AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Géographie interne - PV Mathéo Jacob

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: La Géographie interne - PV Mathéo Jacob   03.12.16 23:55

Mathéo les avait emmené dans le hall d'entrée où beaucoup de personnes transitaient. Serban n'aimait pas trop ça mais il n'avait guère le choix, il ne pouvait pas abandonner son petit frère dans sa galère !

Les deux frères se retrouvèrent devant le poste de navigation au centre du hall mais à part indiquer où étaient les chambres, ça ne les aiderait pas à savoir où était la chambre du nouvel étudiant de la BGU !
_ Voici le rez de chaussée avec toutes ses ailes. Les chambres sont ici. Dit Serban en montrant du doigt l'aile concernée. Mais ta chambre ne va pas apparaître dessus...

Serban était un peu gêné de ne pas pouvoir aider Mathéo plus que ça. Le seul endroit où il pourrait l'amener sans problème était finalement que la serre de combat. Mais comme Mathéo n'avait pas ses armes ça n'était pas une bonne idée non plus. Ils allaient finir par devoir aller demander au type effrayant de l'accueil de les aider ce qui ne manquerait pas de lui permettre de râler sur l'attention des élèves. C'est alors que Rock déboula de la cafétéria, visiblement satisfait et se caressant le ventre.
_ Hey, Ser... OH ! Le nouveau, il est là !! Serban, t'abuses tu aurais pu m'attendre pour le rencontrer, tu sais que je voulais le voir en plus !!!

Rock retrouva le groupe en trottinant et se mit à étudier minutieusement Mathéo de la tête au pied.
_ Hey, Serban, fais les présentations, tu as quelques minutes d'avance sur moi !

Serban soupira mais garda le silence. Décidément Rock était pareil à lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Géographie interne - PV Mathéo Jacob   05.12.16 15:44

Mathéo esquissa une moue ennuyée lorsque Serban lui expliqua que le panneau d’informations ne pourrait pas lui indiquer laquelle était sa chambre. Voilà qui ne l’aidait pas ; mais alors pas du tout ! Bon, d’un autre côté, c’était également de sa faute. S’il avait mieux écouté, il n’en serait pas là… Un cri lui rappela l’endroit où ils se trouvaient. Mathéo regarda Rock débouler, apostropher son frère comme s’ils étaient de vieux potes et le détailler de la tête aux pieds. Manquait pas d’air celui-là !
Sans se laisser démonter, le jeune garçon alla se planter entre l’inconnu et Serban, fourra ses mains dans les poches de son pantalon et le dévisagea à son tour.

« T’es qui toi ? » demanda-t-il le plus naturellement du monde.

Bon d’accord, habituellement, ce sont les grands frères qui remplissent le rôle du défenseur mais là, vu comment son frangin semblait mal à l’aise, Mathéo avait décidé de prendre les choses en mains comme à son habitude en somme ! Il lança un rapide coup d’œil en direction de Serban mais ce dernier était toujours aussi silencieux. La réponse ne viendrait donc pas de là. Qu’à cela ne tienne, ce n’était pas ça qui allait l’arrêter !

« Déjà quand on est civilisé, on s’présente avant de demander l’identité de quelqu’un. Ensuite, j’aime pas comment tu causes à mon frangin. Si tu veux savoir quelque chose, t’as qu’à demander toi-même?! C’est pas ton larbin, pigé ? »

Non décidément, ce gars-là le dérangeait. Pire ! En temps normal, il aurait facilement sympathisé avec le nouveau venu mais là, il s’agissait de son frère. Son frère qu’il venait de retrouver, son frère qu’il voulait mieux connaitre, son frère rien qu’à lui ! Eh oui, Mathéo était jaloux de la familiarité de Rock envers Serban, jaloux de ce gars qui semblait proche de son frangin alors que lui avait encore tant à découvrir !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Géographie interne - PV Mathéo Jacob   05.12.16 22:08

Le visage de Rock devint radieux comme une ampoule halogène tant et si bien que dans le noir complet il pourrait encore y voir !
_ Han, je l'adoooooooooooore ! Je suis Rock, le copain de chambre de Serb... Attends... tu as dit ton frangin ?! Serban, je te pensais pas du genre à appeler les gens "frère" !

Rock sautillait sur place, pareil à lui même, enjoué et heureux. Serban quant à lui ne savait plus ou se mettre. Mathéo qui se montrait trop protecteur et Rock qui était simplement lui même. Cette journée était décidément trop pleine de surprise ! Lui qui, il y a quelques heures à peine, se sentait seul au monde, le voici qui crapahutait de groupuscules en groupuscules de gens visiblement intéressés par lui et ses sentiments.
_ C'est... c'est vraiment mon frère. Répondit Serban.
_ Mais... tu m'as pas dit que tu avais un frère... enfin tu m'as pas dit grand chose sur toi remarque !

