-Tech. Les Kumar avaient parié sur Vinze Deling, et leur investissement en sa personne s’était montré décisif. Dorénavant plus proche que jamais du nouveau pouvoir en place, la famille Kumar connut un âge d’or pour des décennies. Pour ce qui est de Rayavi, son comportement promettait déjà. Pour faire honneur à ses parents, Rayavi travaillait dur pour exceller à l’école et dans toutes les activités qu’elle entreprenait, mais ses exactions advenaient dans un tout autre domaine : la jeune fille martyrisait les autres enfants, les servants, et tous ceux osant se mettre sur sa route. Profitant de la réputation sinistre de ses parents, rien ni personne ne s’opposait à elle.

Ainsi fût l’enfance de Rayavi, inédite et franchement inquiétante. Peut-être que si ses parents lui avaient accordés le moindre intérêt, ces derniers se seraient rendus compte de l’horrible être humain que leur fille devenait. Quand bien même ils l’auraient fait, leur folie les dispensait de toute façon de tous jugements moraux censés. En grandissant, Rayavi garda ses mauvaises habitudes d’enfant. Rien ni personne ne pouvait l’arrêter. Elle faisait ce qu’elle voulait et ne portait que peu d’intérêt pour tous ceux qui l’entouraient. Le monde entier se devait de tourner autour d’elle. Charmée par l’horreur que ses parents exerçaient sur la société galbadienne, Rayavi prit très vite la décision de suivre les traces de ses parents en devenant ingénieure. Elle pensait bêtement faire plaisir à sa famille, pourtant, plus le temps passait, plus les choses devenaient évidentes aux yeux de l’adolescente. Ses parents ne l’aimaient pas. Le choc d’une telle considération fût rapidement remplacée par une indifférence absolue. Ils n’avaient jamais été là, importaient-ils vraiment ? La réponse était non.  Un morceau de son cœur s’était brisé, et Rayavi ne devenait que plus monstrueuse. Mais elle se portait à merveille compte tenu de… tout ?

Une personne malveillante et sans cœur, Rayavi l’était sans aucun doute lorsqu’elle franchit pour la première fois les portes de son université à tout juste dix-huit ans. Si plaire à ses parents n’était plus dans ses objectifs, il lui semblait pertinent de faire les mêmes études qu’eux pour hériter de la compagnie familiale. L’héritière ne se doutait pas, à cet instant, qu’elle ferait une rencontre qui allait tout changer pour elle. Personne n’osait s’opposer à madame Rayavi dans son nouveau terrain de chasse. Personne sauf lui. Se fichant royalement du statut de l’héritière, un jeune homme du peuple se donna pour mission de la remettre systématiquement à sa place. Et vu le comportement de la jeune femme, c'était un travail à temps plein! La guerre était lancée, pourtant, dans un concours de circonstances complètement ahurissantes, et à mesure qu’elle bataillait avec lui, son cœur sombrait lentement face à la plus insidieuse des maladies : l’amour. Pour la première fois de sa vie, Rayavi se sentit vivre. Jamais personne ne l’avait traité ainsi, comme un être humain qui mérite d’être repris s’il agit mal. La demoiselle se sentait idiote, idiote de tomber pour une telle personne, pourtant, rien n’y faisait, elle ne pouvait le faire disparaitre de ses pensées. Il fallait qu’il devienne sien.

Une toute autre guerre commença alors. Et Rayavi hm… Etait la pire charmeuse au monde ? Vous imaginez, vous, votre pire ennemie qui soudainement vous saute dessus pour vous embrasser ? Horrible, n’est-ce pas ? Imaginez maintenant la réaction de ce pauvre jeune homme, agressé amoureusement par le monstre du campus. Mauvaise, bravo. Son mépris pour Rayavi se transforma rapidement en une peur monstre. Elle ne le lâchait pas d’une semelle, et cela avait de quoi être inquiétant. Après quelques semaines d’effroi, la situation devint si embarrassante qu’une discussion entre les deux s’imposa tout naturellement. Ils ne pouvaient vivre ainsi. Et là, pour la première fois de sa vie, quelqu’un l’écouta sincèrement. Traumatismes scellés pour des années, incompréhensions, larmes. Une discussion qui se voulait pourtant si anodine, devint une réflexion tordue sur la vie de l’héritière.  En dépit de tout, Rayavi n’était au final qu’une fragile jeune fille. Stupéfait dans un premier temps, le jeune homme avait bon cœur, et pardonna tous les maux que Rayavi avait pu infligé aux autres. De cette surprenante paix germa une étrange amitié. Et, sans comprendre pourquoi, le bourgeon devint une délicate fleur rouge, couleur de la passion. D’ennemis à amants en quelques mois seulement, le destin nous surprenait toujours.

