AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sortie entre (faux) amis ? [Pv Mateusz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SEED de rang 20, Spécialiste de la drague
avatar
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 42
Avatar : Liam Hemsworth
Crédits : Google

Âge du perso : 22
Activité : Seed (spécialiste de la drague)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■■
resistance■■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Sortie entre (faux) amis ? [Pv Mateusz]   15.09.16 19:13



Sortie entre (faux) amis ?


Me voilà partie en vadrouille avec Mateusz. Juste une excuse pour passer le temps.
Mat ayant besoin d'une arme (et surtout d'un chauffeur),nous sommes partis avec l'une des voitures de la BGU direction Balamb.
Je me demandais ce que Mat avais bien pu trouver à faire pour s'occuper le temps du trajet. C'est que mon esprit était ailleurs et j'étais resté muet comme une tombe.

Peut-être m'avait-il parlé ? Une réflexion bien placée dont il avait le secret ? M'avait-il chahuté pour m'embêter pendant que je conduisais ?
Je ne savais pas. J'avais été trop occupé à me remémorer la dernière fois que j'avais parlé à Kate. Plusieurs mois avaient passé, la nuit du bal était bien loin...comme Kate.
On ne s'était pas reparlé depuis, elle prenait grand soin à m'éviter.

Je coupais le moteur et posais les clés sur le tableau de bord. Hors de question que je prenne la responsabilité des clés !
Être avec ce type ne m'enchantais pas mais, il me changeais les idées :

- C'est bon l'handicapé, on est arrivé !
 
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED de rang 31
avatar
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 265
Avatar : Miles Teller
Crédits : Morphine (avatar) Moony. (crackship)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SEED
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t293-mateusz-i-m-the-solitud
MessageSujet: Re: Sortie entre (faux) amis ? [Pv Mateusz]   16.09.16 1:04


Sortie entre (faux) amis ?


   
Le voyage était silencieux, ce n’était pas normal mais c’était presque tant mieux. Mateusz regardait par la fenêtre sans vraiment s’intéresser aux paysages, absent, comme souvent en ce moment. Première sortie de la BGU depuis sa convalescence, cela aurait certainement dû être plus joyeux, clairement moins sinistre, mais de toutes évidences les deux passagers n’étaient pas d’humeur à se lancer dans leur habituel jeu de rôle. Amis, sois disant, alors que l’un comme l’autre savaient pertinemment au fond qu’ils n’avaient trop rien à faire ensemble. Mateusz en était convaincu et n’était pas dupe, il savait très bien que Jared pensait comme lui, deulement c’était commode d’avoir de la compagnie, un « buddy », à défaut d’avoir quelqu’un sur qui compter une personne au moins avec qui on pouvait s’entraîner. Ils étaient tous les deux assez seuls pour se satisfaire de la présence de quelqu’un qu’ils ne toléraient pas tout à fait, ils s’étaient au moins retrouvé sur ce point en plus de partager une colère réciproque contre Selena Noctis. Une sorte d’entente cordiale, de contrat silencieux. Ne pas aller chercher plus loin.

Mateusz devait aller chercher une arme à Balamb, seulement il lui avait été formellement déconseillé de reprendre la voiture pour l’heure. Ces restrictions commençaient sévèrement à l’échauffer mais il s’y pliait, bon élève, pour prouver sa bonne foi et guérir dans les sois disant meilleure conditions. En réalité on l’avait aussi invité à ne pas reprendre les entrainements mais une fois debout il n’en avait fait qu’à sa tête, se moquant du couvre-feu il rejoignait les salles de classes pour reprendre là où il s’était arrêté sans se soucier des sois disant précautions à prendre. Il avait perdu assez de motricité comme ça et craignait de ne pouvoir retrouver le niveau qu’il avait pris tant d’années à acquérir, ne pas se laisser aller, et continuer, donc. Son corps cependant n’était clairement pas prêt et on avait tôt fait de se rendre compte, côté médecins et rééducateurs, que les progrès fait jusqu’alors n’étaient plus aussi effectif. Qu’importe, il entendait cette fois suivre sa directive, il en avait plus qu’assez qu’on décide pour lui.

