AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Event n°2] Le bal de l'été

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   04.09.16 10:41

Serban avait disparu dans la cuisine sans un tumulte, nul ne l'avait vu quitter la salle principale et nul n'était venu s'enquérir de son état. Quand bien même quelqu'un serait venu, le cadet n'aurait pas répondu. Il en était à son troisième verre d'eau et les choses n'allaient pas mieux. Il se leva, manqua de tomber - des points lumineux dansaient devant ses yeux - et se dirigea en titubant vers la sortie de la cuisine, celle qui donnait dans le couloir pas celle qui le ramènerait dans la salle de bal.

Sans jamais lâcher la main courante, le jeune homme remonta le couloir et se dirigea vers son dortoir. Il ignora totalement les gens qu'il croisait et ils en faisaient de même, c'était parfait. Une fois qu'il eut atteint sa chambre, il s'allongea et fixant le plafond, attendit que ça passe...


Serban a quitté l'event !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 30/12/2015
Messages : 189
Avatar : Kat McNamara
Crédits : YUSURADREAMS

Âge du perso : 20 ans
Activité : En remise en question
Feuille de personnage
stat :
stat points
force★★
magie/aura★★★
resistance★★
esquive★★

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t75-parce-que-il-faut-bien-p
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   06.09.16 1:44

Bal
le balcon


Je ne suis pas en retard

Je partis sans mettre encore changer pour faire une rapide ronde, mais pas sans avoir laissé eirena et la magnifique robe que je lui avais apporté~ Je savais que cela lui irait comme un gant ~ en même temps c’était une demoiselle très mignonne et elle n'avait pas rechigner donc elle devait en être contente aussi.

J’avais donc fais un tours rapidement dans la salle de bal pour voir comment elle était ,voui, je suis un peu une curieuse moi, mais aussi voir si les gens avaient besoin d’aider. Pas grand choses à faire de suite , mais plus tard dans la soirée j’aiderais surement un plus et donc je pus faire le tours de la BGU, aller voir si certain jeune cadets ne trainer pas trop la pattes, si certains fille avait besoin de conseil pour le maquillage.

Par Contre je ne vis pas du tout le temps passer , car quand je reviens dans ma chambre le bal semblait bien entamer. En enfilant ma robe je ne pus m'empêcher de me demander comment s’en sorter Eirena avec Aiden, et qu’ils avaient dansé ensemble … et dire que j’avais louper.
Quoi qu’il en soit un petit coup de brosse dans les cheveux, un coup de crayon et hop je partais d’un pas rapide, sur mes magnifique talons dorée, vers la salle de bal.

Une fois sur place je me disais qu’il y avait de l’ambiance~ Un peu trop, pour moi qui n’avais encore rien fait pour le moment, alors j’avoue après avoir pris une petite coupe je m’enfuie sur le balcon.

J’avais regarder au se trouvait Eirenna et même si elle me semblait blanche , elle semblait aussi entouré de plusieur personne… par contre il n’y avait pas Aiden … ce muffler l’avais pas planter j'espère~

Quoi qu’il en soit, il y avait quelqu’un sur le balcon~ Alors naturellement je me suis approcher de lui

-Bonsoir~ Alors on est plus au calme ici ~

Et je lui offrit un large sourire~

© Field of Heroes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   08.09.16 16:26

Je devais me mêler de ce qui me regardait ? Peut-être, mais ce n'était pas dans mes habitudes de laisser en plan un cadet comme Kate même si cette dernière se trouvait être forte en caractère et que Lucian était du genre à ignorer certaines choses. Non, j'étais parfois impulsif comme maintenant et nullement calme sauf peut-être en apparence. Il avait réussi à me mettre légèrement en rogne alors, que ce n'était pas tout à fait le cas jusqu'à maintenant. Seulement, je ne le montrais pas vraiment et je n'en aurais pas eu l'occasion de toute manière.

Je venais de me faire attraper brutalement par Sun. Il me disait que nous n'arriverions jamais à le tué comme cela m'arriverait en premier à moi et mes complices. De quoi pouvait-il bien parler ? Je n'en avais aucune idée et je me disais que celui-ci en avait un grain dans la tête. Il se décidait à me relâcher et je remettais mes affaires avec une tête plus ou moins abasourdis. L'instructeur s'éloignait de Kate, Lucian et moi tandis que Callista s'approchait à son tour pour nous dire d'en rester là. Je ne comptais pas retourner vers cette personne et envenimé les choses. J'avais eu la dose pour ce soir et je n'aurais clairement pas dû venir. Tout se serait sûrement bien passé sans mon intervention. Surtout quand Lucian et Kate avaient fini par s'éloigner et nous ignorer tant bien que mal. Je me dirigeais vers la sortie sans dire un mot et je retournais à ma chambre. C'était bien mieux ainsi.

Terminé pour mon personnage dans l'évent !

Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 141
Avatar : Ksenia Solo
Crédits : Moony

Âge du perso : 23
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■■■■
magie/aura
resistance
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   08.09.16 22:21



Take Me Out To The Ball


Quitter le lieu du potentiel conflit. C’était ma mission tandis que je m’approchais de la femme en robe rouge. Si les officiels du SOLDAT me repéraient, s’en serait fini de ma liberté. Ils pouvaient se garder leurs scanners, leurs piqures et leurs mines circonspectes. J’avais compris le message, ils ne savaient plus quoi faire de moi. Je n’allais pas dépérir là-bas, dans le grand nord coupée de toute civilisation. M’enfermer, c’était me tuer à petit feu et j’étais bien décidée à me battre au propre comme au figuré.

La femme m’adressa un charmant sourire que je lui rendis sans aucune gêne. Elle me demanda si elle devait intervenir. Avant même que j’ai le temps d’exprimer physiquement ma réponse par un haussement d’épaule dubitatif (je doutais que tenter de raisonner mon ancien cavalier soit possible), mon interlocutrice s’était déjà dirigée vers le petit groupe. Elle faisait écran entre eux et moi si bien que je pouvais détailler un peu plus sereinement la scène sans risquer d’être reconnue.

A l’époque où je faisais mon apprentissage avec Zachary, je ne me souvenais pas que la BGU ait été si animée. Bon, il faut dire que le garçon, comme la majorité des autres aspirants SOLDAT d’ailleurs, était loin d’être un bout en train. C’était moi à l’époque, le joyeux luron. J’étais tellement pleine de vie et optimiste à l’époque. Je me croyais immortelle. Je donnerais tout pour retrouver cette sensation.

Cette soirée était véritablement un désastre. Quand je pense aux risque que je prenais rien qu’en apparaissant ici, ça ne valait vraiment pas le coût. J’attrapais donc quelques petits fours histoire de me remplir un peu l’estomac. J’échangeais quelques banalités d’usage avec une civile, très certainement la compagne d’un de nos charmants investisseurs. Il était temps pour moi de tirer ma révérence et, si possible de trouver un moyen de quitter discrètement l’enceinte de la BGU.

Alors que je faisais volte-face, mon regard azur en rencontra un autre, a à peine quelques mètres de distance. Moi qui avais tout fait pour éviter Zack c’était raté. Lorsque je vis un éclair brutal de compréhension passer dans son regard et sa bouche s’ouvrir, je ne pu m’empêcher de lui lancer un regard paniqué. D’un geste brusque, je portais mon index droit à mes lèvres en un ‘chut’ suppliant. Il ne fallait surtout pas qu’il prononce mon nom. J’articulais silencieusement un ‘plus tard’ avant de profitais du déplacement d’un groupe de personne pour disparaitre à sa vue. C’était une de mes spécialités. Disparaitre furtivement.

Quelques secondes plus tard, j’avais quitté la salle de bal pour de bon.

© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 980
Avatar : Josh Hutcherson
Crédits : Mind (avatar) ; Tumblr (gif)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■
resistance■■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t89-zachary-leonhart-soldier
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   08.09.16 23:34



It's time to eat and drink


Ouf la charmante cavalière de Zack n’avait pas refusé sa danse avec lui. Le jeune homme avait été un peu sûr de lui en pensant qu’elle n’oserait pas lui dire non et il était soulagé de ne pas s’être trompé car il se serait vraiment trouvé con avec une Selena le plantant au milieu de la piste pour lui préférer son amie Kate ou que sais-je encore un de ses autres prétendants. Il  ne fallait pas se leurrer, la jeune femme était souvent au coeur des discussions  dans les vestiaires des hommes alors si elle voulait lui faire payer son mauvais comportement de la semaine dernière, elle en aurait eu le droit et la possibilité.

Les deux jeunes premiers ne purent malheureusement pas profiter de leur slow longtemps puisqu’il y avait de l’activité de tous les côtés : une possible altercation entre Sun et Leroy d’un côté et Eirena s’étant faite repéré par l’instructeur Salt. Zack alerta Selena qui déblatéra des choses qu’il ne comprenait pas. Sa faute si la cadette était dans cet état ? Oh alors c’était de ça dont parlait Lucian plus tôt ? Enfin le mal était fait, c’était trop tard maintenant.  Quant à intervenir, Zack n’eut même pas le temps de dire quoi que ce soit que Sun fonçait vers eux et le tirait sans qu’il puisse prévenir Selena qui se retrouvait seule au milieu de la piste avec un Zack qui l’a regardait d’un air désolé.

« Pauvre Zack ! Le ciel s’acharne sur vous on dirait... »

Le rictus de Bahamut s’entendait tellement dans sa phrase que Zack ne pu s’empêcher de grommeler quelque chose s’apparentant à un « Ouais, tu parles d’une poisse...»

Sun lui demandait apparemment son aide. Faire diversion ? Mais pour faire quoi ? Le Soldat regarda son interlocuteur d’un air intrigué mais il fini bien vite par comprendre que son acolyte était en pleine crise. Il le prit alors par les épaules et le regarda fixement dans les yeux, cherchant à accaparer toute l’attention de Sun :

« Sun, regarde moi. On n’a pas besoin de diversion, tout va bien.
C’était juste un malentendu, okay ? »

Pendant ce temps-là, Selena s’était faite capturée par Mateusz et tandis que lui, tentait de calmer un Sun en crise de paranoïa, les deux avaient plutôt l’air de bien s’amuser...  Quelle ironie du sort lorsqu’on savait que les deux n’étaient pas spécialement en très bon terme. Le duo furent bientôt rejoint par Callista qui apostropha son collègue en demandant des explications à son attitude. Auquel Zack répondit d’un air calme et posé :

« Personne ne va se battre Mlle Arriline. Vous n’avez pas d’inquiétude à avoir par rapport à ça. Sun a juste un petit coup de chaud... N’est-ce pas ? »

Termina le jeune homme en se tournant vers son voisin dont il attendait une réponse qui irait de paire avec la sienne. En langage codé, cela voulait bien sûr dire que si Sun voulait sauver sa peau, il devrait faire profil bas. Le regard de Zack balaya la salle quelques secondes, histoire de chercher Selena et la voir en compagnie de Mat ne lui plaisait pas spécialement, surtout à ce moment où il venait de passer sa main sous la robe de sa nouvelle cavalière (?!)  afin de récupérer quelque chose au niveau de la cuisse de Selena qu’il balança très vite sur un plateau. Une des veines du coup de Zack se mit à littéralement gonfler mais repérant Kramer non loin du couple, il se retint de réagir, reportant son attention sur Callista et Sun puis sur le jeune Hawke qui venait de se diriger vers le Balcon. Zack aurait bien besoin d’un bol d’air frais là tout de suite maintenant avant de faire n’importe quoi, comme lui suggérait la dernière vision qu’il avait eu de Selena et Mat sur la piste de danse...

