CONTEXTE.
« Cadet Andersen, Ravenswood, Bailey, Malikov et Montgomery, vous avez passé avec succès votre examen pratique. Veuillez-vous diriger vers le bureau du directeur. » Ces quelques mots resteront à tout jamais gravés dans ma mémoire. Après des années d’entrainement intensif, j’allais enfin devenir un SEED, un mercenaire intervenant aux quatre coins du monde pour régler conflits et situations délicates. Je me dirigeais donc vers le bureau du directeur. Il félicita personnellement chacun d’entre nous avant de nous donner le niveau qui nous avait été attribué suite à notre examen pratique. J’étais donc un SEED de niveau 8, avec la rémunération qui allait avec. J’étais plutôt fier de moi. Il ne nous restait plus qu’à saluer et quitter le bureau du directeur. Mon ami Andersen me rattrapa très vite. Il avait obtenu le niveau 10, le maximum. Il ne lui faudrait que quelques missions pour devenir un SEED de rang A. Alors que nous descendions de l’ascenseur pour atteindre le 1er étage, une salve d’applaudissements se fit entendre. Nos anciens camarades de classe nous félicitaient pour notre promotion au rang de SEED. Ce soir, j’allais devoir pour la première fois enfiler mon uniforme de SEED et assister au bal que la BGU organisait en notre honneur. Mais avant cela, il fallait que je rende visite à quelqu’un. Je n’eus qu’à échanger un regard avec Andersen pour qu’il comprenne où je souhaitais me rendre. Il décida d’ailleurs de m’accompagner. Il ne nous fallut pas très longtemps pour arriver à Balamb. En silence, nous nous sommes dirigés vers le petit cimetière de la ville. C’est là que reposait ma mère. Elle avait tenu à ce que je rejoigne la BGU pour devenir un SEED. Elle était morte l’année de mes seize ans. Des fleurs à la main, je m’agenouillais devant sa tombe. « Je sais que cela fait longtemps que je ne suis pas venu te voir. Mais j’ai une grande nouvelle à t’annoncer. Ca y est, je suis devenu un SEED. La BGU a bien changée depuis que tu m’y emmenais quand j’étais petit. Grâce à ton travail, il y a eu beaucoup de progrès pour l’utilisation de la para-magie… J’aurais aimé que tu puisses voir tout ça. » Si les années m’avaient moins endurci, j’aurais peut être versé quelques larmes. Bien entendu, à force d’assister aux cours de la Balamb Garden University (BGU), j’avais bien compris qui était ma mère. Ou plutôt, ce qu’elle était. Les histoires qu’elle m’avait racontées dans ma jeunesse sur Hyne et les sorcières… Sa volonté de me faire comprendre que toutes les sorcières n’étaient pas destinées à être malfaisantes comme l’avait été la terrible Adel, cette dictatrice dont la folie avait conduit à une guerre mondiale. Petit à petit je m’étais rendu compte qu’elle avait été le cœur même de la section de recherche sur la paramagie de la BGU et donc de la formation des mercenaires. Qui mieux qu’une sorcière pouvait aider à développer une technologie pour lutter contre les autres sorcières ? Elle avait offert aux SEED les Guardian Forces, énergie personnifiée pouvant prendre diverses apparences et incroyablement utiles en combat. Pourtant bien vite, des pertes de mémoires liées à leur utilisation étaient apparues. Peu avant de mourir, ma mère m’avait avoué qu’une section spéciale travaillait à résoudre ce problème mais que je devais garder cette information secrète. Mais ce n’était pas cette section spéciale qui m’inquiétait le plus. Depuis que j’avais découvert qui était réellement ma mère, j’avais un autre sujet d’inquiétude. J’avais appris que chaque femme ayant le potentiel pour recueillir les pouvoirs d'une sorcière pouvait en devenir une par le processus de l'incarnation. Pour pouvoir mourir en paix, une sorcière doit léguer ses pouvoirs à une autre femme. Son successeur ne peut refuser. Ce qui m’inquiétait, c’est que parfois, certaines en perdent la raison. C'est pourquoi la plupart ont besoin d'une personne à qui se raccrocher pour canaliser leurs pouvoirs, un chevalier. Devais-je retrouver la personne à qui ma mère avait légué ce cadeau empoisonné ? Je ne savais pas, à l’époque, que le vrai but du SEED était de lutter contre les sorcières qui tournaient mal. Personne ne le savait. Pour nous, nous étions juste des mercenaires engagés pour des missions allant de l’infiltration à l’élimination en passant par le soutien en cas de guerre. En retournant vers la BGU ce soir-là, je n’avais aucune idée de ce que l’avenir nous réservait à tous. Journal d'un jeune SEED, chapitre 12
INFORMATIONS
Le forum a ouvert ses portes le 12.12.2015. Le contexte est librement inspiré de final fantasy VIII de square enix, (forum du genre fantastique donc). Les personnages appartenant à la saga ne sont pas autorisés sur le forum. Nous demandons 20 lignes minimum par rp.
STAFF.
Invy (admin)
Eirena A. Blackstone
Natsu* (admin)
Zachary I. Leonhart
Moony (admin)
Willys D. Weiss
NOUS LIER


LIENS IMPORTANTS

Contexte
Scénarios
Annexes
Bottins
Guide du nouveau
Les groupes
Field of heroes.forumactif
Field of heroes.forumactif
Field of heroes.forumactif