AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Perdue au milieu des livres...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 219
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Perdue au milieu des livres...   23.10.16 11:11



Perdue au milieu des livres


Topic Libre


Depuis sa prime enfance, Megara adorait les livres. Sa mère les lui lisait : c'était avant qu'elle ne se mette à boire et bien avant qu'elle ne l'abandonne. La seule chose qu'elle avait vraiment aimé à l'école de Timber c'était d'apprendre à lire par elle-même quand sa relation avec Indiana avait commencé à se détériorer. Elle était de plus en plus seule, et lorsqu'elle ne se promenait pas dans la ville, les livres étaient de bons compagnons. C'était grâce à eux qu'elle avait compris ce qui clochait chez elle : tous ces personnages étaient tellement emplis de passion, quand elle, elle restait insensible, même à son propre sort ! Et elle les enviait. Elle aurait aimé être comme eux, vivre la même chose qu'eux. Elle avait pensé qu'en devenant SOLDAT, elle vivrait des aventures assez dangereuses pour lui provoquer ce frisson… mais ça n'avait rien donné, car elle était spécialisée dans l'infiltration et le vol, alors elle endossait un rôle pour mener à bien son objectif. N'étant pas elle-même, elle n'était pas non plus comme les héros de ses romans.

Et puis, il y avait les garçons. Elle essayait toujours de s'y intéresser, mais comme elle était un peu lente à la détente, à force d'analyse et de stratégie, elle n'avait jamais eu l'occasion de faire ne serait-ce qu'une déclaration d'amour. Elle manquait systématiquement l'occasion, ou pire encore, elle se faisait griller la politesse par une autre, plus entreprenante et plus à l'aise dans l'exercice. Elle n'avait que vingt-et-un ans me direz-vous, elle avait encore le temps d'expérimenter l'amour et le frisson de la grande aventure, mais finalement vingt-et-un ans c'était déjà presque vieux dans son métier. Ce n'était pas pour rien que son père était exceptionnel : il était toujours revenu vivant sans même avoir eu d'enseignement à la base. De simple mercenaire, il était passé dans l'élite. Bly était formidable… et sa fille devait continuer ses efforts pour être à sa hauteur.

Ce n'était même pas qu'elle voulait être extraordinaire, elle rêvait plutôt de normalité. Normalité pour des enfants de Seed du moins. Même encore aujourd'hui, son incapacité à éprouver des émotions fortes et immédiates lui causait bien des soucis. Elle agissait toujours à l'instinct mais pas au sentiment… on la comparait parfois à un chat : elle se laissait approcher mais restait toujours indifférente, inconstante. Elle ne niait pas que ce soit vrai, en partie du moins, mais elle aspirait à beaucoup plus que ça.

N'ayant rien de mieux à faire – pas de mission dans l'immédiat et pas de temps pour aller jusqu'à Timber continuer son enquête -, Meg' était allée à la bibliothèque, se partageant entre fiction nichée dans son sac et recherches sur les méthodes les plus courantes pour disparaître. Sa mère n'avait pas le talent de Bly, elle n'avait pas de ressources non plus, les moyens qu'elle avait utilisé à l'époque pour se séparer de son mari et de sa fille n'avaient pas pu être extraordinaires.

Elle prenait des notes tout en hésitant à retourner dans son roman pour se changer les idées, quand un bruit attira son attention. Il était tard et depuis plus d'une heure elle était seule dans la bibliothèque. « Qui est là ? » Demanda-t-elle, pas plus inquiète que ça, mais vaguement contrariée d'être sortie de force de ses rêveries et recherches. Megara voulait changer, mais chassez le naturel, il revient au galop...

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't


Dernière édition par Megara T. Luath-Aibhne le 01.11.16 11:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste de la flemme
avatar
Date d'inscription : 15/10/2016
Messages : 376
Avatar : Kim JaeJoong
Crédits : Nymeria World

Âge du perso : 24 ans ( 31 octobre)
Activité : Seed spécialisé en magie/ Mannequin
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura■■■■■
resistance■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t391-joris-quelque-chose-en-
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   26.10.16 19:02



Perdue au milieu des livres


Topic Libre


Si tu avais été là, tu aurais adoré la BGU. Elle n'avait rien à voir avec celle de Trabia. Bien plus grande et varié. Ici, les gens viennent de partout. Le problème, c'était que la taille augmentait aussi avec le nombre de personnes. Déjà qu'à Trabia ce n'était pas évident d'être aussi entouré, ici c'était encore pire. Je pourrai aussi faire un effort de sociabiité mais quand je les observe, j'en ai aucune envie. Kramer m'oblige déjà à changer mon attitude pour les missions, je n'allai pas en plus en le faire en dehors. J'étais arrivé jusqu'ici, ce n'était pas pour me faire renvoyer car personne n'était capable de me comprendre. Il n'y avait que toi qui y arrivait.
C'était donc tout à fait normale, que pour échapper à des idiots, de trouver refuger dans une bibliothèque. Je pouvais aussi passer des heures dans ma chambre mais il n'y avait pas autant de livres que dans cette pièce. Je pouvais au moins trouver un point positif dans ce bâtiment : l'immense bibliothèque. Des simples romans à des livres de cours, il y avait de tout. Toi, tu aurai trouvé ça inutile. Je me trouvais un petit coin tranquille, loin des regards et surtout des autres. Je m'amusai à choisir un livre au hasard, peu importe son contenu. Ca m'occupait, me permettait de ne pas penser à toi. Même si tu n'es plus là, tu continues de hanter mes pensées. Mais c'est encore pire, puisque je ne peux plus te voir, ni me dire que je passerai du temps avec toi plus tard.

Le temps est long, les journées sont longues. A vrai dire hier, j'étais en mission et ça m'a épuisé. La nuit avait été courte à cause des voisins qui avaient fait trop de bruits. C'était sans doute pour cela que j'avais fini par m'endormir sur mon bouquin. Quand j'avais ouvert les yeux, j'ignorais quelle heure il était mais vu la nuit dehors il devait être tard. Il n'y avait aucun bruit. J'avais supposé être seul et m'étais levé avant de partir ranger le livre. Quelque chose en tomba, rebondissant sur le sol dans un petit bruit de métal. Je m'étais baissé pour ramasser ce qui ressemblait à une boucle d'oreille. Le bijou était en forme d'une goutte d'eau. Une voix demanda soudainement qui était là. Je n'étais pas si seul que je l'avais pensé. Sortant de mon trou je tombais sur une fille. Etait elle une cadet ? En tout les cas elle faisait jeune. Mais cela ne voulait strictement rien dire.

- Navré, je ne voulais pas te faire peur

Je n'étais pas du tout désolé en réalité, mais on m'avait toujours dit d'être gentil avec les enfants. Je tendais ma main vers la petite, lui montrant le bijou.

- C'est à toi ?

Elle ne portait actuellement rien à ses oreilles mais en même temps, qui se baladerait avec une seule boucle d'oreille ?

© Field of Heroes

_________________
SNOWHITE ✽ PRINCESS

Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 219
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   28.10.16 13:01



Perdue au milieu des livres


Avec Joris


Peur ? Mais que racontait-il ? Megara était surprise de cette mention, puis elle se souvint que la plupart des gens considérait la peur comme un sentiment normal avec des variations pouvant être subtiles. Elle n'en faisait pas partie, elle ne savait pas ce qu'était la peur, c'était un sentiment trop fort pour qu'elle puisse l'éprouver. En elle, tout n'était qu'une surface d'eau lisse et calme seulement perturbée par quelques vaguelettes de temps à autres. C'était bien le problème. C'était bien pour ça qu'elle devait faire semblant pour être acceptée par ses collègues. Il n'y avait que son père qui comprenait la fatigue que cela engendrait que de devoir sans cesse d'adapter aux normes, alors que lorsqu'elle était elle-même, elle ne faisait de mal à personne, elle était seulement moins sensible que ce qu'on attendait d'une jeune fille aussi frêle qu'elle. Quand sa mère était partie, ses voisins avait pensé qu'elle allait pleurer, crier, avoir peur justement… oh, elle n'était pas sereine ! Elle s'était demandée comment elle allait faire toute seule dans une ville qui n'était déjà pas accueillante pour les adultes ! Mais dire qu'elle avait eu peur aurait été exagéré. Elle n'en avait pas eu le loisir, elle avait du agir, car il fallait manger, et quand on lui avait coupé l'eau, trouvé comment se laver. Les rues étaient devenues presque plus accueillante que son domicile… mais à aucun moment elle n'avait eu peur.

Alors dans la bibliothèque, ce n'était pas ce qui avait motivé sa question. Elle avait seulement espéré pouvoir être un peu seule un moment, elle était déçue s'il fallait vraiment mettre une étiquette sur ce qu'elle ressentait. « Ce n'est rien, je pensais seulement être seule. » Dit-elle finalement sans juger utile de le détromper plus. Elle ne connaissait pas ce Seed, il paraissait à peine plus âgé qu'elle mais elle était bien placée pour savoir qu'il était toujours dur de juger l'âge des autres. On lui donnait si souvent quinze ans au lieu de ses vingt-et-un bien tassés…

Elle s'approcha pour observer le bijou, mais ce n'était pas à elle. « Non, mais... » Elle réfléchit, balaya la pièce du regard, l'air presque absent. En réalité, elle se repassait les heures précédentes pour se souvenir qui portait des boucles d'oreilles un peu plus tôt, car cela lui disait quelque chose. Elle avait tellement l'habitude de recueillir des informations qu'elle le faisait de manière quasi-inconsciente. Après tout, son père l'avait entraîné pour ça. « Je me souviens avoir vu une fille avec quand il y avait encore du monde, c'était une Cadet car elle révisait pour les examens. Elle avait des cheveux longs et blonds. Mais je ne la connaissais pas, elle doit avoir moins de vingt ans. » Car elle connaissait ceux qui étaient proches d'elle en âge au moins de vu. Son sens de l'observation lui était tout autant utile dans son travail que pour se construire son semblant de vie sociale.

Elle fit demi-tour, retournant à ses livres qu'elle ferma pour cacher ses recherches. Si les inconnus n'y verraient aucun intérêt, il ne fallait pas que cela vienne aux oreilles de Bly… et elle ne savait pas à quel secteur le jeune homme appartenait. Et même si ce n'était pas celui de son père, les Seed de rang A étaient très connus… de toute manière, il valait toujours mieux être prudent.

« Tu étais là depuis longtemps ? » Ce n'était pas malin de l'avoir remarqué, mais en même temps, elle était très concentrée – sur ses diverses lectures tout au moins -. Quant au tutoiement, elle considérait que puisqu'il l'avait utilisé le premier, elle pouvait le faire aussi. Cela aussi était une règle sociale bien établie, car en dépit de son apparence, elle était adulte.

