AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Witch Hunter ☼ Merrick Disraeli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Date d'inscription : 31/01/2018
Messages : 45
Avatar : Nancy McDonie
Crédits : RainbowsMile
Âge du perso : 20 ans
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura
resistance
esquive

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Witch Hunter ☼ Merrick Disraeli   23.11.18 18:01


MERRICK DISRAELI
WITCH HUNTER
◊ NOM : Disraeli. Un nom autrefois synonyme de succès, richesse mais surtout emblème de la pâtisserie galbadienne.◊ PRÉNOM(S) : Merrick. Un seul nom était déjà bien suffisant pour un monstre de gosse comme elle. ◊ ÂGE : 20 ans, l’adolescence est bien loin derrière elle désormais. ◊ DATE & LIEU DE NAISSANCE : Née le 3 mars 76 à Deling City. ◊ GARDEN : Sa famille résidant à Balamb depuis plusieurs années déjà, la BGU avait été un choix tout à fait logique pour la demoiselle. ◊ SITUATION SOCIALE :  Issue d’une famille modeste. Elle est célibataire. ◊ ARME DE PREDILECTION : Pistolet, bien qu’elle privilégiera toujours l’usage de la magie. ◊ SCENARIO OU INVENTE : Inventée ◊ AVATAR :  Nancy McDonie. ◊ CRÉDITS : RainbowsMile

Indiquez nous vos capacités. En tant que cadet, vous avez 5 points à placer. Le premier point de chaque catégorie ne compte pas car c'est le minimum requis suite à votre entraînement.  Copiez-collez le carré, il correspond au point (1pt = 1carré) :
Force
Magie■■■■
Résistance■■
Esquive■■
DÉFAUTS : Autrefois une demoiselle enjouée et souriante, Merrick s’est renfermée sur elle-même au fil des années. Ne parlant presque pas et ne faisant visiblement aucun effort pour bien s’entendre avec qui que ce soit, la cadette n’est plus vraiment aussi populaire qu’avant. Sentant le désespoir et la mélancolie à plein nez, les autres élèves fuient leur camarade comme la peste. Si quelque chose demeure bien au fond de son cœur, toutefois, c’est cette insidieuse angoisse qui l’empêche de dormir. Merrick a peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas pouvoir venger son frère, d’être incapable de rivaliser avec la sorcière qui hante ses nuits. Même si la demoiselle a trouvé dans sa douleur une certaine force et confiance, elle ne peut s'empêcher de craindre l'avenir. Il y a bien trop de choses en jeu pour ne pas y penser. Bien qu’elle affiche un air taciturne et sérieux, la jeune femme reste extrêmement émotive. Elle ressent les choses à 100% et un rien la vexe ou la blesse. Si elle tente comme elle peut de dissimuler ce qu’elle considère comme une faiblesse, il est parfois difficile de museler ses émotions, surtout quand on les ressent si violemment. Le concept de limite ne fait toujours aucun sens dans l’esprit de l’apprentie mercenaire. Envahissante au possible, elle n’a aucun scrupule à s’immiscer dans la vie des autres. Vie privée, elle ne connait pas et n’en fait qu’à sa tête. Beaucoup trop sérieuse, la demoiselle ne sait plus comment relâcher la pression et est constamment la victime d’un stress inimaginable. Elle ne pense pas avoir le droit de se détendre, pas encore.

