AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jalousie puérile & Entraînement [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 805
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Jalousie puérile & Entraînement [PV]   10.10.16 21:26

Sun chéri ? Je haussai un sourcil face à ce surnom. Appeler ainsi j'avais l'impression de me retrouver au centre d'un vieux couple. C'était vraiment très étrange même si elle avait sortie ça pour me taquiner. Bien sur, Sith avait toujours raison...comme parfois elle pouvait aussi avoir tort. C'était une vraie tête de mule, alors pour lui faire comprendre qu'elle avait tout faux pour quelque chose il fallait se lever de bonne heure. J'étais cependant pas vraiment mieux là dessus. Quand j'avais un truc en tête, il était impossible de m'en débarrasser.

- Si c'était le cas tu ne serai pas dans cet état là...

Rétorquais je avec un sourire en coin pour lui faire payer le surnom. Je n'appréciais pas du tout ce genre de chose. J'avais, à vrai dire, du mal avec pas mal de chose. J'avais mis du temps à m'habituer au nom d'instructeur. J'avais eu l'impression d'être descendue d'un grade. Je n'avais pas eu d'autres choix que de m'y faire rapidement vu les instructeurs par ci et les instructeurs par là que j'avais entendu pendant dix ans.
Au final ça finissait par ne plus faire qu'un avec soi même et on ne voyait plus la différence entre Cadet et Seed. Sith en était une des principales victimes, étant donné que c'était celle que je voyais le plus en dehors de mes élèves.

Elle avait posé son doigt sur ma bouche et je souriais. Elle aimait pas du tout quand je jouais l'instructeur avec elle. Et puis, en effet je n'étais plus le sien, il valait mieux pour notre relation. De toute façon je n'étais pas du tout intéressé par des cadets. A vrai dire, même par qui que se soit. * il me semble qu'il y a une blondinette**ça ne compte pas elle m'a jeté un sort * Le rire de ma G-force résonna dans ma tête comme réponse. Je ne voyais vraiment pas ce qu'il y avait de marrant. A cause de lui maintenant je pensais un peu à Callista alors que j'avais réussi à l'oublier depuis que j'étais avec Sith dans la salle d'entraînement.

- Heureusement oui...

Répétais je dans un souffle. Si on m'avait dit que j'entretiendrai une relation avec l'une des anciennes élèves j'aurai sans doute ri. Comme quoi, la vie était vraiment étrange. Enfin, ainsi je pouvais veiller sur elle même si ce n'était pas gagné. La jolie rousse affirmait faire de son mieux mais elle avait sans doute oublié que s'entraîner ne faisait pas partie du programme de guérison.

- Repose toi, c'est tout ce que je te demande...

Blottie ainsi contre moi, elle était loin de la jeune Seed intrépide. Elle avait l'air totalement vulnérable. Son armure était enlevé en ce moment même. Je ne pouvais qu'être d'accord, que tôt ou tard la protection qu'on se créait tombait. Il y avait toujours quelqu'un qui s'amusait à la briser malheureusement. Je baissai les yeux vers elle. Sith dormait paisiblement et je souriais avant de fermer les yeux à mon tour.

J'étais en train de me battre avec un T-rex qui s'amusait à réduire ma ville natale à l'état de ruine. Même si j'avais peu de chance de survivre tout seul face à ce montre je n'étais pas homme à laisser les miens se faire massacrer. Deux minutes après je me retrouvais couché sur le sol et alors que je sentais ma dernière heure arrivée, je sentais quelque chose se poser sur mes lèvres.
J'ouvrai les yeux, me redressant avant de me rappeler que j'avais passé la nuit avec Sith. Je passai une main sur mon visage pour me sortir de mon réveil.

- Je veux bien...

Répondis je à sa proposition avant de récupérer mes vêtements pour les enfiler. J'avais encore le temps de boire avec Sith puis de filer dans ma chambre prendre une douche. Je regardais sa silhouette s’activer dans la préparation du café et m'approchais d'elle, passant un bras autour de sa taille.

- Toujours la migraine ?