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste de la flemme
avatar
Date d'inscription : 15/10/2016
Messages : 376
Avatar : Kim JaeJoong
Crédits : Nymeria World

Âge du perso : 24 ans ( 31 octobre)
Activité : Seed spécialisé en magie/ Mannequin
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura■■■■■
resistance■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t391-joris-quelque-chose-en-
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   31.10.16 16:35



Perdue au milieu des livres


Topic Libre


Erreur commune. J’avais pensé moi aussi être seule. On était aussi discret l’un que l’autre visiblement. En même temps je n’étais pas quelqu’un qui criait fort « je suis ici ». Certaines personnes s’en chargeant très bien. Sans doute ce qui se démontrait un total manque d’affection étant donné qu’ils avaient besoin de montrer leur existence et d’avoir les yeux rivés sur eux. Il y avait différents manières de vouloir attirer l’attention, certaines plus inutiles que les autres. Mais la jeune fille que j’avais devant moi, devait faire partie de ceux qui faisaient office de décor. Etre le moins visible possible et pourtant en voir beaucoup sur ce qui nous entourait.

- Vu l’heure, cela me paraît normal

On devrait sans doute être aussi dans notre chambre respective. Mais je n’avais aucune envie de rentrer. J’avais un peu la flemme de me traîner jusqu’à ma grotte, cette petite sieste m’avait plus épuisé que rassasié.

Je partageais l’objet trouvé avec mon interlocutrice. Elle savait peut être à qui cela appartenait. Si ce n’était pas à elle. Je ne me mêlais pas aux autres personnes, il était donc compliqué de remarquer qui pouvait porter ce genre de boucles d’oreilles. Un portrait décrit rapidement, un indice sur la propriétaire. J’essayais de me visualiser en train de lui rendre son bijou. Mais aucune phrase d’approche ne me venait. Surtout qu’il devait y avoir plus d’une cadet blonde dans cet établissement. Le mieux était sans doute de laisser l’objet ici, comme cela, l’inconnu le retrouverait en revenant sur ses pas. Si elle était assez intelligente pour être capable de voir sa vie en rétrospective. Que c’était fatiguant, la bêtise humaine.

- Devrais je prendre le bijou ou bien le laisser ici…

Songeais-je à voix haute. Il y avait de fortes probabilités que je ne lui rende jamais, que j’oublie complètement l’existence de cette enquête inutile. Certaines pensaient que trouver c’était appartenir. Seulement, je n’étais pas vraiment fan du modèle, quand bien même j’avais les oreilles percées.

En attendant de trouver une réponse à mon problème futile, j’observais la jeune fille qui était partie fermer ses affaires comme si j’avais l’intention de m’y intéresser. Un comportement suspect et peut être qu’elle voulait cacher quelque chose qu’elle ne devrait pas lire. Pour le peu que cela m’importait.

- Depuis la fin de l’après midi, je me suis endormi sans m’en rendre compte

Avouais-je en faisant tourner le bijou entre mes doigts. Cain serait fier de moi, de parler comme cela avec une inconnue. Sans doute le fait que nous étions seuls aidait. Je finissais par ranger la boucle d’oreille dans ma poche. Capitulant sur son existence. Les gens n’avaient qu’à faire plus attention à leurs affaires.

- Quelque chose m’intrigue. Tu fais jeune mais en même temps tu dégages une aura d’adulte. Quel âge tu as ?

Finissais-je par demander. Par delà ses yeux bleus, il y avait du vécu. Sans doute n’avait elle-même pas eu peur tout à l’heure quand j’avais fait du bruit. Un « qui est là » de curiosité instinctive.


© Field of Heroes

_________________
SNOWHITE ✽ PRINCESS

Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 219
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   01.11.16 11:51



Perdue au milieu des livres


Avec Joris


La jeune femme approuva d'un signe de tête distrait. Il était relativement tard pour faire des recherches mais elle s'oubliait souvent lorsqu'elle était à la bibliothèque. Au-delà de ce qu'elle devait faire pour retrouver sa mère, elle aimait tout simplement cet endroit car on y trouvait toute une somme de connaissance qu'elle aurait sincèrement aimé pouvoir acquérir. Mais pour cela, il aurait fallu qu'elle y consacre le temps de toute une vie et elle était un SOLDAT assez occupé, quand bien même cela ne se vit pas particulièrement ce soir là.

« Je ne crois pas que cela ait la moindre importance. Ce n'est qu'un bijou de pacotille, la jeune fille qui l'a perdu vivra très bien sans. » Meg' n'avait pas réalisé que Joris se parlait plutôt à lui-même et avait donc donné son avis. Megara n'accordait aucune importance aux biens matériels. Avoir de quoi manger, un toit au-dessus de la tête, et surtout une salle de bain à disposition, c'était tout ce qu'elle demandait. En effet, même si c'était étonnant en ce que la jeune femme n'était guère coquette de caractère, elle avait été trop souvent sale dans sa vie. Se nettoyer apportait de la dignité en tant qu'être humain, aussi mettait-elle la salle de bain qu'elle occupait une heure chaque jour où elle ne travaillait pas dans la liste prioritaire des conforts à garder. Elle aimait bien manger, mais elle se passait plus facilement de nourriture que de douche.

Aussi, même si elle n'était pas la dernière pour porter des bijoux (il le fallait parfois pour endosser certains rôles lors des infiltrations), elle n'était pas attaché à l'un d'entre eux en particuliers. Elle faisait un peu plus attention aux cadeaux de son père, néanmoins, il connaissait assez les risques du métier pour ne pas s'offusquer si elle venait à en perdre un. Au demeurant, Bly en savait assez long sur les goûts de sa fille pour lui offrir plutôt de la papeterie ou des livres que des vêtements ou autres colifichets.

« Cela explique sûrement pourquoi je ne t'avais pas remarqué. » Ce qui restait un peu gênant professionnellement parlant, mais au sein de la BGU, elle baissait toujours un peu sa garde. Ils étaient tous dans le même bateau après tout ! Mais elle ne doutait pas que Bly devait avoir un avis différent sur la question… fort heureusement pour Megara, il y avait peu de chance que son père entende parler d'un événement aussi insignifiant que la rencontre de deux jeunes gens à la bibliothèque. Pour ce qu'elle en savait, son père ne la faisait pas surveiller (mais elle n'aurait été qu'à moitié étonnée si ça avait le cas).

Le jeune homme lui posa alors une question que peu osait poser : quel âge avait-elle ? Elle sourit pour elle-même, faire jeune n'avait pas que des avantages, mais cela lui donnait au moins le mérite d'un certain mystère qu'elle appréciait (cela faisait un peu romanesque, non?). « Je ne suis pas très âgée, mais je suis adulte en effet. J'ai 21 ans. Je m'appelle Megara Luath-Aibhne. Et toi, qui es-tu ? » Après tout, tant qu'à donner son âge, autant qu'ils poussent jusqu'au bout la formalité des présentations. Megara s'en passait très bien, toutefois, c'était un impondérable de la vie en société. Maintenant, elle se demandait si le jeune homme ferait le rapprochement avec son père, le Seed de rang A, Bly Luath-Aibhne. Ce n'était pas un nom vraiment courant (et pas toujours facile à prononcer avait-elle souvent remarqué).

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste de la flemme
avatar
Date d'inscription : 15/10/2016
Messages : 376
Avatar : Kim JaeJoong
Crédits : Nymeria World

Âge du perso : 24 ans ( 31 octobre)
Activité : Seed spécialisé en magie/ Mannequin
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura■■■■■
resistance■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t391-joris-quelque-chose-en-
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   02.11.16 19:16



Perdue au milieu des livres


Topic Libre


Un objet de pacotille. Oui, sans doute aux yeux des autres mais peut être que pour la propriétaire c'était un bijou important. Un simple caillou pouvait très bien être un porte bonheur. Cain avait l'habitude de me ramener à chaque fois un petit objet qu'il trouvait beau ou original. Comme cette pomme de pin qu'il avait réussi à dégoter par hasard sous la neige. Il me l'avait offert, en disant qu'elle me porterait chance, que je serai aussi fort que cette pomme de pin. Si j'avais su, je lui aurai dit de la garder. Ainsi, il ne serait peut être pas mort.

- Peut être ou peut être pas

Si jamais j'entendais parler d'une cadet en larmes dans la BGU à la recherche de sa boucle d'oreille je saurai où elle était passé. En tout les cas, en attendant, elle irait rejoindre ma boîte au trésor. Cela faisait très gamin mais comment pourrais je l'appeler ? A mes yeux, c'était bien des trésors qui se trouvaient à l'intérieur. Mon interlocutrice dirait surement que c'était de la pacotille.

- Rassure toi, tu n'es pas la première à ne pas me remarquer

Discret pouvait être mon troisième prénom. Souvent ma présence n'était décelé que lorsque je me manifestais. A vrai dire, je n'appréciais pas vraiment être au devant la scène. Etrange pour un ancien mannequin, mais ce n'était pas la même chose. Etre face à un appareil photo et être entouré de personnes, étaient deux choses bien différentes de mon point de vue.

La demoiselle avait donc juste deux ans de moins que moi. La plupart devait lui donner moins de vingt ans avec son apparence qui avait, manifestement, cessé de vieillir à son adolescence. Peut être même ressemblerait elle à une enfant selon le scénario. Elle s'était présenté en tant que Megara et son nom me disait vaguement quelque chose. La fille d'une célébrité ? Je cherchais quelques secondes dans ma tête avant de mettre le doigt dessus. Plus exactement sur un seed de Rang A. C'était cependant loin de m'émouvoir. Je n'inspirais aucunement à attendre cette échelon. J'étais ici par obligation envers mon défunt frère.

- Joris Wilder

Par contre, cela serait étonnant que Megara fasse le rapprochement entre la marque de vêtement et mon nom de famille. Même si elle était célèbre, il fallait tout de même s'intéresser un minimum à la mode.
© Field of Heroes

_________________
SNOWHITE ✽ PRINCESS

Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 219
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   05.11.16 10:14



Perdue au milieu des livres


Avec Joris


Être capable de s'attacher à un objet, c'était, du point de vue de Megara, le signe qu'on en avait trop et qu'on en oubliait le plus important. Mais elle n'était pas vraiment du genre à débattre, surtout à une telle heure : le bavardage était une futilité et son collègue ne semblait guère enclin à le pratiquer. Car avec ceux qui voulaient discuter, pas de problème, bien que cela ne signifia pas forcément qu'elle devait dire le fond de sa pensée. Meg' n'ayant pas d'empathie et fonctionnant à l'instinct, elle préférait dissimuler certains éléments pour s'intégrer à son environnement. Cela revenait toutefois à dire qu'elle s'adaptait aux gens, et ceux avec qui elle était naturelle étaient peu nombreux, mais elle n'en connaissait pas beaucoup qui étaient capables de l'accepter telle qu'elle était. Ce n'était pas normé de ne pas éprouver les sentiments comme les autres, même dans l'univers des Seed où ils étaient envoyés au combat pour, peut-être, y mourir, on pensait que la compassion était une qualité.