C’est alors que son regard rencontra celui de la mystérieuse brunette qu’il avait remarqué plus tôt dans la soirée. Enfin, il voyait autre chose que son dos ou son profil... Mais ça alors ?! Son visage ressemblait trait pour trait à la jeune Freya que Zack avait connu à son arrivée à la BGU. Etait-ce possible ? Avec une perruque ou une coloration de cheveux et ça pouvait le faire. Mais c’est bien sûr !! Zack choqué, ouvrit la bouche pour l’appeler lorsque celle-ci le supplia presque de ne pas le faire. Mais pourquoi tant de mystère ? N’était-elle pas contente de le revoir ? Lisant sur ses lèvres, le jeune homme comprit qu’il devrait attendre pour une explication. A condition qu’elle réapparaisse car la jeune femme venait de disparaître comme elle avait l’habitude de si bien le faire mais il était hors de question pour lui de la laisser s’enfuir ainsi encore des années. ELLE lui devait une explication et MAINTENANT ! Ni une ni deux, Zack laissa Sun aux mains de Callista et traversa la salle de bal à la hâte, ignorant complètement le manège de cet abruti de Mateusz.

ZACK s’est absenté pour un petit moment

© Field of Heroes

_________________
• Award du personnage le plus courageux •
Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 599
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   09.09.16 17:35

Tant pis si je coupais Zack dans une aventure amoureuse, j'avais besoin de son aide. Je lui demandais de faire diversion pour que je puisse m'éclipser sans être suivie. Il m'avait pris ensuite par les épaules, m'assurant que tout cela n'était qu'un malentendu. Mais était il aveugle pour ne pas voir ce qui se passait ? Je n'avais cependant pas le temps de l'informer de la gravité de la situation que Callista débarquait. Je sentais mon coeur s'affoler tout seul. Elle venait avec son beau visage me demander ce qui se passait. Comme si elle ne savait pas. C'était un test et je ne mordrai pas à l'hameçon. Je n'étais pas non plus assez bête pour me battre en plein milieu d'un bal. J'avais fait mes calculs et ça sentait pas bon pour moi si je tentais une offensive.

- C'est ça, un coup de chaud

Avais je renchéris d'un ton ironique. La sorcière n'avait pas à s'inquiéter je ne lui sauterai pas dessus pour la décapiter. Zack avait quand même eu le culot de me fausser compagnie car il n'était plus là. Je le voyais regarder l'espionne de tout à l'heure. La connaissait il ? Je revenais sur Callista, qui manifestement, ne comptais pas me lâcher la grappe. En même temps j'en étais heureux et d'un autre côté ça me faisait chier. Son sortilège me faisait vraiment tourner en bourrique. Il fallait que je m'éloigne.

- Bon je vais aller voir ailleurs si vous n'y êtes pas

M'exclamais je avant de prendre congé vers le buffet. Je remarquais que le cocktail transformé avait disparu. Me' servant à boire, j'apercevais Mateusz en compagnie de Selena. Il n'avait pas fallu longtemps à celle ci pour trouver un remplaçant à Zack.

_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •


Dernière édition par Sun Nanoo le 16.09.16 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 10
avatar
Date d'inscription : 05/01/2016
Messages : 335
Avatar : Jennifer Lawrence
Crédits : ThePrettyOdd - Google

Âge du perso : 21 ans
Activité : Seed
Feuille de personnage
stat :
stat points
force****
magie/aura***
resistance**
esquive***

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t76-kate-e-davis-fini
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   09.09.16 20:06

Le bal de l'été



Être entouré, cela ne fait pas de mal de temps en temps !


Lucian me disait que ça ne le dérangeait pas d'être en ma compagnie. Il avait du mal avec ce genre d'événement et il n'était pas le seul comme de mon côté ... C'était la même chose. Il ajoutait que c'était trop guindé pour lui et je haussais les épaules comme pour dire que ce sont des choses qui arrivent. Personnellement, j'avais du mal au niveau tenue de soirée comme ce n'était pas du tout ma tasse de thé.

L'homme face à moi disait que Sun était un malade après avoir confié mes crainte et je hochais la tête. J'avais des difficulté avec cette personne et cela ne changerait peut-être jamais. Niveau cours, je n'étais que rarement tombé sur lui et il semblait s'en sortir. Seulement, de ce que je pouvais voir... Il semblait prendre les personnes de haut et cela me surprenait un peu de le voir prendre Leroy par le col. Au même moment mon cavalier s'interposait en cas de besoin et une fois terminé, je pouvais le voir se rendre vers Zachary pour l'éloigné de Selena qui se faisait kidnappé parce cet affreux et Calista était bien sûr venu vers nous pour ne pas continué et se rendre vers Sun. D'ailleurs Leroy partait sans rien dire et je ne savais plus comment m'y prendre pour le coup.

Soudainement, Lucian me sortait de mes songes vis-à-vis du "couple" séparer à l'heure actuel et il était de mon avis. Je souriais légèrement et un peu plus par la suite, car je me détendais malgré tout ce qui venait d'avoir lieu. Je devais profité un peu avant de partir et rendre visite à une certaine personne !

- Nous devrions trouvé un moyen pour Zachary et Selena. Ils formeraient un très beau couple, s'ils s'en donnaient vraiment la peine et pour cela... Il faudrait donné un petit coup de main à mon avis. Pourquoi pas une sortie tout les quatre à Balamb et au moment le plus opportun nous pourrions nous éclipsé ? Non, peut-être pas une bonne idée.

Je me disais qu'au final, ces deux là se douterait sûrement de quelque chose et donc que ce n'était pas une bonne solution. Je soupirais et je réfléchissais à d'autres idées qui ne me venaient pas forcément à l'esprit à l'heure actuel !

- Au passage, merci de t'être placé entre moi et les garçons. C'était vraiment sympathique de ta part Lucian !

J'allais pas oublié ça. C'était un sacrilège de ma part pour ne pas être poli dans ce genre de situation et j'étais toujours polie quand tout allait bien ! Par contre, je m'inquiétais pour Selena...
© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED de rang 32, Spécialiste de l'espionnage et infiltration
avatar
Date d'inscription : 25/12/2015
Messages : 625
Avatar : Willa Holland
Crédits : Cranberries

Âge du perso : 23
Activité : SEED spécialiste de l'espionnage et de l'infiltration
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■
resistance■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   10.09.16 0:35



Sans alcool, la fête est moins folle


Abandonnée. Il m’avait abandonnée pour partir à la chasse à la licorne avec Sun. Si ce dernier pensait vraiment qu’un autre SEED pouvait vouloir intenter à sa vie en plein milieu du bal, alors il fallait vraiment que je lui passe le numéro de mon psy. Si Kramer m’obligeait à ‘tenter de canaliser ma colère’ et à ‘rechercher mon moi profond’, il était évident qu’il avait dû oublier de passer le mémo à notre cher instructeur.

Tandis que je restais plantée là à me demander quoi faire, une voix inattendue résonna près de mon oreille. Mateusz. Rien que ça. Et dire qu’à une autre époque, j’aurais été plus que ravie de parader avec lui dans un de ces évènements mondains. Toujours faire attention à ce que l’on souhaite parait-il… Le destin pouvait être une telle garce quand on y pense.

Avant même que je puisse réagir, Mat avait emprisonné ma main et broyé mes métacarpes. Pour qui se prenait-il pour me trainer comme ça jusqu’à l’autre bout de la pièce ? Et qu’est-ce qu’il foutait là déjà !  Il était sensé être convalescent ! Il y a quelques semaines à peine il était à demi mort sur son lit à l’infirmerie. C’est la seule raison qui m’empêchait de me détacher brusquement de son emprise. ‘Tu n’as pas le cœur de me refuser cette danse’. Le pire, c’est qu’il avait raison ce tordu. Et pas seulement parce qu’il ne m’avait pas laissé le choix. Ce crétin indiscipliné m’avait fait peur. Seule la nouvelle médecin de la BGU, Nova savait à quel point je m’étais inquiétée. Et j’espérais vraiment qu’elle tienne sa langue. Je n’avais pas envie d’expliquer pourquoi. Surtout que je n’en avais pas la moindre idée. Ayant moi-même envie de l’étriper jusqu’à ce que mort s’en suive, il n’était pas vraiment logique que son sort me perturbe.

J’étais perturbée et il en profitait, comme toujours. Si je ne réagis pas tandis qu’il plaçait ses bras autour de mon cou, la sensation de sa main sur ma hanche me fit sursauter. Je lui lançais un regard furieux tandis qu’il rapprochait ma cuisse de son corps. Nous étions bien trop proches à mon goût. Je risquais un coup d’œil du côté de Zack qui avait l’air tout simplement furieux. Et après moi en plus ! C’est lui qui m’avait abandonnée en plein milieu de la piste non ? Mais mon attention fut très vite fixée sur Mat tandis que je sentais ses doigts qui s’affairaient au niveau de mon porte jarretelle. Il était en train de me désarmer. Cette sensation alliée à la pointe froide de la lame contre la peau de ma cuisse m’arracha un frisson. Il faut croire que mon corps, ce traitre s’était un petit peu trop réveillé à Winhill. Je préférais néanmoins cette explication plutôt que celle selon laquelle l’autre idiot pouvait encore me faire réagir. Je chassais tout cela au fin fond de mon esprit, blâmant le whisky de tout à l’heure tandis que mon poignard préféré se retrouvait sur le plateau d’un serveur. Je lançais à ce dernier un regard d’avertissement. S’il perdait mon bien, c’était un serveur mort. Mat avait l’air tellement content de lui… S’en était agaçant.

« Satisfait ? »

Je lui posais la question avec un sourire en coin. Je n’avais vraiment pas envie de me disputer avec lui ce soir, même si ce serait surement inévitable. L’inspectant à la dérobée, je ne pouvais m’empêcher de le trouver étonnamment en forme pour quelqu’un ayant frôlé la mort de si près et il y a si peu de temps. Bien sûr, il y avait la canne et les cicatrices mais c’était bien peu de choses. Ces dernières pourraient, bien soignées, lui faire gagner en virilité lui qui avait parfois un visage de bébé. Nul doute que lui ne verrait sans doute pas la chose de cette façon.