Demandais je en la regardant. Etant donné qu'elle était en convalescence, elle n'avait pas à se lever aussi tôt et pouvait très bien rester au chaud dans son lit si ça n'allait pas mieux

_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 674
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Dandelion/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Jalousie puérile & Entraînement [PV]   11.10.16 11:22



Jalousie puérile & Entraînement


Feat Sun


Sithmaith n'avait rien répondu. Elle n'avait même pas fait son haussement d'épaule habituel qui signifiait qu'il pouvait bien insister autant qu'il voulait, elle restait sûre de son fait. Si elle était dans cet état c'était un simple (et malheureux) concours de circonstance. Certes, elle n'avait pas le droit de se battre… mais qu'est-ce qu'elle devait faire alors ? Elle n'avait pas de vie sociale dans la journée ! Ni le soir vu qu'elle devait être rentrée tôt à la BGU pour vérifier son état et qu'elle devait éviter autant que possible les lieux fréquentés par des civils vu que sa magie « débordait » (à défaut d'un autre terme). Restait les personnes avec qui elle s'entraînait, et si rétrospectivement, elle aurait peut-être du dire à Sun que pour une fois ce serait mieux qu'ils aillent boire un verre, sur le moment la crainte de passer une autre soirée toute seule l'avait emporté sur la raison. Il y avait aussi Eirena qu'elle pouvait voir à la BGU, mais c'était pareil, elle n'allait pas la voir en dehors des entraînements… ce serait bizarre. Comme si elle copinait… déjà qu'elle ne pouvait nier qu'elle aimait bien la Cadet. Point trop n'en fallait. Sa relation avec Sun ne sortait pas grandi non plus de leur sortie des habitudes… pas pour des gens comme eux du moins. Car pour les autres, avoir de vraies conversations devaient être une des définitions d'une relation (amicale ou autre) saine.

Elle poursuivit en obéissant involontairement et en se reposant puisqu'elle s'endormit. Le sommeil l'avait presque prise par surprise, mais une fois le matin venu, elle dut admettre qu'il avait été bienvenu. Elle était de nouveau en pleine forme et pendant que Sun se réveillait un peu plus de son côté, elle fit son introspection matinale – un exercice utile quand on ouvre les yeux dans les bras d'un homme auquel on ne veut pas s'attacher -. Tout était de nouveau parfaitement cloisonné, fermé, plus aucune brèche dans ses défenses… même le précipice ne lui paraissait plus si près d'elle que ça. Parfait. « Tu es une humaine bizarre. » Lui signala Adrammelech sans qu'elle puisse deviner à son ton s'il pensait que c'était une bonne chose ou pas. « Bonjour Adrammelech, tu as passé une bonne nuit ? » Demanda-t-elle à sa G-Force tandis qu'elle versait l'eau dans la bouilloire. « Très bonne, tu m'as épargné tes cauchemars. » Elle sentit qu'il voulait ajouter quelque chose mais qu'il ne le fit pas parce que Sun s'était approché. C'était un exercice compliqué pour tous les Seed possédant une G-Force que de tenir deux conversations en même temps : une avec son gardien et l'autre avec la personne en face. Sithmaith avait un peu de pratique car Adrammelech était le genre d'invocation à ne pas aimer qu'on l'oublie, ça ne rendait pas moins complexe ce petit jeu. En effet, ça pouvait rendre le regard un peu vitreux, absent. Sauf que là, elle avait le dos tourné : ce n'était même pas fait exprès, la configuration de sa chambre était ainsi.

Elle sentit la main de Sun sur sa taille et tourna la tête pour lui répondre – l'avantage d'être grande, on évite les torticolis - : « Complètement disparue. Malheureusement trop tard pour faire quoi que ce soit d'amusant en ta compagnie, mais ça va au moins m'épargner la peine d'aller repasser des tests de bon matin à l'infirmerie. » Elle était sincèrement déçue de ne pas avoir mené la soirée comme elle l'avait prévu au départ, en partie parce qu'elle avait l'impression que ça faisait des siècles qu'elle n'avait pas couché avec Sun – en réalité ça faisait plutôt quelques semaines, mais elle avait un don pour l'exagération -, mais aussi simplement parce que ça aurait été paradoxalement moins intime qu'ils couchent ensemble plutôt qu'ils discutent comme ils l'avaient fait. Non qu'elle ait eu l'impression de dire trop de bêtise, rien n'était vraiment un secret, et elle trouvait plus normal de parler de l'assassin de ses parents avec Sun qu'avec Lucian – un grand moment irréel de sa dernière mission -. Cette soirée avait juste détoné au milieu de leurs habitudes bien rodées.