Mais qu'importe, Megara se contenta d'opiner du chef. Elle n'y mit pas une grande conviction car elle sentait que Joris n'était pas l'être le plus sociable de la BGU non plus… qu'il fasse donc ce qu'il voulait de cette boucle d'oreille, ça ne l'impactait pas.

« Cela reste peu professionnel. En dehors de la BGU, nous pourrions mourir de nous croire seuls à tord. » Fit-elle remarquer. Elle aussi, on l'oubliait souvent. Féline, elle était tout aussi discrète de Joris. Mais entre ne pas voir et ne pas être vu, il y avait une différence fondamentale qui tracassait légèrement Meg'. Son père ne serait pas ravi s'il apprenait cette bévue… Bien qu'elle doute que cela arrive aux oreilles du distrait Bly. Surtout qu'elle ne voyait pas Joris aller le lui raconter. S'il aurait pu être chez les spécialistes de l'infiltration, quelque chose disait à Megara que ce n'était pas le cas :  1) elle ne l'avait jamais vu avant, 2) contrairement à elle qui était de base plutôt froide mais qui savait faire semblant, elle sentait le jeune homme peu enclin à s'adapter. Idée qui se confirma dans la manière dont il se présenta. C'était concis, on ne pouvait pas le lui reprocher.

« Enchantée. Ton nom me dit vaguement quelque chose, mais je ne sais pas pourquoi. » Megara avait une somme de connaissance énorme (pour son âge, tout est toujours relatif), et contrairement à ce que Joris pensait, la marque de vêtement de sa famille en faisait parti. Toutefois, elle ne faisait pas l'association car elle n'était pas dans un contexte où elle pensait à ce genre de milieu. Dans l'instant présent, elle se concentrait plutôt sur les livres. Elle était d'ailleurs retournée vers les siens et tout en attendant une réponse de Joris, elle faisait le tri entre ceux qu'elle allait emmener dans sa chambre pour continuer à lire une grande partie de la nuit et ceux qu'elle allait/devait laisser à la bibliothèque.

« Ah. Tiens. Un livre de contes. » Remarqua-t-elle platement en attrapant le livre dans la pile et en l'ouvrant. C'étaient des contes de Gabaldia nota-t-elle aussitôt en reconnaissant certains d'entre eux. « Il n'a pas d'étiquette, je ne sais pas s'il est possible de l'emprunter... » Continua-t-elle, toujours plus en mode monologue que dialogue. Elle se glissa d'un pas rapide et furtif vers les ordinateurs et hésita. « Si je regarde dans la banque de données, est-ce que tu le répéteras à quelqu'un ? » Notons que regarder dans la banque de données signifiait en clair utiliser un mot de passe qu'elle n'était pas sensée connaître.

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste de la flemme
avatar
Date d'inscription : 15/10/2016
Messages : 376
Avatar : Kim JaeJoong
Crédits : Nymeria World

Âge du perso : 24 ans ( 31 octobre)
Activité : Seed spécialisé en magie/ Mannequin
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura■■■■■
resistance■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t391-joris-quelque-chose-en-
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   06.11.16 19:19



Perdue au milieu des livres


Topic avec Megara


Cela serait vraiment une mort stupide. Il y avait tellement de façon de mourir. Mais au final, si ce n'était pas de vieillesse, elles étaient toutes ridicules. Que cela soit sur le champ de bataille, par manque de vigilance ou tout simplement parce que l'on se croit invincible. Tu ne dis pas le contraire Cain, après tout c'est la vérité. Tu es mort stupidement. Trop confiant. Tu t'es dit que tu ne ferai qu'une seule bouchée de ces monstres mais à la fin, c'est eux qui t'ont dévoré. Et c'est moi, qui reste là. Le calme et le passif Joris devenu Seed parce que son idiot de frère n'avait pas été capable de survivre.

- As tu peur de la mort ?

Simple question. On avait tous une manière différente de la voir. Certains en était effrayé, d'autre l'attendait avec impatience et d'autre encore avait accepté le fait que de toute façon, on finissais tous un jour par redevenir de la poussière. Moi même je n'en avais rien à faire. Si je devais mourir dans la seconde, c'était ainsi. Je savais que de l'autre côté m'attendait mon frère et ma mère. Je serai simplement navré de laisser mon père tout seul, qui avait déjà perdu un fils et une femme.

Mon père, son nom qui arrivait aux oreilles des personnes que je soupçonnerais même pas. Manifestement, Megara avait déjà entendu parler du mien. C'était aussi ridicule comme mot "enchanté". Comme si on pouvait être réellement ravie de rencontrer une personne, alors qu'on ne savait rien d'elle. On m'avait expliqué que c'était simplement une formule de politesse mais vraiment, c'était trop étrange. Tout dans ce monde, l'était à vrai dire à mes yeux.

- C'est une marque de vêtement

Expliquais je brièvement. Plutôt que de la laisser chercher pendant quelques minutes. Et puis ce n'était pas une chose dont j'avais honte. D'être associé à un vêtement. Il valait mieux cela qu'à un criminel. Il me semblait que le fils du dictateur était à la BGU. Il devait vivre un vrai calvaire ce garçon. Enfin, sa vie m'importait peu, j'avais déjà bien assez à supporter avec la mienne. Supporter de vivre au milieu de tous ces mammifères au QI d'une huître.

Je restai à ma place, observant Megara et ses livres. Elle sembla étonné de trouver un livre de conte dans sa pile. Ne se souvenait elle pas de ce qu'elle prenait sur les étagères ? Les contes, c'étaient pour les enfants. N'était elle pas adulte ? N'avait elle pas fini de rêver ? Elle était vraiment bizarre. Elle s'était glissé jusqu'à l'ordinateur, me demandant si j'allai la dénoncer. Vraiment ? J'avais la tête à balancer quelqu'un ? A m'occuper de la misérable vie des autres, au point de venir salir mes mains pour y mettre une grenade ?

- Non, fais toi plaisir. Mais...comment connais tu le mot de passe ?

Demandais je après une pause.
© Field of Heroes

_________________
SNOWHITE ✽ PRINCESS

Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 219
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   12.11.16 12:07



Perdue au milieu des livres


Avec Joris


La peur de mourir était inconnu à la plupart des SOLDAT qu'elle avait fréquenté. Lucian, pour sa part, n'avait en réalité peur de rien. Quant à Megara, elle était, de base, insensible aux émotions fortes. Éprouver de la peur était donc relatif chez elle : elle pouvait avoir le cœur battant en mission sous l'impulsion de l'adrénaline et du danger, mais elle n'aurait jamais peur au sens où la plupart des gens l'entendaient. C'était plutôt de l'instinct de survie dans son cas, et à choisir, elle préférait vivre. Mais mourir était inhérent à leur métier, quant aux SOLDAT, ils étaient encore plus exposés que les autres…

« Non. Mais mon père a peur que je meurs. » Ce qui était normal pour un père, même si Bly paraissait parfois vivre dans une dimension parallèle à la sienne. « Mais la peur est une émotion, et je n'ai jamais su comment faisaient les autres personnes autour de moi pour les ressentir. Peut-être que j'aurais peur si j'étais normale, dans les livres, ils disent que c'est la peur de la mort qui fait le vrai courage. » Et si elle avait un très bon instinct, on ne pouvait pas dire qu'il la poussât vraiment au courage. Mais elle n'était pas une spécialiste du combat non plus, on ne l'envoyait pas affronter des monstres cinq fois plus gros qu'elle, elle était plutôt en immersion dans des endroits plus ou moins accueillant avec un objectif précis, souvent un objet ou une information à voler. Le danger de mort existait, mais il n'était pas forcément aussi palpable que dans d'autres domaines.

« Ah ! Oui, exact ! » Elle se souvenait maintenant qu'elle en avait porté plusieurs fois pour des missions. Mais elle n'était pas sûre d'en avoir dans sa penderie. Meg' n'était pas très coquette à la BGU : sans être mal habillée, on sentait qu'elle n'avait dans son armoire que des vêtements interchangeables qu'elle pouvait mettre avec n'importe quoi. Par contre, en mission, il était parfois nécessaire qu'elle soit à la pointe de la mode, ou au contraire qu'elle porte des vêtements masculins, ou bien encore des robes de soirée… elle s'adaptait à tous les styles. C'était aussi pour ça qu'elle gardait ses cheveux mi-longs pour les coiffer en fonction de l'apparence qu'on lui demandait de prendre.

Elle s'occupa ensuite de ses livres mais hésita au dernier moment à frauder. Heureusement, il semblait que Joris n'ait pas l'intention de la dénoncer (ce n'était qu'un livre de contes en même temps). Elle sourit en tapant le dit mot de passe : « Facile. Il suffit d'écouter le son de chaque touche et de comparer avec le mouvement des épaules. Ensuite, je recoupe les deux, je fais un test de son sur le clavier quand il n'y a personne, et j'ai le mot de passe. » Elle leva les yeux vers Joris, un léger pétillement dans les yeux. Si elle n'éprouvait pas beaucoup d'émotions, en revanche, elle savait se divertir car, comme tout le monde, elle pouvait s'ennuyer parfois. Et ça l'avait amuser de piquer des mots de passe. En plus la bibliothèque n'était pas l'endroit le plus protégé de la BGU, loin de là… « Entre deux missions, je m'ennuie un peu. Et aller combattre dans les serres n'est pas vraiment mon truc. » Donc elle gardait la main en matière de récolte d'information en s'entraînant sur ses collègues ou les employés de la BGU. Elle connaissait pas mal de code de téléphone aussi, mais ceux-là, elle n'aurait jamais à les utiliser.

Elle jeta un coup d’œil à la liste des livres et lança sa recherche sur celui qui l'intéressait. Il était possible de l'emprunter. Elle inscrivit donc qu'elle l'avait pris avec la date du jour et enregistra. Elle en profita pour enregistrer ses autres livres, mais de temps en temps, elle continuait à regarder en direction de Joris.