Nous tournions lentement tandis que Mat me demandait ce que j’avais à raconter. C’est alors que je vis l’échange silencieux entre Zack et une inconnue brune qu’il s’empressa de suivre à l’extérieur. Bon. Super. Où étaient donc les verres de whisky quand on avait besoin d’eux ? Je me sentais beaucoup plus tendue d’un seul coup. Je décidais de reconcentrer toute mon attention sur Prescott.

« Pas grand-chose. J’ai eu une promotion avec en cadeau un stage de gestion de la colère. Comme si j’en avais besoin. »

Mauvaise foi quand tu nous tiens… J’avais juste un peu abimé Lucian, un ou deux SEED et envoyé un cadet à l’infirmerie. Rien de bien méchant. Et puis c’était leur idée de venir m’affronter ! Je plissais soudainement le nez avant de m’approcher légèrement de Mateusz avec un air menaçant.

« Tu sens le whisky. »

Concernant ce divin nectar, j’avais le nez d’un épagneul. Ce n’était d’ailleurs pas n’importe quel whisky, c’était la marque préférée du Directeur. Il m’en avait offert un verre il y a quelques années suite au succès d’une mission d’infiltration d’un cabaret particulièrement longue et éprouvante. J’avais été absente six mois durant lesquels beaucoup de choses s’étaient passées à la BGU. Je n’allais pas lui faire le plaisir de m’inquiéter pour sa santé ou le mélange alcool, médicaments qu’il avait surement dans le sang. S’il se la jouait abruti fini, c’était lui que ça regardait. Les hommes… tous des idiots. Heureusement que Lucian était là pour sauver l’espèce.

© Field of Heroes

_________________
Everytime we say goodbye
I die a little. Everytime we say goodbye, I wonder why a little, Why the Gods above me, who must be in the know. Think so little of me, they allow you to go. ©anaëlle.


• Award du personnage le plus astucieux •
• Award du meilleur RP •
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/07/2016
Messages : 205
Avatar : Natalie Dormer
Crédits : Yusuradreams/Moony

Âge du perso : 30 ans (17 janvier)
Activité : Instructrice spécialisée dans les armes à feu
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■■
resistance■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t263-callista-arriline-instr
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   11.09.16 10:22



Le bal de l'été


Ce n'est pas pareil sans elle


Callista avait comme première grande qualité de garder son calme en toute circonstance. C'était essentiel pour un bon tireur, car si sa main tremblait, il loupait sa cible. Et Callista ne loupait absolument jamais sa cible. Sauf la fois où sa sœur avait perdue la vue et où Calli' avait cru pendant quelques instants qu'elle allait perdre plus que ça.

Mais là, les enjeux étaient autres, parfaitement gérables. Car que répondre à ce mensonge éhonté ? Callista opta pour un simple sourire. « Vous m'en voyez rassuré. » ajouta-t-elle à l'intention des deux hommes. Mais Zachary les laissa seuls, ce qui n'était pas l'idée de l'année vu que l'instructeur Nanoo avait une haine qu'elle ne s'expliquait pas à son égard (mais ça ne l'empêchait pas de dormir).

Elle s'aperçut que Freya, elle aussi, n'était pas restée dans la salle et qu'elle avait déjà disparu. Le moment des révélations familiales ne serait, semblait-il, pas pour ce soir. Ce n'était qu'à moitié gênant : Callista ayant été ramené à cette affaire par leur rencontre songeait à consulter Nina avant d'aller plus avant. Car que dire : « Eh ! Salut ! Moi c'est Callista ! Et selon toute probabilité ton père est aussi le mien donc nous sommes demi-sœurs, youhou ! » Non, c'était vraiment trop étrange. Il fallait qu'elle trouve les bons mots.

De même qu'il fallait qu'elle trouve quelque chose à répondre à son collègue. Le laissant la dépasser, elle repoussa ses cheveux derrière ses épaules et lui lança : « Comme c'est dommage, moi qui pensais que vous m'inviteriez à danser. » Après tout, il avait bien invité sa demi-sœur, non ?

Qu'on se rassure, elle avait dit ça par pure provocation et elle ne le retint pas plus, l'affaire semblant régler. Toutefois, maintenant qu'elle avait perdu toute compagnie, elle se demandait comment elle allait bien pouvoir s'occuper. Elle aurait bien été au buffet, mais Sun y était aussi. Il risquait encore d'en prendre ombrage si elle s'approchait. Soupirant, elle se dirigea vers un mur et s'y adossa. Il n'allait pas resté au buffet toute la soirée, elle s'y rendrait quand il l'aurait quitté. Quant à faire tapisserie, elle se douterait que ce serait le cas quand elle était venue : elle n'avait plus l'âge pour toutes ces frivolités ! Et ce bal aurait été tellement plus drôle si Nina était là...

© Field of Heroes

_________________
Aimer jusqu'à en mourir
Il n'est pas question d'être heureux en ce monde. On ne l'est jamais absolument, puisque le lendemain de notre existence et celles des êtres que nous chérissons (⚡) ne nous appartiennent pas


• Award du personnage le plus badass •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Résistante de Timber
avatar
Date d'inscription : 11/05/2016
Messages : 1268
Avatar : Brie Larson
Crédits : BALACLAVA (avatar) ultraviolences + moony. (gifs) anaelle (sign)

Âge du perso : 24 ans
Activité : Professoresse de solfège
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura■■■
resistance
esquive

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t184-willys-how-do-you-prove
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   11.09.16 11:16



Take Me Out To The Ball


« Nous vous aiderons mademoiselle. » « Pardon? » Elle avait forcément mal entendu. Cela faisait maintenant quelques minutes que Cid Kramer et elle échangeait, ou plutôt, qu’elle monopolisait la conversation en tentant tant bien que mal d’exprimer le fond de sa pensée. L’alcool en plus de dénouer un peu plus sa langue, lui avait donné une certaine aisance corporelle, ses gestes n’étaient plus petits et nerveux mais ample et presque gracieux. D’un point de vue extérieur elle ne savait pas du tout ce que cela pouvait rendre mais elle avait elle l’impression d’être aussi extraordinaire que ridicule. Une petite voix dans sa tête ne cessait de la juger, lui rappelant qu’elle devait avoir l’air stupide et peut être même complétement ivre tandis qu’une autre la poussait à poursuivre, l’encourageait à ne pas baisser les bras et osait même la complimenter pour certaines tournures de phrases plutôt habiles. C’était tout à fait déstabilisant, enfin, le plus perturbant dans l’histoire restant le fait que Cid Kramer venait de répondre à sa requête par la positive. Bouche légèrement entrouverte et sourcil froncé, Willys finit par reprendre en secouant légèrement la tête. « Non, ce que je veux dire... » « Oh j'ai très bien compris ce que vous vouliez dire. » Plaisanta Cid en replaçant ses lunettes sur l’arête de son nez, arrêtant à temps la jeune fille. Dieu que cette enfant parlait beaucoup. Il lui offrit un sourire bienveillant et poursuivit en croisant ses mains derrière son dos, se penchant vers elle pour lui confier. « Une petite équipe. C'est tout ce que je peux vous offrir. Revenez demain après-midi nous signerons un contrat. » « Si... Facilement ? Est-ce que vous êtes sûr ? » Elle était presque prête à lui faire changer d’avis tant elle ne comprenait comment il ait pu céder si facilement. Avait-elle été clair ? Avait-il bien saisi tous les enjeux de cette négociation ? « Nous en reparlerons mademoiselle, mais je suis sensible à votre lutte. Sensible à votre fougue aussi. Vous êtes notre avenir, la jeunesse qui prendra la relève. » Willys ne le suivait presque plus, ses jambes allaient flancher d’une minute à l’autre. L’alcool, la joie, l’angoisse que lui avait provoqués cet entretien, qu’importe le coupable, elle était à deux doigts de défaillir. Un groupe interrompit leur discussion, échangeant avec entrain des familiarités avec le directeur alors qu’elle restait totalement interdite. Presque malgré elle, elle riait aux blagues de ces inconnus comme si elle fut invité d’une quelconque façon à discuter avec eux. Cid, voyant qu’elle ne semblait décidée à bouger, eut un dernier regard pour la résistante et se pencha une dernière fois vers elle. « Pardonnez-moi mais je dois retourner auprès des invités. À demain mademoiselle. » « A demain. » Bredouilla-t-elle alors qu’il s’éloignait. Merde alors. Elle avait réussi.

Il fallait qu’elle extériorise, qu’elle crie, qu’elle danse, que sa joie explose d’une manière ou d’une autre, mais pourtant elle ne bougeait plus, une coupe de champagne à la main, jetant des coups d’œil autour d’elle et tout bonnement incapable pour l’heure de faire quoi que ce soit. Alors elle entreprit de faire quelques pas, manqua de trébucher en se prenant les pieds dans sa robe et se ressaisit enfin. Enfin plus ou moins… Elle tomba sur Selena qui dansait avec un garçon de manière peu conventionnelle, la main qu’il venait de glisser sur sa cuisse la fit rougir violemment et elle s’activa comme si elle venait d’être témoin d’une scène qu’elle n’aurait jamais dû ne serait-ce qu’entrevoir. Ce n’est donc pas avec elle qu’elle pourrait partager la nouvelle, elle paraissait bien assez occupée. Oh mais il fallait, il fallait qu’elle le dise, qu’elle partage cette nouvelle avec quelqu’un qui pourrait comprendre, qui pourrait… Son regard se posa sur Lucian Morgenstern. Se pourrait-il que…

Sans plus réfléchir, elle traversa les quelques mètres qui la séparaient de lui. Il serait capable de saisir ce que cette nouvelle signifiait, mieux que personne, sans doute. Et elle se devait de l’informer, n’est-ce pas ? De toute manière elle ne contrôlait plus rien, l’alcool lui était définitivement monté à la tête et Willys laissait toutes ses émotions guider ses pas. Sa vue était floue, cette piste de danse lui donnait le tournis, mais elle tenait bon et quand elle arriva à la hauteur du garçon et de sa cavalière, elle s’accrocha à son bras pour éviter de tomber. « Excusez-moi, excuse-moi, pardon écoute... Écoute je voudrais juste que tu me suives cinq minutes. Mon dieu je suis désolé, c'est affreusement gonflé ce que je suis en train de faire mais c'est sincèrement important ! » Avait-elle poursuivi en s’adressant à la jeune fille qui accompagnait Lucian, l’air affolé, incapable de se taire. « Je t'assure, je ne te connais pas, tu es très jolie d’ailleurs, félicitation, enfin écoute… Écoute, je n'en ai pas pour longtemps, il faut juste que je lui passe un message et il revient, pouf, tout de suite, vraiment ! Je suis désolé, je fais au plus vite ! Reste là il revient ! On fait vite ! » Cria-t-elle presque alors qu’elle entraînait le garçon plus loin. Un coin calme. Un coin calme. Le balcon !

