AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♦"Schlonk Schlonk Schlonk" Said the Knight♦ [Serban]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: ♦"Schlonk Schlonk Schlonk" Said the Knight♦ [Serban]   30.06.16 11:47

"Schlonk Schlonk Schlonk" Said the Knight
I wanna be the very best , Like no one ever was !



Mon Dieu qu’on s’ennuyait… Pourquoi on ne lui avait pas encore confié de nouvelles missions ? Ca faisait deux jours qu’elle était de retour à la BGU, un peu d’action quoi merde ! Et soudain… rien. Em tournait en rond dans sa chambre sans savoir quoi faire, ces amis, eux, étaient en mission et elle n’avait pas le gout d’aller jusqu’à balamb pour faire du shopping (minable). Quand on a passé plus de la moitié de sa vie dans une ville comme Deling City comprenez bien que les magasins de Balamb ça soit pas vraiment le big délire. « Ce n’est pas byzaaaaaaaaaance » dit-elle machinalement en imitant un accent bourgeois et en pensant à sa vieille tante Mary qui était aussi blindée que proche de ses sous. Elle rit toute seule face à cette imitation exagérée et repensa rapidement à ses parents qui devaient, comme toujours, se faire un sang d’encre pour elle. Si, dans certaines familles, voir son enfant réussir et devenir Seed est une source de joie et de fierté, dans la famille de Em ça a plus été panique et désespoir (on notera la possibilité pour Amelie Nothomb de reprendre ce titre pour son prochain bouquin). Emeraude tourne une dernière fois sur son lit, allongée comme une seiche au bord de la plage avant que ses yeux ne tombent sur ses éventails. Deux armes assez massives en adamantium, un métal aussi léger que résistant (et heureusement car vu les bras de crevette d’Em ça aurait été compliqué de porter ces trucs s’ils avaient été en fer). Les contours étaient dorés et le centre rouge vif (oui Em aime passer inaperçu sur le champ de bataille…) avec deux papillons en or sur les côtés sertis d’une pierre précieuse, Emeraude était nulle en pierre (plutôt rigolo quand on voit son prénom) elle était donc incapable de définir ce que c’était, le vendeur le lui avait dit mais elle avait oublié. Ces deux éventails étaient tout nouveaux, elle les avait acheté à son dernier retour de mission et n’avait pas encore eu l’occasion de les tester, d’après le vendeur les deux pierres auraient subi un traitement spécifique afin de renforcé la magie de son possesseur, et Em l’espérait vraiment vu le prix que ces petites merveilles.

Spoiler:
 

– Bon, bah autant aller les tester de suite

Elle se mit en marche, ses yeux passèrent devant son uniforme de seed et elle eut un petit rictus, elle ne le portait presque jamais, c’était pour elle très pompeux de l’arborer en toute circonstance, une manière qu’avait les Seed les plus médiocre de crier au monde entier « A que coucou c’est moi, je suis Seed regardez, soyez impressionnés parce que quand même je suis Seed, hey toi tu as vu mon uniforme ? Je suis un Seed ». Sans compté que c’était le meilleur moyen de mettre une sorte de fossé entre elle et le reste du monde. Elle ne voulait pas que les cadets la regarde différemment, où être prise de haut par un Seed de rang A. Elle était un être humain et souhaite incroyablement être traité comme tel. Perdue dans ses pensées elle se retrouva sans s’en rendre compte, dans la serre de combat, elle décida de s’assoir tranquillement en attendant qu’un monstre l’attaque (oui Em est très alerte face au danger comme fille). Il ne fallut pas longtemps pour qu’elle reçoive un gros coup derrière la tête.

– Aouch ! Hey ça fait mal ! elle se retourna et se retrouva face a une sorte de plante munie de deux tentacules dis donc le gros haricot on t’as jamais dit qu’il fallait dire bonjour d’abord ?