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste de la flemme
avatar
Date d'inscription : 15/10/2016
Messages : 376
Avatar : Kim JaeJoong
Crédits : Nymeria World

Âge du perso : 24 ans ( 31 octobre)
Activité : Seed spécialisé en magie/ Mannequin
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura■■■■■
resistance■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t391-joris-quelque-chose-en-
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   13.11.16 16:52



Perdue au milieu des livres


Topic avec Megara


C'était dans la nature des choses qu'un père s'inquiète pour sa fille. Du moins, dans la majorité des cas c'était ce qui se produisait. Après il y avait, des exceptions, comme pour tout. Certains parents se moquaient éperdument de ce qui pouvait bien arriver à leurs rejetons. A se demander pourquoi ils s'étaient embêtés à en fabriquer...
A vrai dire, j’avais du mal à comprendre le concept de vouloir avoir un enfant. C’était bruyant, sale et affublé d’un langage incompréhensible. Certains adultes étaient même restés encore à ce stade, ce qui était désolant. Heureusement à la BGU il n’y avait pas que des humains ratés. Megara avait l’air de sortir du lot, suffisamment pour que je lui montre mon intérêt. J’aurai très bien pu partir sans lui adresser la parole après m’être réveillé. Est-ce que c’était le destin qui m’avait mis sur mon chemin cette jeune fille ? Une créature qui manifestement était absente de toutes émotions. Il était donc évident que je n’avais pas pu lui faire peur tout à l’heure. Comment on se sentait lorsque l’on ne ressentait rien ? Est-ce que on avait l’impression d’être incomplet ? Megara semblait chercher des informations dans les livres, un mode d’emploi, des définitions.

- Tu n’as donc jamais ressenti la tristesse ou la joie…

Songeais-je à voix haute avec une pointe d’envie. Bien que le bonheur était à des années lumières de moi depuis longtemps, depuis que Cain m’avait abandonné. Il n’y avait plus grand chose dans mon monde. Seulement l’obscurité et la tristesse. Si je vivais et respirais, c’était uniquement pour lui. A quoi rimait mon existence maintenant qu’il était partie ? J’avais réalisé son souhait, j’étais devenu un Seed. Qu’attendait il donc encore de moi pour m’obliger à rester ici. Devais je veiller sur notre père jusqu’à sa mort ?
Je secouai la tête, chassant mes questions qui de toute façon resteraient sans réponses. Je me plongeais sur ce que Megara comptait faire avec l’ordinateur. J’ignorais qu’une touche de clavier produisait un son différent mais soit, je ne pouvais que la croire. J’étais loin de m’amuser à deviner le mot de passe de mes voisins. Mais je notais dans un coin de mon esprit que si un jour j’avais besoin d’une hackeuse dans ce domaine, j’en connaissais une. Et vu que je ne disais rien sur ce qu’elle était en train de faire, elle m’en devait une. Tout était finalement calculé, sans même le vouloir.

- Ce n’est pas vraiment ma passion non plus d’aller là bas

De combattre en général. On pouvait bien se demander ce que je faisais dans cet établissement. Kramer m’avait déjà bien réprimandé à ce sujet suite à des missions où j’avais été bien pacifique. J’avais du mal à comprendre pourquoi les humains étaient si violents, comment ils pouvaient ressentir tant de plaisir à frapper. Beaucoup de choses me dépassaient dans leurs comportements. C’était comme Megara. Si elle ne ressentait rien, quel intérêt avait-elle à lire autant ? La lecture ne pouvait lui procurer aucune émotions…C’était étrange.

Des bruits de pas attirèrent mon attention, venant du couloir. Cadets, Sedds, instructeurs ? C’était difficile à dire. Autant ne pas prendre de risque. J’attrapais un des livres que Megara avait sortis avant de le jeter sur le bouton de l’interrupteur pour éteindre la lumière. Je sautais ensuite par-dessus le bureau pour rejoindre la jeune fille et l’obliger à se baisser. Les pas se faisaient de plus en plus proches, sans doute la personne était elle arriver à la porte. Elle s’arrêta. Je levais les yeux sur le faisceau lumineux qui passa juste au dessus de nos têtes. Sans m’en rendre compte, j’avais cessé de respirer et ma main agrippait fermement le bras de Megara. Non, pas parce que j’avais peur de me faire attraper mais je craignais d’avoir une réaction démesuré, comme lancer un glacier sur l’inconnu.

© Field of Heroes

_________________
SNOWHITE ✽ PRINCESS

Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 219
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   15.11.16 11:54



Perdue au milieu des livres


Avec Joris


Megara laissait son regard aller des rangées de livres, à ceux posés sur la table et enfin à son interlocuteur. Elle ne lui avait pas caché ce qu'elle était vraiment parce qu'elle avait senti qu'avec lui ce n'était pas la peine. Il semblait aussi peu soucieux qu'elle de certaines des règles fondamentales qui faisaient tourner la société, bien qu'il lui semblât que ce n'était pas pour les mêmes raisons. Chez elle, c'était de naissance. Si elle n'accordait pas ses gestes et ses paroles aux réactions de ceux en face d'elle, elle paraissait seulement froide, voire vide, en fonction de ce que la personne en face préférait y voir. Quand on la pensait froide, on pensait de suite eu mépris, et on se mettait en colère après. Quand c'était la sensation de vide qui dominait en croisant son regard, on se montrait outrancièrement compatissant avec elle, comme si cela résultait d'un quelconque choc. Pour ceux qui connaissaient son histoire, c'était forcément à cause de son enfance… Dans les deux cas, c'était faux, déjà toute petite, elle n'éprouvait pas de sentiments forts. Oh, elle était contente quand ses parents la câlinaient ! Elle aimait les livres aussi ! Et elle ne pouvait pas prétendre que l'abandon d'Indiana ne l'avait pas ébranlé… mais elle n'avait pas éprouvé le besoin de pleurer. Au sens strict, elle n'avait pas été triste.

« En effet. Du moins, pas tel qu'on se les imagine. » Son père lui avait dit que c'était une sorte de maladie mais qu'il n'y avait pas de médicament contre, qu'il fallait juste qu'elle apprenne à vivre avec, car ce n'était pas si grave que ça après tout : être dans la norme, était-ce si important ?

Elle passa ensuite sur l'ordinateur. Elle supposait qu'il fallait avoir de l'entraînement pour connaître la technique qui faisait autant travailler l'ouïe que la vue, mais peu importait. Elle avait terminé d'enregistrer ses livres et elle allait répondre quelque chose sur les SEED qui devaient soit-disant toujours être des férues du combat, alors qu'en fait, ils avaient juste besoin d'être bons, pas d'aimer ça, quand quelqu'un arriva. Megara n'était pas sûre qu'il soit utile de se cacher, ils étaient adultes et ils avaient donc le droit de rester un peu plus longtemps dans les lieux. Quant à ce qu'elle faisait elle, tout éteindre devait suffire, mais Joris prit les devants et sauta par dessus le bureau après avoir utilisé un de ses précieux livres pour appuyer sur l'interrupteur à distance. Son visage était resté impassible, mais elle n'approuvait pas qu'on maltraite ainsi un ouvrage.

Elle s'était baissée et, évidemment, elle ne faisait aucun bruit. Son cœur battait toujours à un rythme normal, et elle avait posé les yeux sur son bras que Joris tenait. Il ne lui faisait pas vraiment mal, elle ne comprenait juste pas pourquoi il agissait ainsi. Comme l'endroit était plongé dans l'obscurité, il ne pouvait pas la voir, dommage car elle était en pleine perplexité. Tous ses signes physiques rendaient évident le fait que son collègue avait peur de quelque chose. La seule véritable question était : quoi ? Sûrement pas cette intrusion, c'était forcément quelqu'un de la BGU.

Elle posa la main sur la sienne, et elle attendit. Quand elle fut sûre que plus personne n'était là, elle se redressa juste assez pour voir s'il y avait encore un risque. A priori, non. Comme Joris la tenait, elle ne pouvait pas faire beaucoup plus sans se dégager, alors elle se remit à genoux et demanda en chuchotant : « ça va ? » Parce que, en fait, elle ne voyait pas bien quoi dire d'autre. Sur ce coup là, est-ce que c'était elle qui manquait d'empathie ? Ou bien était-ce la situation dans son ensemble qui lui échappait ?

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste de la flemme
avatar
Date d'inscription : 15/10/2016
Messages : 376
Avatar : Kim JaeJoong
Crédits : Nymeria World

Âge du perso : 24 ans ( 31 octobre)
Activité : Seed spécialisé en magie/ Mannequin
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura■■■■■
resistance■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t391-joris-quelque-chose-en-
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   18.11.16 21:59



Perdue au milieu des livres


Topic avec Megara


Sa réponse était intrigante. Peut être ressentait elle quelque chose, pas aussi explosif qu'un être normal, mais une émotion minime. C'était la première fois que je m'intéressais à quelqu'un, même si ce n'était pas sur la personne en elle-même mais sur son fonctionnement. C'était déjà une avancée non ? Moi qui n'adressai la parole à personne d'habitude, je me retrouvais à faire la conversation avec une inconnue. Des connaissances, j'en avais. Il y avait par exemple, cette pseudo chanteuse qui se faisait appeler Loveless. Cain et moi on l'avait rencontré pour un shooting afin de promouvoir la marque de notre père. Mon frère étant beaucoup plus sociale que moi - en même temps il n'y a pas de mal à l'être - il avait réussi à sympathiser avec Aileen tandis que comme à mon habitude j'étais resté derrière. Je n'étais pas jaloux que Cain ait des amis, j'étais même content pour lui. De toute façon, je savais qu'il ne me laisserait jamais. Même si il le montrait moins que moi, on était dépendant l'un de l'autre. Et maintenant, je me retrouvais tout seul, à essayer de survivre dans un monde sauvage qui n'avait ni queue ni tête à mes yeux. Je n'avais plus de guide, plus de pas à suivre.

- Qu'est ce que tu ressens alors ?

Demandais je au bout d'un moment. Qu'est ce qui l'animait quand elle faisait un combat ? Quand elle lisait ? Est ce que du coup les missions étaient plus simples ou plus compliqués ? Je pensais aux miennes, à l'indifférence qui me contrôlait quand j'étais envoyé avec d'autre Seed. Regarder sans agir, jusqu'au moment où je finissais par me réveiller en me rappelant le sermon de Kramer.

D'ailleurs je m'étonnais moi même d'avoir été si réactif en utilisant un livre pour rapidement éteindre la lumière. En fait, je ne savais même pas pourquoi j'avais agis comme un voleur. Pour ne pas que Megara se fasse surprendre en train d'utiliser l'ordinateur sans doute. C'était idiot, les autres m'importaient peu. Les pas se faisaient à nouveau entendre, s'éloignant de la bibliothèque. Je ne bougeais cependant pas. Peu certains de la suite. Megara me sortie de mon blocage en me demandant si ça allait. Je tournai la tête vers elle, comme si je me rendais compte qu'il y avait quelqu'un. Je lâchai soudainement son bras que je tenais avant de me redresser. J'essuyai ma main sur mon pantalon comme pour y chasser quelque chose. Embarrassé, je m'éloignais en faisant le tour du bureau malgré l'obscurité. Je me sentais mal et attrapai la chaise la plus proche pour m'asseoir dessus afin de reprendre mon calme. C'était juste un bras, un membre du corps humain.