« Tiens, ton café. » Dit-elle en lui tendant une de ses deux seules tasses avec des canards jaunes en guise de déco. « Au cas où tu te poserais la question, ma mère adoptive croit toujours que j'ai dix ans alors elle m'offre toujours des trucs soit disant mignons avec des canards dessus. Parce que ma peluche préférée était un canard jaune criard quand j'étais gamine. J'ai jamais osé lui dire qu'en fait c'était le jaune que j'aimais, pas les canards. » Elle sourit à cette évocation. Sa mère adoptive et Sun s'entendraient très bien sur le fait de l'imaginer plus jeune qu'elle n'était et de vouloir sans arrêt lui donner des conseils pour prendre soin d'elle…

Sans sa migraine, elle avait repris sa bonne vieille habitude des bavardages futiles. Quoique, ce n'était peut-être pas si futile que ça car ça lui donnait une idée. Elle se tourna face à Sun pour s'asseoir sur le rebord de son bureau tout en sirotant son café – pas excellent mais pas vraiment pire que ceux qu'ils servaient à la cafétéria la plupart du temps -. « Vu que tout le monde va prendre le chemin du boulot à part moi aujourd'hui, je devrais peut-être demander l'autorisation d'aller déjeuner avec mes parents. Je crois que ça fait presque six mois que je ne les ai pas vu... » Elle réfléchit pour essayer de se souvenir de quand elle avait été les voir mais ça ne lui revenait pas. Comme elle s'obligeait à y aller au minimum une fois par an pour leur anniversaire de mariage, ça ne pouvait pas non plus remonter à si longtemps… mais sûrement qu'elle avait comme d'habitude reculer l'échéance plus qu'elle n'aurait du.

« Tu as beaucoup de cours aujourd'hui ? » Elle ne savait même plus quel jour on était tellement elle s'ennuyait depuis qu'on l'avait arrêté, et même si elle l'avait su, elle était très loin de connaître l'emploi du temps des instructeurs. Y compris celui de son instructeur préféré – y'avait pas de mal à occuper la place, elle s'entendait mal avec tous les autres -. Faut dire que normalement, elle était plus souvent en mission qu'à la BGU. Ce n'était pas pour rien que les journées lui paraissaient s'étirer en longueur.

© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 805
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: Jalousie puérile & Entraînement [PV]   12.10.16 18:50

Pour l'instant sa migraine avait disparue mais ce n'était que le début de la journée. La connaissant, elle n'allait pas sagement rester assise dans sa chambre même si je lui demandais. Au moins cette nuit de repos, lui avait permis de ne pas aller voir les médecins. J'étais bien le premier à traîner les pieds pour me rendre jusqu'à mes rendez vous médicaux.

- Ne sois pas trop déçu, ce n'est que partie remise

Manifestement le sexe lui tenait à coeur mais bon, il fallait savoir s'arrêter avant qu'il ne soit trop tard. C'était pour son bien que j'avais fait abstinence hier soir. Sa santé était importante, peu importe ce qu'elle en pensait. Et puis ce n'était pas comme si demain j'allai partir d'ici. Quoique, on ne savait jamais ce qui pouvait se passer en vingt quatre heures.

Sith me tendait une tasse et je haussai un sourcil en voyant les motifs. C'était assez original. M'enfin, une tasse était une tasse, c'était le contenu qui était important. La jolie rousse m'expliqua que c'était un cadeau de sa mère adoptive. Je notais qu'elle aimait le jaune, ça pouvait toujours être utile ce genre d'information dans une vie sociale.

- J'imagine qu'elle a du mal à accepter que tu ai grandis...

Je pensais que la majorité des parents souhaitaient que leurs enfants restent éternellement des âmes innocentes, des petits êtres à protéger et à chérir. Mais quand on grandissait trop vite avec ce que la vie nous apportait en malheur on avait tôt fait de ne plus vouloir ce genre de choses. C'était sans doute la raison pour laquelle je rendais rarement visite à ma famille adoptive. Plus j'étais loin d'eux mieux je me portais. C'était sans doute égoïste car de leur côté je devais leur manquer et surtout elle m'avait recueilli et chéri comme leur propre enfant.
Plongé dans mes pensées, je buvais tranquillement mon café. D'habitude j'étais seul le matin avec ma tasse. Enfin, presque seul. Je m'y étais habitué, de toute façon je n'étais pas très bavard le matin ni dans les autres moments de la journée cela dit. Une différence de plus avec Sith, qui pouvait être une vraie pipelette. Chose qui ne me dérangeait pas. Elle avait d'ailleurs l'idée d'aller rendre visite à ses parents. J'étais pas vraiment un exemple de régularité là dedans, alors savoir que cela faisait six mois.