La voiture s’arrêta et comme brutalement réveillé d’un songe, Mateusz se redressa en regardant vaguement autour de lui. Ils étaient effectivement arrivés à bon port, Jared venait de couper le moteur et avait enfin pris la parole, cela le surprenait encore au fond que ça ne soit pas arrivé plus tôt. Et finalement, pour dire ce qu’il avait à dire, il aurait mieux fait de se taire… Le garçon ne voulait pas avoir la responsabilité des clés ? Très bien. Attrapant le trousseau alors que Jared était occupé à récupérer ses affaires, Mateusz referma la portière et verrouilla la voiture. Avec une nonchalance qui frôlait l’irrespect, il contourna le véhicule jusqu’à se retrouver face à la fenêtre du conducteur qui se rendit rapidement compte qu’il était enfermé à l’intérieur. Esquissant un sourire un peu mesquin, le SEED fronça les sourcils et fit signe à Jared qu’il ne l’entendait pas, s’amusant un peu bêtement de la situation. « Désolé, tu dis ? J’entends rien. » Après tout ils n’étaient pas à leur première blague puérile tous les deux, et quelque part, ça avait du bon de retrouver un peu de légèreté.
   
© Field of Heroes

_________________
Maybe I've just forgotten how to see that I'll never be the person that I thought I'd be — In my mind.


   
• Award du personnage le plus fourbe •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 20, Spécialiste de la drague
avatar
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 42
Avatar : Liam Hemsworth
Crédits : Google

Âge du perso : 22
Activité : Seed (spécialiste de la drague)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■■
resistance■■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sortie entre (faux) amis ? [Pv Mateusz]   19.09.16 15:53



Sortie entre (faux) amis ?


Il fallait s’y attendre…Mateusz ne restait jamais sage très longtemps…Je l’avais quitté des yeux qu’une seconde et voilà que j’étais enfermé dans le véhicule.
Peut-être une vengeance pour ce que je venais de dire ? C’est qu’il lui en fallait peu.
Je n’étais pas vraiment d’humeur à jouer à ce genre de petit jeu mais, cette situation me dérida un peu. Je me sentais stupide, là, assis à le toiser d’un air mauvais. Il devait vraiment prendre son pied à me voir comme ça.

- Pauvre débile ! Ouvre-moi !

Pour couronner le tout, il était satisfait de sa bêtise en mimant qu’il ne m’entendait pas. Super ! Il en allait donc de son bon vouloir. J’avais beau essayer d’ouvrir rien y faisait…A être trop absorbé par mes pensées j’en avais oublié de rester sur mes gardes.
Que pouvais-je bien faire ? Rester à faire la tête et attendre bêtement lui donnerai sans doute la satisfaction de plein pouvoir. Hors de question qu’il puisse croire avoir le dessus sur moi ! Je n’allais pas le supplier pour sortir, plutôt mourir !

Je le regardais à nouveau en croisant les bras et je me retenais de rire. Son attitude était puérile, ce n’était pas la première fois. Conscient qu’il ne m’entendait pas, j’articulais tout de même ce que j’attendais comme pour donner du poids à ce qu’il savait que j’attendais :

- Bon tu m’ouvres l’handicapé ?

Mateusz avait le don de mettre ma patience à rude épreuve et me demandant si en sortant si vite de la voiture il avait pensé à prendre son téléphone ou tout appareil capable de prendre des photos. Une idée me vint en tête, s’était encore plus puérile mais, puisque nous étions sur notre lancé…

Je collais le visage à la vitre et je fis tout un tas de grimaces. J’alternais les grimaces qui ne ressemblaient à rien, grimaces sévères pour lui rappeler qu’il allait me le payer et grimaces ayant pour vocation de l’imiter.
De cette manière je voulais lui montrer que son attitude ne m’atteignait pas. Une seconde j’espérais presque qu'il parte et me laisse à attendre dans la voiture car je lui étais indispensable pour repartir et cela m’aurait fait une excuse pour passer le moins de temps possible avec cet énergumène.
 
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED de rang 31
avatar
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 265
Avatar : Miles Teller
Crédits : Morphine (avatar) Moony. (crackship)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SEED
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t293-mateusz-i-m-the-solitud
MessageSujet: Re: Sortie entre (faux) amis ? [Pv Mateusz]   20.09.16 1:59


Sortie entre (faux) amis ?


   
Il n'était pas peu fier. Mateusz ne loupait jamais l'occasion de pouvoir prouver qu'il était plus malin qu'il n'en avait l'air et aussi idiot soit son exploit à l'heure actuelle, il était satisfait de son œuvre. Faisant jouer le trousseau de clés dans la paume de sa main, le garçon observait Jared, bloqué dans le véhicule, tentant vainement d'ouvrir la portière de la voiture. C'était assez jubilatoire mais il ne s'en amuserait pas non plus très longtemps. Le laisser là ou lui ouvrir ? La question se posait mais, même s'il peinait à le reconnaitre, un peu de compagnie serait la bienvenue. Après tout n’était-ce pas le deal silencieux qui les unissaient ? Ils étaient le faire valoir de l’autre, quand ils n’avaient pas tant envie que ça d’être seul ils savaient qu’ils avaient la possibilité de passé du temps ensemble. Ils s’agaçaient, mais se supportaient, puisque quoi qu’on dise on avait toujours besoin à certains moments de côtoyer du monde et qu’on préférait bêtement parfois être mal accompagné plutôt qu’être seul. Mateusz cependant ne détestait pas Jared, il l’horripilait, notait mentalement tous ses défauts quand il parlait, mais il n’en demeurait pas moins quelqu’un qu’il tolérait et ce n’était pas une mince affaire.