- Je vais bien...tout va bien...

Soufflais je en continuant de frotter ma main sur mon pantalon. A force la friction commençait à me la bruler mais je ne m'en rendais pas vraiment compte.
© Field of Heroes

_________________
SNOWHITE ✽ PRINCESS

Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 219
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   22.11.16 16:30



Perdue au milieu des livres


Avec Joris


En voilà une question compliquée… Megara observa un instant le plafond. C'était rare qu'on lui demande ce qu'elle ressentait à la place des sentiments communément admis. Peut-être parce que à part son père, personne ne s'y intéressait. Et beaucoup se contentaient de la façade de sociabilité qu'elle fabriquait : après tout, c'était son boulot de se fondre dans la masse.

« C'est difficile à dire vu que je ne sais pas ce que ressentent les gens normaux. Disons que chez moi, tout fonctionne plutôt à l'instinct : si j'ai envie de quelque chose et que je ne l'obtiens pas, je serai déçue, mais à moins que ce ne soit vital, ça ne m'importera pas. Je suis capable d'aimer ou de ne pas aimer, mais sans passion, sans débordement, sans jalousie… si la personne sur qui se porte mon intérêt ne le partage pas, ça ne me fait, et bien… rien de ce qui est décrit dans les livres. Et quand je perds quelque chose ou quelqu'un… je passe très vite à la suite. Parce que le soleil se lèvera toujours demain. » Termina-t-elle en citant une phrase d'un livre, ou d'un film, elle ne savait pas très bien, avant de reprendre. « En réalité c'est ce qu'on appelle en psychologie de l'alexithymie, adjointe à une forme amoindrie d'autisme. La seconde est de naissance, la première, il semblerait que ce soit dû à un traumatisme, mais je ne suis pas entièrement convaincue par tout ce charabia. Ce qui est prouvé et évident c'est que je suis incapable d'éprouver de l'empathie ce qui me rend opaque à tout ce qui n'est de l'ordre du besoin primaire. » Elle haussa les épaules, presque satisfaite d'avoir aussi bien récité sa leçon. Elle pouvait en parler longuement car elle avait mené de nombreuses recherches sur elle-même, sa pathologie, le moyen de guérir : bien entendu, ça ne donnait rien, et son père avait déjà fait son maximum. Elle espérait encore que si la partie traumatique était réelle, retrouver sa mère l'aiderait, mais elle ne comptait pas trop dessus non plus. La première étape pour bien vivre la différence était d'accepter de l'être.

Les événements suivants ne firent que prouver à quel point elle était d'un calme quasi-effrayant. Elle était capable de lire tous les signes cliniques de la peur sur le visage de Joris. Les traits humains ne pouvaient afficher qu'un certain nombre d'expres​sion(7 pour être exacte) et Megara les avait toutes apprises. Elle n'avait peut-être aucune empathie, mais elle savait lire bien au-delà des mots : seuls les êtres aussi dissimulateurs qu'elle pouvaient se cacher derrière leurs couvertures. Les autres n'étaient pas un secret… au point qu'ils pouvaient en devenir un jeu, un puzzle qu'elle s'amusait à rassembler.

Pas cette fois cependant, car l'incompréhension était ce qui dominait. Elle n'avait pas imaginé que son petit emprunt frauduleux tournerait ainsi. Elle laissa Joris à son marasme, pour l'instant elle le voyait mal de toute manière car bien que ses yeux soient habitués à l'obscurité, elle n'était pas réellement un chat – c'était un de ses surnoms -. Elle se dirigea donc vers la lumière qu'elle ralluma avant de répondre à Joris qui, même sans être douée dans ce domaine, n'exprimait rien qui aille avec les paroles qu'il prononçait.

« Tu ne vas pas bien. » A qui voulait-il faire croire le contraire ? « Tes paupières supérieures et le coin de tes lèvres sont légèrement affaissés, le reste de tes traits est crispé uniquement parce que tu essaies de t'auto convaincre de ce que tu racontes. Sans parler de ta main... Tu n'es pas obligé de verbaliser ce qui ne va pas, mais ce n'est pas la peine de me mentir. En revanche, si tu as besoin de quelque chose… peut-être que boire quelque chose t'aiderait ? » Megara savait déchiffrer les émotions grâce aux expressions du visage, mais elle était bien incapable de savoir ce qu'elle devait en faire quand elle n'était pas en mission. Son seul avantage pour le moment était qu'elle avait joué carte sur table dès le départ avec Joris : manquant cruellement d'empathie, à un point extrême, elle n'était pas la personne idéale pour aider ou consoler. Encore qu'elle n'y mette pas de mauvaise volonté, seulement elle n'était pas douée pour ça, point.

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste de la flemme
avatar
Date d'inscription : 15/10/2016
Messages : 376
Avatar : Kim JaeJoong
Crédits : Nymeria World

Âge du perso : 24 ans ( 31 octobre)
Activité : Seed spécialisé en magie/ Mannequin
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura■■■■■
resistance■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t391-joris-quelque-chose-en-
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   23.11.16 22:49



Perdue au milieu des livres


Topic avec Megara


En effet, ce n'était pas commun. Je me retrouvai cela dit dans ses paroles. Notamment sur l'amour. J'aimais mon frère, énormément, mais jamais je n'avais ressenti de la jalousie en le voyant avec d'autres personne, surtout avec sa petite amie. Par contre, il m'était difficile de passer par dessus sa mort. Elle était toujours là, comme si c'était hier. Perdre sa moitié, son jumeau, ce n'était pas la même chose qu'un objet. Je repensais à cette boucle d'oreille, à ce bijou qui était peut être aussi important qu'une personne pour quelqu'un. A vrai dire, l'émotion que je ressentais le plus était la gêne. Elle était aussi démonstrative intérieurement qu'extérieurement. On me qualifiait souvent de timide mais j'ignorais si c'était vraiment cela. Je n'avais juste pas l'habitude du contact avec les autres malgré toutes les années passés au sein d'une communauté censé cohabiter.
Si réellement sa maladie venait d'un traumatisme de son passé. Il devait vraiment être horrible. Que s'était il passé ? Les émotions on les cachaient pour ne pas souffrir. Les avaient elles tellement enfouis au fond d'elle qu'il lui était alors impossible de les retrouver ?

- Est ce que tu ris ? Tu pleures ? Ton cœur bat il toujours à la même vitesse ?

Demandais je avec toujours la même curiosité. C'était un sujet qui n'aurait sans doute jamais de fin. Les émotions étaient illimités. Peut être que Megara pouvait m'aider à comprendre les miennes ?

Il était sans doute bizarre de se retrouver assis sur une chaise à se parler tout seul. Je me rassurai comme je pouvais. Il n'y avait plus mon frère pour le faire. Quand on me touchais, autre que mon père et lui, je me sentais mal. Même si c'était moi qui avait attrapé le bras de la jeune Seed, j'avais l'impression d'avoir été attaqué de l'intérieur. Au fur et à mesure, je m'habituais à la personne, comme avec Nathan par exemple.

Je tournai la tête vers Megara lorsqu'elle rétorque que je n'allai pas bien. Merci de détruire ce que j'essayais de faire. En plus de cela j'avais le droit à une analyse gratuite de mon visage, me faisant légèrement froncer les sourcils. Du coup j'avais cessé de frotter ma main pour la joindre avec l'autre. Etre ainsi décrit, c'était assez embarrassant et je baissais la tête pour tenter de cacher mon trouble.

- J'ai...j'ai juste besoin...

Baragouinais je stupidement. J'avais juste besoin de Cain. Mais il était pas là, il ne le serait jamais plus. Cela avait beau faire quatre ans, chaque jour que j'y pensai me faisait toujours aussi mal. Je ne pleurai pourtant pas, parce que ce n'était pas ce qu'il voudrait. Je soufflai pour me rependre, passant une main sur mon visage avant de me redresser.

- Tu me propose de l'eau...tu es donc soucieuse de mon état...n'est ce pas une forme d'empathie ?

Remarquais je après un silence.
© Field of Heroes

_________________
SNOWHITE ✽ PRINCESS

Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 219
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   27.11.16 11:16



Perdue au milieu des livres


Avec Joris


« Je ris parfois, parce que le rire est en fait quelque chose de très mécanique, et puis, j'agis beaucoup par mimétisme, je n'ai pas le choix. En revanche je ne pleure pas et mon rythme cardiaque n'augmente que si je fais des efforts physiques. Je peux être troublée, physiquement je veux dire, mais là encore il s'agit simplement d'une réaction hormonale, chimique. » Elle ne savait pas pourquoi il lui demandait tout ça mais au moins ça n'avait pas l'air de le dégoûter, ce qui n'était pas si mal quand on y pensait. Discuter lui fit repenser à ses très nombreux échecs sentimentaux où elle n'avait justement jamais été assez troublée pour aller jusqu'au bout de ses projets. Elle avait bien eu quelques relations ces dernières années : elles n'avaient rien donné, à part de nouveaux sujets de réflexions et un peu d'expérience. Il faut dire que les garçons qui l'avaient approchée n'étaient pas ceux pour qui Megara arrivait à avoir un réel intérêt. Elle était sortie avec chacun d'eux par curiosité et maintenant qu'elle était un tout petit peu plus âgée, elle avait décidé de ne plus le faire : si elle ne pouvait pas être blessée, elle pouvait faire du mal à celui qu'elle quittait une fois lassée. A moins que ce ne soit lui qui la quitte, se rendant compte qu'elle n'avait aucun sentiment. Dans les deux cas, ça finissait mal et ce n'était même pas vraiment constructif pour elle.

S'en suivit l'incident et quand elle eut fini de démonter son petit mensonge, Joris sembla retrouver un tout petit peu de calme. Assez en tout cas pour soulever un point qui la concernait de nouveau elle, signe qu'il allait mieux supposa-t-elle (mais il semblait avoir un problème bien plus profond, qui dépassait sûrement le cadre de leurs aventures nocturnes à la bibliothèque). « Soucieuse n'est pas le terme mais mon père m'a appris qu'il fallait venir en aide aux personnes qui en avaient besoin, même si je ne comprenais pas ce qu'elles ressentaient. Il n'est pas comme moi, lui, il comprend. C'est lui qui m'a appris à déchiffrer les émotions pour que je puisse interagir avec mes camarades ou mes collègues. Quand j'étais petite, je n'avais pas ce savoir et ça m'a souvent… disons... mise en difficulté. » cela avait fait fuir sa propre mère, les autres enfants l'avaient maltraitée (encore qu'elle n'en eut pas grand-chose à faire, elle aurait apprécié de la tranquillité) et quand elle s'était retrouvée seule on avait pris son absence de réaction pour ce que ça n'était pas : elle n'avait pas été triste qu'Indiana parte. En revanche, elle cherchait toujours à comprendre pourquoi elle l'avait fait et à savoir où elle était maintenant.