QUALITÉS : En dépit de son air froid, Merrick est curieusement bienveillante avec les gens qui l’entourent. Si la vengeance est devenu son objectif premier, il lui semble inimaginable de causer du tort à qui que ce soit. Si elle souhaite éliminer la sorcière, c’est tout autant pour se venger que protéger les gens. Ce n’est certainement pas pour les voir souffrir eux aussi. Elle serait incapable de sacrifier cruellement qui que ce soit dans sa quête, même si cela lui permettait d’atteindre plus rapidement le jour qu’elle attend avec impatience. Dévouée à ses proches et aux gens qu’elle estime, la cadette serait prête à tout pour protéger les gens qu’elle aime. Si elle a de grandes difficultés pour exprimer ses sentiments aujourd’hui, ne pas les protéger est inconcevable. Merrick est également devenue l’exemple même du dévouement. Elle ne laisse rien au hasard et travaille très sérieusement pour donner toujours le meilleur d’elle-même. Elle trouve ça insultant pour ses professeurs et ses proches de ne pas faire tout son possible pour réussir. Au plus profond de son cœur, derrière tout son mal-être, son désir d’être aimé survit. Romantique, la jeune femme l’est encore. En effet, si elle n’oserait pas l’avouer, tomber amoureuse serait une vraie aubaine pour elle, surtout en des temps aussi sombres. Une personne qui viendrait remettre de la couleur et du bonheur dans sa vie. Curieuse au possible, la cadette s’en sert comme une arme, n’hésitant pas à étudier tout ce qu’elle peut, de pousser la moindre réflexion jusqu’au bout. Le savoir c’est le pouvoir et Merrick vit pour cet adage.

MAGIES FAVORITES : Ultima : Le sort Ultime. Quelqu’un se vouant à la magie ne peut qu’être fasciné par ce sortilège. Merrick espère être capable de lancer un tel sort lorsqu'elle se retrouvera face à la monstrueuse Cydaée.

Cyanure : La magie ne doit pas être utilisée seulement avec brutalité. Cyanure est la personnification même de la stratégie magique. Affaiblir ses ennemis n’a rien de lâche, jouer sur l’usure plutôt que sur la puissance brute s’avère parfois inévitable.

Soin : Les magies curatives se doivent d’être au cœur même de l’arsenal d’un magicien. Détruire ne suffit pas, il faut aussi prendre le temps de ménager sa condition physique pour se battre toujours plus longtemps. Si ce sort ne passionne pas la jeune fille, il est essentiel à ses yeux.

G-FORCES :
Zephyr : Merrick aime l’amour. C’est la force directrice de sa vie. Tout tourne autour de cela. Elle est en quête constamment du vrai amour. Sa décision même de rejoindre la BGU avait été motivé par le plus stupide des coups de foudre. Aujourd'hui encore, chacune de ces actions est motivé par son amour pour les autres.

Griever : Ayant su trouver une mine à courage au fond de son coeur, Merrick ne se laisse plus faire et n'hésite pas un instant à venir en aide aux autres. Si elle reste discrète et distante, son amour pour les autres n'en est pas pour autant faible ou illégitime.

Mumba : La loyauté et l'amitié ayant toujours été deux choses très importantes pour la demoiselle, cette G-Force semble s'accorder à merveille avec elle. Aujourd'hui plus encore, alors que Merrick s'efforce plus violemment que jamais à s'entrainer et étudier, Mumba serait l'ami parfait pour elle.


pourquoi avoir choisi une formation de mercenaire?
Son grand-frère, lui aussi cadet, avait été soi-disant sa première motivation pour devenir SeeD mais en réalité, Merrick ne s’était servie de lui que comme couverture. Imriel, beau gosse au sourire ravageur de 4ème année, c’était lui la vraie raison pour laquelle cette idiote s’était fourrée dans un tel pétrin. Ce goujat lui avait finalement brisé le cœur mais, en la tirant jusqu’en ces lieux, il lui avait permis de découvrir quelque chose qu’elle adore, et dans laquelle elle excelle : la magie. Après les évènements d'octobre 93, Merrick a enfin accepté son avenir en tant que mercenaire. Bien décidée à devenir la plus redoutable SeeD de toute l'histoire de la BGU, la jeune femme s'entraine nuit et jour.

comment avez vous réagi face aux événements de Octobre 93 (déstruction de Trabia, attaque de la BGU) ?
Merrick a été traumatisée par les évènements d'Octobre 93. Ayant perdu dans l'attaque son frère et sa belle soeur, la cadette a effectué un virage à 180 degrés. Mettant de côté son innocence, la demoiselle est devenue sérieuse et implacable. Un sacrifice selon elle nécessaire pour avoir la possibilité de venger sa famille et tous les innocents ayant été tués des mains de la sorcière. Ce qui est sûr, c'est que personne ne reconnait plus la douce et maladroite adolescente qui vivait encore avant ce triste moment.