L’orchidea trouva que c’était quand même plus marrant de répondre en mettant un gros coup sur la tête d’Em, elle para de justesse avec l’une de ses armes. Un saut en arrière lui permet de prendre suffisamment de distance pour être tranquille, une plante… une plante… Elle eut un petit rictus avant de charger un brasier et de le balancé en pleine poire (poire/plante vous l’avez, oh si c’est rigolo) de son ennemi. Qui s’enflamma instantanément sous la puissance du sort. Em ne sut pas dire si ces armes avaient vraiment eu un impact sur la puissance du sort mais elle aimait le croire. Elle fut très fière de sa prouesse jusqu’à ce qu’une goutte de sang tombe à ses pieds, la plante lui avait quand même fait certains dégâts. Elle soupira en se lançant un soin

– Pfff faut vraiment que je travaille ma résistance, ou alors je peux porter une armure, c’est chic une armure et super discret en mission, schlonk schlonk schlonk

Elle arrêta son imitation (incroyablement bonne on le notera) de l’homme en armure quand elle remarqua qu’on l’a fixait, un jeune homme à l’air plutôt sévère se tenait non loin d’elle vu son âge et son apparence ça devait être un cadet. Elle lui sourit avant de s’avancer vers lui.

– Toi aussi tu as été époustouflé par mon imitation de l’armure ? J’envisage de me reconvertir en bruiteuse au cinéma si le Seed ne fonctionne pas ! Je pense que j’ai mes chances, je fais aussi très bien le brin d’herbe ! elle se mit à rire avant de tendre la main au garçon qui lui faisait face Je m’appelle Emeraude, enchantée !

Elle continua de sourire en attendant une réaction de la part de son camarade, il avait l’air triste, quoi que son expression semblait plutôt neutre mais au fond de ses yeux claires elle voyait une sorte de salt lake glacé, comme un lac remplis de larme qui avait fini par se figer totalement (oui je suis forte pour les métaphores qu’on me donne une médaille). Elle se demanda ce qui avait pu arriver au jeune homme pour qu’une telle émotion transparaisse, mais ce n’était pas ses affaires, chacun avait son jardin privé et elle n’était personne pour forcer la porte de celui des autres.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ♦"Schlonk Schlonk Schlonk" Said the Knight♦ [Serban]   01.07.16 1:07

Vae Victis
Dolor Cadens


La tristesse pour partenaire
Il n'aimait pas les études, ce n'était pas une question d'implication ou de temps de travail, de ce côté là c'était facile... c'était justement parce que c'était facile que le garçon n'aimait pas les études ! Il comprenait et retenait trop vite, beaucoup trop vite et cela en devenait lassant. Serban n'était pourtant pas spécialement studieux et n'avait certainement pas envie de l'être, pourtant on pourrait croire qu'un garçon sans activités comme lui passerait tout son temps le nez dans ses cours...

Voilà quelques années maintenant qu'il était résident de la BGU et il avait vu nombre de gens différents, parfois intéressants et parfois antipathiques. Et pourtant, il ne s'était jamais fait d'amis. Ce n'était pas parce qu'il n'y arrivait pas mais parce qu'il ne le désirait pas. Ici, personne ne connaissait son histoire, il savait qu'il n'y aurait nulle discrimination quant à ses origines mais la cicatrice était toujours là et il était donc hors de question d'aller vers les autres. De toute façon, n'était il pas persuadé qu'ils allaient lui faire du mal à un moment ou un autre ? Depuis tout ce temps, il errait dans l'académie comme un fantôme, faisant ce qu'on lui demandait de faire dans le cadre de sa formation, ni plus, ni moins.

La serre de combat était un de ses endroits préférés (spécialement après le couvre feu) car c'était une zone où il était facile d'être seul... et qui avait l'incroyable avantage de lui permettre de s'entraîner encore et toujours. Nagatobimaru l'accompagnait partout, il portait son kusarigama en ceinture la plupart du temps. Il avait occis un bon paquet d'orchidea déjà mais il n'oubliait jamais que les premières fois, il avait frôlé la mort quelques fois (majoritairement par une manipulation de son arme imparfaite), il fallait dire que combattre avec une faux reliée à une chaîne n'était pas l'arme la plus facile à maîtriser, encore moins en tant que débutant au combat tout court ! Dire que maintenant (et force d'entraînements acharnés et durs), il était un véritable prodige armé virevoltant avec une grâce presque envoûtante et d'une efficacité sinistrement fatale. L'un de ses exercices préféré restait le jonglage avec son arme. Maintenir en l'air une balle de tennis, tout en réalisant des pirouettes et sans jamais percer la balle, ce n'était pas aussi simple que cela puisse paraître !