Pourquoi cet idiot n’ouvrait il pas la fenêtre ? Voilà qu’il préférait plutôt y coller son visage. Et c’était lui l’handicapé ? Mateusz ne retint cependant pas un rire un peu gras en secouant la tête, débloqua discrètement les portières et ouvrit celle contre laquelle Jared s’était appuyé, provoquant son déséquilibre. Douce victoire. Levant la tête vers l’horizon en mimant d’ignorer totalement ce qu’il venait d’arriver, le garçon eut un bref mouvement d’épaules avant de regarder son compère. « Relève-toi, j’occupe déjà le rôle de l’infirme. » Commanda-t-il d’un air nonchalant avant de se redresser, commençant déjà doucement son ascension dans les rues de Balamb. « Ma bonté me perdra ! » Lança-t-il par-dessus son épaule avant de se retourner. Les hostilités étaient ouvertes, il savait bien que Jared n’oublierait pas de sitôt cette petite mésaventure puérile et sans doute passeraient ils la plupart de leur temps cette après-midi à se faire les pires bassesses. Et pourquoi pas, encore une fois il se surprenait à apprécier ça, surtout que pour l’heure il avait l’avantage et c’était assez rare quand on faisait face à Jared Jonhson. Ce dernier était sûrement en train de regretter de s’être proposé pour l’accompagner. Stupide combat d’ego...

Fallait-il toujours qu'il se mette en compétition ? Tout avait toujours été prétexte en tout cas à prouver au monde qu'il n'était pas un imbécile. Ces derniers temps il s'agissait d'ailleurs d'un véritable défi puisque déjà à la BGU on pensait sa carrière terminée depuis sa mission malheureuse. On le croyait fini tout court, on ricanait sur son passage, son orgueil était devenu sujet de plaisanterie et on doutait fortement que Kramer puisse lui faire à nouveau confiance. Est-ce qu'il le vivait bien ? Évidemment que non. Remonter la pente s'avérait être une tache compliquée et il lui faudrait certainement du temps avant de redorer son blason. Il ne l'ignorait pas mais retenait par contre le nom et le visage de ceux qui osaient se moquer de lui aujourd'hui. Ils seraient tous amener à le regretter un jour.

   
© Field of Heroes

_________________
Maybe I've just forgotten how to see that I'll never be the person that I thought I'd be — In my mind.


   
• Award du personnage le plus fourbe •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 20, Spécialiste de la drague
avatar
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 42
Avatar : Liam Hemsworth
Crédits : Google

Âge du perso : 22
Activité : Seed (spécialiste de la drague)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■■
resistance■■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sortie entre (faux) amis ? [Pv Mateusz]   29.09.16 16:12



Sortie entre (faux) amis ?


Quel crétin… Je n’avais pas été sur mes gardes encore cette fois-ci, ne remarquant pas qu’il avait déverrouillé la voiture. Pendant une ultime grimace, il ouvrit la portière ce qui me valut une chute mémorable tête la première sur le sol.

Mat regardait l’horizon, comme si rien ne s’était produit et lorsqu’il daigna m’accorder un regard après avoir bougé les épaules en un seul mouvement ce fût pour me commander de me relever en soulignant que s’était lui qui avait le rôle d’infirme. Je devais avoir une petite égratignure sur le menton, rien de grave. Cela mettrait peu de temps à cicatriser, une ou deux journées tout au plus. Alors que je m’agenouillais pour me relever, je vis que Mateusz partait déjà s’enfoncer dans les rues de Balamb.

- Ma bonté me perdra

Il n’avait pas pris la peine de se retourner en prononçant ses mots. Lorsqu’il finit par le faire, « Je vais t’en coller de la bonté, moi ! » murmurais-je entre mes dents en prenant mes affaires et enfiler mon sac à dos sur mes épaules. En me rapprochant de lui à pas rapide, je lui criais « Tu as pensé à fermer la caisse !? » car j’étais encore un peu loin pour le lui dire normalement.