PRÉNOM : Simon LOCALISATION : Lyon FREQUENCE DE CONNEXION : Très variable, je suis beaucoup trop occupé en ce moment  nooo DC? : Non ! Comment nous avez vous trouvé? : Je vous connaissais déjà ♥️


Dernière édition par Merrick Disraeli le 24.11.18 13:54, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 31/01/2018
Messages : 45
Avatar : Nancy McDonie
Crédits : RainbowsMile
Âge du perso : 20 ans
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura
resistance
esquive

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Witch Hunter ☼ Merrick Disraeli   23.11.18 18:04


This is my story
WITCH HUNTER
☼ Disraeli ☼ Autrefois de vulgaires ouvriers, le plus illustre des ancêtres Disraeli, Ariel Disraeli, s’était émancipé de ce monde là pour en créer un tout nouveau, un monde duquel il pensait pouvoir tenir les rennes. Sa mère, austère et ventripotente damoiselle des bas quartiers de Deling City, n’était pas égalée culinairement chez les Disraeli. Intéressé par les arts culinaires depuis son enfance, le jeune Ariel apprit beaucoup auprès de sa mère, et quitta l’usine à la seconde même ou il avait su décrocher un travail dans les cuisines d’un petit restaurant. Vaquant d’endroit en endroit, la jeune homme gagna comme il put sa vie, ne semblant visiblement pas pouvoir s’éloigner des guenilles que les siens aimaient tant. A la fin de sa vie, Ariel était toujours aussi pauvre, mais ce qu’il créa lui, resta gravé à jamais dans les esprits. Offrant le goût de la cuisine à ses deux fils, et leur léguant le petit pactole qu’il avait su amasser toutes ces années, Ariel mit ses enfants sur la voie du succès. L’un devint un grand restaurateur, propriétaire de nombreuses antennes un peu partout dans le monde, l’autre devint un formidable pâtissier, régalant l’élite de Galbadia avec des douceurs toujours plus originales. Depuis cette génération couverte d’or et succès, la cuisine devint la marque de fabrique de la famille Disraeli. Les décennies défilèrent, chaque clan renforçant la spécialité que le premier d’entre eux avait choisi. Les Disraeli du Sucre et les Disraeli du Sel. Voici comment la populace les appelait, et ce n’était pas si idiot que ça. Pourtant, ces deux clans là s’aimaient toujours comme une seule et même famille. Après tout, les pâtisseries des uns ne dérangeaient pas les grillades des autres. Tout était merveilleux dans le plus intéressant des mondes, le business ne fléchissant ni pendant les guerres, ni pendant les crises, ni pendant quoi que ce soit. Malheureusement, la chance qu’Ariel Disraeli avait su insuffler chez les siens s’épuisait.