Pendant qu'elle parlait et qu'elle repensait aussi à son passé, elle alla prendre une bouteille d'eau neuve et non ouverte dans son sac. Elle en avait toujours plusieurs quand elle allait à la bibliothèque car elle savait quand elle y entrait, jamais quand elle en sortirait. Elle la mit devant Joris.

« Je ne peux qu'analyser les données que ton corps me renvoie. Et à mon avis, un peu d'eau ne te ferait pas de mal. Le simple geste de déglutition permet d'atténuer l'anxiété, tu le savais ? » Elle se posa contre la table, à distance de Joris, mais assez près pour qu'ils aient encore un air de conversation semi-cordiale. Elle avait croisé les bras et elle regardait un point dans le vide, indéchiffrable. Si Joris n'était pas au mieux de sa forme, pour sa part, elle se sentait reposée d'avoir quelques instants avec une autre personne sans faire semblant d'être « normale ».

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste de la flemme
avatar
Date d'inscription : 15/10/2016
Messages : 376
Avatar : Kim JaeJoong
Crédits : Nymeria World

Âge du perso : 24 ans ( 31 octobre)
Activité : Seed spécialisé en magie/ Mannequin
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura■■■■■
resistance■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t391-joris-quelque-chose-en-
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   28.11.16 18:53



Perdue au milieu des livres


Topic avec Megara


Je posais des questions et Megara me répondait. Toujours. Elle n'était nullement dérangé par l'interrogatoire que je faisais. En même temps, si elle était ainsi depuis petite, c'était devenu une partie d'elle. Elle avait grandi avec alors si il fallait faire sa connaissance, le reste venait aussi. Ca devait bien arranger la BGU d'avoir une Seed comme elle. Pas de peur, pas de tristesse. Rien qui ne pourrait empêcher une mission de bien se dérouler.

- D'accord

Rétorquais je tout simplement. Même si elle ne le montrait pas, elle devait sans doute être agacé d'être questionné comme un animal de foire. Ce que bien sur elle n'était pas. Elle était tout simplement intéressante, sortait du lot parmi toutes ses personnes lambdas qui gravitaient autour de moi.

Si je n'appréciais pas le contact physique, me lire comme un livre ouvert n'était pas vraiment non plus dans mon top. Je m'étais tout de même remis de mes émotions, suffisamment pour changer de sujet et ne plus l'orienter sur ma personne. Megara avait en quelque sorte créer sa propre pitié avec l'aide de son père. En venir en aide aux personnes qui en ont besoin. C'était bien de cela dont il s'agissait non ? Je ne voyais pas en quoi son soutien était nécessaire, d'autant plus que je savais très bien me calmer tout seul. Je la regardais prendre une bouteille d'eau dans son sac pour la poser devant moi. Je n'étais pas anxieux. J'étais...je ne savais même pas quel mot employé pour définir mon état. Cela dit mon malaise avait fini par disparaître. Je regardais mon interlocutrice puis la bouteille. Si je ne buvais pas, elle risquerait de mal le prendre ou bien d'insister encore plus en parlant de mon corps.

Retenant un soupir, je prenais la bouteille pour l'ouvrir afin de faire couler l'eau directement dans ma bouche. Je la reposai ensuite, essuyant mes lèvres de ma main.

- Tu fais ça avec tout le monde ? Décrypter à voix haute...parce que c'est pas vraiment une aide sociale


Déclarais je en refermant la bouteille d'un air détaché. Peut être qu'elle ne cherchait pas à s'intégrer, mais si son père s'était donné autant de mal à lui apprendre comment fonctionnait les humains, ce n'était sans doute pas pour rien.
© Field of Heroes

_________________
SNOWHITE ✽ PRINCESS

Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 219
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   03.12.16 12:27



Perdue au milieu des livres


Avec Joris


Pour être agacée, il aurait fallu qu'elle ressente quelque chose, or, ce n'était pas le cas. Pour le moment, Megara était complètement calme et absolument sans émotion, ce qui était son état habituel, mais il pouvait y avoir des exceptions : cette soirée n'en était pas une. Elle n'avait même pas pris la peine de faire semblant avec Joris, un peu parce qu'elle n'en avait pas envie, un peu parce qu'il lui avait paru inutile de se cacher de lui. Elle avait sûrement pris la bonne décision car il était plutôt curieux de son cas. Même après sa crise de panique, il lui posait encore des questions.

Elle restait appuyée contre la table, quasiment immobile, mais pas tout à fait car elle devait forcément cligner des yeux (c'était une nécessité physiologique). Quand Joris lui posa la question sur ses descriptions, elle tourna son regard étrangement bleu vers lui et haussa les épaules : « En fait non, normalement je ne le fais pas à voix haute, mais tu avais l'air intéressé par mon fonctionnement et c'est comme ça que je fais, je décrypte. » Et si elle l'avait fait pour Joris, c'était aussi un peu pour détourner son attention de sa crise de panique. Sauf qu'elle ne pouvait pas le lui dire parce que sinon il risquait de se souvenir de pourquoi il l'avait faite et remettre ça.

« Les êtres humains ne sont pas très différents pour moi des ordinateurs. » Dit-elle en désignant la machine qu'elle avait piraté précédemment. Cela ne la rendait pas très populaire, mais la gêne que ça occasionnait pouvait aussi être modérée car certains, comme Joris visiblement, trouvait ça plus bizarre que rédhibitoire.

« A l'extérieur, je fais semblant d'être normale. Ou bien je fais semblant d'être quelqu'un d'autre. Je travaille dans l'infiltration alors comme je ne suis personne… je peux aussi être n'importe qui. Même un jeune garçon une fois ou deux. Mais j'aime mieux les rôles de filles. » Ce n'était pas qu'elle n'ait pas d'identité, elle était Megara Tallulah, sauf que ça ne correspondait pas à un caractère, ni même à une apparence car elle en changeait sans cesse ! Ceux qui la connaissaient vraiment et ne l'aimaient pas disaient qu'elle était froide et méprisante. Elle n'était pas d'accord avec eux, car froide, peut-être (être chaleureux étant une qualité liée à l'empathie), mais elle n'éprouvait pas de mépris puisqu'elle s'en fichait. Seulement c'était comme essayer à un chien d'apprendre à parler, ces personnes-là n'avaient pas envie de savoir ce qu'elle pensait vraiment, seul leur petit monde normalisé était le vrai monde. Megara trouvait ça limite dommage pour eux car ils n'auraient pas une vie très intéressante avec ce genre d'opinion.

« C'est quoi ton secteur d'activité au fait ? » demanda-t-elle puisqu'elle avait donné le sien et qu'elle ne comptait pas quitter la bibliothèque en premier. En fait, elle n'était pas sûre de la quitter tout court, elle était tellement plus à l'aise au milieu des livres...

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste de la flemme
avatar
Date d'inscription : 15/10/2016
Messages : 376
Avatar : Kim JaeJoong
Crédits : Nymeria World

Âge du perso : 24 ans ( 31 octobre)
Activité : Seed spécialisé en magie/ Mannequin
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura■■■■■
resistance■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t391-joris-quelque-chose-en-
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   07.12.16 19:04



Perdue au milieu des livres


Topic avec Megara


Certes je m'intéressai à elle, je n'allai pas le nier ni le cacher mais je n'avais pas demandé une analyse gratuite. Peut être Megara avait elle senti qu'avec moi elle n'avait pas à faire semblant. Cela devait être fortement ennuyant de se plier aux règles sociales quand on ne fonctionnai pas comme les autres. J'ignorais même en fait pourquoi la jeune fille cherchait à s'intégrer dans le système, qui était aussi ennuyeux qu'il pouvait l'être. Sans doute était ce à cause de son père. Après tout c'était lui qui lui avait appris à décrypter les émotions des autres pour s'y adapter. Personne ne s'était donné la peine de mon côté. Bien sur je ressentais des choses, je n'étais pas un glaçon. Mais aucun individu n'avait pris la relève de Cain quand il était parti, ni même tout simplement me guider pour que je ne me trompe pas de chemin. En quatre ans je n'avais pas véritablement fait d'efforts. Je n'avais pas d'amis, une notion qui m'étais aussi lointaine que l'amour. Pas l'amour familiale, non l'autre. Celui que tous les humains recherchaient. Celui que mon frère avait trouvé avec Charlotte. Je lui avait tout laissé, amitié, amour. Que voulaient ils donc que je fasse de tout cela ? La seule chose dont j'avais eu besoin dans ma vie c'était sa présence. A lui seul il regroupait tous les critères nécessaires pour ne pas se sentir seul. Même si j'adorai la solitude. Mieux vaux être seul que mal accompagné. Même après qu'il m'ait abandonné, je suis resté tel que j'étais. Je ne m'intéressai pas aux autres. Ou plutôt je portais attention à ceux qui étaient différents, comme moi.

- En même temps ce n'est pas faux. Ils sont des ordinateurs, avec un même code, une même fonction. Mais parmi eux, certains ont des anomalies. Et comme si ils avaient un virus, ils sont exclus des autres

Je me considérai comme en dehors des "humains". Cela pouvait sembler arrogant mais je ne me sentais absolument pas comme eux. Même si Megara pouvait m'analyser, jamais je ne grimperai dans le même panier que ces êtres ennuyeux. Il n'était pas étonnant que la Seed puisse s'y camoufler avec aisance. Bien que le fait qu'elle arrive à y circuler en tant que garçon m'avait fait légèrement froncer les sourcils.

- En garçon

C'était drôle, quand on voyait à quel point l'apparence pouvait tromper. Je me souvenais quand Cain et moi on avait les cheveux mi longs et qu'on les avaient teint en blond. J'ignorais pourquoi, même si on se ressemblait comme deux gouttes d'eaux. Mon frère avait toujours dégagé une aura plus masculine que moi. C'était ainsi, et c'était à cette époque que lors d'une soirée pour inaugurer la nouvelle collection de vêtement qu'un homme m'avait pris pour une fille. Il avait même osé poser sa main sur ma hanche pour que je lui porte attention. Cain avait rigolé et moi j'avais été gêné. D'une parce que cet inconnu m'avait touché aussi intimement et deux, parce que je ne savais pas comment lui expliquer que j'avais non pas un vagin mais un pénis, tout comme lui. Mon jumeau avait fini par s'en charger, bien plus subtilement que je ne l'aurai fait. L'homme avait rougi, s'était excusé avant de partir. Pendant un long moment, Cain m'avait charrié avec cet épisode.

- J'imagine que de nous deux, tu es la plus masculine de toute façon

Finissais je par lâcher après l'avoir regarder. Oui, elle dégageait un truc qui n'avait rien de féminin par rapport aux restes des autres filles de la BGU. Elle était bien loin par exemple de cette Sithmaith, une Seed rousse qui aimait avoir tous les regards sur sa personne. Quand je disais que les humains étaient ennuyants. Peu importe l'âge qu'ils avaient, à partir de l'adolescence c'était toujours le même cerveau.