Il venait de terrasser une orchidea lorsqu'il entendit la porte de la serre s'ouvrir. Aussitôt, il alla se cacher dans un coin qu'il pensait sombre et discret tandis qu'une fille, visiblement motivée, apparut dans l'idée de tuer quelques monstres. Serban était sur le point de s'éloigner lorsque le combat s'engagea. La singularité des armes de la jeune femme fascina le garçon et observa le combat jusqu'au bout. Bien qu'elle fut blessée, elle se mit à faire une imitation grotesque de quelque chose qui échappa au jeune homme mais il pensa qu'il s'agissait d'une armure puisqu'elle en évoqua une avant de faire ses simagrées.
Malencontreusement, elle l'aperçut et s'approcha derechef de lui. Elle lui parla avant de se mettre à rire, lui tendre une main et se présenter. Serban considéra la main mais ne bougea pas. Il était hors de question de la toucher !!
_ Salut... Répondit il en détournant son regard pour fixer un point sur sa gauche. Machinalement, il fit tourner la faux comme si c'était une bolas. Je m'appelle Serban. Ajouta-t-il dans un souffle, presque un murmure. Non, la palabre n'était toujours pas un exercice facile ! Jamais il ne serait à l'aise avec ça et les personnes exubérantes comme cette fille le rendaient nerveux. Il aurait mieux fait de s'éloigner comme il l'avait prévu à la base, il n'en serait pas là ! Si seulement il avait attendu le couvre feu comme il le faisait d'habitude ! Comment allait il se sortir de cette affaire maintenant ?
© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ♦"Schlonk Schlonk Schlonk" Said the Knight♦ [Serban]   07.07.16 10:34

"Schlonk Schlonk Schlonk" Said the Knight
I wanna be the very best , Like no one ever was !



Et dire qu’elle pensait que la journée allait être intéressante elle venait de tomber sur le plus introverti des introvertis, ALL HAIL TO THE KING OF INTROVERT ! Comme il refusa de serrer sa main elle la leva devant son propre visage et l’inspecta de prêt, qui sait ? Peut-être l’orchidea avait bavé dessus ? Ou mit du sumac ? Ou un truc du genre, non en vrai, il y avait des gens payés pour étudier des monstres ? Comment venaient ce genre de vocation ? Vous voyez vous une gamine de 8 ans déclarer fièrement à sa mère « plus tard je vais disséquer des Xylomid bwéhéhéhéhé » ? Enfin bref elle n’avait rien sur la main quoi, elle se retint de rouler des yeux, et se contenta d’un petit rire bienveillant.

– Et bien Serban, j’espère que tu refuses de me toucher par pur misanthropie et pas par pur misogynie ça ne serai pas très bien reçu…  
Em dû se retenir de lui ébouriffer les cheveux, avec son air triste et un peu perdu elle ne se posait pas trop de question sur ce qu’il faisait à la BGU, ça devait être un cadet, curieusement la plupart des Seed arbore un vieil aire suffisant, ou alors ils n’arboraient plus d’aire parce qu’ils étaient mort et, entre nous, être mort c’est vachement handicapant pour le futur. Elle regarda son téléphone, puis releva les yeux vers Serban avec un petit sourire.

– Tu sais que théoriquement les cadets doivent être dans leurs dortoirs à cette heure-ci ? Je pourrai faire du zèle (zèle/zell vous l’avez ?) et te raccompagner en te tirant les oreilles, mais fort heureusement pour toi j’ai un faible pour ceux qui s’entraîne dur elle posa ses yeux sur l’arme du jeune homme, une faux reliée à une chaine, elle avait déjà vu un ou deux élèves s’en servir, mais ils finissaient, pour la plupart) assommé ou avec une vilaine entaille … Em aimait les gens qui prenaient le risque de se battre avec des armes différentes (sans blague) c’est un kusarigama non ? j’aime bien ce type d’arme, ça change de tous ses blaireaux avec leurs épées ou leurs flingues, n’importe qui peut tirer avec un flingue ou mettre un coup d’épée, pas forcément bien visé ou manier mais tout le monde sait approximativement s’en servir, d’instinct, ou alors à cause de la télé, mais admettons, j’ai un flingue comme arme, je me fait désarmé en combat, combien il y a-t-il de chance que mon adversaire sache l’utiliser pour me tirer dessus ? Maintenant j’ai ça elle déplia son éventail droit pour le montrer ou ça elle désigna le kusarigama il y a très peu de chance qu’il arrive à s’en servir et de forte chance qu’il se coupe un membre avec… C’est bien plus futé ce genre d’arme…

