AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La déraison du café

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SEED de rang 30, spécialiste de la paramagie et infiltration
avatar
Date d'inscription : 29/09/2016
Messages : 105
Avatar : Sam Claflins
Crédits : Willys

Âge du perso : 28 ans
Activité : Seed à la BGU
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■
resistance■■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: La déraison du café    08.11.16 21:44

La gare, drôle d'endroit pour se poser. Pourtant Nathan était assez habitué à sa vie de nomade pour en connaître les recoins sombres. Pourquoi il était là ? Simplement qu'il aimait plus que de raison le café d'ici. Bien meilleur que celui de l'Université. Qu'on pouvait facilement qualifier de jus de chaussette. Tellement il était mauvais. Il s'était installé à sa table habituelle, peu perturbé qu'une compagnie s’incruste puis s'en aille, le laissant seul avec ses pensées. Et il en avait quelques unes qui étaient passées par la tête. Elle concernait sa vie actuelle. Sans compter sur cette jeune fille qui insistait sur le fait que meilleure amie ne l'était que parce que lui en décidait ainsi. Alors il avait fixé un rendez-vous avec cette femme. Car il n'aimait pas trop quand quelque chose lui échappait. Le dernier secret avait presque arraché Serenity à une vie un peu près potable. Il lâchait un soupir alors que le serveur lui offrait un faible sourire, il déposait quelques gils supplémentaires pour l'aider à sortir de ce métier tellement exigeant et peu lucratif. Sans compter sur certains clients. Il pouvait voir un homme d'un certain âge regardant partout comme s'il avait quelqu'un aux trousses. Drôle de type. Mais il n'était pas là pour se laisser emporter par une habitude de boulot.

« Rien de tel qu'un café pour se donner un coup de fouet. »

Le mage en avait terriblement besoin. Car il avait dormi assez peu durant toute cette semaine. Tout ça parce que son amie avait dits des mots qui ont fini par faire leur bonhomme de chemin. Il n'arrivait pas à savoir ce qu'il pouvait ressentir pour son amie. Une affection, ça c'était clair. Mais à quoi s'apparentait. À rien de ce qu'il avait vécu. Son cerveau tournait à plein régime. Alors que la réponse devait sûrement être si proche. Nathan était pas doué niveau sentiment. Il draguait, mais il n'allait pas beaucoup plus loin d'une séduction. Peut-être qu'il était temps de se fixer. Mais il avait cette peur qu'on lui vole la personne qui vivrait à ses côtés. On lui avait bien tué son chat avec une jolie lettre. Ce qui était pas si grave. Mais ça avait refroidi le Seed de chercher d'autres compagnie de ce genre. Il mettait assez son amie en danger comme ça. Il se massait le crâne en grognant un peu.

« Voilà, je suis bon pour me taper un mal de crâne. Super, il ne manquait plus que ça. »

Il avalait rapidement son café, la chaleur se répandait dans son corps. Mais son mal était toujours là. Il vrillait tel une perceuse. C'était fort peu agréable. Il fermait les yeux et faisait quelques exercices de respiration. Il n'était pas en colère, juste incroyablement préoccupé. Ce qui faisait à achever cet homme. Il ne restait qu'à attendre. Son doigt venant frapper doucement la tasse d'un blanc immaculé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La déraison du café    30.11.16 20:52


J'avais rendez-vous avec Nathan, je n'avais pas énormément dormi et je me regardais dans un miroir avant mon départ pour être sûr d'avoir l'air en forme. J'étais tranquille vis-à-vis de mon ex-fiancé, mais je n'étais pas tranquille avec mon meilleur ami depuis la semaine dernière. Je souhaitais plus et je lui avais clairement dit avant de m'endormir comme une merde dans ses bras. J'avais honte de moi et je n'osais pas lui faire face, mais celui-ci voulait me voir... Sûrement pour discuter et voir ou nous en étions dans notre relation.

Je soupirais et je décidais de sortir en étant habillé simplement d'un jean, d'un tee-shirt noir avec un peu de décolletés et d'une veste beige ! Sans oublier mes bottines noires que je portais à mes pieds même si ce n'était pas vraiment l'époque pour en mettre. Je n'étais pas très féminine, même si j'étais capable de l'être avec des personnes. J'aurais pu faire l'exception pour Nathan, mais je sentais qu'aujourd'hui, nous allions avoir une conversation plutôt sérieuse ou peut-être que j'étais la seule à pensée ainsi. Je ne savais clairement pas comment me comporter en sa présence pour le coup, mais je devrais rester naturel à mon avis.