Je réfléchissais déjà à une vengeance mais, je n’avais pas vraiment d’inspiration et puis, je ne pouvais pas me permettre de nous lancer dans une fausse/vraie bagarre avec des coups de poings et risquer de le mettre à terre car Mat était encore (théoriquement) privé d’entraînement et avait des conditions de convalescence à respecter bien qu’elles m’étaient pour la plupart inconnues. Je ne voulais pas que par ma faute sa participation aux missions soit repoussée ou interdite.
J’éprouvais un peu de peine pour lui. Cela devait être frustrant de ne pas faire ce que l’on veut dans cet état et d’être la proie de tant de spéculations sur sa future fin ou reprise de carrière. Nos petites guéguerres devaient lui changer les idées, tout comme cela avait le don de mettre à l’arrière-plan mes préoccupations du moment, j’espérais que cela lui fasse le même effet. S’était de la compassion ? Il fallait l’avouer, je l’appréciais un peu ce sale type. Il me changeait les idées, me faisait penser à autre chose par ses bêtises et nos petites batailles. Ce n’était pas mon ami pour autant, je ne me confirais pas à lui (à moins d’avoir bu un verre de trop et encore pas sûr), je ne lui faisais pas confiance. Tous les coups étaient permis entre nous, on pouvait tant tôt mettre des bâtons dans les roues de l’autre et tant tôt, s’arranger pour aider l’autre (bon, pas trop non plus juste un coup de pouce histoire de).

Cette relation était à la fois compliquée et simple. Pas besoin de se poser de questions sur les conséquences des mots prononcés car on savait que tout ce que l’on pouvait se dire à l’autre et que cela pouvait être retourné contre nous. Personne ne supportait réellement ce grossier personnage qu’était Mat, à part moi peut-être. En même temps, nous étions mutuellement de bonne compagnie puisque on se délivrait ne nos frustrations par le biais de nos chahuts. On n’avait rien à se cacher mais, rien à échanger non plus. Libre de dire ce que l’on voulait, de s’insulter sans rancune. Peut-être y avait-il une limite à cela mais pour le moment nous ne l’avions pas encore touché ou même frôlé et pour moi, cette limite me semblait inexistante. Parfois cette relation amis/ennemis me troublait. Ne pas pouvoir mettre dans une case une relation humaine était un peu déséquilibrant surtout lorsque les gens vous posent la question, même si jusqu’à présent personne ne m’avait demandé.

En continuant de rejoindre Mat qui me donnait l’impression d’être au top de sa forme question puérilité aujourd’hui, je fis une mine faussement exaspérée.

- Allons "Monsieur" Prescott, je vous suis !

Insister sur le Monsieur comme je l'avait fait avec une pointe d'amusement sous entendait que j'étais conscient que pour le moment c'est lui qui avait le dessus sur nos enfantillages et par ces mots que je lui ordonnais de ne pas traîner pour aller chercher son arme. Car certes, il me changeait les idées mais, plus courts étaient nos moments partagés et moins ça risquait de finir mal. Ce n'est jamais bon de se chercher en permanence, à force cela pouvait échauffer les esprits. Mes pensées dérivèrent de nouveau vers Kate… Ma relation avec Mat était si simple (même si dans sa définition elle était plus difficile à cernée et Mat n'était pas une personne qualifiée d'agréable) alors pourquoi était-ce si compliqué avec Kate ?
 
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED de rang 31
avatar
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 265
Avatar : Miles Teller
Crédits : Morphine (avatar) Moony. (crackship)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SEED
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t293-mateusz-i-m-the-solitud
MessageSujet: Re: Sortie entre (faux) amis ? [Pv Mateusz]   01.10.16 23:49


Sortie entre (faux) amis ?


   
« Est-ce que t’as vraiment besoin de t’énerver ? » Une spécialité. Quand son interlocuteur sortait de ses gonds, il adorait jouer l’indifférence comme si rien ne pouvait, lui, l’atteindre. Cela avait le don de toujours irriter un peu plus l’autre pour son plus grand plaisir. Mateusz n’était pourtant pas en reste, lui-même se battait continuellement contre sa propre colère et canalisait non sans peine ses émotions les plus destructrices. On l’avait toujours persuadé que rester calme était une force, qu’il gardait ainsi le contrôle. Alors il tachait souvent d’adopter ce ton désabusé et particulièrement désagréable, ne se privant jamais de souligner que son interlocuteur était en train de perdre la partie, et se félicitant toujours d’avoir réussi, lui, à garder son sang-froid. « La voiture est fermée t’inquiète pas. » Conclut-il en rangeant la clé dans sa poche, attendant que son camarade le rejoigne.