- Mon secteur d'activité ?


Elle était dans l'infiltration donc je devais sans doute être le soutien magique. Soutien avec de grosses parenthèses. Mon activité était plutôt de regarder les autres se faire frapper dessus que de vraiment les aider.

- Hum...je suis spécialisé en magie, donc je suppose que mon rôle est de soutenir mes partenaires là dedans...sauf qu'en réalité je suis loin d'être aussi généreux et garde tout pour moi


Lâchais je avec un grand sourire. Ce n'était pas un sourire fier, cela pourrait être analysé ainsi mais c'était tout simplement une image de mise en scène. Comme lorsque je souriais à l'appareil photo. Tout n'était qu'une question d'apparence.
© Field of Heroes

_________________
SNOWHITE ✽ PRINCESS

Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 219
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   11.12.16 19:21



Perdue au milieu des livres


Avec Joris


« Je suis d'accord avec toi et en même temps non. Parce qu'un virus peut aussi se répandre, et dans ce cas là, c'est lui qui gagne… et c'est plus ou moins ce que j'essaie de faire de manière à ne pas être exclue justement. Ce n'est pas que je souffre de la solitude, mais ce n'est pas bon pour le travail. » Le travail, toujours le travail. Cela revenait souvent dans ses paroles parce que Megara tenait à être la digne fille de son père, un Seed de rang A qui avait survécu à énormément de choses et qui était encore là pour en parler, qui était même encore dans l'action. Meg' n'était pas capable de beaucoup de sentiments mais elle était loyale envers son père, elle n'avait pas envie qu'il ait honte d'elle. A partir du moment où elle avait choisi le même métier que lui, elle s'était promis d'y exceller. C'était même pour ça qu'elle était entrée au SOLDAT alors que ce n'était pas exactement une sinécure. Toutefois, elle se doutait que cette semi-conscience professionnelle qu'elle possédait n'était pas partagée par Joris. Simple intuition basée sur ses observations : il avait l'air très individualiste pour un Seed.

Il fit une remarque sur ce qu'elle venait de lui confier sur ses divers déguisements et elle sourit à cette idée. Sûrement qu'elle était plus masculine que Joris mais aussi que pas mal de garçon, non pas parce qu'elle se sentait garçon ou une autre bêtise du genre, simplement parce que de la même façon qu'elle n'était pas normée socialement, elle ne l'était pas au niveau du genre. Elle n'avait pas des attitudes féminines et dans le regard d'autrui cela équivalait à se conduire comme un garçon. Grandir dans les rues ne l'avait pas aidé non plus.

« Probable, bien que je n'ai jamais compris ce que ça voulait dire vraiment. Car je joue très bien les nunuches quand c'est nécessaire, même si ce n'est que de la comédie évidemment. » Par mimétisme, elle pouvait recopier n'importe quel comportement, ce n'était pas difficile et ça lui avait sauvé la mise plus d'une fois. Elle faisait tellement jeune qu'on se laissait souvent prendre à ses grands yeux bleus innocents de petite fille perdue… quand elle ne choisissait pas un autre registre. Sa palette n'était pas limitée. Dans la vie réelle, toutefois, elle était plutôt du genre à être plus proche de sa réelle personnalité, même si elle essayait de ne pas montrer ses lacunes. C'était comme de jouer à l'équilibriste, elle ne savait jamais quand elle allait tomber ! Non que ça l'embête vraiment : elle prenait plutôt ça comme un jeu d'échec géant.

Joris lui faisait l'effet d'être bien plus passif. Elle le scruta de son regard trop bleu pour être naturel avant de répondre : « Tu n'as pas l'air de beaucoup aimer travailler en équipe. » On notera qu'en dépit de cette remarque – dite d'un ton neutre que Joris avait déjà entendu plusieurs fois en cette soirée -, elle n'était pas non plus une grande fan des missions à plusieurs. Toutefois, dans son secteur, chacun bossait un peu dans son coin. Ce n'était pas une règle, n'empêche que l'infiltration était un bon endroit pour les solitaires ou les inadaptés.

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste de la flemme
avatar
Date d'inscription : 15/10/2016
Messages : 376
Avatar : Kim JaeJoong
Crédits : Nymeria World

Âge du perso : 24 ans ( 31 octobre)
Activité : Seed spécialisé en magie/ Mannequin
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura■■■■■
resistance■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t391-joris-quelque-chose-en-
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   15.12.16 22:32



Perdue au milieu des livres


Topic avec Megara


Je ne voyais pas vraiment en quoi être seul pouvait être néfaste pour le travail. Il n'y aucune obligation de fraterniser entre nous, et encore heureux car je crois bien qu'à ce moment là j'aurai claqué la porte. Peut être que pour ne pas se sentir trop différente, Megara avait besoin de savoir qu'elle pouvait réussir à se mêler à la foule. Je ne savais pas vraiment si je devais trouver cela courageux ou stupide. Peut être les deux en même temps. Car c'était certain que cela ne devait pas être évident pour elle de vivre avec sa maladie. Même si elle avait appris à analyser les autres et à se comporter comme n'importe quel autre humain, rien n'était finalement naturel de sa part. C'était aussi idiot de vouloir grimper dans le même panier que les autres. De mon côté je me sentais très bien tout seul, je n'enviais aucunement la complicité des autres. Je n'avais qu'à fermer les yeux et plonger dans mes souvenirs pour avoir du réconfort. Ou si vraiment je me sentais trop seul, il y avait Nathan. On était pas amis, mais il était le seul envers qui je pouvais aller.

- Je te souhaite simplement de ne pas finir comme eux, à force de les fréquenter

Megara était une fille intelligente et cela serait vraiment dommage que son cerveau régresse à grandir auprès d'ânes. Des personnes assez bêtes pour ne pas se rendre compte qu'elle n'était pas un homme, assez idiots pour ne pas voir que j'étais pas non plus une femme. Finalement, le cerveau était assez abruti chez certains pour rendre aveugle, au point de ne pas savoir discerner les deux genres. Certes, j'avais une tête d'androgyne mais tout de même.

- Ca veut dire...et bien que tu n'a pas l'air d'une demoiselle en détresse ou simplement une impression que l'on a pas besoin de te protéger...On m'a toujours dit que je ressemblais à une poupée fragile...Je ne sais pas vraiment comment je dois le prendre


Expliquais je avec un léger rictus. J'avais cependant fini par m'y faire, au fait que l'on me voit comme un être fragile. Pourtant j'étais un Seed, je pouvais me défendre tout seul, si j'en avais l'envie. Mais le plus souvent je laissai faire sans riposter. Car cela ne servait à rien de se fatiguer contre l'inutile. C'était les d'ailleurs les mêmes pensées qui m'habitait en mission. Lorsque je regardais mes acolytes se donner à fond dans une lutte. Saigner et suer comme si ils arrivaient au bout de leur vies. Tant de violence pourquoi ? J'étais persuadé qu'il y avait d'autres moyens d'arriver à une paix.

- Je n'aime tout simplement pas les gens

Corrigeais je en haussant les épaules. Elle devait bien se demander alors ce que je faisais ici. Mais cela me regardait. C'était une promesse que je m'étais faites envers Cain. Vivre en tant que Seed à sa place, devenir le meilleur comme il le souhaitait. Certes, cela ne serait pas dans le maniement du sabre mais dans la paramagie.
© Field of Heroes

_________________
SNOWHITE ✽ PRINCESS



Dernière édition par Joris Wilder le 20.12.16 21:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 219
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   20.12.16 19:49



Perdue au milieu des livres


Avec Joris


« Je dirais que le risque est infime, si j'avais pu être normale, j'aurais choisi de l'être quand j'étais enfant. Mais ce n'est pas quelque chose qu'on choisit, on est ce qu'on est et il faut s'en contenter. » Même si ça lui avait fait perdre sa mère. Machinalement, elle tourna les yeux vers ses recherches : voilà plusieurs mois qu'elle avait essayé de la retrouver mais ce n'était pas une tâche aisée. Elle avait besoin de retourner à Timber plus souvent, d'y avoir plus de contact. Elle n'avait que neuf ans et elle était déjà malade à l'époque alors elle ne s'intéressait pas à leurs voisins (sauf quand ils la nourrissaient ou lui prêtaient des livres), mais eux, ils devaient bien se souvenir d'elle, l'enfant abandonné, et surtout de sa mère, la belle Indiana. Megara n'avait pas vraiment hérité du physique de sa mère, sauf pour le visage, mais Indiana était plus grande et beaucoup plus… et bien féminine puisque Joris abordait ce sujet précisément. Meg' avait non seulement une attitude qui n'était pas clairement genrée mais en plus elle n'avait pas beaucoup de formes (pas beaucoup étant mieux que pas du tout lui avait dit un jour son père qui n'y connaissait pas grand-chose d'après Meg' mais passons…). Ce n'était pas pour rien qu'avec des vêtements amples elle pouvait passer pour un jeune garçon. Si elle avait hérité de la beauté exotique de sa mère, elle n'aurait pas pu le faire… même si Megara ne savait pas la partie qu'elle fantasmait sur sa mère et celle qui était réelle car elle était enfant et leur relation avait été – au bas mot – difficile.

A la mention de la jeune fille en détresse, Meg' sourit : « C'est sûrement parce que j'ai grandi dans la rue. Voler pour manger, ça pousse à apprendre à se débrouiller toute seule. » Elle haussa les épaules : « Et je suppose qu'un homme prend mal ce genre de confusion. Moi je ne t'aurais jamais pris pour une fille en tout cas, et tu n'as que peu de points communs avec les poupées de porcelaine. » Elle avait ajouter porcelaine car c'était surtout avec la matière qu'elle trouvait que Joris avait des points communs plus qu'avec le côté poupée. Certes, physiquement, il était mignon à regarder (pas vraiment son genre mais il en fallait pour tous les goûts), toutefois, c'était surtout sa froideur qu'elle remarquait chez lui. Ainsi qu'une certaine fragilité…

« Je vais te montrer un de mes trucs quand je ne suis pas 100 % naturelle. » Dit-elle en souriant et en se relevant. Elle secoua sa chevelure pour leur donner du volume, les passa devant son visage en se baissant et se releva face à Joris, métamorphosée : c'était la même fille et en même temps, ce n'était plus la même. Ses yeux bleus étaient devenues plus doux et ils étaient remplis de larmes. Ses cheveux lui tombaient en longues mèches autour du visage et elle les remettait timidement derrière son oreille. Quant à son expression, elle oscillait entre timidité et tristesse. Quand elle prit la parole, ce fut toutefois avec une emphase exagérée parce qu'elle n'était pas en train de vraiment jouer un rôle, elle s'amusait seulement à montrer ce qu'elle donnait en « petite fleur fragile » : « Oh, monsieur, pardon… je suis tellement, tellement désolée… je ne voulais pas renverser ce verre sur vous. Vous me pardonnez n'est-ce pas ? » Et même si ce genre de scène laisserait Joris froid, ça marchait à tous les coups sur les autres car comme ils l'avaient dit plus tôt l'être humain est faible.