Dire que son petit-ami lui apprit à être humaine n’est pas un euphémisme, Rayavi était un véritable monstre avant de le rencontrer. On ne changeait pas un chat en chien, mais une marge de progrès était toujours possible, surtout dans le cas de l’étudiante. Le simple fait de partager son univers avec un autre être vivant était déjà une vraie révolution. Une autre vie tout aussi importante que la sienne. Quel sentiment étrange pour une individualiste née. Et le temps reprit son cours, ces instants devenant les plus beaux souvenirs de la jeune femme. Sa métamorphose était stupéfiante. Si elle était bien loin d’être un enfant de cœur, ses actions dénotaient d’une humanité toute nouvelle. Sans cette intervention divine, qui sait ce que la demoiselle serait devenue. Les choses allèrent bien pour un temps, le couple profitant allègrement des joies de la vie. Notre histoire ne peut malheureusement pas s'achever sur cette note positive. Le passé allait rattraper inévitablement la demoiselle. On ne pouvait pas abandonner ses racines, quoi que l’on fasse, ou que l’on aille. Kumar un jour, Kumar pour la vie. Une nouvelle épreuve l'attendait, et elle remettrait tout en cause dans sa vie.

Consumés par leur propre folie, les époux Kumar partirent en fumée après une expérience ratée, victimes du fléau qu’ils avaient eux-mêmes participé à relâcher dans le monde. Tristesse, regret, rien de tout cela ne traversait l’esprit de Rayavi. Inquiétude, voilà tout ce qu’il restait. Être propulsé à la tête d’un Empire aussi simplement était effrayant. Pour couronner le tout, sa prise de contrôle était déjà remise en question par de nombreux hauts placés de l’entreprise. Si ses parents s’occupaient de la partie invention, ils avaient dû nécessairement compter sur d’autres personnes pour s’occuper des aspects de gestion et financier de la K-Tech. Le Vice Président de la Compagnie souhaitait opposer un violent combat à l’héritière. Il ne savait pas encore le monstre qu’il allait réveiller. Sous la crainte de perdre son empire, et suivant les avis des anciens conseillers de ses parents, Rayavi échafauda un plan glaçant. Tourmentant sans relâche son concurrent en menaçant allègrement sa famille, elle poussa ce dernier au suicide. Premier homme qu'elle tuait, et certainement pas le dernier. Ce plan; en tout cas, était parfait. Tous savaient que Rayavi était la responsable, mais personne ne pouvait le prouver. Aucun autre moyen n’était plus parfait que ça pour remettre dans les rangs les divers acteurs de la K-Tech. Se donnant en spectacle pour assoir une dernière fois son pouvoir, Rayavi commit l’impardonnable. Tous sentir leur sang se glacer lorsque la Présidente vint aux funérailles du Vice-Président payer ses respects à la veuve, un sourire ravageur sur le bout des lèvres alors qu'elle la serrait dans ses bras. Sadique, dégoutante, Rayavi inspirait crainte et respect de nouveau.