Elle releva les yeux et fixa le vide derrière Serban un moment, un bruit derrière elle avait éveillé son attention, machinalement, elle tendit le bras derrière elle et lança un brasier qui fit cramer instantanément l’orchidea un peu trop téméraire qui avait décidé de l’attaquer par derrière.

– C’est aussi pour ça que j’aime la magie, même désarmé tu restes encore un danger elle eut un petit rire et non désolée je n’arrête jamais de parler, je sais que pour les introverties c’est super chiant, mais bon, tes profs aussi ne font que parler non ? Je paris que tu préfères les exercices de terrains ? Moi aussi, alors montre-moi comment tu te sers de ton truc, tu sais mieux faire que ces bouffons qui jouent les ninjas et qui manquent de se couper un bras non ? Alors montre-moi et si tu te demandes pourquoi tu ferais ça, déjà sinon bah je te tire les oreilles et aussi bah si tu veux être un seed un jour commence pas t’entrainer avec des seed allez roule ! elle dut se retenir de lui mettre une petite tape sur les fesses tant cet acte allait bien avec l’expression qu’elle venait de prononcer, elle se recula un peu et s’adossa contre le mur prêt de l’entrée histoire de bien lui montrer que, de toute façon, il ne pourrai pas sortir avant qu’elle l’ai vu à l’œuvre.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ♦"Schlonk Schlonk Schlonk" Said the Knight♦ [Serban]   07.07.16 14:34

Vae Victis
Dolor Cadens


La tristesse pour partenaire
On aurait dit qu'elle cherchait à combler le vide comme si le silence la terrifiait. La jeune femme parlait et parlait encore tant et si bien que même si Serban voulait en placer une, il ne pourrait pas. Peut être avait elle seulement compris que l'exercice du dialogue était au dessus des forces du garçon. Ou alors c'était dans sa nature de parler sans cesse... Cependant, elle sembla piquée au vif devant le refus du cadet de lui serrer la main et la réflexion qui suivit confirma l'hypothèse. Il n'y avait ni misogynie ni misanthropie dans les actes du beau brun, ces notions lui étaient étrangères de fond et de forme. Et si cela avait été un homme, sa réaction aurait été la même. C'était le contact qui gênait le garçon, tout simplement. Il était dans sa bulle et ce genre de contacts était la menace de voir son monde s'effondrer. Serban était différent des autres de bien des manières mais la première raison venait de son autisme bien que léger mais ancré dans sa façon d'être. Le suspicieux ferait état de ses réactions d'enfants face à l'agression de sa mère et les pensées qui en ont découlé, de son comportement général qui ne laisse pas penser que le cadet puisse être atteint d'un tel handicap et pourtant... N'importe quel médecin qui ferait une recherche dans ce sens comprendrait que Serban souffre en réalité du syndrome d'Asperger enfin, d'une variante en réalité mais expliquant toutefois plein de choses. Mais personne jamais ne s'y était intéressé et probablement que personne ne s'y intéresserait jamais... Autant donc dire que tout ce qui est préjugés et sexisme sont des détails qui ne pourront pas faire partie de l'existence de Serban.

_ Miso... c'est quoi ? Osa-t-il dire plus comme une pensée à voix haute qu'une question adressée à sa senpai.

Mais peut être que le coche à cette réponse était passé parce que déjà, la jeune femme lui rappelait les règles de la BGU et remettait en question sa présence sur le terrain d'entraînement mais c'était son lieu préféré et il s'y rendait dès qu'il le pouvait sans faire attention aux règles inhérentes à son accès. Et encore une fois, avant qu'il ait pu se défendre, la conversation se fit sur son arme peu courante. La discours empli de reconnaissance de la femme quant à son choix d'arme lui fit plaisir malgré lui. Comme si c'était la première fois qu'il était reconnu de façon positive. Son regard se porta alors sur Nagatobimaru qu'il décrocha alors de son emplacement d'un simple geste sec vers l'arrière. Le marteau tomba sur le sol tandis que la faux reflétait les lumières blafardes de la serre dans la main du garçon.