☼ Les Disraeli du Sucre ☼ Patrick Disraeli, le père de Merrick, fût celui conduisant les Disraeli du Sucre vers le désastre. Représentant de la branche principale du clan sucré, Patrick s’était montré au départ un modèle de businessman et cuisinier. Il dirigeait l’empire de sa famille avec intelligence, avait fait un bon mariage et croulait sous l’argent et le succès. Le patriarche, sa femme et ses quatre adorables enfants vécurent pendant de longues années dans le bonheur et l’insouciance. Et puis tout dégringola. Quelques mois après la naissance de Merrick, la relation entre ses parents se détériora drastiquement. Disputes, hurlements, pleurs. Cela n’en finissait jamais. Dégoûtée par un mari qu’elle s’était sentie obligée d’épouser, la mère de Merrick s’empressa dans les bras d’un autre homme dès qu’il lui fût insupportable de vivre ainsi. Patrick apprit inévitablement cela, surtout dans un monde aussi cruel que celui des riches gens de Deling City, et tomba dans l’alcoolisme et la dépression. Avec un divorce sanglant en route et une propension à la boisson de plus en plus difficile à contrôler, l’Empire des Disraeli du Sucre s’écroula peu à peu, incapable de survivre les temps modernes sans une figure emblématique à sa tête. Pressée d’en finir avec son « horrible vie », Dame Disraeli préféra ne pas demander la garde de ses enfants, bien décidée à refaire sa vie avec son nouvel homme. Le peu de considération que leur mère leur offrit traumatisa la fratrie. Bien que trop jeune à l'époque pour se rappeler de quoi que ce soit, Merrick apprit bien après le comportement de sa mère, et s'en sentit tout autant affectée. Après le divorce officialisé, Patrick décida de quitter cette ville qu’il détestait tant pour venir s’installer à Balamb avec sa petite famille, espérant créer un nouvel empire comme ses ancêtres avaient su le faire des décennies auparavant.

☼ Balamb ☼ Cette charmante ville portuaire était pleine d’opportunités, mais comment un alcoolique notoire pouvait-il voir ses efforts couronnés de succès ? La réputation des Disraeli jouait désormais en sa défaveur, et tout le monde voyait en Patrick un échec. Au départ, l’oisiveté du patriarche ne posa pas de sérieux problèmes à la famille. Si l’empire s’était écroulée, il s’était tiré de tout cela avec suffisamment d’argent pour faire vivre décemment les siens quelques années. C’est dans ce cadre là que les premiers souvenirs de la petite Merrick advinrent. Si l’on murmurait à son passage, l’identifiant clairement comme la fille de ce dégoûtant Patrick Disraeli, l’enfant était bien trop jeune pour comprendre quoi que ce soit. Elle ne manquait pas d’amis, ni d’amour, était drôlement douée en classe et était, par-dessus tout, un véritable rayon de soleil. Amusante, attachante, drôlement jolie, tout semblait lui sourire. Ecartée des horreurs que les autres membres de sa famille avaient du subir, Merrick était devenue une gosse tout à fait normale. Trois années passèrent ainsi, de belles années, peut-être les plus belles que la jeune fille connaitrait. Malheureusement pour elle, l’innocence enfantine de ses camarades mais aussi la sienne s’éclipsa à mesure que le temps défilait. Les moqueries faisaient désormais sens à l’enfant. Certains refusaient de jouer avec elle. La situation financière des Disraeli empirait. Son père était malheureux, dans un état second à tout moment de la journée. Les rares moments ou il était sobre, il parlait d’ouvrir sa propre boulangerie à Balamb, mais jamais rien ne se passait. Merrick se renferma peu à peu sur elle. La réalité frappait enfin à sa porte, et c’était une réalisation douloureuse. Elle prit du poids, ses prouesses scolaires dégringolèrent et l’enfant devint si triste. Sa vie devint alors un vrai cauchemar, pourtant, cela ne pouvait durer. Un esprit si créatif, si brillant si lumineux ne pouvait succomber à l’appel du désespoir.