- Ce n'est pas une mauvaise idée, t'éloigner d'ici pendant quelques heures ne pourrait que te faire du bien


Et puis elle reviendrait peut être avec une tasse canard, pensais je en souriant derrière mon café.

- Hum...laisse moi réfléchir...je crois que je n'ai cours que ce matin et après la pause déjeuner

Une journée peu rempli mais c'était tant mieux. Finissant ma tasse j'allai la poser sur le bureau.

- Merci pour le café

Déclarais je en me tournant vers Sith avant de venir l'embrasser.

- Il faut que j'aille me préparer, je compte sur toi pour ne pas trop forcer

Soufflais je en appuyant doucement mon index sur le bout de son nez.


_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 674
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Dandelion/Moony

Âge du perso : 27 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: Jalousie puérile & Entraînement [PV]   20.10.16 13:18



Jalousie puérile & Entraînement


Feat Sun


Sithmaith haussa les épaules. Selon elle, elle avait toutes les raisons du monde d'être déçue, voire même d'être contrariée. Sa dernière mission avait été un superbe fiasco, elle était arrêtée jusqu'à ce que son contrôle sur elle-même et sur sa magie soit redevenu normal (alors qu'elle était parmi les plus nuls en magie chez les Seed de son âge, un comble!) et il semblait que sa mauvaise étoile ait même décidé de la priver de sexe. Avec Sun tout du moins, ce qui n'enlevait en rien le côté très agaçant de la chose. Évidemment, elle pourrait aller en ville, elle pourrait même aller chez Ethan si ça n'avait vraiment été qu'un simple besoin primaire comme ça arrivait parfois. Mais ça n'avait pas été de sexe pour le sexe qu'elle avait voulu (et voulait encore, si ce n'est qu'elle s'était fait une raison), c'était de Sun dont elle avait envie. Enfin… elle n'avait aucun désir de lui expliquer tout ça : s'il prenait la grosse tête, son caractère n'irait pas en s'arrangeant et il n'était pas déjà l'homme le plus charmant de la BGU. Ce n'était pas parce que elle, ça ne la dérangeait pas, qu'elle manquait d'objectivité. Puis, de toute manière, elle aurait été bien trop embêtée s'il avait fallu creuser un peu plus les raisons de sa contrariété et de son désir. Se taire est parfois la meilleure manière de rester dans la zone de sécurité : ça tombait bien, sans sa migraine, elle l'avait retrouvée.

Mais zone de sécurité ou non, si elle restait seule une journée de plus, elle allait finir dingue. Et pas juste par excès de magie ! Ou traumatisme ! Alors elle pensa à sa mère, aux canards et au fait qu'elle n'avait pas été les voir depuis un bon moment. Ce qui était compliqué dans sa relation avec ses parents adoptifs, c'est qu'ils avaient du mal à respecter la ligne de cette fameuse zone justement. Contrairement à Sun qui ne faisait pas exprès de déborder, eux, ils essayaient sans cesse d'entrer de force, et comme elle ne savait pas comment les gérer, elle opérait avec la bonne vieille tactique du Courage ! Fuyons ! qui avait toutefois ses limites avec les gens qui vous ont recueillie et élevée…

« Y'a de ça, et aussi que je n'ai pas été la seule à perdre mes parents biologiques. Mes parents adoptifs ne voulaient pas que je devienne Seed par crainte que je ne finisse comme leurs amis, mais j'étais violente et rebelle à quinze ans, alors ils ont cédé. Il est rare que je n'obtienne pas ce que je veux. » Elle sourit devant sa tasse, se souvenant des crises de colère, des disputes, des fois où elle avait été envoyé dans sa chambre et où ça n'avait rien réglé parce qu'elle cassait tout ce qu'elle trouvait en le jetant sur les murs. Si à la BGU personne n'avait de mal à l'imaginer violente – elle était une force de frappe indéniable et elle aimait ça -, il était plus dur de penser qu'elle ait pu être une adolescente renfrognée et mal dans sa peau. Il faut dire que devenir Cadet avait tout changé pour elle, ainsi que sa rencontre avec Vivi, même si maintenant ça restait douloureux de penser à son ancienne meilleure amie. Quant à obtenir ce qu'elle voulait c'était généralement vrai, si ce n'est que petite fille elle était très fleur bleue, elle avait des rêves qui ne concernaient pas que la BGU. Des rêves que Vivi et Arlan avaient complètement brisés... une partie d'elle qui malheureusement la faisait encore souffrir, surtout en ce moment alors qu'elle était fragilisée par sa dernière mission.