Arrivé là-bas, Willys reprit son souffle avant de rire nerveusement. Il n’y avait que deux jeunes près d’eux, une fille à la chevelure flamboyante et un garçon qui… Son cœur rata un battement alors qu’elle cherchait à capter le regard du jeune homme, à voir son visage de plus près. Pourquoi est-ce qu’il lui semblait familier ? C’était impossible. Troublée, elle secoua la tête en se rappelant pourquoi elle était initialement venue ici et revint sur Lucian, reprenant à voix basse avec un soupçon d’hystérie dans la voix. « Ça a marché ! » Elle aurait pu en pleurer de bonheur. Le dire, cela donnait un tout autre sens à la chose ! « Je vais... Je vais revenir avec une bonne nouvelle ! Ça va enfin bouger à Timber ! C'est dingue... C'est dingue... Je... Je suppose que je dois te remercier ? De pas m'avoir... Tu sais... Renvoyé dans un train ! » Et voilà qu’elle riait à nouvelle fois nerveusement. Jusqu’à ce qu’un éclair de lucidité en croisant le regard du SOLDAT vienne la frapper de pleins fouets. Mais qu’avait-elle imaginé au juste ? Elle pensait encore pouvoir rattraper le coup avec lui ? Faire ami ami ? Qu’il la félicite ? Lui ? Son visage s’était défait alors qu’elle réalisait combien son geste et ses intentions avaient été déplacées. À côté de la plaque. Elle était vraiment à côté de la plaque. Et surtout, elle était plus ivre que jamais. « Je suis désolé. Pardon. C'est extrêmement gênant je... Euh... Tu peux retourner voir ta cavalière. Je sais pas vraiment ce qui m'a pris. Surement l'alcool. Ou l'enthousiasme, tout ça. Je me dis que tu partagerais peut-être... Laisse. Pardon. » Souffla t’elle prise au dépourvu, désignant vaguement de sa main la porte du balcon pour lui signifier qu’il pouvait partir.

© Field of Heroes

_________________

your mess
is mine

• Award du personnage miss Castrophe •
   • Award du membre en or •
   • Award du meilleur RP •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 13/02/2016
Messages : 284
Avatar : Matt Lanter
Crédits : Moony

Âge du perso : 25 ans
Activité : Pousse toi je suis du SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   12.09.16 0:29



Shut up and let me go


Kate était d’une compagnie agréable. Nous avions souvent été amenés à nous croisés étant donné qu’elle était l’amie de Selena mais aussi celle de Zack. Pourtant, nous ne nous étions jamais retrouvés seuls avant aujourd’hui. J’appréciais la jeune fille. Elle était beaucoup moins bruyante que Selena ce qui était déjà une qualité en soi. Elle était également loyale et avait la tête sur les épaules, qualités que je trouvais essentielles. Et plus que tout, elle ne s’attendait pas vraiment à ce que je fasse la conversation.

Je lui présentais ma main afin de l’inviter à danser. Elle accepta et nous pouvions ainsi commencer à tournoyer gaiement dans la pièce tandis qu’elle m’exposait son plan concernant Selena et Zachary. Au même instant, j’apercevais Mateusz et ses mains baladeuses. Je fronçais férocement les sourcils, luttant de toutes mes forces pour ne pas aller lui jeter mon poing dans la figure. J’aurais du le laisser à Dollet. Bon, Selena n’avait pas l’air de s’en formaliser plus que ça puisqu’il n’était pas encore étendu sur le sol. Je ne comprendrais jamais pourquoi elle le ménageait autant. Je ne manquerais pas de lui en faire la remarque.

« Je pense que si toi comme moi proposions une sortie à quatre, ils sentiraient le piège venir. Je pourrais demander à Zack de me rejoindre à l’armurerie de Balamb… De ton côté tu pourrais peut être faire venir Selena. Et on les laisse se retrouver là. »

J’étais d’une nullité totale pour jouer les entremetteurs. Ce n’était définitivement pas ma zone de confort. C’était plutôt le délire de Selena ça ! Elle se croyait cynique mais c’était une romantique blessée, c’est tout. J’allais néanmoins essayer de me pencher sérieusement sur la question.

J’allais enchainer lorsque je senti un poids s’appuyer contre moi et une petite main enserrer mon bras. Je me crispais involontairement. Réflexe de protection ancré dans mon inconscient depuis toutes ces années passées dans la rue. Je tournais légèrement la tête pour apercevoir Willys, me détendant pour une raison inexplicable. Elle m’avait l’air… flottante. Un peu comme Eirena un peu plus tôt quand elle m’avait fait sa confession inattendue. Et elle parlait, elle parlait. Je ne comprenais absolument pas où elle voulait en venir. Ni pourquoi elle félicitait Kate. Il y avait quelque chose à féliciter ? J’étais passé à côté d’un truc ? Tandis que je la laissais m’embarquer manu militari hors de la pièce, j’adressais un haussement d’épaule et un « Désolé » impuissant à Kate afin de m’excusez de l’abandonner à mon tour. Mais Willys ne me paraissait clairement pas dans son état normal en plus de ne pas vraiment me laisser le choix.

Elle riait nerveusement tout en me poussant dans un coin du balcon. Qu’est-ce qu’elle me voulait à la fin ? J’avais bien vu à l’autre bout du balcon le fils Deling (Kramer croyait d’ailleurs m’avoir caché son identité mais s’était sans compter sur Selena) et l’acolyte d’Eirena… Lena ou quelque chose comme ça. Heureusement pour ce qu’elle comptait me confier, entre la musique qui filtrait par la porte et notre distance, ils ne pourraient entendre les chuchotements de la résistante.

Willys était hystérique et complètement alcoolisée. Je la regardais avec étonnement tandis qu’elle m’annonçait que Kramer avait accepté d’aider son groupe de résistants. C’était une bonne chose bien sûr et j’espérais secrètement depuis longtemps que le SEED se décide à intervenir et en même temps, j’étais bien moins excité qu’elle. Je savais qu’une telle générosité n’était certainement pas gratuite et que Kramer avait un plan bien plus vaste en tête. Il avait des idéaux biens sûrs mais était soumis à des impératifs à la fois administratifs et financiers non négligeables. Il devrait rendre des comptes sur cette mission à NORG. Pour avoir accepté si vite, il avait forcément un but en lien direct avec la BGU.

Et la voilà qui me remerciait de ne pas l’avoir renvoyé dans le train. Pas que je n’y avais pas pensé mais les arguments de Selena avait été percutants. Si le salut de Timber devait venir de la fille des Weiss ainsi soit-il. J’étais sensible à l’ironie de la chose mais soit. Je ne savais toujours pas vraiment comment prendre le fait qu’elle ait rejoint un mouvement résistant. Mais apparemment elle avait risqué sa vie pour la cause. Qui étais-je pour douter de son engagement ? Je ne voyais pas d’un bon œil les mouvements résistants. Leurs actions n’étaient pas assez abouties et bien trop dangereuses que ce soit pour les civils ou encore plus pour ses membres. Je ne voulais pas de sang Timberien sur les mains et ces pourquoi j’avais refusé de suivre Fang dans son combat pour redresser le groupe des loups de la forêt. Je comptais mener mon combat différemment. A la source du mal. Quand le moment serait venu. Mais de cela, personne n’avait conscience. Et voilà qu’elle redevenait incohérente. Retourner voir ma cavalière ? Si elle m’avait fait traverser la moitié de la salle de bal ce n’était sans doute pas pour me libérer aussitôt. Elle était fière d’elle. Elle avait besoin qu’on lui confirme qu’elle avait accompli quelque chose d’important. En étais-je capable ?

Tandis qu’elle paniquait en désignant du bras la porte du balcon, j’attrapais son autre main pour éviter qu’elle ne s’enfuie suite à une autre de ses digressions. C’était un geste purement impulsif, pas du tout calculer et plutôt gênant à y repenser mais c’était fait. Comme elle, je me mettais à chuchoter, près de son oreille car je savais que des oreilles galbadiennes étaient à proximité.

« Attends. Je ne suis pas totalement insensible, tu sais ? Evidemment que ça m’importe que les choses avancent à Timber. »

Je prenais une grande inspiration et soupirait avant de continuer. Sa main toujours emprisonnée dans la mienne.

« C’est juste que je sais trop bien à quel point c’est dangereux de se dresser contre Deling. »

© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 33, Spécialiste du combat à l'arme blanche et au corps à corps
avatar
Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 542
Avatar : Karen Gillan
Crédits : Mad Hattress

Âge du perso : 26 ans (22 mars)
Activité : Seed spécialisée dans le combat à l'arme blanche ou au corps à corps.
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t209-sithmaith-erin-orwell
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   12.09.16 10:38



Show must go on


Plus ça va, plus ça tourne au vinaigre


« Je vous parle comme il me plaît. Je ne suis pas un de vos Cadets Monsieur. Vous n'avez aucune autorité sur moi ! Quant à Eirena, elle était avec moi avant que vous ne vous mêliez de notre conversation, j'ai donc toute légitimité à m'occuper d'elle. Moi, au moins, je ne la traumatise pas ! Regardez donc un peu l'état de cette pauvre enfant ! » Sithmaith parlait durement à l'instructeur et le foudroyait de ses prunelles noisettes pour ne pas le foudroyer tout court. La crise de panique d'Eirena avait refoulé sa G-Force car Sithmaith possédait un instinct de protection envers les plus jeunes, et elle s'occupait de temps en temps d'aider Eirena à réviser pour ses examens de passage. Donc la rouquine se sentait concernée. Malheureusement, comme l'avait anticipé la Seed, sa protégée ayant dégrisée se remit à penser à sa mère et à ses responsabilités. Sithmaith grinça des dents et prit la jeune fille dans ses bras, écartant autant que faire se pouvait Maxence. Sith' étant bien plus grande qu'Eirena, elle pouvait facilement, physiquement, adopter cette posture protectrice. Elle caressa les cheveux blonds de la jeune fille, se voulant rassurante. Plus que la grosse brute en face qui croyait que s'en aller allait suffire à faire oublier au dragon qui servait de mère à la Cadet qu'il était venu faire un scandale auprès de sa fille. Si seulement cela pouvait être sur lui que tombait la rage de la Seed de rang A et pas sur la pauvre Eirena qui n'y était pour rien dans toute cette histoire.