Serban se gratta la tête de gêne mais d'un certain côté, cette situation l'amusait... d'une certaine manière mais c'était probablement parce que tout ça était nouveau pour lui. Et dire qu'à la base, ils étaient là pour tenter désespérément de trouver la chambre de Mathéo. Ils n'étaient pas plus avancés, même à trois. Est-ce là le début de l'escouade SEED, Jacob-Astoria-Mancer ? Cela y ressemblait et encore une fois, Serban trouva ça finalement très agréable, comment avait il pu passer à côté de ça depuis toutes ces années ?! Ou plutôt, pourquoi des personnes comme Rock et Mathéo n'étaient pas entré dans sa vie plus tôt ? Cela lui aurait épargné bien des tracas.

Mais c'était le genre d'histoire qu'on ne pouvait pas réécrire. Il fallait juste tourner la page, hein ? Mais ça ne serait pas facile pour Serban malgré tout. C'était tout un pan de sa vie qu'il devait oublier et rien n'avait été aussi difficile pour l'autiste d'oublier son passé. Parfois, il voudrait invoquer à outrance sa GForce pour qu'elle engloutisse sa mémoire et que tout devienne enfin facile. Mais les Magus étaient peut être des Gforces qui gardaient intacts les souvenirs des gens ?

Et soudain, le présent revint à Serban. Que s'était il passé pendant son absence ? Il espérait que les choses étaient stables...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Géographie interne - PV Mathéo Jacob   06.12.16 22:45

Toujours posté entre les deux larrons, Mathéo écouta avec attention l’échange entre Rock et Serban. Celui-ci se révéla assez instructif. D’un côté, il y avait celui qui ne savait pas où se mettre, ni quoi répondre et de l’autre, il y avait celui qui ne tenait pas en place et parlait plus vite que son ombre. Cette constatation lui fit froncer légèrement les sourcils. Tiens, ça lui rappelait quelqu’un cette description ? Rock lui ressemblait un peu beaucoup au final. C’en était presque troublant. Enfin, dernière constatation, son frère était définitivement pas loquace pour deux gils. Mathéo avait déjà remarqué que Serban affectionnait les phrases courtes et peu nombreuses. Il avait mis ça sur le compte de leur récente rencontre et sur le fait qu’ils ne se connaissaient pas beaucoup. Mais apparemment, même avec les personnes qu’il côtoyait régulièrement, il n’était pas plus bavard. Alors que son grand frère se grattait la tête un peu gêné, le jeune garçon décida de voler à son secours une nouvelle fois. Il tendit la main droite en direction de Rock.

« Salut, content de te connaitre, Rock ! Moi, c’est Mathéo et j’suis le demi-frère de Serban. »

Il serra fermement la main du pote de chambre de son frangin et lui sourit franchement.

« Alors comme ça, t’es son coloc ? Plutôt cool ! Mais dis-moi, il est toujours comme ça mon grand frère ? Toujours aussi muet ou c’est parce que c’est moi ? »

Il jeta un regard en arrière en direction de Serban et lui adressa un clin d’œil taquin.

« Pas que ce soit un reproche, hein ?! Mais on vient juste de se rencontrer et on s’connait pas trop encore; j’me posais la question si c’était normal ou pas avec lui. »

Mathéo fit un pas de côté, histoire d’avoir les deux protagonistes en ligne de mire. Serban semblait ailleurs. C’était assez bizarre comme impression. C’était comme si après avoir été pris en flagrant délit d’être avec son frère, son aîné s’était retranché à l’intérieur de lui-même. Un peu comme une huître en somme. Il s’imagina alors un coquillage avec la tête de son frangin et il se mit à glousser tout seul. Trop drôle !

« Va falloir que tu perdes ce foutu tic, frangin ! C’est pas cool du tout, tu sais ! » Dit Mathéo alors que Serban semblait revenir d’entre les morts vivants.  Puis il se rappela le pourquoi de leur présence en ces lieux. Ni une, ni deux, il se tourna vers Rock et lui demanda :

« Dis, Rock, tu saurais pas comment j’peux récupérer le numéro de ma chambre par hasard ? »

Il esquissa une petite grimace gênée.

« C’est que tu vois, j’ai oublié ce qu’on m’a dit et là, j’sais pas comment retrouver mes affaires. C’est plutôt con, non ?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Géographie interne - PV Mathéo Jacob   19.12.16 1:07

A première vue, Mathéo n'était pas en train d'égorger Rock ce qui était déjà un sacré plus ! Serban avait conscience que son compagnon de chambrée pouvait se montrer extrêmement pénible et même s'il n'avait pas un mauvais fond, il avait vite fait d'irriter les gens. Serban en savait quelque chose...