Camarade qui, plus qu’exaspéré, lui laissa prendre les rênes pour la suite. Haussant les sourcils en faisant une légère grimace, le SEED glissa ses doigts dans ses cheveux en jetant un coup d’œil aux alentours et désigna du menton le bout de la rue. « C’est pas comme si on connaissait pas le chemin par cœur. » Avança t’il en rangeant ses mains dans les poches de son blouson, prenant les devants et descendant la route principale. « On s’éternise pas, on prend l’arme et on rentre rassure-toi. » C’était presque sympathique de sa part de prévenir son camarade que sa souffrance serait de courte durée et qu’il n’aurait pas le loisir de supporter sa présence bien longtemps. Après tout c’était réciproque.

Un groupe de Balambiennes croisa leur route et leurs regards, évidemment, s’accrochèrent immédiatement sur la silhouette de Jared. Que voulez-vous, quoi de plus normal. Mateusz avait l’habitude maintenant, personne ne faisait vraiment attention à vous quant à vos côtés se baladait un type beau comme un dieu. Si il l’enviait ? Comment en aurait-il pu être autrement. On désirait tous avoir ce qu’il nous manquait, et clairement il n’était et ne serait jamais doté du charme particulier de son camarade, encore moins maintenant que des cicatrices recouvraient une partie de son visage. Ce n’était pas franchement agréable qu’on lui rappel constamment qu’il était beaucoup moins attirant que son ami, mais, dans la mesure du possible, il s’y était plus ou moins fait. Ça ne lui avait pas tant posé de problème que ça pendant un temps, en couple pendant quatre ans, fiancé même sur les derniers mois, Mateusz s’était partiellement moqué de savoir ce que la gente féminine pouvait bien penser de lui. Mais voilà que la grande méchante solitude le guettait aujourd’hui et pour dire vrai il ne s’y faisait pas. Aussi catastrophique ait été sa relation avec l’impétueuse Georgia, il réalisait amèrement qu’elle lui manquait. Il l’avait maudit pourtant, dieu sait combien de fois ils avaient mis un terme à leur relation avant de se rabibocher quelques heures ou jours plus tard, jamais leurs séparations n'avaient été assez longtemps pour savoir ce que c’était d’être vraiment seul. Puisque c'est ce qu'ils craignaient, l'un comme l'autre, être seuls. Sûrement était-ce la la seule chose qui faisaient qu'ils restaient ensemble, au fond. Mais cette fois c’était la bonne il le savait, jamais plus il ne partagerait la vie et le lit de l’insolente rouquine et ça le terrifiait. Mais pourquoi diable pensait-il à elle maintenant ? Il n’avait aucune envie qu’elle monopolise ses pensées.

À ses côtés, Jared était tout aussi silencieux que lui. Ce n’était pas normal, et comme il était bien plus simple d’accuser les autres, Mateusz ne se retint pas plus longtemps. « Oh, Jonhson, t’es avec moi ? Qu’est-ce qu’on s’éclate avec toi aujourd’hui j’ai bien fait de te demander de m’accompagner. » Soupira t’il en secouant la tête, peu habitué à vrai dire à ce que son camarade soit aussi mutique. « Quoi que soit le problème, dis-toi que je suis confiné dans la BGU, ça devrait égayer ta journée un temps non ? » Conclut il, pensant sûrement inconsciemment encore qu'il était au centre du monde d'une manière ou d'une autre.

   
© Field of Heroes

_________________
Maybe I've just forgotten how to see that I'll never be the person that I thought I'd be — In my mind.


   
• Award du personnage le plus fourbe •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 20, Spécialiste de la drague
avatar
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 42
Avatar : Liam Hemsworth
Crédits : Google

Âge du perso : 22
Activité : Seed (spécialiste de la drague)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■■
resistance■■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sortie entre (faux) amis ? [Pv Mateusz]   10.11.16 18:35



Sortie entre (faux) amis ?


« La voiture est fermée t’inquiète pas. » Même si Mat avait le don de m’irriter, cela représentait une animation dans ma journée. Ignorant royalement ses remarques, sans doute trop habitué à ce qu’il se joue de moi,  j’étais arrivé à son niveau. Mon corps était bien là mais, mon esprit très loin. Quand je l’entendis dire « On s’éternise pas, on prend l’arme et on rentre rassure-toi. », je fus soulager et à la fois agacé, s’était déjà trop long et j’avais la ferme intention de retourner ruminer mes tracas seul dans un coin de la BGU.