Tout aurait pu continuer avec joie et allégresse aux pays des monstres, malheureusement, la Rayavi qui venait de commettre des actes si monstrueux n’était plus celle d’il y a des années de cela. Remords, doutes, tant de sentiments qu’elle n’avait jamais ressentis auparavant lui traversaient l’esprit. Tout naturellement, elle était venue trouver du réconfort auprès de son amant. Ce dernier disposait malheureusement d'un cœur bien trop pur pour pardonner la jolie demoiselle. Écœuré à l’idée de partager la couche d’une femme capable d’accomplir de telles choses, le premier amour de l’ingénieure la quitta sans jamais revenir. Son ancre n’était plus là, la seule personne qui la tournait vers la lumière l’avait quitté sans réfléchir une seule seconde. Sa gorge était nouée, son estomac serré, son cœur brisé, pourtant, elle savait qu’elle ne pouvait se laisser mourir ainsi. Décente, elle aurait pu le rester sans son amant, pourtant elle savait que c’était peine perdu si elle souhaitait garder la K-Tech au top. Prise entre ses devoirs envers l’entreprise et son envie de s’améliorer, la demoiselle était face à un vrai casse-tête. Et à chaque fois qu’elle commettait l’impardonnable, elle sentait ses chances d’être pardonner s’éloigner. Rayavi retint tout de même une leçon. Avoir des remords n'étaient qu'une perte de temps. Si c'était pour pleurnicher par la suite, il ne fallait rien faire pour commencer!

Vint à une vitesse folle la fin de l’université, lieu représentant tant la joie que le désespoir pour la demoiselle. Maintenant adulte et prête à travailler, tant de choses étaient à faire et ironiquement, rien ne semblait concerner ses talents d'ingénieur. La mort de ses parents avait secoué l’entreprise bien plus qu’elle ne le pensait. Le réseau complexe des époux Kumar avait disparu en même temps qu’eux, et si Rayavi souhaitait un jour que l’entreprise fleurisse de la même manière que sous le joug de ses parents, il fallait se mettre au travail à l’instant ! Rencontres à haut risque, échanges de bons procédés, pots de vin, voilà ce qui occupait le temps de la présidente. Mondaine, subtile et maline comme un diable, ce fût une vraie partie de plaisir pour la jeune femme de constituer son réseau parmi les grands de Galbadia. Pour parachever tout cela, Rayavi épousa un politique prometteur, travaillant au ministère de la guerre sous le compte de Vinze Deling. Bien plus qu’un soutien politique, Rayavi voyait les choses en grand. Deling était vieux, et lorsqu’il mourrait inévitablement, un remplaçant serait nécessaire. Les ambitions de la demoiselle étaient grandes, tout était faisable selon elle pour assurer sa survie et celle de son héritage. Et puis la vie de la demoiselle changea en quelques mois seulement, de manière complètement inattendue.

Un ange était descendu du ciel, la belle Ariane, premier enfant du couple nouvellement marié. Cette grossesse inattendue déplut fortement à Rayavi. Son mariage n’était qu’une façade, les deux époux s’étaient bien mis d’accord là-dessus, et il fallait que l’une des rares fois où ils fassent l’amour entraine un tel évènement. C'était sans compté son instinct maternel : quand elle posa pour la première fois ses yeux sur le petit corps faible de sa fille, tout changea. Comme si la chaleur de ce nouvel être vivant était soudainement venu faire fondre les glaces du cœur de la matriarche. Ce sentiment qu’elle avait sentis pour la première fois il y a des années cela était revenu : un amour pur. La naissance de sa fille lui donnait envie de faire mieux, de souffler de nouveau sur les braises de bienveillance sommeillant dans son cœur. Il était impossible de revenir à l’innocence de ses premiers jours, pourtant s’améliorer était toujours envisageable. Ne vous méprenez pas, Rayavi trompait, tuait et piégeait toujours aussi facilement. Mais d’un monstre solitaire, elle se transformait en une louve prête à tout pour les siens. Des amis, des amants, de nouvelles relations surgirent soudainement dans sa vie. Et vivre sa vie ainsi était étonnamment plus belle que tout le reste. La Présidente se sentait naturellement plus faible, car aimer les autres, c'était donner du pouvoir à d'éventuels ennemis. Mais bon, quand on était la garce la plus crainte du coin, être un peu plus faible n'était pas nécessairement un problème.