De son côté, Rock était aux anges, il absorbait les informations comme un gourmand des gâteaux. C'est alors que Serban regretta de ne pas être resté dans son monde un peu plus longtemps car alors, il n'aurait pas entendu les réponses de Rock aux questions de son petit frère...
_ M'en parles pas tiens ! Il ne dit jamais rien, c'est stressant ! Ce n'est pas toi, il est comme ça, le silence personnifié !

Ces mots mirent mal à l'aise l'autiste. Ce n'était pourtant pas des mensonges, le fait était que le cadet n'aimait pas tisser de liens, les autres étaient une menace potentielle et les amis ne servaient à rien. Il se rendait compte enfin qu'avoir des amis avait aussi d'agréables côtés. Les choses avaient changé un peu malgré lui mais comme poussé par la curiosité, il ne s'y était pas opposé.
_ Ton numéro de chambre ? Faut aller voir le régisseur mais il est grognon, ça va le faire râler mais bon on s'y habitue !! Au pire, viens dormir dans notre chambre ! S'écria Rock avant d'éclater de rire.

Serban se mit à imaginer la scène, son frère allongé par terre à dormir entre leurs lits. Non, il ne pourrait pas s'y faire ! Il faudrait qu'il lui laisse son lit mais l'autiste ne pouvait pas dormir par terre non plus ! Tout ce qui pouvait arriver de mieux était que la chambre de Mathéo ne soit pas loin de la leur !
_ Je... désolé ! Dit le cadet à l'intention de son frère qui lui avait fait un reproche et lui avait déjà demandé de changer. Cela aussi n'allait pas être facile ! Le jeune homme se tourna alors, gêné, dans la direction de la salle du régisseur et attendit en silence. Que pouvait il ajouter de plus ?
_ Boudes pas Serb', allez, on va demander le numéro de chambre de ton frère ! Après on ira manger des bretzels !!

Si Serban ne se lassait jamais de s'entraîner, Rock en revanche ne ratait pas une occasion d'aller s'empiffrer de bretzels à la cafétéria. Comment faisait il pour ne pas grossir ?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Géographie interne - PV Mathéo Jacob   21.12.16 12:30

Et voilà, une fois de plus son frangin se renfermait dans son huitre ! Mathéo s’apprêtait à lui lancer une petite pique bien sentie à cet effet mais Rock fut plus rapide que lui. Finalement, ça ne sera pas pour cette fois. Pas grave, son petit doigt lui disait qu’il aurait d’autres occasions de le faire. Tandis que l’excité prenait déjà le chemin du régisseur, Mathéo empoigna le bras de Serban et le tira dans la même direction.

« Allez hop ! Commence pas à trainer ! Avec la chance que j’aie, on risque de s’perdre ! »

Puis il avisa l’autre gai luron prenait la tangente sans eux.

« EH ! ROCK ! VA PAS TROP VITE ! » Cria-t-il à plein poumons.

Côté discrétion, c’était loupé ! Plusieurs têtes se tournèrent vers eux, certaines par simple curiosité, d’autres leur signifiant d’être plus silencieux. La jeune recrue haussa les épaules et leur lança tout en continuant sa route : « Ouais, ça va, hein ! J’ai pas fait vœu d’silence, non plus ! »

Finalement, ils rattrapèrent Rock qui était en grande discussion avec un type peu engageant. Le régisseur. Mathéo en eut des frissons dans le dos. Instinctivement, il serra un peu plus fort le bras de Serban et ralentit le pas. Peine perdue, le cerbère venait de tourner la tête dans sa direction et lui lançait un regard à vous glacer le sang.

« Décidemment, j’suis le centre de toutes les attentions aujourd’hui ! » murmura le jeune garçon pour lui-même sans se soucier si son frère l’entendait ou pas.

Il avala sa salive, se redressa comme il pouvait pour tenter de se donner contenance et, toujours tenant Serban par le bras (pas question de le lâcher !), il s’avança vers son bourreau. Mathéo détestait être pris un flagrant délit de quelque chose. Pour lui, c’était comme se prendre un coup en pleine tronche. Mauvais timing, mauvaise esquive ! Fallait qu’il fasse gaffe à l’avenir s’il voulait pas revoir le type lugubre.