Je venais d'arriver à la gare et je cherchais le café en question pour notre rendez-vous. Je le trouvais et je me dirigeais vers celui-ci, je pouvais le voir en train de m'attendre. Son doigt qui tapotait sa tasse blanche, je m'étais arrêté derrière la fenêtre pour l'observer de loin. Je me décidais d'entrer à l'intérieur et de m'approcher tout en essayant d'être normal. Je souriais tant bien que mal, et je me trouvais en face ou je n'osais pas m'asseoir encore en plus.

- Bonjour Nathan, j'étais surprise d'avoir un message me demandant de venir aujourd'hui !

Je prenais place sur la chaise, j'étais sûrement la seule à l'avoir sortie de sa rêverie ou plutôt de ses songes. Je me demandais à quoi, il pouvait bien penser... Peut-être était-il perturbé par ma faute et si c'était le cas... Je devais arranger les choses à mon avis.

©Eikyuu
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 30, spécialiste de la paramagie et infiltration
avatar
Date d'inscription : 29/09/2016
Messages : 105
Avatar : Sam Claflins
Crédits : Willys

Âge du perso : 28 ans
Activité : Seed à la BGU
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■
resistance■■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La déraison du café    01.12.16 8:02

Le temps semble avoir ralenti. Pourquoi tout prenait son temps. Alors qu'il était pas d'humeur à attendre. Plus que d'habitude. Il frappait cette pauvre tasse blanche. Elle arrivait, semblant avoir quelque chose à se rapprocher. Il lâchait un soupir. Il n'était pas un bourreau. Jamais il le serait avec elle. Il la regardait alors qu'elle parlait de sa présence ici avant de prendre place sur la chaise, celle qu'elle avait évité depuis le début. Elle attendait qu'il lui dise ses choses. Il prenait un peu de café, il avait refroidi, c'était une horreur sans nom. Il grimaçait. L'arome du café froid ce n'était pas le top.

« Je t'ai en effet demandé de venir, j'ai remarqué que tu m'évitais... »

Il prenait le temps de prendre quelques respiration. Il devait pas se mettre en colère à cause de ça. Elle avait ses raisons. Il n'avait aucune raison de lui en vouloir. C'était de sa faute à lui s'il se posait des questions. Pas la sienne. Elle avait juste mis en marche le cerveau qu'il possédait.

« Ai-je fait quelque chose de mal. Où serais-ce à cause de cette proximité entre nous, celle qui est ambiguë sans qu'on ai fait quelque chose pour l'empêcher... »

Nathan mettait une main sur son crâne, ses doigts se perdant dans ses cheveux. Le seed spécialisé en magie avait beau être intelligent, si on lui donnait de mauvaises pistes, il pouvait partir partout et nul part. C'était bien pour ça qu'il avait éviter de coucher avec elle toutes ces années, pour ce genre d'ennuis. Il ne s'attachait qu'à peu de personne. Déformation professionnelle. Il ne pouvait être celui qui souffre. Il ne voulait pas que Serenity soit en danger. Dans quel merdier il était. Cette situation était vraiment perturbante pour lui. Il ne pouvait rien pour empêcher cette machine de travailler. Sa cervelle aura sa mort.

« Je veux vraiment savoir, ça me tue, j'ai mal à la tête à force. Pour moi, on est plus que simple ami depuis des lustres, même avant qu'on passe dans le lit l'un de l'autre, si tu vois ce que je veux dire. J'ai du mal à m'attacher, mais je ne veux pas te perdre. Comprends ma difficulté. »

Oui, Nathan avait réfléchi. Tout ce temps à rien remarquer. Il ne pouvait pas laisser son amie dans le flou qu'il était, mais une part de lui n'était pas prête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La déraison du café    01.12.16 11:33


Je pouvais le voir prendre du café froid et il grimaçait, il aimait le boire chaud ! Il prenait la parole en disant m'avoir en effet venir, car je serais en train de l'éviter. Je n'avais pas réalisé à quel point, cela pouvait faire souffrir les deux parties. Il devait ressentir quelque chose pour moi ou sinon, il n'agirait pas de cette manière à mon avis.