* Comment peux-tu si vite retomber dans la morosité ?* Sithmaith fronça les sourcils, heureusement que Sun n'était pas aussi bavard qu'elle vu que Adrammelech avait décidé d'y aller de son petit commentaire. * Ce n'est rien, en pensant à mes parents j'ai pensé aux autres personnes que j'ai aimé. Ça me file toujours un peu le cafard de me dire que je peux avoir tout ce que je veux avec des efforts, sauf… et bien, les autres.* Adrammelech resta silencieux face à cette réponse, comme si il la soupesait, la jaugeait, cherchait quoi en faire. Sithmaith laissa sa G-Force à sa réflexion et s'occupa du planning de sa propre journée et de celui de Sun.

« Oui, et ça ferait sûrement de moi une meilleure fille pour mes parents. » Allez, c'était décidé ! Elle irait chez ses parents (pour peu que la BGU la laisse faire, mais à priori, c'était une occupation saine d'aller dans sa famille, plus que de tourner comme un lion en cage en tout cas).

« Cool, au moins c'est pas trop chargé. Je t'enverrai un message pour te dire si je reviens avec un 'objet canard' de plus en revenant de chez mes parents. » Elle était prête à parier que oui, sa mère en avait toujours en réserve, juste au cas où elle verrait sa fille chérie arriver ! Et finalement c'était bien connaître Sithmaith qui pouvait débarquer à l'improviste comme ce jour là.

Elle répondit au baiser de Sun avec délicatesse mais grimaça quand il lui rappela qu'elle ne devait pas forcer. A croire qu'elle était complètement inconsciente ! Alors que ce n'était pas le cas : il y avait eu de quoi perdre les pédales de rencontrer l'assassin de ses parents, et pour le reste, elle n'était juste pas très patiente. Or, il n'y avait pas de raison qu'elle fasse de la magie en allant chez ses parents, il n'y avait pas plus calme que leur quartier ! Sithmaith ne s'y était, par conséquent, jamais sentie à sa place. Mais pour aujourd'hui, ce serait l'endroit parfait.

« Je vais voir mes parents… s'il y a un endroit où je ne risque pas de forcer, c'est bien chez eux. Je vais plutôt revenir en ayant pris trois kilos parce que ma mère me dira encore que je suis trop maigre. » Elle leva les yeux au ciel. Au concours de qui était le plus agaçant, elle n'arrivait pas à décider si c'était Sun ou sa chère maman !

Mais finalement, elle sourit, apaisante et rassurante (si, si, ça lui arrive). Il fallait bien qu'il s'en aille après tout : « Ne t'inquiète pas pour moi, je serai sage, promis. » Et comme elle l'accompagnait à la porte, ce fut à son tour de prendre l'initiative d'un baiser, d'au revoir celui-ci, pour terminer par : « Passe une bonne journée » C'était difficile de savoir quoi dire quand on avait une relation comme la leur, mais ça, au moins, c'était valable dans tous les cas. Surtout qu'elle espérait vraiment qu'il passe une bonne journée : Sith' se protégeait des autres, elle n'en était pas misanthrope pour autant.

Elle resta à la porte le temps qu'il disparaisse au bout du couloir, à cette heure-ci, il n'y avait encore personne. *Je commence à être inquiet pour toi Sithmaith.* Lui murmura la voix grave d'Adrammelech. Comme elle était seule dans sa chambre, elle lui répondit tout haut : « Je sais, mais tout va bien, ne t'en fais pas. » Et pour clore toute velléité de sa G-Force de poursuivre la conversation, elle mit la musique et commença à préparer sa journée en envoyant un message à ses parents.

Tout allait aller pour le mieux dans le meilleure des mondes possibles. Question de volonté.

{Terminé pour Sithmaith}

© Field of Heroes

_________________
Sithmaith Erin Orwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Jalousie puérile & Entraînement [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jalousie puérile & Entraînement [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Nouvelle vitesse d'entraînement
» Petite question entraînement
» L'entraînement à adopter pour élever son niveau.
» Centre national d'entraînement commando - Collioure (66)
» Etude rentabilité entraînement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Have A Break :: Notre Histoire :: Chapitre 3 : Timber, l'examen et le coup d'état-