Des formes féminines apparues dans mon champ de vision ramenèrent mes pensées au présent.  Elles me regardaient toutes, ce qui me fit me sentir soudainement fière. L’une était plus à mon goût que les autres, la taille fine, l’air franchement naïf, de jolis arguments physique et une longue chevelure blonde qui me rappela celle que Kate avait autrefois. Je lui fis un clin d’œil accompagné d’un sourire des plus séducteurs. Celle-là, j’en aurais volontiers fait mon quatre heures. Ma tête pivota comme un tournesol attiré par le soleil. De dos, elles étaient toutes aussi alléchantes les unes que les autres.  Je n’eus pas pour autant envie de leur courir après pour posséder leurs précieux numéros. Cela aurait pourtant était divertissant de se lancer dans un plan drague et, pourquoi pas, en laisser une (la moins intéressante du lot bien sûr) à Mat, juste pour rendre cette sortie plus agréable. Mais, je n’étais pas d’humeur et avoir pensé à Kate en voyant une autre m’avais foncièrement déplu. Pourquoi penser à Kate était-il si difficile ? Des disputes avec des nanas, j’en avais déjà connues des centaines allant de la crise de nerfs pour avoir été dupé, en passant par les incrédules qui pensaient à l’amour fou, aux hystériques assoiffées de vengeance. Les relations sérieuses, je ne savais pas y faire. Bien que la galanterie et le romantisme fassent partis de mes armes de séduction massive, la plus longue de mes histoires se résumait en un nom : Brenda. C’était sans doute ce que j’avais eu de plus sérieux et stable, en même temps, quoi de plus simple pour moi que d’avoir à disposition une poupée gonflable vivante prête à m’offrir un tel niveau de luxure sans aucuns sentiments et attachement en retour. Cela aurait pu fonctionner encore longtemps sans Selena, ou peut-être pas. Malgré le fait que j’avais pris du bon temps avec Brenda, Selena n’avait était au final, qu’un prétexte pour me débarrasser d’elle. Puis, il y eu Kate…Comment avais-je fait pour ne pas la reconnaître ? Et depuis, cet échec et celui de Selena, cela m’avait coupé l’envie de de ramener des potiches dans on lit pour la nuit. Cela commençait à faire longtemps que je ne m’étais pas amusé et je ne le regrettais étrangement pas même si l’envie de chasser la donzelle était toujours présente. Kate était dans toutes mes pensées et presque tous mes souvenirs. M’être disputer avec me perturbait et risquer de la perdre me rendait fou. Je désirais coute que coute la posséder d’une manière ou d’une autre. Qu’elle devienne ou non l’une de mes conquêtes, je tenais à ce qu’elle reste dans ma vie, sans pour autant qu’elle ne devienne ma meilleure ennemie. La seule fille que je tenais à protéger de mes penchants et j’avais tout foutu en l’air en une seule soirée.

« Oh, Jonhson, t’es avec moi ? Qu’est-ce qu’on s’éclate avec toi aujourd’hui j’ai bien fait de te demander de m’accompagner. »  Prescott revenait à la charge. Pourtant je n’avais pas l’impression que cela faisait longtemps que mes oreilles avaient entendu cette désagréable intonation de voix qui lui était propre. Pourtant, nous avions bien avancé dans les rues de Balamb « Quoi que soit le problème, dis-toi que je suis confiné dans la BGU, ça devrait égayer ta journée un temps non ? » Je me mis à rire. Pas parce que cette idée me faisait plaisir mais, parce que j’avais envie d’être à sa place : confiné à la BGU pour aller passer mes nerfs aux entraînements tout en élaborant une stratégie pour  arriver à dialoguer avec Kate et enfin connaître l’issue du problème.

- Tu as raison, il y a rien de pire que de rester enfermé à la BGU. Les entraînements sont ennuyeux à mourir, les filles sont laides et c’est bien connu, les missions toutes sont sans risques. Il suffit de te regarder...

J’y étais peut-être allé fort mais, après tout, il s’agissait de Mateusz Prescott. Il avait besoin que je le plaigne, sans doute pour que je le valorise un peu. Non, Monsieur Prescott je ne vous ferez pas cet honneur ! J’avais bien envie de lui ajouter une cicatrice de plus sur le visage mais, en jeune homme bien éduqué et qui a des principes (qui défient toute logique), je n’en fis rien, me contentant de tenir machinalement la lanière de mon sac à dos en serrant le poing à m’en rougir les phalanges. Ce bref instant me fit oublier Kate, même si elle revint de suite envahir mes pensées. Prescott m’avais bien assez énervé pour que l’envie d’échanger des coups avec quelqu’un pointe son nez. J’avais besoin d’évacuer. Je ne connaissais que deux moyens de me délester de toute cette tension : se battre ou boire. Cette seconde idée m’enchantais et devint quasiment une envie pressante.

- Quand tu auras choisi ton nouveau jouet, on pourrait aller boire un verre ensuite. Ça te fera   5 minutes de liberté en plus avant de retourner en confinement. Qu’est-ce que tu en penses ?