Il me demandait, s'il avait fait quelque chose de mal. Il me demandait, si c'était à cause de notre relation ambiguë pour laquelle nous n'avions rien essayé pour l'en empêcher. Nous étions meilleurs amis, nous avions fini par nous embrasser et être dans le lit sans savoir ou nous allions réellement ou du moins... Nous avions fait semblant de ne pas voir nos vrais sentiments. J'étais incapable d'aimer, jusqu'au moment de l'avoir réalisé depuis quelque temps et bien avant d'être débarrassé de mon ex-fiancé Dean grâce à Nathan. Je me serais éloigné pour mettre fin à cette relation étrange ? Sûrement, je ne savais pas trop bien comme je ne m'en étais pas rendu compte jusqu'à aujourd'hui.

Je n'osais prendre une de ces mains lorsqu'il m'expliquait que ça le tuait de ne pas savoir et qu'il en avait énormément mal à la tête. Il me disait que nous étions plus que de simple amis et bien avant d'être dans le lit d'un de nous deux. Il ne s'attachait que rarement aux personnes, mais il ne souhaitait pas me perdre. Il voulait que je comprenne sa difficulté, mais c'était dur de se mettre à la place d'une autre personne et surtout d'un homme tourmenté par ma faute. Je décidais de prendre ses mains dans les miennes et je le regardais droit dans les yeux.

- Je n'avais pas réalisé à quel point mettre de la distance, cela pouvait te faire souffrir et j'en suis vraiment désolé d'avoir agit de façon égoïste...

C'est vrai, je voulais prendre mon temps et surtout lui laisser du temps pour réfléchir. Au lieu de ça, je trouvais un Nathan qui se torturait les méninges par ma faute et je m'en voulais clairement.

- Je voulais que tu prennes le temps de réfléchir à ma proposition d'être plus que des amis et d'être considérer comme un couple pour de vrai. J'avais tort de m'être éloigné, mais je ne savais pas comment m'y prendre avec toi et c'est le cas encore aujourd'hui comme nous ne pouvons plus revenir en arrière.

Je ne pouvais pas redevenir amie avec celui-ci, mais de toute manière... Il m'avait avoué ses sentiments alors, nous allions être ensemble n'est-ce pas ? Je n'en savais rien du tout, c'était flou depuis si longtemps.

- Nathan, j'aimerais que nous cessions cette relation ambiguë pour devenir un couple officiellement comme je connais mes sentiments pour toi et qu'il semble en être de même pour toi.

J'avais clairement demandé, car si nous ne le faisions pas... Notre relation allait empiré et je ne voulais rien de tout ceci.

©Eikyuu
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 30, spécialiste de la paramagie et infiltration
avatar
Date d'inscription : 29/09/2016
Messages : 105
Avatar : Sam Claflins
Crédits : Willys

Âge du perso : 28 ans
Activité : Seed à la BGU
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■
resistance■■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La déraison du café    01.12.16 14:34

Nathan n'était pas du genre à s'imposer en vrai. Surtout dans une vie. Quand elle était pas la sienne. Mais Serenity était déjà trop impliquée dans cette dernière pour qui la laisse faire du sur place. Elle s'en voulait, alors que le but du mage, ce n'était pas ça. C'était d'avoir les idées claires. Il avaient trouble, comme s'il était dans un paysage brumeux. Elle avait agit pour elle. Qu'est-ce qu'il pouvait faire contre ça. À part l'attendre dans ce lieu un peu peuplé. Il soupirait. Il n'avait pas prévu tout ça. Oui, il avait réfléchis. N'importe qui avec un peu de cerveau l'aurai fait. Il se massait les tempes. Il avait trop songé à ces choses. Tout ce qu'elle disait. Il ne pouvait plus faire machine arrière. Pour lui, c'était une chose un peu compliqué. Du fait qu'il y avait le boulot. Mais aussi ses habitudes à casser. Bon, il avait cessé de lui-même de coucher à gauche et à droite. Mais il ne pourrait s'empêcher de trouver une personne séduisante. Il fermait ses yeux. Elle voulait du concret avec lui. Il sentait un poids se mettre sur ses épaules, ce poids qu'il avait fui durant tout ce temps. Il ne pouvait plus reculer. Il devait poser ses conditions. Il allait tout y perdre.