☼ Renouveau ☼ Ce fût dans le plus sombre des moments que le feu dans le cœur de la gamine se raviva. Alors qu’elle avait tout juste 8 ans, son père attint ce qui fût sans aucun doute la pire période de sa vie. Il disparaissait parfois pendant plusieurs jours pour boire. Il oubliait de payer les factures. Il n’allait pas non plus aux rares rendez-vous qu’on daignait lui proposer. La famille dût déménager, dans quelque chose de plus petit, plus sombre. Son grand-frère, qui n’avait alors que 14 ans, arrêta l’école et se mit à travailler pour subvenir comme il le pouvait aux besoins de ses frères et sœurs. Les temps étaient durs, trop dur pour des enfants qui n’avaient rien demandé. Merrick était en colère. En colère contre son père, les autres, soi-même. Elle ne savait pas comment se soustraire à cette angoisse continuelle. Et puis un jour, tout bascula. Une âme chaleureuse et bienveillante entra dans sa vie. Sa meilleure amie. Ses rires sonores, son regard plein de malice, ses idées toujours plus folles. Les ténèbres se dissipèrent, et l’enfant put enfin tenir à nouveau dans la lumière. Elle qui avait perdu goût à la vie, découvrit tant de choses. Elle tomba pour la première fois amoureuse, se trouva une passion pour l’écriture, s’amusa, dansa, se fit mal, vécut tout simplement. Elle se rendit compte que la tristesse amenait la tristesse, le malheur le malheur et que, tout pareillement, la joie créait de la joie. Merrick se fit une promesse, la promesse de ne jamais retomber aussi bas. La promesse qu’en dépit de tout, elle continuerait à rire, sourire, s’amuser mais surtout partager cette joie tout autour d’elle. Sa décision ne put qu’être confortée par une discussion qu’elle eut avec sa sœur, qui lui révéla enfin la traitrise de sa mère, et la vraie raison derrière les déboires de son père. Un nouveau regard sur la vie, voilà ce qu’elle obtint de tout cela.

☼ One Love ☼ Merrick, à ses 13 ans, ne savait pas ce qu’elle voulait faire de sa vie. Elle aimait les garçons oui. Mais à quoi cela servait ? Elle adorait écrire oui. Mais qui pouvait supporter ses écrits hormis sa meilleure amie ? La vie était belle, mais devenait ennuyante, monotone, étrange. Puis elle le vit lui. Imriel. Cadet en première année à la très célèbre BGU. Il avait par le passé étudié au même collège que la jeune fille, et il était revenu pour vanter les mérites de sa nouvelle école. Merrick se fichait pas mal de la BGU, des mercenaires, de la magie, de tous ces trucs farfelues, mais Imriel bon dieu. Il était si beau, si drôle, si fort. Si la demoiselle était tombée amoureuse par le passé, cela ne s’était jamais passé ainsi. Cela n’avait jamais été si fort, si violent, si brusque. Tout ce à quoi elle pouvait penser, c’était lui. Germa alors dans sa stupide petite tête un véritable plan pour le rejoindre à la BGU. Sa meilleure amie la trouvait folle, et franchement bête, mais quand Merrick se décidait à faire quelque chose, rien ne semblait pouvoir l’arrêter. Son idiot de frère avait bien réussis le test et rejoint la BGU, alors pourquoi pas elle ? Le fait de rejoindre une académie militaire par amour était franchement inconscient, mais elle ne semblait pas s'en rendre compte. Pire que tout, elle ne lui avait jamais parlé! Cette folle idée aurait pu se dissiper avec le temps, après tout il lui fallait encore attendre un peu moins de deux ans pour faire ce fameux test, mais que nenni. Profitant de ses rares passages à Balamb, Merrick se rafraichissait les yeux, et quand elle ne le pouvait pas, elle ne se privait pas de stalker les réseaux sociaux de son élu. Ce test, elle le passa, et plutôt deux fois qu’une. Elle qui était si droite, si bienveillante, offrit aux examinateurs des mensonges si joliment ficelés qu’elle parvint, sans trop que personne ne comprenne comment, à être accepté dans la fameuse académie.