« Euh, b’jour m’sieur. J’suis désolé mais j’ai oublié le numéro de ma chambre. Pouvez m’aider ? » Demanda de but en blanc Mathéo. Et il lui adressa en prime un franc sourire pour se donner courage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Géographie interne - PV Mathéo Jacob   23.12.16 3:44

Encore une fois, on entraînait de force Serban lui arrachant encore un Heeey ! Surpris. En une journée, il avait eu plus de contacts que depuis le décès de sa mère !! Même s'il reconnaissait lui-même qu'il commençait à s'ouvrir, là c'était exagéré ! Mais comment pourrait il en vouloir à son frère même si ce dernier semblait prendre un malin plaisir à se moquer de l'autiste...

Rock, à son habitude, lorgnait le visage de Serban à la recherche d'une éventuelle réaction hors du commun et sembla presque émerveillé de la protestation du jeune homme. Ses yeux étaient presque pleins d'admiration pour Mathéo, lui qui en l'espace de quelques heures avait réussi à faire agir et surtout réagir son frère. Quant au semblant de conversation, c'était presque inespéré ! Le régisseur brisa cependant cette euphorie en grognant et marmonnant quelque chose dans sa barbe. Non le régisseur n'était pas quelqu'un de sympathique et son regard sévère sur le trio en disait long. Les rumeurs disaient pourtant qu'il avait été un SEED respecté et populaire... Il fallait croire qu'il était typiquement le genre d'homme qui a tout réussi mais qui ne se rappelle plus qu'il a été un novice qui ne savait pas tout et qui est susceptible d'oublier ou de ne pas savoir. Mais il en fallait plus à Rock pour s'en offusquer et se contenta de soupirer. Serban de son côté, aurait aimé avoir le courage d'agir en grand frère protecteur et de dire ses quatre vérités à ce grossier personnage mais ce n'était pas son genre et ne le serait probablement jamais !

_ Tous des écervelés ces recrues ! Vociféra l'homme. A la place du directeur Kramer, je sélectionnerais plus minutieusement les cadets !! Serban sentit son sang bouillir ! Il était peut être un cadet pratiquement en fin de cycle mais il se sentait concerné par l'attaque gratuite du régisseur. Il n'était pas d'accord avec cette généralité ! LUI, il n'était pas écervelé ! Rock était peut être une pile mais il n'était pas écervelé non plus ! Quant à son frère, il ne le connaissait pas tant que ça mais il était impossible qu'il soit écervelé ! Et alors qu'il cherchait le courage pour faire entendre son avis, il n'y parvint tout simplement pas ! Il restait finalement Serban, celui qui n'aimait pas converser, celui qui pliait l'échine pour éviter la confrontation. Mais prendre cela pour de la faiblesse serait une erreur ! Les Orchida de la serre de combat pourraient en témoigner...
_ La 11B j'ai dit, c'est pourtant pas compliqué à retenir ! Franchement, ça serait bien d'écouter quand on vous parle !! Elle est à quatre chambres à côté de ces deux là ! Fit l'homme en désignant Rock et Serban sur la fin avec dédain.
_ Soyez cool ! C'est son premier jour !! Son enthousiasme s'est emballé quand il a retrouvé son frère alors on peut comprendre qu'il oublie son numéro de chambre non ?
_ Fichez le camp et que je ne vous revoie plus pour me demander de faire le perroquet !

Serban avait observé la scène, interdit, se sentant honteux de n'avoir pu défendre son frère. Quel grand frère faisait il s'il n'était même pas capable de s'interposer face à ceux qui se montraient irrespectueux ?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Géographie interne - PV Mathéo Jacob   27.12.16 23:10

« Tous des écervelés ces recrues » et bla bla bla et bla bla bla. La réaction du régisseur était grosse comme une maison. Tellement grosse et prévisible que Mathéo soupira, blasé. Il mourrait d’envie de se boucher à nouveau les oreilles pour ne plus avoir à entendre ces remontrances mais il devait connaitre le numéro de sa chambre. Il le fallait, c’était vital ! Alors il serra son poing gauche pour contenir son envie de planter là le type désagréable et se concentra sur le reste.

« La 11B j'ai dit, c'est pourtant pas compliqué à retenir ! »

Enfin ! Enfin la délivrance ! Pour être sûr de ne plus oublier le précieux renseignement, Mathéo sortit son smartphone et enregistra sa chambre dedans. Il entendit vaguement Rock tentait de prendre sa défense. Finalement, il commençait à bien l’aimer ce gars. Certes, il y avait cette familiarité avec son frangin qui le dérangeait un peu mais il n’avait à priori pas un méchant fond. Cette constatation arracha un sourire au jeune garçon. A peine arrivé que déjà, il se retrouvait avec un frère ainé et un nouveau pote. Plein d’aventures palpitantes en perspective !

« Merci, m’sieur ! » lâcha Mathéo sobrement.