« D'accord, je veux bien, mais j'ai quelques conditions pour me considérer en couple. Pas de bague, je vais attendre d'être en état pour ce genre de choses. Tu as déjà les clés de mon appart et j'ai les tiennes. Aussi, ne m'empêche pas de trouver une personne belle. Même si je t'aime, j'aime aussi regarder. Ce n'est pas contre toi, ni pour comparer. Il faut aussi que je te prévienne que mon travail n'est pas facile, surtout ne m'en veux pas si je disparaîs. Je ferai tout pour te protéger. C'était déjà le cas. Je devrai redoubler de prudence. Fait gaffe aux personnes qui seraient suspecte dans ton entourage. »

Nathan avait lâché ses bombes à elle de les prendre, quand il était sérieux, il fallait prendre l'intégralité du personnage. De ses façons d'agir par moment étranges. Du danger qu'il craignaient plus par habitude que par parano, même si on devait l'avouer. Il y en avait pas mal. Il avait fait son pas en avant. Il ne fallait pas lui retirer toutes ses libertés. C'était un coup à lui faire plus peur. Lui qui était déjà en train de se dire qu'il mettait Serenity devant des responsabilités qu'elles n'avaient pas prévue. Il devrait adapter son discours dans l'infiltration. Peut-être plus compter sur son apprentie. Elle avait un flair et un don. Il ne pouvait la laisser. Il n'allait pas arrêter d'être un Seed. Il devrai retomber sur ses pattes, comme un chat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La déraison du café    01.12.16 15:39


Nathan venait d'accepté, mais avec des conditions ! Il ne voulait pas de bague, car il n'était pas prêt mentalement ? Il pensait un peu trop à l'avenir comme nous étions loin d'être fiancé ou marié. J'avais ces clés pour lui rendre visite à tout moment, mais aussi pour prendre soin de son appartement lors de ces missions. Il avait mes clés pour en faire de même, mais il avait moins de choses à faire comme je me trouvais rarement absente à moins de voyager durant mes vacances ou mes jours de congés.

Il m'avouait ses sentiments en me disant "je t'aime", mais il ne pouvait s'empêcher de regarder de jolies femmes. Je n'avais pas mon mot à dire, car il en était de même pour moi comme je matais des hommes par moment et qu'il m'arrivait de les trouver mignons. Nath' parlait de son boulot en me prévenant que celui-ci n'était pas facile, mais je le savais déjà... Il était un seed spécialisé dans l'infiltration et la magie, ça lui arrivait d'être accompagné de mon frère Gregory du type fonceur ! Je pouvais suivre son dossier en étant médecin à la BGU, il avait peut-être oublié ce détail. Il me protégeait en temps normal, mais il voulait encore plus me protéger. Il me demandait de faire attention aux personnes suspecte dans mon entourage, mais Selena, Lucian ou les autres ne pouvaient pas être des ennemis qui voudraient nuire à ma vie. Je lâchais ses mains, je lui faisais une pichenette sur le front avec un petit sourire.

- Nathan, t'es un vrai idiot !

Il oubliait de voir le plus important avec ces conditions. Je m'écartais tout en croisant les bras, mais aussi mes jambes et je souriais doucement face à cet homme qui se tenait devant moi.

- Je suis médecin à la BGU, je connais très bien les risques de vos missions qui peuvent être dangereuse et duré longtemps.

Je soupirais et je faisais venir le serveur pour me prendre un chocolat chaud. Je pouvais le boire après l'avoir devant moi et je payais avec de la monnaie ! Je n'avais plus les bras croisé.

- Je n'ai pas besoin d'être autant protéger alors, que je suis entouré par des personnes faisant partie du Seed comme mon frère Gregory et mon amie d'enfance Selena. Ils sont des personnes dignes de confiance et tu devrais le savoir, pour ce qui est du reste je fais déjà attention !

Je me penchais pour boire mon chocolat chaud et je me sentais un peu plus à l'aise qu'au départ.

- Je sais me battre avec des armes à feux, mais aussi avec des armes blanches ou le corps à corps. Je sais un minimum me défendre et me battre pour me protéger lorsque je ne suis pas prise par surprise comme la dernière fois.

Je passais une main dans mes cheveux bouclés pour cette fois-ci et je regardais vers l'extérieur ou plutôt l'intérieur de la gare.

- Nous n'avons pas besoin de bague et tu n'es pas le seul à regarder les autres personnes. Il n'y a pas vraiment de condition au final, à part être tromper ou je ne supporterais clairement pas après l'avoir déjà vécu une fois. Je sais que tu n'ai pas ce genre de personne et que je peux te faire pleinement confiance Nathan.