Mais le garçon fut surpris par un vif éclair de lumière alors que la jeune femme venait de lancer un brasier mettant accessoirement le feu à la végétation de la serre. Sans y penser, le garçon tendit son bras poing fermé à l'exception de son index et majeur croisés et levés vers le plafond comme pour faire un vœu avant de les abattre rapidement vers le sol créant une petite boule de givre au départ du feu, évitant que tout ne s'embrase. Lui aussi aimait la magie mais son sort était bien loin d'égaler en terme de puissance celui de la Seed.

Et pendant qu'il jouait les pompiers improvisés, Emeraude lui lança un défi. Ou plutôt, elle l'invita à faire une démonstration de sa maîtrise de son arme. Cela le gênait un peu mais l'idée de combattre était toujours plus réjouissante que celle de parler. Il se mit en position alors que deux Orchidea pointèrent le bout de leur n... tentacules - si on pouvait appeler ça comme ça, probablement attirés par le sort de feu de la femme. Le garçon ferma alors les yeux un seconde avant de fixer ses ennemis. Son regard avait changé, il était plein de détermination et de concentration. La première bestiole chargea tandis que la seconde chercha à le frapper avec ses lianes. D'un geste du pied, il envoya le marteau toujours par terre sur la première créature et continuant son geste, il dévia un tentacule avec son talon, sauta et abattit son autre pied sur le seconde tentacule, il termina sa rotation par un coup de faux qui coupa la première liane. L'autre orchidea, celle qui s'était prit le marteau dans la tronche reprit ses esprits et sauta sur le garçon qui eut à peine le temps de lancer un glacier avant de se décaler pour esquiver une nouvelle attaque de l'autre créature. Dans la hâte, il rééquilibra son kusarigama afin d'avoir la lame leste et le marteau haut. Utilisant sa deuxième main, Serban lança à nouveau le marteau sur la bestiole qui esquiva sans problèmes mais le cadet abattit sa deuxième main, propulsant alors la faux qui passa à côté de l'orchidea. L'inexpérimenté aurait pu penser que ces deux attaques étaient des coups d'esbrouffre mais ce n'était pas le cas. C'était une double feinte agile pour positionner une cible à l'avantage du manieur. Et avant que la faux eut terminé son inertie, Serban referma son poing et tira alors la lame vers lui. La première orchidea se retrouva coupée en deux sans comprendre ce qui lui était arrivé. Et utilisant la longueur de chaine entre sa main et le marteau, Serban dans une habile rotation, fit s'envoler la masse qui s'écrasa lourdement sur le corps de la dernière orchidea. La faux fut alors lancée à son tour contre un mur de la serre, rebondit et alla à son tour frapper la créature du dos de la lame. Le garçon fit revenir sa faux et rééquilibra encore une fois sa posture. La lame fut à nouveau lancé mais cette fois-ci, elle se planta dans le corps de la créature à moitié assommée. Le cadet n'eut à tirer sur sa chaîne de façon ferme pour entailler mortellement l'orchidea.

Tout ça avait été facile mais les créatures de la serre n'étaient pas spécialement dangereuses, exception faite du T-Rex qu'un cadet a peu de chances de croiser et Serban avait déjà passé beaucoup d'heure à combattre les monstres de son niveau et il avait donc étudié leur façon de se battre en solo et en groupe. Il avait simplement eut la chance que les bestioles n'eurent pas tenté de l'endormir avec leurs spores... Et avant que la dernière orchidea eut le temps de disparaître, le kusarigama était à nouveau autour de la taille de Serban. Il était épuisé et plutôt déçu de sa prestation, le combat avait duré beaucoup trop longtemps.
© Field of Heroes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ♦"Schlonk Schlonk Schlonk" Said the Knight♦ [Serban]   

Revenir en haut Aller en bas
 
♦"Schlonk Schlonk Schlonk" Said the Knight♦ [Serban]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crossed Swords 2 AES/MVS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Have A Break :: RP terminés-