Puis sans perdre une seconde et tenant toujours Serban par le bras, il fit demi-tour et repartit en direction du plan de la BGU. Quand il fut sûr de s’être suffisamment éloigné de schtroumpf grincheux, il libéra enfin le bras de son frère et explosa.

« ‘Tain ! C’est quoi son problème à c’lui-là ! À croire qu’il oublie jamais rien lui ! Ferait bien de l’virer ! »

D’énervement, il cracha par terre puis inspira un grand coup pour relâcher la pression. C’était un truc de son paternel. Il lui avait souvent dit que la colère n’amenait que des emmerdes et faisait rater la cible quand on tirait et que le contrôle de soi était primordial pour être un bon tireur. Bon d’accord, Mathéo avait encore des (gros) progrès à faire de ce côté-là mais c’était pas une raison pour le traiter comme une merde. Et voilà… il recommençait à s’agiter.

« Respire, mec ! » dit-il pour lui-même tout en fermant les yeux pour tenter de se calmer. « Soit zen, garde le contrôle, oublie ce con et pense à… euh… »

Il rouvrit les yeux et fixa Serban d’un drôle d’air. Habituellement, son père lui disait « pense à l’avenir » mais là, lorsque le cadet avait prononcé ses mots, c’était l’image de son frangin qui s’était imposé d’elle-même. Finalement, il chassa cette pensée bizarroïde d’un haussement d’épaules et se concentra sur le principal : sa chambre !

« Tu t’rends compte, frangin ! Nos piaules sont quasi l’une à côté de l’autre. C’est cool ! On va pouvoir se voir souvent et faire plein de trucs ensemble ! » dit-il tout en en ouvrant grand les bras pour tenter de délimiter la taille du « plein de trucs ».

Puis il regarda successivement Rock et Serban avant de poursuivre : « On commence par quoi les gars ? On va voir mon flingue ou on fête not’ rencontre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Géographie interne - PV Mathéo Jacob   28.12.16 19:53

Voilà que Serban était transformé en accessoire qu'on embarque partout ! Sans avoir le temps de le réaliser, voilà que son petit frère le traînait encore. Cette fois-ci pas de "heeeeey" de surprise, il commençait à s'y faire ! Rock de son côté observait cela avec un air hilare, visiblement, il trouvait ça très drôle de voir son camarade de chambre trimbalé ainsi ! Quand Mathéo lâcha enfin le bras de son aîné, ce dernier encore entraîné par l'élan failli tomber mais se rattrapa de justesse et tâcha de rester digne. Personne n'avait dû remarquer quoi que ce soit parce que Mathéo avait commencé à râler contre le régisseur et Rock acquiesçait frénétiquement en appuyant ses mouvements de têtes de sons de gorge. Ces deux là faisaient bien la paire ! Deux surexcités !!

Serban hésita à raconter à ses compagnons que le régisseur avait été SEED et que du coup ils ne pouvaient pas le virer, qu'il faisait son travail correctement bien qu'il ait un caractère de cochon mais l'autiste avait peur que son explication soit mal interprété et qu'on lui reproche de défendre le régisseur. Et alors que Mathéo semblait parler tout seul, Serban regarda d'un air mélancolique le couloir qui menait à la serre de combat ! S'il n'avait pas rencontré son petit frère, il serait probablement en train de combattre des orchida à ce moment de la journée ! Et encore une fois, il fut arraché à ses pensées !

_ Oui, c'est... cool ! Répondit-il. Le mot employé par son frère ne faisait pas vraiment partie de son vocabulaire et cela lui faisait bizarre de le prononcer. Et même s'il était d'accord avec le fait que leur proximité était "cool", il restait un peu gêné, Serban ne se considérait pas comme quelqu'un de cool, les trucs ensemble étaient donc un mystère complet que le cadet ! Même s'il était en dehors de toute considération de cool et de pas cool, l'autiste ne voulait pas paraître ennuyeux et cette optique d'activités avec son frère le faisait un peu peur.

_ On pourrait... commença Serban avant de s'interrompre ne sachant pas quoi proposer.
_ Aller manger des bretzels ! Ouais, allons manger des bretzeeeeeeeeeels !
Rock ne manquait pas d'idées mais sa principale était la dégustation de bretzels ! Il en avait mangé moins d'une heure auparavant et voilà qu'il en revoulait, quel énergumène celui là !
"Un vrai ventre sur pattes celui là !
"C'est sûr qu'il est différent de celui là là !
Il fallait croire que même les Magus pensaient que Rock mangeait trop !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Géographie interne - PV Mathéo Jacob   29.12.16 23:18

«  Des bretzels ? » répéta Mathéo un peu surpris. « Ouais, pourquoi pas… »

C’était pas son encas préféré mais toutes ses récentes émotions lui avaient ouvert l’appétit. Pour preuve, son estomac se mit à grogner comme un monstre prêt à vous attaquer. Si c’était pas un signal, c’était quoi ?
Il regarda autour de lui, semblant chercher quelque chose sans le trouva puis il se tourna vers Rock.