©Eikyuu
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 30, spécialiste de la paramagie et infiltration
avatar
Date d'inscription : 29/09/2016
Messages : 105
Avatar : Sam Claflins
Crédits : Willys

Âge du perso : 28 ans
Activité : Seed à la BGU
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■
resistance■■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La déraison du café    01.12.16 17:30

Il regardait Serenity alors qu'il se frottait le front. C'était que ça faisait mal ce machin. Elle lui disait qu'il n'était qu'un idiot. Il la fixait. De tous les qualificatifs possibles, il se sentait pas idiot. Oui, il avait des côtés un peu stupide. Mais totalement idiot, ça non. Elle commençait à lui expliquer le pourquoi elle avait dit ces mots. Elle était médecin, donc les cas comme lui, il y en avait. Puis travaillant pour la BGU, elle connaissait quelques subtilités de son boulot. Il soupirait. Il ne pouvait pas lutter contre ça. Il frottait son cou. Il était dans une situation un peu gênante. Elle lançait ses arguments, tel une mitraillette. Il respirait l'odeur du café. C'était la seule chose valable, enfin. C'était ce qu'il pouvait sentir dans son cerveau se réveillant. Tant qu'elle ne serait pas surprise. Elle saurait se battre. Il se massait le crâne. Sa main voyageant de son cou à cette dernière. Elle avait raison, sur plusieurs points. C'est juste ce qui nous représentait en mot qui changeait.

« Je n'ai rien fait dans ce genre depuis un moment, même un peu avant l'interception de ton ex. Je ne trouvais que peu d'intérêt à ces pâles créatures. Même si les regards sont flatteurs. Ça me fait plus rire qu'autre chose. Si je fais quelque chose de mal, il faudra pas hésiter à me le dire. Je me vexerai pas trop, promis. Je garde ma fierté. Comme tout être humain. »

Nathan ne jamais sa masculinité en avant, car il trouvait ça surfait. Il fallait dire que son modèle a été une femme, donc. Il n'avait pas ce genre de préjugé. Juste qu'il s'inquiétait pour Serenity comme une personne très attachée à elle. C'était celle qui avait toujours compter. Il devait juste se faire un peu à cette idée. Il avait déjà fait une bonne partie du chemin. Il avait dit oui à être plus que des amis. Qu'à présent, ils sortaient ensemble, officiellement. Il riait un peu. Lui caser. De tout les hommes qu'il connaissait. Il se pensait être le dernier à être mis en couple. Il était vraiment sur le fait accompli.

hrp omg c'est court
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La déraison du café    13.12.16 19:29


Je pouvais le voir frotter son front après lui avoir fait la pichenette. Il semblait gêner, car il se massait le cou ou plutôt la nuque ! Il respirait l'odeur du café, puis il se frottait le crâne comme s'il avait mal. Je prenais mon sac à main qui se trouvait au sol et je passais ma main à l'intérieur pour voir si j'avais des médicaments pour soulager la douleur. Je n'en avais pas pris sur moi et ce n'était pas dans mes habitudes.

Nathan disait n'avoir rien fait avec qui que ce soit depuis quelque temps et bien avant l'altercation avec mon ex-fiancé. Il n'avait trouvé aucun intérêt pour les femmes ou les hommes même si les regards étaient flatteurs pour celui-ci. Il en avait rigolé ? Ce n'était clairement pas dans ses habitudes ! S'il faisait quelque chose qui ne me plaisait guère, je ne devais pas hésiter un seul instant pour lui dire. Il ne se vexerait pas ou du moins, il essaierait tout en me le promettant. Il gardait sa fierté, car il était un être humain comme tous les autres.

Je sortais ma main hors du sac et je le déposais au sol pour ne pas être gêné par celui-ci. Je regardais mon ancien meilleur ami dans les yeux et je souriais légèrement. Je n'avais aucune idée de ses sentiments, car il n'était pas du genre à en parler à qui que ce soit.

- Nous sommes pareils, je n'ai rien fait depuis quelques semaines comme je réalisais mes sentiments pour toi au fil du temps. Je ne comptais pas t'en faire part de peur de brisé notre relation, mais ce jour-là... Je me sentais libérer d'un poids et cela m'a totalement échappé.

Je voulais dire quelque chose, mais je n'osais pas forcément. Nous étions un couple, nous devions être honnête l'un envers l'autre même si nous pouvions avoir des secrets du moment que cela ne gâcherait pas notre nouvelle relation.