Avais-je vraiment envie de prendre en compte son opinion ? Non. Avais-je envie de passé quelques minutes de plus avec lui ? Non. Mais, j’avais vraiment envie d’une bière ou quoi que ce soit d’autre du moment que s’était alcoolisé mais, pas trop, histoire de pouvoir reprendre le volant et me débarrasser de Mat. Dans tous les cas, rien ne m’empêchait d’acheter une bouteille de n’importe quel alcool et de me mettre la tête à l’envers dans ma chambre à la BGU. Rien, sauf l’éventualité que Kate puisse oser venir frapper à ma porte même si cette option était très peu probable. Ou pourquoi pas avec Mat ? L’alcool avait le don de me détendre jouant le rôle d’un parfait calment. Non, pas avec Mat. L’idée de partager avec un verre me déplaisait moins que de m’abaissé à lui demander directement de partager une bouteille entre mecs comme deux potes alors que nous savions très bien à quoi se limiter nos échanges. Pour autant, je n’avais pas envie de passer le reste de ma journée à ruminer mon problème avec Kate en restant isolé. Prescott m’ayant peut-être donné envie de penser, rien d’une journée à autre chose. Donc s’était soit passé plus de temps avec Mat, soit passer du temps avec Brenda. Sérieusement Jared ?! Brenda !? Elle en serait que trop contente et finirait par réussir à me remettre dans son lit. Mauvaise idée… Donc s’était Prescott ou moi et ma solitude. Et les deux sont désagréables.

Je continuais de poser cette réflexion, de ce qui était le mieux entre la peste, le choléra ou le néant, tandis que nous avancions dans les rues de Balamb. Nous n’étions plus très loin du moment où Mat finirait par réfléchir au choix de son arme, me laissant le temps de choisir entre deux modes de torture. Ayant éliminé la peste (Brenda) d’office, il ne me restait plus grand choix.

Alors Jonhson, Mat ou la solitude ?
 
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED de rang 31
avatar
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 265
Avatar : Miles Teller
Crédits : Morphine (avatar) Moony. (crackship)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SEED
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t293-mateusz-i-m-the-solitud
MessageSujet: Re: Sortie entre (faux) amis ? [Pv Mateusz]   12.11.16 18:07


Sortie entre (faux) amis ?


   
Ces idiotes gloussaient, sensible à la parade du paon qui lui servait de faire valoir. Agacé par le spectacle méprisant qu’on avait à lui offrir, Mateusz préféra détourner son attention, rangeant ses mains dans ses poches, fixant l’horizon le visage fermé. Il continuait de claudiquer, beaucoup moins que ces dernières semaines cependant mais assez pour le mettre en rogne. Bien sûr que les regards s’arrêteraient sur le bellâtre et non sur l’estropié qui lui tenait compagnie, savoir qu’il servait indirectement les intérêts de Jared le rendait silencieusement furieux. Enfin, serait-il cependant capable de parler à une femme ? Sans surprise, il n’avait jamais été doué pour séduire qui que ce soit. Rustre et arrogant, il n’attirait que les filles assez folles pour supporter un goujat comme lui, au final il était resté 4 ans avec l’une d’entre elle, il avait assez donné comme ça. Depuis Georgia il ne s’était abandonné dans les bras que d’une femme, un coup de tête, une nuit, le genre de chose qu’il aurait pu mépriser fut un temps mais dont il avait eu besoin ce jour-là. L’idée pourtant de partager un moment d’intimité avec une fille aujourd’hui le refroidissait. Bien qu’il aborde avec plus ou moins d’arrogance ses blessures de guerres, donnant l’impression qu’il assumait parfaitement le visage qu’il abordait aujourd’hui, il n’en était au fond rien. Mateusz maudissait ce corps mutilé qui ne répondait plus à ses attentes, cachait de manières adroites les cicatrices sur son corps, sa peau brûlée à certains endroits, toutes les traces de son échec sous une couche de vêtements qui ne laissait pas deviner ses blessures. Nul n’avait pu les voir jusqu’alors à l’exception des médecins, mais que penserait une femme qui le déshabillerait en découvrant ce corps abîmé ? Si lui non plus ne le supportait pas, il doutait qu’une autre l’accepte. C’est bien pour cela qu’il s’était tourné vers Georgia alors qu’il était encore alité, pensant la récupérer, croyant qu’elle serait la seule à l’aimer sous cette apparence. Mais non, elle l’avait rejeté et avait mis un terme définitif à une relation déjà terminé depuis bien longtemps.