☼ BGU ☼ Comment expliquer les premiers mois de la demoiselle à la BGU ? Catastrophique. Oh oui, c’est le mot. Merrick n’avait jamais souhaité être mercenaire, et maintenant qu’elle se trouvait face aux monstrueuses matières de son nouveau cursus, elle ne pouvait que se sentir bête. Ses performances étaient à la limite du dangereux, son intelligence proche d’un mollusque et ses interactions sociales plus qu’atterrantes. Elle aurait dû être virée, cela ne faisait aucun doute et pourtant, une seule chose la sauva : la paramagie. Si Merrick était la pire de sa promotion pour tout le reste, elle était peut-être l’une des meilleures en magie. Un talent comme ça ne pouvait être gâché. Le reste s’apprenait, son talent naturel en magie, lui, n’était pas donné à n’importe qui. A la surprise de tous, la cadette demeura au sein de l’académie, s’efforçant désormais de travailler suffisamment ses cours pour ne pas se faire virer. Oh. Elle restait nulle, je ne vous dis pas le contraire. Mais au moins elle essayait. Si sa vie sociale s’était cantonnée à sa meilleure amie pendant de nombreuses années, elle devait désormais s’approcher des autres si elle ne souhaitait pas rester seule toute sa scolarité. Bien sûr, elle insupportait la moitié de sa promotion et faisait de la peine à l’autre moitié, mais toutes ces expériences continuaient à façonner son esprit. Rigolote, détonante, chiante, maladroite mais parfois appréciée tout de même. Merrick changeait, peut-être en pire, mais au moins cela avait le mérite d’être drôle à observer. Se faire des nouveaux amis n’était pas franchement sa priorité quoi qu’il en soit. Imriel restait dans sa tête, et une chance pour elle, elle tombait sur lui presque tous les jours désormais. Elle se sentait encore trop timide pour l’aborder, mais le bon moment arriverait, elle en était sûre. Alors elle se préparait, lentement et sûrement, au rendez-vous du siècle.

☼ Coeur Brisé ☼ Deux mois avant la fin des cours, Merrick prit son courage à deux mains et fit une déclaration à son élu. Si ce dernier se moqua allègrement d’elle dans un premier temps, il sembla bien vite changer d’idée, lui proposant de venir avec elle à la bibliothèque, de manger ensemble, ce genre de chose. La cadette était folle de joie, mais son amour lui brouillait la vision. Imriel et ses copains se moquaient à tout va, publiquement, de la pauvre sotte et ne lui adressait au final la parole que pour se servir d’elle. Il se moquait de son poids, de sa crédulité, de son intelligence, tout y passait. Un petit chien lui cherchant ses livres et son plateau repas, comme c’était bien utile. Le grand-frère de Merrick, de la même année, fût hors de lui lorsqu’il apprit la nouvelle, et initia même une merveilleuse baston avec l’homme que sa sœur aimait. Bien sûr, idiote comme elle était, elle croyait son frère jaloux et préféra se ranger auprès de celui qu’elle appelait « mon chéri ». Personne ne lui disait jamais rien, par peur du cadet ou désintérêt, et les rares personnes qui essayaient se faisaient chambrer par la demoiselle. Et puis ce fameux jour arriva. Imriel proposa enfin un rendez-vous en tête à tête à l’adolescente. Un charmant pique-nique dans les bois entourant l’université. Une idée qui ne manqua pas de lui faire plaisir. Jusqu’à présent, elle avait du supporter la présence des amis du garçon qu’elle aimait, et enfin, il serait à elle, seulement à elle. Plus belle que jamais, Merrick arriva à l’heure au point de rendez-vous, dans une petite clairière nichée au cœur de la forêt. Mais une heure passa, puis deux, puis trois. La demoiselle, pourtant, ne cillait pas, essayait bêtement de se convaincre qu’il allait arriver. Et puis il arriva. Le monstre. Pas celui auquel vous pensez. Un vrai monstre. Etait-ce une abeille ? Ou peut-être une larve ? Tout ce qui importe, c’est que cette chose attaqua si violemment l’enfant qu’elle crut mourir, et ce n’est qu’à l’aide de son insupportable voix qu’elle put quémander de l’aide. L’enfant était détruite. Physiquement. Mentalement. Une tempête s’annonçait.