- Tu peux très bien me faire des reproches, si je venais à faire quelque chose qui te déplairait. Nous ne devons pas aller que dans un seul sens, mais dans les deux pour avoir une bonne stabilité au sein de notre couple qui vient de se former. Nous devons être honnête ensemble même si nous avons forcément des secrets parfois que nous ne pouvons pas forcément dévoiler.

Nous étions des adultes, cela se voyait à notre conversation ! J'avais déjà été en couple et même fiancé même si j'en avais de très mauvais souvenirs, mais j'en avais eu de bons quand même avec Daen.

- Tu as mal la tête ? Tu te masses le crâne depuis tout à l'heure alors, je préfère posé la question ou bien tu n'es pas encore assez réveiller ?

©Eikyuu
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 30, spécialiste de la paramagie et infiltration
avatar
Date d'inscription : 29/09/2016
Messages : 105
Avatar : Sam Claflins
Crédits : Willys

Âge du perso : 28 ans
Activité : Seed à la BGU
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■
resistance■■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La déraison du café    13.12.16 20:55

Le mage avait beau se rassurer, se dire qu'elle aussi avait été berné par ce qu'elle avait pu ressentir. Ils avaient tous les deux été les instruments de leur perte. De leur sur place dans leur relation. Il ne pouvait mettre ça sur le compte de sa stupidité. Il était un homme de savoir. Un intellectuel. Les sentiment, ça se décide avec le cœur comme disait certains. Sauf que son esprit le voyait pas vraiment comme ça. Difficile de passer cette barrière. L'accès à cette partie de son être était floue, cachée sous d’épaisses couche de brouillard. Il pouvait la comprendre. Nathan avait juste du mal à s'y faire. Il était casé. C'était un peu décalé avec son ancienne image de dragueur. Il devrai se défaire de cette image qu'on avait de lui. Pas facile. Elle lui disait qu'il pouvait aussi lui dire si quelque chose n'allait pas. Si elle faisait quelque chose qui clochait. Mettant en avant le fait que les choses devaient aller dans les deux sens. Il se voyait mal râler pour des choses anodines. Même s'il garderait des secrets, fatalement, boulot oblige.

« J'ai mal à la tête, je croyais que c'était la fatigue. Je suis resté trop longtemps éveillé à cause de ça. Amis aussi pour le travail. Les deux combinés. Pas bon pour mon crâne. Le café ne m'aide pas des masses. Alors que d'habitude si. Ça m'apaise. Ça passera. Ne t'en fait pas. »

Le surmenage, c'était sûrement ça. Il n'y avait pas d'autres explications. Sinon c'était juste le stress. Du au fait que la vérité avait fini par apparaître, tel un montre dans les pleines vastes de ce monde. Tant que ce n'était pas un truc qui faisait cinq fois sa taille. Il pouvait gérer seul. Être mage dans ce genre de situation était assez gênant. Heureusement, il avait affaire à d'autre types de monstre. C'était mieux comme ça. Chacun sa spécialité. La sienne était la magie et le mensonge. Il mentait pourtant pas à son ancienne meilleure amie. Depuis combien de temps se connaissement-ils ? Nathan avait arrêté de compter. Ce temps passé à ses côtés valait tout l'or du monde. Lui dire, il n'était pas prêt. Il n'était pas du genre mièvre en temps normal.

« Fait quand même gaffe à toi, s'il te plaît. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La déraison du café    21.12.16 15:20


Nathan me disait avoir mal à la tête, il n'avait pas énormément dormi depuis quelques temps. Il avait pas mal travailler, mais il était principalement préoccuper par notre relation durant ces derniers jours. Il devait prendre un peu de repos, car il avait accumulé le surmenage et le stress en même temps. Ce n'était pas bon pour son corps et son mental... Il me disait de faire attention à moi, mais il devait en être de même pour celui-ci.

- Je ferais attention à moi, mais fait de même... S'il te plaît.

Je me disais que nous devrions nous séparer pour aujourd'hui. Il devait prendre du repos pour que son mal de tête se calme. Je le regardais dans les yeux, puis je me levais tout en prenant mon sac pour me rendre vers la caisse. Je payais pour nous deux, car j'en avais clairement envie. Je m'approchais à nouveau de Nathan et je me penchais pour l'embrasser délicatement ! Je pouvais me permettre de le faire aussi souvent comme nous étions ensemble et que nous avions plus à faire semblant au niveau de nos sentiments.