« Chut Eirena… tout va bien se passer. Elle ne te fera rien parce que tu n'y es pour rien… Et je vais rester avec toi, d'accord ? » De toute manière, elle n'avait absolument aucune confiance dans l'instructeur donc elle n'allait sûrement pas lui confier la petite blonde comme ça. Il venait de provoquer des tas d'ennuis à la Cadet simplement parce que la jeune fille avait été prise dans un piège tendu par on ne savait qui – et qui ne lui était même pas personnellement destiné de l'avis de Sith', rendre soûle l'académie aurait tout à fait été son genre quand elle-même était élève -.

« Ce n'est plus exactement comme si nous avions le choix, mais ne croyez-vous pas que vous devriez aller directement expliquer la quiproquo à sa mère au lieu de la laisser mariner dans son jus ? Je n'ai pas besoin de vous pour sortir Eirena d'ici, et vous devriez chercher le coupable plutôt que de vous en prendre aux victimes. » Elle resserra sa prise sur sa jeune protégée. Elle voulait bien quitter la salle, de toute manière ce bal commençait à tourner au vinaigre, ça n'avait rien d'amusant. Mais pour des raisons différentes de celles de Maxence, elle pensait qu'il fallait trouver le vrai coupable. Pourquoi ? Parce que c'était la seule manière de complètement disculper Eirena tout simplement. « Allez, viens Eirena, on s'en va, tu veux bien ? » demanda-t-elle tout doucement à la Cadet pour ne pas la brusquer. La différence de ton entre quand elle s'adressait à Maxence et quand elle parlait à Eirena était tellement grande qu'elle en était choquante. Mais s'il y avait bien quelqu'un à la BGU qui se fichait de ce qu'on pensait d'elle et de ses actions, c'était Sithmaith !

© Field of Heroes

_________________
Deux reflets dans la glace
Délicate ou sensible, délicieuse ou tenace, Arrogante et fragile, Il y a toujours quoi qu'on dise deux reflets dans la glace. (⚡) Sithmaith Erin Weston Orwell


• Miss FOH •
   • Award du meilleur RP •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED de rang 31
avatar
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 265
Avatar : Miles Teller
Crédits : Morphine (avatar) Moony. (crackship)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SEED
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t293-mateusz-i-m-the-solitud
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   12.09.16 11:34



Event n°2 : Le bal de l'été


« Très. » Acquiesça t’il lorsque, mauvaise, Selena lui avait demandé s’il était satisfait. Bien sûr, comment en aurait-il pu être autrement ? Il avait réussi sa petite mise en scène et obtenu ce qu’il voulait. La jeune fille ne s’était même pas rebellée, à croire qu’être qu’il avait vu juste, son statut d’infirme lui conférait un pouvoir extraordinaire. Voilà que les gens avaient pitié de lui. Formidable ! Mais l’esprit de la brune était ailleurs et suivant son regard, il l’aperçut observer les déambulations de Zachary Leonhart qui poursuivait une inconnue au physique plus qu’avantageux. Eh bien ? Son corps s’était tendu, il l’avait senti se crisper au moment même où les deux autres avaient quitté la salle. Intéressant. Bien sûr il avait eu vent des rumeurs et des paris, qui dans cet établissement ignorait encore que ces deux-là se tournaient autour ? Même quand on ne voulait rien savoir, on était au courant. Mateusz ne savait pas bien ce qui les empêchait de conclure, à croire que ces deux imbéciles étaient les seuls qui n’aient pas conscience qu’une bonne partie de l’école suivait leurs mésaventures comme un mauvais feuilleton. Bien sûr que ça l’agaçait, bien sûr. Quand on avait aimé une personne, quoi qu’on dise, il restait toujours difficile d’accepter qu’elle passe à autre chose. Et il était bien là son problème à lui, il refusait qu’elle l’oublie d’une quelconque manière. Alors il s’imposait violemment, pour laisser une trace, et il la voulait indélébile.

Un sourire se dessina sur ses lèvres quand Selena évoqua une promotion et un stage pour gérer sa colère. Tiens donc. « Ce qui est étonnant c’est qu’ils ne t’aient pas obligé à le suivre plus tôt ce stage. » C’était un de leur trop nombreux point commun. La colère. Sauf que Selena réussissait à la canaliser, de manière plus ou moins convaincante selon les périodes. Lui, ses parents lui avaient fait avaler des pilules pour l’annihiler. Il était maintenant dépendant de ces cochonneries et ne gagnait franchement pas au change. Selena venait d’ailleurs de lui faire remarquer qu’il sentait l’alcool. Oui ? Et alors ? Est-ce qu’elle s’inquiétait du mélange médicament/whisky ? Ce n’est pas comme si c’était la première fois qu’il tentait l’expérience. « J’ai déjà assez de médecins sur le dos Noctis, ne t’y mets pas non plus tu veux. Qu’est-ce que ça peut bien te faire de toute façon. » Demanda-t-il sans attendre de réponse. Après tout elle ne s’était jamais présentée à son chevet. L’avait-il attendu ? Sûrement. Une partie de lui du moins avait espéré la voir se présenter, aussi idiote soit cette idée. Pourquoi l’aurait-elle fait après tout ?

Le problème semblait être résolu, plus de tension palpable au milieu de la piste. Sun s’était retiré plus loin, au buffet, seul et l’instructeur Arriline l’était tout autant que lui a l’autre bout de la salle. Quant aux autres protagonistes, il avait perdu leurs traces. Sûrement avaient-ils vaqué à d’autres occupations. Il avait cependant remarqué Kate, une des amie de Selena, non loin d'eux, et avant que la gamine n'ait peut être l'idée saugrenue de séparer la belle des griffes du grand vilain Prescott il avait quelque chose à lui demander. Se recentrant sur sa partenaire, Mateusz attaqua enfin le sujet qui l’avait poussé à retrouver cette dernière. « Dis-moi ce qui se raconte, sur ma mission. Je sais que tu ne m'épargneras aucun détail toi. » Il voulait savoir ce qui avait fuité, quelles rumeurs circulaient possiblement à ce propos. Il était bien placé pour savoir qu’elles pouvaient être dévastatrices.
© Field of Heroes

_________________
Maybe I've just forgotten how to see that I'll never be the person that I thought I'd be — In my mind.


   
• Award du personnage le plus fourbe •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED médical de rang 13, Spécialiste de la paramagie de soutien
avatar
Date d'inscription : 18/07/2015
Messages : 473
Avatar : Dove Cameron
Crédits : Moony

Âge du perso : 20 ans
Activité : Cadet, BGU, comité disciplinaire
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■■
resistance■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t29-exemple-de-fiche-eirena-
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   12.09.16 19:07



Take Me Out To The Ball


Tandis que l’instructeur Salt m’assurait que personne n’allait tuer personne, je levais bien malgré moi de grands yeux dubitatifs vers sa personne. Pas sûr dans ce cas qu’il ai déjà eu à faire avec Anastasia Blackstone. Un bras de fer dans un gant de velours. Une tueuse sans pitié sous une plastique de mannequin. Oui, ma mère était belle. De ces beautés figées et glaciales qui vous défie du regard de les approcher. Le genre de beauté qui en devient dérangeante. Effrayante. En tout cas moi elle me terrorisait.

Je respirais de façon saccadée, tentant tant bien que mal de reprendre ma respiration.

« C’est… gentil mais… Peu importe les raisons pour elle je serais forcément coupable. »

J’haussais mes épaules, fataliste, et encore toute tremblante. Je la connaissais trop bien. Avec elle, j’étais toujours trop turbulente, pas assez disciplinée, trop bruyante, pas assez forte. Bref, une gêne. Un rappel constant de sa plus grosse erreur. Elle n’aurait jamais dû être mère. Certaines personnes n’étaient juste pas faites pour ça. Comme si elle avait senti que j’en avais besoin, Sithmaith me pris dans ses bras. Je me détendais alors. C’est fou comme en si peu de temps elle avait réussi à percer ma carapace. J’avais l’air dure mais ce n’était qu’une façade. Je n’avais pas connu d’autre guerre que celle que me livrait ma mère. J’avais vécu toute ma vie cachée derrière les murs de la BGU. Je n’avais pas la maturité sur la vie de Lena ou la fougue de Hope. J’hochais la tête à la proposition de Sithmaith, vaguement honteuse de me laisser autant aller. Il faut dire que la soirée était lourde en émotions.

« Merci »

L’ivresse – puisque c’était ainsi qu’on appelait et état – n’était au final pas si désagréable que ce que j’avais imaginé. Bien sûr je m’étais tournée en ridicule et ma mère ne me laisserait jamais l’oublier mais l’espace d’une soirée je m’étais sentie… Libre. Pas d’obligations, pas de règles, pas de masque. Adieu le poids de Blackstone et bonjour ‘juste Eirena’. Ça avait été agréable.

L’instructeur Salt me tenait d’un côté, Sithmaith de l’autre et j’étais au milieu, encore un peu déphasée. Si une part de moi avait envie de coller un vilain brasier aux fesses de la personne qui m’avait fait ça, une autre savait bien que ce ne serait pas arrivé si je n’étais pas une sorte de publicité vivante pour les vies calmes et rangées. On m’avait élevé dans une bulle et soudainement, mon prochain plongeon dans la vie réelle lors de l’examen du SEED m’effrayait. Je me rendais brutalement compte que l’entrainement et la théorie politique ne me servirait pas vraiment dans le vaste monde. Et j’en avais presque la nausée.

« J’aurais bien voulu aider mais… Je n’ai rien vu. Je suis arrivée, Aiden est parti discuter avec des mécènes. Je ne me sentais pas à l’aise alors j’ai bu quelques verres de… ce truc soit disant sans alcool. Il y a avait tout un tas de gens autour de la table. La plupart que je ne connais que de vue. Je n’ai pas vraiment fait attention et après… Je n’étais plus dans mon état normal. »

J’avais dit cela d’un ton piteux. C’était vraiment ridicule. Quelle belle façon de conclure ma présidence du comité disciplinaire. Formidable. Près du centre, il y avait bien Lucian et ses amis mais je m’étais suffisamment ridiculisée devant eux, je n’allais pas en plus les laisser rapporter à l’instructeur les bêtises que j’avais pu débiter.

Sithmaith proposa alors de s’en aller et j’acquiesçais d’un hochement de tête vigoureux. J’avais vraiment envie de quitter cette salle de bal de malheur. M’enfermer dans ma chambre et laisser cette journée n’être qu’un mauvais souvenir de plus.