Puis, en une seconde, elle redevint elle-même, il suffit juste que son regard redevint fixe et qu'elle se redresse pour être plus droite et on retrouvait la vraie Megara. « Le pire c'est que ça marche, je n'sais pas à combien de types j'ai fait les poches juste en leur renversant un verre dessus et en y ajoutant une larme de crocodile. » Elle retourna à sa place et réfléchit à ce que la phrase de Joris sous-entendait. Elle-même n'était pas sûre de beaucoup aimer les gens.

« Je crois que je ne les aime pas beaucoup non plus. » Finit-elle par lâcher en fronçant les sourcils, bien que dans son cas, aimer ou non était toujours une question un peu complexe vu son peu de connaissance des sentiments en général.

© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste de la flemme
avatar
Date d'inscription : 15/10/2016
Messages : 376
Avatar : Kim JaeJoong
Crédits : Nymeria World

Âge du perso : 24 ans ( 31 octobre)
Activité : Seed spécialisé en magie/ Mannequin
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura■■■■■
resistance■■
esquive■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t391-joris-quelque-chose-en-
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   23.12.16 21:04



Perdue au milieu des livres


Topic avec Megara


J'étais bien placé pour savoir que l'on ne choisissait pas ce que l'on était. Bien qu'en y songeant, je n'avais jamais souhaité être comme les autres. Ma famille m'aimait ainsi, alors pourquoi prier pour autre chose ? Peut être Megara avait elle des raisons pour songer à cette vie de normalité. Avec son problème, elle avait surement dû blesser plus d'une personne. Mais il n'y avait pas forcément besoin d'être dépourvue d'émotions pour faire du mal à quelqu'un. Cela semblait même être un quotidien chez les humains de se blesser les uns les autres, de façon volontaire ou non. C'était ce que je voyais de loin en tout les cas. Et je n'avais aucune envie de me mettre au milieu de toute cette folie.

- Je dirais plutôt que de s'en contenter, il faut surtout l'assumer. Vivre avec ce qu'on est et ce que l'on a. Ce n'est pas évident pour tous mais je pense m'en sortir parfaitement


Je m'aimais bien, je ne me crachais pas dessus lorsque je me regardais dans un miroir. Bien que j'évitais de croiser mon reflet car j'avais l'impression de voir Cain. Même si on avait pas le même caractère, on pouvait aisément nous confondre. Comme tous les jumeaux on s'était amusé parfois à se faire passer l'un pour l'autre afin de faire tourner en bourrique notre père. Mais on était tellement différents mentalement qu'il se laissait piéger cinq minutes. Megara n'avait manifestement pas eu une enfance aussi joyeuse que la mienne. Je n'avais jamais manqué de rien, alors il était assez étrange d'entendre mon interlocutrice dire qu'elle avait été obliger de voler pour se nourrir. N'avait elle pas un père ? Pourquoi est ce qu'il l'avait laissé toute seule ? Elle n'avait d'ailleurs jamais mentionné sa mère.

- Tu n'a donc pas vécu avec ton père quand tu étais plus jeune

Concluais je à voix haute. J'appréciais cela dit sa tentative de réconfort sur mon apparence physique. Bien qu'en fait je ne me sentais pas du tout blessé par le fait que l'on me prenait pour une fille. J'étais habitué. Au début cela me gênait, mais au fil du temps c'était devenue banale.

- Je ne vais pas nier que je suis plutôt pâle

J'avais bien essayé de bronzer mais la seule chose dont j'écopais c'était des coups de soleil, du coup j'évitais de m'exposer aux rayons pour ne pas finir rouge comme une écrevisse. Je l'étais déjà suffisamment en pleine gêne.
Megara décida de me montrer l'un de ses tours et je levais un sourcil, l'observant. La jeune Seed avait laissé son masque neutre pour afficher l'expression d'une fille qui avait surement juste assez de neurones pour respirer. C'était tellement affligeant d'apprendre que cette comédie fonctionnait sur le cœur des humains. Ils étaient vraiment naïfs. Plus que de m'attendrir, cela me faisait rigoler. D'ailleurs, je cachais ma bouche avec ma main pour dissimuler mon rire silencieux.

- Tu aurais pu faire actrice alors, si les autres y croient

Déclarais je une fois calmé. A mes yeux, elle en faisait sans doute un peu trop mais je n'avais pas la fibre d'un metteur en scène. En tout les cas, Megara avait de multiples talents, et j'étais persuadé qu'elle était pleine de ressources. Il n'était pas étonnant qu'elle non plus n'apprécie pas les humains. En les voyants céder devant ses larmes de crocodiles, la jeune fille s'était rendue compte à quel point ils étaient pitoyables.

- D'ailleurs, vu l'heure, je crois bien que je vais avoir le champ libre jusqu'à ma chambre


Mine de rien, il se faisait tard. Je me levais de ma chaise, gratifiant Megara d'un sourire polie.

- Je vais prendre congé, j'ai été ravie de te rencontrer


C'était sincère. Mon interlocutrice était une personne que l'on ne croisait pas tous les jours dans sa vie. Je la saluais de la main avant de sortir de la bibliothèque. Comme je l'avais dit, la BGU était silencieuse et c'était vraiment agréable.
© Field of Heroes

_________________
SNOWHITE ✽ PRINCESS

Revenir en haut Aller en bas
SOLDAT, Spécialiste du vol et de l'infiltration
avatar
Date d'inscription : 18/10/2016
Messages : 219
Avatar : Maisie Williams
Crédits : Yusuradreams

Âge du perso : 22 (14 janvier)
Activité : SOLDAT spécialisée dans l'infiltration et le vol.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■■■
resistance
esquive■■■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t397-megara-tallulah-luath-a
MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   02.01.17 11:50



Perdue au milieu des livres


Avec Joris


« Oui, sûrement. » Joris n'avait pas l'air d'avoir de problèmes avec lui-même mais plutôt avec les autres. Un peu comme Meg'. Si on l'avait accepté dès l'enfance comme elle était, elle n'aurait peut-être pas accepté d'entrer au SOLDAT, peut-être même qu'elle ne serait pas devenue SEED. C'était parce qu'elle s'était cherché une place au milieu de tous ces êtres qu'elle ne comprenait pas qu'elle avait fait ça. Elle connaissait les statistiques sur ses chances de survie, et elles n'étaient pas bonnes, mais au moins, elle avait trouvé une place où sa maladie était plus un avantage qu'une malédiction. Encore qu'elle ait du mal à se dire que c'était une maladie, car ce n'était pas comme avoir la grippe, elle ne souffrait pas physiquement. Même émotionnellement, c'était plutôt le néant. Machinalement, elle en revint à son livre de conte : elle aurait aimé être une héroïne de roman, passionnée quitte à en être désespérée. Si elle se trouvait des points communs avec Joris, ils n'avaient visiblement pas en commun ce désir (abandonné en cours de route par Meg') d'être différent de ce qu'ils étaient. Chez elle c'était de l'acceptation, mais si elle lisait encore tous ces livres qui la faisaient rêver c'était bien parce qu'elle fantasmait encore une autre vie qu'elle n'aurait jamais.

« Non, je vivais à Timber avec ma mère. J'ai commencé à vivre avec mon père quand elle est partie. » Le jour du départ d'Indiana restait quelque chose de marquant que même les invocations d'Orbital ne pouvait effacer. Il faut dire aussi qu'elle invoquait très peu sa G-Force parce qu'il lui prenait des souvenirs de sa mère et qu'elle en avait besoin pour la retrouver. Ce n'était même pas vraiment du sentimentalisme de sa part, elle n'avait pas tellement de bons souvenirs avec Indiana. Certes, elle ne l'avait battue que le jour de son départ, mais elle n'avait pas vraiment été une mère affectueuse ou présente, même lorsqu'elle était encore là physiquement.

« C'est vrai, tu dois être du genre à brûler au moindre rayon de soleil. » Elle, elle bronzait, même si elle n'était pas assez dehors pour que ça arrive vraiment souvent. Elle aimait trop rester à la bibliothèque de la BGU. C'est pour cela qu'elle avait la peau assez claire ces derniers temps, surtout que l'été était déjà finie : ce n'était pas bien grave, Meg' aimait mieux l'hiver. Elle se rappelait des nuits longues et sombres de Timber où elle courait sans fin dans les rues jusqu'à oublier où elle allait.

« Avant d'envisager de suivre les traces de mon père, je me voyais plutôt acrobate. » Joignant le geste à la parole, elle sauta sur la table, en équilibre sur les mains, bien droite, elle tourna deux ou trois fois sur elle-même, puis, elle s'élança avec grâce, revenant sur ses pieds pour mieux rebondir et effectuer un salto avant qui la fit revenir au sol avec souplesse. Elle adorait faire ça : la BGU était un terrain de jeu moins amusant que la ville à cet égard. Il n'y avait pas grand-chose à escalader pour l'agile félin qu'elle aimait être.

« Bonne nuit alors. » Dit-elle quand il annonça qu'il partait, ce à quoi elle ajouta avant qu'il ne disparaisse : « Si un jour tu t'ennuies tout seul, je suis toujours ici quand je n'ai pas de mission. » Après, il ne saurait pas à l'avance si elle était partie ou pas de la BGU, mais elle ne pensait pas que ce genre de détail intéresse beaucoup Joris. Car la solitude n'était pas quelque chose qui le souciait : même si par hasard il venait voir si elle était là, elle était sûre que ça ne le gênerait pas outre mesure que ce ne soit pas le cas.

Et dès qu'il fut parti, elle rassembla ses livres : elle s'était bien amusée mais il était grand temps qu'elle rentre elle aussi. Qui sait si demain matin elle ne serait pas envoyée sur une mission ou une autre ?

{Terminé pour Megara}


© Field of Heroes

_________________
Whoever we are here, we might be princesses somewhere else. Or writers. Or scientists. Or presidents. Or whatever the hell we want to be that everyone else says we can't
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Perdue au milieu des livres...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdue au milieu des livres...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perdue au milieu de nulle part. Que rêver de mieux?
» Dans quel ordre lire les livres de Tolkien ?
» Milieu de terrain
» où acheter livres, jeu japonais et jeton pour le riichi ?
» Note au milieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Have A Break :: Notre Histoire :: Chapitre 3 : Timber, l'examen et le coup d'état-