« Euh… c’est par où la cantine ? J’sais bien que Serban m’a montré le plan de la BGU mais là, en vrai, c’est différent. J’arrive pas trop à me repérer. C’est vraiment immense ! »

Il adressa une petite grimace gênée à son frère. Déjà qu’il avait atterri dans la cour par pur hasard et qu’il était content de l’avoir fait car sinon, il aurait fallu trois plombes pour qu’il sache que son frangin se trouvait ici ; mais lui demander de s’orienter dans ce dédale de couloirs et de salles, fallait pas pousser mémé dans les orties non plus ! Fort heureusement la gêne ne dura pas et Mathéo passa rapidement à autre chose. Il faut dire qu’il avait beaucoup de mal avec le statu quo. Lui, il lui fallait de l’action, de l’adrénaline, de l’aventure… bref, fallait que ça bouge !

« Bon sinon y’a quoi d’autre à la cantoche mis à part des bretzels ? c’est pas que j’déteste mais j’raffole pas non plus. »

Il lança un clin d’œil d’excuses à l’attention de Rock puis zyeuta son frère. Il le trouva silencieux. Peut-être trop à son goût.

« Dis grand frère… t’étais plus bavard que ça tout à l’heure dans la cour ! C’est pas ton coloc qui t’intimide quand même? »

Il s’approcha de Serban, passa un bras autour des épaules du jeune homme et lui asséna avec sa discrétion habituelle : « Moi, j’voudrais bien qu’on finisse la conversation qu’on avait commencé dans la cour. Parce que tu m’as posé plein de questions mais moi, j’ai pas encore pu poser les miennes. »

Ce faisant, Mathéo et sa (pauvre ?) victime s’étaient mis suivre Rock et avancèrent vers leur point de départ, c’est-à-dire le plan de la BGU.

« Bon, allez, j’me lance et t’as intérêt à me répondre sinon j’te kidnappe jusqu’à ce que tu ouvres la bouche ! »

Mathéo prit une profonde inspiration. C’est pas parce qu’il était d’un tempérament plutôt rentre dedans qu’il n’était pas tendu face à son frangin surtout quand il s’agissait de choses personnelles.

« Dis Serban… » Commença-t-il en baissant le ton de sa voix. « …ça t’a fait quoi quand t’as su que le paternel était encore vivant ? Ça t’a fait quoi de savoir que t’avais un frangin ? T’es pas déçu de m’avoir rencontré tout de même ?»

Le petit nouveau avait encore bien des questions en réserve mais vu comment son frérot semblait pas très à l’aise avec les sentiments forts, il se contenterai de ces premières questions pour commencer. Le reste viendrait après !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Géographie interne - PV Mathéo Jacob   04.01.17 11:19

Les bretzels ça pourrait attendre finalement. Il ne fallut aucun mot pour que Rock le comprenne. Il eut un sourire gêné et se retourna en direction de la cantine.
_ Je vais nous trouver la meilleure table et commencer à faire des réserves. Rejoignez moi avant que je ne les mange tous ! Et sans attendre de réponse, le garçon s'en alla. Serban ne le retint pas mais le regarda s'éloigner. Il pouvait être tellement clairvoyant parfois !

Le cadet se tourna face à son frère et réfléchit un peu. Qu'avait il ressenti exactement ? Il n'était même pas sûr d'avoir les mots pour ça. Jamais il n'avait exprimé ses sentiments et n'était même pas sûr que les mots qu'il avait retenu pour ça étaient corrects. Après tout cela faisait très longtemps que personne ne s'était intéressé à ses états d'âme en très grosse partie par sa propre faute. Et voilà que tout d'un coup et en moins d'une journée, on lui demande d'agir comme tout le monde et de mettre des mots sur des détails qu'il n'avait jamais exprimé.
_ Je ne sais pas. Avoua-t-il. Je n'ai jamais... jamais... Le reste se coinça dans sa gorge. Cela sonnait presque comme une façon pour éviter de répondre. Pourtant il avait envie de répondre à Mathéo comme ce dernier lui avait répondu.