Malgré le manque d’amour dans leur couple, les deux époux étaient devenus très complice après la naissance de leur fille, se considérant presque comme des meilleurs amis. Se racontant tous les soirs leurs aventures et méfaits autour d’une bonne bouteille de vin rouge, l’avenir semblait prometteur pour ce couple plus qu’atypique. Ce cadre familial n’était peut-être pas idéal pour un enfant, mais ils aimaient tous deux si profondément la petite Ariane que cela ne comptait pas vraiment. La vie, pour la première fois depuis des années, semblaient sourire à la Présidente. De leur union vit le jour un second enfant, Eliad, l’autre ange de leur petite famille. Désormais mère de deux adorables petits garnements, la Présidente était une toute autre femme. Bien sûr, Rayavi était toujours aussi crainte dans la société Galbadienne, mais pour la première fois depuis des années, elle était également adulée et aimée. Une mère féroce et implacable qui était prête à tout pour ses petits. Même la plus gentille des mères pouvait comprendre une telle attitude. Mais vous l’avez compris maintenant, si les choses vont trop bien pour Rayavi, sa joie se retrouve inévitablement jetée en plein dans sa face. Karma peut-être ?

Rayavi avait choisis le mauvais pion, de toute évidence. Si son époux était talentueux et fort arrangeant, il avait raté les signes précurseurs d’un véritable cataclysme. A cause de son manque de jugeote, sa famille se retrouva propulsé dans le mauvais camp. Alors que Deling se faisait assassiner par sa maitresse, l’époux de Rayavi crut intelligent de s’opposer à elle. S’il avait su contre qui il s’élevait. Sa loyauté le fit rejoindre son maitre et mentor en un claquement de doigt. Seule et à la merci de la sorcière, voilà dans quelle situation il avait laissé son épouse avant de la quitter. Rayavi représentait un élément clé dans les plans de la nouvelle Présidente, après tout elle contrôlait la grande majorité des usines d’armement de Galbadia. Les choses auraient pu très mal se passer, heureusement pour elle, Cydaée ne s’occupa pas de son cas personnellement. Expropriée, assassinée ou forcée à collaborer, les perspectives qui s’offraient à la demoiselle n’étaient pas très joyeuses, mais ce qu’elle craignait le plus, dans tout ça, était l’avenir réservé à ses enfants. Loué soit le destin, le représentant du gouvernement qui vint trouver la veuve Kumar, Rayavi le connaissait. Usant tous ses atouts sans exception, la demoiselle s’arrangea du mieux qu’elle put avec ce dernier. Les usines de la K-Tech devaient toutes participées à la machine de guerre de la sorcière, et en échange, la veuve pouvait rester en vie. Malheureusement, étant l’ancienne femme d’un traitre reconnu, son fils lui fût arraché et sa liberté considérablement réduite. Prise au piège dans sa cité préférée, Rayavi préparait déjà sa revanche. Il était hors de question qu’elle ait sacrifié des milliers de gens, sa conscience et bien d’autres choses pour finalement tout perdre des mains d’une pimbêche ! La résistance était en marche, et ce stupide nouveau gouvernement allait bientôt s’en vouloir…


Dernière édition par Rayavi Kumar le 07.02.17 16:12, édité 33 fois
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste de la flemme
avatar
Date d'inscription : 15/10/2016
Messages : 518
Avatar : Kim JaeJoong
Crédits : Moony

Âge du perso : 24 ans ( 31 octobre)
Activité : Seed spécialisé en magie/ Mannequin
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura■■■■■
resistance■■
esquive■■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t391-joris-quelque-chose-en-
MessageSujet: Re: Rayavi Kumar [Terminé]   05.02.17 16:46

Bienvenuuuuue eyes
J'ai hâte d'en savoir plus sur ton personnage !
Bon courage pour ta fiche :)

_________________
SNOWHITE ✽ PRINCESS




La dramaqueen
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 13
avatar
Date d'inscription : 12/11/2016
Messages : 185
Avatar : Takeru Satoh
Crédits : Google - Eikyuu

Âge du perso : 27 ans
Activité : Seed
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■■
magie/aura
resistance
esquive■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rayavi Kumar [Terminé]   05.02.17 18:46

Je ne suis pas la seul personne avec des enfants à charge et veuf o/.