Spoiler:
 

© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   13.09.16 15:07

Maxence soupira. Au moins, la jeune cadette n'aurait pas la gueule de bois mais elle non plus ne savait pas qui était responsable de cette mauvaise blague...
Lorsque la rouquine avait prit la cadette dans ses bras dans un mouvement de protection des plus inutiles, Maxence avait secoué la tête plus par moquerie que par dépit. Décidément, cette SEED était vraiment une épine dans le pied. Il en fallait encore peu à Maxence pour qu'elle soit comme les pêcheurs de Balamb : quelqu'un à faire chier juste pour le fun. Mais elle avait raison sur un point, il fallait aller parler à la mère Blackstone.
_ Très bien madame l'avocate, je vous confie cette jeune demoiselle. Mais sachez qu'en d'autres circonstances, nous aurions pu danser encore longtemps cette valse de gentilles attentions. Et toi, Eirena, détends toi, tout va bien ! Je m'occupe de ta mère, je trouverais bien quelque chose à lui raconter pour qu'elle pense avoir trop vite porté un jugement sur ton état. Suis ton amie, allez prendre l'air dans les jardins ou ailleurs, peu importe. Merci pour tes infos, je trouverais le responsable !!

Maxence tourna alors les talons et se dirigea droit vers la mère de la jeune cadette. Qu'est-ce qu'il allait lui raconter, il ne le savait pas encore mais après tout, il trouverait bien, il doit bien ça à Eirena après s'être ainsi trompé sur son compte. Faudrait aussi qu'il demande à Kramer de mettre quelqu'un à l'entrée à l'avenir afin de s'assurer qu'aucune bouteille ne soit amenée de l'extérieur ! Mais faudrait pas que ça soit lui qui soit choisi pour ça, ça serait vraiment trop chiant !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   15.09.16 23:14

Le bal de l'été
Une première pour Jasper


De la compagnie ?
Ce calme léger en devenait reposant, j'aurais pu y passer toute ma soirée, là, à regarder ce qui pouvait se tramer sous mes yeux. Mais ce que je voyais en contrebas n'était pas digne du plus grand des spectacles. L'activité humaine était plutôt tournée vers la salle de bal. Je me décidais de me retourner qu'au même instant, une voix féminine ainsi que sa présence me surprirent, me faisant presque louper ma manière de me rattraper au bord du balcon. Je me redressais face à elle, pour être bien plus présentable.
Sa question semblait assez ouverte vers une réponse positive, et il était vrai que répondre le contraire serait simplement du mensonge. Je fis un mouvement de tête léger pour acquiescer.

"Le bruit en devient très gênant. Je me demande comment on peut supporter ce genre de choses."

Je regardais rapidement à l'intérieur de la salle pour remarquer si des changements s'étaient opérés. Bien sur qu'à cette distance, je ne voyais absolument rien.
Mais d'un coup, quelque chose me tira, du moins, quelqu'un : c'était la femme qui s'était approchée de moi qui m'emmenais à l'intérieur. Étant pris de court, je la laissais faire. Puis, d'un autre côté, cela me permettrait de me sociabiliser. Qui sait ? On possède peut-être des goûts en commun ?

Mon regard portait ailleurs quand... Ce visage d'une personne avec une autre, elle me rappelait quelqu'un. Qui ? Je ne pouvais pas réfléchir plus longtemps, une fois la limite entre le balcon et la salle de bal franchie. De nouveau, le bruit était revenu. Je me rapprochais de cette mystérieuse personne, avant de lui demander quelque chose.

"Vous cherchez à me faire danser ?"

Je riais un peu face à mes paroles... À moins que c'était son intention ?
© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 30/12/2015
Messages : 189
Avatar : Kat McNamara
Crédits : YUSURADREAMS

Âge du perso : 20 ans
Activité : En remise en question
Feuille de personnage
stat :
stat points
force★★
magie/aura★★★
resistance★★
esquive★★

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t75-parce-que-il-faut-bien-p
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   16.09.16 0:54

Bal
le balcon


Je ne suis pas en retard


le jeune que j'avais aborder ne m'étais pas inconnue, cette enfant au père si connue avais alimenter les conversation fut un temps et moi faisant partie du groupe du comité de discipline me devais d'être au courant de un peu tout. Il me répondis normalement, mais je sentais bien que je l'avais surpris~
Cela me fis encore plus sourire.

Alors que je réfléchissait à quoi dire, je put entendre deux jeune gens venir sur le balcon. Je reconnus le monsieur tout sexy, oui un mini crush totalement platonique vue que je ne lui adresserais surement jamais la parole, quand à la dame qui l'accompagner ... inconnue, mais elle était aussi très jolie, cela serai drôle si ils étaient ensemble ~~ Quoi qu'il en soit la fille semblait paniquer et avait visiblement besoin de parler et à cause de nous elle chuchoter .

Ni une, ni deux, j'attrapa par le poignet Jasper pour le faire renter et laisser seul les deux amou... personnes~ Je leurs adressa tout de même un sourire et guida mon partenaire au centre de la piste.

Il ne se débattue, c'était bon signe et même quand il me posa la question, il ne semblait pas vraiment avoir peur. Plus comme quelqu'un qui suivait mon mouvement...pour le moment.

- Donc~ Ce monsieur me ferait-il l'honneur d'une danse ?

Et je lui fit une petite révérence, baissant la tête, croisant les jambes et soulevant très légèrement ma robe. Puis me redressa et me rapprocha de lui pour poser une main sur son épaule et l'autre dans le vide et attendant qu'il l'a prend.

- Et sinon, je m'appelle Lena~~

Je souriais toujours~~ cette soirée aller surement être bien amusante.

© Field of Heroes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 17/07/2015
Messages : 703
Avatar : Robin Williams
Crédits : Swann

Âge du perso : 56 ans
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   16.09.16 1:07

Rappel ordre de passage

   


   

Ordre de passage :

- Sun Nanoo
- Kate E. Davis
- Selena L. Noctis
- Callista Arrilline
- Willys D. Weiss
- Lucian A. Morgenstern
- Mateusz D. Prescott
- Sithmaith E. Orwell
- Maxence Salt
- Jasper Hawke
- Lena Brilles

N'hésitez pas à prévenir la personne vous suivant dans la liste lorsque c'est son tour de répondre.
   
© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
Instructeur
avatar
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 599
Avatar : Lee Byung-hun
Crédits : moony

Âge du perso : 40 ans ( 24 Juin)
Activité : Instructeur dans l'étude des monstres
Feuille de personnage
stat :
stat points
force ■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t227-sun-we-ll-set-fear-on-f
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   16.09.16 15:51

L'inviter à danser ? Et puis quoi encore ! Je ne fraternisai pas avec l'ennemi. Je pensais qu'elle avait compris que je ne comptais pas faire ami avec elle vu comment je la traitais. Ou était ce une simple provocation. Me connaissant elle devait s'attendre à ce que je lui dise non. J'avais horreur d'être prévisible. Un serveur passa avec encore quelques coupes de champagne sur son plateau. Il fallait que je reste sobre pour résister à la tentation. Je n'avais plus quinze ans, j'étais quand même capable de vaincre des pulsions.
Sith et Eirena était encore en pleine discussion avec Maxence. Ce dernier avait fini par les laisser tranquille. Peut être que si je pensais à mon amante, malgré notre dernière dispute, je ne songerai pas à Callista. C'était le meilleur plan que j'avais en tête. Mais est ce qu'un suicidaire avait forcément un plan à la base ? Car en avançant vers ma collègue blonde je me jetais tout droit dans la gueule du loup. Elle allait surtout penser que je n'avais aucune logique. Mais ça ce n'était un secret pour personne.

Arrivant à la hauteur de Callista, le lui tendais ma main comme j'avais fait avec Freya. On allait croire que je voulais me farcir toutes les jolies femmes de la soirée...

- Vous sembliez si déçu de ne pas avoir été invité que j'ai décidé de revenir vers vous

Lançais je avec un faux sourire. Elle avait vraiment un regard magnifique. Sith aussi avait des beaux yeux. Oh bon sang si je me lançais dans des comparaisons j'étais foutu.

- Alors cette danse, vous la voulez toujours ?

_________________
We'll set fear on fire ✽

   
• Award du personnage le plus torturé •
   • Mister FOH •
Revenir en haut Aller en bas
SEED de rang 10
avatar
Date d'inscription : 05/01/2016
Messages : 335
Avatar : Jennifer Lawrence
Crédits : ThePrettyOdd - Google

Âge du perso : 21 ans
Activité : Seed
Feuille de personnage
stat :
stat points
force****
magie/aura***
resistance**
esquive***

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t76-kate-e-davis-fini
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   17.09.16 19:00

Le bal de l'été



Être entouré, cela ne fait pas de mal de temps en temps !


Il n'avait pas tort ! Jusqu'à maintenant, nous n'étions jamais sortis tous les quatre et cela ferait trop soudain. L'idée de donner rendez-vous à Selena et Zachary le même jour, la même heure et au même endroit... C'était un peu risqué, mais nous pouvions trouver une excuse pour ne pas être présente. Au moment de prendre la parole et peu importe que ce soit lui ou moi, cela nous était totalement impossible. Une femme venait de nous interrompre et je ne comprenais rien à son charabia. Elle me trouvait jolie, elle me félicitait et me disait de ne pas bouger comme cette dernière empruntait Lucian pour quelques minutes. Honnêtement... Je rougissais à son compliment, mais je restais complètement perdu pour le reste et Lucian semblait ne rien comprendre non plus.

Je les voyais partir ensemble et je croisais les bras tout en regardant autour de moi. Zach' avait disparu, Selena continuait de danser avec Mateusz et le reste... Je m'en moquais un peu pour le coup. Je me disais pouvoir rendre visite à mon meilleur ami comme je n'avais plus rien à faire au bal et il se faisait tard. Lucian et moi, nous aurions bien l'occasion de se parler à nouveau pour manigancer certaines choses ~ Je me décidais à me rendre vers la sortie et sans vraiment dire un seul mot ! De toute manière, personne ne me remarquerait. Ils étaient bien tout trop occupé à leurs affaires. Arrivé devant les portes, je sortais bien tranquillement pour me rendre au dortoir et je courais pratiquement pour lui parler de ma soirée même s'il était malade.

Kate est parti de la soirée !
© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED de rang 32, Spécialiste de l'espionnage et infiltration
avatar
Date d'inscription : 25/12/2015
Messages : 625
Avatar : Willa Holland
Crédits : Cranberries

Âge du perso : 23
Activité : SEED spécialiste de l'espionnage et de l'infiltration
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■
resistance■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   17.09.16 22:34



Dance with the devil


Mateusz était étrangement aimable. Je l’en savais capable bien sûr mais il ne l’avait plus été ces sept dernières années. Ce revirement était aussi surprenant qu’inattendu. Soit les antalgiques avaient un pouvoir certain sur lui, soit il voulait quelque chose. Ce ne pouvait être que l’un ou l’autre.

Mais non, il continuait à bavarder comme si nous étions des amis de longue date. C’était vraiment étrange. Il avait au moins le mérite de me distraire des aventures de Zack et de son inconnue. Il passait vraiment son temps à me fuir. Et à côté de ça, il y avait Mateusz qui, lui, semblait prêt à me poursuivre jusqu’à ma mort. Ironique non ? En tout, cas, l’idée que je sois obligée d’apprendre à calmer mes colères semblait beaucoup l’amuser. C’était surtout lui qui en aurait eu besoin !