☼ Guess Who's Back ☼ A l’hôpital pendant deux semaines, Merrick se contenta de pleurer. Son frère vint la voir, et lui expliqua de nouveau l’histoire, elle qui après tant de douleur était fin prête à l’entendre. Elle se sentait bête, humiliée. La personne qui avait motivé sa vie ses dernières années avait été ce goujat, cette ordure. A la sortie de l’hôpital, la cadette se fit une promesse. La même qu’il y a des années de cela, mais un peu différemment. Joie et bonheur elle diffuserait. Amour et Confiance elle offrirait. Mais ordure, elle détruirait, sans honte ni peur. Parce que certaines personnes sont irrécupérables, malgré tout ce que l’on peut faire. Certaines personnes ne méritent pas d’être excusées. Elle se promit, surtout, qu’elle deviendrait meilleure que cet abruti et qu’elle lui montrerait le véritable visage de la revanche : le succès. Ayant manqué les derniers cours de l’année, Merrick revint deux semaines pendant l’été, travaillant comme une vraie forcenée, surprenant même le plus cynique des professeurs. Les quelques élèves encore présents au sein de l’Académie la regardait désormais d’une drôle de manière. Moquerie, pensa-t-elle dans un premier temps, ils avaient dû avoir vent de sa stupidité et devaient se moquer. Ce dont elle ne s’était pas rendue compte, c’était que ces quelques semaines avaient suffit pour que sa féminité pointe le bout de son nez. Ses rondeurs d’enfant étaient parties, ses boutons eux aussi, ses formes de femme prenaient de l’ampleur. Mais plus que ça, elle rayonnait. Elle rayonnait de cette confiance nouvelle qu’elle avait gagné. Elle brillait comme une étoile. Les regards n’étaient plus de pitié. Ils étaient surpris, et au mieux, satisfaits. Une nouvelle ère s’annonçait, tant pour le monde que pour Merrick, et l’enfant était bien décidée à croquer toutes les opportunités qu’on lui offrait à pleines dents !

☼ Ground Zero ☼ Des cendres de son passé, Merrick revint à la vie, changée à jamais. Gardant les enfants de son grand frère alors que ce dernier passait une journée en amoureux avec sa compagne, l’inimaginable advint. Une secousse terrifiante retourna l’estomac de la cadette alors qu’elle jouait avec ses neveux. Un seul coup d’œil par-delà une fenêtre fût suffisant pour comprendre ce qu’il venait d’arriver. La vengeance de Cydaée s’était abattu sur toute la région. Destruction, chaos, sang, voilà ce que la pauvre demoiselle pouvait admirer depuis son perchoir, incapable de retenir ses larmes malgré la présence des enfants. De ses neveux, elle devint la mère de substitution. Son frère était mort aux côtés de la femme qu’il aimait, tous deux écrasés par un poteau qui n’avait su tenir le coup face au choc de la déflagration. La délicieuse Merrick, qui était autrefois si amicale, retomba dans ses vieux travers. Son cœur était miné par le chagrin et le désespoir. Une seule émotion dominait toutes les autres : la colère. L’apprentie mercenaire ferait tout son possible pour écraser les monstres foulant encore cette terre. Elle les calcineraient sans un soupçon de doute, elle deviendrait son propre monstre pour libérer les autres du joug des tyrans. Sa motivation pour devenir la meilleure magicienne de toute l’école, elle venait de la trouver. Après cet horrible évènement, Merrick ne s’arrêta pas un seul instant de travailler. Plus de blog, plus de cancan, rien ne pouvait se mettre en travers de sa route. En fonctionnant ainsi, la désormais jeune femme dût faire une croix sur de nombreuses relations. Elle n’avait pas le temps de s’occuper des autres. Tout ce qu’elle pouvait faire, c’était soutenir sa famille et se préparer pour le jour de sa vengeance. Le plus frappant, dans tout ça, c’était peut-être son gain soudain de maturité. Toute maladresse s’était échappée de son corps. De la rigolote et maladroite adolescente, Merrick était devenue une sérieuse et brillante jeune femme. Après toutes ces années, la demoiselle était sans conteste un personnage profondément métamorphosée. Désormais, ayant atteint enfin la vingtaine, la cadette ne pensait plus qu’à une seule chose, passer l’examen pour devenir SeeD. C’était la première étape de son plan et elle comptait bien faire ses preuves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 31/01/2018
Messages : 45
Avatar : Nancy McDonie
Crédits : RainbowsMile
Âge du perso : 20 ans
Feuille de personnage
stat :
stat points
force
magie/aura
resistance
esquive