- Tu devrais rentrer à ton appartement, tu as besoin de te reposer ! Je n'ai pas de médicament pour calmer ton mal de tête et ce n'est pas dans mes habitudes de sortir sans quoi que ce soit.

Je me demandais, si je pouvais me permettre de l'accompagner. Seulement, je n'étais pas sûr qu'en étant présente dans les alentours que celui-ci se repose une seule fois.

- Nous pourrions faire la route ensemble, mais je ne suis pas sûr que ma présence te soit favorable. Tu risquerais de vouloir regarder un film en ma présence ou faire autre chose.

Je souriais timidement, c'était rate de me voir avec un sourire comme celui-ci. Je ne savais pas comment m'y prendre avec Nathan, j'avais du mal à être de nouveau naturel ! Ce n'étais plus tout à fait comme avant, car nous n'avions plus aucune barrière pour mettre de distance entre nous.

- Je suis inquiète pour ta santé... Tu t'es surmener au travail et tu dormais mal à cause du stress par ma faute ou plutôt par la faute à notre relation.

©Eikyuu
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 30, spécialiste de la paramagie et infiltration
avatar
Date d'inscription : 29/09/2016
Messages : 105
Avatar : Sam Claflins
Crédits : Willys

Âge du perso : 28 ans
Activité : Seed à la BGU
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■
resistance■■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La déraison du café    21.12.16 21:30

Elle avait peur pour lui, c'était normal. Il devait s'habituer à ce fait. Il pouvait être heureux de ça. Mais il devait tout remettre à sa place. Pour un bordélique comme lui. Ce n'était pas gagné. Vraiment pas. Il ne pouvait que compter sur lui seul. Il souriait, sentant le baiser sur ses lèvres. Il pouvait être fier d'avoir passé ce cap. Pas seul, Nathan ne pouvait plus faire certaines choses sans la compagnie de Serenity. Une part de lui avait du mal à cette idée. Elle avait raison, il devait rentrer. Le plus tôt serait le mieux. Il se levait doucement, posant qu'un faible regard sur l'ensemble de la pièce. Remplie de ces gens inconnus. Quelle idée de venir dans ce café. Il avait eu ce besoin de se mêler à tout pris à la foule. Il se massait le crâne. Alors que sa nouvelle petite amie lui posait des question.

« Je me suis surmener, en plus j'ai eu des pensées sur notre relation. J'ai accumulé les deux durant deux nuit. Tu connais les résultats de mauvaises nuits mieux que moi. J'ai besoin d'un bon repos. Je reviendrai en pleine forme et paré à t'aimer comme un homme digne de ce nom. Je ne reculerai pas. Quelques heures de sommeil me suffiront pour guérir ce mal. Ta présence sera utile plus tard. Pardon. »

Pour s'excuser Nathan posait un baiser sur le front de Serenity. Ce n'était pas grand chose avant de saisir sa main. Et lier leur doigts quelques instants. Il n'était guerre capable de bien plus que ça. Il ne fallait pas lui en vouloir pour ça. Il n'en était pas à son premier rendez-vous. Puis il avait tant fait de choses. Tout avait été fait dans le désordre. Sans trouver une raison. Il espérait seulement que tout deviendrait clair. Il avait cet espoir. Il était sûrement fou de tout miser sur cette affaire. Il n'avait pas besoin de plus. Mais il était humain. Donc soumis à ses désirs. Et le plus imoirtant en ce moment, c'était de rejoindre au plus vite son lit pour être capable de raisonner correctement avec cette nouvelle donnée. Il était en couple. Et ce n'était pas du faux. C'était plus que vrai. Comment prendrait-elle certaines de ces missions. Il lui parlerait de ça plus tard. Il n'avait pas la tête à se faire plus mal à la tête. Pas enfoncer le clou.

Le mage était parti par après. Ne voyant pas l'intérêt de forcer plus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La déraison du café    

Revenir en haut Aller en bas
 
La déraison du café
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouverture d'un café à Mons
» Proverbes / Opinions / Déraison / Citations
» [Présentation] Café O'Lait.
» Salut les buveurs de café bleu
» Café-jeux à Lille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Have A Break :: Notre Histoire :: Chapitre 3 : Timber, l'examen et le coup d'état-