« En fait, j’ai eu le premier à neuf ans si tu veux tout savoir. »

Test de QI à sept ans, psychologue à huit et stage de gestion de la colère à neuf. Mes parents n’avaient pas lésiné sur les moyens pour tenter de maximiser ce qu’ils appelaient « mon potentiel ». Tant que je suivais les emplois du temps et que je jonglais entre spécialistes et professeurs particuliers, j’étais libre. Ils n’étaient presque jamais là de toute façon. Ils ont fini par arrêter de me traiter comme un sujet d’étude lors de mon entrée au G-Garden avant de totalement laisser tomber mon cas. J’étais une expérience ratée.

Alors que je lui faisais remarquer qu’il sentait le whisky, sa fougue légendaire se réveilla. Je me disais bien aussi que c’était trop beau pour durer. J’allais lui rétorquer que je n’étais ni sa mère ni sa copine et qu’il pouvait bien faire ce qu’il voulait de sa santé mais il me pris de court avec une question inattendue. Evidemment. Tout devenait plus clair. Il avait effectivement besoin de quelque chose. Même si au fond de moi je le savais, ça faisait quand même un peu mal de se dire qu’on en était rendu là.

« Je me doutais bien que cet élan d’amabilité n’était pas gratuit. » Je laissais échapper un soupir théâtral. « On raconte que t’as merdé. Sacrément merdé. Tu aurais refusé de suivre un ordre direct, foncé dans le conflit sans renfort et qu’on a dû t’exfiltrer. Je sais que Lucian était là mais il refuse de m’en parler. Je soupçonne juste que ça ne devait pas être joli. Il parait que t’étais dans un sale état en arrivant à l’infirmerie. Pour la plupart des gens ta carrière de SEED est finie. A cause de tes blessures. Mais on sait tous les deux que t’es beaucoup trop têtu et ambitieux pour ça. »

C’est lui qui avait voulu le savoir. J’avais dit les choses calmement, sans jugement. A sa place, j’aurais potentiellement fait la même chose. Je n’allais certainement pas lui jeter la pierre. Pas pour ça en tout cas. Mais qu’il n’attende pas non plus de pitié de ma part. Ca faisait aussi partie des risques du métier.

Soudain, je pouvais sentir dans mon dos une aura colérique foncer droit sur nous. Je tournais la tête vers la menace avant de reconnaître Nova. La colère sur ses traits se changea en surprise puis en choc. « Selena ! » La jeune femme, d’un naturel avenant, me pris dans ses bras. Nous étions devenues amies au fil de mes visites. De son petit air de fouine, son regard passa de Mat à moi. « Contente que tu te sois enfin décidée à le voir quand il est réveillé et à lui parler ». Je lui lançais un regard agacé. Elle eut au moins la décence d’avoir l’air contrit d’avoir trahi sa promesse de ne pas lui en parler. Les reproches seraient pour plus tard car cette dernière était repassée en mode ‘chirurgienne’ et semblait bien décidée à régler le cas Mat. « Toi ! T’es complètement inconscient !  Je ne me suis pas donné autant de mal pour que tu gâches tout pour un bal. On retourne à l’infirmerie. Pas de discussion sinon je te rajoute un mois de convalescence ! »

© Field of Heroes

_________________
Everytime we say goodbye
I die a little. Everytime we say goodbye, I wonder why a little, Why the Gods above me, who must be in the know. Think so little of me, they allow you to go. ©anaëlle.


• Award du personnage le plus astucieux •
• Award du meilleur RP •
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/07/2016
Messages : 205
Avatar : Natalie Dormer
Crédits : Yusuradreams/Moony

Âge du perso : 30 ans (17 janvier)
Activité : Instructrice spécialisée dans les armes à feu
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■
magie/aura■■■■■
resistance■■■
esquive■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t263-callista-arriline-instr
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   18.09.16 17:27



Le bal de l'été


Ce n'est pas pareil sans elle


Déçue ? Vraiment ? Si ce n'était que faire tapisserie n'avait rien de très excitant, elle n'avait pas eu l'impression d'être particulièrement désappointée. En fait, au sein de la BGU, elle se portait généralement beaucoup mieux quand son collègue était loin d'elle dans la mesure où il semblait ne pas l'aimer (et qu'elle ne comprenait pas pourquoi ! elle avait jeté une boule puante dans son bureau quand elle était cadet ou quoi?). Mais comme il aurait été très impoli de refuser, elle adressa son sourire le plus politiquement correct à Sun et prit la main tendue. Après tout, une danse, ça n'avait jamais tué personne… et c'était effectivement elle qui avait lancé cette pique au départ. Il fallait assumer. Il faut dire qu'elle pensait vraiment qu'il fuirait cette proposition de toutes ses forces et irait voir ailleurs si elle n'y était pas. Comme quoi, il pouvait quand même la surprendre (après, en bien ou pas, ça se discute…).

« Bien entendu. Quelle femme aime se faire belle pour seulement faire partie du décor ? » Si elle avait du parler franchement : elle. Elle détestait les mondanités, quand bien même elles lui soient très familières. « Allons-y. » Consolation néanmoins : ça ferait sûrement plaisir à leurs patrons, parce qu'ils trouvaient que Callista n'avait pas assez de contact avec ses collègues. Qu'elle restait trop avec ses élèves pour donner cours et ne faisait rien à côté, restant seule même à ses entraînements.

A tout le moins cette danse passerait-elle pour une tentative de sociabilisation (vouée à l'échec, elle le savait, mais on ne pourrait pas dire qu'elle n'avait pas essayé). « Cela ne vous dérange pas de changer de cavalière ? » Demanda-t-elle, l'air de rien, une fois en train de danser. La réponse l'intéressait car elle se demandait comment Sun avait pu se retrouver avec sa demi-sœur. Bien sûr, en dehors de leur lien de parenté, Callista ne connaissait pas sa demi-sœur, mais elle se méfiait pas mal de Sun… Et se demandait du même coup ce qui s'était passé, surtout que Freya avait eu l'air globalement plus gênée – voire effrayée – qu'autre chose. Mais bon, avec le caractère de Sun en même temps… Oui, ce n'était pas gentil de penser ça d'un homme avec qui on danse, mais c'était lui qui était désagréable hein !

Callista remarqua que pas mal de monde commençait à partir : tant mieux, elle en aurait bientôt fini pour une année entière de ce genre de soirée ! Youpi !

© Field of Heroes

_________________
Aimer jusqu'à en mourir
Il n'est pas question d'être heureux en ce monde. On ne l'est jamais absolument, puisque le lendemain de notre existence et celles des êtres que nous chérissons (⚡) ne nous appartiennent pas


• Award du personnage le plus badass •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Résistante de Timber
avatar
Date d'inscription : 11/05/2016
Messages : 1268
Avatar : Brie Larson
Crédits : BALACLAVA (avatar) ultraviolences + moony. (gifs) anaelle (sign)

Âge du perso : 24 ans
Activité : Professoresse de solfège
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura■■■
resistance
esquive

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t184-willys-how-do-you-prove
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   19.09.16 0:20



Take Me Out To The Ball


Idiote. Idiote. Idiote. Ce n’est pas parce qu’elle niait les faits qu’ils n’étaient pas réels, dans sa petite caboche encore Willys peinait à admettre l’histoire qui la liait à Lucian. Elle l’avait entendu, elle ne l’avait pas digéré. Prise de nausée en croisant le regard de ses parents elle continuait pourtant à vouloir leur trouver inconsciemment des excuses, à croire que ce que lui avait dit le SOLDAT n’était pas totalement juste et qu’il y avait, quelque part, une explication. Elle continuait de se mentir à elle-même tout en n'y croyant absolument pas, c’est que ça l’aurait arrangé, au fond, que ses paternels s’avèrent moins coupables qu’on ne le pensait… Oh l’alcool commençait à lui faire réaliser de sombres choses qu’elle ne voulait pas admettre, ça n’avait jamais été une bonne idée de ramener ici Lucian Morgenstern à vrai dire, qu’est ce qu'il lui avait pris et qu'avait elle espéré ? Oublier, sans doute. Faire comme si, encore une fois. Viens, prétendons que mes parents n’ont jamais voulu tuer les tiens. Viens, prétendons que nous pouvons être amis ! Ridicule, elle était ridicule, et déjà lui demandait elle de partir car c’était sûrement ce qu’il y avait de plus sage à faire. Elle brûlait radicalement de honte.

Aussi fut-elle bien incapable d’anticiper la suite. Lucian venait de lui prendre la main et déjà elle l’interrogeait du regard, les yeux exorbités, avant de baisser la tête sur leurs deux mains sellées. Quoi ? Comment ? Voilà que le malheureux maintenant se penchait vers son oreille et lui murmurait que le sort de Timber lui importait. Oh ça n’allait pas, c’était trop étrange, le rouge lui montait aux joues sans qu’elle ne comprenne bien quel mal était en train de la frapper. L’alcool se répéta t’elle, l’alcool, et de toute évidence son interlocuteur en avait aussi consommé. Comment pouvait-il être aussi… Doux ? Ce n’était pas normal. « Rends-moi ma main s’il te plaît, c’est extrêmement embarrassant. » Bredouilla t’elle sans trop savoir si elle en avait réellement envie. Elle voulait son pardon ? Visiblement elle venait de l’obtenir. Mais qu’avait-elle fait pour ? Rien, n’est-ce pas ? Dégageant ses petits doigts des siens en cachant ses mains derrière son dos comme si elle ne craignait qu’une nouvelle lubie étrange le prenne, elle se sentait, si c’était possible, toujours plus honteuse.

Le consultant un instant du regard, perdue dans un silence gêné, sa langue finit enfin par se délier comme si les mots du garçon venaient de l’atteindre avec quelques minutes de différés. Le danger que représentait le fait de se hisser contre Deling, c’est bien ça qu’il venait de dire ?  « J’ai peur en fait. » Réalisa-t-elle à voix haute alors qu’elle n’avait définitivement plus aucun contrôle sur ce qu’elle faisait, et encore moins sur ce qu’elle disait. « Ça devient concret, ça me fait vraiment peur, et si on était pas prêt ? Et si… Si ça nous échappait tout ça ? » Sa main, s’était posée sur le bras du garçon avant qu’elle ne la retire vivement. Elle répéta ce geste à plusieurs reprise pendant qu’elle parlait, partagé entre le besoin de réconfort et la vive indication de sa raison qui lui rappelait qu’il était tout simplement inconvenant de sa part d’espérer que ce soit lui qui lui apporte. « Oh merde, dans quoi je me suis fourré. » Sans crier gare, elle s’assit lourdement par terre, callant son dos contre la rambarde du balcon, l’air absent. Tiens, ils étaient seuls ? A quel moment la jolie rouquine et son mystérieux cavalier avaient ils quitté les lieux ? Appuyant son pouce et son indexe contre ses yeux qu'elle avait clos, elle poussa un profond soupire avant de relever son regard vers son interlocuteur. « Je suis désolé. » Conclut elle sans trop savoir pourquoi, ou plutôt, sachant pertinemment la raison qui la poussait à présenter ses excuses, mais incapable de réussir à les lui présenter convenablement.