Bienvenu parmi nous ^^

_________________

©️Eikyuu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rayavi Kumar [Terminé]   05.02.17 18:52

Bienvenue !!!!!! Super choix d'avatar *^*
Hâte de voir ce que nous reserve ton personnage.
Il nous faudra un lien :mex:
Bon courage pour ta fiche ❤️
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Cadet
avatar
Date d'inscription : 11/05/2016
Messages : 1470
Avatar : Sadie Sink
Crédits : killer from a gang (avatar) astra (sign)

Âge du perso : 16 ans
Activité : Cadette
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t784-marcy-crying-lightning
MessageSujet: Re: Rayavi Kumar [Terminé]   05.02.17 18:56

Chouette chouette chouette un nouveau membre red
J'ai vraiment hâte d'en savoir plus sur ce personnage ! Bienvenue parmi nous et si tu as la moindre question n'hésite pas !
Didjou je ne connaissais pas cette actrice, elle est sublime loove :glurp:

_________________


Crying Lightning.
Marcy Stuart ☽ Tomorrow is another day and you won’t have to hide away. You’ll be a woman, girl! But for now it’s time to run, it’s time to run!


La membre en or + serial voteuse
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED médical de rang 19, Spécialiste de la paramagie de soutien
avatar
Date d'inscription : 18/07/2015
Messages : 656
Avatar : Dove Cameron
Crédits : Moony

Âge du perso : 21 ans (27 février)
Activité : SEED médicale spécialiste de la paramagie de soutien
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■■
resistance■■(■)
esquive■■■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t29-exemple-de-fiche-eirena-
MessageSujet: Re: Rayavi Kumar [Terminé]   05.02.17 22:07

Je te souhaite officiellement la bienvenue parmis nous red

Je te l'ai déjà dit mais j'ai vraiment vraiment hâte de te lire ! Et comme l'a dit Wiwi, on est là en cas de besoin ;)

_________________

Le plus beau couple


La plus belle amitié


La lucky star
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 1144
Avatar : Josh Hutcherson
Crédits : Moony (avatar) ; Tumblr (gif)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■■(■)
esquive■■■

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t89-zachary-leonhart-soldier
MessageSujet: Re: Rayavi Kumar [Terminé]   06.02.17 0:20

Bienvenue la miss ! Sacré personnage que tu nous prépares là :héhé:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rayavi Kumar [Terminé]   07.02.17 16:14

La fiche est terminée, bonne lecture ponpon
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Cadet
avatar
Date d'inscription : 11/05/2016
Messages : 1470
Avatar : Sadie Sink
Crédits : killer from a gang (avatar) astra (sign)

Âge du perso : 16 ans
Activité : Cadette
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■
resistance■■
esquive

Equipement acheté:
Objets personnels:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t784-marcy-crying-lightning
MessageSujet: Re: Rayavi Kumar [Terminé]   07.02.17 19:01



Dossier accepté

Je t'ai déjà fait part de mon enthousiasme sur la cb mais encore une fois WOW quelle fiche, quel personnage et quelle plume !! brille J'ai plus que hâte de voir évoluer Raya en RP et je suis super heureuse de pouvoir officiellement te valider :loveu:  


Félicitations, c'est avec grand plaisir que nous acceptons ta candidature en tant que Citoyenne. Tu viens de terminer l'étape la plus difficile de ta vie, remplir les formulaires d'admission. Nos services ayant traité ta demande et lui ayant donné une suite favorable, il ne reste plus que quelques petites formalités à régler.

A partir de maintenant, ta destinée va réellement s'accomplir. FOH est une grande famille mais aussi un monde à part qu'il te faudra explorer.

Les relations sont très importantes car personne ne veut se retrouver seul face à une armée n'est-ce pas? N'hésite donc pas à te créer des liens en te rendant ici.

En parlant de mission, tu peux faire tes demandes de RP ou demander à ce que le staff t'attribue une mission en te rendant ici.

C'est tout pour le moment, amuse toi bien et profite de ton expérience sur Field Of Heroes!

©️ Field of Heroes ; -hollowbastion

_________________


Crying Lightning.
Marcy Stuart ☽ Tomorrow is another day and you won’t have to hide away. You’ll be a woman, girl! But for now it’s time to run, it’s time to run!


La membre en or + serial voteuse
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Rayavi Kumar [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rayavi Kumar [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En combien de temp l'avez vous terminé ?
» Période d'essai terminée : Gray
» [Terminé] Event # 27 - Nightmare Castle - Astuces
» Lily Evans [Terminée]
» [Indéterminée] [Caco] plus de connexion internet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Have A Break :: Anciennes fiches-