_ J'ai grandi en croyant que mon père était un galbadien qui avait violé ma mère et était mort quelques temps plus tard dans la guerre permanente opposant Galbadia au reste du monde. Quand ma mère est morte... j'ai cru que... j'ai cru que j'étais seul au monde. J'ai passé tellement de temps... tellement de temps à... Là encore, le reste de sa phrase se coinça dans sa gorge. Pouvait il seulement avouer à son frère qu'il a passé ces dernières années à renier ses sentiments et à vivre isolé émotionnellement et socialement du reste du monde. Mathéo allait peut être devoir attendre un peu pour avoir toutes les réponses à ses questions surtout quand ces questions étaient relatives aux sentiments de l'autiste. Et puis peut être que le lieu n'était pas forcément le plus adapté à ce genre de conversation privée. Ceci dit, pour Serban, n'importe quel lieu n'était pas forcément adapté à ce genre de conversation. Il ne fallait pas oublier que le garçon ne se sentait bien qu'à l'intérieur de la serre de combat. Il n'y avait vraiment que pendant le combat que l'autiste se sentait vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Géographie interne - PV Mathéo Jacob   09.01.17 22:02

C’est à peine si Mathéo remarqua la disparition de Rock. Il faut dire qu’il était totalement et exclusivement focalisé sur son frangin. A cet instant, plus rien d’autre au monde ne comptait. Comme il le redoutait un peu, un silence accueillit sa question. Sagement, le jeune garçon attendit la réponse en se balançant d’un pied sur l’autre.  C’est que la patience n’est pas une de ses plus grandes qualités mais il en fit son parti. Après un temps qui sembla une éternité, Serban ouvrit enfin la bouche. Et quelle réponse il eut !

« Hein ?! » lâcha Mathéo sous le coup de la surprise.

Il s’était attendu à pleins de trucs mais surement pas à un « je ne sais pas ». Il avait du mal à comprendre comment on pouvait ne pas savoir ce qu’on avait ressenti à l’annonce d’une telle nouvelle. Sûr que lui, il aurait sauté au plafond. D’abord de surprise, ensuite de joie ! Il faut dire qu’il était du style à se réjouir pour pas grand-chose. Mais contre attente, son frère sembla vouloir poursuivre et lui donner davantage de détails. Et quels détails ! Bien que son paternel lui ait expliqué plus ou moins les tenants et les aboutissants de l’histoire avec Sonja, l’entendre de la bouche de son frangin le toucha bien plus que ce que Mathéo pensait. Une boule se forma dans sa gorge et lorsque Serban eut quelques difficultés à terminer sa phrase, le petit nouveau ne put s’empêcher de murmurer : « tellement de temps à… me cacher pour pleurer en silence! ».

Sans un mot de plus, Mathéo saisit son frère dans ses bras et le serra contre lui de toutes les forces dont il était capable. Il repensa à sa solitude. Bien sûr, il avait son père et il l’adorait ! Mais quand ce dernier partait pour son boulot, le jeune garçon se sentait si seul. Ce sentiment  d’abandon, de manque indéfinissable. Ce n’est que récemment qu’il avait finalement réussi à mettre des mots sur ce malaise qu’il ressentait à ces mots-là : sa mère. Certes, il ne l’avait pas connu mais elle laissait un vide dans son cœur. Alors que dire de son frangin qui lui avait connu sa mère et qui l’avait perdu ensuite ! Une larme coula le long de la joue de Mathéo.

« Je… » Commença-t-il en s’étranglant avec un sanglot. « Je suis là maintenant, grand frère ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Géographie interne - PV Mathéo Jacob   13.01.17 16:01

Cette démonstration de sentiments perturba Serban qui restant un instant coi avant de se dégager doucement et de reculer de quelques pas. Jamais personne ne l'avait étreint comme cela, pas même sa mère. Tout ça était trop pour lui. La gêne se lisait sur son visage mais elle était mêlée de multiples choses : être étreint, s'être dégagé et avoir repoussé son frère et enfin s'être reculé. Le jeune homme était perdu, c'était désormais tout son monde qui s'écroulait, son monde entouré d'une coquille que Mathéo avait littéralement pulvérisé d'un seul coup. Mais Serban restait pourtant incapable d'oublier si vite ce qu'il était et de verser dans la palabre à l'infini et être en contact physique avec d'autres personnes. On pouvait lui témoigner de l'affection, s'inquiéter pour lui et lui dire des choses qu'il n'avait jamais entendue à son égard mais il faudrait lui accorder du temps.

_ Je... je... Balbutia-t-il avant de se mettre à courir, les larmes aux yeux. Où pouvait il bien aller ? Après tout, son frère et lui étaient élèves ici, il n'y avait nulle part où fuir ni se cacher. Et puis l'idée folle lui vint de vouloir remonter le temps, de revenir au jour précédent où tout était comme ça l'avait toujours été. C'était alors bien plus facile. Rock était casse pieds mais il restait en retrait et Serban arrivait à le fuir ou plutôt à l'esquiver quelques heures. Et maintenant...