© Field of Heroes

_________________

your mess
is mine

• Award du personnage miss Castrophe •
   • Award du membre en or •
   • Award du meilleur RP •
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SOLDAT
avatar
Date d'inscription : 13/02/2016
Messages : 284
Avatar : Matt Lanter
Crédits : Moony

Âge du perso : 25 ans
Activité : Pousse toi je suis du SOLDAT
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura
resistance■■■■
esquive■■■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   19.09.16 19:30



Shut up and let me go


Mais dans quoi est-ce que je m’étais encore fourré ? J’aurais du l’éviter comme la peste cette fille. Pas essayer de quoi ? De la réconforter ? C’était surréaliste. Complètement dingue. Toute cette situation depuis le jour où elle était venue m’aborder devant sa maison était dingue. Et je m’y connaissais en truc dingues. Mais là, j’étais clairement au-delà de tout. Qu’est-ce qui m’avait pris de la laisser m’embarquer sur ce balcon et surtout, pourquoi n’avais-je pas saisi l’occasion qu’elle m’offrait de m’enfuir ? J’étais bien en peine de répondre à cette question.

J’en étais toujours à me demander ce que j’étais exactement en train de faire quand ses doigts glissèrent de ma main, ses mots m’atteignant quelques secondes trop tard, me faisant reculer d’un pas. Oui, c’était extrêmement embarrassant. Pour elle comme pour moi. Machinalement et comme à l’accoutumé dans ce genre de situation, ma main vint frotter l’arrière de mon cou et mes yeux se perdirent dans les détails de notre environnement. Il en fallait peu pour que je sois totalement mortifié. Cette soirée était décidément une mauvaise idée. Sans compter que j’avais laissé Selena avec l’autre ordure de Prescott. Elle savait se défendre mais quand même. Je n’aimais pas l’influence que ce type avait encore sur elle.

Et je restais là, figé à attendre je ne sais trop quoi. Le fils Deling était parti avec l’amie d’Eirena. J’aurais peut-être dû lui dire que la petite blonde était complètement éméchée mais je n’y avais même pas pensé. Je n’étais pas son père après tout.

Willys se décida enfin à briser le silence plein de gêne qui s’était installé entre nous. Je comprenais ce qu’elle voulait dire.

« Avoir peur c’est une bonne chose. C’est ce qui te maintiendra en vie. »

Et je parlais en connaissance de cause. Je savais que mon incapacité à la ressentir causerait un jour ou l’autre ma perte. Les SOLDATs n’étaient de toute façon pas connus pour leur longévité. J’étais un des rares rescapés de ma session d’entrainement. Sans doute parce que la mort avait déjà emporté trop de Morgenstern d’un seul coup. Mes yeux se perdirent dans le vide, me remémorant les évènements de Dollet, mes différentes missions et plus loin encore mon dernier jour avec mes parents.

Je la laissais opérer son manège avec mon bras, ne sachant pas vraiment comment j'étais sensé réagir. J'avais l'impression de faire face à un lapin apeuré.

« On est jamais prêt pour la guerre. Une fois lancée elle est incontrôlable. Elle couve depuis des décennies à Timber. »

Je me laissais glisser sur le mur opposé du balcon, une jambe tendue et l’autre pliée sur laquelle je posais mes bras croisés. Son je suis désolée me pris par surprise. Je relevais les yeux vers elle en me demandant bien en quel honneur elle s’excusait. Qu’étais je sensé répondre à ça ?

Une voix familière me sauva d’une énième humiliation pour la soirée. Selena semblait nous avoir retrouvé. J'avais vraiment besoin d'un verre. Ou dix.

© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ SEED de rang 31
avatar
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 265
Avatar : Miles Teller
Crédits : Morphine (avatar) Moony. (crackship)

Âge du perso : 25 ans
Activité : SEED
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■
esquive■■

Magies maîtrisées :
Objets:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t293-mateusz-i-m-the-solitud
MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   19.09.16 19:44



Event n°2 : Le bal de l'été


Qu’est-ce qu’elle avait voulu dire avec cette histoire d’amabilité ? C’est vrai, il était allé la rejoindre avec une idée bien précise en tête, qu’avait-elle espéré au juste ? Qu’il vienne pour elle ? Mais plus sérieusement… L’avait-elle trouvé poli lorsqu’il avait glissé sa main sur sa cuisse et l’avait désarmé ? Grand bien lui fasse, de son côté Mateusz n’avait pas eu la sensation de s’être comporté plus convenablement que d’habitude mais si elle l’avait jugé aimable, allons bon... À ce moment de l’histoire il n’avait pas forcément envie de creuser plus loin l’affaire de toute façon et il se contenta d’écouter la suite. Car oui, il était venu près d’elle car il connaissait se franchise, savait que Selena avait des choses à lui rapprocher et avait parfaitement conscience qu’elle ne le ménagerait pas pour ces raisons. C’est ce que Mateusz voulait, un rapport honnête sur les faits pour savoir à quoi s’en tenir, et étrangement, il voulait que ce soit cette fille qui le lui livre. C’était curieux de lui donner sa revanche sur une plateau d’argent, elle savait mieux que personne combien les rumeurs pouvaient être douloureuses et il lui livrait l’autorisation de balancer tout ce qu’elle savait sur les bruits qui pouvaient courir sur son compte, lui, le garçon qui avait aidé à propager les ragots qui l’avaient détruite elle lors de son adolescence. Il aurait pu aller voir un "ami", Jared, ou même ce psychotique d’instructeur Sun, mais il craignait profondément qu’on ne lui dise pas tout si cela sortait de leurs bouches. Comme s’il avait été important de ne pas être doux et certainement pas conciliant. Pour être stimulé, Mateusz avait besoin de violence, de défi, « Il n’y pas deux mots plus douloureux que "bon travail". » lui avait dit son professeur au Garden de Galabadia et il se le répétait toujours depuis. Ce n’était certainement pas en encourageant qu’on arrivait à des résultats convaincants, mais bien en pointant toujours ce qui n’allait pas pour pouvoir s’améliorer et avoir la prétention de frôler la perfection. Il ne se rétablirait pas si on lui disait qu’il faisait des efforts remarquables, il guérirait si on lui faisait entendre qu’il allait perdre l’usage de sa jambe s’il continuait ses conneries. Résultat, alors que les médecins avaient rendu sans équivoque leur avis sur la question, contre toute attente il marchait.

Avait-il réellement préparé la suite ? Oh il savait que ça ne serait pas du joli, prendre du recul s’avérera cependant plus compliqué que ce qu’il avait prévu. Il s’était évidemment douté qu’on ne perdrait pas de temps, qu’à peine aurait il posé le pied à l’infirmerie qu’on raconterait déjà pourquoi il avait été envoyé là-bas. On n’allait pas admirer son courage, on allait se moquer de sa bêtise et de son inconscience. C’était si commode d’avoir pire que sois à côté de nous, on pouvait toujours se comparer et se dire qu’on ne tomberait jamais aussi bas. Voilà, en deux semaine il était devenu ce type qu’il était presque rassurant de savoir dans l’établissement car on pouvait cracher en concert dessus et avoir tranquillement dans la tête que, pour l’heure, on ne pouvait faire pire.

Ainsi donc la plupart des gens dans cette pièce pensaient sa carrière terminée ? Il ne put s’empêcher de jeter un coup d’œil derrière son épaule, observant voir si sa présence avait attiré l’attention de quelqu’un et déplorant au final que ça ne soit pas le cas. Il était après tout en train de leur prouver qu’il tenait toujours debout et que pour un type qui était arrivé dans le plus piteux des états deux semaines auparavant, il se portait plutôt bien. « Qu’ils parlent… » Murmura-t-il avant de se reconcentrer sur Selena. Elle n’avait donc pas pensé comme les autres ? La jeune fille lui aurait clairement dit qu’elle l’avait cru finit si tel avait été le cas, elle ne mentait pas, et le fait qu’elle le dise trop têtu et ambitieux pour pouvoir lâcher l’affaire était au fond un compliment pour lui.

Et puis, sans prévenir, Nova déboula à côté d’eux. Il ne put se retenir longtemps de soupirer bruyamment, son arrivée signait la fin officielle de la soirée pour lui à coup sur. Reprenant un appui correct sur sa canne alors que la chirurgienne enlaçait sa partenaire d’une danse, il fronça les sourcils en détaillant leurs visages. Il ne les savait pas si proches. Et que penser du commentaire ahurissant sur le fait que Selena serait venu le voir quand il était assoupi ? Fixant la SEED qui fuyait son regard dans l’attente d’une explication, il ne put malheureusement pas vraiment espérer les obtenir puisque déjà Nova l’apostrophait, lui ordonnant de rejoindre l’infirmerie. « C’est pas vrai mais calme toi. » Lui demanda t’il d’un ton particulièrement blasé, secouant la tête avant d’observer Selena. « On n'en restera pas là. » Définitivement. Il fallait qu’il sache ce que signifiait ces visites, pourquoi diable s’était-elle donné le mal d’aller le voir et d’éviter de surcroît qu’il soit réveillé à ces moment-là ? Il fallait se mettre à l’évidence qu’elle s’était inquiétée, et que contrairement à ce qu’elle avait prétendu plus tôt, elle savait très bien dans quel état il avait été ces deux dernières semaines. Nova le pressait à nouveau du regard et Mateusz s’éloigna sans rien ajouter. Il avait eu ses informations – plus qu’il n’en avait espéré d’ailleurs - et n’était de toute manière pas en mesure de poursuivre la soirée, les antalgiques commençaient doucement à faire moins d’effet et il était certainement plus sage de suivre les directives de la chirurgienne.

[Mateusz à quitté le bal]
© Field of Heroes

_________________
Maybe I've just forgotten how to see that I'll never be the person that I thought I'd be — In my mind.


   
• Award du personnage le plus fourbe •
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Event n°2] Le bal de l'été   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event n°2] Le bal de l'été
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [ Event : rp ] Combat d'arène (clandestin)
» [EVENT JCJ RP OUVERT] : Vendredi 4 décembre. début 21h20
» [Event Horde]L'operation Agonie
» [Projet- Event pré 4.0.3] La vérité sur ...
» [Event Jdr JcJ] L'Attaque du Donjon de Hurlevent !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Have A Break :: Notre Histoire :: Chapitre 2 : Dollet et le bal-