Malgré l’apparition des virginales jeunes filles de tantôt, Jared restait mystérieusement silencieux. Pour ne pas risquer de sombrer toujours un peu plus loin dans la mélancolie et la colère, il aurait été le bienvenu qu’ils parlent ensemble, même si c’était pour s’insulter. Rappelant son voisin à l’ordre, l’invitant à considérer que quel que soit son problème il était certainement moins important que le sien, le SEED renchérie avec ironie sur son sort. Mateusz se demandait bien ce que le pauvre bougre imaginait… En arrêt comme il était, il aurait normalement dû se priver d’entraînement – ordre qu’il ne suivait plus depuis quelques jours – et son quotidien était triste à mourir, partagé entre ses séances de rééducation et ses longues errances dans l’établissement quand il ne devenait radicalement pas fou entre les quatre murs de sa chambre ou il était censé se reposer. Si Jared enviait sa place, il enviait clairement la sienne. Les missions étaient dangereuses, bien sûr, ils avaient signé pour ça non ? La sienne n’aurait à vrai dire pas certainement si mal tourné s’il avait suivi les ordres mais il se priva bien de la signaler à son compère… « On en reparlera le jour où tu seras confiné là-bas Johnson. » Pour l’heure inutile d’argumenter plus longtemps.

Alors qu’il descendait la rue, Jared fit une proposition plutôt surprenante. Boire un verre ? Avec lui ? Quand on voyait le visage de son interlocuteur, on était en droit de se demander s'il ne venait pas de le lui proposer à contre cœur. À vrai dire si l’idée de boire était plutôt agréable, celle d’avoir pour compagnon Jared Johnson restait déplaisante. « Pourquoi est-ce que tu me demandes ça ? » Il se posait sérieusement la question mais sautant sur l’occasion de rester loin de la BGU pour quelque temps, il continua sans lui laisser l’occasion de répondre. « Va pour un verre, tu dois en avoir besoin. » Pour lui faire une proposition pareille, il n’avait plus aucun doute sur la question…

Arrivant devant la boutique, Mateusz s’engouffra à l’intérieur sans demander de reste, toujours occupé à se demander pourquoi diable Jared voulait prolonger cette entrevue pénible. Arrivé au comptoir, il hocha de la tête d’un air vague et présenta une note au propriétaire qui, d’un air entendu, partit chercher sa commande. C’était une sensation plutôt agréable, comme si les choses rentraient enfin dans l’ordre, qu’il allait pouvoir utiliser l’arme qu’on allait lui remettre dans les plus brefs délais. Il était regrettable pourtant de savoir que seuls les mannequins de la salle d’entraînement allaient être abîmés par ses Griffes, il ne pouvait même pas encore se permettre de se rendre à la serre de combat. Minable. Le propriétaire revint avec une boite, Mateusz souleva l’étui, jaugea du regard la nouvelle paire de griffes avant de le refermer sans émotion. Il glissa les gils sur le comptoir, eu un bref mouvement de main et quitta les lieux. « Bon. Ce verre. » Annonça-t-il à voix haute, levant son regard vers la petite ville qui leur faisait face. « Eh bien allons y… » Lança-t-il presque à contre cœur en se dirigeant vers l’établissement adéquat.

Il se demandait bien de quoi ils allaient pouvoir parler. Doués pour s’envoyer balader, plutôt bons interlocuteurs quand il était question d’échanger autour des armes et aussi corrects partenaires pour s’entraîner, ils n’avaient au final jamais été question d’autre chose entre eux. Mateusz n’avait même pas envie de lui demander s’il allait être prochainement envoyé en mission, aucune envie non plus de le questionner sur ses états d’âme, alors finalement effectivement l’alcool serait sans doute le bienvenu pour permettre de supporter la situation. « Bordel, tu dois au moins t’ennuyer autant que moi pour m’avoir proposé un truc pareil. » Plaisanta-t-il alors qu’ils arrivaient devant l’établissement. « A tes risques et périls mon vieux. » Poursuit-il alors qu’il présentait le bâtiment de la main, laissant son compère passer en premier le seuil de la porte.
   
© Field of Heroes

_________________
Maybe I've just forgotten how to see that I'll never be the person that I thought I'd be — In my mind.


   
• Award du personnage le plus fourbe •
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sortie entre (faux) amis ? [Pv Mateusz]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sortie entre (faux) amis ? [Pv Mateusz]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nes sortie composite
» Kinitchi & Tomaki : Amitié ou Amour ?
» Liste entre amis mais faut pas déconner non plus
» Petits coups entre amis...
» [FINI] Petite soirée poker entre amis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Have A Break :: Notre Histoire :: Chapitre 3 : Timber, l'examen et le coup d'état-