D'instinct, le garçon se rua vers la salle de combat et s'arrêta dans le couloir. Une migraine soudaine apparut et jamais il n'avait eut aussi mal à la tête.
"Je ne m'en irais pas ! Jamais !

A qui étaient ces mots ? Ce n'était pas la voix des Magus, c'était sa voix. Mais si c'était ses propres pensées, à qui étaient elles destinées ?
"Qui, crois-tu, t'as protégé toutes ces années ? Et maintenant, tu voudrais me renier ? Non, jamais ! J'AI fait de toi ce que tu ES.

C'était donc ça... cette sensation, c'était ça. Serban prit sa tête à deux mains tandis qu'il était assis contre le mur froid du couloir. Les yeux fermés, il hurlait et s'en rendait même pas compte. Nagatobimaru, son Kusarigama, se mit à vibrer légèrement tandis que le métal chauffa doucement.
"Que fais-tu ?
"Il va nous invoquer ! Vu le lieu, ça serait un désastre !
"SERBAN REPRENDS TOI !

Et alors que les Magus tentaient d'aider Serban comme elles le pouvaient, le garçon entendait un rire derrière les paroles des sœurs, un rire sinistre. Voilà pourquoi il se sentait différent dans la serre de combat, voilà pourquoi tout semblait différent. Ce n'était pas... lui ! Et la seule fois où il aura combattu de lui même ce fut le jour où l'instructrice Arriline lui donna un cours particulier. Mais d'où sortait cet autre lui ? Et pourquoi ne l'avait il jamais remarqué ? Et un mot avec sa voix vint répondre à sa question.
"Le déni

Oui, Serban avait rejeté une partie de son être à la mort de sa mère. Mais avait il crée cet autre lui pour se protéger ou cet autre lui existait déjà depuis toujours ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Géographie interne - PV Mathéo Jacob   16.01.17 14:45

Lorsque Serban le repoussa doucement, Mathéo fut quelque peu déconcerté. Il avait des difficultés à comprendre ce qui se passait dans la tête de son frère. Depuis qu’il le connaissait, les réactions de son ainé le laissaient souvent perplexe. Soit parce qu’elles étaient décalées par rapport à la situation, soit parce qu’elles brillaient par leurs absences. Bon, il avait bien fini par comprendre que Serban n’aimait pas trop les contacts tactiles mais ils étaient frères, non ? Et les frères ça se serre les coudes, non ? Alors il pourrait faire un effort quand même. Les bras ballants, Mathéo ne put rien faire d’autre que de regarder son frangin balbutier un début d’explication et prendre la fuite comme un voleur.

« Mais… » Commença-t-il sans finir sa phrase.

Peine perdue, Serban était déjà loin et ne l’entendait plus. Alors, le jeune garçon sentit une espèce de frustration mêlée à de la colère monter en lui. Lui qui s’était fait une joie de retrouver son frère. Lui qui avait rêvé de leurs retrouvailles, de leur future complicité. Voilà que, d’un seul coup, tout s’écroulait. Byebye leurs retrouvailles ! Inexistante leur complicité ! A croire que tout ce que lui avait raconter Serban jusqu’à présent n’était que poudre aux yeux pour mieux le rejeter ensuite, pour mieux le blesser… pour mieux se venger.

A cette pensée, Mathéo serra les poings et ravala ses larmes. Pas question que ça se passe comme ça ! Mais il fallait bien avouer qu’il avait besoin d’aide sur ce coup-là ! La première personne qui lui vint à l’esprit fut son père. Après tout, il était autant concerné que lui par le tempérament de Serban et avec un peu de chance, il saurait comment il convenait de réagir.

Toujours debout au milieu du hall, Mathéo cogitait à cent à l’heure.
Primo, trouver comment dire à son vieux qu’il avait retrouvé son frère ici à la BGU.
Secondo, lui expliquer la personnalité bizarre de son frangin.
Et tertio, ou plutôt primo si on voulait faire les choses dans l’ordre, trouver un endroit calme pour appeler son père sans être déranger.

Le cadet sortit son smartphone de sa poche, vérifia son numéro de chambre et prit alors le chemin des dortoirs.




(Fini pour Mathéo)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La Géographie interne - PV Mathéo Jacob   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Géographie interne - PV Mathéo Jacob
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeux Géographie
» le cablage interne d'un caisson de basse?
» Compilation interne NT v0.6a ?
» Reveil nocturne. horloge interne déréglée AU SECOURS !
» Plaisanteries mathématiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Have A Break :: Notre Histoire :: Chapitre 3 : Timber, l'examen et le coup d'état-