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Witch Hunter ☼ Merrick Disraeli   23.11.18 20:36

C'est fini ♥️
Revenir en haut Aller en bas
(Modo) ϟ SEED de rang A
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 206
Avatar : Gaspard Ulliel
Crédits : Moony (avatar)

Âge du perso : 32 ans (31 Octobre)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■■
magie/aura■■■
resistance■■■■■(■)
esquive■■■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/t1019-leandre-tomber-pour-mi
MessageSujet: Re: Witch Hunter ☼ Merrick Disraeli   24.11.18 0:26

Bon retour parmi nous tikeur
Merrick a bien changée, hâte de voir comment va évoluer notre lien red

_________________

Le personnage le plus intriguant
Revenir en haut Aller en bas
(Admin) ϟ Cadet
avatar
Date d'inscription : 22/01/2017
Messages : 235
Avatar : Jannis Niewöhner
Crédits : Visenya

Âge du perso : 18 ans (31 décembre)
Feuille de personnage
stat :
stat points
force■■■
magie/aura■■■
resistance
esquive■■

Objets équipés (3 max. en plus des armes):
Equipements et objets achetés:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Witch Hunter ☼ Merrick Disraeli   24.11.18 14:17


Dossier accepté

Comme je suis contente de retrouver Merrick. Elle m'a fait de la peine la petite bichette mais j'ai super hâte de faire le RP dont on a parlé hier hehe Notre duo de choc est de retour. Les RP Ace/Mimi m'ont tant manqué! Ravie de te retrouver sur FOH en tout cas coeur


Félicitations, c'est avec grand plaisir que nous acceptons ta candidature en tant Cadet à la BGU. Tu viens de terminer l'étape la plus difficile de ta vie de SEED, remplir les formulaires d'admission. Nos services ayant traité ta demande et lui ayant donné une suite favorable, il ne reste plus que quelques petites formalités à régler.

A partir de maintenant, ta destinée va réellement s'accomplir. Le SEED est une grande famille mais aussi un monde à part qu'il te faudra explorer.

Les relations sont très importantes car personne ne veut se retrouver seul face à une armée n'est-ce pas? N'hésite donc pas à te créer des liens en te rendant ici.

En parlant de mission, tu peux faire tes demandes de RP ou demander à ce que le staff t'attribue une mission en te rendant ici.

C'est tout pour le moment, amuse toi bien et profite de ton expérience sur Field Of Heroes!

©️️ Field of Heroes ; -hollowbastion

_________________
I see it in your eyes, take one look and die
The only thing you see, you know it's gonna be the Ace of Spades
The Ace of Spades
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Witch Hunter ☼ Merrick Disraeli   

Revenir en haut Aller en bas
 
Witch Hunter ☼ Merrick Disraeli
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Witch Hunter
» soulstorm..
» [Stop-Motion] JEDIMASTER134 Production
» Shadow Hunter
» "Trolljegeren" / The Troll Hunter (film)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Field of Heroes :: Gestion des Troupes :: Dossiers d'admission :: Dossiers validés-